Fracture du tibia avec déplacement: chirurgie avec plaque et rééducation


La fracture du tibia est un type de blessure courant chez les personnes de tout âge. Dans sa complexité, il peut être à la fois assez léger et très lourd. Cela dépend de la quantité de débris, de la présence d'une plaie ouverte et du déplacement.

Les traumatologues et les chirurgiens sont engagés dans un traitement consistant à immobiliser la jambe, après avoir placé les fragments osseux dans une position naturelle. Après l’accrétion de l’os, il s’ensuit une phase de rééducation au cours de laquelle la fonction motrice est restaurée.

Anatomie de la cheville

La tâche principale de l'articulation de la cheville est d'assurer la mobilité du pied dans deux plans. Lors du déplacement, l'articulation est fléchie ou étendue et simultanément tournée dans le plan vertical, vers l'intérieur ou l'extérieur. L'articulation devrait également fournir un amorti pour éviter d'endommager les os.

L'articulation de la cheville relie les os tibiaux du tibia aux os du bélier et du nadpyatnoy. Dans la cheville, les os du tibia renferment le talus avec un épaississement aux extrémités. Le cartilage élastique procure un amorti et réduit les frottements pendant la marche.

Entre les os se trouvent des ligaments qui maintiennent les os dans la position correcte et permettent un mouvement. L'élasticité importante des ligaments permet à l'articulation de se plier dans différentes directions. Les muscles servent également à fixer les os et permettent également de plier, de déplier et de faire pivoter l'articulation.

La connexion nutritionnelle est réalisée à l'aide de vaisseaux. Les artères de la jambe se ramifient et tordent la région articulaire de tous les côtés. Il y a aussi des fibres nerveuses dans la cheville, assurant la cohérence du mouvement.

Causes de fracture du tibia avec déplacement

Les fractures de la jambe peuvent être divisées en celles causées par de graves dommages à un os sain et à un traumatisme sur le fond d'une maladie pathologique.

La cause la plus courante de fracture est traumatique - un coup puissant, une chute de grande gravité, une chute infructueuse, etc.

La présence d'une maladie qui réduit la résistance des os peut entraîner une fracture sous l'influence de peu d'effort. Le déplacement des os se produit lorsque la fracture a été provoquée par un coup dans le sens transversal à la jambe.

Dans ce cas, le membre devient nettement plus court et la jambe commence à se plier dans des directions non naturelles.

Types de fracture de la jambe

Une fracture de la jambe peut être divisée en plusieurs types: l’emplacement de la fracture, la forme et le nombre de fragments osseux, la présence d’articulations, de peau et de tissus mous endommagés.

  • L'emplacement de la fracture: dans la partie proximale, moyenne ou distale.
  • Le nombre de fragments: unique ou multiple.
  • La direction de la ligne de fracture: droite, oblique ou en spirale.
  • La forme des bords des os brisés: broyés ou même.
  • Le déplacement de fragments d'os l'un par rapport à l'autre.
  • Violation de l'intégrité des tissus mous et de la peau: fermée ou ouverte.
  • La présence de dommages à la cheville ou au genou: intra-articulaire ou extra-articulaire.

Symptômes de fracture de l'épaule

Les principaux symptômes évoquant une fracture sont une douleur aiguë dans la région endommagée et l'apparition d'un œdème.

La victime ne peut pas marcher sur la jambe ou le fait avec difficulté, il y a une mobilité pathologique de l'os, la jambe inférieure est déplacée vers l'extérieur ou vers l'intérieur. La présence, l'emplacement et le type de fracture sont facilement déterminés par rayons X.

  • En cas de fracture de l'élévation inter-mica, une douleur intense survient au genou et un œdème survient rapidement. Tout mouvement dans le genou devient impossible à effectuer. Les tentatives de mouvement de la jambe entraînent une douleur accrue.
  • Lorsque les condyles se cassent, des douleurs apparaissent et le genou gonfle, les genoux déviant sur le côté.
  • La fracture des os du tibia et du péroné provoque une douleur intense, un œdème se développe dans la région lésée et la jambe est déformée. Les ecchymoses, les hématomes sont visibles.
    Avec une fracture ouverte, une blessure survient, un os peut y être visible. La fonction musculo-squelettique de la jambe est complètement perdue, la jambe devient visiblement plus courte.
    Sous la peau, vous pouvez sentir les fragments d'os, il y a une crêpe d'os. Lorsque les nerfs sont endommagés, la mobilité et la sensibilité du pied sont perdues.
  • Au tournant dans la région de la cheville, une douleur aiguë apparaît, un œdème commence à apparaître. Pied en avant en avant ou en arrière.

Gravité de la fracture

La gravité est déterminée par plusieurs facteurs. La présence de lésions des tissus autour de l'os endommagé, de déplacements, de nombreux fragments ou d'une plaie ouverte entraîne une gravité accrue.

Premiers secours

Si vous suspectez une jambe cassée, vous devez appeler une ambulance. Le médecin sera en mesure d'établir la présence de complications, de soulager efficacement la douleur, d'immobiliser correctement le membre blessé et de conduire le patient à l'hôpital sans causer de complications.

Avant l'arrivée de l'ambulance, l'assistance suivante peut être fournie:

  • Donnez des analgésiques pour soulager la douleur.
  • Détachez le membre blessé et coupez-le en un pantalon moulant. L'œdème qui se développe rapidement peut entraîner une compression des tissus et une augmentation de la douleur. Il est très important de ne pas bouger le membre.
  • En cas de fracture ouverte, vous devrez peut-être arrêter le saignement. Si c'est insignifiant, il suffit de mettre un pansement propre sur la plaie.
    Cependant, si l'artère est endommagée, un garrot est requis. Le harnais est superposé au-dessus du genou. Vous devez enregistrer l'heure de l'imposition et en informer le médecin urgentiste. Pour éviter l'extinction des membres, le garrot doit être desserré quelques minutes toutes les heures et demie.
  • Fixez le membre. Pour cela, vous devez imposer un pneu. L'attelle doit immobiliser non seulement les os brisés, mais également les articulations du genou et de la jambe.
    Lors de l'application du pneu, vous pouvez utiliser les outils disponibles: planches, skis, pipes ou l'autre jambe de la victime (avec cette méthode, il est nécessaire de placer un chiffon doux entre les genoux et les chevilles).
  • Fournir à la victime une position confortable.

