Engourdissement des membres


L'état d'engourdissement des membres, la soi-disant paresthésie, survient assez souvent. Au quotidien, on peut l'observer avec un long séjour dans la position inconfortable enchaînée des bras ou des jambes. Le signe principal de sa manifestation est considéré comme une perte temporaire totale de contrôle du membre, tandis que les signaux moteurs du cerveau dans une certaine zone sont bloqués. Le retour de la sensibilité s'accompagne d'une sensation de picotement aigu et désagréable. L'impuissance minute est remplacée par le fonctionnement complet d'un membre engourdi. Ces cas sont totalement inoffensifs.

L'engourdissement des membres dans un rêve ne représente pas un danger pour la santé humaine. Il est souvent ressenti par des personnes qui aiment dormir les mains sous la tête ou sur un oreiller. Le changement de position rétablit la circulation sanguine altérée et la sensation désagréable disparaît.

La peur devrait provoquer un engourdissement de la peau, réduire la sensibilité et capturer les couches supérieures du tissu musculaire, sans bloquer la mobilité de l'articulation elle-même. Ils présentent des symptômes très caractéristiques sous la forme d'une sensation de brûlure, de brûlure, parfois d'une sensation de froid désagréable par temps chaud, et sont des signes de maladies graves. En règle générale, la perte de sensibilité survient dans les stades progressifs de nombre d'entre elles. Le traitement de l'engourdissement des extrémités consiste en un diagnostic précis de la maladie sous-jacente.

Causes de l'engourdissement des membres

Un engourdissement pathologique accompagne généralement les maladies associées à un dysfonctionnement du système nerveux et de la circulation sanguine. Sa particularité est que le changement de position du membre ou le massage ne permettent pas de rétablir la sensibilité normale.

Les causes de l’engourdissement des membres peuvent être les maladies suivantes:

  • Ostéochondrose. Maladie du cartilage articulaire menant à la dystrophie. Changer la forme de l'articulation exerce une pression sur les vaisseaux, perturbant leur fonction. Dans ce cas, la paresthésie s'accompagne d'une sensation de douleur aux articulations. La forme en cours d'exécution peut conduire à une atrophie complète du membre;
  • L'arthrite Cette maladie et d'autres formes de ses complications causent des dommages et une déformation des articulations. Ces changements ont un effet paralysant sur leur mobilité et perturbent la circulation normale du sang. L'engourdissement couvre les zones de la peau présentant des rougeurs caractéristiques de l'arthrite et se manifeste par une sensation de brûlure;
  • La maladie de Raynaud. Il affecte les plus petites artères des mains, souvent à la suite d'engelures. L'hypersensibilité au froid provoque des douleurs lorsque la température ambiante baisse, pouvant assombrir le bout des doigts. L'engourdissement du membre se manifeste par une sensation de froid dans les phalanges provoquée par un spasme des vaisseaux;
  • Syndrome du canal carpien. Maladie neurologique déclenchée par une compression constante du nerf médian avec les os et les tendons du poignet. Il survient chez les personnes dont le travail est associé à une flexion monotone et à une extension du poignet. Il y a des picotements et de la douleur. La faiblesse de la flexion de la main causée par un engourdissement du membre entraîne la perte de la capacité de travail à part entière;
  • Le diabète. Une complication de cette maladie est la défaite des petits vaisseaux sanguins, ce qui conduit à la pathologie de la fibre nerveuse. La sensibilité est perdue plus souvent sur les membres inférieurs. Manifesté par une sensation de tiraillement et de brûlure de la peau. Très difficile à traiter. Pour prévenir la gangrène, une amputation du tissu mort est effectuée;
  • Athérosclérose et thrombophlébite. Les deux maladies sont associées à une circulation sanguine altérée. La privation d'oxygène des vaisseaux provoque une paresthésie des membres inférieurs. Avec thrombophlébite, il se manifeste une sensation de brûlure dans la zone touchée. L'athérosclérose est caractérisée par un engourdissement et une faiblesse des membres, une sensation constante de froid dans les jambes;
  • Hernie discale. La dégénérescence des vertèbres de la colonne lombaire conduit à une atteinte du nerf sciatique, ce qui provoque un engourdissement de la jambe le long du nerf. Il peut être ressenti au niveau de la cuisse et du tibia, atteint souvent les orteils et les recouvre d’un froid constant. La manifestation clinique d'une hernie des vertèbres cervicales est un engourdissement fréquent des extrémités pendant le sommeil. Le traitement de la maladie sous-jacente n’est pas une garantie de rétablissement complet de la sensibilité des bras et des jambes;
  • Névrite Maladie inflammatoire des nerfs périphériques - radiation, ulnaire ou sciatique, provoquée par une intoxication, des maladies infectieuses ou des blessures. La conduction altérée du nerf endommagé provoque un engourdissement. Le traitement prolongé de la cause implique une gymnastique spéciale et des procédures visant à éliminer les symptômes.

La cause de l'engourdissement des membres peut être une variété de blessures. Fractures des os ou lésions profondes des tissus mous, souvent accompagnées de lésions des vaisseaux sanguins, des fibres musculaires et nerveuses. Après la guérison complète de la plaie, il est nécessaire d'effectuer des procédures de rééducation pour rétablir la sensibilité. Le succès dépendra de leur régularité et de l’ampleur des dégâts.

Diagnostic et traitement

La survenue d'un engourdissement, qui s'accompagne d'une violation de mouvement et d'une diminution du seuil de sensibilité à la douleur et à la température, doit faire l'objet d'un diagnostic urgent. Il peut s'agir d'un symptôme d'une maladie grave nécessitant une localisation immédiate et des mesures de traitement. Vous ne pouvez pas vous auto-traiter, il est impératif de demander conseil à un neurologue. L'inspection visuelle, les plaintes des patients, les tests de laboratoire approfondis et la tomographie magnétique peuvent être la base pour déterminer la cause exacte de l'engourdissement.

Le traitement de l'engourdissement des membres est toujours orienté vers le traitement de la cause. Chaque maladie fournit sa propre méthode de traitement. Pour réduire la sensation d'engourdissement, il est nécessaire d'arrêter de fumer, car la nicotine provoque un spasme des vaisseaux sanguins. Des procédures manuelles et des exercices thérapeutiques aideront à rétablir la sensibilité.

Engourdissement des jambes

Un engourdissement dans les jambes est considéré comme un symptôme assez commun, en particulier chez les personnes d'âge moyen et plus avancé. Dans la plupart des cas, il indique la présence de pathologies graves de la colonne vertébrale.

Il existe un grand nombre de raisons pour lesquelles les jambes, qui reposent sur une violation de l'apport sanguin aux membres inférieurs, deviennent engourdies. L'une ou l'autre maladie peut également être indiquée par la zone et le côté de la lésion.

Les manifestations cliniques associées au symptôme principal diffèrent en fonction du facteur étiologique, mais le principal d'entre elles est considéré comme une perte de sensibilité, des picotements et une chair de poule. Identifier la cause aidera les méthodes instrumentales de diagnostic. Pour neutraliser la principale caractéristique est souvent des méthodes de traitement assez conservatrices.

