Pourquoi les talons font-ils mal? Ça fait mal de marcher sur le talon


Bonjour chers lecteurs. Des douleurs d'étiologies diverses dérangent une personne régulièrement tout au long de sa vie. Parfois, des sensations douloureuses englobent tout le corps, mais le plus souvent, elles se concentrent dans une certaine zone plutôt limitée. Étant donné les lourdes charges et le risque élevé de blessures, il n’est pas surprenant que des douleurs surviennent souvent aux jambes, y compris aux talons. Il faut comprendre que la douleur n'est pas un obstacle gênant pour une existence normale, mais un signal du corps, son «appel au secours». Diverses caractéristiques de la douleur et les symptômes associés aident à identifier la cause de son apparition, sur laquelle le soulagement de la douleur est basé. Pourquoi les talons des pieds font-ils mal? Les raisons seront décrites dans cet article.

Les principales raisons pour lesquelles les talons des pieds font mal

Nos pieds subissent constamment des charges incroyables. Ils diffèrent par la valeur spéciale, la durée et la répétition répétée. Le principal type de mouvement est la marche et la course. Sur la base de données statistiques, le nombre moyen de marches par jour et par personne est de 3 à 4 000.

Dans le même temps, les pieds ont une charge 1,2 à 2,5 fois supérieure au poids corporel. Et en sautant, ce chiffre augmente encore 1,5-2. Même les prothèses modernes dans de telles conditions ne peuvent pas fonctionner correctement pendant plus de quelques années.

Et la mécanique de conception unique et les «matériaux de construction» spéciaux permettent aux jambes de fonctionner normalement pendant des décennies. Mais si la force et la durée des charges dépassent leurs capacités, des modifications pathologiques peuvent être douloureuses.

Les raisons pour lesquelles la douleur survient dans un talon ou dans les deux talons sont très diverses. En même temps, les sensations douloureuses diffèrent par leur nature, leur durée, leur intensité, leur localisation, leur fréquence.

Lorsque vous consultez le médecin, vous devez décrire en détail les sentiments. Cela aidera à diagnostiquer plus rapidement et plus précisément.

  1. Névralgie - la douleur se produit lors de la marche et se propage du tendon au travers du pied. Les manifestations externes ne sont pas observées.
  1. Fasciite de la plante des pieds - la douleur apparaît après le réveil et augmente avec les charges sur le talon. Dans ce cas, il y a un gonflement de la voûte plantaire.
  1. Erythromelalgia - douleur de cuisson, provoque le désir de refroidir la zone touchée, se propage à travers le pied. La peau en même temps rougit, on peut observer des écoulements cyanotiques.
  1. L'arthrite - une douleur intense, parfois très vive, va de la cheville au talon. La zone touchée devient enflammée, rouge, enflée.
  1. Fracture de l'os - dans la région du talon, il existe une douleur très intense accompagnée d'un gonflement du pied entier.

Les principaux facteurs responsables de la pathologie et de la douleur associée aux talons et aux zones adjacentes sont les pieds plats congénitaux ou acquis, l'inactivité physique, les surcharges physiques - domestiques, professionnelles et sportives.

Les raisons pour lesquelles il existe des douleurs dans la région du talon peuvent être divisées en quatre groupes.

1. Pas lié aux pathologies

- surmenage des structures musculaires et de l'appareil ligamentaire - pendant l'entraînement, au travail, pendant une longue marche ou debout;

- une atrophie du tissu adipeux au talon - avec une perte de poids importante due au pied plat ou au stress;

- poids corporel élevé - obésité, prise de poids rapide due à l'utilisation de compléments sportifs;

- lésions cutanées, cors;

- utilisation régulière de chaussures inconfortables, talons instables ou hauts, paires de taille inappropriée.

2. Maladies des pieds

- éperons de talon - croissance pathologique de l'os du talon;

- bursite - inflammation du sac articulaire de la cheville (achillodynie) ou d'autres articulations du pied;

- tendinite calcanéenne - inflammation du tendon du talon;

- exostose, y compris le changement de déformation de Haglund - croissance osseuse ou cartilagineuse sur le talon;

- apophysite calcanéenne - inflammation des tissus osseux et cartilagineux chez les enfants dans la zone de la partie postérieure de l'os du talon;

- syndrome du canal tarsien (névralgie du tunnel) - compression du nerf tibial;

- déformation du pied provoquant un déplacement du talon;

- Névrome de Morton - épaississement d'une partie limitée du nerf plantaire et de quelques autres.

3. Lésions systémiques du corps

- arthrite - inflammation des articulations;

- la goutte - le dépôt de sels dans les articulations;

- tuberculose osseuse - destruction du tissu osseux due à une activité pathogène;

- ostéomyélite des os du pied - nécrose de l'os et des tissus adjacents, accompagnée de la formation de suppurations;

- angiopathie - dommages aux artères sanguines;

- une maladie du nord - une inflammation du calcanéum avec des lésions du cartilage et une rupture de la fibre du tissu conjonctif, typique chez les enfants;

- dermatite, provoquant l'apparition de craquelures de la peau des talons;

- spondylarthrite (spondylarthrite ankylosante) - les lésions de la colonne vertébrale, des ligaments et des tissus adjacents peuvent inclure des structures articulaires et autres.

4. Lésions traumatiques

- surdistension, rupture de l'appareil ligamentaire;

- Dommages aux tendons du pied;

- fracture du talon.

Pourquoi le talon fait mal, fait mal à l'attaque - comment guérir

Tout le monde sait que les talons sont appelés le dos des pieds. Ces formations sont très importantes pour le soutien du corps et pour le mouvement de la personne en érection. Ils jouent un rôle amortisseur et sont soumis à un stress énorme. Les caractéristiques structurelles des talons sont liées à cela.

La base du calcanéum sont les os du tarse du pied. Le plus gros et le plus massif parmi tous les os du pied est le talon. Le dos de celui-ci a un gros bouton, incliné vers le bas.

Sur ce sont les processus latéraux et médiaux. En raison de cette structure, le talon a une forme convexe clairement prononcée. Les os sont fixés de manière fiable par les ligaments, les tendons, les articulations cartilagineuses avec d'autres structures osseuses du pied.

Il y a une épaisse couche de graisse et un substrat de tissu conjonctif. Les vaisseaux sanguins, les cordons nerveux, les fibres musculaires sont connectés.

Une maladie ou des dommages physiques à l'une de ces structures peuvent causer des douleurs au talon.

À la suite d'un traumatisme, une inflammation, une déformation anatomique, une douleur se produit, qui peut être localisée dans le talon et les zones sous-abdominales.

Le plus souvent, l'inconfort et la douleur surviennent lorsque vous marchez sur la jambe. Cela peut être un symptôme de telles maladies.

La goutte

La maladie est causée par une altération des processus métaboliques. L'acide urique est retenu dans le corps et ses sels cristallisent dans les articulations. Simultanément, ces conglomérats de sel bloquent la mobilité normale des articulations.

Lorsque l'exacerbation du processus inflammatoire se propage - l'arthrite goutteuse fait rage. Les articulations des doigts et des chevilles peuvent être touchées.

En même temps, il y a un gonflement, une douleur qui augmente avec la dépendance à la jambe affectée. Le traitement comprend l'utilisation de médicaments, l'alimentation, la physiothérapie.

Polyarthrite rhumatoïde

C’est une maladie auto-immune qui se développe parce que les lymphocytes commencent à percevoir les propres cellules de l’organisme comme des corps étrangers et à les attaquer, en les détruisant. Ces attaques sont les tissus des articulations, entraînant une dégénérescence des structures articulaires.

Au stade initial du développement de la maladie douloureuse, le patient fait l'expérience de la nuit, puis de l'état devient chronique. Le traitement implique l'utilisation de médicaments de base et anti-inflammatoires, la physiothérapie, l'alimentation, la thérapie par l'exercice.

