Larme de ligament de cheville


L'articulation de la cheville est une articulation complexe du système musculo-squelettique. Ses fonctions comprennent non seulement la mise en œuvre de mouvements mécaniques, mais également la stabilité de tout le corps. Un seul mouvement maladroit suffit pour se blesser. La déchirure des ligaments de la cheville entraînera la restriction des mouvements actifs de la personne.

Causes de larmes

La surmenage mécanique de l'articulation de la cheville provoque des déchirures des ligaments. La pression appliquée sur les fibres dépasse leur niveau de résistance et d'élasticité. Les footballeurs, athlètes, patineurs et skieurs sont les plus exposés. Pendant les séances d'entraînement, le pied tourne brusquement vers l'intérieur, tandis que le reste du membre inférieur continue à se déplacer droit.

Dans 60% des cas, le mouvement du pied appartient à la catégorie des blessures domestiques. À pied, en descente ou en montée, les ligaments peuvent être endommagés. Un mouvement imprudent conduit à rentrer le pied vers l'intérieur. Les fibres ne résistent pas à la pression exercée par la masse de tout le corps.

Les plus sensibles aux larmes sont les ligaments du visage, dans lesquels:

  • troubles métaboliques;
  • surpoids;
  • âge avancé;
  • malformations congénitales ou acquises du pied (pieds plats, pied de cheval, pied de talon et autres);
  • il y a déjà eu des blessures à la cheville;
  • chaussures inconfortables ou l'habitude de porter constamment des talons hauts.

Symptômes de dommages

La fixation de la cheville est réalisée par trois groupes de ligaments. Avec une rupture partielle des fibres, la fonction de support de l'articulation reste. Les principaux symptômes cliniques de la souche:

  • douleur en marchant;
  • douleur à la palpation;
  • gonflement des articulations;
  • ecchymose dans la région blessée.

Pour détecter les dommages subis par un groupe particulier de ligaments, un symptôme de «tiroir» est utilisé. Le traumatologue, en fixant la jambe dans le tiers inférieur, vérifie la mobilité du pied. Le côté sur lequel la mobilité exprimée de manière pathologique est notée et indique le groupe de ligaments endommagé.

Traitement

Une fois le diagnostic établi par le traumatologue, le traitement est effectué en ambulatoire. Les principaux événements désignés sont les suivants:

  • élimination des symptômes de dommages;
  • restauration de l'intégrité des ligaments;
  • une augmentation du volume moteur du pied;
  • correction de la démarche.

Après une tension des ligaments, la capacité de travail est entièrement rétablie dans les trois semaines. Pour un rétablissement rapide, il faut non seulement assurer le reste du membre, mais aussi observer le traitement prescrit.

Après une blessure, de la glace est appliquée sur la zone endommagée. Le froid résiste à l'hospitalisation à l'urgence. Lorsque la douleur ou le gonflement persistent, la glace peut être maintenue pendant une heure au maximum (il est recommandé de prendre une pause de cinq minutes après 30 minutes).

La restriction de la mobilité de l'articulation de la cheville est assurée par l'imposition d'une attelle en plâtre pendant 10 jours. La fixation est ensuite réalisée avec un bandage serré, un enroulement en forme de huit autour de la cheville et du pied. Ces mesures thérapeutiques sont appliquées en cas de déchirure des ligaments, en l'absence d'hémarthrose. En cas d'hémorragie dans la cavité articulaire, le médecin anesthésie d'abord la zone touchée avec un médicament et effectue une ponction, puis fixe la cheville.

Dès le troisième jour après la lésion, il convient de commencer un traitement de physiothérapie: thérapie UHF; exposition aux ultrasons; traitement à la paraffine; thérapie diadynamique; thérapie magnétique.

Les massages et les traitements à l'eau contribuent également à une récupération rapide. Au moment de ces méthodes, le bandage est retiré des jambes.

En fonction de la gravité des dommages et de la capacité de régénération des fibres, il convient de commencer le traitement par des exercices de gymnastique pendant 3 à 7 jours. Le port de chaussettes, la marche et les étirements amélioreront la circulation sanguine et maintiendront le tonus musculaire.

Ne faites pas d'exercices dans la douleur. L'excès de stress empêche la guérison.

Les compresses et les onguents sont appliqués sur la peau intacte. Les médicaments anti-inflammatoires peuvent aider à rétablir la circulation sanguine locale et à réduire l’œdème: Finalgon, Gymnastogal, Sanitas. Nikoflex, le gel Diclak et le gel Fastum sont utilisés comme analgésiques. La pommade est doucement frottée dans la peau avec des mouvements de glissement.

Le processus de restauration de l’intégrité des ligaments est complexe et long. Malgré le rétablissement complet du mouvement dans le pied, le risque de blessure supplémentaire est accru. À titre préventif, il est recommandé de se réchauffer avant les séances d’entraînement, de porter des chaussures confortables et d’être attentif lors des mouvements.

Rupture du ligament de la cheville: modalités de récupération et de traitement à domicile

La déchirure du ligament de la cheville est une blessure grave, elle provoque une douleur intense et rend le mouvement presque impossible. Selon le DAI de pathologie, le code S93.2 est attribué: violation de l’intégrité des ligaments dans la région de la cheville et du pied.

Causes de rupture du ligament de la cheville

La déchirure se produit quand une charge élevée sur l'articulation et les tendons du membre. En conséquence, l'appareil ligamenteux ne parvient pas à faire face au stress, des signes de rupture ou de déchirement incomplet des ligaments apparaissent.

De telles blessures sont particulièrement sensibles pour les athlètes et les personnes menant une vie active. En outre, déchirer les tendons et les ligaments de la cheville est possible dans la vie quotidienne avec une négligence banale.

Le risque de blessure augmente:

  • excès de poids corporel;
  • troubles métaboliques;
  • âge avancé;
  • déformation notable du pied due à des anomalies congénitales ou à une maladie acquise;
  • chaussures inconfortables, y compris les talons hauts.

On trouve souvent des larmes aux tendons de cheville chez les personnes qui mènent une vie sédentaire et qui travaillent sédentairement. Ils ont un risque de blessure même avec peu d'effort.