Traitement d'une fracture du tibia avec décalage

La présence de complications peut nécessiter des actions supplémentaires, mais en général, le traitement peut être divisé en quatre étapes principales:

  1. Le repositionnement des fragments. Les os sont placés au bon endroit. Avec une fracture simple assez simple, le repositionnement peut être effectué par une méthode fermée sous anesthésie locale. Cependant, en présence de multiples fragments ou d'un fort déplacement, une opération est nécessaire.
  2. Fixation de fragments dans un arrangement naturel. Pour cela, divers dispositifs médicaux sont utilisés. Dans le cas d'une fracture unique, la fixation peut avoir lieu de l'extérieur, mais plusieurs fragments doivent être fixés de l'intérieur.
  3. Immobilisation. L'accumulation osseuse est obtenue par immobilisation à l'aide d'une attelle en plâtre ou d'un appareil de compression-distraction.
  4. Réhabilitation. La gymnastique, la physiothérapie et les massages sont utilisés pour restaurer la mobilité des membres.

Opération de montage sur plaque

Dans une fracture complexe avec un grand nombre de fragments d'os, il est impossible d'obtenir une immobilisation par un moyen externe. Dans ce cas, l’une des options de fixation consiste à installer une plaque de titane.

Réhabilitation

Après une fracture, la rééducation est inévitable et la tâche principale consiste à rétablir la mobilité du membre affecté.

Il est nécessaire pour prévenir l’atrophie, restaurer le tonus musculaire, améliorer la circulation sanguine, soulager l’enflure et rétablir la mobilité articulaire.

La rééducation se déroule en trois étapes:

  1. Après le retrait du gypse, le massage et le meulage sont prescrits. En raison des sensations douloureuses, les exercices ne sont pas encore programmés, mais la jambe ne doit pas rester fixée.
  2. Pour rétablir la mobilité et éliminer l'œdème, un complexe d'exercices limités est ajouté au massage. Assurez-vous de passer à marcher.
    Ne pas effectuer les exercices prescrits ralentira considérablement le processus de guérison.
  3. Au dernier stade, des exercices complets sont utilisés.

La thérapie physique est d'une grande importance pour accélérer la récupération après une fracture. Il existe de nombreuses options de thérapie par l'exercice, en voici une.

De la position couchée:

  • Pied plié dans la semelle.
  • Tirez la jambe sur le côté et à l'arrière.
  • “Vélo.
  • Serrez les doigts.
  • Faites pivoter la jambe dans le sens des aiguilles d'une montre et dans le sens inverse.
  • Plier la jambe au genou.
  • Tendez les muscles de la cuisse.
  • Faire pivoter le pied.

De la position couchée:

  • Tirez la jambe sur le côté et à l'arrière.
  • Pliez les deux jambes au genou.
  • Tirer les jambes vers le corps avec les genoux pliés et la répulsion forte.

En position assise sur une chaise:

  • Soulevez et maintenez les objets avec vos orteils.
  • Pliez vos genoux.

Régime alimentaire

En cas de fracture, il est nécessaire de prendre des produits riches en calcium, en vitamines et en fer.

Les produits suivants seront particulièrement utiles:

  • Produits laitiers, notamment le fromage cottage.
  • Noix et graines.
  • Fruits de mer
  • Huile de poisson
  • Légumes, fruits et légumes verts.

Il convient de noter que lors de la restauration, il est souhaitable d'éviter:

  • Alcool
  • Aliments gras.
  • Café et thé fort.
  • Chocolat sucré

Physiothérapie

Quelques jours après la fracture, une physiothérapie est prescrite.

Il se déroule en trois étapes, dont la durée varie en fonction de la gravité des dommages:

  1. La première étape vise à soulager la douleur, à éliminer l’œdème et à accélérer la guérison des os. La thérapie UHF, la thérapie magnétique, l'irradiation UV et les courants d'interférence sont utilisés.
  2. La deuxième étape est réalisée lors de la formation du callus. Les courants UHF, UV, de bronzage et d'interférence sont utilisés pour stimuler son apparence et lutter contre l'atrophie musculaire.
  3. La dernière étape est destinée à prévenir l’apparition de complications et se déroule jusqu’à trois mois après la blessure. Courants ultrasoniques, diadynamiques et d'interférence, onguents et gels médicinaux sont utilisés.

Massages

Le massage aide à rétablir la circulation sanguine, à restaurer le tonus musculaire et à réduire les poches. Le massage commence à s'appliquer même avant de retirer le pansement.

Dans le même temps, vous pouvez masser les zones ouvertes à côté du pansement, ainsi qu'une jambe saine. Le massage doit être effectué strictement selon les prescriptions et sous la surveillance d'un médecin.

Le massage est effectué en quatre étapes:

  • Des caresses intenses à la surface de la paume contribuent au chauffage des tissus, ce qui est nécessaire pour une manipulation ultérieure.
  • En serrant le bord de la paume, situé en travers des jambes.
  • Frotter les coussinets de vos doigts.
  • La dernière étape consiste à secouer le membre.

Conseils de fracture

  • Vous devez immédiatement appeler une ambulance.
  • Éviter le mouvement du membre affecté.
  • Suivez les instructions du médecin.
  • Mangez bien.
  • Physiothérapie quotidienne au stade de la récupération.
  • Évitez les charges lourdes.

Avec un traitement approprié et rapide, une fracture de la jambe se développera avec succès sans complications.

Fracture du tibia

Les fractures des os de la jambe représentent 10% du nombre total de fractures. Le déroulement, les méthodes et les modalités de traitement dépendent du niveau et du volume des dommages et diffèrent par les fractures des os de la partie inférieure de la jambe et les localisations différentes. Les fractures intra-articulaires de la jambe nécessitent un scanner ou une IRM supplémentaire de l'articulation, dans certains cas sa ponction. Le traitement des fractures de la jambe consiste à repositionner des fragments et à imposer un plâtre. La traction squelettique peut être utilisée pour se repositionner efficacement. Pour fixer les fragments, une opération avec l'utilisation de plaques de métal ou de vis, ainsi que l'installation de l'appareil Ilizarov peuvent être nécessaires.

Fracture du tibia

Les fractures des os de la jambe représentent 10% du nombre total de fractures. Le déroulement, les méthodes et les modalités de traitement dépendent du niveau et du volume des dommages et diffèrent par les fractures des os du tibia de localisation différente.

Anatomie de la jambe

Le tibia est la partie du squelette située entre la cuisse et le pied, constituée de deux os tubulaires (tibial et péronier). La charge principale est supportée par le plus grand tibia. Les condyles (saillies dans la partie supérieure du tibia) sont reliés au fémur, formant la surface articulaire inférieure de l'articulation du genou. Avec sa partie inférieure, le tibia s'articule avec le talus, formant l'articulation de la cheville.

L'os fibulaire est situé à l'extérieur, augmente la stabilité et la force de la jambe. Les deux os de la jambe sont reliés entre eux (en haut - par une articulation commune, dans la partie médiane - par une membrane interosseuse, en bas - par des ligaments). Aux extrémités inférieures des deux os du tibia se trouvent des saillies (chevilles) qui recouvrent de part et d'autre l'articulation de la cheville et lui confèrent une stabilité transversale.