Spondylarthrite ankylosante

Il a une prédisposition héréditaire, à la suite de laquelle une inflammation se développe. Cette pathologie chronique affecte principalement les structures vertébrales, mais peut également s'étendre aux articulations, aux formations tendineuses.

Des dommages aux tendons de la cheville et du talon sont possibles. Le processus inflammatoire provoque des douleurs dans les talons. Le traitement est assez long, effectué dans des conditions stationnaires et des zones de sanatorium. Divers groupes de médicaments, physiothérapie et exercices thérapeutiques sont utilisés.

Ostéomyélite au talon

Cette pathologie a une origine infectieuse et est de nature secondaire - elle se développe dans le contexte de lésions traumatiques ou diabétiques de la région du talon. En même temps, une ulcération apparaît sur le talon, ce qui guérit mal.

Les douleurs deviennent permanentes et il est maintenant impossible de compter sur une jambe douloureuse. Dans le traitement de l'ostéomyélite, une hospitalisation est requise. Des effets antibiotiques actifs, une détoxification et une ablation chirurgicale de la région osseuse atteinte sont réalisés.

Pourquoi mal aux talons le matin après le sommeil

Il se trouve que la douleur au talon n'apparaît pas après un effort, mais inversement - après le réveil, lorsque les jambes ne sont soumises à aucun effort. Dans le même temps dans les pieds ressenti une lourdeur, une raideur, un engourdissement, une douleur sourde.

Nous devons marcher avec précaution sur la jambe touchée, en essayant de choisir la position la plus indolore du pied. Au fil du temps, ce sentiment inconfortable est passé, il s’est avéré «diverger».

Mais après une position assise ou couchée prolongée en position couchée, la douleur peut revenir avec une nouvelle force.

Dans le cas où de telles sensations apparaissent régulièrement, il est nécessaire d'aller à l'hôpital. C'est ainsi que peut se manifester la fasciite émergente de la plante du pied. C'est une maladie dans laquelle il y a une inflammation de la couche de tissu conjonctif - le fascia.

On observe également des modifications dégénératives dans les tissus et la formation de croissance osseuse sur le calcanéum dues au dépôt de sels de calcium. Cette maladie est mieux connue des masses comme un éperon. Sans traitement approprié, la douleur finira par devenir chronique.

Pourquoi les talons font-ils mal après avoir marché?

Dans certains cas, la douleur survient après, pas pendant la marche. Une raison très courante est une mauvaise paire de chaussures. Il peut y avoir un bloc excessivement gonflé.

Les talons hauts peuvent aussi causer une telle douleur. Dans ce cas, la charge est distribuée au pied de manière incorrecte. L'utilisation systématique de telles chaussures peut avoir des conséquences négatives assez graves.

Parce qu'il est recommandé de reporter une paire similaire uniquement pour des occasions spéciales, mais pas pour un usage quotidien.

La charge accrue sur les pieds et les talons en particulier peut également être causée par le besoin de rester debout ou de bouger pendant une longue période. Pour éviter le développement de problèmes de talon, il est recommandé de laisser les jambes au moins une minute de repos chaque fois que possible.

Un massage régulier des pieds fatigués peut également aider. L'entraînement sportif, en particulier ceux liés à la course et au saut, peut également causer des douleurs dans les zones de talon à la fin de la session. Il faut comprendre que la charge doit être normalisée et réalisée conformément à certaines règles de sécurité.

Le poids élevé constitue une autre raison du développement de douleurs aux pieds et aux talons après la marche. Les dépôts graisseux ont un effet négatif non seulement sur les jambes, mais également sur d'autres organes, ainsi que sur l'état général d'une personne complète.

C'est pourquoi il est si important de surveiller les tendances à l'apparition de kilogrammes inutiles et de les éliminer à temps. Mais rappelez-vous qu'une perte de poids importante peut avoir les mêmes effets négatifs sur la santé du talon qu'un gain de poids.

Pourquoi fait mal au talon gauche en marchant, attaquer

Le plus souvent, la douleur n'est observée que dans l'un des talons. La douleur peut survenir pour diverses raisons, allant de chaussures inconfortables à des lésions systémiques graves.

Douleur dans le dos - se produit quand un éperon est formé. C'est une croissance non tumorale sur le tubercule de la forme épineuse du calcanéum. La douleur est sévère, caractère brûlant. En même temps, l'éperon n'est pas particulièrement apparent.

La partie interne fait mal - la cause est souvent un pied plat. Cette anomalie provoque une courbure de la colonne vertébrale et des douleurs articulaires. Une autre cause possible est une blessure.

Les douleurs à l'intérieur sont généralement causées par la présence de lésions infectieuses et par le processus inflammatoire en développement.

Peu importe où se situe la douleur, il est toujours utile de se rendre dans un hôpital local pour identifier de manière fiable tous les facteurs possibles. Devrait aller chez l'orthopédiste. Vous aurez peut-être également besoin de l'aide d'un chirurgien, d'un neurologue ou d'un rhumatologue, voire d'un oncologue.

Traitement

Il est important de savoir pourquoi les talons des pieds font mal - le traitement et les causes sont étroitement liés. À la suite de cet examen et de recherches supplémentaires, le médecin établit un diagnostic et planifie un ensemble de mesures médicales.

  1. Effets du médicament - utilisation de comprimés et de pommade, injections.
  1. Physiothérapie - électrophorèse, utilisation du laser, des ultrasons, de la magnétothérapie, etc.
  1. Traitement chirurgical.
  1. Massages
  1. Nutrition diététique.
  1. Remèdes populaires.

Prévention de la douleur au talon

Toute pathologie est beaucoup plus facile à prévenir qu'à guérir. Pour prévenir le développement de douleur dans les zones de talon, il est recommandé:

- une approche rationnelle du choix des chaussures à porter au quotidien;

- suivez votre propre poids;

- inclure dans l'alimentation quotidienne des produits contenant tous les nutriments dont l'organisme a besoin;

- il est raisonnable de charger les pieds pour éviter les situations traumatiques;

- effectuer un auto-massage avec les pieds et recourir à des bains de pieds pour soulager la fatigue et les efforts excessifs;

- prendre soin de la peau de la plante des pieds, appliquer des crèmes pour éviter le dessèchement et les gerçures de la peau;

- temps pour traiter les maladies en développement, se débarrasser des infections et des champignons.

Le talon fait mal, ça fait mal à attaquer

Les talons font partie intégrante du pied. Ils se composent d'os et d'une douce couche de graisse. Une telle structure aide les jambes à supporter les charges importantes résultant de la marche et de la course. Les tissus des talons affaiblissent la pression apparaissant au cours du mouvement et protègent la colonne vertébrale d'éventuelles blessures. Ensemble avec le pied, ils remplissent la fonction d'un amortisseur.

Le calcanéum est rempli de vaisseaux sanguins, de fibres nerveuses et de tendons qui augmentent la sensibilité de cette partie du pied aux blessures externes. Il est facile de l'endommager et, par conséquent, la douleur sera ressentie lors de la marche. La probabilité élevée de blessures est largement due à la structure anatomique des talons.

Ça fait mal de marcher sur le talon le matin après le réveil

La douleur au talon le matin est un phénomène fréquent. Des sensations douloureuses apparaissent immédiatement après le sommeil. Il suffit de sortir du lit et une douleur désagréable couvre presque tout le pied. Il est nécessaire de se déplacer sur la pointe des pieds, car il est douloureux de marcher sur le pied complètement.

La douleur disparaît progressivement, mais peut revenir après une longue position assise ou couchée. Le syndrome désagréable se fait sentir immédiatement après qu'une personne a marché sur son pied.

