Violation de la pigmentation de la peau: causes de taches pigmentaires sur le corps


Chaque personne a son propre teint, qui est génétiquement incorporé. Dans la pigmentation normale de la peau humaine est déterminée par ces quatre composants principaux:

  • mélanine épidermique;
  • les caroténoïdes;
  • hémoglobine oxygénée;
  • hémoglobine désoxygénée.

C'est la mélanine, située entre les mélanocytes environnants, les kératinocytes, qui est le principal facteur qui détermine la couleur de la peau. Les personnes à la peau claire ont le contenu le plus caractéristique de mélanine brun clair (phéomélanine) dans la peau en petites quantités. Et mélanine brun foncé (eumélanine) à la peau foncée en grande quantité. C'est le rapport entre la phéomélanine et l'eumélanine qui détermine le teint de la peau.

Au cours de la vie, la plupart des gens souffrent de troubles de la pigmentation. Dans la plupart des cas, ils sont bénins, limités et réversibles. Une hyper ou une hypopigmentation de la peau avec des dermatoses inflammatoires peut être un exemple frappant de ces troubles temporaires. Ils existent depuis plusieurs mois, puis se désengagent complètement. Mais certains troubles de la pigmentation peuvent être irréversibles, ne peuvent être résolus que par une intervention chirurgicale ou être incurables.

Dans notre article, nous vous présenterons les principaux types de troubles de la pigmentation de la peau et les maladies caractéristiques d’une pathologie particulière.

Les principaux types de troubles de la pigmentation de la peau

Les dermatologues distinguent trois types principaux de troubles de la pigmentation:

  1. Leucoderma. Une telle maladie est accompagnée d'hypopigmentation et est causée par une diminution ou une absence totale de mélanine.
  2. Melasma. Cette pigmentation s'accompagne d'une hyperpigmentation et est provoquée par un dépôt excessif de mélanine.
  3. Dyspigmentation bleu-gris. Une telle violation se produit sur le fond de la présence de mélanine dans la peau et est accompagnée par le dépôt de mélanine ou de changements non mélaniques dans la couleur de la peau.

Chacun de ces troubles de la pigmentation n'est pas une maladie indépendante. Ces termes désignent les caractéristiques qui peuvent être observées sur la peau de patients atteints de diverses maladies, accompagnées de modifications de la couleur de la peau, des cheveux ou des yeux.

Leucodermie

Selon les causes du développement, il existe plusieurs variétés de leucodermes.

Leucodermie infectieuse

Ces troubles de la pigmentation sont causés par diverses maladies infectieuses:

Leucodermie syphilitique

Au stade secondaire de la syphilis, le patient développe des symptômes cutanés de leucodermie syphilitique. Les taches blanches sont plus souvent localisées sous la forme d'un collier autour du cou (le collier de Vénus), moins souvent sur les bras et le corps. Les modifications de la pigmentation de la peau ne causent pas d'inconfort, mais ne peuvent pas disparaître avant plusieurs années.

Il existe de tels types de leucodermie syphilitique:

  • dentelle (ou maille) - des taches blanches apparaissent sur la peau, qui se confondent pour former un motif de maille ressemblant à de la dentelle;
  • marbre - se caractérise par une faible expression de la pigmentation autour des taches blanches;
  • tacheté - caractérisé par l'apparition sur le fond d'une hyperpigmentation de multiples taches blanches rondes ou ovales de la même taille.

Léprocome

Le Lepra est une maladie infectieuse causée par Mycobacterium leprae ou le mycobactérie de la lèpre et est associée à des lésions du système nerveux, de la peau et de certains autres organes. Sur la peau du patient apparaissent des plaques de couleur blanche nettement définies, qui peuvent être entourées d’un bord rougeâtre. Dans le domaine des troubles de la pigmentation, il existe une perte de sensibilité ou de modification de celle-ci. Sous les taches apparaissent des zones de phoques, qui conduisent à la formation de plis.

Leucoderma au lichen

Le versicolor de couleur lichen peut être causé par les champignons Malassezia furfur ou Pityriasis orbicularis. Ils affectent la peau ou le cuir chevelu. Les agents pathogènes produisent des enzymes spéciales qui agissent sur les mélanocytes et entraînent un arrêt de la production de mélanine. De ce fait, des taches blanches apparaissent sur la peau, qui sont particulièrement visibles après un coup de soleil (ces zones de la peau restent complètement blanches). Plus souvent, ces symptômes sont observés dans la partie supérieure du torse.

Leucoderma au lichen blanc

Bien que les scientifiques n’aient pas établi les raisons du développement du lichen blanc. Dans cette maladie, qui est plus souvent observée chez les enfants de 3 à 16 ans (principalement chez les garçons), des zones de dépigmentation arrondies et blanches apparaissent sur la peau des joues, des épaules et des surfaces latérales des cuisses. Ils dépassent légèrement de sa surface et se détachent presque imperceptiblement. Les taches blanches deviennent particulièrement visibles après un coup de soleil. Les zones de dyspigmentation ne causent pas d'inconfort (elles peuvent parfois démanger et brûler légèrement). Après quelques mois ou un an, les taches blanches disparaissent d'elles-mêmes. Dans de rares cas, sous la forme chronique de lichen blanc, ils peuvent persister jusqu'à l'âge adulte.

Leucodermie dans le lichen plan

Les raisons du développement du lichen plan sont encore inconnues. On suppose que cette maladie, accompagnée de lésions de la peau et des muqueuses (parfois des ongles), peut être causée par des virus, des expériences nerveuses ou des toxines. Le plus souvent, le lichen plan survient chez l'adulte. Sur la peau du patient apparaissent de petits nodules brillants de couleur rouge, brunâtre ou bleuâtre dense. Elles sont fortement limitées à partir des zones environnantes de la peau ou des muqueuses, peuvent fusionner et former des plaques avec un motif de maille particulier.

Sur certains nodules, une indentation ombilicale peut être détectée. Les éruptions cutanées accompagnées de lichen rouge s'accompagnent de démangeaisons, de troubles de la pigmentation et d'une atrophie cutanée. Le plus souvent, ces nodules apparaissent sur la surface interne des cuisses, des articulations du poignet, des fosses poplitées, des coudes ou dans la région de la cheville. Peut être observé sur les organes génitaux et la muqueuse buccale. Les éruptions cutanées disparaissent indépendamment au bout de quelques semaines ou quelques mois et se reproduisent plusieurs années.

Drogue leucoderma

Une telle violation de la pigmentation se développe lors d'une intoxication toxique avec certains médicaments (par exemple, les stéroïdes ou le furatsilinome).

Leucodermie professionnelle

Chez les personnes exerçant certaines professions, il existe une violation de la pigmentation de la peau, provoquée par un contact permanent avec certaines substances toxiques. De tels composés toxiques peuvent agir directement sur la peau ou pénétrer à l'intérieur.

Leucodermie congénitale

Ces troubles de la pigmentation sont causés par des maladies héréditaires (syndromes de Ziprowski-Margolis, Wulf, Waardenburg). La maladie, telle que le vitiligo, est également liée aux formes congénitales de leucoderma, mais jusqu'à présent, les scientifiques n'ont pas encore identifié le gène porteur de cette maladie, et cette pathologie est considérée comme une leucoderma immunitaire.

Albinisme

Le groupe de ces maladies héréditaires du système pigmentaire de la mélanine est accompagné d'une diminution du nombre de mélanocytes et d'un faible niveau de mélanine. Attribuer 10 formes d'albinisme. Dans certains types de tels troubles de la pigmentation, la peau, les cheveux et les yeux sont impliqués dans le processus pathologique, et dans d'autres, uniquement dans les yeux. Toutes les formes d'albinisme ne peuvent pas être traitées et les symptômes conservent leur localisation tout au long de la vie du patient.

Les principaux symptômes de ces maladies sont les suivantes:

  • hypo ou dépigmentation de la peau, des cheveux et des yeux;
  • l'absence de défense de la peau contre les rayons ultraviolets;
  • la photophobie;
  • acuité visuelle réduite;
  • nystagmus

Sclérose tubéreuse

Cette maladie est héritée selon le principe autosomique dominant et s'accompagne de la formation de plaques et de tumeurs sur la peau et les organes internes (y compris le cerveau). Sur la peau de ces patients (généralement au niveau des fesses et du torse), il y a des taches claires, dont la forme ressemble à des confettis ou à des feuilles. Ils peuvent être observés déjà au moment de la naissance ou apparaissent jusqu'à un an (ou jusqu'à 2-3 ans). Avec l'âge, leur nombre augmente.

