Comment traite-t-on la myosite pendant la grossesse?


La myosite, ou, en termes simples, l'inflammation du muscle squelettique est une maladie que beaucoup ont probablement connue. Comme l'inflammation peut être causée par un certain nombre de raisons, il est impossible de parler du danger non équivoque d'une pathologie au cours de la grossesse. C'est pourquoi le diagnostic est crucial dans ce cas. Parlons des nuances diagnostiques et du traitement de la myosite pendant la grossesse.

Classification de la myosite

En pratique médicale, il existe plusieurs classifications de la myosite. Le premier est déterminé par l'étiologie de la maladie. Selon elle, une myosite survient:

  • infectieuse - causée par des virus, des maladies aiguës et chroniques;
  • parasite - se développe sous l'influence d'agents toxiques et allergiques;
  • auto-immune - formée sur le fond des maladies auto-immunes;
  • processus purulents - purulents provoqués par la pénétration de microorganismes pathogènes dans le corps;
  • traumatique.

La seconde classification est basée sur la nature du cours et le stade de développement de la pathologie:

  • aigu - une défaite brutale, des symptômes douloureux graves, dure de plusieurs jours à 2-3 semaines;
  • chronique - se développe à la suite d’une longue absence de traitement et les symptômes sont plutôt légers.

En outre, la myosite est divisée en types, en fonction de la localisation du processus inflammatoire:

Attention: pendant la grossesse, la myosite spinale la plus courante est due à la charge considérablement accrue des muscles du dos.

Causes de myosite pendant la grossesse

La particularité de la pathologie est que les facteurs de risque peuvent être diverses situations: des périodes de stress aux blessures physiques. Nous énumérons les causes les plus courantes du développement d'une pathologie pendant la grossesse:

  • l'action de l'hormone relaxine, des ligaments relaxants;
  • centre de gravité décalé;
  • croissance active de l'utérus;
  • hypothermie muscles, courants d'air;
  • blessure mécanique;
  • crampes musculaires;
  • maladies virales et infectieuses;
  • lésion parasitaire des muscles squelettiques;
  • processus auto-immunes dans le corps;
  • stress psycho-émotionnel général;
  • position statique non physiologique prolongée du corps, lorsque des groupes musculaires spécifiques sont soumis à un stress accru.

La myosite purulente est l’un des plus tératogènes de la grossesse. Elle se caractérise par des lésions musculaires bactériennes, accompagnées d'une "fusion" purulente du tissu musculaire et se propageant dans la direction des faisceaux neurovasculaires. Néanmoins, la myosite infectieuse auto-immune représente également une menace pour le fœtus.

Le tableau clinique de la pathologie chez la femme enceinte

Pendant la grossesse, la myosite chez une femme se manifeste de la même manière que chez toutes les autres personnes. Le symptôme caractéristique principal est un syndrome douloureux tangible, souvent localisé. A la palpation du muscle malade, ainsi que lors de mouvements brusques, l'intensité de la douleur augmente. Ceci est dû à l'inclusion de la tension protectrice des muscles affectés et à la mobilité limitée des articulations. Le matin, après une longue nuit de sommeil, la douleur peut aussi être plus prononcée, vive.

Nous recommandons de lire s'il est possible de manger des dattes pour les femmes enceintes.

Lire: quelle est l'importance de la glande thyroïde pour le déroulement sans danger de la grossesse.

En plus de la douleur, la myosite est souvent accompagnée de:

  • infiltration des zones de la peau;
  • fièvre
  • la formation de joints, de muscles, de nodules, de cordons;
  • atrophie partielle ou totale des muscles squelettiques, avec perturbation prolongée de l'activité motrice.

Dans le cas de myosite du cou, le risque de transfert du processus inflammatoire vers les muscles voisins - larynx, pharynx, œsophage augmente, ce qui est hautement indésirable pendant la grossesse, car, en plus des douleurs musculaires, une femme commence à tousser, vous pouvez avoir des difficultés à avaler des aliments, souvent un souffle court.

Diagnostic de la maladie

Afin de poser correctement un diagnostic, il est conseillé d’utiliser un diagnostic complet - instrumental et de laboratoire. Pendant la grossesse, toutes les méthodes de diagnostic ne sont pas appropriées. Dans la plupart des cas, le médecin se limite à plusieurs:

  • prise d'histoire;
  • examen externe;
  • test sanguin général et biochimique;
  • test sanguin sérologique;
  • échographie (ultrasons) des muscles et des vaisseaux sanguins des membres inférieurs selon les indications;
  • électromyographie (EMG) - évaluation de l'électroactivité musculaire.

Attention: la radiographie pendant la grossesse est contre-indiquée en raison du risque d'effets tératogènes des rayons X sur le fœtus.

Méthodes de traitement de la myosite pendant la gestation

Le traitement de la myosite est dans la plupart des cas individuel. Après un diagnostic détaillé, un examen et une anamnèse, le médecin prescrit, en règle générale, une thérapie complexe. La prévision est presque toujours favorable.

Important: pendant la grossesse, thérapie spécifique, car la plupart des médicaments sont interdits. En choisissant la thérapie, le médecin s’intéressera d’abord à la période de gestation et aux particularités du déroulement de la grossesse.

Par exemple, pour soulager la douleur et l’inflammation, il est autorisé d’utiliser le paracétamol comme médicament le moins dangereux pour le développement intra-utérin et la croissance du fœtus. Pour le soulagement de la douleur lors des spasmes musculaires, il est permis de prendre du No-shpu, qui a un effet antispasmodique.

Extrêmement soigneusement pour le traitement de la myosite pendant la grossesse vous devez ramasser la pommade.

Attention: il est strictement interdit d'utiliser une pommade à base de venin de serpent ou d'abeille.

Les meilleures méthodes de traitement pendant la grossesse sont:

  • repos au lit;
  • massages;
  • chaleur sèche;
  • physiothérapie;
  • thérapie manuelle;
  • l'acupuncture, mais seulement s'il n'y a pas de contre-indications;
  • utilisation de recettes populaires, par exemple, frotter le muscle affecté avec du vinaigre de cidre.

Lire: pourquoi exencéphalie foetale se produit.

Nous vous conseillons de savoir si vous pouvez prendre Flucostat enceinte.

En cas de détection de myosite purulente, une intervention chirurgicale et une antibiothérapie sont recommandées. Toutes les procédures sont effectuées dans un hôpital sous la surveillance constante et rigoureuse de professionnels qualifiés.

Myosite chronique et grossesse

Lorsqu'une femme souffre de myosite chronique, il est conseillé de suivre un traitement approprié ou de prévenir la maladie au stade de la planification, c'est-à-dire avant le début de la grossesse. Sinon, vous devez être particulièrement attentif à votre corps pendant cette période, afin de ne pas provoquer une détérioration de l'état. Pour cela, il est important de respecter un certain nombre de recommandations:

  • observer le mode épargne;
  • effectuer une thérapie physique spéciale à partir du deuxième trimestre de la grossesse sous la supervision d'un instructeur qualifié;
  • avec la permission du gynécologue pour faire des cours de massage;
  • avoir une alimentation saine et équilibrée;
  • faire de la natation, du yoga;
  • traiter en temps opportun les maladies infectieuses et virales;
  • éviter les courants d'air et l'hypothermie.