La cause de cette condition est la fasciite plantaire. La douleur au talon est le principal symptôme de cette maladie. Dans la plupart des cas, les sensations douloureuses sont causées par des modifications inflammatoires et dégénératives survenant dans la gaine du tissu conjonctif plantaire - fascia.

Raisons contribuant à des processus négatifs:

  • Surcharge du pied. Cela se produit lorsque:
    • porter des chaussures, des sandales ou des bottes sans talon;
    • une augmentation significative et rapide de l'activité motrice;
    • rester debout, cela est dû au type d'activité de production;
    • ensemble rapide de livres supplémentaires.
  • Pied plat dans lequel tombe la voûte plantaire et gaine plantaire trop serrée. Le résultat - des microtraumatismes douloureux.

L'inflammation du fascia peut devenir chronique avec le temps. Ce processus conduit au fait que les sels de calcium se déposent dans la zone d'inflammation. Croissance osseuse progressivement formée - épine de talon. Cela provoque une douleur, particulièrement désagréable le matin.

Ça fait mal au talon: causes possibles

Les causes de sensations douloureuses peuvent être combinées en plusieurs groupes.

І. Maux systémiques:

  • Spondylarthrite ankylosante (spondylarthrite ankylosante) - inflammation chronique des articulations et de la colonne vertébrale. La cause de la maladie est l'hostilité du système immunitaire humain aux tissus des ligaments et des articulations du corps. Les vertèbres sont soudées les unes aux autres et la colonne vertébrale n’est plus flexible ni mobile. C'est souvent la douleur au talon qui est le premier symptôme de la maladie. C'est tellement douloureux que cela ne vous permet pas de rester sur un sol dur.
  • La polyarthrite rhumatoïde est l’un des problèmes articulaires les plus graves. Il procède avec de multiples complications. Le syndrome douloureux n'apparaît que pendant le mouvement. Lorsque l'inflammation augmente, la sensation d'agonie peut se réveiller la nuit et perturber jusqu'au matin.
  • La goutte Cette maladie métabolique est caractérisée par le fait que des cristaux d'urate sous forme d'acide urique s'accumulent dans divers tissus du corps. Une douleur intense apparaît dans les articulations. Ils rougissent, deviennent chauds et gonflent. La goutte affecte le plus souvent les articulations du pouce sur les membres inférieurs, propageant la douleur à l'os du talon.
  • Lésion traumatique du calcanéum, qui s'accompagne en outre d'une inflammation des tissus adjacents. Il y a une douleur brûlante sous le talon, comme percée d'une flèche pointue. Elle devient insupportable en essayant de se tenir sur une jambe meurtrie.
  • Fracture du calcanéum. Le syndrome de la douleur est né dans le domaine des dommages. Le talon est déformé dedans ou dehors. Le pied entier gonfle et est couvert de petits hématomes. Il est impossible de marcher sur un pied: la douleur ne le permet pas.
  • Rupture ou distension du tendon. Mieux vaut ne pas plier la semelle: les sensations sont très douloureuses.
  • Maladie du Nord (épiphysite calcanéenne). La maladie se manifeste sous la forme d'une micro-fracture de fibres du tissu conjonctif dans la région du calcanéum. Inquiet de la douleur sur le côté et l'arrière du talon. Il peut être ressenti lors de la palpation du pied, mais se produit principalement lors de mouvements actifs.

III. Maladies inflammatoires:

  • La bursite est une inflammation qui survient après des blessures ou une irritation mécanique constante des membres. Il arrive que les causes visibles de la bursite soient absentes. La maladie se caractérise par tous les signes classiques d'inflammation: rougeur et gonflement du talon, sensibilité au toucher. Si l'inflammation devient chronique, la peau devient plus dense.
  • Tendinite d'Achille. Un facteur provoquant dans le développement de l'inflammation est trop de stress sur les muscles du mollet. La température de la peau augmente, les talons gonflent et deviennent rouges. Un tendon enflammé peut éclater en émettant un son éclatant caractéristique.

Sans soins médicaux d'urgence, c'est indispensable.

Iv. Maladies infectieuses:

  • Os de la tuberculose. Cela commence par la nécrose de grandes surfaces cutanées ou par la fonte de la substance osseuse. Le processus d'infection couvre une vaste zone, provoque la formation de fistules purulentes. Dans quelques semaines, il pourra faire une pause et la personne sera en rémission. Mais le plus souvent, la maladie entraîne des déformations des membres et des boiteries.
  • Arthrite réactive. Ils provoquent des infections urogénitales et intestinales, qui se présentent sous une forme latente. Les douleurs au talon ne se manifestent pas seulement dans le processus de marche. Souvent, ils dérangent la nuit. En même temps, les sensations douloureuses sont assez fortes et plus désagréables que pendant la journée.
  • L'ostéomyélite du calcanéum est un processus purulente-nécrotique causé par une bactérie. Il se développe dans l'os et la moelle osseuse, englobe les tissus mous environnants. La douleur est vive et ennuyeuse, éclatant de l'intérieur. Ils sont rehaussés au moindre mouvement. Le talon devient à la fois rouge et œdémateux.

V. Autres maladies:

  • diabète sucré;
  • tumeurs malignes;
  • neuropathie du nerf tibial.

Seul un médecin peut diagnostiquer une maladie spécifique. Vous devez contacter un rhumatologue ou un traumatologue. Vous devrez peut-être également consulter un neurologue, un chirurgien ou un oncologue.

Traitement de la douleur au talon

Après avoir réussi l'examen, le spécialiste prescrit une thérapie complexe. Sa composition dépend de la cause de la douleur.

Pour réduire la douleur et sa prévention, utilisez les recommandations suivantes:

  • Faites attention à la sélection des bonnes chaussures. Que ce soit plus cher, mais plus pratique et confortable. La hauteur de talon la plus acceptable est de 4–5 centimètres.
  • Si vous avez un excès de poids, vous devez vous efforcer de vous en débarrasser. Les livres en surpoids surchargent les muscles des pieds.
  • Faites de l'exercice pour les jambes. Cela implique de plier et de ne pas plier les pieds pendant deux ou trois minutes. Il est préférable de faire des exercices en position assise. Pas mal de monter une boule de massage avec les pieds nus, essayez de ramasser de petits objets avec vos orteils.
  • Si possible, marchez pieds nus dans le sable et l'herbe.

Traitement de la douleur dans les remèdes populaires au talon

De nombreux conseils de médecine traditionnelle aident efficacement à réduire les sentiments douloureux. Voici quelques méthodes:

  • Bain de pieds contrasté. Vous devez faire cuire deux plats: l'un avec de l'eau tiède, l'autre avec du froid. Les pieds doivent être trempés à tour de rôle et conservés plusieurs minutes. Ensuite, essuyez vos pieds et portez des chaussettes en coton.
  • Bains relaxants. Dans l'eau tiède (4-5 litres), ajoutez 100 grammes de sel de mer et une cuillère à thé d'extrait de pin. Trempez vos pieds dans le bain et maintenez pendant environ un quart d'heure. La deuxième méthode pour exécuter la procédure: couper la tige du chou avec une râpe et verser de l'eau bouillante dessus; Laisser infuser une demi-heure et ajouter un peu d'eau chaude. Dans un tel bain devrait tenir vos pieds pendant environ vingt minutes.
  • Transformez en purée 0,25 kg de racine d'iris. Versez-le avec la même quantité de vodka et laissez-le dans une pièce sombre pendant quelques semaines. La teinture sert à la fabrication de compresses: humidifiez le bandage, attachez-le au talon et enveloppez-le dans une pellicule de plastique. Dans la matinée, retirez le bandage. Il est nécessaire d'utiliser des compresses avec un iris pas moins de vingt jours de suite.
  • Préparez un mélange de miel et de momie. Les composants doivent être dissous dans une quantité telle: 2 cuillères à soupe de miel et 5 grammes de momie. Onguent maison besoin de lubrifier les talons avant le coucher.

