6 signes pour déterminer la fracture du pied


Le pied est une partie distale du membre inférieur qui remplit des fonctions de soutien et de dépréciation. La fracture des os du pied occupe une place importante parmi les traumatismes du squelette. La fréquence de ce type de blessure représente 17 à 20% de toutes les fractures. La violation de l'intégrité des structures qui en résulte entraîne une diminution ou une absence complète de la capacité fonctionnelle du pied. Une assistance tardive ou un traitement inadéquat peut avoir des conséquences graves, notamment une invalidité.

Causes des fractures du pied

Le squelette des pieds est formé de 26 os, formant 3 sections: torse, métatarse, phalanges. Les phalanges se décomposent le plus souvent - dans environ 74% des cas, les fractures du tarse sont à la deuxième place - plus de 21%, moins souvent que le tarse des os est vérifié - moins de 5%.

Blessure au pied peut être directe ou indirecte. Avec un mécanisme direct, les dégâts sont dus à un coup de pied, à une chute sur un pied de gravité, à un saut en hauteur ou à un atterrissage sur une surface dure avec des éléments pointus et bombés. Le mécanisme indirect est caractéristique du pincement de la jambe lorsque la victime, essayant de libérer le membre, effectue des mouvements brusques.

Vous pouvez vous blesser en tombant, en glissant sous la glace ou sur une surface glissante. Les luxations de la cheville, parfois occasionnées par le port de chaussures à talons hauts, peuvent être accompagnées de lésions des os. Les fractures du pied sont parfois associées à des sports, à un accident de la route. Dans certaines maladies, la violation de l'intégrité des os se forme même avec des effets physiques modérés. Ces fractures des os du pied sont considérées comme pathologiques. Ils peuvent survenir avec l'ostéoporose, le cancer, l'ostéomyélite.

Signes de fracture du pied

En cas de blessure d'un membre, la nature du dommage peut être présumée en fonction des symptômes présents avant d'obtenir les résultats de l'examen aux rayons X. Les symptômes d'une fracture du pied sont exprimés à des degrés divers en fonction de la gravité de la blessure: une fracture osseuse provoque un nombre minime de plaintes, avec de multiples blessures, la présence de fragments, le déplacement ou la fragmentation des manifestations de la blessure seront maximaux. Au niveau de la fracture du pied, des signes de dégradation de l’intégrité osseuse,

  • la douleur
  • les poches
  • rougeur dans la zone de la blessure
  • hématome,
  • déformation
  • restriction de mouvement.

Selon la localisation des changements, on peut assumer la place du dommage Pour les blessures phalanges déformation caractéristique, gonflement, douleur dans la zone de fracture. La fonction du support peut être légèrement altérée, en particulier si le cinquième doigt est endommagé.

La fracture du métatarse du pied se manifeste par un resserrement et une douleur intense. Un doigt correspondant à un os cassé dévie sur le côté ou semble plus court. Au-dessus de la zone lésée, un œdème et une rougeur se développent et un hématome se forme souvent. Les os du métatarse sont situés entre les phalanges et la région postérieure, le tarse. Par conséquent, leurs dommages sont accompagnés de changements au milieu du pied.

En cas de fracture du métatarse du pied, les symptômes ne sont pas prononcés avec le mécanisme dit de stress (fatigue) de la blessure. Ce type de dommage est typique du port de chaussures inconfortables ou d'un effort physique intense, en particulier de sports. Une exposition prolongée à des facteurs négatifs entraîne la formation de fissures dans les os métatarsiens. La douleur dans une telle situation ne survient initialement que dans des conditions de stress et a une intensité moyenne. Après le repos, la douleur disparaît complètement. Sans traitement adéquat, les symptômes augmentent progressivement, entraînant un œdème et une impossibilité de bouger le pied en raison d'une douleur aiguë.

Avec des charges stressantes répétées, une fracture de Jones est possible. Il survient relativement fréquemment, est associé à la jambe repliée vers l'intérieur et est localisé à la base du 5ème métatarse. Cette région a un approvisionnement en sang relativement petit. Un tel dommage présente deux caractéristiques: la difficulté du diagnostic et la guérison à long terme. Sans aide adéquate, les fragments d'os ne grossissent pas ensemble pendant longtemps et le processus pathologique devient chronique.

Si le tarse est endommagé, une fracture du pied présente des signes d'altération de la fonction de soutien. En cas de lésion du calcanéum survenant dans 60% des cas de fracture du tarse, la douleur augmente avec la pression et la charge axiale.

  • les poches;
  • ecchymose s'étendant à la plante du pied;
  • bulles cutanées appelées flikteni et apparaissant 2 à 3 jours après la lésion;
  • déformation du talon sous forme d'expansion ou d'allongement.

La violation de l'intégrité du talus est rare. Se produit à la suite d'une chute ou d'un accident de la circulation.

  • douleur intense;
  • gonflement;
  • il y a souvent une luxation, accompagnée de déformation et de tension de la peau;
  • les mouvements sont nettement limités et douloureux.

Les fractures scaphoïdiennes ne représentent pas plus de 2,5% des blessures au pied. Une caractéristique de cette blessure est une violation de la résistance de l’arche longitudinale. Les fractures du cuboïde et du sphénoïde sont rarement diagnostiquées et d'autres lésions au pied sont presque toujours constatées.

Vidéo

Vidéo - Fracture du pied

Premiers secours

Avec la fracture anticipée du pied, les premiers secours peuvent considérablement améliorer les résultats du traitement. Le membre est immobilisé, apportant la paix et éliminant les mouvements des articulations. Appliquer sur le lieu de la blessure froide. Si la fracture est ouverte, la peau est endommagée, la plaie est fermée avec un pansement aseptique. Ne pas utiliser de coton. En cas de saignement grave, posez un garrot et transportez la victime à l'hôpital.

L'immobilisation est réalisée à l'aide d'un pneu ou des moyens disponibles. En l'absence de tout dispositif, la jambe blessée est réparée en l'attachant à un membre sain. L'attelle doit saisir le lieu de la blessure, la cheville et la jambe jusqu'au niveau du tiers supérieur. Le but de la fixation est d'empêcher le mouvement du pied, de réduire la douleur et d'éviter des lésions tissulaires supplémentaires. L'application du pneu doit être effectuée avec précaution pour ne pas aggraver la blessure et ne pas causer de douleur supplémentaire.

Pour prévenir les chocs, un anesthésique est administré aux blessés, à l’abri des effets de températures ambiantes élevées ou basses, et les agents de santé procèdent, si nécessaire, à un blocage novocainique et à l’injection de remèdes cardiaques. La fracture du pied avec déplacement nécessite des précautions particulières lors de toute manipulation. Il est interdit de réparer l'articulation ou d'essayer de combiner des débris pendant la phase de premiers secours.

Traitement de fracture du pied

Lors de l’assistance, le point le plus important est la fixation de la zone de fracture avec un plâtre. Lors du passage sous anesthésie, le repositionnement osseux est effectué. En cas de blessures complexes, les interventions chirurgicales sont effectuées avec une juxtaposition ouverte de débris et pour la fixation, divers dispositifs sont utilisés: aiguilles, vis, dispositifs. Après la chirurgie, la zone lésée est fixée pendant le temps nécessaire à la formation de la callosité et à la régénération des tissus.

La fracture des os du pied nécessite une approche thérapeutique globale. Fournir des soins médicaux pour une blessure à la jambe comprend les activités suivantes:

  • soulagement de la douleur;
  • traitement des plaies avec fracture ouverte;
  • arrêter le saignement s'il est présent;
  • repositionnement des fragments en cas de déplacement, si nécessaire par voie chirurgicale;
  • réduction des dislocations et des subluxations, le cas échéant;
  • immobilisation de la jambe avec un plâtre;
  • Contrôle radiographique du repositionnement correct des fragments et de la cicatrisation d'une fracture du pied au cours du traitement;
  • prendre des médicaments avec une action anti-inflammatoire, des moyens pour accélérer la régénération des tissus des os et du cartilage;
  • traitement de physiothérapie, massage, thérapie physique pour restaurer les fonctions de soutien et de mouvement.