Classification des fractures de la tige

Selon le lieu, la traumatologie distingue:

  • fractures des os de la jambe dans la partie supérieure (fractures du cou et de la tête du péroné, fractures de la tubérosité et condyles du tibia);
  • fractures de la partie inférieure de la jambe dans la partie moyenne (fractures diaphysaires isolées du tibia et du péroné, fractures de la diaphyse des deux os de la jambe);
  • fractures des os de la jambe (fractures des chevilles).

Les fractures des os de la jambe dans les parties supérieure et inférieure appartiennent au groupe des fractures intra ou périarticulaires.

Fractures du condyle tibial

Se produisent généralement lorsque vous tombez d'une hauteur. Chez les patients jeunes, ils sont plus souvent séparés, chez les patients plus âgés - déprimés. Les fractures des condyles internes et externes sont distinguées.

Le patient se plaint de douleur et d’enflure dans la zone de dommage. L'articulation du genou est élargie à la suite d'une hémarthrose (accumulation de sang). La fracture du condyle externe s'accompagne d'un retournement du tibia vers l'extérieur, d'une fracture du condyle interne - de la déviation du tibia dans la médiane. Mouvement dans l'articulation fortement douloureux, limité. Se fier au pied est impossible ou difficile. Pour confirmation, une radiographie et une IRM du genou sont réalisées.

Traitement:

Fracture du tibia anesthésié, si nécessaire, pratiquer la ponction de l'articulation. Lorsque les condyles changent sans déplacement, ils appliquent un plâtre pendant un mois. En fin d'immobilisation, des exercices de physiothérapie et de physiothérapie sont prescrits. La charge complète est autorisée 2 mois après la date de la blessure.

En cas de fractures déplacées avec déplacement, un repositionnement est effectué et un plâtre longestu est appliqué pendant 6-7 semaines. S'il est impossible de comparer les fragments de manière satisfaisante, la traction du squelette est effectuée pendant 2 mois maximum. La charge complète est autorisée 3 mois après la date de la blessure. Le traitement chirurgical est possible à l'aide de vis, de plaques et de l'appareil Ilizarov.

Fractures diaphysaires des os de la jambe

La fracture de la tige tibiale est le résultat d'une blessure directe ou indirecte. Si la membrane interosseuse reste intacte, il n'y a pas de déplacement de fragments en longueur. Décalage angulaire et en largeur possible.

Le patient s'inquiète de la douleur et de l'enflure dans la zone de dommage. Le tibia est déformé. Se fier au pied est impossible. Pour confirmer, faire une radiographie en deux projections.

Effectuer une fracture analgésique. Lorsque les fragments sont déplacés, ils sont repositionnés avec imposition ultérieure d'une attelle en plâtre pour une période de 2 mois. L'interposition de tissus mous (coincement de tissus entre fragments) nécessite une intervention chirurgicale.

La diaphyse par fracture du péroné se développe à la suite d'un impact direct sur le tibia à l'extérieur. Le traumatisme est accompagné d'une douleur au site de fracture et d'un gonflement mineur. Le patient conserve la capacité de se pencher sur la jambe. Contrairement à la lésion de la jambe, une fracture du péroné apparaît lorsque la compression latérale de la jambe est éloignée du site de la lésion. Pour confirmer effectuer une radiographie. Le patient impose le plâtre Longuet pendant 3-4 semaines.

Une fracture diaphysaire des deux os du tibia survient lors d'une collision avec le tibia («fracture du pare-chocs» dans un accident de la route) ou une blessure indirecte (torsion, flexion). Une blessure directe provoque généralement de multiples fractures du tibia. Lorsqu'il est plié, un fragment triangulaire se forme à l'intérieur de la courbure et lors de la torsion, des fractures hélicoïdales des tibias se produisent.

Le patient se plaint d'une douleur aiguë dans la zone de dommage. Le tibia est gonflé, cyanotique, déformé. Il y a une déviation du pied vers l'extérieur. Crepitus et la mobilité anormale des fragments est déterminée. Il est impossible de se fier à la jambe blessée. Pour confirmation, la radiographie est réalisée en deux projections.

Pour les fractures des os de la jambe sans déplacement, la possibilité de repositionner les fragments et de les maintenir dans la position correcte, la traction du squelette est effectuée pendant 4 semaines. Puis imposer le plâtre Longuet pour une période de 3-4 mois.

Lorsqu'il est impossible de comparer et de retenir des fragments, d'interposer des tissus mous et de réduire le temps de traitement et l'activation précoce du patient, les traumatologues utilisent un traitement chirurgical. Des vis, des tiges verrouillables, des vis et des fixations externes sont utilisés.

Fractures de la cheville

Environ 60% du nombre total de fractures des os de la jambe. Apparaissent à la suite de blessures directes (coups à la cheville) et indirectes (rotation forcée, rotation du pied vers l'intérieur ou l'extérieur). Possible:

  • fractures isolées internes et externes de la cheville;
  • fractures biliocephalic (fractures des deux chevilles);
  • fractures biliocérébrales associées à une fracture du bord antérieur ou postérieur du tibia (fractures de Pott-Desto, un autre nom est «fractures trilobiennes»).

Toute fracture des chevilles peut être accompagnée d'une déchirure du ligament, d'un déplacement de fragments et d'une subluxation du pied (fractures de la jambe). Cependant, ces blessures sont plus souvent observées avec des articulations de deux et trois ans. Pour une fracture de la cheville externe, un sous-pied du pied à l'intérieur est caractéristique, tandis que pour une fracture de la cheville interne, la sublixité du pied est externe.

L'articulation de la cheville est enflée et extrêmement douloureuse. Se fier à la jambe est difficile, avec des fractures impossibles. Avec les fractures, il y a déviation du pied dans la direction appropriée, avec fractures de Pott-Desto - flexion du pied du côté plantaire. Pour confirmer le diagnostic, les rayons X sont réalisés en deux, parfois en trois projections.

Traitement

Anesthésie fracture, repositionnement, imposition d'une attelle en plâtre. Avec une fracture d'une cheville sans déplacement, la période d'immobilisation est de 4 semaines, avec des fractures bilobactériennes (y compris avec une subluxation du pied) - 8 semaines, avec des fractures Potta-Desto et une rupture du synblème du fiblus - 12 semaines. L'opération est montrée lorsqu'il est impossible de comparer des fragments d'os et une interposition de tissus mous.

Fracture du tibia

Chez les enfants et les adultes, une fracture de la jambe est une lésion osseuse courante (10%). Il peut être léger ou lourd selon le degré de déformation provoqué, situé dans la partie supérieure ou inférieure de la jambe. La déformation d'un os est possible, il y a des blessures des deux tibias. La nature des dommages est affectée par le degré de dommages causés aux tissus mous environnants.