N'oubliez pas que pendant la grossesse, toutes les méthodes de traitement et de prévention ne doivent être utilisées qu'après avoir consulté un médecin. Toute auto-traitement peut entraîner de graves complications non seulement pour la future mère, mais également pour le bébé.

La myosite est une maladie qui est certes désagréable et procure un maximum d'inconvénients, mais même pendant la grossesse, à condition qu'elle soit choisie à temps et correctement choisie, elle peut être gérée avec succès sans conséquences. Prends soin de toi!

Mal de dos pendant la grossesse

Contenu:

Pendant la grossesse, la plupart des femmes ont mal au dos. La plus grande prédisposition à l'apparition de tels problèmes concerne les femmes ayant un style de vie en surpoids et sédentaire, ainsi que celles ayant souffert de maux de dos avant la grossesse. Le plus souvent, ces douleurs sont physiologiques et sont associées à une charge importante sur le dos en raison de la taille importante de l'abdomen et du relâchement des articulations de la hanche sous l'action de l'hormone relaxine.

Important: le mal de dos peut être le signe d’une maladie grave. Dans tous les cas, si vous ressentez une douleur intense, vous devriez consulter un médecin.

Causes de maux de dos pendant la grossesse

Toutes les causes de maux de dos peuvent être divisées en deux groupes:

  • Physiologique (causé directement par la grossesse, ne pas nuire à la santé de la mère et de l'enfant);
  • Pathologique (causée par le développement de maladies d'autres organes, nécessite un traitement obligatoire).

Les causes physiologiques sont:

  1. Ramollissement et relaxation des ligaments intervertébraux. Sous l'influence de la relaxine, une hormone, les ligaments de la colonne vertébrale se modifient, ce qui provoque des douleurs au dos. En règle générale, ces douleurs apparaissent en début de grossesse et durent 20 semaines;
  2. Changer le centre de gravité. Pendant la grossesse, le centre de gravité se déplace progressivement vers l'avant, ce qui pousse la femme à changer de posture, ce qui entraîne de graves douleurs au dos.
  3. Prise de poids En conséquence, un gain de poids important représente une charge importante sur le bas du dos et les jambes;
  4. Position debout prolongée;
  5. Augmenter la taille de l'utérus. Le gros utérus commence à serrer les vaisseaux sanguins et les nerfs entourant la colonne vertébrale. En règle générale, ces douleurs apparaissent plus près du troisième trimestre et sont plus prononcées en position couchée;
  6. La pression de la tête du bébé. Caractéristique des derniers termes, lorsque le fœtus est déjà grand;
  7. Faux contractions. Après 37 semaines, l'utérus commence à se préparer pour le travail à venir et se met périodiquement à tonifier. En même temps, des douleurs dans le bas du dos et l’abdomen apparaissent, la paroi abdominale devient tendue et ferme au toucher.

Les causes pathologiques des maux de dos pendant la grossesse comprennent:

  1. Pancréatite (inflammation du pancréas). Caractérisé par de sévères douleurs à l'herpès, des vomissements (parfois avec du sang), une constipation, une baisse de la pression artérielle;
  2. Urolithiase. Au cours d'une crise de coliques néphrétiques, il se produit une douleur dorsale aiguë, des nausées, des mictions fréquentes ou, inversement, une rétention urinaire;
  3. Pyélonéphrite (maladie inflammatoire des reins, souvent de nature infectieuse). Caractérisé par de la fièvre, des maux de dos, des frissons, des troubles de la miction, des modifications de la couleur de l'urine;
  4. Maladies neurologiques (hernie discale, ostéochondrose, sciatique). Des douleurs de tir apparaissent, cédant la place à la jambe et aggravées après une longue marche;
  5. Myosite (inflammation des muscles). La myosite survient pendant l'hypothermie, un long séjour dans un brouillon. Il y a une vive douleur lancinante qui gêne tout mouvement;
  6. La menace d'interruption de grossesse. Peut apparaître à tout moment pendant la grossesse. Des écoulements sanglants sont possibles, caractérisés par l’apparition de douleurs de traction ou de crampes au bas de l’abdomen et au bas du dos.

Traitement des maux de dos chez une femme enceinte

Information En cas de mal de dos physiologique, aucun traitement spécial n'est requis.

Les femmes enceintes doivent seulement suivre certaines recommandations qui aideront à réduire la douleur:

  • Choisissez des chaussures confortables. Il est nécessaire d'abandonner les chaussures à talons, même les plus petites, car Cela donne une charge accrue sur le dos;
  • Contrôle du poids (prise de poids optimale pendant 9 mois de grossesse - 10-12 kg.);
  • Bonne posture. En marchant ou en restant debout pendant de longues périodes, il est nécessaire de redresser le plus possible le dos, de reculer les épaules;
  • Sommeil correct à part entière. Lorsque la douleur au dos est recommandée pour dormir sur le côté (de préférence sur la gauche), en mettant deux oreillers: l'un doit être placé sous le ventre, l'autre doit être serré entre les genoux. Si vous devez encore dormir sur le dos, vous devez absolument placer un oreiller épais sous le bas du dos pour soulager les tensions de vos muscles du dos. La meilleure option consiste à utiliser des oreillers orthopédiques spéciaux pour les femmes enceintes.
  • Porter un bandage;
  • Limitez les mouvements brusques. Ne pas se pencher brusquement, tourner le torse, soulever des poids. Si nécessaire, soulevez l'objet du sol, devrait s'accroupir;
  • Asseyez-vous bien. Il est nécessaire de choisir des chaises à dossier rigide (pas de fauteuils moelleux ni de canapés), il est obligatoire de placer un oreiller sous le bas du dos.
  • Mener une vie active. Les marches lentes et fréquentes en plein air, la natation dans la piscine, les exercices de gymnastique conçus spécialement pour les femmes enceintes sont utiles;
  • Massage, physiothérapie (effectuée uniquement sur la recommandation d'un médecin!).

Contrairement à la douleur physiologique, les maladies accompagnées de douleurs dans le dos nécessitent un avis médical obligatoire et un traitement de suivi.

Avec une pancréatite, les femmes sont hospitalisées sans faute au service de chirurgie. Nommé un régime strict, des analgésiques et des anti-inflammatoires, des médicaments pour maintenir la fonction pancréatique. En cas de maladie grave, un avortement jusqu’à 12 semaines ou un accouchement précoce après 36 semaines de grossesse est indiqué.

L'hospitalisation est également obligatoire pour les maladies du système urinaire (pyélonéphrite, urolithiase). Des analgésiques, des antispasmodiques, sont prescrits pour soulager les spasmes et réduire la douleur, ainsi que pour prévenir les complications inflammatoires. Le traitement de la pyélonéphrite consiste principalement à arrêter le processus infectieux avec des médicaments antibactériens.

Avec la menace d'interruption de grossesse, les femmes se voient prescrire un traitement hospitalier dans le service de maternité ou de gynécologie, où toute la gamme de mesures thérapeutiques visera à préserver la grossesse.

Lorsque la myosite, en règle générale, le traitement en milieu hospitalier n'est pas nécessaire. Le traitement est effectué uniquement sous la supervision d'un thérapeute ou neuropathologiste. Il convient de rappeler que la plupart des pommades chauffantes sont strictement interdites pendant la grossesse. Par conséquent, la prise de tout médicament ne devrait commencer que sur la recommandation du médecin.