La durée d'immobilisation de la zone lésée est souvent de 4 à 6 semaines. Combien de marches dans un casting dépend de plusieurs facteurs:

  • localisation de la blessure;
  • sa sévérité;
  • la nature de l'apport sanguin aux tissus dans la zone endommagée;
  • la présence de maladies concomitantes qui prolongent le processus de guérison;
  • complications possibles des blessures;
  • exactitude de la tactique de traitement choisie.

La nature et la durée du traitement et de la rééducation sont déterminées non seulement par la gravité de la blessure, mais également par l’os du pied cassé. Il est relativement simple de traiter une fracture des phalanges des ongles. Dans cette situation, il suffit souvent de fixer le pansement et de réduire la charge exercée sur le pied. Le traitement des dommages aux phalanges principales sera plus difficile: une mauvaise adhérence de l’os peut perturber le fonctionnement du support. Par conséquent, il est nécessaire d'appliquer un plâtre pour la période de formation de durillons.

La fracture du métatarse du pied nécessite une mise en œuvre soigneuse des recommandations médicales pour prévenir d'éventuelles complications. En cas de déplacement de fragments, le repositionnement chirurgical est effectué à l'aide d'aiguilles ou de vis. En cas de fracture du métatarse du pied, le traitement dure 6 semaines ou plus. Si des pinces ont été installées, elles sont retirées après 3-4 mois. On ne peut pas compter sur toute la période pendant laquelle on porte un pansement sur un membre.

En cas de lésion du tarse, l’immobilisation dure entre 1 et 1,5 mois. Si la fracture est associée à une luxation, elle est sûrement réinitialisée. Le traitement peut varier considérablement en fonction des caractéristiques des dommages causés à un os tarse particulier. En particulier, en cas de luxation de l'os naviculaire avec dislocation, la contraction peut être appliquée par étirement prolongé avec un appareil spécial ou par chirurgie ouverte avec fixation d'un fragment avec une suture en soie. Après le retrait du plâtre, la réhabilitation nécessaire dure de plusieurs mois à un an ou plus.

Rééducation après fracture du pied

L'une des caractéristiques importantes du traitement des fractures du pied est l'activité physique précoce, mais sujette à l'apparition tardive de la charge d'appui. Trois semaines après l'imposition du gypse, il est souvent recommandé de retirer périodiquement le pneu et de faire des mouvements dans l'articulation de la cheville. La rééducation après une fracture aide à préserver la fonctionnalité du pied. Pour ce faire, prescrire des exercices thérapeutiques, massage, physiothérapie.

Après l’élimination du gypse, le médecin recommande l’extension progressive de l’activité motrice, le port de chaussures orthopédiques, de semelles intérieures et de supports pour le cou-de-pied. L'utilisation de béquilles ou d'un bâton pour soutenir réduira la charge sur le membre.

Un régime alimentaire spécial aidera à améliorer le trophisme et la régénération des tissus, à renforcer la structure des os et du cartilage des membres et à accélérer la restauration de leur intégrité.

Fracture du pied

La fracture du pied nécessite une attention particulière et des soins méticuleux, car chaque os du pied est étroitement interconnecté avec les autres, tout déplacement ou dommage d'un os peut entraîner une violation ou une déformation de l'autre. De plus, en raison d'une fracture du pied, des maladies du système musculo-squelettique, telles que des pieds plats ou de l'arthrose, peuvent également se développer. Les fractures du pied représentent environ 2,5 à 10% du nombre total de fractures.

Causes de fracture du pied

Une fracture des os du pied peut survenir en raison de:

• atterrir sur vos pieds lors d'un saut d'une grande hauteur;

• tomber des objets lourds sur le pied;

• subluxation du pied en marchant sur des surfaces inégales.

Types de fracture du pied

1. fracture des phalanges des doigts;

2. Fracture de l'os métatarsien du pied (incluant une fracture des 5 os métatarsiens du pied);

3. fracture du tibia.

Signes de fracture du pied

Les symptômes les plus courants de fracture des os du pied sont la douleur et l’enflure des tissus situés à proximité du site de la fracture.

Symptômes de la fracture du métatarse (y compris une fracture du 5ème métatarse):

• douleur lors de la palpation et dépendance au pied;

• gonflement de la plante du pied et parfois de l’arrière du pied.

Symptômes de fracture des os des phalanges:

• douleur pendant le mouvement et la palpation;

• gonflement et bleuissement du doigt douloureux.

Symptômes de fractures des os du pied de talus:

• hémorragies cutanées;

• douleur aiguë en tournant le pied et en s’appuyant dessus;

• gonflement des tissus mous de la cheville et du lieu de la fracture.

Symptômes de fracture du pied avec décalage:

• gonflement notable du pied entier;

• déformation sévère du pied;

• douleurs aiguës au site de fracture.

Traitement de fracture du pied

Les os du métatarse. Lors des fractures de routine, une attelle en plâtre est appliquée pendant un mois. Dans les cas où les fragments sont déplacés, les os sont fermés de manière fermée et fixés avec du plâtre pendant six semaines.

Os du tarse. S'il n'y a pas de déplacement, une attelle de gypse circulaire est fixée pour une période de trois semaines à cinq à six mois. En cas de déplacement de fragments osseux, ceux-ci sont repositionnés (restauration de la position souhaitée) et imposent une traction squelettique.

Les os des phalanges. Un plâtre est appliqué pendant six semaines maximum, en fonction de la gravité de la fracture. S'il y a un décalage, les fragments d'os sont en outre fixés avec des aiguilles.

Les fissures et les fractures mineures du pied peuvent être traitées sans utiliser de moulage en plâtre. Dans ce cas, le pied est fixé avec un bandage ou des chaussures de protection spéciales. Pour réduire la charge sur le pied, appliquez des béquilles.

Parfois, également prescrit des médicaments à usage interne. Souvent, ce sont des préparations anti-inflammatoires et vitaminées.

Récupération d'une fracture du pied

La période de rééducation dépend de la durée d'application du bandage de fixation et de la gravité de la fracture.

En cas de fracture du métatarse du pied, il est recommandé de pratiquer une culture physique thérapeutique douce pendant deux mois. Parfois, pendant ce temps, il peut y avoir un gonflement du pied. S'il y a eu un déplacement après la fixation avec du gypse, celui-ci est remplacé par un bandage de gypse à l'arrière avec un épaississement sur le talon (talon) qui doit être porté pendant deux à trois semaines supplémentaires. Une fois le plâtre retiré, le patient devra utiliser des semelles orthopédiques.

Les fractures du tarse nécessitent une période de récupération plus longue. Massage, physiothérapie, éducation physique douce et port du cou-de-pied. Pendant deux ou trois mois, toutes les activités de rééducation devraient être menées sous la surveillance de médecins. Les coups de pied sont portés pendant au moins un an.

En cas de fracture des phalanges, le patient a besoin d'un massage par pétrissage tous les jours. Il est également conseillé de porter des chaussures orthopédiques pendant au moins cinq mois.

Fracture du pied

La fracture du pied est une blessure fréquente. Une personne qui tombe ou qui subit une ecchymose ne fait souvent pas attention à la gêne ressentie dans la région du pied: le principe de l'arrêt progressif cesse. Si la douleur ne disparaît pas et qu'il n'y a plus de force à supporter, les symptômes de la maladie augmentent - vous ne pouvez pas hésiter: les conséquences de la blessure sont graves!

La fracture du pied survient lorsque:

  • une personne tombe d'une grande hauteur (d'un balcon, d'un arbre, d'une clôture) à ses pieds;
  • un coup direct ciblé aux pieds est survenu en raison d'une chute de gravité;
  • la personne a trébuché (par exemple, le pied a glissé du trottoir);
  • pendant la glace;
  • à la suite d'un fort serrage de la jambe de différents côtés, le blessé la tire brusquement, fait pivoter le tibia, voulant tirer le pied. Avec de tels mouvements, briser les os de la jambe et du pied.