Propolis, radis noir, fleurs de lilas, ail, gruau de pomme de terre sont également utilisés.

Les remèdes populaires peuvent être utilisés parallèlement à la prise de médicaments et à la réalisation des procédures prescrites par le médecin.

Les méthodes simples décrites ci-dessus ne peuvent que soulager temporairement l’inconfort. Pour que la douleur au talon cesse de déranger, il est nécessaire de diagnostiquer la cause du problème. Ceci est seulement un spécialiste.

Pas sur les talons

La douleur dans le talon pendant la marche est un symptôme courant de diverses maladies ou des effets de facteurs traumatiques, familiers à presque tout le monde. Chez les femmes, une telle maladie est plus courante que chez les hommes, en raison de la marche à talons hauts.

Le talon dû à la structure anatomique et à la présence d'une couche de graisse dense peut supporter des charges énormes. Mais en raison de la structure spongieuse du calcanéum, du grand nombre de nerfs qui le traversent, les vaisseaux sanguins, il est très vulnérable et sensible aux blessures et aux maladies. Les dommages causés aux terminaisons nerveuses multiples entraînent une douleur constante lors de la marche, des difficultés et parfois l’impossibilité de marcher sur le talon.

Caractéristiques du talon

Le talon sert d’amortisseur lorsqu’on s’appuie sur le pied. Il représente la majeure partie de la charge en marchant ou en se tenant sur les jambes. Le talon comprend des muscles, des ligaments, des tendons, du calcanéum, une couche de graisse épaisse, un réseau de vaisseaux sanguins et une multitude de fibres nerveuses.

L'os du talon spongieux est le plus gros des 26 os du squelette du pied. Situé dans la partie inférieure du métatarse postérieur. Il a un corps aplati latéralement et légèrement allongé, un tubercule au talon bien palpable et deux surfaces articulaires qui servent à l'articulation avec l'os cuboïde à l'avant, avec le talus d'en haut. En outre, il y a une saillie, qui est le support du talus. Elle noue les os de la jambe et des talons.

Causes de la douleur au talon en marchant

La douleur du support du talon peut survenir pour diverses raisons, se divisant sous forme conditionnelle en plusieurs groupes: facteurs non liés à une maladie quelconque; les maladies avec des dommages directs aux structures du pied; maladies affectant l'appareil ostéo-articulaire; blessures.

Causes non liées à la maladie

  1. La surmenage prolongée des structures du pied contribue à l'apparition du "syndrome de la douleur au talon". Porter des chaussures avec la mauvaise chaussure, soulever, semelle intérieure, ainsi que le changement fréquent de talons hauts à une hauteur inhabituellement basse peuvent entraîner une surcharge des muscles. La tension du pied peut être due à un pied plat.
  2. L'atrophie du "coussin" adipeux sous-cutané dans le talon est le résultat d'une perte de poids importante ou d'une augmentation de l'activité physique quotidienne, associée à une surcharge physique.
  3. Rester debout toute la journée. À la fin de la journée, les jambes sont fatiguées et la personne peut ressentir une douleur dans les talons en marchant.
  4. L'obésité stable ou un gain de poids important en peu de temps contribue à augmenter la charge du pied.

Maladies des structures du pied, manifestées par une douleur aux talons

  1. La fasciite plantaire ou plantaire est la cause la plus courante de douleur dans la région du talon. La pathologie est communément appelée l'éperon de talon. Il s'agit d'une maladie du pied caractérisée par des lésions inflammatoires de l'aponévrose plantaire, une feuille dense de tissu conjonctif reliant les bases des phalanges proximales des doigts à la surface antéromédiale du calcanéum. Les étirements, les inflammations aseptiques, le micronadry du fascia plantaire résultent d'un stress accru sur celui-ci, d'une faiblesse de l'appareil ligamentaire, d'une hypertonicité des muscles gastrocnémiens, etc. En conséquence, une croissance osseuse pathologique se forme, entraînant une douleur chronique au talon lors de la marche (calcanodynie).
  2. Tendinite d'Achille - une lésion inflammatoire du tendon calcanéen, accompagnée de modifications dégénératives.
  3. La maladie du Nord, ou apophysite du calcanéum, est souvent une maladie diagnostiquée chez l'enfant, accompagnée de tensions douloureuses et / ou d'étirements des tendons et des muscles, entraînant des douleurs au pied après une longue course, à la pratique d'un sport ou à la croissance rapide du squelette.
  4. La maladie de Haglund-Shinz est une maladie causée par une nécrose aseptique (nécrose) de la surface des os, à la place du plus grand effet mécanique.
  5. La bursite est une inflammation de la cavité synoviale caractérisée par une production abondante et une accumulation d'exsudat inflammatoire.
  6. Achillodynie - l'apparition du processus inflammatoire dans le tendon du talon.
  7. Le syndrome du canal tarsien est caractérisé par la compression des branches du nerf tibial postérieur.
  8. La névralgie de Morton, ou neuropathie de compression des nerfs plantaires, est une compression des nerfs communs de la plante des pieds, qui innervent les orteils du pied. Le résultat est une vive douleur brûlante qui s'étend sur toute la surface de la semelle.
  9. Neuropathie sensorielle de nature héréditaire - un type de polyneuropathie. Dans une pathologie de type autosomique dominant, il existe une hypotrophie des jambes distales avec des troubles de sensibilité dissociés, conduisant à une douleur intense des pieds.
  10. La déformation en valgus du pied est une pathologie caractérisée par une courbure en forme de X de l’axe des pieds, à la suite de laquelle ils s’aplatissent, s’effondrent vers l’intérieur et les talons se déplient vers l’extérieur.

Maladies courantes entraînant des lésions des os et des articulations des pieds

  1. L'érythromélalgie est une maladie vasculaire rare causée par la dilatation paroxystique des capillaires et des petites artères, ce qui perturbe les réflexes vasomoteurs périphériques. Le pied peut être la zone touchée, des douleurs de brûlure résultant parfois d'une exposition à la chaleur.
  2. Tumeurs malignes dans les os des pieds. La croissance de la tumeur entraîne la compression des terminaisons nerveuses et des vaisseaux sanguins, provoquant une douleur chronique.
  3. Maladie métastatique. Des métastases du cancer avec circulation sanguine sont enregistrées dans le membre inférieur, en particulier le pied.
  4. La polyarthrite rhumatoïde est une maladie dégénérative inflammatoire systémique qui touche les petites articulations de tout le corps, y compris les pieds.
  5. La spondylarthrite ankylosante est une maladie systémique grave de nature chronique qui affecte l’avantage des grosses articulations et des articulations des vertèbres. Parfois, en raison de l'ossification des ligaments et des disques des articulations de la colonne vertébrale, le patient ressent des douleurs aux talons.
  6. L'ostéomyélite est une infection bactérienne affectant les os, le périoste et la moelle osseuse. L'ostéomyélite du calcanéum entraîne une déformation et une sclérose des structures osseuses.
  7. Tuberculose de l'os avec sa fonte ou nécrose.
  8. La goutte est une maladie métabolique grave. Le dépôt de cristaux d'acide urique dans les articulations entraîne des déformations prononcées des os et, dans les reins, une inflammation et la formation de calculs.
  9. Diverses maladies infectieuses. Certaines infections intestinales, telles que la yersiniose ou la salmonellose, ainsi que les infections urogénitales, qu’il s’agisse de la gonorrhée ou de la chlamydia. S'écoulant sous une forme latente, ils conduisent souvent à l'apparition d'arthrite réactive, affectant avec d'autres articulations et l'articulation du calcanéum.
  10. Talons fissurés résultant d'un pied diabétique, d'une mycose ou d'une dermatite.