En cas de maladies neurologiques (hernie, ostéochondrose, radiculite), un traitement en fonction de la gravité de la maladie peut être effectué en ambulatoire ou à l'arrêt dans le service neurologique. Attribuer des analgésiques, des vitamines, des massages légers, de l'acupuncture et de la physiothérapie.

Traitement de la myosite

Les douleurs musculaires sont familières, peut-être, presque tout. Le médecin définit le plus souvent la douleur dans les muscles comme une myosite - une maladie inflammatoire qui se manifeste par un rhume, des effets infectieux, traumatiques, toxiques, etc., sur les fibres musculaires.

La myosite peut affecter tous les groupes musculaires, il ne serait donc pas superflu de préciser s'il existe des différences dans le traitement des myosites de localisation différente. Considérez également le traitement de la myosite à la maison avec l'utilisation de la médecine traditionnelle.

Où ça fait mal?

Qu'est-ce que vous devez examiner?

Qui contacter?

Traitement de la myosite au cou

Une myosite cervicale peut survenir en raison d'une hypothermie ou d'une maladie infectieuse. En règle générale, les muscles de la myosite font mal en appuyant sur, en tournant la tête, la douleur est plus souvent concentrée plus près de la colonne cervicale.

Le traitement de la myosite cervicale peut inclure les paramètres suivants:

  • traitement systémique pour soulager l'inflammation et les douleurs musculaires. À cette fin, des médicaments anti-inflammatoires non stéroïdiens à usage interne (diclofénac, ibuprofène, nurofène, etc.) sont utilisés. Ces fonds peuvent être combinés à des injections de vitamines B: cyanocobalamine, pyridoxine, riboflavine;
  • la thérapie locale implique l'utilisation de pommades, de crèmes, de compresses et de frottements. Les médicaments les plus couramment utilisés sont le voltaren, le fastum-gel, le diclofit et bien d’autres. Parfois, utilisez des patchs médicaux (olfen);
  • Les massages sont un moyen efficace d'éliminer les spasmes musculaires et l'inflammation. Les mouvements de massage accélèrent le flux sanguin, ce qui contribue à l'expulsion des toxines accumulées en raison du processus de la zone enflammée. Le massage peut être fait à la maison ou consulter un spécialiste;
  • Les techniques de physiothérapie consistent à utiliser un anesthésique pour l'introduire directement dans les tissus enflammés. Cet effet peut être obtenu en appliquant l’influence d’un champ magnétique ou d’impulsions électriques.

Traitement de la myosite arrière

L'inflammation des muscles du dos peut survenir à la suite d'une exposition au froid, au vent et aux courants d'air. Cependant, les experts ne conseillent pas d'auto-traitement de la myosite du dos: il y a trop de chances que les douleurs musculaires soient causées par une pathologie infectieuse ou associées à une pathologie rachidienne.

Afin de commencer le traitement de la myosite du dos, il est nécessaire de clarifier le diagnostic avec le médecin. Ce n’est qu’à la suite de la nomination de procédures médicales. Vous devrez peut-être même utiliser des antibiotiques (si une infection est détectée).

De plus, vous aurez peut-être besoin de procédures physiothérapeutiques, pour lesquelles le médecin vous prescrira.

Le traitement après un examen peut inclure l'utilisation d'analgésiques externes qui éliminent la douleur. Un bon effet est obtenu par des préparations à base de poison de vipère ou d’abeille (apizartron, viprosal), ainsi que de pommades contenant l’extrait de piment fort ou de térébenthine (espol, finalgon).

Traitement de la myosite lombaire

L'inflammation des muscles lombaires doit être différenciée de l'insuffisance rénale (pyélonéphrite et urolithiase), de la pancréatite et de l'ostéochondrose de la colonne vertébrale. Par conséquent, avant de procéder au traitement, il est nécessaire de clarifier le diagnostic avec un spécialiste. Vous aurez peut-être besoin d'un examen complet, après quoi le traitement dont vous avez besoin vous sera prescrit.

La période aiguë de myosite des muscles lombaires est plus facilement tolérée si le repos au lit est observé. Parallèlement à cela, le médecin peut prescrire le traitement suivant:

  • les analgésiques, en particulier les médicaments anti-inflammatoires non stéroïdiens (ibuprofène, diclofénac);
  • procédures physiques (séances d'électrostimulation, cryothérapie);
  • blocage de l'injection par l'introduction de novocaïne et d'un adjuvant, souvent un médicament à base d'hormone corticostéroïde;
  • thérapie manuelle, procédures de massage, étirement matériel des muscles, réflexothérapie.

Traitement de la myosite thoracique

Le traitement de la myosite thoracique commence par le repos au lit, en particulier si le patient a du mal à bouger ou si la température a augmenté.

Si la douleur est insupportable, elle devrait tout d'abord être soulagée par l'utilisation d'analgésiques et d'anti-inflammatoires. Après cela, prescrire un moyen d'arrêter la cause principale du processus inflammatoire.

  • Les analgésiques et les anti-inflammatoires peuvent être pris à la fois sous forme de pilules ou d'injections, et sous forme de pommades externes. Cela soulagera la douleur et la tension dans les muscles.
  • La cause du processus inflammatoire est éliminée avec les médicaments appropriés: l'inflammation parasitaire doit être traitée avec des anthelminthiques, l'inflammation infectieuse avec des antibiotiques et pour la myosite, apparue à l'origine de la pathologie auto-immune, des immunosuppresseurs et des glucocorticoïdes sont prescrits.
  • Procédures physiques - utilisation de l'électrophorèse.
  • Acupuncture, traitement des abeilles, sangsues.

Il est recommandé d’agir avec chaleur sur la zone touchée, de frotter avec des pommades chauffantes, de masser et de pétrir.

La poitrine doit être protégée contre le froid et les courants d'air, même si vous avez déjà terminé le traitement de la myosite.

Traitement de la myosite au pied

Comme pour toutes les autres formes de myosite, le traitement de la myosite des jambes doit être traité au cours du traitement de la pathologie sous-jacente, qui peut être à l'origine du processus inflammatoire.

Les principales activités dans l'inflammation des muscles de la jambe:

  • créer une paix musculaire: le patient doit se reposer, adopter une posture confortable, relâcher les muscles des jambes;
  • Les injections de cétonal ou de voltarène sont utilisées pour l'anesthésie. Dans les cas bénins, vous pouvez prendre des comprimés ou limiter les onguents;
  • traitement externe est utilisé dans presque n'importe quel degré d'inflammation. En règle générale, il s'agit de pommades et de préparations chauffantes à base d'anti-inflammatoires non stéroïdiens (espol, dolobène-gel, diclac-gel);
  • si la myosite est causée par un traumatisme, ils recourent souvent à un blocage novocaïnique par corticostéroïdes;
  • s'il n'y a pas de gonflement prononcé, appliquer de la chaleur et des procédures physiques;
  • Une fois le processus aigu éliminé, des séances de massage et de réflexologie sont prescrites.