Les symptômes

Identifier une déchirure du ligament de la cheville est problématique, car le tableau clinique est très similaire à celui d'autres types de blessures:

  • La douleur Se produit immédiatement ou peu de temps après la blessure. Selon la gravité, il est subdivisé en faible, moyen et fort. En raison de fortes douleurs, la victime éprouve des difficultés considérables en matière de mouvement et est considérée comme handicapée.
  • Ecchymoses et hématome. Apparaissent en violation de l'intégrité des petits vaisseaux sanguins et des capillaires, des dommages à la peau.
  • Gonflement et gonflement. Localisé dans la zone de dégât. Dans les formes graves, l'œdème s'étend rapidement à l'articulation, au pied, et peut affecter la région de la cheville.
  • Souvent, la température corporelle augmente.
  • Mobilité limitée de la cheville, elle peut être déformée et déviée vers l'intérieur ou l'extérieur par rapport à la jambe.

Sur la base de la combinaison et de la sévérité des symptômes, le médecin évalue le degré d'endommagement des ligaments et des tendons et détermine la tactique du traitement.

Méthodes de traitement

Le traitement du ligament de la cheville est souhaitable pour commencer immédiatement après la blessure, sans retarder le processus. Les symptômes progressent rapidement et peuvent provoquer des effets indésirables.

L'approche thérapeutique est déterminée par le spécialiste à partir du tableau clinique et des résultats de l'examen diagnostique. Confirmer l’intégrité de l’appareil ligamenteux aidera à:

En règle générale, le plâtre est appliqué sur le membre blessé, des médicaments sont prescrits pour soigner la peau, les ligaments et les tendons.

Au cours de la période de rééducation, il est recommandé au patient une nutrition appropriée, une thérapie par l’exercice pour développer les jambes et le manque d’activité physique intense, ainsi que des activités sportives.

Fonte de plâtre

En règle générale, il suffit de porter du gypse pendant 10 jours maximum. Cependant, en raison de leurs caractéristiques physiologiques, les personnes âgées doivent marcher avec le plâtre plus longtemps, leurs tissus se régénèrent plus lentement que chez les jeunes. La période exacte est déterminée individuellement par un traumatologue.

Si le dommage est léger, vous pouvez le faire avec un bandage régulier. La jambe doit être bandée dans une direction spéciale afin de relier les ligaments et les tendons déchirés.
Les larmes aux ligaments de la cheville guérissent pendant environ 8 à 10 jours ou plus.

Pour la période d'immobilisation, il est impossible de faire du sport, seulement après avoir enlevé les attelles et renforcé les ligaments, le médecin prescrit-il une gymnastique, une thérapie physique, corrige le régime pour une meilleure cicatrisation du tendon.

Traitement médicamenteux

Grâce à des médicaments bien sélectionnés, il est possible d’accélérer le processus de guérison des ligaments, d’arrêter les symptômes et de réduire la douleur.

Pour le traitement de la cheville utilisé pommades, gels, baumes avec des propriétés anti-inflammatoires, analgésiques et des comprimés. Par exemple:

  • Voltaren. Pommade efficace contre l'enflure, l'inflammation et la douleur. Il appartient au groupe des médicaments anti-inflammatoires non stéroïdiens, est utilisé par voie topique.
  • Nise a également un effet thérapeutique prononcé, appartient au groupe des AINS. La pommade soulage efficacement et rapidement, elle est donc largement utilisée pour divers types de blessures des ligaments et du tissu osseux.
  • Ibuprofène - comprimés à usage oral contre la douleur. Ils ont des contre-indications et des effets secondaires, sont strictement prescrits par un médecin.

De tels médicaments sont utilisés pendant la période de port du plâtre et après son retrait. Des médicaments anti-inflammatoires et anti-inflammatoires qui améliorent la régénération peuvent également accélérer le traitement.

Méthodes traditionnelles de traitement

Pour les ligaments bien cicatrisés après un dommage, utilisez des recettes de médecine traditionnelle: compresses, décoctions, infusions, solutions pour compresses et bains.

  • Aloe. Résiste aux poches et à l'inflammation. La feuille d'une plante doit être coupée et placée sur le tibia blessé, fixée par le haut avec un bandage. Gardez jusqu'à chauffé.
  • Applique en terre cuite. Dissoudre la poudre d'argile avec de l'eau à densité moyenne et appliquer sur la cheville. Après 2-3 heures, lorsque l'argile devient chaude, retirez la compresse. Il résiste bien aux poches et soulage les douleurs.

Les bains aux herbes sont utilisés pour réduire l'enflure et l'inflammation. Camomille bien adaptée, série, calendula, plantain, menthe. Avant d'utiliser ces recettes, la consultation d'un médecin est nécessaire. Ces traitements complètent la thérapie, ne la remplacent pas.

Rupture du ligament de la cheville: symptômes et traitement

L'articulation de la cheville est très puissante et parfaitement adaptée aux charges et aux mouvements constants.

La fixation du tibia au pied est réalisée par trois groupes de ligaments: les interosseux, interne et externe.

Les muscles les plus souvent endommagés du groupe externe, car ils sont responsables des mouvements les plus fréquents - plier le pied dans la direction de la plante du pied et le tourner vers l’intérieur.

Sur le nombre total de lésions de l'articulation de la cheville, la rupture du ligament représente 10%. Pourquoi ça se passe?

Causes de rupture du ligament de la cheville

1) Blessures sportives en sautant et en courant.

Les mouvements brusques d'un grand rayon, qui sollicitent simultanément le membre inférieur, entraînent le plus souvent la rupture des ligaments ou des lésions du groupe externe des muscles de l'articulation.

2) Blessures sportives chez les amateurs de sports d’hiver: ski, snowboard, patinage artistique.

Un mouvement brusque du membre autour de son axe avec une charge complète entraîne instantanément une blessure du groupe de muscles externe, moins souvent interne, de la cheville.

3) Blessures domestiques lorsqu’elles glissent sur une surface plane et mouillée, lorsqu’elles échouent, lorsqu’elles se renversent, etc.

4) Les travaux de jardin, en particulier les travaux de terrassement, exercent une charge importante sur les muscles de la cheville, dont les fibres s’étirent et se cassent progressivement, en particulier si ce type d’activité est inhabituel.

Cependant, vous conviendrez que la douleur dans le pied après avoir creusé le lit et la douleur aiguë après la chute sur la piste de ski ne sont pas les mêmes, bien qu'il porte le même nom.

Par conséquent, il existe différents types et degrés de dommages.

Les types de rupture du ligament de la cheville sont classés en fonction du degré d'endommagement des fibres:

  • Les dommages de degré I, dans la vie quotidienne appelés «étirements», caractérisent la déformation d'une petite quantité de fibres musculaires d'un groupe, le plus souvent externe;
  • Dommage de degré II est souvent appelé rupture partielle du ligament, il caractérise le traumatisme d'une quantité importante de fibres des muscles externes et internes de la cheville;
  • Une lésion de grade III est une lésion étendue des fibres musculaires de tous les groupes, c'est-à-dire une déchirure complète du ligament. Une complication de ce degré de dommage peut être le détachement du ligament du lieu de son attachement avec la perte ultérieure de ses fonctions;

Symptômes de rupture du ligament de la cheville

Qu'est-ce qui caractérise chaque degré de dommage?