Étiologie

L'apparition d'un engourdissement des jambes dans presque tous les cas est due à la présence de problèmes avec la colonne vertébrale. Parfois, ce symptôme se produit sur le fond de causes assez inoffensives, y compris:

  • maintien prolongé d'une position inconfortable du corps, par exemple pendant le sommeil ou en étant assis sur le lieu de travail pendant longtemps. Dans de tels cas, après avoir changé de pose, le malaise disparaît;
  • Effet à long terme sur le corps des basses températures - la réaction du corps à l'hypothermie commence précisément avec les membres inférieurs. Les gens devraient toujours garder leurs pieds au chaud pendant la saison froide;
  • porter des chaussures inconfortables ou extrêmement étroites conduit souvent à un engourdissement des doigts, mais si vous n'arrêtez pas l'influence d'un tel facteur, l'engourdissement se propage dans tout le membre;
  • la période de procréation - à ce stade, le volume de liquide dans le corps de la future mère augmente;
  • mode de vie sédentaire ou sédentaire - la principale source du fait que les jambes engourdies au-dessous du genou.

Quant aux causes pathologiques de l’engourdissement des jambes, elles sont beaucoup plus nombreuses. Dans la plupart des cas, l'apparition de ce symptôme est affectée par:

La localisation d'un symptôme similaire aidera à établir plus précisément le facteur étiologique. Ainsi, un engourdissement de la hanche est souvent une manifestation de:

  • hernie lombaire;
  • la formation d'une petite hernie intervertébrale, qui se développe souvent dans le contexte de l'ostéochondrose lombaire;
  • syndrome radiculaire ou sciatique;
  • processus inflammatoire dans le nerf sciatique;
  • Meralgie paresthésique de Bernhardt-Roth ou autres syndromes à effet tunnel;
  • sténose rachidienne due à des modifications dégénératives-dystrophiques.

Si le mollet se raidit, cela peut être dû à:

  • carence dans le corps en vitamines et en éléments essentiels tels que le sodium, le magnésium et le potassium;
  • perturbation du fonctionnement du système nerveux central;
  • manque d'activité physique dans la vie d'une personne;
  • la formation de varices;
  • le développement de thrombophlébite.

Un engourdissement de la jambe gauche est causé par:

L’apparition d’un tel symptôme à la jambe droite s’observe en raison des facteurs suivants:

  • l'évolution d'une forme compliquée d'ostéochondrose, notamment dans la région lombaire;
  • polyneuropathie et autres maux systémiques;
  • thrombose et varices;
  • lombo-chialgie;
  • syndromes post-traumatiques.

Les facteurs qui expliquent pourquoi les jambes deviennent engourdies sous les genoux:

Un engourdissement des jambes au-dessus du genou est observé lorsque:

  • l'avitaminose;
  • charges excessives de l'articulation de la cheville;
  • position inconfortable du corps;
  • l'hypodynamie;
  • nécrose de la tête fémorale;
  • l'obésité;
  • porter des chaussures inconfortables.

Un engourdissement des pieds provoque:

  • hernie intervertébrale;
  • la spondylose;
  • sclérose en plaques;
  • l'athérosclérose;
  • diabète sucré;
  • ostéochondrose;
  • endartérite oblitérante;
  • accident vasculaire cérébral ischémique;
  • La maladie de Raynaud;
  • croissance tumorale;
  • violation de l'apport sanguin au cerveau.

Des facteurs similaires expliquent l’engourdissement des jambes du genou au pied.

Symptomatologie

L'apparition du symptôme principal n'est jamais observée indépendamment, elle s'accompagne d'un nombre assez important d'autres manifestations cliniques. Ainsi, les principaux symptômes d'engourdissement des jambes sont les suivants:

  • violation de la sensibilité - une personne ne peut pas distinguer chaud du froid;
  • sensation de picotement et de chair de poule sur la peau;
  • une douleur aiguë dans la colonne vertébrale, la poitrine et d'autres zones;
  • vertiges sévères et maux de tête intenses;
  • faiblesse et fatigue;
  • démangeaisons et brûlures de la peau;
  • lourdeur dans les jambes;
  • changement de démarche;
  • le bleu de la peau du membre ou de la jambe affecté;
  • crises convulsives;
  • douleur la nuit.

Ce sont ces symptômes qui constituent la base du tableau clinique, mais ils peuvent différer selon l’engourdissement des jambes.

Diagnostics

En cas de premiers symptômes, il est nécessaire de demander dès que possible l'aide d'un vertébrologue, d'un thérapeute ou d'un neurologue qui sait quoi faire avec un engourdissement dans les jambes, de diagnostiquer et de prescrire les tactiques thérapeutiques les plus efficaces.

Tout d'abord, le médecin a besoin de:

  • étudier l'histoire de la maladie et l'histoire de la vie du patient, ce qui indiquera certaines des raisons de l'apparition du principal symptôme désagréable;
  • procéder à un examen physique détaillé, nécessaire pour étudier l'état de la peau et des jambes, ainsi que pour identifier le foyer d'engourdissement;
  • Interrogez soigneusement le patient pour comprendre quels symptômes, combien de temps et avec quelle intensité.

Les examens instrumentaux suivants aideront à identifier avec précision la cause première de l’engourdissement de la jambe de la hanche au genou, ainsi que d’autres localisations:

  • dopplerographie vasculaire - pour la détection de pathologies des artères ou des vaisseaux;
  • CT et IRM - pour détecter les fractures cachées et les modifications de la structure de la colonne vertébrale;
  • électromyographie;
  • EEG et résonance nucléaire magnétique - pour déterminer l'emplacement exact du nerf touché et diagnostiquer les maladies du système nerveux central;
  • Échographie et radiographie avec l'utilisation d'un agent de contraste.

Parmi les tests de laboratoire, seul un test sanguin général a une valeur diagnostique, qui peut indiquer la présence d'une anémie.

Traitement

L'élimination du symptôme principal vise toujours à éliminer la cause de l'engourdissement des jambes, décelé lors des activités de diagnostic, et seul un médecin peut le prescrire, individuellement pour chaque patient.

Le schéma de traitement pour les patients comprend dans la plupart des cas:

  • prendre des drogues;
  • thérapie manuelle;
  • la mise en place d'exercices de gymnastique, compilés par le médecin traitant;
  • physiothérapie;
  • méthodes de médecine alternative.

La pharmacothérapie implique l’utilisation de:

  • les anti-inflammatoires stéroïdiens et non stéroïdiens;
  • chondroprotecteurs et relaxants musculaires;
  • analgésiques et antispasmodiques;
  • complexes de vitamines et minéraux.

La thérapie physique vise à mettre en œuvre:

  • électrophorèse et phonophorèse;
  • rayonnement laser de faible intensité;
  • Hirudothérapie;
  • acupuncture;
  • pierres de massage thérapeutique;
  • moxothérapie;
  • thérapie magnétique, ainsi que les effets des ultrasons et des microcourants.