Traitement de la myosite à la cuisse

La myosite de la cuisse est traitée avec des analgésiques et des anti-inflammatoires sous forme de comprimés ou d’injections. Ce traitement donne un effet assez rapide, renforcé par l'utilisation d'agents externes - pommades et crèmes. Ces médicaments réduisent les tensions et les spasmes des fibres musculaires, rétablissent le trophisme dans les tissus, soulagent la douleur.

Lorsque la myosite de la hanche est plus importante que jamais pour maintenir le repos au lit: les muscles doivent se détendre et se reposer, et l'effort physique, bien sûr, n'y contribue pas. De plus, dans un tel état, même une simple marche au début peut causer une douleur insupportable. Dans les cas avancés, il est possible de percer la zone musculaire touchée avec de la novocaïne pour soulager la douleur.

Souvent, pour se débarrasser de la douleur aiguë en utilisant la méthode de l'acupuncture. Cette méthode soulage la douleur pendant la semaine.

Si la myosite est compliquée par le développement d'un processus purulent, une antibiothérapie peut être nécessaire, et parfois même une intervention chirurgicale.

Traitement de la myosite de la jambe

Le traitement de la myosite de la jambe procure un soulagement de la douleur. La douleur dans l'inflammation des muscles de la jambe augmente, non seulement pendant la marche, mais aussi pendant le sommeil, dans un état calme ainsi que lors d'un changement brusque des conditions météorologiques.

Le processus inflammatoire dans le tibia peut être causé par une charge prolongée sur le membre inférieur. Par conséquent, tout d'abord, toute charge sur le tibia doit être levée et les membres doivent être autorisés à se reposer. Ensuite, vous devez utiliser une pommade anti-inflammatoire sur la zone touchée et à l'intérieur pour utiliser l'un des anti-inflammatoires non stéroïdiens.

Les patients pour lesquels, pour une raison quelconque, est contre-indiqué l'utilisation de médicaments chimiques, nous pouvons recommander la tenue de séances de relaxation post-isométrique (PIR). Cette méthode est une extension des muscles et des ligaments et est l’un des nouveaux types de thérapie manuelle.

Si la myosite est causée par une blessure à la jambe, dans la plupart des cas, les symptômes douloureux disparaissent d'eux-mêmes, si vous laissez le membre se reposer complètement pendant quelques jours. Cependant, une blessure grave nécessite un traitement obligatoire, car des lésions importantes des tissus musculaires peuvent évoluer en nécrose.

Traitement de la myosite musculaire du mollet

La douleur dans les muscles gastrocnémiens n'est pas toujours associée à la myosite, elle survient le plus souvent après une charge longue et importante sur les membres inférieurs: après une longue course ou une activité sur la piste cyclable.

Si le médecin a établi le diagnostic de myosite, vous devrez probablement refuser temporairement l'entraînement et le stress sur la jambe.

Souvent, en plus d’un traitement anti-inflammatoire et anesthésique (cétonal, diclofénac, nurofène), le myocite du muscle gastrocnémien utilise également des anticonvulsivants (phénorelaxine, phénazépam), ainsi que des techniques de massage et des interventions actives.

L'exercice thérapeutique avec myosite des muscles gastrocnémiens est désigné du troisième au quatrième jour (à la discrétion du médecin). Les cours commencent par des exercices légers, augmentant progressivement avec la charge quotidienne. N'oubliez pas de réchauffer les muscles avant chaque entraînement et évitez les mouvements brusques.

Traitement de la myosite de la main

Le traitement de la myosite de la main est souvent complexe. Si la douleur est importante, l'acupuncture aide bien: l'effet peut être perceptible dès la première séance. Le processus prolongé a certainement été traité plus longtemps.

La méthode d'électrostimulation des muscles contribue à la régénération rapide du tissu musculaire et améliore la circulation sanguine locale.

Une méthode relativement nouvelle de traitement de la myosite, la pharmacopuncture, devient de plus en plus populaire. Ce type de thérapie implique l’introduction de médicaments prescrits par un médecin à certains moments. Cela peut être des vitamines ou des remèdes homéopathiques, des biostimulants, etc. La durée de ce traitement est de 2 à 15 séances, qui ont lieu tous les jours, ou 1 à 3 fois par semaine.

Traitement de la myosite de l'épaule

La myosite de l’épaule, comme d’autres maladies inflammatoires, est traitée par des méthodes complexes: anesthésiques et anti-inflammatoires, procédures physiques et kinésithérapie.

La kinésithérapie est un traitement utilisant des mouvements actifs et passifs, c'est-à-dire une sorte de gymnastique médicale.

Dans les conditions domestiques, le traitement de la myosite de l'épaule peut être effectué à l'aide de pommades et de crèmes chauffantes, dont nous discuterons ci-dessous. Des antidouleurs peuvent être prescrits pour un usage interne complexe.

Si l'articulation de l'épaule est touchée simultanément aux muscles de l'épaule, il est conseillé d'utiliser des chondroprotecteurs de manière naturelle, ainsi que des effets de massage locaux.

Traitement de la myosite chez les enfants

On diagnostique souvent chez les enfants une pathologie telle qu'une inflammation musculaire. La difficulté réside dans le fait que les parents ne sont pas toujours en mesure de déterminer à temps ce qui gêne le bébé. À cet égard, les pédiatres peuvent prescrire un traitement incorrect, ce qui, bien sûr, ne permet pas de guérir.

Dans l'enfance, la myosite se forme le plus souvent par hypothermie. Par exemple, le bébé peut facilement attraper une myosite, en jouant dans les courants d'air ou à proximité du climatiseur.

Il peut parfois être gênant pendant une nuit de dormir: la taille du lit est inconfortable, l’oreiller est trop grand, le matelas est trop mou et le lit se trouve juste à côté de la fenêtre ouverte.

Le traitement de la myosite chez les enfants peut être prolongé pour la simple raison qu'un petit enfant est simplement incapable d'expliquer ce qui le trouble. Les experts recommandent vivement aux pères et aux mères de surveiller l’état du bébé. S'il est évident que l'enfant s'inquiète de quelque chose, vous devez contacter immédiatement le médecin.

Ne vous précipitez pas pour utiliser les médicaments utilisés chez les adultes pour traiter votre enfant. Cela pourrait nuire au bébé. Consultez un médecin, il vous indiquera le moyen le plus efficace et le plus sûr pour votre bébé.

Pour soulager la situation de l'enfant avant l'arrivée du médecin, vous pouvez utiliser un remède adapté aux enfants et composé d'ingrédients naturels - «Dr. Mom». La pommade est appliquée sur une peau propre de la région douloureuse et enveloppée dans un foulard ou une écharpe chaude, jusqu'à 3 fois par jour. Assurez-vous que lors de l'application de la pommade ne frappe pas les yeux du bébé. Après avoir appliqué la pommade, vous pouvez utiliser un léger massage sans pression excessive ni malaxage.

Traitement de la myosite pendant la grossesse

Il faut se rappeler que tous les médicaments ne peuvent pas être utilisés pendant la grossesse. Le traitement de la myosite pendant la grossesse doit être prescrit par un médecin, en tenant compte de la durée de la grossesse et de la sécurité du médicament.

L'utilisation la plus sûre de la pommade médecin maman. Il est constitué de composants naturels qui n’affectent pas négativement le déroulement de la grossesse et le bébé à naître.