І degré se manifeste:

- moins douloureux que l'inconfort causé par la charge sur le membre blessé, la marche rapide, la course à pied, la montée et la descente des escaliers;

- absence de sentiments désagréables seuls;

- rougeur à peine perceptible et léger gonflement au niveau de la flexion de l'articulation de la cheville devant le pied;

ІІ degré se manifeste plus douloureusement:

- douleur aiguë intense, même en marchant lentement sur une surface plane;

- couleur rouge vif de la jambe à la jonction avec le pied;

- gonflement de l'articulation, rendant impossible le port de chaussures;

- la douleur ne s'atténue pas lorsque le membre ne bouge pas;

- le désir de la victime de limiter ou d'exclure les mouvements;

Le troisième degré est clairement manifesté:

- rougeur de toute l'articulation, atteignant le milieu de la jambe;

- hématomes, hémorragies à la place de la blessure maximale;

- ecchymoses à la cheville et au bas de la jambe;

- douleur intolérable grave;

- l'impossibilité de mouvement, même si désiré ou nécessaire;

Lorsque le pied se sépare du lieu d’attache, il est suspendu, continuant le tibia, à se tenir sur le pied tant qu’il est impossible.

Le diagnostic de rupture des ligaments du pied est simple:

- le médecin analyse les symptômes visuels;

- identifie le groupe de ligaments affecté par un simple test de flexion-extension du pied;

- dans les cas difficiles, une image radiographique est nécessaire;

- pour les blessures les plus graves, la tomodensitométrie est prescrite pour évaluer les dommages aux fibres musculaires, l'intégrité du sac articulaire, le cartilage et les petits os de l'articulation;

Traitement de la rupture du ligament de la cheville

Dommages ou entorses se produisent à la maison.

Elle consiste à appliquer un traitement doux en appliquant un bandage de fixation de bandage élastique, en appliquant des onguents et des gels anti-inflammatoires et anti-œdémateux sur la surface endommagée.

Les deux premiers jours suivant la blessure, l'utilisation de compresses et de pommades chauffantes est inacceptable.

Au contraire, on utilise des pommades rafraîchissantes:

Ils ne réduisent pas la température de la surface de la peau, mais avec l'aide d'analgésiques, d'anticoagulants, de menthol, d'alcool et d'huiles essentielles, ils refroidissent et anesthésient le lieu de la blessure.

Ces pommades ne peuvent pas être frottées, vous devez les appliquer avec des mouvements légers sans pression.

L'absorption gélifie plus que les pommades!

Analgésiques et anti-inflammatoires:

Qui sont bien absorbés, ne vous réchauffez pas, mais refroidissez l'endroit où ils sont appliqués.

Utilisez-les pour les compresses sur les zones douloureuses et changez-les toutes les 3 à 4 heures.

Un joint légèrement blessé, à condition qu'il soit solidement fixé, n'a pas besoin d'être complètement immobilisé.

La marche est acceptable et même nécessaire, à condition qu'il n'y ait pas de support complet pour la cheville et le pied.

Pour marcher pendant cette période, vous pouvez utiliser une canne ou des béquilles.

Traitement avec des remèdes naturels pour les entorses de cheville légères

Les produits naturels sont utilisés comme lotions et compresses.

Des compresses à base de lait naturel ou de vodka peuvent être utilisées pour soulager l'enflure; l'enflure peut être éliminée en 2 jours maximum.

Une couche dense de bandage est humidifiée dans du lait ou de la vodka et enroulée autour de la cheville.

Il est recouvert de polyéthylène, puis d'une couche de coton ou d'un tissu chaud (de préférence en laine), bon, mais pas trop serré et tissé pendant 6-8 heures.

Des lotions de gruau d'oignon avec du sel de table (peuvent être iodées).

Deux oignons moyens sont broyés dans un hachoir à viande (le jus est préservé), une cuillère à soupe de sel est ajoutée, agitée, disposée entre des couches de gaze et appliquée sur la cheville blessée 5 à 6 fois par jour pendant 1 heure et demie.

La guérison survient après 10-14 jours.

La victime peut revenir à la vie à un rythme normal, mais il est préférable d'éviter les charges excessives (courses, sauts, descentes, descentes dans les escaliers).

Les blessures de grade 2 se produisent aussi souvent à la maison.

Mais l'articulation endommagée dans l'hôpital ou la salle d'urgence est pré-fixée avec un treillis en plâtre, offrant à l'articulation une immobilité complète.

De la médication après le retrait de la pommade anesthésique nommé de Langet avec l'action anti-inflammatoire et anti-œdème:

Complétez le traitement avec des pommades chauffantes:

Pour accélérer la guérison des fibres gravement blessées, des procédures physiothérapeutiques sont prescrites:

- UHF (traitement par champs électriques)

- des bains chauds et relaxants

Le traitement peut prendre jusqu'à trois semaines.

Les dommages au grade III nécessiteront probablement une hospitalisation.

Des analgésiques puissants sont utilisés pour soulager les douleurs aiguës.

La ponction est effectuée pour éliminer le sang et le liquide articulaire de la cavité articulaire, ce qui évite l'infection et l'inflammation des articulations, et la novocaïne, administrée pendant la ponction, aide à soulager la douleur pendant une journée.

En cas de rupture complète des ligaments de la jambe et du pied, une immobilisation est nécessaire. L'articulation est fixée de manière fiable avec un plâtre pendant 3-4 semaines.

Le médecin traitant choisit individuellement les médicaments à traiter, les exercices pour les exercices de physiothérapie et les procédures de physiothérapie.

Même en présence d'un plâtre, il est recommandé de bouger les doigts du membre affecté. Cet exercice simple accélère la fusion des ligaments et leur fournit la nutrition nécessaire.

Traitement de réadaptation ou de réadaptation

Après avoir réduit la douleur et l’enflure, un traitement de physiothérapie est prescrit. Ce traitement peut inclure:

- Electrophorèse avec calcium

- Phonophorèse avec hydrocortisone

- La cure de boue curative

Les procédures physiothérapeutiques restaurent la structure des fibres musculaires, accélèrent leur nutrition et leur croissance et se développent ensemble.