Blessures

  1. Rupture ou entorse du tendon.
  2. Fracture ou fissure du calcanéum.
  3. Talons meurtris.

La nature de la douleur dans le talon en marchant

Selon le facteur étiologique, les talons peuvent faire mal de différentes manières. Par nature, la douleur est brûlante, coupante, sourde, lancinante, douloureuse. Il est important de distinguer ses caractéristiques, cela aidera les médecins à déterminer la cause exacte et à prescrire un traitement adéquat. La douleur peut être soit la manifestation initiale de la maladie du pied, soit l’un des symptômes d’une maladie courante.

La douleur brûlante se produit dans l'érythromélalgie et la polyneuropathie. Dans le premier cas, un temps chaud ou même dormir sous une couverture chaude entraîne une expansion pathologique des capillaires et des vaisseaux sanguins dans les membres, ce qui entraîne une sensation de brûlure débilitante non seulement au talon, mais également au pied tout entier. Le sommeil et l'humeur sont perturbés, une gêne survient pendant la marche. La peau du talon devient rouge avec une teinte bleuâtre. Il n’ya qu’une envie: refroidir les jambes en les laissant tomber dans l’eau froide. Dans le second cas, par exemple, dans la névralgie métatarsienne, la compression des nerfs plantaires se termine par l'apparition de douleurs aiguës et brûlantes qui se propagent dans tout le pied. L'inflammation ou la lésion du tendon se manifeste également par une sensation de brûlure aiguë dans la zone touchée.

La fasciite provoque des douleurs au talon lors de la marche après le sommeil ou du repos, surtout le matin. Il est si fort et insupportable qu’une personne est forcée d’éviter de marcher sur le talon. Au repos, la douleur s'atténue ou devient terne, mais à la moindre charge sur le talon. Le retour de la douleur lors de la marche est dû à des micro-fractures répétées de l'aponévrose enflammée et œdémateuse, qui se développent ensemble en l'absence d'activité motrice humaine.

Lorsque l'épine à talon se soulève, les patients se plaignent d'une douleur sourde et douloureuse au milieu du talon, aggravée par la marche. Chaque douleur peut être différente: périodique lorsque vous marchez sur le talon ou douleur constante, alternant aiguë lorsque vous marchez. Souvent, une personne sent un clou dans le talon. Les personnes obèses ont le temps le plus difficile. Ils sont dus à l'obésité, la charge sur les jambes est plusieurs fois supérieure à celle des personnes ayant un poids normal.

La tendinite d’Achille, la rupture du ligament, la fasciite plantaire, les contusions au talon sont souvent diagnostiquées chez les athlètes de jogging ou ceux qui sont obligés d’augmenter considérablement la charge systématique sur les jambes.

Une douleur insupportable au talon avec l'impossibilité de s'en prévaloir apparaît avec une fracture du calcanéum. Les traumatologues savent que la période d’accrétion osseuse et la période de récupération sont très longues. Même après le retrait du pansement, le patient ne peut pas pleinement marcher sur le talon blessé pendant une longue période.

La lésion des articulations du pied, accompagnée d'une douleur d'intensité variable, survient dans la polyarthrite rhumatoïde, la spondylarthrite ankylosante, certaines maladies auto-immunes ou infectieuses systémiques. Le diabète entraîne une violation du tissu trophique des pieds, qui se manifeste par des fissures douloureuses et des ulcères aux talons.

Diagnostic d'une douleur anormale au talon

Pour les douleurs au talon, consultez un rhumatologue ou un traumatologue orthopédique. Il peut être nécessaire de consulter d’autres spécialistes "restreints" - un oncologue, un spécialiste des maladies infectieuses, un chirurgien ou un neuropathologiste.

Le schéma des mesures de diagnostic est déterminé après l'examen physique du patient. Un examen visuel visuel avec palpation de la région douloureuse permet de recueillir un diagnostic préliminaire et de prescrire les examens nécessaires, dont les résultats serviront à confirmer ou à exclure la pathologie présumée.

Diagnostic de laboratoire

  • "Biochimie" et analyse de sang cliniquevous permettent de détecter la présence d'inflammation, telle que l'arthrite. Une augmentation des taux d'acide urique indique la goutte.
  • Test sanguin pour les marqueurs tumoraux. Prescrit pour une tumeur maligne suspectée.
  • Tests de triche avec la définition du facteur rhumatoïde, complexes immuns circulants, albumine, protéine C-réactive, détection des anticorps anti-O-streptolysine. Nécessaire pour confirmer les maladies rhumatismales et auto-immunes.
  • Étude bactérioscopique exsudat pris après la perforation du sac articulaire. Ces méthodes permettent d'identifier la lésion inflammatoire de la bourse.
  • Examen microbiologique grattage de l'urètre pour déterminer l'agent responsable de l'infection de la sphère génitale.
  • Analyse bactériologique du liquide articulaireclarifier la nature de l'inflammation, le type d'agent pathogène et déterminer sa sensibilité aux antibiotiques.
  • Prise de sang pour le sucre. Il est nécessaire de déterminer le niveau de glucose dans le diabète, afin de stabiliser l'indicateur, afin de réduire l'effet négatif du sucre sur les vaisseaux des jambes.

Diagnostics instrumentaux

  • Radiographie - principale méthode de diagnostic de la douleur au talon. Vous permet d'identifier les violations de l'intégrité du tissu osseux et d'autres modifications spécifiques des structures.
  • Biopsie osseuse de ponction. Il est indiqué en cas de suspicion de lésions tuberculeuses du système osseux.
  • Ponction du sac synovial. Conduit avec une bursite suspectée.
  • Ultrasons, résonance magnétique nucléaire ou CT. Attribuer en cas de controverse ou pour identifier une tumeur maligne.
  • Électroneuromyographie - enregistrement des potentiels bioélectriques des muscles dans le contexte de l'excitation des fibres musculaires.

Traitement de la douleur au talon

La douleur dans le calcanéum est le symptôme d'un état pathologique ou de la maladie sous-jacente. Sur la base de cette méthode de traitement est sélectionné. Mais tout d’abord, le patient doit adhérer aux recommandations générales:

  • reposez-vous davantage et éliminez les longues marches quotidiennes ou debout sur vos pieds;
  • refuser les chaussures avec une chaussure inconfortable avec des talons hauts ou son absence complète;
  • réduire le poids dans l'obésité;
  • utiliser des supports de pied ou des chaussures orthopédiques;
  • faire des exercices thérapeutiques pour les pieds.

En cas de douleur au talon, non liée à un traumatisme, ils soulagent la maladie principalement à l'aide d'un traitement conservateur. Si la douleur est une conséquence de la maladie sous-jacente, l'accent est mis sur son traitement et, en fonction de la maladie, le traitement a ses propres nuances: lors d'infections urogénitales, des antibiotiques sont prescrits pour éliminer les microorganismes; pour la polyarthrite rhumatoïde, on utilise des anti-inflammatoires non stéroïdiens et des corticostéroïdes; La tuberculose osseuse est traitée avec des antibiotiques et des médicaments synthétiques antituberculeux.

Traitement des semelles de fasciite:

  • bien sûr, prendre l'un des anti-inflammatoires non stéroïdiens (diclofénac, nimésulide ou autre);
  • avec l'inefficacité des analgésiques non narcotiques, faire un blocage médicamenteux extra-articulaire;
  • l'enregistrement sur bande;
  • physiothérapie, telle que l'électrophorèse;
  • compresse sur le talon avec une solution de Dimexidum, novocaïne, acide acétylsalicylique;
  • applications d'un mélange de teinture de Sabelnik, d'huile de blaireau et de momie;
  • gymnastique;
  • massage des pieds.