Chez les enfants, les fractures des os du pied sont extrêmement rares, plus souvent à l’âge moyen ou secondaire. Les accidents de la route sont la principale cause de blessures chez les enfants: cogner directement les pieds d’un enfant. Phalanges des orteils, avant-pied, os du talon souvent blessées. Beaucoup moins souvent, les enfants sont blessés après une chute de hauteur ou par la chute d’un poids important sur leurs pieds.

Le traumatisme au pied dépend de l'endroit où la déformation des os s'est produite. Sur la base des indicateurs de fractures sont:

  1. Os du tarse et des os du métatarse;
  2. Les os des orteils, leurs phalanges;
  3. Partie centrale du pied associée à des lésions graves des os naviculaire, cuboïde ou sphénoïde;
  4. Parties de l'articulation de la cheville - le talus, qui aide à transférer la charge du corps au pied.

De multiples fractures du pied, fractures non précisées, sans endommager l'articulation de la cheville sont possibles. Les fractures sont fermées et ouvertes. Si les tissus mous des jambes ne sont pas déchirés, la peau est holistique, la fracture est considérée comme fermée. Forme sévère, lorsque l'intégrité de la peau est brisée, il y a une déformation du membre (l'os se gonfle), une fracture ouverte devient.

Comment reconnaître une fracture du pied? Les signes des zones touchées sont prononcés, caractérisés par:

  • douleur aiguë;
  • gonflement des tissus adjacents à l'arrière du pied douloureux ou sur la plante des pieds;
  • blanchiment ou, au contraire, rougeur de la peau;
  • ecchymoses possibles;
  • déformation du pied.

Pour que la jambe soit traitée correctement, une radiographie du pied endommagé doit être effectuée.

Symptômes de blessure, son traitement

Les signes et les symptômes des blessures diffèrent les uns des autres et nécessitent un examen approfondi.

Lorsque l'os du talus est brisé:

  • une augmentation de la cheville après une blessure;
  • incapacité de déplacer l'articulation en raison d'une douleur aiguë;
  • augmentation de la douleur si vous frappez légèrement sur le talon.

Le talus se brise lorsque la victime tombe d'une hauteur importante ou se produit pendant un trajet en voiture: un freinage brusque provoque le "pincement" du siège et du passager, ses jambes reposant involontairement sur le sol de la voiture.

Le cours de thérapie prescrit par le médecin. On considère que le traitement standard consiste à appliquer un bandage de plâtre sur la surface arrière du membre (des orteils au genou).

Symptômes des lésions du tarse:

  • la capacité de ne compter que sur le talon;
  • gonflement de l'arrière du pied;
  • l'apparition de douleurs lors de rotations latérales circulaires et de rotations du pied, reposant sur le pied.

Le traitement est effectué en appliquant un pneu circulaire en plâtre sur le pied et la jambe jusqu'au genou. Dans cette position, la jambe reste de 3 semaines à 5-6 mois.

Si les phalanges des doigts ou la base de l'os métatarsien sont brisées, des symptômes apparaissent:

  • mobilité artificielle des jambes;
  • augmentation de la douleur aiguë vue depuis la palpation de la zone touchée;
  • formation d'hématome, bleuissement de l'orteil malade;
  • gonflement grave dans la zone des doigts.

Traitement: appliquer une attelle (plâtre) du site de la blessure au genou pendant une période de 4 à 6 semaines.

La lésion du calcanéum survient après une chute très importante de la région du talon. Ces symptômes indiquent une fracture:

  • le talon augmente en volume;
  • douleur aiguë, pire dans la région du talon;
  • défaut longitudinal du pied - la voûte aplatie.

Symptômes de blessures aux os du médio-pied

Des blessures graves au sphénoïde, au scaphoïde ou au cuboïde peuvent causer des fractures au médio-pied. Les symptômes courants de dommages indiquent:

  • douleur aiguë au milieu du pied;
  • gonflement qui se produit immédiatement après la blessure;
  • changer la forme du pied.

L'origine des lésions graves de l'os naviculaire ne se limite pas aux coups directs. Lorsque la jambe est étroitement serrée, les os sont pincés (il est impossible de déplacer la jambe), les os de la partie centrale du pied peuvent être endommagés. Une fracture de l'os naviculaire est considérée comme isolée lorsqu'un seul os est endommagé après un violent coup porté par un objet lourd au moment de la flexion de la plante du pied.

Rarement trouvé une fracture de l'os cuboïde, malgré l'emplacement à l'extérieur, plus près du bord extérieur du pied. La blessure provient d'une frappe directe lorsque la jambe est en position comprimée (fortement pliée). Les dommages se produisent souvent le long d'une ligne oblique. Les fragments d'autres os étant facilement confondus avec une fracture par déchirure des fragments de l'os cuboïde, le médecin prescrit le traitement après un examen approfondi, toujours une radiographie (image de la projection directe du pied).

Les symptômes du cuboïde ne diffèrent pas des symptômes d’une lésion scaphoïde:

  • gonflement important de la zone touchée;
  • ecchymose bleuâtre;
  • forte douleur.

Le traitement consiste à appliquer une sorte de "botte" de plâtre (pour une période de 2 à 2,5 mois). Marcher sur le pied de la première semaine et demie est strictement interdit!

Que sont les fractures dangereuses avec déplacements, leur traitement?

Fracture du pied fracturé - blessure spéciale et dangereuse après laquelle se produit la déformation du pied. En cas de lésions graves de l’os naviculaire, le décalage se fait généralement vers l’arrière du pied. Entre le talus, le cuboïde et le sphénoïde sont des ligaments plus faibles que les ligaments de la semelle, plus susceptibles de se déformer. Après une étude approfondie de la lésion, le médecin prescrira un traitement permettant de poser le diagnostic à partir d'images radiologiques.

Récemment, les personnes qui mènent une vie active ont souvent souffert de lésions de l’os naviculaire. La cause s'appelle la fatigue. Les athlètes professionnels sont soumis à une fracture de fatigue: gymnastes, haltérophiles. S'il n'y a pas de déplacement d'autres os lors d'une fracture, la jambe consiste en une «botte» en plâtre (dans la semelle, elle devrait être pliée modérément). Pour éviter l’aplatissement de l’arcade longitudinale du pied, un pince-pied (généralement en métal) est inséré dans le bandage. Dans cette position, la jambe est dans les deux mois. Faire la charge sur le pied (dosé) n'est autorisé qu'après un mois.

Les os ou les débris peuvent bouger. Si les fragments d'os naviculaire sont nombreux, ils sont déplacés, il sera nécessaire de rétablir la position initiale des os. Cela se fait par une méthode chirurgicale après un examen approfondi de la région de la jambe malade par un traumatologue et un examen radiologique. À la fin de la pose des fosses et du modelage des arches, la jambe est fixée au moyen d’un pansement circulaire en plâtre (porté pendant au moins 10 semaines).

Il est extrêmement rare de trouver des débris en cas de lésion du cuboïde. Levez-vous quand les os calcaneus et métatarsiens IV et V sont comprimés. La puce présente une saillie caractéristique.

Le traitement de l'os cuboïde est caractérisé par l'imposition d'une «botte» avec un cou-de-pied à l'intérieur. Si le déplacement est perceptible, après la réduction des fragments, une ostéosynthèse ouverte est réalisée et le squelette est étiré. Les personnes âgées souffrent souvent de fractures (la quantité de calcium dans le corps est perdue au fil des ans) et de personnes en surpoids.