Ces techniques déclenchent des processus de régénération, ont un effet biostimulant et améliorent l'apport sanguin dans la zone touchée.

De bons résultats peuvent être obtenus en utilisant des recettes de médecine alternative, mais cela ne peut être fait qu'après approbation du médecin traitant. Les méthodes les plus efficaces d'une telle thérapie sont:

  • miel - il est utilisé pour les enveloppements;
  • alcool - il faut frotter la zone dans laquelle un engourdissement est ressenti;
  • toute graisse additionnée de sucre - le mélange est appliqué sous forme de pommade;
  • vodka et lilas - la teinture est nécessaire pour les compresses.

La durée de ce traitement ne devrait pas être inférieure à deux semaines.

Quant à l’intervention chirurgicale, elle n’est effectuée qu’en fonction d’indications individuelles.

Ignorer les symptômes et l’absence de traitement peut entraîner des troubles circulatoires ou une gangrène partielle des membres inférieurs.

Prévention

Il n'y a pas de mesures préventives spécifiques pour l'engourdissement des jambes, les gens devraient suivre les règles générales:

  • abandonner complètement la dépendance;
  • réduire la consommation de sel;
  • plus souvent en plein air;
  • Enrichissez le régime avec des légumes et des fruits frais, ainsi que des ingrédients riches en calcium, potassium, magnésium, fer et vitamines;
  • minimiser le port de talons;
  • contrôler le poids corporel;
  • mener une vie modérément active;
  • plusieurs fois par an pour subir un examen clinique complet, afin de détecter rapidement ces maladies, dont le symptôme est un engourdissement des membres inférieurs.

L'engourdissement des jambes n'aura un résultat favorable que si un traitement complet et opportun est instauré.

Engourdissement des membres - causes, méthodes de traitement

L'engourdissement des extrémités est causé par la perte de leur sensibilité, de leur souplesse et constitue une maladie des artères caractérisée par une inflammation de la paroi interne des vaisseaux. Une sensation d'engourdissement se produit dans les membres inférieurs, en raison d'une perturbation de la circulation sanguine normale.

Le plus souvent, un léger picotement, une perte de sensibilité à court terme de la main, du pied, est le résultat d'une compression courte des vaisseaux sanguins du nerf médian. Après un changement de position, l'activité de la fibre nerveuse est normalisée et tous les moments désagréables disparaissent.

Chez une personne âgée, la perte de sensibilité survient dans la plupart des cas en raison de la nature statique de la tension.

De plus, les changements pathogènes dans les nerfs peuvent s'aggraver du fait de maladies cardiaques et vasculaires apparues au fil des ans.

L'efficacité des nerfs après leur atteinte n'est pas en mesure de récupérer rapidement, comme à un plus jeune âge. Par conséquent, en appuyant sur les points névralgiques, une personne âgée est plus susceptible de devenir engourdie aux extrémités que les jeunes.

Les premiers signes sont des picotements, des rampements, une sensation de pincement au pied, aux orteils, aux mains.

Lorsque engourdis, les symptômes sont symétriques. Parfois, la douleur peut être de nature spontanée ou être la réponse du corps à une légère irritation de certaines zones de la peau. De telles sensations peuvent survenir après le sommeil si le corps prend une longue position inconfortable. Il peut se manifester, à la fois d'un membre et de deux côtés, peut durer peu de temps et parfois même assez longtemps.

Souvent, une perte de sensation dans les bras ou les jambes peut survenir pendant la période de gestation. Les symptômes d'engourdissement post-partum sont presque toujours sans complications indésirables. Les doigts ont tendance à devenir engourdis après le sommeil, ce qui résulte de la présence d'une quantité accrue de liquide dans les tissus du corps. Pendant la grossesse, au cours des derniers mois, il se produit un engourdissement des jambes, dû à un pincement des terminaisons nerveuses au niveau de la hanche. Une sensation similaire chez une femme apparaît en raison d'une quantité insuffisante de fer dans le corps. Cet état est caractérisé par l'apparition de l'anxiété et parfois par un sentiment de peur. La respiration devient plus fréquente et ce seul fait peut entraîner une perte de sensibilité.

Engourdissement régulier - une raison d'aller chez le médecin

En soi, le phénomène de perte de sensibilité ne représente pas un danger particulier pour la vie. Cependant, l'apparition de picotements sans raison apparente est le symptôme d'une maladie plus grave.

Cette situation nécessite un traitement immédiat pour les soins médicaux. Un argument de poids en faveur de la référence à un neurologue spécialisé devrait être clairement manifesté par les symptômes suivants.

1. Engourdissement des membres supérieurs et inférieurs pendant une longue période.

2. Violation de la coordination des processus moteurs.

3. Une personne devient insensible aux températures élevées et basses.

4. L’émergence de douleur, de faiblesse, de perte de mobilité.

5. Troubles mentaux observés, la vision est affectée.

Maladie de l'engourdissement caché

Lorsque le visage est fréquent, perte chronique de sensibilité des membres, ce fait indique que des lésions graves du corps peuvent survenir pour les raisons suivantes.

1. Maladies de la colonne vertébrale, entraînant une atteinte des terminaisons nerveuses, à la suite d'une perte de sensibilité.

2. Formation d'un kyste dans le ganglion, qui exerce une force de pression sur les terminaisons nerveuses.

4. Microcontrôle allant de paralysie, perte de vision.

Si la récupération après un AVC n'est pas qualifiée, les conséquences pour la santé du corps peuvent être catastrophiques, même pour une violation grave de la circulation cérébrale.

5. Les tissus du cerveau et de la moelle épinière deviennent de plus en plus durs.

6. L’accident ischémique de l’artère vertébrale, une maladie grave, peut commencer par une sensation d’engourdissement des membres. En cours de route, des nausées et des vertiges sont observés, certains nerfs du visage perdent partiellement leur sensibilité, une défaillance manifeste des fonctions de déglutition se produit. Une hospitalisation immédiate est fortement recommandée.

7. Manque de vitamine B12, directement impliquée dans le métabolisme des fibres nerveuses.

Avec une perte systématique de sensibilité dans les membres, il faut absolument arrêter de fumer, la nicotine provoque la survenue de spasmes dans les vaisseaux sanguins de faible section. Il est également interdit de boire des boissons alcoolisées, du café, du thé fort, car cela conduirait à un rétrécissement des vaisseaux sanguins et à leurs spasmes.

Traitement engourdissant

Avant de commencer le processus thérapeutique, il est nécessaire de déterminer le type de maladie qui provoque un engourdissement avec l'aide d'un médecin.

Tout d’abord, il est recommandé de retenir quelques recommandations utiles.

1. Ne transportez pas d'objets dans vos poches de vêtements de grande gravité, qui pourraient être à l'origine d'un engourdissement.

Par exemple, le fait de porter un objet lourd dans la poche arrière du pantalon provoquera une compression du nerf sciatique, qui coule dans les fesses, à l'arrière de la cuisse.