Un chirurgien ou un traumatologue peut faire face à la maladie en immobilisant (immobilisant) la zone située entre le genou et la cheville, de sorte que l'os puisse se développer ensemble en toute sécurité. Avant de quitter l'os pour le processus de régénération, les fragments sont combinés et resserrés à l'aide de plâtre, d'aiguilles à tricoter, de boulons spéciaux et d'une plaque spéciale.

Une radiographie est préalablement effectuée pour détecter les éléments endommagés. Selon l'emplacement des fragments déterminés par la nécessité d'une intervention chirurgicale. Lorsque les os du bas des jambes deviennent intacts, ils commencent leur rééducation. À ce stade, on prescrit au patient un exercice physique et un complexe vitaminique. Les symptômes et le traitement de la blessure sont déterminés en fonction de circonstances spécifiques.

Types de blessures

La cuisse est une section du squelette située entre la cuisse et le pied. Présenté par deux os tubulaires: tibial et péronier. Le premier maintient la charge principale, relie le tibia dans l'articulation du genou et l'os de la cheville - dans la cheville. Le tibia a une fonction stabilisatrice. Les deux parties sont connectées et forment un système interconnecté: par le haut - l'articulation commune, au milieu - la membrane interosseuse, par le bas - attirent les ligaments.

La Classification internationale des maladies (CIM-10) identifie 80 différentes maladies des jambes associées à une altération du travail ou à une mauvaise intégrité des os. Dans le cadre de ce document, une maladie se voit attribuer un code permettant la collecte d'informations statistiques.

Fracture - une violation de l'intégrité osseuse. La CIM-10 capture une douzaine de types de blessures à la jambe. Les violations sont divisées en:

  • Fracture du tibia dans la partie supérieure (proximale): la sole ou les deux os.
  • Maladie de la partie médiane de la jambe. La diaphyse est le segment des os longs. En conséquence, les fractures diaphysaires de l'os tibial ou fibulaire, la diaphyse des deux os, sont isolées.
  • Fractures dans le tiers inférieur (distal). Le traumatisme est extrêmement désagréable, il a des conséquences négatives: souvent, une opération est effectuée pour restaurer la position de zones fragmentées et le traitement est effectué progressivement.

Souvent, il n'y a qu'une blessure au tibia, moins souvent les deux, une situation rare - la préservation de l'intégrité d'une fracture importante du petit tibia. Les blessures au tibia correspondent au code S80-S89 dans la classification internationale.

Une autre division des blessures est faite en fonction de la localisation des fragments d'os, du volume des tissus mous affectés, des vaisseaux sanguins et des articulations. Avec cette approche, les restes sont divisés en lourds, moyens et légers. Les fractures dans la vie quotidienne sont légères (A). Les violations n'affectent pas les autres tissus, sont réduites à endommager un ou les deux os. Lourde (C) - survient dans des situations inhabituelles pour une vie normale: une chute de grande taille, un accident. Avec une telle blessure, une fracture de fragmentation, une fragmentation, des dommages massifs au tissu adjacent se produisent. La gravité modérée (B) caractérise les lésions affectant les tissus adjacents sans compromettre l'intégrité des articulations et des nerfs.

Les fissures et les fissures sont causées par une force dirigée contre un petit morceau d'os. Une fracture des os de la jambe survient souvent lorsque la pose est fixée dans une position inconfortable ou lorsque la jambe est pliée.

La fracture peut être unique ou multiple.

Dans la direction de la ligne de rupture, ils sont distingués oblique, droit et en spirale.

Fracture lisse et comminutive: ligne droite ou bords déchirés inégaux de la déchirure elle-même.

La fracture du tibia avec ou sans déplacement est classée lors du diagnostic du placement des fragments. Les os sans déplacement sont situés symétriquement, avec déplacement nécessitant la restauration forcée de la position précédente. La fracture du tibia fracturé peut être oblique, en rotation, etc.

Fracture du tibia ouverte et fermée. La base de la division est l'intégrité des tissus associés. L'extérieur caractérise la déformation lorsque les tissus des muscles et de la peau sont endommagés. Si la peau n'est pas endommagée, les muscles ne sont pas affectés de manière significative, diagnostiquée avec une fracture fermée de la jambe.

Extra-articulaire et intra-articulaire. La division est affectée par l’articulation de la cheville ou du genou. Si la blessure est complexe, elle est reconnue comme intraarticulaire.

Symptômes de traumatisme

Les symptômes individuels de la maladie varient en fonction des spécificités de la blessure. Il y a des signes communs:

  • douleur, gonflement des tissus adjacents;
  • changement de couleur de peau;
  • on entend un craquement, le cliquetis des os de la jambe;
  • Il n'y a aucune possibilité de se concentrer sur les jambes.

Lorsque le pied se bloque, la victime est incapable de le plier, il est déterminé que le nerf est affecté. Si les jambes ont une teinte bleue, des fragments affectent le système circulatoire. Ces signes sont caractéristiques de tous les types de blessures. Attribuez des symptômes spécifiques pour déterminer le degré de déformation.

Si la blessure touche le tiers supérieur, il se produit une fermeture forcée du genou blessé. Lorsque les condyles se brisent, le tissu autour du genou gonfle. Les symptômes de la douleur sont localisés exclusivement dans la zone spécifiée de la jambe, on peut entendre le son de fragments qui se frottent, une mobilité inhabituelle du genou est perceptible, la blessure ne fournit pas la possibilité de réaliser des actions actives.

La violation de l'intégrité de la diaphyse (tiers moyen) s'accompagne de douleur, d'enflure et d'une peau bleue. Le pilon a l'air déformé, le pied se penche vers l'extérieur. Si la victime s'appuie sur la jambe, cela signifie que la fracture a touché le tibia, dans le cas contraire, l'os tibial. À la suite du coup, l'os peut être brisé, ou les deux. Les blessures aux deux jambes sont caractéristiques des blessures à la jambe (souvent dans un accident) ou des blessures indirectes (torsion). Les dommages directs entraînent une violation grave, avec un effet de torsion caractérisé par une fracture hélicoïdale.

Fracture distale (tiers inférieur) de la jambe. De telles blessures sont très enflées et douloureuses, il est impossible de mettre l'accent sur le pied, celui-ci se penche sur le côté. Ces violations constituent une proportion importante des blessures à la jambe constatées (60%). Pour corriger les déplacements, une opération est souvent nécessaire: une éventuelle fusion impropre des os donnera des signes extrêmement négatifs.