En ce qui concerne les anti-inflammatoires non stéroïdiens, leur utilisation pendant la grossesse est contre-indiquée. Parmi ces médicaments interdits figurent le kétorolac, l'ibuprofène, le nimésulide, le diclofénac, ainsi que l'analgin, le baralgin, etc. Le seul médicament analgésique et anti-inflammatoire non stéroïdien approuvé pour le traitement de la myosite pendant la grossesse est le paracétamol. La substance active de ce médicament est capable de pénétrer dans le fœtus, mais ne l’affecte pas négativement.

Bien que ce médicament soit autorisé, il ne faut pas en abuser. En cas de syndrome douloureux grave, il est nécessaire de consulter un médecin.

Pour les spasmes musculaires, on peut utiliser des médicaments sans silos (drotavérine). Ce médicament aura l'effet antispasmodique et analgésique attendu.

Les pommades, qui comprennent le poison des serpents et des abeilles (apizartron, viprosal), ainsi que du dimexide, sont également interdites pendant la grossesse.

Pendant la grossesse, les massages et les traitements thermiques (chaleur sèche) peuvent être utilisés en toute sécurité pour traiter les myosites.

Traitement de la myosite chronique

La myosite chronique est souvent la conséquence d'une forme aiguë de myosite ou le résultat d'une maladie infectieuse chronique. Le traitement de la myosite chronique est plus souvent effectué au moment de l'exacerbation de la pathologie.

Dans le traitement de la myosite chronique, les mêmes remèdes sont habituellement utilisés que dans la myosite aiguë. L'accent est mis sur les médicaments nécessaires pour éliminer les causes profondes de la pathologie chronique: il s'agit d'agents de traitement des processus infectieux, auto-immuns ou inflammatoires dans le corps.

L'utilisation de patchs thérapeutiques, en particulier un patch anti-inflammatoire analgésique Nanoplast forte ou Olfen, augmente l'efficacité de ce traitement.

Le traitement de la myosite chronique complète généralement les procédures de physiothérapie, les massages, les exercices thérapeutiques et le respect d'un régime alimentaire particulier. Les soins au spa sont les bienvenus.

Traitement de la myosite infectieuse

Le traitement de la myosite infectieuse doit obligatoirement être effectué avec des médicaments antibactériens, des anesthésiques, souvent avec une intervention chirurgicale et des procédures physiques. Un traitement chirurgical est prescrit pour la myosite infectieuse purulente: un abcès est disséqué, un tissu nécrotique est excisé (sans endommager la tige de démarcation), suivi d'un traitement enzymatique et d'un drainage.

Les procédures de traitement des myosites infectieuses doivent être complètes. Les antibiotiques sont prescrits en fonction de l'agent responsable de l'infection, qui peut être des staphylocoques, des streptocoques, E. coli, etc. Les antibiotiques peuvent être combinés à d'autres préparations bactéricides, par exemple les sulfamides.

Appliquez localement de la chaleur sèche.

Lors du traitement de cas avancés, il est souvent nécessaire de prescrire des stéroïdes.

Après l'arrêt du processus d'infection aiguë, la thérapie physique, les massages, la physiothérapie et la balnéothérapie sont recommandés.

Traitement de la myosite ossifiante

Malheureusement, le traitement de la myosite ossifiante n’apporte pas l’effet recherché. La condition de chaque patient peut être soulagée par la nomination d’alternations successives d’injection intraveineuse d’acide éthylène-diaminetétraacétique de calcium-denatrium.

Les manifestations simples de la pathologie sont traitées avec l'utilisation d'anti-inflammatoires et d'antihistaminiques, de vitamines C et B.

Dans les cas graves, inclure des méthodes de soins intensifs, en particulier, utiliser des hormones stéroïdes. Préférés dans cette situation, les médicaments à base de prednisolone: ​​ils ont moins d’effets secondaires, contrairement aux autres stéroïdes. Peut-être l'utilisation de hyaluronidase.

Les mesures thérapeutiques pour la myosite ossifiante doivent être accompagnées d'un traitement de la maladie sous-jacente: il peut s'agir du traitement de lésions ou de pathologies du système nerveux. Dans les cas où les ossificats affectent sérieusement la fonctionnalité, ils ont recours à leur élimination (opération d'extirpation de zones calcaires).

Préparations pour le traitement de la myosite

Premièrement, considérons les médicaments systémiques pour le traitement de la myosite. Ce sont des médicaments à usage interne et injectable.

  1. Anti-inflammatoires non stéroïdiens:
    • Movalis - est utilisé depuis l'âge de 15 ans. Posologie quotidienne - pas plus de 15 mg, standard - 7,5 mg;
    • Célécoxib - utilisé chez l'adulte à raison de 100 mg deux fois par jour ou de 200 mg une fois par jour;
    • Nimésulide - par voie orale, 100 mg deux fois par jour, si possible après un repas. Posologie quotidienne - maximum 400 mg;
    • Etoricoxib - à l'intérieur, une fois par jour de 60 à 120 mg;
    • Ibuprofène - utiliser de 400 à 600 mg 2 à 3 fois par jour, dose quotidienne - 2,4 g maximum;
    • Ketans - à l'intérieur d'un comprimé toutes les 5 heures. Patients âgés et souffrant d'insuffisance rénale, la posologie est délibérément réduite;
    • Diclofénac - injections intramusculaires à 75 mg jusqu'à 2 fois par jour en cas de myosite aiguë ou d'exacerbation de la forme chronique. Le cours de thérapie est de 4 à 5 jours;
    • Kétorolac - injections intramusculaires de 10 à 30 mg toutes les 5 heures. La posologie quotidienne ne doit pas dépasser 90 mg pour un adulte et 60 mg pour les personnes âgées;
    • L'indométacine est un médicament oral, pris après un repas. La dose initiale de 25 mg deux fois par jour, puis la dose peut être progressivement augmentée à 100-150 mg trois fois par jour. Dans la forme chronique de myosite, il est recommandé d’utiliser des injections d’indométacine (60 mg par voie intramusculaire 1 à 2 fois par jour);
    • peroxikam - par voie orale, 10-30 mg une fois par jour, ou par voie intramusculaire de 20 à 40 mg pour soulager une période aiguë d'inflammation.
  2. Analgésiques antipyrétiques:
    • Analgin - administré par voie orale de 0,25 à 0,5 g à 3 fois par jour, pour les enfants de 5 à 10 mg par kilogramme de poids à 4 fois par jour. Par voie intramusculaire - jusqu'à 2 ml de solution à 50%, pour enfants de 0,2 à 0,4 ml de solution à 25% pour 10 kg de poids;
    • antipyrine - par voie orale de 0,25 à 0,5 g à 3 fois par jour;
    • Miolgin - de 1 à 2 capsules trois fois par jour;
    • Phénacétine - de 0,25 à 0,5 g à 3 fois par jour. La dose unique maximale - 0,5 g par jour - pas plus de 1,5 g;
    • paracétamol - les adultes doivent prendre au maximum 0,5-1 g trois fois par jour, pour les enfants - 60 mg par livre de poids en trois doses.

Que devez-vous savoir sur la prise de ces médicaments? Les anti-inflammatoires non stéroïdiens et les analgésiques ne doivent pas être utilisés pendant plus de 7 à 10 jours, car ils peuvent entraîner de nombreux effets indésirables. L'une des principales complications après leur admission peut être une lésion de la membrane muqueuse du tube digestif. Cette maladie s'accompagne de dyspepsie et, dans les cas difficiles, conduit à la formation de processus érosifs et ulcératifs.