2. Dans le processus de travail long et monotone (taper, travailler avec un marteau, scier, programmer), il existe une forte probabilité d'engourdissement dans la région du poignet, c'est-à-dire que pendant ce type de travail, des pauses d'un quart à une demi-heure sont recommandées.

En cas de perte de sensibilité, la médecine traditionnelle recommande l’utilisation des recettes suivantes.

1. Prenez quelques (2-3) cornichons, pas de grosseur, et je remarque que les concombres marinés ne vous vont pas. Les concombres coupés en cubes, en y ajoutant trois cosses de poivre moulu (rouge). Versez le mélange dans un demi-litre de vodka et placez-le dans un endroit sombre pendant une semaine. Filtrer, procéder au frottement des zones à problèmes.

2. Préparez un kilogramme de racine de persil moulu, ajoutez un kilogramme de céleri, ainsi que le rhizome, deux citrons non pelés. Broyer les matières premières obtenues à l'aide d'un hachoir à viande, mélanger avec 300 grammes de miel. La place pour stocker le mélange médicinal pour choisir un réfrigérateur. Pour utiliser montre 4 cuillères à café le matin avant les repas. Cette recette aide à nettoyer les vaisseaux sanguins lorsque l’engourdissement commence.

3. Prenez dix grammes d'alcool de camphre, cinquante millilitres d'ammoniaque à dix pour cent, mélangez en ajoutant un litre d'eau. Ensuite, combinez le mélange avec une cuillère à soupe de sel (de préférence grossière). Le sel doit être complètement dissous. Cette composition se frottait les pieds, surtout les pieds.

4. Un tiers d'un verre de graines de lin est combiné avec un litre d'eau, porter à ébullition, puis poursuivre le processus à feu doux pendant 120 minutes, en remuant de temps en temps. Le bouillon résultant insister dix heures, filtré. Le résultat devrait être environ 850 ml de liquide gélatineux. Il doit être consommé dans les cinq jours, à raison de 1/3 tasse, le matin, avant les repas, le soir une demi-heure avant le dîner. L'intervalle de traitement recommandé est de quatorze jours. Faites une pause de trois mois, recommencez.

5. Les bains thérapeutiques, tels que le miel complet, ont fait leurs preuves dans le traitement des engourdissements. Remplissez le bain jusqu'au niveau auquel la région du cœur reste au-dessus du niveau de l'eau, dissolvez quatre cuillères à soupe de miel. Sur le bien-être, la durée d'admission varie d'un quart d'heure à 30 minutes. Ayant fini, sans rinçage, assécher légèrement le corps avec une serviette, sans essuyer, se coucher. Recommandé de prendre jusqu'à dix bains, avec un intervalle de 24 heures. Une semaine de pause et si nécessaire, le cours peut être répété.

Exercice physique

Une aide tout à fait tangible peut entraîner une augmentation de l'activité physique, ce qui améliore la circulation sanguine aux extrémités et renforce les nerfs. Vous pouvez par exemple adopter un jogging quotidien, des promenades régulières en plein air, une baignade dans la piscine ou des eaux naturelles. Il est utile d'effectuer les exercices suivants.

1. Allongé sur le dos, les bras levés, faites serrer et desserrer les doigts environ 60 fois.

2. En position couchée, dirigez les bras le long du corps. Effectuer des mouvements similaires des doigts 60 fois.

3. Tout au long de la journée, marche à plusieurs reprises sur les orteils, puis sur les talons, effectuant plusieurs fois le changement de position.

4. En position assise pendant une demi-heure pour faire rouler les pieds sur des billets ou tout autre objet similaire de forme ronde. Comme il existe de nombreuses terminaisons nerveuses provenant de divers organes de la plante du pied, cet exercice permet de traiter divers types de maladies.

5. Allongez-vous sur le sol avec votre dos. Les mains, les pieds se lèvent. Faire des mouvements avec tous les membres en même temps, en une minute, en ramenant progressivement l'intervalle d'exercice à trois minutes. Cet exercice est bien fait le matin, avant le coucher. Aide à renforcer les capillaires.

En plus de toutes les recommandations ci-dessus, bien sûr, il ne faut pas oublier une section aussi importante que la nutrition. Exclure l'apparition dans la santé du corps de sensations telles que la perte de sensibilité des membres est extrêmement utile pour diversifier votre alimentation avec des salades de légumes. Essayez de manger des plats chauds (bien sûr, dans les limites du raisonnable). La farine d'avoine, les céréales de sarrasin et les céréales sous forme de grains germés, telles que le blé, l'orge et l'avoine, sont particulièrement bonnes.

En cas d'altération de la circulation sanguine, renforcez votre alimentation avec des aliments riches en oligo-éléments, tels que le fer. Il est fortement déconseillé de prendre des aliments salés, préparés avec l’ajout de soda, car le corps accumule alors une quantité excessive d’eau, ce qui entraîne un gonflement des articulations.

L’engourdissement des extrémités ne doit pas vous donner l’illusion d’une «simple indisposition», prenez-le au sérieux, en particulier de façon régulière.

Engourdissement des jambes

Un engourdissement dans les jambes est une sensation d'inconfort résultant d'un trouble de la sensibilité. Souvent, cette sensation est accompagnée d'une sensation de brûlure, de picotement, de la chair de poule, et également d'une sensation de fraîcheur dans les membres. Ce symptôme apparaît en cas de problème de passage d'impulsions nerveuses vers le cerveau, d'altération de la perméabilité des vaisseaux des membres inférieurs.

Code CIM-10

Causes de l'engourdissement des jambes

Il existe plusieurs causes d'engourdissement dans les jambes:

  • Les maladies de la colonne vertébrale deviennent souvent un facteur d'engourdissement. C'est souvent le signe du développement de l'ostéochondrose dans la région lombo-sacrée. La compression des terminaisons des récepteurs nerveux entraîne une compression involontaire des tissus;
  • Pathologies systémiques - par exemple, diabète, tumeurs diverses, etc.
  • Le syndrome dit de tunnel - son développement (sensation de brûlure avec engourdissement dans les jambes) se produit généralement chez les personnes qui sont constamment engagées dans un travail monotone;
  • Sclérose en plaques, dans laquelle les membranes des neurones sont détruites;
  • Problèmes circulatoires (avec le syndrome de Raynaud) - dans ce cas, un engourdissement survient lors de crises convulsives et est associé à une douleur aiguë;
  • Arthrite, dans laquelle, en raison de la déformation des articulations, les terminaisons nerveuses sont comprimées, ce qui entraîne une perte de sensibilité.
  • Grossesse, en raison de changements survenant dans le corps d'une femme au cours de cette période. Un état d'engourdissement peut apparaître en raison de la présence d'un excès de liquide dans le corps. Si cette condition est rare, le traitement n'est pas nécessaire.

Si les jambes sont engourdies rarement et de manière non systématique, le problème peut être prolongé: trouver le corps dans une mauvaise position, carence en vitamine B12 ou en micro-éléments dans le corps et, en outre, abus de stupéfiants ou d'alcool.