Déjà dans la petite enfance ou l'enfance, des mèches blanches de cheveux, de sourcils ou de cils apparaissent. Ensuite, le patient développe des tumeurs: angiofibromes, plaques fibreuses, fibrome péri-ganglionnaire "peau de galuchat". Avec des lésions cérébrales, des ganglions tubéreux corticaux et sous-épendymaires se développent, ainsi que des kystes rénaux, des hématomes rénaux et du foie, des tumeurs rétiniennes et des rhabdomyomes cardiaques. La sclérose tubéreuse s'accompagne de retard mental et d'épilepsie.

Leucodermie immunitaire

Ces troubles de la pigmentation sont causés par des réactions auto-immunes du corps, au cours desquelles le système immunitaire, pour des raisons inconnues, attaque la peau et détruit les mélanocytes.

Vitiligo

Cette maladie peut survenir chez des personnes de tout âge et de tout sexe. Ces patients présentent des taches blanc laiteux ou rose pâle sur la peau, localisées dans la plupart des cas sur les mains, les genoux ou le visage. Ils peuvent grossir et fusionner. Cheveux dans la zone des taches de javel. Les taches blanches ne causent aucune gêne et ne décollent pas.

Halo naevus

De tels nevi sont plus souvent observés chez les enfants ou les adolescents et sont des taches rondes rosâtres ou brunes qui dépassent légèrement au-dessus de la peau et sont entourées par une bordure de peau blanche. Leurs tailles atteignent 4-5 mm et les tailles du rebord dépigmenté peuvent être 2 à 3 fois plus grandes que la formation elle-même. Plus souvent, les Halo-nevi sont situés sur les bras ou le tronc, moins souvent sur le visage. Des formations similaires peuvent être observées chez les patients atteints de vitiligo. Les taches peuvent disparaître d'elles-mêmes et dans la plupart des cas, ne nécessitent pas de traitement.

Leucodermie post-inflammatoire

Une telle violation de la pigmentation peut se développer après des éruptions cutanées, observées dans certaines maladies inflammatoires de la peau (lupus, brûlures, eczéma, psoriasis, etc.). L'apparition de taches blanches est due au fait que dans la peau recouverte de croûtes et d'écailles, il y a moins d'accumulation de mélanine et davantage dans les tissus sains environnants.

Melasma

Selon les causes du développement, plusieurs types de mélasma (mélanose) sont distingués.

Mélanodermie dans les maladies des organes internes

Les maladies chroniques graves peuvent conduire au développement de tels mélasmes:

  • mélanose urémique - se développe dans l'insuffisance rénale chronique;
  • Mélanose endocrine - se développe avec des dysfonctionnements de l'hypophyse, des glandes surrénales et d'autres glandes endocrines;
  • mélanose hépatique - se développe avec des pathologies graves du foie (cirrhose, insuffisance hépatique, etc.);
  • mélanose cachectique - se développe dans les formes sévères de tuberculose.

Mélanose réticulaire toxique

Cette pathologie se développe avec des contacts fréquents avec l'huile moteur, le goudron, le goudron, le charbon, l'huile et les lubrifiants. À la suite d’une intoxication chronique, les symptômes suivants apparaissent:

  • rougeur du visage, des avant-bras et du cou, accompagnée de légères démangeaisons ou de chaleur;
  • l'apparition d'une hyperpigmentation réticulaire de couleur rouge ou bleu ardoise avec des limites claires;
  • l'intensité de la pigmentation augmente et devient diffuse;
  • Une hyperkératose se développe dans la zone de pigmentation et des zones de plissement de la peau, de télangiectasie et de zones de desquamation apparaissent.

Outre les manifestations cutanées, les patients se plaignent d'une atteinte au bien-être général: maux de tête, perte d'appétit, perte de poids, malaise, etc.

Mélanose précancéreuse de Dubrae

Une telle hyperpigmentation est plus souvent observée chez les femmes âgées de plus de 50 ans. Le patient présente les symptômes suivants:

  • une tache pigmentaire de forme irrégulière de 2 à 6 cm de diamètre apparaît sur le visage, le thorax ou les mains;
  • la tache est inégalement colorée avec des taches brunes, grises, noires et bleuâtres;
  • la peau dans la zone de la tache est moins élastique et le motif de la peau est plus grossier.

Mélanose de Becker

Cette maladie est plus fréquente chez les hommes de 20 à 30 ans. Une tache brune de forme irrégulière, d’une taille de 10 à 50 cm, apparaît sur le corps du patient et se situe le plus souvent sur le corps, moins souvent sur le visage, le cou ou le bassin. Chez de nombreux patients, une croissance marquée des poils est observée sur place. La peau devient rugueuse, épaissie et ridée.

Dystrophie papillaire pigmentée de la peau (acanthose noire)

Une telle hyperpigmentation s'accompagne de l'apparition de taches brunes et veloutées au niveau des aisselles ou d'autres parties du corps. L'acanthose noire peut accompagner certains cancers ou être congénitale et bénigne (avec la maladie de Cushing, le diabète, l'adénome hypophysaire, la maladie d'Addison, etc.).

Mastocytose (urticaire pigmentée)

Cette hyperpigmentation s'accompagne de l'apparition de multiples papules arrondies et de taches de forme irrégulière de couleur rouge ou jaune-brun. Leur taille atteint 3-8 mm. Les taches peuvent fusionner. L'éruption est parfois accompagnée de démangeaisons. En se peignant ou en frottant, elles gonflent. Il s’agit d’une maladie héréditaire dans la plupart des cas bénigne et qui se manifeste pour la première fois dans la petite enfance. Après quelques années, il peut disparaître spontanément.

Tache de café (ou naevus spilus)

Avec de telles hyperpigations, des taches brunes simples ou multiples avec des bords nets et une couleur uniforme apparaissent sur la peau. Leur ombre peut varier du clair au foncé. Les taches peuvent être situées n'importe où sur la peau, mais n'apparaissent jamais sur les muqueuses. Le naevus spilus se trouve immédiatement après la naissance ou dans la petite enfance et sa taille augmente à mesure que l'enfant grandit.

Chloasma

Cette hyperpigmentation est plus fréquente chez les femmes et est causée par des troubles hormonaux ou des modifications durant la grossesse et la ménopause. Ils apparaissent souvent sur le visage sous forme de taches brun jaunâtre de forme irrégulière et peuvent s'estomper ou disparaître en hiver.

Lentigo

De tels troubles de la pigmentation sont observés dans certains syndromes héréditaires. Des éléments limités, petits et plats, hyperpigmentés se forment sur la peau.

Syndrome de Moynahan (Léopard)

Cette violation de la pigmentation est observée chez les personnes jeunes. Elle s'accompagne de l'apparition rapide de centaines de taches de lentigo sur la peau du visage, du torse et des extrémités.

Taches de rousseur

Ces troubles de la pigmentation sont plus fréquents chez les personnes blondes. Ils apparaissent dans l'enfance ou l'adolescence et sont des taches pigmentaires de forme irrégulière qui ne s'élèvent pas au-dessus de la peau et sont disposées symétriquement. La couleur des taches de rousseur peut varier du jaune au brun et devient plus intense après le contact avec les rayons ultraviolets.

Poïkiloderma

Ces troubles de la pigmentation se manifestent par des modifications dystrophiques de la peau, se traduisant par une hyperpigmentation brune réticulée alternant avec des zones de télangiectasie et une atrophie de la peau. La maladie peut être congénitale ou acquise.

Syndrome de Peitz-Egers

Avec une telle violation de la pigmentation sur les lèvres, les muqueuses de la bouche et les paupières apparaissent comme un lentigo commun. Dans la lumière de l'intestin (généralement dans l'intestin grêle) apparaissent des polypes qui se manifestent par des saignements, une diarrhée, une invagination ou une obstruction. Au fil du temps, ils peuvent dégénérer en tumeurs cancéreuses.

Maladie de Recklinghausen

Avec de tels troubles de la pigmentation, qui sont observés avec la neurophyromatose, des taches de café et des taches de rousseur ressemblant à des taches de rousseur apparaissent dans les régions axillaire et inguinale. Leur diamètre peut atteindre plusieurs millimètres ou centimètres. Les taches sont présentes dès la naissance ou apparaissent au cours de la première année de vie.