Augmenter la densité de la masse musculaire et restaurer son élasticité, accélérer les processus métaboliques à l'intérieur de l'articulation.

La récupération complète de la rupture sévère des ligaments se produit dans 2-3 mois.

L'exercice le plus simple après étirement de la cheville

  1. En position assise, bougez vos orteils lentement et librement pendant 2-3 minutes avec des pauses;
  2. Levez-vous, légèrement sur les orteils, lentement et doucement sur les talons;
  3. Marchez lentement en tournant vos talons vers l’intérieur, de 3 à 5 mètres;
  4. Marchez lentement en tournant vos talons de 3 à 5 mètres.

Prévention de l'entorse de la cheville

Une entorse à la cheville peut être évitée si:

- porter rarement mais sûrement des chaussures à talons;

- pour les activités sportives, porter des chaussures qui soutiennent correctement l'articulation de la cheville;

- faire des exercices et de l'éducation physique afin de renforcer les muscles et les ligaments des articulations;

Pour que l'accrétion du ligament et la réparation articulaire passent rapidement, correctement et éliminent les conséquences à long terme de la blessure, il est nécessaire de respecter scrupuleusement toutes les exigences du cours de rééducation.

Une attitude sérieuse envers chaque type de traitement conduira à la restauration complète de l'articulation et à une vie physiquement épanouissante!

Déchirer le ligament de la cheville

La rupture du ligament de la cheville est une blessure très douloureuse à laquelle les athlètes sont souvent confrontés. Mais les gens ordinaires ont aussi un problème similaire. Les ligaments déchirés peuvent être partiels ou complets, avec une violation de l'intégrité des fibres dans une certaine partie du corps. Les ligaments de la cheville sont le plus souvent touchés, car ils sont toujours soumis à des contraintes sévères et peuvent parfois ne pas supporter de contraintes. Les statistiques montrent qu'environ 10% des cas associés à des blessures à la cheville présentent une rupture du tendon dans cette zone.

Au total, la nature a créé 3 groupes de ligaments pour la fixation du pied. Ceci est un attachement externe, interne et interosseuse. Dans le même temps, les ligaments externes sont le plus souvent touchés. Cela est dû au fait que la plupart des gens produisent des mouvements de flexion avec les pieds en l'air. En conséquence, une courbure prononcée de la jambe peut provoquer une déchirure ou un tissu ligamenteux.

Types de ligaments déchirés

La lésion du tissu ligamentaire de la cheville peut être différente. Tout dépend du degré de déformation des fibres. Au total, les médecins distinguent 3 degrés.

Un traumatisme aux ligaments de la cheville du premier degré s'appelle une entorse. Dans ce cas, il n'y a pas de rupture complète des ligaments de la cheville, mais seules quelques fibres sont déchirées. En conséquence, la plus grande partie du tendon reste intacte et la jambe peut fonctionner, mais cela donnera beaucoup de sensations désagréables à la personne.

En cas de lésion du deuxième degré, un espace tissulaire considérablement plus important se produit. En même temps, les fonctions du ligament restent intactes, mais tout mouvement de la jambe provoque une douleur intense.

L'option la plus grave et la plus dangereuse consiste à casser les ligaments de la cheville du troisième degré. Dans ce cas, tout le tissu ligamenteux est blessé, c'est-à-dire toutes les fibres. En conséquence, le ligament peut se détacher du lieu de son attachement. Dans ce cas, la jambe ne remplira pas ses fonctions. Cette situation est très dangereuse et un traitement de qualité est nécessaire.

Premiers signes

La cheville est fixée à l'aide de trois groupes de ligaments. Tout le monde peut en souffrir, mais les plus externes tombent souvent sous l'impact négatif. Toutefois, selon la gravité de la blessure, il peut s’agir d’un simple étirement ou d’une déchirure complète du tissu. Cela peut perturber l'emplacement du talus par rapport à la cheville, ce qui sera visible de l'extérieur.

Cependant, il est loin d’être toujours évident qu’il s’agit d’une rupture des ligaments de la cheville. Si les fonctions des jambes sont préservées, mais en cas de douleur intense, vous devez consulter un médecin afin de subir toutes les procédures de diagnostic nécessaires et d'obtenir le bon traitement. Dans certains cas, lorsque le ligament de la cheville est déchiré, la douleur est telle qu’une personne ne peut plus bouger de façon autonome. Dans une telle situation, vous pouvez appeler une ambulance ou avec l'aide de personnes non autorisées pour vous rendre à la salle d'urgence la plus proche.

Dans le cas où la douleur est ressentie au-dessus du pied, c'est un problème de cheville. Afin de ne pas provoquer une entorse encore plus grande, il est nécessaire de commencer à fixer le pied avec un bandage serré. Ce n'est qu'après que vous pouvez essayer de vous lever. Dans ce cas, compter sur le membre endommagé ne vaut pas la peine. La rupture du ligament de la cheville est une situation extrêmement douloureuse pour une personne. Beaucoup essaient de se débarrasser immédiatement du symptôme de douleur avec des analgésiques, mais ils peuvent être inutiles. Dans tous les cas, l’essentiel est d’obtenir une assistance médicale qualifiée.

Symptômes de pathologie

Pour chaque degré de blessure à la cheville, il existe des symptômes, par exemple, les signes du tout premier degré d’étirement se manifestent par une douleur tolérable qui vous permet de vous tenir debout sur la jambe blessée.

Dans ce cas, une légère rougeur peut apparaître dans la partie inférieure de la jambe.

Si l'entorse était suffisamment forte et qu'un grand nombre de fibres conjonctives étaient endommagées, le mouvement du membre inférieur serait quelque peu restreint. Il ne sera pas facile d’y faire confiance, car cela entraînera une douleur considérable. Si une personne peut toujours marcher, alors courir n'est plus une question. Si la jambe blessée est trop tendue, il y aura une douleur intense même lorsque le membre blessé est au repos.

Les dommages au troisième degré sont les plus graves. Avec une rupture complète des ligaments sur la jambe, il sera tout simplement impossible de marcher. De plus, il est clair qu’il ya des problèmes ici. Ceci est un fort gonflement de la cheville et de la cheville, ainsi que des hématomes et des ecchymoses. Ce dernier est une réaction normale à la rupture des tissus internes. Jambe du genou et ci-dessous perdre complètement la mobilité. Dans le même temps, la douleur devient si intense qu’il est impossible de la supporter même si aucun mouvement n’est fait.

Causes de blessures

Les causes de rupture du ligament peuvent être différentes, mais le plus souvent, ce problème concerne les personnes qui mènent une vie active. Allongés sur le canapé ou assis devant l'ordinateur, les ligaments peuvent difficilement être déchirés, bien que certaines personnes parviennent à se blesser à la cheville dans de telles situations.