Symptômes d'engourdissement dans les jambes

En cas d’engourdissement des jambes, il se produit souvent d’autres sensations désagréables, qui résultent d’une violation de leur sensibilité, telles que douleur, fourmillements et sensation de brûlure. Si l'engourdissement est causé par un accident vasculaire cérébral, des troubles de la parole et du mouvement peuvent également survenir.

La durée de cette affection dépend de sa cause. Si cela résulte d'une position inconfortable du corps, l'engourdissement passera très vite. Si la maladie est chronique, c'est un signe de troubles nerveux dus à certaines maladies. En cas de sensation d'engourdissement dans l'aine, de troubles de l'intestin et de la vessie, ou en cas de symptômes de paralysie, d'assombrissement de la conscience, de troubles de la parole, consultez immédiatement un médecin.

Parmi les symptômes qui accompagnent cette condition:

  • Se sentir anxieux.
  • Démangeaisons, picotements et brûlures.
  • Douleur dans la région lombaire.
  • Besoin fréquent d'uriner.
  • Le fourmillement ou l'engourdissement dans la jambe augmente en marchant.
  • Crampes musculaires.
  • Douleur dans le cou et d'autres parties du corps.
  • L'apparition d'une éruption cutanée.
  • Augmentation de la sensibilité à tout contact.

Un engourdissement des membres associé à certains des autres signes énumérés ci-dessous peut être le symptôme d'une maladie grave. Ces signes sont les suivants:

  • Courte perte de conscience ou de léthargie;
  • Difficulté à respirer ou à voir;
  • Difficulté à marcher;
  • Défécation ou miction involontaire;
  • Des vertiges;
  • Engourdissement du cou, de la tête et du dos;
  • Problèmes d'élocution;
  • Sensation de faiblesse générale;
  • Paralysie

Engourdissement des orteils

L'engourdissement des orteils peut être dû à diverses causes. Par exemple, cela peut être dû à une radiculonévrite ou à des troubles associés au processus métabolique. En outre, cette affection peut provoquer une ostéochondrose vertébrale, à la suite de laquelle les fissures intervertébrales sont rétrécies. En outre, l'apparition de cette sensation peut être affectée par la tuberculose vertébrale, des troubles vasculaires, dans certains cas - le développement d'un cancer.

La pathologie cancéreuse peut provoquer un engourdissement des doigts, car une tumeur se développe à l'intérieur ou à l'extérieur de la moelle épinière, provoquant une pression qui à son tour provoque un état d'engourdissement. Ce processus ne peut priver une personne de la capacité de marcher, mais si une tumeur se développe dans les membres inférieurs, ce risque sera très élevé.

Engourdissement des bras et des jambes

Si vous ressentez un engourdissement simultané des jambes et des bras, cela peut être une manifestation d'une pathologie très grave. Ceci est généralement associé à des troubles du travail du système cardiovasculaire, ainsi qu'à des troubles orthopédiques ou neurologiques.

Si cette affection est associée au système cardiovasculaire, le problème peut alors constituer une violation du processus de circulation sanguine dans une certaine zone du corps. Une telle situation peut être due à une thrombose des veines profondes des membres inférieurs (TVP), à une thromboangiite oblitérante, à des engelures, au syndrome de Raynaud, à une malformation artérioveineuse ou à une maladie artérielle périphérique.

Un engourdissement est parfois dû à des troubles orthopédiques - dans ce cas, même les problèmes les plus mineurs peuvent déclencher le développement de cette affection. Un engourdissement peut survenir suite à une fracture osseuse, à un coup de fouet cervical dans la région cervicale, au syndrome du canal carpien, à une hernie intervertébrale, à l'ostéoporose et au nerf tunnel pincé.

Engourdissement de la jambe gauche

La jambe gauche peut devenir engourdie pour des raisons très graves, telles que ostéochondrose, mauvaise circulation sanguine, hernie intervertébrale, migraine, carence prolongée en vitamines (en particulier les vitamines du groupe B), ainsi qu'en minéraux et en magnésium, diabète, ischémie, lésions nerveuses terminales. polyarthrite rhumatoïde (ou autre maladie dans laquelle les articulations sont déformées), clampage nerveux au niveau de l'aine.

Un engourdissement de la jambe gauche peut également indiquer la présence d'un cancer ou d'une sclérose en plaques. Par conséquent, si vous ressentez assez souvent cette sensation, vous devez examiner attentivement ce symptôme et consulter un médecin.

Engourdissement de la jambe droite

Un engourdissement de la jambe droite peut survenir en raison de divers facteurs provoquant une violation de la circulation sanguine ou une innervation. L'engourdissement peut, comme tout le pied, de même que ses différentes zones: la cuisse, la partie située sous ou au-dessus du genou, le pied, le talon, les orteils. Vous pouvez trouver la cause, en fonction de l'intensité de la douleur et des autres symptômes.

Dans environ 90% des cas, cette pathologie se développe en raison d'une ostéochondrose spinale compliquée (dans la région lombaire), en raison de laquelle les terminaisons nerveuses sont irritées et les syndromes neurologiques se développent. Il peut également être dû à des maladies vasculaires (thrombose, varices), à des pathologies systémiques (polyneuropathie), à ​​une ischialgie lombaire ou à des syndromes post-traumatiques.

Pendant la grossesse, les jambes peuvent devenir engourdies en raison de la charge accrue dans la colonne vertébrale, ainsi que de la pression de l'utérus qui s'est développée, ce qui piège les terminaisons nerveuses.

Engourdissement des pieds

L'engourdissement du pied se produit en raison de la flexion des vaisseaux sanguins ou des terminaisons nerveuses, à cause de laquelle la sensibilité dans cette zone disparaît partiellement ou complètement. Il se développe généralement à la suite de troubles circulatoires ou de maladies associées au système musculo-squelettique. La cause peut être un cancer. Un symptôme concomitant est une piqûre ou une douleur au pied faible.

Engourdissement de la cuisse

Si la partie fémorale de la jambe est engourdie, la sensibilité disparaît du genou à l'aine. Les symptômes sont paroxystiques et surviennent après une position assise prolongée, ainsi que la marche ou le sommeil; en cas de pression de la cuisse sur le ventre.

Le plus souvent, lorsqu'un état similaire est diagnostiqué:

  • Hernie lombaire ou saillie du disque intervertébral, qui se développe en raison d'une ostéochondrose lombaire;
  • Syndrome radiculaire (sciatique);
  • Inflammation du nerf sciatique (sciatique);
  • Meralgie paresthésique de Bernhardt-Roth ou autres syndromes à effet tunnel;
  • Sténose de la colonne vertébrale, en développement en raison de troubles dystrophiques dégénératifs.

Faiblesse et engourdissement dans les jambes

En même temps qu'un engourdissement, une faiblesse des jambes peut également se produire - cela entrave la fonction motrice, réduit la force musculaire et rend également le membre insensible. Cette condition n'est pas une pathologie indépendante, mais peut être un symptôme d'autres maladies.

Engourdissement des jambes au genou

Les jambes situées au-dessous du genou sont généralement engourdies en raison d'un mode de vie sédentaire / sédentaire, car elles provoquent l'apparition d'anomalies des vaisseaux sanguins et des racines nerveuses qui innervent les jambes.