Directives de traitement unifiées

Le traitement des blessures de la jambe, quel qu’en soit le type, est réduit à la restauration de la structure de la jambe, à la fixation et à l’épissage de l’os. La séquence des manipulations effectuées est presque la même. Le traitement nécessaire ressemble à ceci:

  1. Placement des fragments en position naturelle. Le repositionnement est effectué par le chirurgien sous anesthésie locale: avec ses mains, à l'aide d'un extrait de squelette, ou par recours à une intervention chirurgicale.

Traitement de types spécifiques de fractures

Il existe des spécificités dans le traitement de fractures spécifiques. Le traitement du tiers supérieur commence par une anesthésie et un placement à l'hôpital. Plus tard, l'articulation est percée et le sang accumulé est éliminé. Un traitement supplémentaire consistera à imposer du gypse pendant 30 jours. La rééducation après une fracture de la jambe se poursuit pendant la même période.

En cas de blessure avec déplacement, le repositionnement des pièces et la fixation des fragments sont effectués à l'aide d'attelles en plâtre. Lorsqu'il est impossible d'écraser des fragments avec les mains, utilisez la méthode de dessin du squelette (6 semaines), puis une plaque est placée sur la jambe (6 semaines). Pour soigner une fracture avec un décalage, il faut environ 30 jours. Notez que cette difficulté peut être résolue à l'aide de l'appareil Ilizarov, les vis et la plaque retiendront les fragments aux bons endroits.

Le traitement des fractures du tiers moyen (diaphyse) consiste en une anesthésie et en un redressement de la position de parties de l'os. Ensuite, placez le pansement de la hanche aux doigts (jusqu'à 90 jours). Le traitement limite considérablement les patients en mouvement. Si possible, essayez d'utiliser des appareils. Si une fracture commise du tibia ou une blessure pouvant causer un deuxième défaut est diagnostiquée, une traction du squelette pendant 4 semaines doit être utilisée. Ensuite, l'os est fixé attelle en plâtre à 2,5 mois. La durée totale du traitement des dommages prend six mois.

Les blessures de la partie inférieure de la jambe - la cheville sont considérées comme graves. La raison de la difficulté est que la cheville est touchée. Une opération est souvent nécessaire pour restaurer la structure osseuse. Pour la fixation des pièces cassées, plaque, boulons, aiguilles à tricoter. Si des symptômes d'œdème grave sont observés, un étirement supplémentaire est utilisé, uniquement après la disparition des tissus enflés, pour poursuivre le traitement. Un pansement est appliqué pour fixer le segment, des doigts au milieu de la jambe, pendant 7 semaines maximum.

En cas de fracture de la cheville, les capuchons squelettiques sont utilisés efficacement et plus tard, une botte en plâtre est appliquée. Il est nécessaire de faire cela, en cas d'épissage incorrect de l'os, la personne recevra une forme incorrecte du pied. Dans cette situation, l'opération sera à nouveau nécessaire. Le traitement prend jusqu'à 7 mois, suivis du port d'un cou-de-pied spécial (jusqu'à un an).

La chirurgie du tibia est effectuée lorsque:

  • il n'y a aucun moyen de restaurer la position correcte des fragments d'une autre manière;
  • double fracture avec déplacement;
  • tissus mous lourdement touchés;
  • probabilité de violation de l'intégrité des vaisseaux sanguins, la capacité à affecter les nerfs;
  • vue de blessure ouverte.

En cas de fracture des deux os, un gros tibia est restauré, un petit se resserra automatiquement lors de la fixation. Après que l'os se soit développé ensemble, les médecins retirent généralement les dispositifs utilisés. Plaques, boulons, vis - sont des corps étrangers, peuvent provoquer un rejet corporel ou des réactions allergiques. Cependant, le problème est résolu individuellement par le médecin traitant à l'aide de rayons X. Les plaques peuvent être en métal ou en titane. Sur ce dernier point, les réactions négatives sont extrêmement improbables.

Si la fracture est répétée, on parle de réfractaire. En règle générale, une violation de l'os au même endroit indique que la première blessure n'a pas été traitée (les os ne se sont pas développés ensemble). Une fracture à l’ancienne place est la conséquence de la sortie du canal affaibli après le retrait du boulon. La panne dans ce cas passera le long de ses frontières.

Réhabilitation

Lorsque le traitement est terminé, la période de récupération commence. Après une longue immobilisation, des processus stagnants, des modifications atrophiques partielles dans les tissus sont observées. Les conséquences sont réversibles, si le temps de faire les bons exercices, de massage, vise à restaurer la circulation sanguine. Les exercices sont choisis par le médecin, la charge sur les jambes doit augmenter progressivement. Les médecins recommandent de choisir un régime alimentaire enrichi en calcium et en vitamines nécessaire au rétablissement des structures osseuses.

Les exercices sont réduits à marcher sur des surfaces lisses, puis inégales. Il faut s'appuyer sur la jambe restaurée. Un peu plus tard, ajoutez des exercices liés aux jambes de swing. Il est recommandé de faire mahi couché. Dans quelques semaines, il est possible de s’engager avec le vélo d’exercice. De telles charges sont nécessaires au bon fonctionnement des muscles.

Types de fractures du tibia

Les personnes souffrant de différentes fractures osseuses se tournent vers le traumatologue, souvent avec une fracture de la jambe. Les premiers secours deviennent une question de première importance. De telles fractures sont complexes, la structure de cette partie du corps humain est complexe. Sur la partie inférieure des jambes a une charge importante de tout le corps.

Le plus souvent, avec le type de lésion osseuse mentionné, les médecins sont traités hors saison lorsque les routes sont recouvertes de glace et de neige fondue partout dans la rue.

En fonction de la complexité de la fracture de la jambe, son type de traitement dépend principalement. En médecine, il existe des types de fractures:

  • Fracture avec déplacement. Considéré comme difficile, il existe toujours un risque de lésion osseuse associé aux tissus mous, tendons et vaisseaux sanguins adjacents. Il y a souvent un déplacement des condyles dans la région du genou. Les premiers secours valent la peine d'être fournis.
  • Fracture fermée. L'os est endommagé, les tissus restent intacts.
  • Fracture ouverte. À la suite d'une fracture, des fragments d'os endommagent les tissus et la peau.

En cas de fracture ouverte et de blessure à la jambe avec déplacement, le risque de saignement est important (principalement dans ce dernier cas), dont l'élimination inopportune entraîne parfois la mort. Les blessures graves sont considérées comme des désordres dans le domaine des condyles.

Les fractures de la jambe sont classées comme fractures osseuses. Chaque type de fracture est caractérisé par des manifestations individuelles:

  • Fracture proximale, caractérisée par le déplacement de la jambe inférieure vers l'extérieur ou vers l'intérieur. Il y a un changement de condyles, provoquant l'apparition de cônes sous le genou. Mobilité du genou et des condyles, rigidité des mouvements, perte partielle de la mobilité.
  • Dommage pour la diaphyse. Avec une telle fracture, il est tout simplement impossible de s'appuyer sur la jambe, il y a une déformation nette du tibia et des condyles.
  • Fracture distale. Elle se caractérise par le déplacement des condyles et des articulations du pied, ainsi que par des douleurs graves aux jambes.