Premiers secours à la victime

En cas de fracture du pied, y compris un cuboïde ou un os naviculaire, les actions pré-médicales sont décrites dans la liste:

  1. En cas de fracture ouverte, vous devrez essayer de réduire complètement le saignement et traiter la plaie avec n'importe quel désinfectant: iode (autour de la plaie), peinture verte, peroxyde d'hydrogène, solution très faible de permanganate de potassium.
  2. Éliminer le choc de la douleur. Cela peut être fait en prenant n'importe quel analgésique. Si la fracture est accompagnée d'une douleur intense, une injection d'anesthésique par voie intramusculaire doit être administrée.
  3. Mettez un pneu spécial. Le pied doit prendre la position la plus naturelle. En tant que pneu, tous les outils de niveau appropriés sont introduits - bâtons, planches, skis, cannes. Le pneu est fixé avec un bandage, une feuille, une serviette, une chemise déchirée jusqu'au genou. S'il n'y a pas de moyen improvisé, vous devez fixer la jambe douloureuse sur une jambe saine.
  4. Transférer dans une voiture sur une civière, après avoir effectué les actions, livrer immédiatement la victime à la salle d'urgence.

Période de rééducation

En fonction de la complexité de la fracture, la période de rééducation peut être prolongée de plusieurs semaines à plusieurs années. Par exemple, la restauration d'un os cubique dure en moyenne 8 à 10 mois. L'ensemble complexe de mesures visant à restaurer le système normal du système musculo-squelettique consiste en diverses formes de massage thérapeutique et réparateur et en physiothérapie, physiothérapie. Les procédures sont choisies par le médecin pour le patient individuellement après le traitement principal.

Les facteurs de risque de fracture du pied sont plus susceptibles d’augmenter:

  • avec une forte perte de poids, y compris sous l'action de régimes;
  • avec une forte augmentation de l'effort physique;
  • l'ostéoporose;
  • avec les maladies congénitales et héréditaires du système musculo-squelettique et du système osseux;
  • avec des changements hormonaux.

Rappelez-vous toujours des mesures préventives qui ne permettent pas les fractures du pied:

  1. Le tissu osseux renforcé seulement avec des charges modérées.
  2. Suivez le régime: assurez-vous de manger des aliments riches en calcium. C'est important pour les enfants, les adolescents et les personnes postménopausées.
  3. Portez des chaussures orthopédiques, surtout lorsque vous faites du sport.
  4. L'alternance de l'activité physique et du repos - la principale condition de la santé.
  5. Respectez les règles de sécurité personnelle dans la vie quotidienne, dans la rue, surtout en hiver, dans les transports; suivez les instructions de sécurité.

Si vous prenez des mesures préventives, en cas de lésion de la base du pied à temps pour vous adresser à un traumatologue, il sera possible d’éviter les complications et de rétablir rapidement les fonctions perdues du pied.

Traitement d'une fracture du pied et examen détaillé des symptômes d'une blessure similaire.

La fracture du pied est une blessure complexe dans laquelle il est très important d'assurer des soins et un contrôle appropriés. Sinon, diverses maladies du système musculo-squelettique sont possibles. Dans les cas graves, une personne peut même rester invalide. Il est très important de faire tout son possible pour traiter correctement la blessure.

Quelle est la fracture du pied possible?

Les athlètes, ainsi que ceux qui effectuent des travaux physiques pénibles, risquent de se fracturer. Parmi les principales raisons pouvant entraîner de telles blessures au pied, il convient de souligner les suivantes:

  1. le pied est cassé à la suite d'un coup de pied sur une surface dure;
  2. un saut infructueux d'une hauteur impressionnante peut également causer des blessures au pied;
  3. si quelque chose de lourd tombait sur une jambe;
  4. luxation pendant le jogging ou la marche normale.

Un accident de voiture conduit souvent à des fractures. Un traumatisme au pied peut être dû à une charge excessive exercée sur le pied à la suite d'un freinage brusque. Le rebond peut provoquer une fracture. Dans tous les cas, il est important d’anesthésier immédiatement l’endroit où la fracture est observée. Il est également nécessaire de mettre un pansement sur le lieu de la blessure.

Anatomie du pied

Le pied est la jambe. Le côté qui marche sur le sol est la semelle. Pour ce qui est du contraire, en haut, c'est l'arrière. En raison de sa souplesse et de son élasticité, la conception cintrée du pied contrôle la répartition de la gravité. De plus, les tremblements sont minimisés pendant la marche.

Anatomie articulaire - plusieurs os dans un ligament. Quand ils sont endommagés, la douleur est forte.

Dans les pieds humains se trouve la quatrième partie de tous les os du corps. Un pied, c'est 26 os. Les bébés peuvent avoir plus d'os à la naissance, ce qui ne nuit le plus souvent pas au bébé.

Le pied total contient 19 muscles. Grâce à leur interaction, le mouvement du pied devient possible. Les muscles de la semelle sont responsables du mouvement des doigts.

Avec l'aide des tendons, les muscles sont attachés aux os - c'est leur continuation. Ils diffèrent:

Des ligaments souples entourent l'articulation, la soutiennent et servent à relier les os. Ils ne diffèrent pas l'élasticité.

Les extrémités des os sont recouvertes de tissu cartilagineux à l'endroit où se trouvent les articulations. Sans elle, le corps ne peut pas bouger sans à-coups.

Artères principales du pied - arrière et arrière. Aussi dans la liste devrait être ajouté tibial. Contrôler les muscles des nerfs. Partout, ils transmettent des sensations au centre du cerveau.

Grâce à la mobilité du pied, une personne peut facilement s'adapter aux surfaces les plus inattendues sur lesquelles elle se déplace. De plus, le corps se déplace dans différentes directions. Cette partie de la jambe absorbe la plupart des charges. Par conséquent, il est très important de prévenir une fracture du pied ou de commencer un traitement approprié à temps en cas de blessure.

Quelles sont les fractures du pied?

Il existe plusieurs types:

Fractures des os du tarse

  1. Le talus et l'os naviculaire;
  2. Cubique et en forme de coin.

Fractures des os métatarsiens

  1. Fracture traumatique;
  2. Stressant.

Les os du métatarse sont plus souvent fracturés que les autres. Lorsque la jambe est blessée, un resserrement caractéristique apparaît, la personne blessée ressent clairement la douleur. Un doigt blessé peut même devenir plus court. La déviation sur le côté est également possible. Après un certain temps, les sensations douloureuses s'affaiblissent et ne disparaissent pas complètement.

Les fractures de stress surviennent le plus souvent chez ceux qui sont souvent soumis à des efforts physiques considérables. Ceux-ci peuvent être des athlètes professionnels, par exemple. Avec cette fracture, une fissure apparaît dans la zone osseuse. C'est très difficile à détecter. Lorsqu'un patient souffre de maladies concomitantes, telles que l'ostéoporose, la situation devient encore plus compliquée.

En cas de dommage, douleur après des charges impressionnantes. Au repos, elle passe. Au fil du temps, l'intensité de la douleur atteint son apogée. À ce stade, toute action impliquant le pied devient presque impossible. Même au repos, la douleur est maintenant préservée. Gonflement observé sur le site de la blessure.

Le danger d’une fracture de fatigue est qu’il n’est pas immédiatement possible de le déterminer. Par conséquent, il arrive souvent que des complications se développent du fait que le patient se tourne rapidement vers le médecin.

Fracture - avec ou sans offset

Parmi les symptômes courants qui accompagnent une fracture du pied, il convient de souligner les principaux:

  • sensations de douleur;
  • gonflement des tissus adjacents.

Symptomatologie à la fracture du métatarse

  • Lorsque vous sentez le pied en essayant de vous appuyer dessus, vous ressentez une douleur.
  • Un gonflement apparaît sur la plante du pied. La même chose peut être de l'arrière.
  • Le pied est déformé.

Symptômes de fracture du tarse

  • Sur le site de la blessure apparaît un gonflement. La même chose s'applique à l'articulation de la cheville.
  • Lorsque vous vous appuyez sur le pied, il tourne, une douleur très vive apparaît soudainement.

Comment comprendre ce qu'est l'offset?