Cette condition est souvent observée chez les personnes du groupe d'âge actif. Il est accompagné d'une sensation de picotement dans la zone engourdie. De plus, dans certains cas, ces symptômes peuvent survenir:

  • sensation de brûlure dans la zone d'engourdissement;
  • la peau perd sa sensibilité;
  • il y a froid dans les jambes.

Douleur au bas du dos et engourdissement des jambes

Douleur dans le bas du dos, qui se manifeste dans les jambes - il s'agit d'un signe typique du développement d'une lumboischalgie, résultant d'une hypothermie ou d'un effort physique intense inhabituel pour le corps. Des symptômes similaires sont également observés dans le cas de la sciatique, conséquence d'une ostéochondrose, d'une anomalie congénitale ou d'une anomalie dans la formation du squelette osseux. Le tissu osseux tentaculaire déforme le tissu adjacent, ce qui provoque une douleur intense. L'inflammation se développe à la suite d'un traumatisme pathologique des racines nerveuses dû à une hernie intervertébrale.

Engourdissement des jambes la nuit et après le sommeil

Pendant le sommeil, nous prenons une position horizontale dans laquelle les muscles du corps se détendent, mais cette posture est dangereuse car la circulation sanguine dans les vaisseaux des membres inférieurs peut s’affaiblir.

Étant donné que dans cette position, la circulation sanguine nécessaire n’est pas effectuée, la nutrition des tissus des membres inférieurs se détériore, ce qui provoque une douleur accompagnée de picotements et peut-être même l’apparition de crampes.

Si l’engourdissement disparaît après un changement de posture, il n’ya aucune raison de craindre l’anxiété, mais s’il s’agit d’un symptôme permanent qui perturbe également le sommeil et s’accompagne de crampes et de douleurs, c’est la preuve d’une perturbation du corps. Dans ce cas, vous devriez consulter un médecin pour obtenir un examen des organes internes - la colonne vertébrale, les vaisseaux sanguins et le cœur.

Crampes et engourdissements des jambes

Crampe est une contraction réflexive des muscles, dans laquelle il y a une douleur aiguë et aiguë. Ce phénomène peut être unique ou périodique (selon la raison qui a été causée). Il existe de nombreux facteurs provocateurs, parmi lesquels la fatigue musculaire, le stress, l'hypothermie, la carence en calcium, les pieds plats, le jeûne prolongé, les varices. Une crampe avec engourdissement peut également se produire dans un rêve - en raison d'une mauvaise posture pendant le sommeil.

Engourdissement des jambes en marchant

Un engourdissement des jambes lors de la marche est un symptôme de l’athérosclérose ou de l’artériosclérose.

Vertiges et engourdissements des jambes

Des étourdissements et des engourdissements dans les jambes peuvent survenir lors d’une AIT (attaque ischémique transitoire). Cela se produit à cause d'un caillot sanguin qui obstrue pendant quelque temps le vaisseau cérébral. Cela se produit parce que les plaques de cholestérol, qui sont les signes anatomiques pathologiques de l’athérosclérose, rétrécissent la lumière. Ces attaques surviennent constamment et s'accompagnent des symptômes suivants: engourdissement du visage et / ou du bras (généralement d'un côté), faiblesse générale, ralentissement de la parole et apparition d'une «double vision». L'ensemble des fonctionnalités dépendra du navire bloqué.

Engourdissement des mollets

En cas de manque de sodium, de magnésium, de vitamine D et de potassium dans le sang, la conductivité des impulsions par les récepteurs nerveux sera réduite au minimum. L'absence de ces substances ne permet pas au système nerveux central et aux vaisseaux sanguins de fonctionner pleinement.

Les mollets peuvent également devenir engourdis en raison de problèmes circulatoires dans les muscles des jambes. Pour la circulation sanguine normale nécessite une contraction musculaire complète. Des problèmes avec ce processus peuvent survenir en raison des facteurs suivants:

  • Mode de vie sédentaire;
  • Changements liés à l'âge;
  • Le développement des varices;
  • Thrombophlébite.

En raison de l'un de ces facteurs, le flux sanguin est perturbé - le sang commence à stagner, ce qui provoque une sensation d'engourdissement des mollets, ainsi que des crampes.

Engourdissement de la jambe avec hernie

Dans le cas d'une hernie vertébrale, les jambes deviennent engourdies à cause de la pression exercée par la hernie sur les terminaisons nerveuses - c'est la cause la plus courante du développement de cette affection. Il existe également une autre option pour le développement de l'engourdissement - la hernie intervertébrale provoque un spasme involontaire dans les muscles des jambes. En conséquence, ils sont surmenés, ce qui provoque une sensation d'engourdissement. Dans ce cas, la personne ressent habituellement des picotements, la chair de poule, des crampes douloureuses ou des crampes.

Engourdissement du diabète

En cas de diabète, les jambes deviennent engourdies à la suite de lésions des fibres nerveuses et des récepteurs, d'une circulation sanguine altérée et d'un passage impulsif réduit à travers les terminaisons nerveuses. En conséquence, la sensibilité, ainsi que la fonction régénératrice et régénératrice des tissus dans cette zone est réduite.

Les manifestations comprennent des sensations inconfortables dans les jambes, une chair de poule et des picotements, une sensation de brûlure, une douleur et un engourdissement. Dans certains cas, il se produit une sensation de froid ou, au contraire, le pied ou le pied entier commence à cuire. Fondamentalement, cette maladie évolue au cours de plusieurs années, mais il existe également des cas de développement très rapide de cette maladie lors du diabète - ceci se produit dans quelques mois.

Engourdissement des pieds avec sciatique

La sciatique est une maladie dont le symptôme est une douleur dans la région du nerf sciatique. L'apparition de ce symptôme est due au fait que les récepteurs nerveux de la moelle épinière, situés dans la région lombaire, commencent à se comprimer. Un engourdissement survient généralement du côté de l'inflammation ou du pincement du nerf. Il apparaît principalement dans la zone du pied et sur la surface latérale du tibia.

Engourdissement des pieds avec varices

Un engourdissement dû à la varicosité est un spasme musculaire qui apparaît dans un état détendu (généralement la nuit, provoquant une excitation). La raison en est que la personne est debout trop longtemps. Les personnes qui passent beaucoup de temps en position assise souffrent moins d'engourdissements aux jambes avec des varices.

Engourdissement des jambes pendant la grossesse

Pendant la grossesse, les jambes sont souvent engourdies, de sorte que la plupart des femmes ne prêtent pas une attention particulière à ces symptômes. Mais il convient de garder à l’esprit que, bien qu’il existe certaines différences, les causes de cette sensation sont similaires à l’apparition de ce symptôme chez d’autres groupes de patients. Par conséquent, si un engourdissement survient fréquemment et s’accompagne d’autres manifestations, la future mère doit consulter un médecin.