Pour les médicaments utilisés à l'extérieur, sous forme de pommades, le risque de conséquences indésirables est considérablement réduit.

Traitement de la myosite avec des pommades

Les pommades, qui incluent des agents anti-inflammatoires non stéroïdiens, sont en mesure de fournir la teneur maximale en substance active directement sur le site d'application. Dans le même temps, l’effet négatif sur le corps est moins prononcé que dans le cas des médicaments par voie orale. Parmi les inconvénients de telles pommades, on peut appeler le fait que les composants du médicament ont des degrés d'absorption différents de la surface de la peau. En outre, le médicament peut rester partiellement sur les vêtements ou être absorbé dans le pansement.

Les préparations en gel sont mieux absorbées dans les tissus que les pommades et leur effet systémique est donc plus efficace.

  • Traumel C est un médicament anti-inflammatoire, analgésique et immunostimulant. Utilisé pour les zones de peau relativement petites. Le médicament est frotté de 3 à 5 fois par jour. Peut être utilisé avec phono - et électrophorèse. La durée du traitement est de 2 à 4 semaines.
  • Gevkamen - une pommade distrayante et analgésique, utilisée pour le frottement externe. Utilisez 2-3 g de pommade jusqu'à 3 fois par jour. La durée du traitement dépend de la forme et de la gravité du processus inflammatoire.
  • Le méfénate est une pommade anti-inflammatoire non stéroïdienne dont l'effet thérapeutique peut durer jusqu'à 20 heures. La pommade doit être appliquée sur les zones douloureuses de la peau avec un dispositif spécial inclus dans le kit, jusqu'à 3 fois par jour. Autorisé à appliquer la pommade sous le bandage.
  • Espol est un médicament anti-inflammatoire à réchauffement anesthésique complexe à base de capsicum. L'effet de la pommade est observé quelques minutes après l'application et dure jusqu'à 2 heures. Appliquez espol sur une peau propre jusqu'à 3 fois par jour.
  • Fastum-gel est une préparation à base de kétoprofène, qui est appliquée avec une petite couche jusqu'à 2 fois par jour sur la zone douloureuse et doucement frotté. Vous pouvez utiliser le gel en association avec une phonophorèse ou une iontophorèse.
  • Rostiran - pommade à base d'huiles essentielles de sapin, d'eucalyptus, de noix de muscade, de menthol. La pommade peut être utilisée aussi bien chez l'adulte que chez l'enfant à partir de 2 ans. Rostiran est appliqué jusqu'à 4 fois par jour, la durée du traitement est de cinq jours.
  • Onguent à la térébenthine - a un effet irritant et anti-inflammatoire local, il est utilisé à l’extérieur pour le frottement.
  • Deep Relief Gel 5% est une préparation complexe à base d'ibuprofène et de lévomenthol. Le gel doit être appliqué sur la zone douloureuse et frotter jusqu'à pénétration complète dans la peau. Entre deux frottements devrait prendre au moins quatre heures. Le cours de friction dure jusqu'à 10 jours.
  • Diclak-gel - un médicament à base de diclofénac, soulage efficacement le gonflement, la douleur et l'inflammation. Une bande allant jusqu'à 5 à 8 cm est appliquée sur la peau jusqu'à 3 fois par jour. Le traitement continue pendant 1-2 semaines.
  • Le Diclofenac Sodium Gel 1% est un analogue domestique et moins cher du Diclac-gel. Peut être utilisé par les enfants à partir de 6 ans. La durée du traitement est de 5 jours maximum.
  • Dolaren-gel est une combinaison efficace de diclofénac sodique et de méthylsalicylate. Le gel pénètre parfaitement dans le tissu sous-jacent, il est recommandé de l’utiliser 4 fois par jour pendant 10 jours.
  • Gel d'indovazine - une combinaison d'indométacine et de troxevasine, qui se complémentent et renforcent l'effet de l'autre.
  • Apizartron - une pommade à base de venin d'abeille, utilisée jusqu'à 3 fois par jour jusqu'à guérison complète. Après l'application de la pommade doit recouvrir chaudement la surface affectée du corps.
  • Viprosal - une pommade qui contient du venin gurzy. Le médicament doit être frotté sur la zone touchée jusqu'à 2 fois par jour. La durée du traitement est de 7 à 30 jours.
  • Vipratox - liniment à base de venin de serpent. Le schéma standard d'utilisation - de 5 à 10 ml du médicament jusqu'à 2 fois par jour.

Le traitement médicamenteux de la myosite peut être complété par d'autres médicaments: relaxants musculaires, antispasmodiques, antibiotiques. La possibilité de prescrire de tels médicaments est déterminée par le médecin.

Le traitement de l’un quelconque des moyens susmentionnés doit être effectué en tenant compte de la sensibilité individuelle de l’organisme. Avec une tendance aux réactions allergiques, il est recommandé de commencer par essayer un agent externe sur une petite zone de la peau et ensuite seulement de procéder à l'application complète du médicament.

Traitement de la myosite à la maison

Les myosites infectieuses, parasitaires et toxiques ne sont pas fortement recommandées pour être traitées à la maison. Mais une inflammation musculaire, apparue à la suite d'une hypothermie ou d'une blessure, est possible de guérir à la maison.

Les premières étapes de la récupération sont le reste du muscle touché et l'application de chaleur sèche. Vous pouvez simplement envelopper la zone touchée avec un foulard en laine ou appliquer un coussin chauffant. En combinaison avec une pommade chauffante, l'effet sera assez rapide.

Bien sûr, si la maladie ne disparaît pas au bout de quelques jours, vous devriez toujours consulter un médecin à la clinique ou à la salle d'urgence la plus proche.

Que peut-on faire de plus pour traiter la myosite à la maison:

  • prenez une feuille de chou fraîche, battez-la légèrement avec un rouleau à pâtisserie jusqu'à ce qu'elle ramollisse et appliquez-la sur la zone douloureuse en portant un foulard ou un foulard chaud sur la feuille;
  • frottez la région douloureuse avec du vinaigre de cidre fait maison et prenez un verre du même vinaigre avec du miel et de l'eau bouillie refroidie (une cuillerée de vinaigre, une cuillerée de miel et 200 ml d'eau);
  • faire des compresses de graisse de porc, de blaireau ou de nutria avec du sel (100 g de base et une cuillère à soupe de sel), en y enveloppant de la cellophane ou du parchemin et un châle chaud.

Pour un traitement efficace de la myosite et un renforcement général du système immunitaire et du système musculaire, il convient de respecter certains principes de la nutrition: oubliez l'alcool et le tabac, ne vous mêlez pas de plats épicés et salés. Il est utile d’organiser périodiquement des journées de jeûne sur les produits laitiers, des bouillies d’eau, des légumes et des fruits.

De tels petits changements dans la nutrition aideront non seulement à traiter la myosite, mais serviront également de bonne prévention de la maladie à l'avenir.