Dans certaines pathologies, une douleur constante dans la plante du pied, une orthèse (attelle) ou une attelle est souvent utilisée. Pour les fractures du calcanéum d'immobilisation à la jambe du genou aux doigts, imposer une attelle en plâtre pendant une période de 3 à 8 semaines.

Des procédures physiothérapeutiques autres que l'électrophorèse, la thérapie par ondes de choc, la thérapie magnétique et laser, les ultrasons, la phonophorèse et la hyperfréquence sont efficaces. Il aide également la thérapie manuelle, le massage.

Le traitement chirurgical est indiqué pour les cas graves de pathologies qui ne peuvent être résolues par des méthodes de traitement médicales. L'opération se fait avec des ruptures du tendon, dans certains cas, pour enlever l'éperon de talon, etc.

Pas sur les talons

Dictionnaire phraséologique de la langue littéraire russe. - M.: Astrel, AST. A.I. Fedorov. 2008

Voyez ce que "pas sur les talons" dans d'autres dictionnaires:

monter sur les talons - rattraper son retard, rattraper son retard, rattraper, comparer, devenir égal, accrocher les épaules, accrocher la queue Dictionnaire des synonymes russes... Dictionnaire des synonymes

marche sur les talons - quelqu'un à attraper, à rattraper... Un dictionnaire de nombreuses expressions

Marcher sur la queue - à qui. ALLEZ À LA QUEUE DE. Simple Express 1. Identique au Pas sur les talons du coma (en valeur de 1 mètre). Il semble que, parce que personne ne nous poursuit, l'ennemi ne vient pas à notre queue, pourquoi, on se demande, un tel désordre? (Sergeyev Tsensky. Lyuty...... Dictionnaire phraséologique de la langue littéraire russe

attaquer - j'ai a / w, a / manger; nsv. voir aussi offensive 1) attaquer I 2) Mener des actions militaires, avancer, écraser ou assommer l'ennemi. L'avance au sud, au nord. Offensif de l'Ouest... Dictionnaire de nombreuses expressions

attaquer - 1. TENIR, ayu, ay; nsv. 1. Intensifier (1.N.). 2. Diriger des opérations militaires, avancer, écraser ou opprimer l'ennemi. N. au sud, au nord. N. de l'ouest. N. sur la ville, le village, l'aérodrome. Il vient l'armée, le bataillon, la compagnie. N. large devant......... Dictionnaire encyclopédique

marche - 1. sur / stupa / a / ty¹ (sur les talons). 2. attack / a2 (begin)... Dictionnaire orthophonique

Pas sur les talons - TOURNER LES DOIGTS à qui. COMMENCEZ EN HAUT À QUI. Parler Express 1. Poursuivre quelqu'un ou déplacer quelqu'un, rattraper son retard, doubler. Les équipes se sont précipitées après Petlura. Les cavaliers, visiblement, voulaient le dépasser même à la frontière, pour l'attaquer...... Dictionnaire phraséologique de la langue littéraire russe

Appuyez sur les talons - Prost. Express Rattraper, rattraper quelqu'un, poursuivre ou simplement suivre quelqu'un; marcher sur les talons. Nous attaquons, nous détruisons. On l'a battu, ce jour-là, puis plus...... On appuie sur les talons, on ajoute du côté. Et attendez! rencontrer devant (Tvardovsky. Minsk...... Dictionnaire phraséologique de la langue littéraire russe

Montez sur la queue - un bâton sur la queue à qui. ALLEZ À LA QUEUE DE. Simple Express 1. Identique au Pas sur les talons du coma (en valeur de 1 mètre). Il semble que, parce que personne ne nous poursuit, que l'ennemi ne vient pas à notre compte, pourquoi, on se demande, un tel gâchis?

talon - et; mn genre de date actuelle les tisserands; g. voir aussi talon 1) L'arrière du pied. Pya / tk nu. Stomp sur le talon. Frappez les talons (en sautant) Les talons sont brûlants (à propos de l'état de fatigue extrême provoqué par une longue marche ou une course à pied)... Dictionnaire de nombreuses expressions

Ça fait mal de marcher sur le talon - guérir les remèdes populaires

Beaucoup de gens s'intéressent non seulement à la raison des douleurs au talon, mais également à la gestion des sensations désagréables. Les principaux agents provocateurs sont les modifications pathologiques des articulations et des os, ainsi que les perturbations métaboliques conduisant à des processus dégénératifs dans les tissus mous et la peau. Il est très important de commencer le bon traitement à temps pour résoudre un tel problème, sans quoi diverses complications graves pourraient se développer.

Tout au long de la journée, une personne utilise activement ses jambes, respectivement, toute la charge tombe sur les talons. Et si vous devez toujours porter des chaussures inconfortables, vous pouvez faire face à la douleur des membres inférieurs à un âge précoce. Pour bien comprendre comment agir dans une telle situation, il est nécessaire de s’attaquer aux principales causes de la douleur.

Raisons

Si nous examinons les données des statistiques médicales, elles définissent la fasciite plantaire comme la principale cause de la pathologie. Quand il se développe, le tissu conjonctif en souffre (des déchirures de fibres ou une inflammation se développent).

Si des sensations douloureuses apparaissent à cause de l'éperon formé, leur caractère sera alors perçant. En outre, l'arthrite peut être une maladie qui provoque un état inconfortable en marchant.

Les causes de la douleur peuvent être les suivantes:

  1. Paratendinite au talon, caractérisée par une douleur constante, localisée au plus profond du tendon;
  2. Diverses pathologies des structures osseuses des talons;
  3. Blessure ou rupture du tendon du talon;
  4. Bursite au talon en progression;
  5. Spurs.

En outre, les talons peuvent blesser les personnes souffrant de surcharge pondérale en grandes quantités. Dans le diagnostic de certains patients, il a été constaté que les causes de la douleur au talon constituaient une violation de la colonne vertébrale et des pieds plats.

Il est très important de déterminer si un talon ou deux font mal. Si un seul membre est atteint, par exemple le membre gauche, le patient présente une probabilité élevée de progression du processus inflammatoire du nerf sciatique. Cette relation est due à un métabolisme inapproprié. À savoir, le calcium, qui agit comme élément structurel principal des os, et lorsqu'il est éliminé par lessivage, leur éclaircissement se produit.

Pratiquement toutes les personnes qui ont blessé le tendon du talon sont restées debout debout ou pendant longtemps (par exemple, lorsque le travail le requiert). Dans certains cas, les provocateurs de la maladie sont des infections, en particulier des infections sexuellement transmissibles. La seule raison est la forme congénitale de la pathologie, dans laquelle on observe la déformation de l'articulation.

Recettes de plein air

Avant de commencer un traitement médicamenteux, il est recommandé d’étudier attentivement les schémas de traitement utilisés pour traiter les remèdes populaires.

Le moyen le plus simple et le plus efficace de soulager la douleur est l'immersion totale du pied dans un bassin rempli de glace ou d'eau très froide, puis un mouvement brusque dans un récipient rempli d'eau chaude. Ce contraste contribue au soulagement rapide du processus inflammatoire, à l'élimination de l'œdème. La méthode aide également à ramollir les fissures et les cors. Cependant, il convient de noter que le schéma ne fonctionne pas si l'infection fongique ou l'arthrose en sont les provocateurs.

Pour soigner les douleurs causées par les éperons, les fissures ou les callosités, la vapeur des jambes aide efficacement Pour le bain, vous devez prendre, à base d’un litre d’eau, 2 comprimés de dipyrone et de furatsilina, ainsi qu’une cuillère à soupe de miel et une cuillère à café de vinaigre de cidre. La procédure ne dure pas plus de 25 minutes. Vous devez ensuite retirer délicatement la peau exfoliée et appliquer une compresse d’argile. Fixez avec des bandages et laissez passer la nuit.