Le groupe de risque principal comprend les personnes qui pratiquent un sport non pas constamment, mais de temps en temps. Cependant, la plupart d'entre eux comptent sur un effet rapide. Une forte surcharge d'un corps non entraîné entraînera des blessures chez l'athlète. L'une des plus fréquentes est la rupture ou l'entorse de la cheville.

L’âge de la personne est une autre cause fréquente de lésion du tissu ligamentaire de la cheville. Au fil du temps, les os du corps humain deviennent plus fragiles, les muscles perdent de leur élasticité et les ligaments se renforcent. En conséquence, même avec un mouvement du pied pas trop fort mais sans succès, vous pouvez obtenir un étirement important. Les chutes et autres situations traumatiques chez les personnes âgées sont plus graves que chez les jeunes. Dans ce cas, vous pouvez facilement casser les fibres ligamenteuses.

Les traumatologues disent avoir les patients les plus fréquents parmi ceux qui traitent les problèmes de ligaments de la cheville, ceux qui pratiquent un sport actif et aiment les sports extrêmes, par exemple le saut en hauteur. Ceux qui se plient souvent les jambes à cause de chaussures inconfortables risquent constamment de se déchirer les ligaments.

Diagnostic du problème

Si, après s'être blessé au membre, une personne soupçonne qu'il a un ligament déchiré, elle doit immédiatement consulter un médecin. Une visite à l'urgence sera la solution la plus raisonnable pour résoudre le problème rapidement et sans complications. Les blessures dans lesquelles une personne ne peut pas se tenir debout sur sa jambe en raison d'une douleur intense, où la cheville a fortement rougi et où un hématome est apparu sont particulièrement dangereuses.

Une personne avec une blessure similaire a une voie directe vers un traumatologue. Seul un médecin expérimenté peut déterminer immédiatement l’ampleur du problème. Parfois, pour confirmer le diagnostic, il suffit que le médecin effectue un test de flexion primitif. Cependant, des procédures de diagnostic supplémentaires, telles que la radiographie, sont obligatoires. Parfois, un examen supplémentaire peut être prescrit, mais le plus souvent, une radiographie suffit pour déterminer le degré de rupture des ligaments de la cheville.

Une fois que le spécialiste a posé le bon diagnostic, le traitement approprié sera prescrit. Pour ce faire, le plus souvent utilisé des fixateurs spéciaux qui ne permettent pas le mouvement de la jambe blessée, ce qui peut aggraver la situation avec les ligaments. Les médicaments peuvent être utilisés pour restaurer rapidement les tissus ligamenteux, mais les médicaments ne peuvent être utilisés qu'avec l'accord du médecin.

Méthodes de traitement

Les mesures thérapeutiques dépendent directement du degré de rupture des ligaments de la cheville chez un patient. De plus, un traitement supplémentaire peut être prescrit pour éliminer les symptômes supplémentaires. L'un des éléments importants du traitement de la cheville blessée est le repos complet du pied. Ceci est très important, car des mouvements supplémentaires rendront difficile la restauration du tissu ligamentaire. Dans la plupart des cas, lors du traitement d'une rupture du ligament de la cheville, non seulement la course à pied et de lourdes charges sur la jambe affectée, mais également la simple marche à pied ne sont pas autorisées. Les restrictions resteront valables jusqu'à ce que la radiographie ne montre pas que les ligaments vont bien.

Comme mesures thérapeutiques principales utilisaient un pneu ou une serrure spéciale. Il est placé sur la cheville pour assurer l’immobilité. En conséquence, le patient ne risque pas et ne pourra pas toucher sa jambe pendant son sommeil. La limitation des mouvements joue un rôle très important, car sinon, des ligaments encore plus déchirés sont possibles.

En plus de réparer le membre douloureux, utilisez des méthodes supplémentaires qui aident à la guérison rapide de la plaie et réduisent la douleur. Une méthode courante est la cryothérapie. Dans ce cas, le patient se recouvre de glace, ce qui permet de rétrécir les vaisseaux dans la zone touchée. Cette approche vous permet de supprimer les poches, de réduire les hématomes et de soulager les douleurs aiguës. La cryothérapie est particulièrement efficace immédiatement après une blessure aux ligaments de la cheville.

Les bandages élastiques sont utilisés pour réduire le gonflement et stabiliser les articulations. Ils seront utiles non seulement pendant le traitement, mais également pendant la période de récupération après un traumatisme, car avec leur aide, il sera plus facile de restaurer la fonctionnalité du membre.

Pendant toute la durée du traitement, il sera très important que les règles de limitation relative de l'activité physique soient strictement observées. Si une personne ne fait pas trop d'effort, mais qu'elle repose simplement, le processus de récupération sera plus rapide pour elle. Besoin de plus de temps à passer en position couchée. Dans ce cas, la jambe douloureuse doit se situer à une certaine hauteur au-dessus du corps. Cela améliorera la circulation du sang et débarrassera la jambe des poches.

En ce qui concerne l’usage de drogues, elles sont dans la plupart des cas facultatives. Cependant, il arrive parfois que les médecins prescrivent toujours des anti-inflammatoires, tels que le nimésulide et l'ibuprofène. En raison de leur utilisation, non seulement réduit le risque d'inflammation dans la zone touchée, mais également le symptôme de douleur.

Des analgésiques peuvent être utilisés en cas de douleur intense. Dans les cas extrêmes, les injections de lidocaïne ou de novocaïne sont autorisées. Mais il n'est utilisé que dans le cas du syndrome de douleur excessivement prononcé.

Pour traiter et restaurer l'articulation de la cheville après une lésion des ligaments, elle doit être associée à une thérapie physique. Mais il est possible de ne commencer que lorsque le médecin constate une amélioration et lui permet de bouger son pied. Une série d'exercices doit être nommée par un spécialiste. Il est choisi en tenant compte du degré de rupture du ligament, du type de lésion et de l'état général du patient. Avec un exercice régulier, vous pouvez réduire le temps de récupération après une blessure.

Une condition importante dans le traitement des ligaments est la chaleur. L'hypothermie peut nuire à l'état de la zone touchée. Des méthodes de thérapie physique telles que les doublures en paraffine, la UHF et la thérapie par courant diadynamique sont utilisées pour accélérer la récupération des tissus blessés.