Pour tout type de fracture, le temps nécessaire est important. Le principe de base de l'assistance est la préservation de l'intégrité de l'os et la non-détérioration de l'état et de la complexité du tissu osseux.

Bases de premiers secours

Les premiers secours sont basés sur des principes dont le respect minimisera les complications et aidera le patient à faire face à la douleur causée par une blessure:

  • Traitement de la douleur de la jambe blessée;
  • Arrêter le saignement;
  • Fixation du membre endommagé.

Avec une fracture de la jambe fermée et aucun saignement, le deuxième principe ne devra pas être suivi.

Soulagement de la douleur

Une personne découvre un seuil de douleur individuel. Les personnes sélectionnées présentant des fractures des os des jambes, quelle que soit leur gravité, ne peuvent pas ressentir la douleur. Dans certains cas, les personnes perdent même conscience de la douleur. Si une personne souffre facilement de la douleur, l'utilisation d'analgésiques n'est pas nécessaire. Un fournisseur de soins doit se préparer à une douleur inattendue chez la victime.

Dans la plupart des cas, avec une fracture ou une fracture des os du tibia avec déplacement, la victime ressent une douleur intense. Une douleur intolérable se développe lorsque les condyles sont endommagés, le plus souvent une opération est nécessaire.

Si vous ne prenez pas le traitement de soulagement de la douleur à temps, la douleur provoquera un choc douloureux et provoquera de graves interruptions du fonctionnement du cœur. Avant de soumettre un médicament anesthésique, essayez de vous renseigner sur la présence de réactions allergiques aux médicaments.

Arrêter le saignement

Les saignements se produisent lorsqu'il y a une fracture de la jambe ou du pied ouvert. Le type de saignement dépend du type de fracture de la jambe, de la minutie et de la durée de l'urgence. Si vous n’aidez pas à temps, de graves pertes de sang sont possibles. L'aide à la fracture n'est pas destinée à aggraver l'état.

En cas d'augmentation de la pression artérielle, le sang est arrêté en utilisant un garrot superposé à la blessure. Avant d’utiliser les fonds, des bandages adoucissants ont été placés. Le pré-harnais s'étire, enveloppe le membre en plusieurs couches. Les extrémités du harnais sont fixes. En l'absence d'un harnais en caoutchouc, il est permis de faire un bandage en tissu de coton épais. Pour la réparation, il est possible d’utiliser tous les outils disponibles, adaptés à l’aide au rendu. Par exemple:

La durée du harnais ne dépasse pas deux heures, à haute température - une heure. Après l'application, il est important de spécifier l'heure sur le câblage.

Il est également possible d'arrêter le saignement: pliez un membre dans une articulation et fixez-le à l'aide d'une attelle ou d'une plaque.

La perte de sang et le risque que des microbes et des bactéries pénètrent dans la plaie ouverte constituent le danger majeur. Pour prévenir l'infection, il est nécessaire:

  1. Évitez de toucher la plaie;
  2. Ne pas enlever les fragments d'os;
  3. Ne pas enlever les restes de vêtements;
  4. Appliquez un pansement stérile.

La fixation

Pour tout dommage, en particulier aux os de la jambe dans la région des condyles, il convient de veiller à ce que la partie lésée du membre inférieur soit complètement immobile. Pour commettre - une action obligatoire, impliquant certaines règles et séquences.

Dans de tels cas, il est rare qu'un pneu spécial se trouve sous vos mains. Il sera utile de fixer une branche épaisse, une planche, des plaques, un bâton de ski, etc.

L'objet est amené à une longueur suffisante pour permettre la fixation simultanée des deux joints. Tenez la fixation au-dessus et au-dessous des dommages aux os de la jambe.

Ce n’est que pour immobiliser le membre, il est interdit de remettre une fracture par elle-même. Dans les endroits des protubérances de l'os, par exemple, les préservatifs, fournir un bandage souple. Pneu superposé sur les vêtements. Il est préférable de procéder à la fixation en même temps, de manière à ce que la première personne soulève le membre, la seconde fixe directement le pneu.

Les principes de base du traitement

Lors de son admission à l'hôpital, on prescrit un traitement anesthésique au patient, soulageant la douleur, puis un traitement et l'application de gypse au site de lésion de la jambe et du pied sont effectués. Avant le traitement, le médecin établira un diagnostic complet des dommages à la jambe et au pied, établira les dommages aux os et s’il ya un changement de condyles.

Blessure proximale

Le traitement d'une fracture du tibia fermé est effectué au cours du mois en appliquant un pansement sur la jambe. Aucune intervention chirurgicale ni utilisation de la plaque ne sont utilisées. Une fois le pneu enlevé, un traitement de réadaptation est mis en œuvre, d’une durée de deux mois à un rétablissement complet.

Si la fracture est observée avec déplacement, la vitesse et le type de traitement dépendent de la présence de fragments et de la complexité du déplacement. Dans de tels cas, l'épave est repositionnée, la plaque est installée, l'utilisation de l'appareil Ilizarov est utilisée.

Fractures de la diaphyse

En cas de fracture du tibia ou des deux os, le plâtre est appliqué pendant 90 jours. Dans certains cas, une plaque est installée pour une guérison rapide. En cas de fracture de la diaphysaire après le retrait du gypse, il est difficile de rétablir la mobilité.

Blessure à la jambe

Un tel traumatisme est considéré comme difficile, la chirurgie du pied est nécessaire en tant que traitement. Le but est d'utiliser des boulons à plaque et d'autres structures pour lier et restaurer les os. Après l'installation, le plâtre est appliqué pour fournir une fixation supplémentaire de la plaque. Après un mois d'utilisation d'un plâtre, une opération est nécessaire pour retirer la plaque, si les rayons X ont confirmé l'accrétion de l'os endommagé.

Avec une récupération ultérieure, les orthèses sont utilisées. Si la tête de l'os du tibia est endommagée, une opération est nécessaire avec l'installation d'une plaque de forme spéciale pour fixer la partie endommagée de l'os. Le gypse est porté pendant 90 jours.

En fonction de la complexité de la fracture et du degré de lésion osseuse, divers équipements et dispositifs supplémentaires sont utilisés dans le traitement:

Enfin, nous nous arrêterons en détail.

Le dispositif d'Ilizarov pour les fractures

Récemment, un appareil Ilizarov a été utilisé pour réparer et traiter les dommages, y compris les jambes et les pieds, afin d’améliorer la qualité du traitement.

L'appareil d'Ilizarov est considéré comme le principal moyen de contrôler la réparation osseuse, en évitant les interventions chirurgicales.