Lorsque le sel est déposé, il est recommandé de traiter les attaques douloureuses avec des lotions. Pour ce faire, il est préférable d’utiliser du radis noir râpé sur une râpe fine (avec le jus). La messe doit être posée sur une gaze et fixée sur le talon. Laissez la lotion pendant la nuit. La procédure est effectuée tous les jours pour soulager la douleur.

Convient également aux compresses de pomme de terre, cuites dans une pelure et en purée. Il devrait être appliqué sur la zone douloureuse, réparer et laisser pendant 2 heures. Vous devez faire la procédure pendant la semaine 1 fois par jour.

Si la douleur au talon est causée par une infection accrue, un médicament comme le permanganate de potassium, connu sous le nom de manganèse, convient. Traitez la zone touchée deux fois par jour avec une solution faible, vous pouvez toujours utiliser l'iode de la même manière.

La composition de 50 ml d'iode, d'une cuillère à thé de sodium ou de sel de mer et d'une cuillère à soupe de miel est tout aussi efficace pour soulager la douleur dans les talons. Tous les composants doivent être soigneusement mélangés pour obtenir une consistance uniforme et fixés au point sensible. Laissez la lotion toute la nuit et le cours ne dure pas plus de cinq jours. Si nécessaire, vous pouvez répéter la procédure avec du sel après six mois, à titre préventif.

En cas de douleur, un mélange intéressant sauve souvent, dans la composition duquel se trouve un œuf de poule (trempé dans du vinaigre pendant 7 jours, puis malaxé) et du beurre (environ 50 grammes). Tous soigneusement mélangés et faire des compresses de nuit.

Recettes à l'intérieur

S'il est difficile de marcher sur les talons, il est recommandé de combiner les remèdes populaires à usage local avec des recettes à usage interne.

Dans ces cas. Lorsque, en marchant, on ressent une douleur prononcée due à l'arthrite ou à l'arthrose, la personne est détruite dans la structure de l'articulation et des tissus environnants. Il faut faire attention aux recettes qui visent à arrêter le processus de formation de dépôts de sel et la destruction du joint.

Les aliments enrichis en gluten fonctionnent mieux à cet égard, par exemple les aspic, la viande en gelée, le pied de poulet ou le bouillon de bœuf. Pour reconstituer le collagène, vous devez utiliser des coquilles d'oeufs moulus (peut être utilisé comme additif alimentaire dans les plats).

En outre, la bonne décision sera de bien nourrir et de normaliser l'équilibre eau-sel, ce qui peut être obtenu en réduisant l'apport en sel à deux grammes par jour. Chaque jour, une personne devrait boire dans les deux litres d'eau.

Soulager rapidement la douleur dans le talon et les articulations facilite l’utilisation quotidienne de la teinture, qui comprend du vinaigre de cidre, de la vodka, de l’ail et une décoction de feuilles de bouleau.

Dans la plupart des cas, le port constant de chaussures ou de semelles confortables aide à soulager la douleur dans les talons. Il est très important de respecter les procédures d'hygiène et, à titre préventif, il est nécessaire de se rendre au bain pour éliminer tout le corps. Si une personne se sent mal à l'aise en marchant, il est nécessaire d'effectuer une radiographie, une IRM, qui permettra d'éviter toute complication.

5 causes de douleur au talon pendant la marche et le traitement

Navigation de l'article:

Un grand nombre de personnes sont confrontées à un problème tel que la douleur au talon lors de la marche.

C'est l'un des symptômes caractéristiques de nombreuses maladies ou une conséquence de la blessure. Les représentantes sont plus exposées à ces maladies, car elles portent des talons hauts, ce qui alourdit encore la charge exercée sur les pieds et les talons.

Caractéristiques du talon

Avec le pied, le talon est considéré comme un amortisseur. Il se compose d'un os et d'une couche de graisse qui lui permet de supporter une charge importante lors de la marche et de la course. Les tissus de talon réduisent la pression lors des mouvements, protégeant ainsi la colonne vertébrale des blessures.

L'os du talon est le plus grand des os de vingt-six pieds. Il se compose de vaisseaux, de sang, de terminaisons nerveuses, de tendons. Les talons sont souvent susceptibles de subir diverses blessures douloureuses.

Causes de la douleur au talon en marchant

Si une personne se plaint d'avoir mal au talon, d'attaquer, la cause de ce phénomène peut être une pathologie affectant la structure du pied, les os et les articulations, les blessures. Parmi les facteurs qui provoquent une douleur qui ne sont pas liés aux maladies, il y a:

  • état de stress de la structure du pied pendant trop longtemps, à la suite de quoi un «syndrome de douleur au talon» apparaît. Ce phénomène provoque la chaussure de chaussures inconfortables avec une taille haute, des semelles intérieures de mauvaise qualité ou un changement brusque de talon haut à bas. La tension des pieds est souvent la conséquence d'un pied plat.
  • L'épuisement de la couche graisseuse sous la peau du talon. Cela peut entraîner une perte de poids trop rapide, une augmentation du nombre d'activités physiques, des mouvements.
  • Restez debout toute la journée. Cela provoque une charge excessive sur les jambes, après quoi, lorsqu'une personne se promène, des douleurs au talon apparaissent.
  • Prise de poids active.

Fasciite

Il s'agit d'un processus inflammatoire impliquant le fascia (la membrane conjonctive responsable de la répartition des charges sur le pied). L'inflammation peut déclencher de tels facteurs:

  • charge excessive sur les membres inférieurs;
  • chaussette des chaussures inconfortables;
  • surpoids;
  • diabète sucré.

Si les causes de la douleur au talon résident dans la présence de fasciite, vous pouvez observer les symptômes caractéristiques suivants:

  • les sensations douloureuses du matin sont plus prononcées.
  • La région du talon devient rouge, enflammée, chaude.

Le traitement de la maladie est effectué dans un complexe, avec l'utilisation de médicaments et de fixateurs pour les pieds.

Talon éperon

C'est une autre pathologie, en présence de laquelle il est douloureux de marcher sur les talons. L'éperon de talon est une excroissance formée par l'apparition de sels de calcium sur le talon, qui commencent à dépasser au-delà de ses limites, empêchant ainsi un mouvement confortable. Souvent, la maladie provoque une fasciite chez l'homme. Les caractéristiques distinctives des éperons de talon provenant d'autres maladies sont les suivantes:

  • douleur dans l'activité motrice, déclenchée par la pression de la croissance sur les tissus mous.
  • L'apparition d'un gonflement, qui devient très difficile.
  • La croissance existante est rouge et chaude au toucher.

Le traitement de la maladie doit commencer immédiatement pour éviter la croissance active de l'éperon, ce qui empêche le pied de bouger. Pour diagnostiquer une maladie, les spécialistes envoient le patient sous radiographie ou échographie. Lorsque le diagnostic est confirmé, le patient met un pansement spécial sur le pied pour le protéger de toute pression.

Tendenite

Certaines personnes ne peuvent pas déterminer la raison pour laquelle le talon fait mal et il est douloureux de marcher dessus. Un tel phénomène peut provoquer un étirement du tendon d'Achille, appelé tendenite. Le problème est une conséquence des charges excessives sur le pied, ainsi que de la présence de dommages à la zone du talon.

Les tendances peuvent être déterminées par ces caractéristiques:

  • les sensations douloureuses dans la région du talon sont situées sur le côté de la semelle ou au-dessus de celle-ci. Ils deviennent graves quand une personne marche ou se lève "sur les orteils". Les douleurs les plus sévères sont ressenties le matin, quelques heures après le réveil.
  • Le lieu de la pathologie est rouge, enflé, chaud au toucher.
  • Il est difficile de bouger le pied, marcher.