  • Dans le domaine des fractures, le syndrome de la douleur est très fort.
  • Le pied entier gonfle de manière impressionnante.
  • De graves déformations du pied se produisent.

Comment diagnostiquer une fracture?

Pour commencer, le médecin procède à un examen préliminaire de la zone dans laquelle la fracture est attendue. La tâche est de savoir quel est le mécanisme de blessure. Si une fracture est suspectée dans la région du pied, une radiographie doit être prise. À l'aide d'une telle enquête, il est possible de confirmer le diagnostic et de choisir un schéma thérapeutique adéquat. La radiographie dans plusieurs projections aide à clarifier la nature de la fracture.

Premiers secours à la victime

En cas de suspicion de fracture du pied, il est nécessaire de consulter un médecin en se rendant dans un établissement médical. Appelez une ambulance dès que possible si:

  • le pied est devenu bleu et froid;
  • pas de sensibilité;
  • il semble que le pied était déformé;
  • à la place de la blessure blessure.

Avant l'arrivée de l'ambulance devrait être:

  1. enlever les chaussures sans attendre l'apparition d'un œdème;
  2. soulevez le pied endommagé;
  3. s'il y a une blessure au pied, il est important d'appliquer immédiatement un pansement - il est préférable qu'il soit stérile.
  • Recommandations pour le traitement de la synovite du pied;
  • Vous trouverez ici des informations sur la façon de guérir votre talon après une ecchymose.
  • La luxation de l'articulation de la cheville est une blessure très désagréable qui dure longtemps.

Comment traiter une fracture du pied?

Le choix de la méthode de traitement dépend de la complexité de la nature de la blessure. Il y a des cas où il suffit de réparer l'endroit endommagé avec un pansement spécial. La même chose vaut pour les chaussures. En outre, dans les cas légers, il est nécessaire d’éliminer la charge sur la jambe blessée. Dans ce cas, une béquille ou une canne sera une aide précieuse. Le plus souvent, il est nécessaire d'assurer l'immobilité en imposant un bandage de plâtre. Parfois, une intervention chirurgicale est nécessaire.

Combien faut-il traiter et porter du gypse?

Ici, tout est complètement individuel, selon le type de fracture. D'autres facteurs influent également sur la durée du traitement et de la réadaptation.

  1. Si nous parlons de la lésion du métatarse du pied, alors le pneu est porté pendant presque un mois et demi. En outre, vous devez réparer le pied pendant quelques mois. Pour cette utilisation, le gypse.
  2. En ce qui concerne la fracture des os des phalanges, la période de port d'un plâtre dure jusqu'à six semaines.
  3. S'il n'y a pas de déplacement, les fractures du tarsien nécessitent l'imposition d'un pneu circulaire en gypse pendant une période de 21 jours à six mois.

Si la fracture du pied est légère, un traitement est tout à fait possible sans application de pansements en plâtre. La même chose vaut pour les fissures. Dans ce cas, mieux vaut utiliser un bandage pour fixer le pied. En outre, vous devez marcher dans des chaussures de protection spéciales. Réduire au minimum la charge sur les béquilles aidera. En outre, le médecin prescrit des médicaments efficaces qui devront être ingérés. Ce sont des vitamines, ainsi que des agents anti-inflammatoires.

Après combien de temps est-il permis de marcher sur le pied?

La localisation joue un rôle ici.

  1. En cas de dommages au talus, il faudra jusqu'à trois mois pour se tenir sur une jambe et bouger normalement.
  2. En cas de fracture de l'os naviculaire, le membre est immobilisé pendant deux ans et demi, voire trois mois. Pendant cette période, le médecin recommande de porter des chaussures orthopédiques.
  3. Dans le cas d'une fracture du cuboïde et du sphénoïde, après le diagnostic de la fracture, le gypse est appliqué pendant une période allant jusqu'à un mois et demi. En ce qui concerne la période de réadaptation, cela peut prendre jusqu'à un an. À ce moment, vous devriez porter un support pour votre pied.

Période de rééducation

Quelle était la gravité de la fracture, combien de temps le bandage de fixation a-t-il été retiré? En fonction de cela, la récupération peut avoir lieu de différentes manières. Les mesures de réadaptation comprennent toute une gamme de méthodes différentes, avec lesquelles on peut se remettre complètement d'une blessure aussi grave.

Période de récupération complète

Cela dépend du type de fracture. Après avoir blessé les os du métatarse, il faudra quelques mois pour faire de la thérapie physique. Pendant environ un mois, il sera nécessaire de porter un pansement dorsal en plâtre avec un épaississement au talon. Ceci est nécessaire en cas de fracture avec déplacement.

En cas de fracture du tarse, la récupération sera longue. Un couple - trois mois devra masser, thérapie d'exercice. Pas moins de 12 mois, portez des renforts.

Après les fractures des phalanges des doigts chaque jour devrait être une procédure utile - massage par pétrissage. En outre, vous devez porter des chaussures orthopédiques pendant cinq mois.

Physiothérapie

Cette méthode raccourcit le temps de récupération. C'est efficace et sécuritaire. La thérapie physique présente de nombreux avantages évidents:

  • large spectre d'action;
  • manque de contre-indications;
  • ne provoque pas d'habitudes, de réactions allergiques;
  • produit un effet intense mais en même temps assez léger sur le patient;
  • complications exclues.

Thérapie par l'exercice après une fracture

En cas de fracture du pied, de tels exercices peuvent restaurer le fonctionnement d'un membre endommagé dans les plus brefs délais. En outre, cela aide à renforcer le pied. Ceci est une garantie de résultats positifs, tout en respectant toutes les exigences et recommandations relatives à la mise en œuvre de la thérapie physique.

Massage des pieds après fracture

À la suite du massage:

  • atrophie des tissus musculaires, des vaisseaux sanguins;
  • augmente le tonus musculaire et l'élasticité;
  • le massage aide à rétablir la mobilité articulaire;
  • la stagnation est éliminée;
  • la mobilité des jambes augmente.

Prévention et recommandations pour éliminer les récidives

Afin d'éviter une fracture, il est nécessaire d'essayer de respecter la sécurité dans l'une ou l'autre forme d'activité de la vie. Vous ne devez pas risquer inutilement la vie, car le paiement peut être très élevé.

Si le pied était encore blessé, il y a une fracture, il est important de consulter un spécialiste rapidement. Seul un médecin peut décider comment traiter. Il choisit l'une ou l'autre méthode, des médicaments efficaces avec le dosage requis strictement individuellement.

Fractures des os du pied

Les fractures des os du pied, selon diverses données, représentent 2,5 à 10% du nombre total de fractures. Les fractures des os du pied surviennent à la suite de dommages directs et de blessures indirectes (saut infructueux, repli du pied, chute). L'importance des fractures des os du pied est déterminée par la forte dépendance mutuelle de tous les éléments de cette partie du corps. Toute modification de la forme de l'un des os du pied lors d'une fracture entraîne une modification de la forme et de la fonction de l'ensemble du pied. Ainsi, les fractures des os du pied entraînent souvent une violation subséquente du support normal du pied, le développement d'un pied plat et une arthrose secondaire. Les radiographies du pied sont réalisées à l'aide de deux ou trois projections. Dans le cas de fracture du pied, un repositionnement ouvert / fermé est suivi d'une immobilisation pouvant aller jusqu'à 1,5 mois.

Fractures des os du pied

Les fractures des os du pied, selon diverses données, représentent 2,5 à 10% du nombre total de fractures. L'importance des fractures des os du pied est déterminée par la forte dépendance mutuelle de tous les éléments de cette partie du corps. Toute modification de la forme de l'un des os du pied lors d'une fracture entraîne une modification de la forme et de la fonction de l'ensemble du pied. Ainsi, les fractures des os du pied entraînent souvent une violation ultérieure du support normal du pied, le développement d'un pied plat et une arthrose secondaire.