Complications et conséquences

Un engourdissement des jambes peut causer divers problèmes, allant des troubles circulatoires à la gangrène partielle. Tout dépend de la cause de cette maladie. Dans tous les cas, quels que soient les facteurs provoquants, si l’engourdissement est un symptôme fréquent, cela signifie que le fonctionnement des vaisseaux et la circulation du sang dans les jambes posent des problèmes. Ce fait signale la présence d'une maladie grave. Vous devez donc être examiné pour identifier la pathologie et éviter le développement de conséquences dangereuses.

Diagnostic de l'engourdissement de la jambe

Lors de la première visite, le médecin découvre auprès du patient les symptômes apparaissant lors de l’engourdissement, la fréquence et le moment de son apparition. Cela aide à déterminer la nature ultérieure du diagnostic - si des analyses sont nécessaires, si des diagnostics instrumentaux supplémentaires, etc. sont nécessaires.

Des analyses

Une numération globulaire générale peut être prescrite, ainsi que le contenu en lipoprotéines, triglycérides et cholestérol dans le sang. Des études sont menées pour déterminer la composition totale et biochimique du sang, ainsi que les taux de glucose. Si les médecins soupçonnent de l'arthrite, un test d'urine peut être prescrit.

Diagnostics instrumentaux

Il est possible d'identifier la cause de l'engourdissement des jambes en utilisant les méthodes de diagnostic instrumental:

  • radiographie de la colonne vertébrale;
  • tomodensitométrie et IRM;
  • procédure d'électromyographie;
  • Échographie.

Pour déterminer l’état des vaisseaux présentant un engourdissement des jambes, des méthodes de numérisation recto verso ou d’angiographie sont utilisées. Ils vous permettent d'identifier des maladies telles que l'athérosclérose ou l'insuffisance artérielle / veineuse chronique, la maladie de Raynaud et l'artériosclérose.

Engourdissement des membres: causes, signes et traitement

Un engourdissement des membres est dans la plupart des cas un symptôme de la maladie. La tâche principale des médecins est de détecter le facteur causatif et d'évaluer l'état du patient. La condition du patient, la gravité des symptômes et les complications qui ont surgi sont tout aussi importantes. Le traitement est prescrit après le diagnostic et la description du tableau clinique global. Le traitement visera à rétablir la sensibilité en éliminant les symptômes de la maladie sous-jacente.

IMPORTANT À SAVOIR! Le remède pour le traitement des problèmes de dos et des articulations, pour lequel le professeur PAK a reçu le prix Nobel, est maintenant disponible chez nous. Si vos genoux, votre cou, vos épaules ou votre colonne vertébrale commencent à vous faire mal, cela suffit pour la nuit. Lire plus >>

L'engourdissement des extrémités est une réaction du corps, indiquant le développement de possibles troubles ou maladies avec un cours indépendant. Il peut être temporaire, périodique ou permanent. Il existe des cas d'engourdissement des membres inférieurs et supérieurs séparément, ou les deux. En médecine, ces manifestations sont appelées paresthésies. Cela est dû à des raisons complètement différentes, en fonction du traitement sélectionné.

Dans ce cas, l’importance est la gravité des manifestations, le tableau clinique général, l’état du patient, la présence de comorbidités et les principaux facteurs de l’apparition de la pathologie.

L'engourdissement des extrémités est causé par une terminaison nerveuse altérée, accompagnée d'une sensibilité diminuée ou d'un apport sanguin insuffisant en raison d'un débit sanguin médiocre.

Parmi les causes d'engourdissement des extrémités, on distingue plus d'une douzaine de maladies, accompagnées de compressions ou de lésions nerveuses et du développement du processus inflammatoire. La perte de sensibilité peut être due à des problèmes de la moelle épinière ou du cerveau. La cause de l'engourdissement peut être identifiée par les symptômes.

Un engourdissement unilatéral des membres supérieurs et inférieurs est un signe caractéristique d'un accident vasculaire cérébral, de la sclérose en plaques et d'attaques ischémiques. La cause de ces manifestations peut être une tumeur au cerveau.

L'asymétrie du visage, l'apparition de troubles de la parole et la faiblesse musculaire sont des facteurs déterminants du fait qu'une personne subit un AVC.

L’attaque ischémique de type transitoire (AIT) est caractérisée par un blocage à court terme du vaisseau dans le cerveau. Cela peut se produire dans le contexte de l’athérosclérose, lorsque les plaques de cholestérol entraînent un rétrécissement de la lumière vasculaire.

Les attaques sont caractérisées par un engourdissement d'un ou des deux membres et du visage et sont accompagnées de troubles, d'un ralentissement de la parole, d'une faiblesse générale, de vertiges, de l'apparition d'hallucinations et d'une vision double. Les principaux symptômes dépendent du navire affecté. Selon les statistiques médicales, un accident vasculaire cérébral (AVI) survient chez un patient sur trois.

La perte de sensation dans les membres, le visage et d'autres parties du corps est le premier signe de sclérose en plaques. Le degré d'engourdissement peut être différent. Parfois, les mouvements des mains ou des pieds sont considérablement entravés. Malgré la disparition du symptôme, en cas de récidive, il est nécessaire de consulter un spécialiste.

Après la chimiothérapie, une polyneuropathie survient à la suite de lésions toxiques des terminaisons nerveuses et de certaines zones du cerveau. L'engourdissement se manifeste par une paralysie périphérique, accompagnée de fuites lentes, d'une diminution ou d'une perte de sensibilité des bras et des jambes et de troubles du système vasculaire. Le traitement dans ce cas dépend des médicaments utilisés pendant la chimiothérapie.

Un engourdissement des jambes, provoqué par une compression des terminaisons nerveuses de la colonne vertébrale, est souvent constaté en cas de maladies de la colonne vertébrale. Celles-ci incluent la spondylose, l'ostéochondrose et la hernie discale.

Dans l'ostéochondrose de la colonne vertébrale, caractérisée par une faible compression des nerfs, le fémur est impliqué dans le processus, le plus souvent au dos et à la jambe. Dans les cas compliqués de spondylose, spondylarthrose et hernie intervertébrale, l'engourdissement apparaît beaucoup plus vif et peut entraîner une perte complète des sensations dans les jambes.

Les racines nerveuses des disques vertébraux peuvent être pincées à différents endroits, ce qui affecte le côté gauche ou le côté droit du corps.

Les causes d'engourdissement dans les jambes sont aussi:

  • La polyarthrite rhumatoïde. Le développement de la maladie s'accompagne d'une compression des terminaisons nerveuses au niveau de l'articulation du genou. La gêne se produit le plus souvent au-dessous de la rotule.
  • La goutte En raison du dépôt de sels dans les articulations des pieds, la sensibilité perd le gros orteil, après quoi un engourdissement engloutit tout le pied.
  • athérosclérose. La maladie s'accompagne de la formation de plaques de cholestérol à l'intérieur des parois vasculaires. Les membres inférieurs peuvent devenir engourdis en raison d'un débit sanguin réduit en raison du rétrécissement de la lumière de l'artère de la cuisse.
  • Anopathie vasculaire, développée sur le fond du diabète. Les complications de cette maladie deviennent souvent une gangrène.
  • Polyneuropathie. La maladie se développe sur fond de diabète, d'alcoolisme et d'intoxication par les métaux lourds. En conséquence, les impulsions de toutes les terminaisons nerveuses sont bloquées. Une intoxication sévère du corps entraîne une perte simultanée de sensibilité des deux membres.