Dispigmentation bleu gris

Selon les causes du développement, il existe plusieurs variétés de dispigmentations gris-bleu:

  1. Causée par une augmentation du nombre de mélanocytes. Ces troubles de la pigmentation comprennent: le Nevus Ota, le Nevus Ito et le spot mongol. Nevus Ota est situé sur le visage et est une tache de couleur saturée brune, violet-brun ou bleu-noir, qui s'étend souvent à la région périorbitale et s'étend jusqu'aux tempes, au front, aux structures des yeux, du nez et des joues périorbitales. Le naevus est plus fréquent chez les femmes et apparaît chez les enfants ou les jeunes. Plus typique pour les asiatiques. Nevus Ito est différent du naevus Ota uniquement par son emplacement. Il est localisé dans le cou et les épaules. La tache mongole est observée depuis la naissance et se manifeste sous la forme d'une pigmentation gris-bleu de la peau dans le sacrum et le bas du dos. À 4-5 ans, la tache disparaît d'elle-même. Cette pathologie est plus fréquente chez les personnes de la race mongoloïde et négroïde.
  2. Dyspigmentation de la némélanine due à des troubles métaboliques. Ces troubles de la pigmentation comprennent le chronosis. Cette pathologie héréditaire rare s'accompagne d'une carence et d'une accumulation dans le tissu conjonctif de l'acide homogentisique oxydase. De telles perturbations entraînent une décoloration de la peau et celle-ci acquiert une teinte brun foncé ou gris bleuâtre. Des troubles de la pigmentation sont plus souvent observés dans la région des oreillettes, des clous des doigts, du bout du nez, de la sclérotique et des surfaces dorsales des mains. La maladie est accompagnée de dommages aux articulations.
  3. Causé par la chaleur. De tels troubles de la pigmentation comprennent l'érythème thermique. La maladie est généralement déclenchée par l'utilisation fréquente de matelas chauffants, de nattes et de couvertures. Les zones cutanées touchées acquièrent une teinte gris-bleu, puis apparaissent des cicatrices et des zones résistantes d'hyperpigmentation. Les patients ont une sensation de brûlure. La défaite peut être accompagnée d'érythème et de desquamation.
  4. Avec une éruption cutanée fixe. Ces violations sont causées par la prise de médicaments et s'accompagnent de l'apparition de taches de couleur rouge-brun ou gris-bleu, qui apparaissent avec chaque consommation de drogue et sont localisées au même endroit. Au début, la tache est enflée et enflammée. Il se détache et peut former une bulle. Après élimination de l'inflammation, une zone d'hyperpigmentation apparaît sur la peau. Les éruptions médicamenteuses fixes sont plus souvent causées par la consommation de salicylés, de barbituriques, de tétracyclines ou de phénolphtaléine. Après l'abolition des médicaments, la dyspigmentation disparaît.
  5. Causé par l'accumulation de métaux lourds. Ces troubles de la pigmentation sont causés par des dépôts d'or, d'argent, d'arsenic, de mercure ou de bismuth dans les couches cutanées. Sous les effets toxiques de l'argent, du mercure ou du bismuth, la peau, les ongles et les muqueuses sont colorés en bleu. Chrysoderm se développe avec l'introduction de médicaments contenant de l'or et s'accompagne d'une coloration de la peau dans les tons bruns. Ces dyspigations peuvent être provoquées par la prise des médicaments suivants: chloroquine, clofazimine, amiadron, busulfan, chlorpromazine, bléomycine, trifluoropérazine, zidovudine, minocycline et thioridazine.

Les manifestations des troubles de la pigmentation sont extrêmement diverses et peuvent être causées par diverses raisons. Seul un dermatologue expérimenté peut poser le bon diagnostic et prescrire un traitement efficace de ces pathologies cutanées. Pour les éliminer, des techniques thérapeutiques et chirurgicales peuvent être utilisées et certaines d'entre elles ne nécessitent pas de traitement ou sont auto-administrées.

Quel médecin contacter

Au premier stade du diagnostic des troubles de la pigmentation, vous devez contacter un dermatologue. Il établira le diagnostic et dirigera le patient vers d'autres spécialistes: oncologue, chirurgien, endocrinologue. Un examen par un allergologue, un neurologue, un gastrologue, un immunologue et un spécialiste des maladies infectieuses est souvent requis. Si les troubles de la pigmentation sont le signe d'une maladie héréditaire, le patient peut avoir besoin de consulter un généticien pour déterminer le risque de transmission de la maladie à la progéniture.

Violations de la pigmentation de la peau: causes, traitement, photo

Les anomalies de la pigmentation de la peau sont principalement de deux types:

coloration améliorée due à une quantité excessive de pigment - hyperpigmentation, hyperchromie;

achromie ou hypochromie due à l’absence ou à la réduction complète de celle-ci.

En outre, ils parlent de «déplacement de pigment» dans les cas où la peau semble être hyperpigmentée autour des sites achromiques. Il existe par origine des anomalies pigmentaires primaires se développant sur la peau qui sont tellement normales à l’extérieur, et des anomalies secondaires qui apparaissent au site de la disparition de l’efflorescence syphilique d’une dermatose donnée. Ensuite, distinguer dyschromie congénitale et acquise. Selon le degré de distribution de la dyschromie sont divisés en:

Hyperpigmentation

Taches pigmentaires congénitales (naevi pigmentosi)

Les taches pigmentaires maternelles sont une hyperpigmentation plus ou moins limitée sous la forme de taches de tailles et de formes variées. Leur couleur est principalement brunâtre. Dans certains cas, son intensité et ses nuances sont très différentes: jaune pâle, brun grisâtre, brun foncé, presque noir. La surface des taches de naissance n’est pas non plus la même: lisse, couchée au même niveau que le reste de la peau, légèrement surélevée au-dessus de celle-ci, couverte de poils ou verruqueuse, parfois avec des excroissances assez puissantes. Le pigment tache au toucher ou ne diffère pas par sa consistance d'une peau normale, ou semble plus ou moins compacté. Le nombre de taches varie d'un individu à l'autre dans des limites très larges. La localisation et la localisation sont très diverses.

Les troubles subjectifs ne se produisent pas.

Les taches pigmentaires négatives se trouvent à la naissance, à l'avenir avec la croissance du corps augmente légèrement de taille et existent généralement jusqu'à la fin de la vie. Parfois, ils n'apparaissent pas à la naissance, mais beaucoup plus tard, même après de nombreuses années.

L'examen microscopique des taches biopsiées révèle une quantité accrue de pigments dans la couche germinative, dans les rangées de cellules épineuses sus-jacentes et dans les cellules spéciales «névus» du derme, notamment dans l'hypertrophie

En fonction de l’ampleur de la localisation, la nature des taches de naissance a eu recours à l’excision ou à la destruction par électrolyse, électrocoagulation, cryothérapie (CO2 C02).

Taches pigmentées (chloasma)

Le chloasma survient principalement chez les femmes pendant et après la grossesse et souffrant de maladies des organes génitaux, ainsi que chez les sujets des deux sexes épuisés par des maladies chroniques (tuberculose, paludisme, etc.) et chez les personnes âgées. De plus, certains chloasmes se développent sous l'influence de stimuli mécaniques: frottement, pression prolongée, utilisation externe de substances médicinales irritantes, exposition à une énergie rayonnante (soleil, rayons X, lampe à quartz).

Localisation préférée - le visage, le front, la région zygomatique, le nez, la lèvre supérieure, le menton et les joues. Moins souvent - sur d'autres zones de la peau.

Les taches sont de différentes tailles, formes et saturations. Leur couleur est jaunâtre, brunâtre, intensément brune. Habituellement, ils sont nettement délimités, ne dépassent pas le niveau de la peau normale, sont complètement lisses, ne provoquent aucune sensation subjective.

Le chloasma se résout souvent après l'élimination du facteur causatif, par exemple après la fin de la grossesse ou la guérison d'une maladie féminine. Mais dure souvent très longtemps.

L'examen histopathologique révèle:

accumulation importante de mélanine dans les cellules malpighiennes;

changements distincts dans les tissus élastiques et collagéniques, en particulier dans les parties supérieures de l'épiderme; les fibres apparaissent parfois très épaisses, rassemblées en faisceaux grossiers et puissants;

une infiltration cellulaire légère se produit autour des vaisseaux.

La première tâche consiste à éliminer le moment causal. Le traitement topique est réduit à la nomination d'agents exfoliants ou de blanchiment: 10-20% et une concentration plus forte de pâte de résorcinol, 10-20% de pommade de perhydrol peuvent être recommandés.

Taches de rousseur (éphélides)

Cette dermatose bien connue est caractérisée par l’apparition sur les parties découvertes de la peau brun jaunâtre de saturation variable, lisse, se trouvant au même niveau que les taches cutanées normales, leur forme est essentiellement arrondie. Ils apparaissent généralement au printemps, tiennent tout l'été. En automne et en hiver, elles disparaissent partiellement ou totalement pour pouvoir reprendre au printemps (d'où le nom de «taches de rousseur»). Ils ne provoquent pas de sensations subjectives.