Anatomie du pied

Le pied est constitué de 26 os reliés par de petites articulations et un grand nombre de ligaments. Le pied comporte trois parties: le tarse, le métatarse et les phalanges des doigts. Le tarse est formé par les os calcanéen, talus, cuboïde, scaphoïde et trois cunéiformes.

Proximalement (plus près du centre du corps), le talus se connecte aux os du tibia. Distalement (plus loin du centre du corps), les os du tarse s’articulent avec les os du métatarse, qui forment à leur tour les articulations avec les os des phalanges principales des doigts.

Fractures des os du tarse

Fractures de la cheville

Le talus présente des caractéristiques qui le distinguent du reste des os du pied. Premièrement, la pression de toute la gravité du corps humain est transmise par le talus au pied. Deuxièmement, le talus est le seul os du pied auquel aucun muscle n'est attaché. Troisièmement, la cheville joue un rôle important dans la formation des arches du pied.

Les fractures du talus sont rares en traumatologie (environ 3% du nombre total de fractures aux pieds), appartiennent au groupe des blessures graves aux os du pied et sont souvent associées à d'autres blessures (fractures de la cheville, luxations du pied, fractures des pieds). Il y a des fractures du corps, de la tête, du cou, du bord latéral ou postérieur du talus.

Les fragments de talus sont souvent le résultat de blessures indirectes (plis du pied, sauts, chutes de hauteur). Moins souvent, la cause des dommages est une compression du pied ou un coup direct avec un objet lourd.

Les symptômes

Le patient se plaint de douleurs aiguës dans la zone touchée. Le pied et la cheville sont enflés, des hémorragies sont visibles sur la peau, principalement dans la région de la cheville. Avec le déplacement des fragments a révélé une déformation. Il est presque impossible de bouger la cheville à cause de la douleur.

La douleur aiguë est déterminée lors du sondage au niveau de l'interligne articulaire. Pour les fractures du cou, la douleur est plus prononcée à l'avant et pour les fractures du processus postérieur, à la surface postérieure, à l'extérieur du tendon d'Achille.

Pour confirmer la fracture du talus, déterminer sa localisation, identifier la nature et le degré de déplacement des fragments, les rayons X sont réalisés en 2 projections.

Traitement

À une fracture avec déplacement, une reposition urgente de fragments est montrée. Il convient de garder à l'esprit qu'avec l'augmentation de l'âge de la lésion, la comparaison des fragments d'os devient difficile, voire impossible. L'échec d'une réduction fermée est une indication de réduction ouverte ou d'imposition d'une traction du squelette.

Pour les fractures du processus postérieur, le gypse est appliqué pendant 2 à 3 semaines, pour les autres fractures du talus, pendant 4 à 5 semaines. À partir de 3-4 semaines, il est recommandé au patient de retirer la jambe blessée de l'attelle et de faire des mouvements actifs au niveau de la cheville.

Par la suite prescrit des exercices de thérapie, de massage et de physiothérapie. La récupération se produit dans 2,5-3 mois. Au cours de l'année qui suit la blessure, il est recommandé aux patients de porter des camisoles pour prévenir les pieds plats traumatiques.

Fractures du scaphoïde

Ce type de fracture à l'os du pied résulte généralement d'une blessure directe (la chute d'un objet lourd sur le pied arrière). Rarement, la fracture de l'os naviculaire se traduit par une compression entre l'os sphénoïde et la tête du talus. Souvent, les fractures de l'os naviculaire sont associées à d'autres fractures des os du pied.

Les symptômes

La dépendance au pied est limitée en raison de la douleur. Un gonflement et des hémorragies à l'arrière du pied sont détectés. La sensation de l'os naviculaire, le fait de tourner le pied vers l'intérieur et l'extérieur, ainsi que l'abduction et l'adduction du pied, provoquent une douleur aiguë dans la région de la fracture. Pour confirmer la fracture du scaphoïde, une radiographie du pied est réalisée en 2 projections.

Traitement

Pour les fractures de l'os naviculaire sans déplacer les fragments d'os par un traumatologue, un plâtre circulaire est appliqué avec des arcs du pied soigneusement modelés. Pour les fractures avec décalage, le repositionnement est effectué. Si les fragments ne peuvent pas être repositionnés ou conservés, une réduction ouverte est effectuée. La fixation du plâtre est réalisée pendant 4-5 semaines.

Fractures du cuboïde et du sphénoïde

La cause de la blessure est généralement la chute d’un objet lourd à l’arrière du pied. Les tissus mous dans la zone des dommages sont gonflés. Il y a douleur à la palpation, pression, rotation du pied vers l'intérieur et l'extérieur. La radiographie est d'une grande importance pour confirmer ce type de fracture du pied. Le traitement est un plâtre circulaire pour une période de 4 à 5 semaines. Dans l’année suivant une telle fracture des os du pied, le patient doit porter un support de pied.

Fractures des os métatarsiens

Fractures des os métatarsiens en fréquence sont les premières parmi toutes les fractures des os du pied. Cela se produit généralement lors d’un impact direct de la force traumatique (compression du pied, chute de la gravité ou déplacement du pied par la roue). Peut être multiple ou unique. Selon le niveau des dommages, on distingue les fractures de la tête, du cou et du corps des os métatarsiens.

Les fractures simples des os métatarsiens s'accompagnent très rarement d'un déplacement important de fragments, car les os entiers restants du métatarse fonctionnent comme une attelle naturelle, empêchant les fragments de bouger.

Les symptômes

En cas de fracture unique des os métatarsiens, un œdème local est détecté à l'arrière et à la plante du pied, une douleur lors de la mise en appui et de la palpation. Les fractures multiples des os métatarsiens s'accompagnent d'un gonflement marqué du pied entier, d'hémorragies et de douleurs lors de la palpation. La dépendance est difficile voire impossible à cause de la douleur. Déformation possible du pied. Le diagnostic est confirmé par les données des rayons X sur 2 projections et sur les fractures de la base des os du métatarse - sur 3 projections.

Traitement

Pour les fractures, les os du métatarse sans déplacement imposent un pneu en gypse à l'arrière pour une période de 3 à 4 semaines. Pour les fractures avec déplacement, ils effectuent un repositionnement fermé, une ostéosynthèse ouverte ou imposent une traction squelettique. La durée de fixation pour de telles fractures des os du pied est étendue à 6 semaines. Ensuite, un bandage de plâtre spécial «talon» est appliqué sur le patient. Des inlays orthopédiques sont ensuite recommandés.

Fractures des phalanges des orteils

Ce type de fracture des os du pied survient généralement lors d’un impact direct de la force traumatique (chute de la gravité, coup aux doigts). Les fractures des phalanges médiane et des ongles des doigts ne nuisent pas par la suite au fonctionnement du pied. Une mauvaise adhérence des fractures des phalanges principales peut entraîner le développement d'arthrose post-traumatique des articulations métatarsophalangiennes, une restriction de la mobilité et une douleur à la marche.

Les symptômes

Le doigt blessé est bleuâtre, enflé, extrêmement douloureux pendant le mouvement, la palpation et la charge axiale. Les fractures de la phalange de l'ongle s'accompagnent souvent de la formation d'hématomes sous-ongles. Pour confirmer les fractures des phalanges, effectuer des radiographies en 2 projections.

Traitement

Pour les fractures des phalanges des orteils sans déplacement, imposer un bus en plâtre au dos. Lorsque les fragments sont déplacés, une réduction fermée est effectuée. Les fragments d'os sont fixés avec des aiguilles. En cas de fracture de la phalange de l'ongle sans déplacement, une immobilisation à l'aide de ruban adhésif est possible. La période de fixation dépend de la sévérité de la fracture et varie de 4 à 6 semaines.