Une alarme est considérée comme une paresthésie de la jambe gauche de manière autonome par rapport à la droite. Cette manifestation est une condition préalable à un AVC.

Fuites des mains chez les personnes de tout âge. La cause peut être un pincement du nerf ou une compression prolongée du vaisseau alimentant le membre. L'anxiété ne provoque des manifestations que dans le cas de leur apparition spontanée et de leur récurrence systématique, surtout si elles s'accompagnent d'autres symptômes.

Les principales causes d'engourdissement des mains sont:

  • troubles endocriniens;
  • maladies articulaires, blessures;
  • La maladie de Raynaud, caractérisée par une violation de la fonctionnalité des vaisseaux responsables de l'irrigation sanguine, une diminution de la température des mains et un engourdissement résultant des contractions vasculaires;
  • lésion nerveuse périphérique résultant d'une polyneuropathie;
  • ostéochondrose de la colonne cervicale, dans laquelle la compression des racines nerveuses de la moelle épinière est cassée;
  • compression mécanique des artères et des vaisseaux sanguins, entraînant une hypoxie tissulaire tout en maintenant le corps dans une position inconfortable pendant une longue période;
  • hernie vertébrale;
  • sclérose en plaques;
  • VSD, hypertension, maladie coronarienne;
  • tumeurs cérébrales;
  • diabète sucré.

Les mains et les doigts peuvent saigner à la suite de:

  • troubles psychosomatiques;
  • avec une pression artérielle élevée;
  • en cas de violation de la circulation cérébrale.

Les facteurs affectant le développement de processus pathologiques peuvent être:

  • mauvaises habitudes: tabagisme, alcoolisme;
  • usage de drogue;
  • régime alimentaire malsain;
  • perturbation prolongée du sommeil.

L'engourdissement des mains pendant le sommeil est le plus souvent causé par une position inconfortable du corps. Dans de tels cas, la sensibilité des membres est rapidement rétablie. Mais si de telles manifestations se reproduisent souvent, cela indique des problèmes liés au cœur et à un dysfonctionnement du système circulatoire.

Les picotements et l'engourdissement des membres supérieurs peuvent ne pas être liés aux maladies chroniques. Le plus souvent, de telles manifestations sont associées à une activité professionnelle. Ils peuvent se produire parmi les conducteurs, les musiciens, les programmeurs, les caméramans, les caissiers, les bijoutiers et les femmes pendant la grossesse. En médecine, cette pathologie a reçu le nom de "syndrome de tunnel".

Son développement est dû à la compression des nerfs entre les tendons du carpe et les os.

Une caractéristique distinctive du syndrome de tunnel est l'absence de lésion des organes internes. La douleur au travail apparaît dans la paume des mains. La piqûre peut être ressentie dans tous les doigts sauf le pouce. Les membres engourdis, généralement à la fin de la journée.

Les symptômes alarmants peuvent être rapidement éliminés à l'aide de massages et de procédures à l'eau chaude.

Le développement du syndrome du canal carpien est parfois déclenché par d'autres raisons, notamment:

  • prédisposition génétique;
  • blessures au poignet, ecchymoses;
  • l'arthrite et divers types de lésions rhumatismales;
  • lésions et inflammation des tendons bactériens;
  • rétention d'eau dans le corps (à la suite de changements hormonaux au cours de la grossesse, de pathologies rénales et de troubles endocriniens);
  • diabète de tout type;
  • acromégalie - une maladie caractérisée par une croissance disproportionnée du tissu osseux;
  • tumeur du nerf médian.

Pendant la grossesse, une femme présente une exacerbation de maladies chroniques telles que:

  • maladies héréditaires;
  • lésion nerveuse et pincement;
  • maladies du système squelettique;
  • pathologies vasculaires associées à un dysfonctionnement cérébral;
  • violation des processus métaboliques;
  • diabète sucré;
  • l'avitaminose;
  • carence en fer dans le corps;
  • circulation sanguine altérée dans les membres.

Dans la plupart des cas, la paresthésie des jambes ou des bras chez la femme enceinte disparaît après l'accouchement. Mais il est souhaitable d’établir la cause exacte de sa survenue. Si nécessaire, on prescrit à la femme un traitement, une thérapie de vitamine ou l'inclusion dans la routine quotidienne de promenades au grand air.

Le traitement de la paresthésie dépend des raisons de son apparition, de l'état général du patient, du degré de négligence du processus et de la présence de pathologies concomitantes.

Si les membres sont engourdis, il est nécessaire d'arrêter de fumer et de boire de l'alcool, car l'alcool et la nicotine provoquent un vasospasme. La même règle s'applique au café fort et au thé.

Si ce phénomène est temporaire et est la conséquence d'un clampage nerveux après un long séjour dans une position inconfortable, il suffit de changer la position du corps, et l'engourdissement disparaîtra de lui-même. Vous pouvez également broyer le membre qui a fui.

Si le symptôme devient de nature pathologique et se répète avec une certaine périodicité, il sera alors nécessaire de consulter un spécialiste.

Dans ce cas, appliquez:

  • thérapie manuelle;
  • Thérapie d'exercice;
  • procédures physiothérapeutiques.

Des activités sont organisées pour augmenter le tonus musculaire, améliorer la circulation sanguine et le trophisme tissulaire. Ces méthodes permettent de soulager les spasmes musculaires et articulaires, d'améliorer le flux sanguin dans les membres, de soulager l'inflammation et d'éliminer la compression des vaisseaux sanguins.

Si l'engourdissement est recommandé d'adapter le régime. Les patients doivent manger des aliments contenant de grandes quantités de vitamines et d’oligo-éléments, en particulier du fer, du zinc, du potassium et du calcium. La thérapie de vitamine est effectuée pour améliorer la conductivité des cellules nerveuses.

Le traitement médicamenteux est déterminé en fonction de la gravité des symptômes et de la cause de la déviation. Pour les maladies articulaires et les pathologies de la colonne vertébrale, des chondoprotecteurs et des corticostéroïdes sont utilisés et des mesures sont prises pour rétablir la circulation sanguine et éliminer le gonflement des tissus. En cas de diabète, un traitement est prescrit pour réduire le taux de sucre dans le sang et l’état du patient est surveillé. Lorsque le traitement de la goutte est dirigé vers la normalisation de la concentration de sels d'acide urique dans le corps.

La chirurgie est prescrite lorsque des méthodes conservatrices ne produisent pas le résultat souhaité. L'opération est réalisée sous anesthésie et consiste en une dissection du ligament transverse afin de réduire la pression dans le canal carpien.



Article Suivant
Comment traiter les champignons des ongles avec du vinaigre - Recettes folkloriques et évaluations