À des fins de prophylaxie, il est recommandé d'éviter l'exposition directe et prolongée du soleil à la peau, utilisez des voiles rouges ou jaunes, des parapluies. Diverses méthodes exfoliantes sont utilisées pour le traitement. L'utilisation d'une pommade au mercure sédimentaire blanche à 10-20% est très courante.

On utilise souvent une solution de friction à 5-15% de perhydrol ou à 2-5% d'alcool perhydrol ou une pommade à 5-10% de perhydrol sur de la lanoline. Ces outils sont conçus pour les propriétés de blanchiment du perhydrol. Parfois, un bon effet préventif consiste à utiliser systématiquement une poudre ou une pommade rouge qui protège la peau de l'exposition aux rayons ultraviolets du soleil.

Dépigmentation

Albinisme (albinisme)

Sous le nom d'albinisme, il faut comprendre le manque inné de capacité à former un pigment de la peau et de ses annexes. Faire la distinction entre albinisme complet - albinismus universalis et partiel - albinismus partialis.

Chez les sujets dénommés albinos souffrant d'albinisme complet, la peau entière apparaît blanc terne avec une teinte rosâtre très pâle, des veines délicates, veloutées et bleues, les cheveux, y compris les cheveux jaunes, sont complètement blancs ou jaunâtres pâles, soyeux., brillant, mince. Dans le globe oculaire, le pigment est également absent, de sorte que la pupille apparaît en rouge et que l'iris, en fonction de la direction de la lumière, est bleu pâle ou rougeâtre. Les albinos souffrent souvent de photophobie et de nystagmus.

L'albinisme partiel se manifeste par l'absence de pigment dans certaines zones de la peau, parfois sur une moitié du corps. La localisation, la taille et la forme des taches sont extrêmement diverses, mais il est souvent possible de remarquer que les taches sont situées le long de l'un ou l'autre nerf. L'albinisme partiel du revêtement velu se manifeste sous la forme de mèches de cheveux décolorés.

Les causes de cette anomalie sont inconnues. On le trouve parfois comme une anomalie familiale.

Vitiligo (Vitiligo)

Sous ce nom, il est nécessaire de comprendre la dyschromie acquise, qui affecte:

dépigmentation de la peau, tachée au début, sujette ensuite à devenir diffuse;

«Pigment excentré» sous forme d'hyperchromie autour des taches blanches.

La maladie commence par l'apparition, généralement à des endroits symétriques, de petites taches blanches et arrondies entourées d'une peau hyperpigmentée. Ils se caractérisent par une tendance à la croissance périphérique et à la fusion les uns avec les autres, ce qui entraîne l'apparition de zones de peau dépigmentées de formes et de tailles variées, entourées d'une peau hyperpigmentée. La ligne de démarcation a un caractère polycyclique: les zones blanches sont délimitées par des arcs convexes, hyperpigmentés - concaves. En présence de nombreuses taches blanches, la peau présente un aspect hétéroclite et, dans les phases hautes du développement du vitiligo, l’affaire peut atteindre une dépigmentation presque universelle de la peau. L'hyperpigmentation ne reste parfois que sous la forme de petites îles. À tous les autres égards, la peau affectée reste apparemment inchangée.

La localisation est diverse, la dépigmentation peut devenir universelle.

Le cours du vitiligo est généralement lent et progressif au fil des ans. Ayant atteint un certain degré de distribution, le vitiligo peut devenir stationnaire et rester inchangé jusqu'à la fin de sa vie. La restauration de la pigmentation normale de la peau est extrêmement rare.

De la dépigmentation sous la forme anesthésique de la lèpre, la principale différence réside dans la perte de la dernière sensibilité.

Prédiction: nous ne pouvons pas restituer une couleur normale à la peau.

Ils recommandent des agents raffermissants avec arsenic à la tête, adrénaline, électrothérapie sous diverses formes, massage de la peau, tatouage, etc.

Causes et types de troubles de la pigmentation de la peau?

Le contenu

Tout au long de la vie, de nombreuses personnes subissent une violation de la pigmentation de la peau, mais cette affection n'est souvent pas le signe de pathologies dangereuses et complexes. Le facteur principal qui détermine la couleur de la peau est considéré comme un pigment colorant comme la mélanine. Pour les personnes à peau claire, la présence de mélanine brun clair est caractéristique d'une petite quantité, alors que les représentants des races noires présentent une forte concentration de pigment colorant brun foncé.

Souvent, les violations de la pigmentation de l'épiderme sont bénignes et disparaissent après un certain temps sans traitement spécial. Cependant, les problèmes de pigmentation de l'épiderme sont parfois irréversibles et le traitement est réalisé par une intervention chirurgicale ou la maladie reste incurable.

Types de troubles de la pigmentation

Dans la peau saine et normale, il y a des cellules - les mélanocytes, qui sont responsables de la production de la quantité nécessaire de pigment colorant spécifique. Dans ce cas, si l'épiderme contient trop de mélanine, la peau prend une teinte plus foncée et cette condition est appelée hyperpigmentation. En cas de modification du pigment colorant dans le corps humain, des troubles de la pigmentation de la peau apparaissent sur son corps. S'il y a trop peu de pigment colorant, une condition pathologique telle qu'une hypopigmentation se développe et s'exprime dans une peau très claire.

Les experts identifient les types suivants de troubles de la pigmentation du derme:

  1. La leucodermie est un trouble qui s'accompagne d'une hypopigmentation. De plus, il existe une diminution marquée ou une absence complète dans l'épiderme d'un pigment colorant tel que la mélanine.
  2. Le mélasma est accompagné d’une hyperpigmentation et se manifeste par une accumulation accrue de pigments colorants dans la peau.
  3. La dyspigmentation bleu-gris va généralement contre la présence de mélanine dans la peau. Une telle condition pathologique s'accompagne du dépôt du pigment colorant ou de modifications non mélaniques de la couleur de l'épiderme.

La dépigmentation primaire de la peau comprend:

  1. Le vitiligo est une pathologie progressive de nature chronique, qui s'accompagne de la formation de taches dépigmentées sur diverses parties du corps et qui est à l'origine de cette affection, qui consiste en la destruction des mélanocytes. Le plus souvent, cette maladie se développe lorsqu'elle est exposée à des facteurs provoquants tels que des stress fréquents, des brûlures et des lésions de l'épiderme. En outre, la dernière place dans le développement d'une telle maladie n'est pas non plus un facteur génétique, c'est-à-dire que le vitiligo peut être hérité. Les experts expliquent que le développement d'une telle violation de la pigmentation est principalement dû à la destruction des mélanocytes par des précurseurs toxiques du pigment colorant ou des lymphocytes.
  2. L'albinisme est une dermatose héréditaire de la nature, associée à une altération de la synthèse de la tyrosinase. Cet état pathologique se manifeste par une dépigmentation de la peau, des cheveux et des yeux. Avec le développement d'une telle maladie, des taches dépigmentées peuvent apparaître sur des zones limitées des jambes et des bras, ainsi que sur tout le corps.
  3. Le mélasma est un état pathologique de la peau qui se manifeste par la pigmentation inégale acquise de l'épiderme au visage ou au cou. Le plus souvent, un tel mélasma se développe à la suite d'une exposition au rayonnement ultraviolet sur le corps humain et peut apparaître avec une prédisposition génétique. Le plus souvent, cette pathologie est diagnostiquée chez la femme et se manifeste par l'apparition d'une pigmentation inégale de couleur jaune-brun.
Les patients peuvent être diagnostiqués et une leucodermie secondaire, dans laquelle la dépigmentation de la peau se développe après:
  • Dermatose aiguë et chronique.
  • Diverses blessures et brûlures.

Causes des modifications de la pigmentation de la peau et des symptômes

On peut distinguer les raisons suivantes qui provoquent une hyperpigmentation de la peau:

  • Progression dans le corps de diverses maladies endocriniennes.
  • Excès de fer.
  • Exposition du derme du soleil.
  • Le développement du processus inflammatoire sur l'épiderme.
  • Utilisation à long terme de certains médicaments.
  • Grossesse et ajustement hormonal.
  • Le résultat d'effets secondaires de médicaments et de contraceptifs individuels.

L'hyperpigmentation est un état pathologique de la peau qui se développe en raison de la production accrue de mélanine.

Cette décoloration de l'épiderme s'accompagne généralement de l'apparition des symptômes suivants:

  • Sur la peau ont formé des taches pigmentaires.
  • Il y a des nevi et des taupes sur l'épiderme.
  • Des taches brunes symétriques se forment, appelées chloasmes, et leur visage devient le visage.
  • Sur les zones découvertes de la peau sous l'influence des rayons du soleil commencent à apparaître des taches de rousseur, qui disparaissent eux-mêmes en hiver.

L’hypopigmentation est un état pathologique de la peau, caractérisé par une violation de la synthèse de mélanine ou par son absence totale.