Caractéristiques de fracture des os du pied

Le pied a une charge énorme, tout le poids du corps est réparti uniformément entre les petits os du tarse, du tarse et des phalanges des doigts. Les fractures entraînent une violation de la voûte plantaire, la destruction du cartilage, entraînant une dépréciation et des fonctions de soutien. Il est très important de reconnaître les symptômes de fracture du pied à temps pour commencer le traitement. Les premiers soins fournis inopportuns entraînent la survenue de complications. Arthrose secondaire, pieds plats, douleurs chroniques au pied - liste incomplète des conséquences possibles d'une visite tardive chez le médecin.

Raisons principales

Les fractures des os du pied sont plus courantes dans la population adulte et représentent 3 à 6% du nombre total de blessures. Étant donné que le pied est composé de nombreuses pierres, endommager l'une d'entre elles entraîne une violation de la structure et des fonctions des autres, car tous les composants sont interdépendants. Lors du traitement, il est nécessaire de prendre en compte ce fait et d’aborder de manière exhaustive le choix du traitement.

Les causes immédiates des fractures du pied incluent:

  • une chute ou un saut de hauteur quand une personne se pose sur les pieds. Toute la force de l'impact tombe sur les os du membre inférieur et du pied, en particulier;
  • forte flexion du pied. Un exemple serait l'inhibition des transports en commun, un coup porté à un objet, le sport, ce qui pourrait provoquer une fracture des os du pied;
  • tomber sur la jambe d'un objet lourd provoque souvent des lésions non seulement aux os, mais aussi à la peau, aux muscles, aux ligaments.

Les blessures au pied surviennent spontanément, peu importe le sexe ou le mode de vie. Mais il existe des groupes à risque - des catégories de personnes parmi lesquelles cette maladie est plus courante.

  1. Athlètes. Football, hockey, haltérophilie - Des classes où le risque de fracture du pied est beaucoup plus élevé.
  2. Les maladies systémiques du tissu conjonctif, certaines pathologies congénitales conduisent à la fragilité des os. Même avec de petites charges, leur intégrité est compromise.
  3. L'ostéoporose a un effet négatif sur la résistance des os.

Symptômes communs

Le pied est une structure hétérogène, il est composé de 26 os. Par conséquent, les signes diffèrent en fonction de l'emplacement des dommages. Mais il y a un certain nombre de manifestations communes qui vont suspecter la présence d'une fracture du pied:

  • la douleur. Toute blessure est accompagnée de gêne. La douleur peut être aiguë, lancinante, lancinante ou sourde et douloureuse. Tout dépend du type d'os endommagé et de la force de l'impact.
  • changement de position des membres. Le pied, en règle générale, est tourné vers l'extérieur, autant que possible rejeté de côté. Déplacement observé de sections individuelles les unes par rapport aux autres, toutefois, les dommages visibles peuvent être totalement absents;
  • les hémorragies au pied indiquent des dommages aux vaisseaux sanguins;
  • gonflement, rougeur de la peau. Les fractures des os du pied sont accompagnées d'une réaction inflammatoire. La perméabilité des vaisseaux sanguins augmente, la partie liquide du sang pénètre dans l'espace intercellulaire, provoquant un gonflement. La vue caractéristique du pied au tournant est présentée sur la photo.

Faites attention! Parfois, les symptômes d'une fracture du pied sont légers, seule une douleur mineure est présente. En cas de blessure, il est impératif de procéder à une radiographie pour prévenir le développement de complications.

Types de fractures du pied

  1. Fractures des phalanges des doigts.
  2. Tarse tarse (cuboïde, talus, scaphoïde, calcanéen et trois os cunéiformes).
  3. Jarrets

Tableau clinique

La fracture de chacune des pierres du pied a ses propres caractéristiques, mais il est souvent impossible de poser un diagnostic exact sans un examen radiographique. Le médecin prend en compte les réclamations, effectue un examen approfondi, ce qui vous permet de pré-suspecter la localisation du dommage.

Le talus

Le talus est l'un des plus gros os du pied. C'est le lien entre la jambe et le pied, donc il représente la plus grande charge. La circulation sanguine est faible, elle ne se nourrit que de petits vaisseaux. Parce que l'accrétion et la restauration de la fonction prend beaucoup de temps.

Cette lésion est relativement rare et s'accompagne de lésions d'autres os, de luxations et de la rupture de ligaments. En règle générale, la preuve de graves dommages au pied.

  • douleur aiguë;
  • gonflement, rougeur du pied proximal (plus près de la jambe);
  • changement de forme, déformation, hémorragies cutanées en présence de biais.

Calcaneus

Le calcanéum est sous le bélier, a le plus grand volume. Il est endommagé en tombant ou en sautant d'une hauteur, lorsque la charge maximale tombe sur le talon. Les os du talus pénètrent, provoquant une scission. Distinguer: fracture du pied avec ou sans déplacement, simple, broyée, impactée.

Après une blessure, il y a un gonflement au-dessous de la cheville, un hématome peut survenir. Le contour du talon change: il devient plus rond, plus gonflé. En essayant de toucher le patient note une douleur aiguë, qui donne souvent au muscle gastrocnémien. La démarche devient un problème, une personne est obligée de marcher sur l'avant-pied. Lorsque vous tapez sur la région du talon, vous ressentez une douleur aiguë.

Os scaphoïde

La fracture survient le plus souvent à la suite de la chute d'un objet lourd sur la jambe, associée à des dommages à d'autres os. La douleur est faible, une personne peut bouger, mais l'accent est mis sur le talon. Gonflement observé, rougeur du pied arrière. La partie saillante de l'os endommagé est visualisée. Les blessures passent souvent inaperçues, car les signes de fracture du pied sont minimes. Un diagnostic ne peut être posé qu’à l’aide d’un examen radiographique.

Os cuboïdes et cunéiformes

Ce sont de petits os du pied arrière, la fracture se produit après un dommage direct. La chute d'un objet lourd est la principale cause de blessure. Le diagnostic est difficile car les symptômes sont non spécifiques. Le gonflement, la rougeur de l'arrière du pied, la douleur lors des mouvements sur les côtés attirent l'attention. Les déplacements se produisent rarement, ce qui simplifie le traitement, il n'est pas toujours possible d'établir le diagnostic à l'aide de rayons X. Dans cette situation, le scanner ou l'IRM viennent à la rescousse.

Métatarse

Le plus grand pourcentage de fractures est dû à des dommages aux os du tarse. Cela contribue à leur structure: os minces et tubulaires. Ils sont blessés du fait de la chute de l'objet, du déplacement de la voiture, de la moto, des chutes, en particulier du fait de tourner le pied. Selon les statistiques, les fractures des premier, quatrième et cinquième os sont plus courantes.

Les symptômes sont similaires: gonflement du pied arrière, peut se propager à la semelle. Il est difficile pour le patient de marcher, il charge intentionnellement le talon afin de réduire la douleur. Faire confiance à l'avant-pied est extrêmement douloureux, la palpation vous permet de définir la déformation et le lieu de douleur maximale.

Les fractures sont simples et multiples. Si un os est endommagé, un déplacement est rarement observé car les os restants ne permettent pas aux fragments de bouger. Il y a une immobilisation naturelle du site, cependant, si le facteur traumatique avait une intensité et une force d'application plus grandes, le biais ne peut pas être évité.

Phalanges de doigts

La fracture de ces petits os survient à la suite d'un coup, de la chute d'un objet sur le pied ou d'une chute. Le patient se plaint de douleurs dans les doigts, qui s'aggravent en essayant de le plier ou de le tirer. La démarche ne doit pas être perturbée, comme cela arrive souvent avec les fractures du cinquième doigt. Cependant, les dommages au premier doigt entraînent un dysfonctionnement prononcé; on observe une gêne, un gonflement dans une phalange séparée.

Plus tard, la recherche d’une aide médicale conduit à une fusion inappropriée et, à l’avenir, au développement d’une arthrose post-traumatique, une douleur chronique.

Fonctions de diagnostic

La fracture des os du pied présente un tableau clinique spécifique. Si vous ajoutez le fait de blessure - un diagnostic préliminaire est prêt. Mais pour que le traitement et la réhabilitation de ces données soient efficaces, cela ne suffit pas. Des informations sont nécessaires sur l'emplacement exact de la fracture, l'absence ou la présence de déplacement, le nombre d'os endommagés, l'emplacement des fragments.