Conduite de traitement de la tendinite, vous devez vous assurer que les jambes repos complet. Pour ce faire, ils sont enveloppés d'un bandage élastique.

Appliquez froid sur le talon pour réduire les crises de douleur aiguë.

Le médecin peut recommander de prendre des médicaments qui soulagent le processus inflammatoire et soulagent la douleur. Pour développer un tendon qui est endommagé, il est nécessaire de faire des exercices thérapeutiques.

Arthrite et arthrose

La douleur au talon lors de la marche peut être due à la présence d'arthrite ou d'arthrose. L'arthrite est un processus inflammatoire dans les articulations provoqué par des maladies infectieuses, un système immunitaire affaibli. En revanche, arthrose - changements dans les articulations qui apparaissent avec l'âge.

Les deux maladies se manifestent:

  • douleurs dans les talons, qui apparaissent principalement dans la soirée. Une gêne peut survenir dans une autre zone du pied, même pas s’apaiser la nuit.
  • L'activité motrice devient limitée.
  • Le joint est élargi en diamètre, déformé.
  • Le site de la maladie est gravement enflé.

Pour soigner les maladies, ils prennent des médicaments qui éliminent le processus inflammatoire, les analgésiques. Les stades avancés de la maladie peuvent nécessiter la ponction d'une articulation touchée par une inflammation.

Érythromélalgie

Il peut être douloureux pour une personne de marcher si elle souffre d'érythromélalgie, provoquée par l'expansion des vaisseaux sanguins. Il existe un tel symptôme caractéristique de la maladie:

  • une personne a une transpiration abondante;
  • la zone pathologique devient rouge;
  • le patient souffre d'hyperémie;
  • une personne ressent une sensation de brûlure si, en marchant, elle touche tout son pied.

Pour effectuer un traitement contre l'érythromélalgie, ils recommandent de prendre des médicaments ayant un effet vasoconstricteur et sédatif qui renforcent les parois vasculaires. Novocain est prescrit par le médecin pour les douleurs aiguës.

L'ostéoporose

Pour comprendre pourquoi les talons font mal en marchant, il faut faire attention aux symptômes présents. Si l'ostéoporose provoque des sensations douloureuses qui réduisent la densité du processus osseux, non seulement le talon peut faire mal, mais tout le pied. Le patient a souvent une courbure de la colonne vertébrale, il est donc courbé. Les causes de la maladie sont:

  • régime alimentaire malsain;
  • la présence de mauvaises habitudes;
  • la ménopause, qui est arrivée trop tôt chez une femme;
  • après avoir accouché, une jeune mère allaite pendant longtemps.

Le traitement de la maladie consiste principalement à prendre des médicaments qui contribueront à combler le manque de vitamines et de micro-éléments dans le corps.

Bursite

Cette maladie provoque une inflammation dans le sac synovial. Il apparaît de manière inattendue, alors que la personne a mal aux talons en marchant. Les symptômes de la bursite, considérez:

  • gonflement du tubercule calcanéen;
  • rougeur;
  • chaud au toucher l'endroit où se produit le processus inflammatoire;
  • En touchant un talon, une personne ressent un inconfort et une douleur graves.

Le traitement de la bursite comprend la prise de médicaments antibactériens, le repos complet des jambes et les procédures physiques nécessaires.

Talon spitz

D'une manière différente, la maladie s'appelle la verrue suspendue. Il s’agit d’une formation dense de forme arrondie dans laquelle il est douloureux de marcher sur les talons, ce qui provoque des démangeaisons et une sensation de brûlure de la zone touchée. Le traitement de la maladie est réalisée en éliminant la pathologie des médicaments ou instrumentale.

Dommages et blessures

Les talons supportent la plus grande charge, de sorte que ses blessures se produisent très souvent. Il existe de tels types de blessures:

  • fissure de calcanéum;
  • maladie du nord;
  • talon meurtri.

Fracture du talon

Ce phénomène se produit souvent quand une personne tombe sur des talons d'une hauteur. Le calcanéum se sépare - c'est la principale cause de douleur dans les talons lorsque vous marchez. La zone touchée devient enflée, des ecchymoses apparaissent. La jambe blessée bouge avec difficulté ou est complètement immobilisée.

Epiphysite du calcanéum ou la maladie du nord

Les professionnels du sport se demandent souvent pourquoi les talons font mal après une longue marche. Des sensations douloureuses les perturbent également lors de charges physiques en les soulevant «sur les orteils». La zone endommagée est gonflée, les muscles du mollet sont limités dans les mouvements. Lors du traitement de la maladie du Nord, il est recommandé au patient de porter un coussinet spécial pour le talon, ce qui accélère la régénération de la zone endommagée.

Vidéo

Traitement de la douleur au talon

Il est très important de savoir quoi faire si le talon fait mal et que ça fait mal de marcher dessus. Le traitement est déterminé après le diagnostic de la cause sous-jacente de la douleur. Jusqu'à ce que le diagnostic soit effectué, il est nécessaire de suivre ces recommandations:

  • fournir des pas de repos, marcher moins à pied;
  • arrêtez de porter des chaussures inconfortables, évitez les talons hauts ou les chaussures plates;
  • en cas de surpoids, essayez de normaliser ses performances;
  • faire des exercices thérapeutiques pour les pieds.

Si les sensations douloureuses ne sont pas provoquées par une blessure au pied, le médecin traitant effectue un traitement conservateur. En présence de maladies pour lesquelles il est douloureux de se tenir sur le talon, la thérapie présente les caractéristiques suivantes:

  • en cas d'infection urogénitale, il est recommandé d'utiliser des agents antibactériens capables de lutter contre les microorganismes pathogènes;
  • une personne souffrant de polyarthrite rhumatoïde, d'anti-inflammatoires non stéroïdiens, de corticostéroïdes;
  • pour éliminer les douleurs provoquées par la tuberculose osseuse, ils recommandent un traitement antibactérien, l’utilisation de médicaments antituberculeux de nature synthétique.

Dans le cas de blessures au pied qui provoquent des douleurs dans les talons, des orthèses et des pneus sont souvent utilisés. Si une fracture de l'os du talon a été diagnostiquée, un braset est appliqué des genoux aux doigts afin d'immobiliser le membre inférieur.

Lors du traitement des douleurs au talon, les médecins recommandent diverses procédures physiothérapeutiques, le massage. L'intervention chirurgicale est extrêmement rare si la maladie ne peut être éliminée à l'aide d'un traitement conservateur. L'opération est réalisée avec une rupture du tendon ou la nécessité de retirer l'éperon de talon.

Prévention

Pour réduire le risque d'apparition de douleurs au talon anormales, vous devez suivre ces mesures préventives:

  • cesser de porter des chaussures à talons hauts. Il doit avoir une hauteur maximale de cinq centimètres, être large, stable.
  • N'achetez pas de chaussures à semelles plates. Maintenant, beaucoup de femmes préfèrent les chaussures de ballet, qui ont un effet négatif sur la structure des pieds, provoquent des tensions dans le calcanéum, les muscles, les tendons.
  • À temps pour commencer le traitement des maladies qui causent des douleurs dans les talons.
  • Ne permettez pas l'embonpoint.
  • Achetez des semelles orthopédiques.
  • Soin quotidien de la peau des pieds.
  • Essayez d'éviter les blessures au pied.

Avec l'apparition de douleurs au talon qui ne passent pas quelques jours, vous ne devriez pas différer la visite chez le médecin.

Si elles sont provoquées par des maladies graves, il est nécessaire de commencer le traitement à temps pour éviter les complications qui ne seront pas faciles à éliminer.



Article Suivant
Instructions pour l'utilisation de médicaments, analogues, critiques