Des modifications de la couleur de la peau peuvent survenir pour les raisons suivantes:

  • Progression sur l'épiderme de certains types de dermatites.
  • Blessures au derme sous forme de brûlures, de piqûres d'insectes et d'injections diverses.
  • Le développement dans le corps de certaines maladies infectieuses d'origine fongique.
  • Diagnostic de la chirimatite.
  • Le développement du processus inflammatoire sur la peau.

L'hypopigmentation peut se manifester par une forme de sclérose tubéreuse, qui s'accompagne de la formation de taches blanches congénitales sur le derme. De tels défauts cutanés apparaissent sur le corps et les fesses et se distinguent par une faible teneur en pigment colorant.

Malgré le fait que les taupes ne sont le signe d'aucune pathologie, vous devez surveiller attentivement leur état. Dans le cas où la tache de naissance a commencé à croître fortement ou a changé de couleur, il est alors nécessaire de consulter un spécialiste. Le danger des taches de naissance réside dans la possibilité de les transformer en tumeur maligne. La pratique médicale montre que l’un des signes les plus marqués de l’oncologie cutanée est un changement de la couleur et de la taille des taupes ou des taches de naissance.

Méthodes de traitement de la pigmentation de la peau

Si vous modifiez la pigmentation de l'épiderme, vous devez consulter un spécialiste qui déterminera la cause de cette pathologie. Il est important de se rappeler que l'exposition du soleil à la peau provoque une manifestation plus forte de divers troubles de la pigmentation. C'est pour cette raison qu'il est recommandé de limiter votre séjour au soleil et de couvrir la peau exposée avec un équipement de protection spécial avant de sortir.

Au cas où l'apparition de taches pigmentaires serait due à des maladies graves des organes internes, le processus de blanchiment peut entraîner l'apparition d'un certain nombre de complications. Le plus souvent, dans une telle situation, diverses procédures de blanchiment n'apportent pas le résultat souhaité.

L'enlèvement des taches de naissance et des taupes est effectué uniquement pour des raisons médicales et dans de rares cas, selon les recommandations d'un cosmétologue. Une telle procédure est considérée comme relativement sûre, mais elle ne devrait être effectuée que sous la supervision d'un spécialiste. Le fait est que des grains de beauté peuvent être présents sur la peau humaine avec une complication sous la forme d'une tumeur maligne.

Dans ce cas, si une femme décide de subir la procédure de blanchiment des tâches pigmentaires, elle est réalisée en deux étapes:

  1. La première étape du traitement des troubles de la pigmentation de la peau implique l’exfoliation de la couche cornée.
  2. L'objectif principal de la deuxième étape est de réduire la production d'un agent de coloration tel que la mélanine.

Grâce à la procédure de peeling, il est possible de se débarrasser de la mélanine dans l'épiderme et il en résulte une coloration de la tache pigmentaire dans une couleur plus claire. Pour lutter contre les troubles de la pigmentation de la peau, différents types de peeling peuvent être utilisés, qui sont conservés dans des salons de beauté.

En fait, la pigmentation peut disparaître d'elle-même sans traitement si la cause de son apparence est éliminée. Après tout, divers agents de blanchiment et procédures cosmétiques aident à créer des taches pigmentaires invisibles sur le visage et le corps, mais les causes de cette pathologie se trouvent souvent dans le corps humain.

Violation de la pigmentation de la peau - taches blanches

La pigmentation blanche peut survenir chez les enfants et les adultes, peu importe la saison et l'état de santé. Leur apparition peut être asymptomatique ou accompagnée de démangeaisons, provoquer une décoloration des cheveux ou être limitée à la localisation de zones claires sur le corps.

Il est impossible de faire un diagnostic uniquement sur les taches blanches et les lieux de leur apparition. La décoloration de la peau peut être un symptôme de nombreuses maladies.

Qu'est ce qui détermine la couleur de la peau

La couleur de la peau chez l'homme dépend des mélanocytes, des cellules spéciales du derme, notamment des granules de pigment contenant de la mélanine. Plus la mélanine est grosse, plus les granules pigmentaires sont grosses, plus la pigmentation est riche.

La mélanine peut être de différentes couleurs - jaune, marron, noir. Si les mélanocytes sont détruits, des taches blanches apparaissent sur le corps.

Comment expliquer la dépigmentation?

  1. Défaut génétique.
  2. Facteurs de stress.
  3. Dysfonctionnement des systèmes endocrinien et hormonal.
  4. Maladies auto-immunes.
  5. Exacerbation de maladies chroniques.
  6. Blessures qui violent l'intégrité de la peau.
  7. Maladies infectieuses.
  8. Prendre des hormones corticostéroïdes.

Les facteurs héréditaires conduisent à une dépigmentation totale - achromie.

Un exemple est albinos. Ils n'ont pas de tyrosinase dans le corps - une enzyme contenant du cuivre responsable de la synthèse de mélanine.

Le vitiligo est un exemple d'acromie acquise. La raison de cette maladie n’a pas encore été établie avec précision. Elle est diagnostiquée à la fois sur le fond de pathologies organiques internes et sous stress et blessures. Les taches blanches pendant le vitiligo peuvent s'étendre à 80% de la surface du corps.

La dépigmentation peut être causée par des processus infectieux responsables d’une pathologie organique. Dans ce cas, des taches blanches - un symptôme de la maladie. En cas de lèpre (lèpre) et d'eczéma séborrhéique, il est impossible de rétablir la couleur de la peau. En cas de ressemblance avec le son, la pigmentation du psoriasis ou du streptoderma est rétablie après un traitement adéquat et opportun. Ces conditions sont appelées achromies secondaires.

Pourquoi la dépigmentation peut être une violation de l'intégrité de la peau? Lorsque l'inflammation des plaies ouvertes se produit - si elle est purulente, elle peut provoquer le développement de pyoderma.

L'anémie est une autre cause d'allégement de la peau. Elle peut être associée à une altération de la formation du sang ou à la fonction d’absorption des protéines, se produisant lorsque la malnutrition - avec le rejet conscient d’aliments protéiques et pendant la famine forcée.

Maladies - achromie symptomatique

Le pityriasis versicolor se produit lorsque la flore fongique de l'espèce Malassezia est introduite. Chez les femmes, la maladie est moins courante que chez les hommes. Jusqu'à présent, il n'a pas été précisé si le pityriasis versicolor était contagieux.

La cause de la maladie sont:

  • non-respect des règles d'hygiène;
  • dysfonctionnement des systèmes endocrinien et hormonal;
  • dysbactériose;
  • stress et instabilité émotionnelle;
  • maladie mentale;
  • transpiration accrue;
  • ultraviolet et rayonnement;
  • l'hyperhidrose;
  • prendre certains médicaments;
  • foyers d'infection - dents carieuses, amygdalite chronique...

Symptômes de privation squameuse:

  • taches claires sur les épaules, le dos et la poitrine;
  • les points augmentent et fusionnent progressivement;
  • si vous frottez les zones touchées, il y aura des écailles sur les doigts;
  • les zones clarifiées ne noircissent pas au soleil et deviennent rouges après une douche chaude.

Les causes du vitiligo n'ont pas encore été établies, mais il a été observé que l'impulsion pour la maladie est:

  • surrénales, thyroïde, hypophyse, dysfonctionnement du système hormonal;
  • troubles neuroendocriniens;
  • dysfonctionnement du système autonome;
  • processus auto-immunes;
  • prédisposition génétique.

Au cours de l'examen, il a été noté que les patients présentant des taches blanches sur la peau présentaient une absorption réduite du zinc, du cuivre, du fer et d'autres oligo-éléments, une hyperfonctionnement du système immunitaire, une intoxication et des allergies.

La maladie commence par l'apparition de petites taches de couleur laiteuse, d'abord floues, puis acquérant une frontière nette. De plus en plus, les zones claires se confondent.

On remarque que les foyers sont localisés le long des troncs nerveux, le plus grand nombre d'entre eux se trouvant dans des zones ouvertes du corps. En même temps, dans les foyers, les cheveux deviennent pâles et décolorés, une couperose chronique apparaît et la réaction à la chaleur et au froid faiblit. Après des blessures ou des lésions cutanées, les symptômes augmentent. Il n'y a pas de sensations subjectives dans le vitiligo, mais les patients font souvent des dépressions nerveuses - l'état émotionnel devient instable. Les femmes sont particulièrement contrariées.

Le psoriasis est également une maladie du groupe de l'herpès, et ses causes n'ont pas non plus été identifiées. Les facteurs qui exacerbent le psoriasis sont presque les mêmes que ceux du vitiligo. Les taches blanches - une des manifestations de la maladie.