Dans les cas les plus difficiles, le patient peut s’asseoir sur la table du chirurgien. La tâche du médecin consistera à coudre les ligaments déchirés. Ce sera le seul moyen de sortir si un ou plusieurs tendons de la cheville sont complètement cassés. La chirurgie peut être effectuée au maximum 5 semaines après la blessure. Sinon, le risque de complications sera très élevé. Une intervention chirurgicale est nécessaire en cas d'un troisième degré de lésion des ligaments de la cheville.

Dommages aux ligaments de la cheville: traitement des blessures à la cheville

Les ligaments de la cheville sont souvent blessés et cette blessure est principalement saisonnière. L'été est une période propice aux sports actifs (jogging, cyclisme et patinage à roulettes).

En hiver, vous pouvez endommager les ligaments de la cheville en faisant du ski ou en glissant simplement sur une pente glissante. Quelle que soit la nature de leur origine, on distingue les blessures suivantes à la cheville:

  1. Rupture de fibres individuelles. Ce traumatisme commun s'appelle «entorse de la cheville». Mais tout le monde ne sait pas que les lésions aux ligaments de la cheville, appelées étirements, sont en réalité une petite déchirure ou un microtraumatisme.
  2. Déchirer les ligaments de la cheville. Dans cette situation, il y a les dommages les plus graves qui ne guérissent pas d'eux-mêmes sans traitement approprié. Une douleur intense et une mobilité limitée obligent le patient à consulter un médecin.
  3. Séparation des ligaments de la zone de leur fixation. Cette blessure est très grave, elle a certains symptômes cliniques, qui seront discutés ci-dessous.

Symptômes de dommages ligamentaires

Les images cliniques des blessures à la cheville sont similaires, mais l’intensité de la douleur diffère. Cela est dû à la gravité variable de l'agent traumatique. Tout d'abord, le patient commence à s'inquiéter de la douleur qui survient généralement immédiatement après la blessure. Cependant, la douleur peut parfois apparaître tardivement en quelques heures.

Les dommages à l'articulation de la cheville (étirement) provoquent généralement un léger inconfort, qui peut survenir immédiatement ou après un certain temps. Dans la plupart des cas, la douleur disparaît après un certain temps.

Faites attention! Pendant cette période, il n'est pas recommandé de charger l'articulation blessée! La rupture partielle ou complète des ligaments de la cheville se manifeste par une douleur intense qui ne permet pas le moindre mouvement.

La sensation douloureuse est associée à un gonflement au point de rupture. Sous la peau peut être observé des ecchymoses (hémarthrose).

Lors de l'étirement, l'œdème est négligeable, mais une ecchymose n'est observée que chez les patients présentant une coagulation sanguine médiocre.

Parfois, les lésions aux ligaments de la cheville sont complètement indolores et le patient ne peut même pas se souvenir où et quand il s’est blessé. Souvent, après le sport, il y a un gonflement des jambes mais il n'y a pas de douleur.

De telles manifestations peuvent être vues avec une entorse à la cheville. Il convient de noter qu’il n’est pas possible de donner une réponse subjective à la question sur la nature du dommage. Pour ce faire, vous devez affecter des diagnostics supplémentaires (tomographie, radiographie).

Une rupture complète ou partielle des ligaments de la cheville est très clairement diagnostiquée, ce qui permet au médecin de prescrire un traitement adéquat au patient.

Les dommages aux ligaments de l'articulation de la cheville (nous parlons d'étirement) peuvent être traités par des méthodes conservatrices, mais parfois par une intervention chirurgicale. En d'autres termes, il y a deux options: conservatrice et opérationnelle.

Le traitement immédiat des blessures à la cheville est requis pour quatre raisons principales:

  1. destruction osseuse grave;
  2. instabilité de la cheville;
  3. rupture partielle des ligaments;
  4. blessures graves au pied.

Récupérer les ligaments endommagés immédiatement après une blessure. Si le traitement est retardé, des problèmes importants de récupération appropriée et efficace peuvent survenir.

Événements de premiers secours

Reste - les jours qui suivent la blessure en marchant doivent être au minimum pour fatiguer l'articulation douloureuse.

De la glace doit être appliquée dans les 15 minutes qui suivent la blessure et une heure plus tard, répétez la procédure.

Pour réduire la douleur et l’enflure, le membre blessé doit être placé sur un terrain élevé (mettez un coussin ou un rouleau sous la jambe).

Un bandage serré est nécessaire pour réduire le gonflement et stabiliser l'articulation.

Traitement conservateur

Des médicaments

  • Anti-inflammatoires non stéroïdiens.
  • Suppléments pour les ligaments et les articulations.
  • Analgésiques

Physiothérapie

Ce type de traitement ne peut être prescrit que 2 à 4 jours après la lésion.

Traitement radical (chirurgie)

Pour les lésions graves de la cheville, une intervention chirurgicale peut être nécessaire. En règle générale, une intervention chirurgicale est nécessaire pour réparer les tendons et les muscles endommagés. Si nous parlons d'entorses, le médecin choisit généralement l'opération qui convient le mieux à un cas particulier.

Cela dépend de la gravité et du type de blessure. Le niveau d'activité du patient ne joue pas un rôle mineur. Si la rupture du ligament ne peut pas être traitée par un traitement conservateur, la seule solution consiste à opérer dans cette situation.

Compte tenu de l'instrumentation moderne, les méthodes opératoires sont moins traumatisantes et ne peuvent pas causer de gêne grave au patient, quelle que soit l'essence de la thérapie. Le traitement chirurgical des entorses de la cheville repose sur la chirurgie plastique reconstructive et le renforcement des tendons.

La rééducation postopératoire est très importante pour restaurer le fonctionnement normal de l'articulation de la cheville. Un programme de réadaptation bien conçu revêt une grande importance pour la réussite des résultats.

Pour que les ligaments de la cheville soient traités correctement et que la fonctionnalité de l'articulation revienne rapidement, le patient doit consulter régulièrement le médecin traitant. En discutant des méthodes de traitement et de réadaptation, il est impossible de ne pas mentionner les complications pouvant découler du non-respect obstiné des recommandations médicales.

C'est important! Les ligaments auto-déchirés ne fondent presque jamais. Le tissu conjonctif arrive dans l'espace vide formé, ce qui provoque toujours une gêne, un gonflement et des processus inflammatoires.

Un traitement approprié des lésions ligamentaires et des blessures à la cheville est nécessairement intégré à l’ensemble des procédures de rééducation (exercices thérapeutiques, physiothérapie, massage). Dans la plupart des cas, le traitement des lésions des ligaments de la cheville est assez efficace.