La radiographie du pied vous permet de voir tous les détails d'intérêt. Parfois, un seul coup ne suffit pas, la ligne de fracture n’est pas visualisée. Par conséquent, les rayons X sont nécessairement pris en deux ou trois projections.

Dans les cas graves, la tomodensitométrie (TDM) ou l'IRM est utilisée pour le diagnostic différentiel et l'évaluation des tissus mous.

Premiers secours

Une personne qui vient juste de se blesser doit recevoir les premiers soins, ce qui sera la clé d’un plus petit nombre de complications. Un froid est appliqué sur le lieu du dommage, il vaut mieux prendre quelque chose dans le congélateur, après avoir enroulé l'objet dans une serviette, l'appliquer pendant vingt minutes, avec une pause de dix minutes et répéter la manipulation. Cela réduira l'enflure et la douleur sur le site de la blessure. S'il y a une plaie, un pansement est appliqué, tout à coup il n'y a plus de pansement ni de gaze, un tissu ira bien, seulement il est interdit de mettre du coton dans la plaie, son tas causera plus tard de la pollution et de la suppuration.

Le membre doit être immobilisé, cela peut être fait à l'aide de pneus spéciaux, mais s'il n'y en a pas, tout moyen disponible suffira. La fixation est appliquée sur toute la surface du pied jusqu'au tiers supérieur de la jambe, en capturant le site de fracture et l'articulation de la cheville. Sous cette forme, il est beaucoup plus facile de transporter une personne à l'hôpital et le risque de causer de la douleur est réduit. S'il y a un déplacement ou des os saillants, il est strictement interdit de réinitialiser les objets similaires. Ceci est fait uniquement par le médecin après l'examen et les images.

Traitement

Le résultat final dépend du choix de la tactique de traitement. Par conséquent, il est nécessaire de prendre en compte la gravité, la localisation de la fracture, la présence de fragments, les dommages aux tissus environnants.

Faites attention! Indépendamment essayer de traiter les fractures des os du pied est strictement interdite. Une fusion incorrecte ne fait qu'ajouter au travail des chirurgiens, ce qui aggrave le résultat du rétablissement du patient lui-même. Dans de tels cas, il est impossible de se passer d'une intervention chirurgicale et il n'est pas toujours en mesure de reprendre une activité à part entière dans une telle situation.

Fractures sans déplacement

Si le déplacement de fragments était évité, il en résulterait une récupération importante. La principale méthode de traitement est l’immobilisation, c’est-à-dire l’immobilisation de la zone lésée avec un plâtre. Pour obtenir un effet maximal en cas de fracture des os du pied, du plâtre est appliqué sur deux articulations adjacentes, approximativement au tiers médian de la jambe. Afin de garantir le repos du pied, le repos au lit est recommandé dans la première semaine après la fracture;

À partir de l'emplacement de l'os endommagé, la présence de déplacement dépendra de l'état de guérison de la fracture du pied. Dans la plupart des cas, un plâtre circulaire est appliqué. Cependant, le médecin peut se limiter à une fracture sans déplacement.

  1. En cas de fracture du talus, la durée de la fusion varie de 4 à 5 semaines à 3 mois. Pour restaurer les fonctions rapidement, à partir de 3 semaines, il est nécessaire d'enlever le plâtre, mais sous réserve de la consolidation de la fracture, pétrir la jambe en effectuant des mouvements de rotation dans l'articulation de la cheville. La charge est donnée progressivement, elle est maximale au moment de la fusion complète.
  2. Le calcanéum nécessite l'application de gypse pendant 5 à 6 semaines. Le gypse est appliqué des phalanges des doigts au genou, le bandage est immédiatement circulaire ou langett, qui plus tard, une fois que le gonflement a disparu, est transféré à celui circulaire.
  3. La période d’immobilisation approximative des fractures des autres os du tarse est de 4 à 5 semaines avec l’utilisation ultérieure du cou-de-pied.
  4. Si les os du tarse sont endommagés, le plâtre est appliqué pendant un mois.
  5. Le traitement des fractures de la phalange dure environ un mois. Des dommages mineurs à un os ne nécessitent pas l’imposition de gypse, mais concernent le plus souvent le cinquième doigt. Il suffit de fixer le pied avec un bandage et des chaussures de sécurité.

Il convient de noter que les termes de la fusion sont toujours conditionnels et dépendent de nombreuses caractéristiques. La surveillance est toujours effectuée à l'aide d'une radiographie, d'un scanner ou d'une IRM, ce qui donne au médecin la possibilité de savoir quand retirer le pansement et comment procéder à une rééducation plus poussée.

Fractures décalées

La tâche principale du médecin est de comparer les fragments d’os, de se fixer le plus près possible de la position anatomique. Il existe plusieurs types de repositionnement:

  • fermé Cette méthode est utilisée si la peau est intacte, la fracture du pied est simple. Le chirurgien avec l'assistant retarde les extrémités des os dans différentes directions jusqu'à ce qu'un intervalle soit formé entre eux. Ensuite, le médecin, à l’aide de ses doigts, associe des fragments et fixe fermement le plâtre. Cette méthode présente un inconvénient important: le recalage est possible.
  • ouvrir Ouvert ou fracture avec déplacement est une indication directe pour un traitement chirurgical. Une opération est également nécessaire en cas de dommages multiples ou réduits. Pour la fixation, utilisez des aiguilles, des vis, des plaques. S'agissant d'une intervention chirurgicale, il existe un risque de complications infectieuses, l'ostéomyélite. Les règles d'asepsie et d'antiseptique permettent d'éviter cela.

L'appareil d'Ilizarov (traction squelettique) est une méthode de repositionnement ouvert utilisée dans les cas graves.

Si les fractures des os du pied sont ouvertes, cela complique le traitement. Le traitement antibactérien joue un rôle important dans cette situation. L'objectif principal est d'éviter l'infection, la suppuration de la plaie. La zone endommagée est lavée avec des solutions antiseptiques, un pansement stérile est appliqué.

Une fracture excentrée nécessite un traitement plus long. La durée d'immobilisation est doublée. Après avoir retiré le plâtre, il faut refaire une radiographie du pied.

Récupération de fonction

  1. Le massage est nécessaire pour améliorer le flux sanguin. Après le retrait du gypse, on observe souvent un gonflement causé par la stagnation lymphatique. Pour améliorer l'irrigation sanguine, il est recommandé de pétrir le membre avec des mouvements de massage. Au début, il est effectué avec parcimonie et, au fur et à mesure de sa récupération, la charge augmente, ce qui donne du tonus aux muscles.
  2. Les cours de physiothérapie sont présentés un mois après la blessure. L'exercice renforce les muscles et augmente la mobilité des articulations.
  3. Les supports de pied sont une condition préalable à la réadaptation. Des semelles correctrices doivent être portées pour former la bonne arche du pied. Ils sont fabriqués individuellement, en fonction de la distribution du pied.
  4. Les aliments enrichis permettent une récupération rapide. Il est recommandé d'enrichir le régime en calcium, en vitamine D.
  5. Il est utile d’ajouter des procédures physiothérapeutiques qui, en raison de l’augmentation du débit sanguin, stimulent la croissance du tissu osseux, accélérant ainsi la fusion des fractures.

La fracture du pied, quelle qu'elle soit, nécessite une attention particulière de la part du médecin et la mise en œuvre des recommandations de traitement du patient. Traitement et rééducation mal choisis, l'auto-traitement peut compliquer une fracture avec la formation d'une fausse articulation. Il arrive parfois que dans certaines situations, il soit impossible de se passer d’une opération, il n’est pas nécessaire de craindre cela, une telle intervention vous permettra de revenir plus vraisemblablement à une vie normale.



Article Suivant
Prévention des maladies fongiques