Traitement populaire de la myosite

Comme nous l'avons dit plus haut, l'application de chaleur sèche est un remède efficace contre les myosites. Le traitement traditionnel de la myosite suggère que les pommes de terre, enveloppées dans une serviette, ou le sel gemme chauffé dans une poêle à frire, placé dans une pochette en tissu et enveloppé dans un foulard, soient placés dans des «uniformes» bouillis, tels que des procédés thermiques. La compresse doit être appliquée sur le point sensible et conservée jusqu’à ce qu’elle refroidisse. Après cela, retirez la compresse, frottez la zone touchée avec de la vodka ou une teinture à base de plantes et enveloppez-la avec un foulard. Cette procédure doit être effectuée au moins plusieurs fois pour un résultat durable.

Vous pouvez préparer une pommade chauffante spéciale pour les myosites: prenez le jaune d’œuf, mélangez 1 c. une cuillerée de vinaigre de cidre et 1 c. térébenthine. Cette pommade peut être frottée pendant la nuit et dormir, enveloppée dans une écharpe chaude.

En cas de myosite simple, l'application d'une grille en iode est très utile: l'iode avec un coton-tige est appliqué sur la zone endommagée sous la forme d'un maillage et laissé jusqu'à l'absorption complète du médicament. Cette procédure est mieux faite la nuit.

La myosite est traitée avec succès grâce aux feuilles de bardane. Prenez une bardane, tamponnez son eau bouillante et fixez le foulard sur le point sensible, de préférence la nuit. Au matin, la douleur devrait s'atténuer.

Prenez 0,5 litre d'eau à une température de 45 à 50 ° C, ajoutez 5 à 8 gouttes d'huile de laurier, d'eucalyptus, de sapin ou d'argousier. Nous humidifions le tissu de laine dans une telle solution et l'appliquons en compresse sur la zone douloureuse.

Prenez une cuillerée à thé de beurre maison, ramollissez et mélangez avec un quart de la même cuillère de bodyagi. Frottez la zone douloureuse avant le coucher.

Si vous n'êtes pas prêt à effectuer des recettes complexes, vous pouvez simplement appliquer du miel naturel sur la zone touchée par la myosite. Un massage au miel est nécessaire jusqu'à ce qu'il soit presque complètement absorbé par la peau. Ensuite, les restes de miel doivent être lavés avec de la teinture de camomille, ou hypericum, ou d'autres herbes anti-inflammatoires. Après la procédure, enveloppez-vous avec un foulard.

Si la myosite vous visite souvent, essayez de suivre quelques règles préventives simples:

  • éviter les courants d'air, s'habiller pour la météo, ne pas trop refroidir;
  • N'amenez pas vos muscles à l'excès, commencez votre entraînement par des exercices légers d'échauffement.
  • traiter en temps opportun les rhumes et les maladies infectieuses;
  • visiter périodiquement la salle de massage et organiser un cours de massage dans les zones à problèmes;
  • - durcir, bronzer, se détendre à l'air frais.

Le traitement de la myosite doit être effectué immédiatement après la découverte des premiers symptômes afin d'éviter que la maladie ne devienne chronique.

Myosite pendant la grossesse

La myosite est un processus d'inflammation des muscles squelettiques, accompagné de douleurs et de malaises, de troubles de la motricité dans le groupe des fibres cervicales, dorsales ou pectorales, des membres inférieurs et supérieurs et de la ceinture scapulaire. La myosite a une origine différente - traumatique, infectieuse, toxique, parasitaire, statique-dynamique et résultant de changements brusques de température.

Raisons

La myosite chez les futures mères a plusieurs causes.

  • Maladies avec écoulement de pus (E. coli, staphylocoque): l'infection pénètre dans les muscles, généralement par la circulation sanguine.
  • Maladies infectieuses suppuratives: par exemple, grippe existante (dont le virus affecte principalement le système respiratoire et se caractérise par une intoxication grave), syphilis (infection transmise principalement par le sexe et affectant tous les organes et tissus).
  • Les parasites ou leurs œufs peuvent être placés dans les tissus des muscles, provoquant ainsi un processus inflammatoire.

Lésion musculaire. Préservation à long terme d’une partie du corps dans une position inconfortable pour le muscle (par exemple, en rêve, en cours de

Charges musculaires inacceptables au cours d'un travail physique: cela se produit en particulier si les muscles n'étaient pas préparés à l'avance.

Maladies associées à des perturbations importantes du système immunitaire: par conséquent, son propre système immunitaire attaque ses propres muscles et produit des cellules immunitaires et des anticorps.

En général, le corps d'une femme enceinte peut être affaibli en raison de changements hormonaux, du processus de gestation lui-même, ce qui peut également devenir un facteur possible du développement de la maladie.

Les symptômes

  • Douleur dans les muscles (ressentie dans le dos, les bras, les jambes, la région lombaire, la colonne cervicale): douleur assez forte augmentant avec les mouvements des muscles affectés, mais parfois ressentie au repos.
  • La présence de phoques dans les muscles enflammés peut entraîner la formation de formations denses dans les muscles.
  • La fonction motrice limitée des muscles affectés.
  • Atrophie du tissu musculaire après raideur musculaire prolongée.

En outre, les signes communs sont:

  • augmentation de la température corporelle;
  • transpiration accrue, frissons;
  • la faiblesse;
  • l'apparition de maux de tête.

Diagnostic de myosite chez la femme enceinte

Diagnostiquer le développement d'une myosite chez la future mère permet une approche intégrée.

Le médecin analyse les plaintes du patient et étudie l'historique de la maladie. Il a besoin de savoir:

  • Quand il y avait une douleur dans les muscles;
  • Si un événement a précédé la douleur (apparition d'une forte fièvre, transmission d'une infection malade, blessure);
  • Comment se manifeste l’activité musculaire de la patiente, par exemple, n’est-elle pas dans une position inconfortable pendant longtemps?
  • Dans le diagnostic de la myosite, un neurologue doit obligatoirement se faire examiner par un neurologue, qui doit identifier la présence de sceaux des muscles affectés à l'aide de la palpation.
  • Température corporelle mesurée.
  • Les tests sanguins attribués, qui sont déterminés par la présence du processus inflammatoire (augmentation de la RSE, leucocytose, augmentation de la quantité de protéine C-réactive et de fibrinogène).
  • Recherche par électromyographie: l’essence de la méthode repose sur l’évaluation de l’électroactivité des muscles au moyen d’électrodes spécifiques. Cette méthode permet d’avoir une idée plus précise de la nature du processus dans les muscles enflammés.
  • Réaliser une étude des muscles à l'aide d'un capteur à ultrasons: il est ainsi possible d'évaluer la structure musculaire, de détecter la présence de processus purulents et la présence de parasites.
  • Echographie des vaisseaux des jambes: s'il existe des sensations douloureuses chez les mollets des membres inférieurs, une telle étude permet d'exclure l'apparition de processus pathologiques dans les veines ou les artères des jambes.
  • Souvent, pour diagnostiquer correctement cette maladie, il est nécessaire de consulter un rhumatologue, un neurologue, un traumatologue et un gynécologue.

Des complications

La myosite peut causer les complications suivantes:

  • Le processus inflammatoire peut se déplacer vers les groupes musculaires voisins.
  • En raison de l'inactivité des muscles, une atrophie des muscles affectés peut survenir.