Le principe d'utilisation de l'appareil Ilizarov est l'utilisation des aiguilles, qui sont fixées à travers le tissu osseux et fixées à l'extérieur dans les anneaux.

L'appareil d'Ilizarov est le plus sollicité lorsqu'un os est restauré à la suite d'une fracture du tibia, alors qu'une augmentation du broyage est observée. Il est possible d'installer l'appareil Ilizarov exclusivement dans un établissement médical, une opération complexe nécessitant une anesthésie du membre opéré. L'appareil Ilizarov, plus précisément, ses rayons sont insérés à angle droit, puis fixés à l'extérieur sur des bagues spéciales.

L'appareil Ilizarov nécessite un entretien minutieux pendant la période d'utilisation, les éléments traversant les tissus mous et les os. Après l’installation de l’appareil Ilizarov, des complications telles que la douleur et l’inflammation sont constatées. Son utilisation est souvent accompagnée d’un traitement anesthésique et d’antibiotiques.

Traitement avec orthèses

Le traitement d'une fracture de la jambe et du pied dans n'importe quelle partie implique une immobilisation complète du membre blessé, en particulier si l'opération a été réalisée. Dans de tels cas, une orthèse est utilisée pour assurer une protection fiable. Le pansement standard, contrairement à une orthèse, est en mesure de s'affaiblir progressivement, entraînant douleur et inconfort dans la région de la jambe lors du déplacement. Les orthèses présentent de nombreux avantages:

  • En raison de la présence d'un dispositif de retenue spécial, l'orthèse assure une fixation rigide du bas de la jambe dans une position statique, ce qui est important après l'opération.
  • Si des orthèses sont utilisées, le temps de guérison est réduit de moitié;
  • Les orthèses sont disponibles à un prix attractif.

Les orthèses sont fabriquées à l'aide de technologies modernes utilisant les derniers matériaux élastiques. La tâche principale de l’orthèse est d’assurer le repos complet du membre blessé.

En cas de fracture de la jambe, l’assistance fournie à temps revêt une grande importance et de la bonne manière. Aller à l'hôpital fournira un traitement curatif au patient; dans les cas difficiles, vous devrez installer une plaque pour sécuriser l'os.

Fracture du tibia avec et sans décalage: combien faut-il marcher dans un plâtre?

Fracture fermée et ouverte de la jambe - dommages causés par un effort physique excessif. Ce type de lésion osseuse est le plus courant et est associé à des caractéristiques anatomiques et à la répartition du poids. Quelles sont les causes des blessures, comment cela se manifeste-t-il, comment aider la victime et quelles méthodes de traitement sont utilisées?

Quelles sont les causes?

La fracture du tibia est principalement due à des accidents de voiture. En fonction de la cause de l’intégrité osseuse, il peut être traumatique et pathologique. Le type physiologique se caractérise par le fait que l'os se décompose sous l'effet d'une charge excessive, la pression mécanique.

Dans le cas d'un type pathologique, l'os se casse même suite à un faible impact sur lui, en raison de l'affaiblissement du tissu osseux. Cela se produit dans des maladies telles que la tuberculose, l'ostéomyélite, l'ostéoporose, le cancer et les anomalies congénitales.

Les facteurs qui provoquent des dommages physiologiques à l'os comprennent: tomber sur la jambe dans une position statique (en skiant); impact mécanique - coups lourds.

Types de blessures

Les fractures du tibia sont divisées en ouvertes, accompagnées d'une violation de l'intégrité de la peau, et fermées, sans rupture de la peau. En fonction du lieu de l'accident:

  • Partie supérieure - péroné (condyles, cou et tête);
  • Diaphyse - le milieu de la jambe;
  • Cheville (cas le plus fréquent);
  • Les dommages à l'intégrité des os des deux jambes sont une double fracture.

De par la nature des lésions osseuses, les traumatismes se distinguent par déplacement et sans déplacement. Une fracture de la jambe se produit avec un coup direct à l'os, entraînant des fragments d'os qui endommagent les tissus mous, les vaisseaux sanguins et la peau. Le déplacement peut se produire dans n'importe quelle direction - sur le côté, sur la périphérie, sous un angle, avec la descente de fragments et leur coincement.

Type ouvert - se forme en raison d'une lésion osseuse étendue, dans laquelle une de ses parties cassées perce les tissus mous et la peau. Compliqué en entrant dans la plaie de la saleté et de l'infection, en saignant. En cas de dommage à la jambe, une diaphyse peut survenir - il s'agit d'un type extra-articulaire. Si l'intégrité des condyles, des chevilles ou des élévations du condyle a été compromise, la forme intra-articulaire est un cas clinique grave nécessitant un traitement complexe et une longue période de récupération.

Par la nature de la faute émettre:

  • Vue directe - la ligne est clairement horizontale;
  • Vue oblique - sens diagonal de la rupture;
  • Vue en spirale - bords inégaux de la mise au rebut.

Image symptomatique

Un traumatisme aux os de la jambe peut avoir différents symptômes, en fonction de la nature de la blessure, du type, de la présence ou de l'absence de complications.

· Incapacité de bouger le pied;

· Crunch en ressentant;

· Augmentation de la température corporelle;

Faiblesse et léthargie.

· La position non naturelle du membre;

· Rupture des tissus mous, de la peau (caractéristique optionnelle);

· Approfondissement (trou dans la peau)

· Difficultés de mouvement;

· Symptôme d'irradiation (en cas de pression sur une partie du membre inférieur, une douleur est ressentie au site de la blessure).

Signes de fracture sur le site des dommages:

Élévation

condyle

Fibula /

tibial

l'os

Hémorragie sous la peau;

· Incapacité de bouger le genou;

· L'articulation est inclinée sur le côté.

Ecchymose sous la peau;

· La jambe blessée est plus courte que l'autre membre;

· Incapacité de bouger la jambe;

· Dommages à la peau (avec une blessure ouverte);

· Position non naturelle du pied;

· Arrêt inversé dans la direction opposée.

Dans chaque cas, les symptômes peuvent légèrement différer en fonction de la gravité de la blessure, de l’ajout de l’infection à une plaie ouverte et de la quantité de fragments osseux.

Le type de blessure fermé est le plus grand danger pour la santé et comporte un risque élevé de complications. Les symptômes immédiatement après une blessure au membre peuvent être intenses, mais ils doivent être rapidement apaisés, un soulagement temporaire est observé et la personne pense avoir simplement eu une grave luxation. Observé sans décalage.

Fournir des soins préhospitaliers

Une fracture ouverte ou fermée de la jambe nécessite les premiers soins. La condition ultérieure de la personne blessée dépend de la rapidité et de la précision des manipulations pré-médicales. Le traitement de la blessure est effectué uniquement dans un hôpital hospitalier.