Lorsque streptoderma - une maladie provoquée par l'activation de streptocoques - des zones claires apparaissent sur le fond de pyoderma (processus purulents-inflammatoires de la peau). Les mêmes manifestations causent d'autres maladies - l'eczéma séborrhéique.

Comme vous pouvez le constater, les principales maladies des taches blanches sur la peau sont le vitiligo et le pityriasis versicolor. Avec d'autres maladies, ce symptôme n'est pas le principal.

Taches blanches sur la peau - comment traiter

Il est impossible de guérir la maladie sur la base d’un seul symptôme - l’apparition de zones claires du corps. Tout d'abord, le patient devra être examiné, et ensuite seulement, il écrira les médicaments nécessaires.

Comme nous l’avons déjà noté, il est parfois impossible de retrouver la couleur de la peau. Si les taches sur le visage, ils devront masquer.

Il est totalement impossible de guérir le pityriasis versicolor, la maladie n’est que ramenée à un état de rémission.

Médicaments contre la chioptémie:

  • onguents antifongiques - par exemple, Tolcyclate, avec kétoconazole, bifonazole, sertoconazole;
  • "Terbinafine" - avec allylamine;
  • agents exfoliants - émulsion de benzoate de benzyle, acide salicylique,
  • pommade - sulfurique et goudron.

Les médicaments antifongiques peuvent être prescrits sous forme de comprimés - dans leur composition, les substances actives sont le triazole et l'itraconazole. Le traitement dure jusqu'à 2 semaines et le pronostic de récupération est favorable.

Le traitement du vitiligo est effectué par différentes méthodes:

  • prescrire des médicaments - psoralènes, qui augmentent la sensibilité au rayonnement ultraviolet;
  • on utilise des pommades hormonales - "Protopic", "Eliden";
  • avec l'aide d'un nouveau médicament - "Melagenina" - qui stimule la production de mélanine;
  • irradiation de la peau avec des lampes à ondes étroites;
  • irradiation laser - laser excimer;
  • greffes de peau.

En tant que méthode expérimentale, la transplantation de mélanocytes est utilisée.

Le schéma thérapeutique pour le traitement du vitiligo comprend des mesures de restauration pour traiter les intestins et les fonctions du système endocrinien et des intestins.

Il est impossible de dire exactement comment les taches blanches sur la peau sont traitées pour le vitiligo. Les rendez-vous et la méthode sont choisis en fonction du tableau clinique.

Prévention des maladies

Pour que les maladies d'achromie soient en rémission plus longtemps, il est nécessaire de prendre des mesures pour prévenir l'exacerbation:

  • pour faire face à l'augmentation de la transpiration (par exemple, la méthode la plus courante consiste à essuyer la peau avec de l'eau, acidifiée avec du jus de citron ou du vinaigre de cidre - 2 cuillères à soupe / 1 litre d'eau);
  • porter des sous-vêtements à haute hygroscopicité;
  • refuser les sucreries, les aliments épicés et épicés;
  • éviter le stress.

S'il est impossible de se débarrasser des taches ou si la maladie progresse, il ne reste qu'un moyen de se débarrasser de l'achromie - le déguisement. Pour changer la couleur de la peau, ils utilisent des produits cosmétiques - fond de teint, poudre, correcteurs.

Guérir complètement les maladies, symptôme de zones claires sur le corps, la médecine moderne n’en est pas encore capable.

CUIR DE PIGMENTATION DE CONSTRUCTION. Encyclopédie médicale. Albinisme Taches de rousseur Vitiligo Taches pigmentaires congénitales (naevus) Caroténodermie Pigment Xeroderma Ponctions Lentigineuses Mélanodermie Toksidermiya Pigal Chloasma

Qu'est-ce que le vitiligo?

Chloasma disparaît lorsque ses causes sont éliminées.

Le pigment mélanine se forme dans la peau sous l’influence des rayons ultraviolets. La mélanine est produite par les cellules mélanocytes. Si trop de mélanine est produite dans le corps, des taches de rousseur, des chloasmes, des taches de naissance, des taches pigmentaires peuvent apparaître sur le corps.

Si une quantité insuffisante de mélanine est produite, alors la personne peut souffrir d'albinisme, vitiligo.

Des taches de rousseur (le nom scientifique de ce phénomène est Ephelia) apparaissent souvent chez les personnes qui ont une prédisposition héréditaire à ce phénomène. Si, pendant le bronzage, la tyrosine est répartie uniformément dans les cellules de la peau, des taches de rousseur apparaissent alors avec un arrangement irrégulier de tyrosine, qui se transforme ensuite en mélanine.

Les taches de rousseur chez l'homme sont plus prononcées à l'âge de 20-25 ans et deviennent plus pâles après 35 ans. La plupart des taches de rousseur apparaissent chez les personnes ayant les cheveux roux et les blondes. Les taches de rousseur sont particulièrement visibles si une personne a la peau blanche.

Le pigment lié au vieillissement sur le visage apparaît chez les personnes âgées. De telles formations sont parfois appelées lentigo "sénile".

Leur apparence est associée à l'exposition de la peau au soleil. Ce sont des plaques plates de peau brune, qui apparaissent le plus souvent sur les mains, sur la peau, sur le dos, sur les épaules.

Les questions sur les raisons pour lesquelles de telles taches apparaissent, les causes de la pigmentation de la peau du visage, sont particulièrement pertinentes pour les femmes après 50 ans. Au fil des ans, la peau devient plus fine et plus sensible aux influences extérieures.

Mais parfois, les femmes essaient de blanchir les taches pigmentaires plus jeunes. Ces taches ne sont pas nocives pour la santé et ne nécessitent donc pas de traitement médicamenteux.

Toutefois, pour éliminer les défauts cosmétiques qui provoquent une gêne psychologique, le blanchiment du visage est effectué selon diverses procédures et techniques de salon.

Les chloasmas sont des taches brunes qui apparaissent sur le visage principalement chez les femmes enceintes. Chloasma peut modifier la couleur mate de la peau et le développement de certaines maladies des organes génitaux de la femme, avec affections du foie, et par infection par des parasites.

Si de telles formations fusionnent en un seul endroit, sa taille peut être assez grande. Dès que la raison pour laquelle la tache apparaît disparaît, la formation disparaît.

C'est-à-dire qu'après l'accouchement, le visage d'une femme redevient propre.

La formation de taupes est associée à l'accumulation de mélanocytes sur la peau. Les taupes dans des nombres différents ont la plupart des gens.

Ils apparaissent sur le corps dès les premières années de la vie du bébé. Plus souvent, ces taches apparaissent lors des périodes de fortes poussées hormonales - pendant la puberté, pendant la grossesse, la ménopause.

Les risques de santé plus graves sont les taches de naissance qui n'apparaissent pas immédiatement après la naissance, mais à un âge plus avancé. De telles formations renaissent souvent dans les mélanomes.

Le mélanome est le trouble de la pigmentation le plus dangereux pour l'homme. C'est une formation maligne qui se développe très agressivement.

Le mélanome se développe profondément dans la peau et se propage plus loin, affectant d'autres organes. Par conséquent, il est très important de diagnostiquer cette maladie le plus tôt possible et de commencer son traitement.

Le vitiligo est l'apparition sur la peau de zones incolores dues à la perte de pigment. Le corps produit des anticorps qui infectent les mélanocytes.

Le seul symptôme du vitiligo est une peau incolore et pâle sur certaines zones du corps. Ce phénomène est relativement rare.

Les causes de la couleur pâle de la peau sont dues à des lésions auto-immunes. La maladie est associée à une prédisposition héréditaire.

Des taches pigmentaires peuvent apparaître sur le sol, brûlures, piqûres d'insectes, cicatrices, égratignures, éruptions cutanées au niveau de l'urticaire. La décoloration de la peau est parfois associée au traitement de certains médicaments (œstrogènes, contraceptifs), à une altération des fonctions du système immunitaire.

Après le bronzage habituel au soleil ou après avoir visité le solarium, des zones sombres peuvent également apparaître sur le corps.

Les changements de couleur de la peau peuvent être associés non seulement à des troubles de la pigmentation, mais également à des maladies courantes. Par exemple, la couleur terrestre ou grise de la peau humaine indique clairement que sa santé ne va pas bien.

Il convient de garder à l'esprit que les types de couleur de la peau humaine peuvent varier en raison de caractéristiques congénitales. Une palette de tons de peau plutôt large est considérée comme la norme.

La couleur de la peau d'une personne dépend de ses caractéristiques génétiques.

Mais si une personne remarque que le ton de sa peau a changé, vous pouvez suspecter le développement de la maladie. Tout d’abord, il est nécessaire de déterminer les tons naturels de sa peau (la couleur peut varier en raison des coups de soleil, du manque de sommeil, etc.).