Par conséquent, si un autre traumatisme plus grave et des lésions aux ligaments ne se chevauchent pas, un traitement conservateur donnera certainement des résultats positifs. La chirurgie n'est nécessaire que dans les cas graves.

Rupture du ligament de la cheville - causes, symptômes, traitement

L'articulation de la cheville d'une personne assume une partie importante de son poids. C'est pourquoi il est entouré de nombreux muscles et tendons, ce qui lui confère stabilité et fiabilité. Cependant, la rupture du ligament de la cheville est la lésion la plus courante du système musculo-squelettique. Pourquoi

  • Causes de blessures
  • Nous traitons les blessures correctement

Causes de blessures

  • Mode de vie sédentaire. La sédentarité et la sédentarité ont pour conséquence la destruction, la décrépitude et l’atrophie du système musculo-squelettique.
  • La vieillesse Il augmente le risque de blessure plusieurs fois, car avec le temps, les muscles du corps deviennent moins élastiques, les os deviennent plus fragiles et les ligaments deviennent plus faibles.

En outre, les sports traumatiques, la marche imprécise avec le serrage des pieds, les sauts en hauteur, etc. peuvent conduire à la rupture des ligaments de la cheville.

Types et symptômes de blessure

Par le nombre de fibres déchirées, la rupture du ligament de la cheville peut avoir plusieurs degrés:

  • Avec un léger degré de blessure, appelé étirement, une petite partie des fibres de la cheville est déchirée, c'est-à-dire des pauses microscopiques se sont produites. Ce degré s'accompagne de sensations douloureuses mineures pendant le mouvement et, éventuellement, d'un léger rougissement de la peau autour de l'articulation.
  • Le deuxième degré de blessure - une rupture partielle du ligament indique un dommage à la plupart des fibres de l'articulation. Dans ce cas, le patient peut éprouver de grandes difficultés à marcher ou ne pas être capable de marcher du tout.
  • Avec un degré de blessure extrême, le ligament de la cheville est complètement rompu, ce qui entraîne une violation de la fonction motrice de l'articulation et empêche le patient de se déplacer de manière autonome. L'articulation est élargie en raison du gonflement important de l'extérieur de la cheville et du pied. Des ecchymoses et des hématomes apparaissent dans la région de la cheville.

Nous traitons les blessures correctement

L'efficacité du traitement d'un traumatisme dépend du degré de dommage que le médecin détermine lors de la chirurgie pour traumatisme.

Il est également possible de diagnostiquer une rupture de cheville en utilisant:

  • Rayons X, à la suite desquels une luxation de la cheville ou une fracture de l'articulation est détectée;
  • IRM - aide à évaluer le degré de blessure, car donne une image en couches de tous les ligaments, les tendons et les articulations blessées.

Le traitement de la rupture légère des ligaments de la cheville est réduit à un bandage étroit de l'articulation et à l'utilisation d'agents ayant un effet ciblé sur le tissu conjonctif des ligaments.

Le traitement complet des blessures comprend également les régimes amaigrissants. Pendant la période de rééducation, le corps a besoin d'une quantité accrue de protéines, riches en par exemple des plats à base de viande et de produits laitiers.

Avec un léger degré de rupture du ligament, dès le premier jour après le début de la blessure, les médecins recommandent des mouvements actifs prudents avec les doigts et le genou, ainsi qu'une tension statique des muscles du pied et de la jambe. Cela contribue à la récupération rapide de la masse musculaire de l'articulation, ainsi qu'au maintien de l'élasticité et du tonus des muscles.

La restauration de la fonction articulaire dans ce cas prend environ 7 à 10 jours.

En cas de rupture partielle des ligaments de la cheville, l’utilisation d’agents pharmacologiques est importante.

Le traitement est effectué selon le schéma suivant: protection de l'articulation contre le stress - traitement médicamenteux - repos - utilisation d'un bandage compressif ou d'une attelle - thérapie par l'exercice - rééducation.

L'utilisation de la cryothérapie dans les premières heures après une blessure (traitement par le froid) réduit l'enflure et la douleur.

En cas de douleur excessive, des injections d'une solution de novocaïne, de lidocaïne et d'hydrocortisone sont utilisées.

Le traitement médicamenteux de la rupture partielle des ligaments de la cheville est réalisé à l'aide de médicaments non stéroïdiens à action anti-inflammatoire: ibuprofène, kétorolac, nimésulide, etc.

La procédure de ponction avec évacuation de l'excès de sang est indiquée en cas de découverte d'une hémorragie importante dans la cavité de l'articulation de la cheville.

Il est recommandé de porter un bandage ou une attelle de protection en forme de huit avec une rupture partielle des ligaments de la cheville pendant 2 à 3 semaines jusqu'à la disparition complète des poches et de la douleur.

Un traitement complet des lésions de la cheville implique également l’utilisation de méthodes de physiothérapie telles que les courants diadynamiques, les bains de paraffine, la thérapie UHF, etc.

Le traitement d'une rupture complète des ligaments de la cheville, ainsi que d'une hémorragie massive dans les tissus périarticulaires et d'un traumatisme ouvert avec des ligaments déchirés implique une intervention chirurgicale.

La procédure chirurgicale est pratiquée cinq ou six semaines après le début de la blessure, car une intervention chirurgicale antérieure peut déclencher l'apparition de contractures. Une intervention chirurgicale ultérieure entraîne des complications dans le processus de rééducation du patient.

Pendant la chirurgie, les ligaments endommagés sont suturés ou leurs extrémités sont cousues à l'os, la cavité articulaire est inspectée et les tissus endommagés sont réséqués (enlevés).

Conclusion

Le degré de traumatisme correctement diagnostiqué, une approche compétente du traitement, la mise en œuvre prudente des recommandations du médecin du patient conduisent au rétablissement rapide des ligaments de la cheville et à la réduction des conséquences après une blessure.

L'efficacité du traitement de la rupture de l'articulation de la cheville réside dans les cours de physiothérapie, la physiothérapie, les massages et les bains chauds au stade de la rééducation. L'approche individuelle à la complexité des exercices, l'activité physique précoce, garantit un rétablissement rapide de l'articulation.

Dommages aux ligaments de la cheville

Les lésions aux ligaments de la cheville sont des blessures assez fréquentes. Les entorses, les déchirures et les déchirures des ligaments représentent 10 à 12% du nombre total de blessures à la cheville. Le plus souvent, une blessure survient en hiver lorsque le pied est serré sur la glace, les marches et les plateformes couvertes de glace. Les blessures de ligament à la cheville représentent environ 19% de toutes les blessures sportives. La clinique des lésions des ligaments de la cheville dépend de leur gravité (étirement, déchirure, rupture complète). En règle générale, cela inclut l'œdème local, la douleur, la limitation du volume articulaire du mouvement dans l'articulation et la difficulté à marcher. Dans le traitement peut être utilisé des méthodes de physiothérapie, l'imposition d'une attelle de plâtre, une ponction médicale, des bains chauds et des massages.