L'algorithme des actions lors de la fourniture des premiers secours à la victime est le suivant:

  1. Appelle une ambulance.
  2. Libérez la jambe blessée des vêtements (les chaussures doivent être soigneusement retirées, coupez le pantalon afin de minimiser les mouvements de la jambe).
  3. Des symptômes tels que douleur intense dans la jambe, faiblesse, peuvent être arrêtés en prenant des analgésiques.
  4. Arrêtez le saignement. Traiter la plaie avec des agents antiseptiques.
  5. Fixez la jambe avec le pneu.

Il est formellement interdit d'essayer de régler soi-même la jambe, de tordre le membre et d'insérer des os dans la plaie. Les blessures ouvertes sont strictement interdites! Moins vous bougez la jambe blessée, moins le risque de complications est grand.

Une étape obligatoire pour assister la victime consiste à immobiliser correctement le membre. Les matériaux suivants sont appropriés pour l’application du panneau de pneu, du contreplaqué, du long bâton épais, du plastique, des pneus médicaux spéciaux.

L’immobilisation de la jambe est la suivante:

  1. L'attelle (tout autre matériau disponible) est placée sur le tiers supérieur de la cuisse jusqu'aux doigts.
  2. La jambe au genou doit être complètement étendue.
  3. L'articulation de la cheville doit faire un angle de 90 degrés (le pied repose sur le talon, les doigts pointés vers le haut).

En l'absence de dommages aux doigts, il n'est pas nécessaire de les fermer avec des bandages. Si, pour appliquer les pneus, un matériau improvisé a été utilisé, il doit être isolé avec un chiffon, enveloppé de gaze et d'un bandage.

L'immobilisation d'une fracture ouverte du tibia est réalisée en appliquant une attelle sur le côté où il n'y a pas d'os en saillie. S'il n'y a pas de matériau approprié pour appliquer une attelle à la main, la jambe blessée est fermement épinglée sur un membre en bonne santé.

Méthodes de thérapie

Le traitement de la jambe blessée est sélectionné individuellement, en fonction de la gravité du cas clinique, du type, en tenant compte de la gravité des symptômes. À l’hôpital avec une jambe blessée, les manipulations suivantes seront effectuées:

  1. Repositionnement - les débris sont repliés dans la position correcte (la procédure est effectuée selon une méthode conservatrice - un repositionnement de type fermé, utilisé uniquement en cas de blessure fermée).
  2. Fixation - une partie cassée de l'os est immobilisée à l'aide de dispositifs médicaux spéciaux - appareil Ilizarov, dispositif Tkachenko, rayon Kirschner, fixation à l'aide de boulons, vis et charnières à usage médical.
  3. Immobilisation prolongée - imposition de moulages en plâtre, orthèses médicales (en fonction du lieu exact de la fracture osseuse, le plâtre est appliqué du tiers inférieur de la jambe à la cuisse).
  4. La période de rééducation.

La marche à suivre dans un plâtre dépend de la gravité de la blessure. En règle générale, cette période est de 1 mois avec une blessure fermée sans déplacement de débris, de 6 à 8 mois - des blessures avec déplacement de débris; pendant le repositionnement ouvert - de 4 à 8 semaines avec fixation de la jambe par Ilizarov, appareil Tkachenko. Pour les fractures du péroné / tibia - de 2,5 à 3 mois, le patient doit être dans un plâtre.

L'opération est effectuée dans de tels cas:

  • L'incapacité de repositionner le type fermé;
  • Rupture osseuse à plusieurs endroits;
  • Le risque que des débris se déplacent s’ils sont fixés avec des dispositifs médicaux;
  • Complication dans laquelle il y a une forte probabilité de percer l'os de la peau avec des débris;
  • Type de blessure ouvert.

Processus de récupération

La période de rééducation est réalisée dans le but de permettre l’adhésion la plus rapide de l’os endommagé et de prévenir les complications. Les méthodes de rééducation sont:

  • Thérapie physique;
  • Massages;
  • Frotter;
  • Thérapie physique (effectuée pour soulager l'inflammation, favorise la régénération cellulaire, normalise le métabolisme);
  • Régime médical (la base du régime consiste en des aliments riches en calcium).

Le régime alimentaire comprend la consommation de légumes, de kakis, de fruits, de produits laitiers et de produits à base de poisson, de cassis Pour une récupération rapide, des complexes de vitamines et de minéraux sont prescrits.

La rééducation est effectuée après le retrait du plâtre. La thérapie par l'exercice n'est effectuée que sous la supervision d'un médecin qui choisit les exercices et le degré de charge. Pour frotter avec des drogues de spectre local - pommades, gels, crèmes. Des massages et des bains thérapeutiques sont organisés dans le complexe. Si l'articulation du genou est endommagée, les procédures suivantes sont prescrites:

  • Courant interférentiel (supprime les symptômes de la douleur, résout les hématomes);
  • Ultraviolet (destruction de la microflore pathogène);
  • Électrophorèse (nommée en cas de douleur intense);
  • UHF (normalisation du flux sanguin, restauration du système immunitaire, accélération de la régénération cellulaire).

Complications possibles

Toute complication survient en cas de retard dans les premiers secours en cas de blessure, en raison du non-respect des règles et des recommandations pendant la période de récupération.

  1. Les dommages à l'intégrité des parois des vaisseaux sanguins - conduit au développement de la gangrène, un choc. Il est traité uniquement par amputation d'un membre.
  2. Les dommages aux racines des terminaisons nerveuses - conduit à une immobilisation temporaire du membre, la paralysie.
  3. Cellules adipeuses dans les vaisseaux sanguins - conduit au développement d'une embolie graisseuse. C'est un cas urgent qui peut causer la mort.
  4. Contact avec une plaie ouverte d'agents pathogènes infectieux. Il est lourd de développement d'une inflammation étendue, la gangrène, conduit à une infection du sang.
  5. Une mauvaise adhérence des os entraîne une déformation du membre inférieur. Corrigé par une opération complexe.
  6. La formation d'une articulation du type faux, de sorte que la jambe perd la fonction motrice.
  7. Le développement de maladies telles que l'ostéomyélite, l'arthrose. La cause des complications est la présence prolongée du membre dans l'appareil d'Ilizarov.

Les fractures des os de la jambe constituent un type de blessure courant, mais plutôt grave, qui nécessite un traitement immédiat. Dans le cas contraire, des complications graves peuvent se développer, qui ne peuvent souvent être guéries que par l'amputation du membre. Selon le type et la gravité de la blessure, la guérison complète prend entre 2 et 6 mois. Sous la reprise complète se réfère à la possibilité de mettre sur la jambe de la charge habituelle.



Article Suivant
Causes de déformation en valgus ou d’os, symptômes