). Il est possible de poser un diagnostic précis et de connaître le nom de la maladie seulement après avoir consulté un médecin.

Si la couleur grise de la peau est devenue très perceptible pendant une courte période, cela peut indiquer des violations du système digestif.

Un changement radical de teint en grisâtre justifie une visite chez un gastro-entérologue. Une teinte gris terreux peut indiquer des perturbations dans le fonctionnement du pancréas.

En outre, la teinte grise de la peau est caractéristique des personnes qui fument beaucoup et qui abusent de l'alcool.

Le teint rouge - une conséquence de l'expansion des vaisseaux sanguins et du flux sanguin actif. Cela se produit avec une personne en bonne santé, dans des pièces chaudes ou dans la rue.

Ensuite, la température corporelle augmente brusquement. Une personne peut rougir en raison d'une intoxication grave - toxique, narcotique, alcoolique.

Cependant, les bouffées vasomotrices du visage peuvent être le signe d’une hypertension, de problèmes des fonctions du système cardiovasculaire. Comment déterminer le diagnostic exact, le médecin vous le dira.

Dans ce cas, le plus important ne sera pas de savoir comment améliorer le teint, mais d'éliminer immédiatement la cause des rougeurs. Comment uniformiser le teint avec une légère rougeur, associée aux particularités de la peau, incite le spécialiste-cosmétologue.

Ceux qui cherchent à obtenir une couleur olive lisse et à cette fin prennent un bain de soleil régulier, il convient de noter que l’ultraviolet aggrave toute pigmentation. Par conséquent, il est très important de toujours utiliser des équipements de protection de haute qualité.

Le vitiligo est l’une des pathologies cutanées les plus graves. La maladie a des symptômes prononcés - des taches blanches avec des limites clairement définies.

Si vous ne traitez pas la maladie, la pigmentation augmente, les fragments de peau affectés se confondent. En outre, le processus peut affecter la racine des cheveux - il perdra sa couleur naturelle.

Les principaux lieux de localisation des taches pâles sur la peau pendant le vitiligo sont:

  • mains, paumes,
  • visage, coudes,
  • cou et plis des membres.

La maladie commence en raison de la forte destruction des mélanocytes, mais la cause de ce phénomène n’est toujours pas claire. L'une des versions médicales est une prédisposition héréditaire et un dysfonctionnement du système immunitaire.

Les cellules contenant le pigment meurent ou s'effondrent rapidement et, par conséquent, des zones prononcées transparentes ou blanches apparaissent sur la peau.

Le traitement de la maladie est possible, mais ce sera difficile et long.

Leucoderma - violation de la pigmentation de la peau, entraînant une diminution ou une disparition complète de la mélanine. L'une des variétés de cette pathologie est la leucodermie syphilitique, qui se développe lorsqu'une personne est infectée par une maladie de nom similaire.

Elle a des symptômes particuliers, donc elle est facilement diagnostiquée. Sur la peau apparaissent des éruptions cutanées arrondies caractéristiques. L'hyperpigmentation se forme autour des taches blanches, de sorte que l'éruption devient très visible.

Il existe le concept de "fausse leucodermie", lorsque des taches caractéristiques accompagnent des maladies:

Causes des troubles de la pigmentation

La mélanine est produite par des cellules appelées mélanocytes, situées dans l'épiderme. Sa synthèse est due à l'enzyme tyrosine.

La cause de la violation de la pigmentation normale de la peau peut être une production excessive de pigment (hyperpigmentation), qui se manifeste sous la forme de taches de rousseur, de mélasma, de taupes et de taches de naissance, ainsi que de son absence d'albinisme et de vitiligo provoquant.

- impact
rayons ultraviolets (bronzage multiple intense dans un salon de bronzage, à l'air libre)
le soleil);
- manque de vitamine C dans le corps;
- l'utilisation de produits cosmétiques, de parfums pour le bronzage;
- changements dans les niveaux hormonaux (grossesse, ménopause, maladies sexuelles)
sphères);
- maladies chroniques du tractus gastro-intestinal, altération de la fonction rénale,
le foie;
- conditions environnementales défavorables;
- situations stressantes, dépression nerveuse;
- Un système immunitaire affaibli. taches de rousseur célèbres qui dérangent leurs propriétaires permanents
présence sur le nez et les joues et particulièrement floraison vive au printemps et en été
sont également des manifestations d'hyperpigmentation.

-quelques ingrédients
présents dans les produits cosmétiques et les médicaments peuvent augmenter la photosensibilité - quelque chose comme
il y a une sensibilité de la peau à la lumière et conduit à une hyperpigmentation de la peau.

À ces
Ingrédients: huiles de citron vert et de bergamote, acide rétinoïque et
divers arômes synthétiques. La couleur de peau inégale est très commune.
résultat de l'utilisation constante de produits cosmétiques contenant de tels ingrédients,
produits de soin de la peau ou
même après le rasage des produits de soin.

Liste de médicaments
médicaments pouvant augmenter la photosensibilité, très longtemps
Il comprend des diurétiques, des anti-inflammatoires,
médicaments antipaludiques, médicaments pour le traitement du cancer.

Si vous savez quels médicaments vous prenez
peut augmenter la photosensibilité de la peau, n'oubliez pas d'utiliser
écrans solaires - les produits cosmétiques à écran solaire doivent être appliqués sur
peau toutes les deux à trois heures.

Les raisons des troubles de la pigmentation peuvent être nombreuses. Les médecins notent des facteurs génétiques, des perturbations auto-immunes, les effets négatifs du rayonnement ultraviolet. Les experts parlent également de mauvaise écologie. La poussière de la ville, les conditions climatiques difficiles peuvent causer la pigmentation.

Des problèmes de pigmentation peuvent également survenir lors de la prise de certains groupes de médicaments. Dans ce cas, les antibiotiques et les contraceptifs oraux jouent un rôle particulier.

La pigmentation du visage ou de l'estomac, par exemple, peut apparaître après le processus inflammatoire. Souvent, après une piqûre d'abeille ou une guêpe, une tache sombre reste longtemps sur le corps humain. Le fait est que le pigment mélanine a un effet positif sur la cicatrisation des tissus, il résiste bien aux radicaux libres. En raison du fait que les mélanocytes ont souvent du mal à guérir dans une zone particulière de la peau, il s'avère qu'ils la pigmentent simultanément.

Si une personne commence à remarquer les premiers symptômes de décoloration de la peau, il est préférable de demander conseil à un spécialiste. Ceci est recommandé, même si les points blancs ne causent aucune gêne.

Seul un dermatologue peut découvrir la véritable cause de ces anomalies grâce à un examen approfondi.

Les experts estiment que la perte de pigment par les cellules est due à des causes internes et externes.

Les causes internes incluent:

  • processus auto-immuns, lorsque, pour des raisons inconnues, le corps se débarrasse des mélonocytes;
  • prédisposition génétique;
  • échec de l'hypophyse et de l'hypothalamus, modifications du niveau hormonal;
  • infections virales graves;
  • dysfonctionnement de la glande thyroïde, perturbation du système endocrinien du corps;
  • un état de stress constant et de tension nerveuse;
  • avitaminose.

Les facteurs externes sont mis en évidence dans une liste séparée. Ceux-ci comprennent:

  • sensibilité accrue de la peau aux effets des produits de nettoyage et des détergents, des tissus artificiels et d'autres irritants;
  • blessure à la peau;
  • interaction régulière avec des substances toxiques;
  • mauvaise utilisation du bronzage, SPA - procédures.

Les maladies fongiques de la peau sont très répandues. Le lichen coupé ou coloré est une forme d'infection fongique de la peau.

Le plus souvent, la maladie se manifeste chez les hommes vivant dans des climats chauds. Dans de rares cas, le zona peut être trouvé chez les enfants ou les hommes plus âgés.

Les médecins identifient plusieurs causes principales de la maladie:

  1. dystonie vasculaire végétative;
  2. abus d'antibiotiques;
  3. enthousiasme pour les bains de soleil et les procédures de SPA;
  4. échec du système endocrinien;
  5. changer les niveaux hormonaux.

Les symptômes de la maladie ne procurent aucune sensation désagréable au patient en cas d'éclaircissement de la peau. Parfois, il y a une légère démangeaison.

Le traitement ne peut être prescrit que par un dermatologue, après avoir examiné un grattage de la peau afin d'identifier l'agent pathogène.

L’état du corps humain dépend en grande partie d’une alimentation appropriée et équilibrée. Les taches blanches sont très fréquentes en violation du régime alimentaire normal.

Si vous n'organisez pas un régime rationnel, le processus peut être retardé et entraîner un éclaircissement complet de la peau. Ne compter que sur l'auto-guérison n'en vaut pas la peine.