Dommages aux ligaments de la cheville

Les lésions aux ligaments de la cheville sont des blessures assez fréquentes. Les entorses, les déchirures et les déchirures des ligaments représentent 10 à 12% du nombre total de blessures à la cheville.

Le plus souvent, une blessure survient en hiver lorsque le pied est serré sur la glace, les marches et les plateformes couvertes de glace. En outre, les ligaments peuvent être endommagés à la suite d'un saut d'une hauteur (souvent petite) ou d'une marche sur une surface inégale. Les dommages aux ligaments peuvent être combinés avec une subluxation ou une luxation de l'articulation de la cheville. Les lésions aux ligaments de la cheville sont l’une des blessures sportives les plus courantes (environ 19% de toutes les blessures chez les athlètes).

Anatomie

Il existe trois groupes de ligaments impliqués dans la fixation de la cheville. Sur la surface externe de l'articulation se trouvent les ligaments calcanéo-fibulaires, antérieurs et postérieurs talus-fibulaires, qui s'étendent le long de la cheville externe et empêchent le talus de se déplacer latéralement.

Sur la surface interne de l'articulation se trouve le ligament deltoïde (collatéral interne), constitué de couches profondes et superficielles. La couche superficielle est attachée au talus et aux os naviculaires, profondément à l'intérieur du talus. Le troisième groupe de ligaments, représenté par la syndesmose interfaciale, le transverse postérieur, le ligament tibial postérieur et frontal, relie les os du tibia les uns aux autres. Les dommages les plus courants sur le groupe externe de ligaments (généralement le ligament antérieur du talus et du fibulaire).

Classification des dommages au ligament de cheville

Il existe trois types de dommages à l'appareil ligamentaire de l'articulation de la cheville:

  • Rupture de fibres individuelles. Dans la vie de tous les jours, ce type de dommage est généralement appelé entorse de la cheville. Toutefois, ce nom ne correspond pas à l'état actuel des choses, car les ligaments sont complètement inélastiques et ne peuvent pas s'étirer.
  • Déchirer les ligaments de la cheville. Une partie importante des fibres se brise, mais les faisceaux continuent de jouer leur rôle de support.
  • Rupture complète des ligaments de la cheville ou leur détachement du lieu de fixation.

Symptômes de dommages aux ligaments de la cheville

Les trois types de lésions aux ligaments de la cheville sont accompagnés des mêmes signes cliniques; toutefois, la gravité de ces signes dépend directement de la gravité de la lésion. Un patient présentant des lésions aux ligaments de la cheville se plaint de douleurs en marchant. Visuellement révélé un gonflement et des ecchymoses dans la zone des dommages. La palpation des ligaments blessés est douloureuse. L'hémarthrose est possible.

Lorsque les entorses de la cheville sont tendues, l'œdème est local, la victime ressent de la douleur mais conserve la capacité de marcher. Lorsque les ligaments de la cheville sont déchirés, l'œdème s'étend à la surface externe et antérieure du pied. Marcher est difficile à cause de la douleur.

Une rupture complète des ligaments de la cheville est accompagnée par une hémarthrose, un œdème grave et des ecchymoses s'étendant au dos et à la surface plantaire du pied. La marche est très difficile, parfois impossible à cause de la douleur.

L'échec des ligaments est confirmé par le symptôme positif du «tiroir», qui consiste à vérifier si le médecin tient le bas de la jambe du patient avec une main et déplace le pied avec l'autre. Lorsque la partie antérieure des ligaments latéraux est cassée, le pied se déplace en avant. Avec la rupture des ligaments latéraux, une augmentation de la mobilité latérale du pied est notée. L'étude est menée par un traumatologue en comparaison avec une articulation en bonne santé.

Traitement des lésions aux ligaments de la cheville

Le traitement du premier et du second degré de lésion des ligaments de la cheville est effectué en ambulatoire. Il est recommandé à un patient souffrant d'un ligament entorse à la cheville d'appliquer un bandage serré en huit en forme sur l'articulation. Dans les deux premiers jours après la blessure, un froid est appliqué sur le site de la blessure, puis de la chaleur. À partir de 2-3 jours, une physiothérapie est prescrite (massage, applications d'ozokérite et de paraffine, champ magnétique alternatif). Le patient est autorisé à marcher.

Un bandage serré ne sera aussi efficace que si vous suivez la technique de son imposition. Lorsque le groupe externe de ligaments est endommagé, le pied est amené en position de pronation (côté plantaire extérieur), si le groupe interne de ligaments est blessé, en position de supination (côté plantaire du côté médial), en cas de déchirure et de rupture du tibia, en position de flexion. Cela garantit la tension minimale des ligaments endommagés. Le bandage est appliqué de sorte que chaque tour du pansement rapproche les extrémités des ligaments blessés.

Avec les entorses de la cheville, la capacité de travail est rétablie dans un délai de 7 à 14 jours. En cas de déchirure du ligament de la cheville, un longétate de plâtre est appliqué sur la partie inférieure de la jambe du patient pendant 10 jours. La physiothérapie est prescrite 2 à 3 jours après la blessure. Au moment du traitement, le casting est enlevé. La capacité de travail est rétablie en 3 semaines environ.

Les patients présentant une rupture complète des ligaments de la cheville sont hospitalisés au département de traumatologie. En cas de syndrome douloureux sévère, de la novocaïne à 1 à 2% est injectée dans la zone endommagée. Dans l'hémarthrose, une ponction est effectuée pour prélever du sang et injecter 10-15 ml de novocaïne dans l'articulation. Sur le pied imposer le plâtre Longuet pour une période de 2-3 semaines. Attribuer UHF à la zone de blessure.

Dès les premiers jours pour améliorer la nutrition de la zone endommagée, il est recommandé au patient de bouger les orteils, de tendre les muscles de la jambe inférieure, de plier et de redresser l'articulation du genou. Après avoir enlevé le pansement, prescrire une thérapie par l'exercice, un massage et des bains thérapeutiques chauds. Dans les deux mois suivant le traumatisme, il est démontré que le port d'un bandage serré rétablit complètement le ligament et prévient les fractures répétées sur le site de la guérison.



Article Suivant
TOUT SUR LA MEDECINE