Un dermatologue analysera l'état du corps et rédigera des additifs biologiques spéciaux. Vous devrez peut-être subir des traitements cosmétiques.

Une approche intégrée du problème aidera à le résoudre en un à deux mois.

Recommandé: Petites taches rouges sur le corps; taches rouges sur le dos - causes; - peler la peau du visage - http://ozude.ru/shelushenie/kozha-na-litse/.

Classification des taches pigmentaires

La mélanogénèse est l'un des mécanismes de défense de l'organisme. Les mélanocytes produisent de la mélanine, qui est transportée par les processus cellulaires vers les kératinocytes et devient une partie de l'épiderme. Ici, il joue le rôle de filtre UV et absorbe le rayonnement solaire, prévenant ainsi les brûlures et les effets nocifs du rayonnement.

Les défaillances de la mélanogenèse entraînent une production accrue de mélanine et la formation de zones hyperpigmentées sur le corps. Sur la base de l'origine, toutes les hypermélanoses peuvent être divisées en primaire et secondaire.

  • congénitale: lentigo juvénile, naevus (taupes) pigmentés;
  • héréditaire: mélanisme, taches de rousseur, lentiginose, syndrome de Peutz-Yeghers-Touraine;
  • acquis;
  • limité: mélasma, chloasma, lentigo sénile, pigmentation linéaire du front;
  • diffuse: maladie d'Addison, mélasma cachectique, hyperpigmentation toxique;
  • médicaments: poikilodermie pigmentaire réticulaire du visage et du cou, mélanose de Riel, mélasma toxique de Hoffman-Haberman;
  • causés par des facteurs externes: pigmentation du marbre de Bushke-Eichorn, mélasma actinique, troubles de la pigmentation de nature parasitaire.
  • post-infectieux: manifestations de tuberculose, syphilis;
  • post-inflammatoire: après l'acné, le lichen plan, l'eczéma, la neurodermatite, etc.

Parmi les hypermélanoses les plus courantes avec localisation sur le visage figurent:

Chloasma (melasma) - apparaissant
pigmentation brune ou brun grisâtre sur le visage, qui parfois
appelé le "masque de femme enceinte". Ce type de taches pigmentaires est caractéristique, tout d’abord
file d'attente pour les femmes enceintes et causée par des fluctuations constantes des niveaux d'hormones
dans le corps d'une femme.

Dans ceux
Dans les cas où l’apparence de taches de vieillesse n’est pas associée à la grossesse, une telle
la condition s'appelle le mélasma. Bien que ces taches de vieillesse suffisent
désagréable, généralement après la pigmentation de l'accouchement
disparaît avec le retour des niveaux d'hormones à la normale.

Pigmentation: caractéristiques, symptômes de troubles, diagnostic et traitement des troubles

Le mot "pigmentation" aujourd'hui nous inquiète non seulement les femmes d'âges différents, mais aussi les hommes. Ils luttent avec cela, ils l'appellent «maladie», ils le cachent. Mais peu de gens savent que le mot «pigmentation» n’intimide rien en soi.

Selon le dictionnaire, la pigmentation est appelée coloration des tissus, qui se produit sous l'influence de pigments. Malheureusement, presque chaque personne au cours de sa vie est confrontée à des troubles de la pigmentation, qui peuvent être localisés dans la zone du décolleté, du visage, des mains, des jambes et d'autres zones ouvertes du corps.

Diagnostic et prescription de traitement

Le mélasma est le plus souvent représenté par le mélasma, qui peut être décrit comme une tache pigmentaire foncée, apparaissant le plus souvent à l'adolescence, ainsi que chez les femmes enceintes ou en couches.

Très souvent, une cause de pigmentation du visage devient un trouble hormonal. Surtout cette maladie sont des femmes.

Les mélasmes sont particulièrement fréquents chez les femmes.

Les principales méthodes de traitement

En plus du traitement médical ou médical des troubles de la pigmentation, il existe également des méthodes populaires. La plupart d'entre eux sont basés sur le blanchiment de la peau avec des substances naturelles sans l'utilisation de produits chimiques.

Il existe de nombreuses recettes de remèdes populaires qui contribuent à la normalisation de la pigmentation dans tout le corps. Avant de commencer un traitement avec des méthodes traditionnelles, vous devez consulter votre médecin pour éviter tout impact négatif sur la santé.

Masque facial blanchissant au concombre Lors de la préparation, vous aurez besoin d’un petit concombre pelé. Il est nécessaire de frotter et la bouillie qui en résulte est appliquée sur les zones de pigmentation. Gardez pendant 20-30 minutes et après le lavage sans savon.

Le masque de concombre possède d’excellentes propriétés blanchissantes.

Masque pour aligner la couleur du visage Pour le masque, vous aurez besoin de jus de carotte, que vous devez essuyer votre visage deux fois par jour. Immédiatement après l'application, ne lavez pas.

Lorsque le visage se dessèche, rincez-le avec de l'eau diluée avec du lait. Pour de meilleurs résultats, il est conseillé d'utiliser un verre de jus de carotte chaque jour.

Allégement des taches de vieillesse après l'accouchement Mélangez du lait non pasteurisé et de l'alcool (ou de la vodka) dans un rapport 1/3. Essuyer tous les soirs avant de se coucher.

Jus de melon provenant de taches de vieillesse Il est nécessaire d’appliquer de la pulpe de melon fondue sur les zones touchées et de les essuyer avec du jus de melon. Répétez la procédure deux fois par jour.

Les violations de la pigmentation de la peau sont traitées de différentes manières. Le traitement dépend principalement du type de maladie, de l'âge du patient et de la présence de maladies chroniques.

Cosmétiques: crème de pigmentation

Si la pigmentation de la peau n'est pas un symptôme de la maladie, le médecin peut alors recommander certaines préparations cosmétiques. Dans la composition des crèmes efficaces pour la pigmentation, au moins un de ces composants doit être présent:

  • l'arbutine;
  • l'hydroquinone;
  • la vitamine C;
  • l'acide kojique;
  • extraits de jojoba et de persil.

Avant d'utiliser des crèmes de pigmentation, la consultation d'un médecin est obligatoire.

Resurfaçage de la peau au laser

Un bon résultat dans l'élimination des troubles de la pigmentation est également démontré par les procédures en salon, en particulier le polissage au laser de la peau. Un tel effet complexe sur la peau vous permet de vous débarrasser de divers défauts.

Le laser affecte les taches pigmentaires, la destruction de la mélanine se produit. Cette méthode d'élimination des défauts vous permet d'éliminer la pigmentation de différentes tailles en toute sécurité et rapidement. L'essentiel est de ne demander de l'aide qu'à des professionnels et non de se soigner soi-même.

Élimination de la pigmentation: peeling, photothérapie

Enlevez les taches de vieillesse et avec l'aide de la photothérapie ou du peeling. Vous pouvez utiliser cette procédure dans le centre de cosmétologie de votre ville, après avoir consulté un dermatologue.

Le peeling est un nettoyage en profondeur de la peau, réalisé à l'aide de crèmes spéciales. La photothérapie est la luminothérapie. Cette méthode fonctionne grâce au rayonnement ultraviolet, qui peut stimuler certains processus métaboliques dans le corps et agit localement comme un immunomodulateur.

Masquage des taches pigmentaires

Masquer l'hyperpigmentation du visage est très difficile - il ne peut pas être recouvert de vêtements comme sur le corps. Divers produits cosmétiques, tels que des crèmes et des masques blanchissants, viendront à la rescousse. Avec l'utilisation systématique, ils donnent un effet visuel modéré.

Le moyen le plus populaire et le plus abordable de déguiser est une poudre de teint et une poudre cosmétique. Dans ce cas, leur couleur doit être sélectionnée 1-2 tons plus foncés que la couleur naturelle de la peau. Le correcteur de correcteur peut être plus efficace. Il a une texture plus dense et cachera mieux la pigmentation.

Prévention

Si vous savez que vous êtes
entrez dans le groupe à risque et tôt ou tard, vous pourrez gagner laide
blots sur votre peau, vous devez prendre des mesures pour les prévenir. Ils sont jolis
simple et ne nécessitent pas de coûts supplémentaires.

1.Quand le printemps arrive, quand le soleil entre dans une phase d'activité particulière,
utiliser des crèmes, des crèmes avec un facteur de protection élevé à chaque sortie de la rue
des rayons UV pour le visage et le décolleté.

2. Essuyez la peau quotidiennement avec une solution de jus
citron, persil, tranches de concombre, lait aigre, kéfir, yogourt,
Utilisez des crèmes blanchissantes.



Article Suivant
Goutte - Symptômes et traitement à domicile