Traitement

Que pouvez vous faire

Si, au cours de l'accouchement, la future mère a ressenti une douleur musculaire et d'autres symptômes caractéristiques de la maladie, il est nécessaire de consulter immédiatement un médecin. Beaucoup de patientes pensent que les sentiments douloureux vont se dissiper, mais c'est une approche fondamentalement fausse de leur propre santé, en particulier pendant la grossesse, lorsqu'il y a une responsabilité non seulement pour leur santé, mais également pour la santé et le développement de la personne qui grandit dans l'utérus.

L'automédication est également inacceptable. En vous prescrivant vous-même des médicaments, vous pouvez non seulement ne pas vous débarrasser d'une maladie, mais vous pouvez en contracter d'autres, peut-être plus dangereux. De plus, tous les médicaments ne sont pas autorisés pendant la grossesse. Seul un médecin qualifié sera en mesure de prescrire un traitement et une posologie efficaces des médicaments nécessaires, en tenant compte de la position intéressante de la patiente et du trimestre de son état.

Que fait le docteur

Avant de choisir un programme de traitement, une consultation avec un gynécologue sera nécessaire.

La première recommandation du médecin pour la future mère atteinte de myosite sera de créer un état de repos pour le muscle affecté.

Application de morceaux de glace sur le point sensible (l’essentiel est de ne pas s’emporter et de prévenir les engelures.) L’utilisation de préparations topiques consiste en pommades, gels, crèmes à effet anti-inflammatoire. L’utilisation de médicaments anti-inflammatoires, sous forme de comprimés (parmi ceux autorisés pendant la grossesse). médicaments antibactériens et antiparasitaires (en tenant compte du trimestre du patient). Objectif de la vitamine: nutrition équilibrée: produits carnés utiles, lait, céréales.

Prévention

Il est plus facile de prévenir la myosite chez les futures mères que de la traiter longtemps.

  • Vous devez toujours vous vêtir en fonction de la météo, nager avec prudence dans les réservoirs ouverts, tout cela vous permettra d'éviter l'hypothermie.
  • Les femmes enceintes qui font de l’exercice devraient être modérées.
  • Il est nécessaire de malaxer les muscles et de ne pas rester dans la même position pendant longtemps.
  • Traitement en temps opportun de diverses maladies infectieuses.
  • Il est nécessaire de s’inscrire rapidement sur le LCD, de consulter régulièrement un gynécologue et de passer tous les tests nécessaires.

Ces mesures aideront à minimiser le risque de myosite pendant la grossesse.

Myosite. Myosite du cou, du dos, de la poitrine. Myosite ossifiante. Tests de myosite. Traitement de la myosite. Exercices de myosite

Quelle est la myosite?

Myosite idiopathique

Maladie caractérisée par le développement d'un processus inflammatoire dans les muscles dû à une infiltration lymphocytaire (lors de l'examen histologique, on trouve des lymphocytes dans les muscles). La polymyosite s'accompagne souvent de l'apparition d'éruptions cutanées de petite taille. Dans plus de 70% des cas, la polymyosite est accompagnée de maladies systémiques (sclérodermie, lupus érythémateux disséminé).

Dermatomyosite ou maladie de Wagner

Maladie très grave et progressant rapidement des muscles, de la peau et des vaisseaux sanguins, avec atteinte des organes internes. Les causes sont également inconnues, cependant, les facteurs infectieux jouent un rôle important dans le développement de cette maladie. La maladie se caractérise par une faiblesse progressive et symétrique des muscles des jambes, des lésions articulaires et des éruptions cutanées violettes.

Polymyosite dans les maladies systémiques

Les lésions musculaires accompagnent en permanence des maladies telles que la polyarthrite rhumatoïde, la vascularite systémique et le syndrome de Sjogren.

Myosite infectieuse

Myosite focale

Myosite à cellules géantes

Myosite à éosinophiles

Myosite purulente

Symptômes de la myosite

Douleur dans la myosite

Faiblesse musculaire dans la myosite

Température de la myosite

Névralgie et myosite

Myosite professionnelle

Myosite aiguë

Myosite chronique

Types de myosite

Myosite du cou

Myosite de la poitrine et du dos

Myosite de l'épaule

Myosite des muscles gastrocnémiens

Dermatomyosite

Myosite ossifiante

Diagnostic de la myosite

Code de myosite sur ICD

Autres types de myosite

Vue non allouée de la myosite

Dermatomyosite avec sclérodermie

Analyses et études sur la myosite

  • augmentation du nombre de leucocytes - leucocytose;
  • augmentation de la vitesse de sédimentation des érythrocytes (ESR);
  • augmentation du nombre d'éosinophiles;
  • augmentation du nombre de neutrophiles.

Les modifications de la prise de sang générale indiquent souvent le caractère inflammatoire de la myosite. L'augmentation du nombre de leucocytes avec une augmentation simultanée des éosinophiles suggère que la myosite peut être de nature parasitaire. Si les neutrophiles augmentent principalement, cela indique la nature bactérienne de la myosite.

Une augmentation de la RSE est observée à la fois en cas de myosite catarrhale et de myosite dans le contexte de maladies auto-immunes.

Test sanguin biochimique

  • L'augmentation de la concentration de l'enzyme créatine phosphokinase (CPK) fraction MB;
  • Augmentation de la protéine C-réactive.

De grandes concentrations de CK parlent de dommages musculaires. Ceci est observé dans la plupart des types de myosite, la dystrophie du myocarde.

Une augmentation de la protéine C-réactive est généralement observée dans les myosites auto-immunes (dermatomyosite, sclérodermie).

Analyse biochimique des urines

  • Myoglobine.

L'apparition de myoglobine dans les urines indique une myosite alimentaire aiguë.

Analyse sérologique pour la détermination d'anticorps spécifiques

Les marqueurs spécifiques à la myosite sont:

Ce sont des marqueurs spécifiques caractéristiques d’un type particulier de myosite. Par exemple, le marqueur Ku est spécifique de la polymyosite et de la myosite dans le lupus érythémateux systémique; Scl-70 - pour la sclérodermie.

Traitement de la myosite

Médicaments pour le traitement de la myosite

Les représentants et leurs doses quotidiennes

Anti-inflammatoires non stéroïdiens (AINS)

Ils ont des effets anti-inflammatoires, analgésiques et antipyrétiques.

  • Paracétamol (500 milligrammes 4 fois par jour).
  • Ibuprofène (400 mg 2 à 3 fois par jour).
  • Meloxicam (15 milligrammes une fois par jour).
  • Kétoprofène (100 milligrammes deux fois par jour).

Nommé avec une myosite infectieuse et traumatique. Lorsque myosite nature auto-immune sont également prescrits, mais comme traitement d'entretien.

Soulage la tension et les spasmes des muscles squelettiques.

  • Muscoflex (4 milligrammes 2 fois par jour pendant 5 jours).
  • Mydocalm (100 milligrammes 2 à 3 fois par jour).

Nommé avec une myosite lombaire, accompagnée de spasmes sévères, avec une myosite du cou, du dos et des épaules.

Développer les vaisseaux sanguins, améliorant ainsi la circulation sanguine dans les muscles.

  • Cavinton (5 milligrammes 3 fois par jour).
  • Cinnarizine (25 mg 3 fois par jour).
  • Mexidol (125 milligrammes 2 fois par jour).

Assigné à tous les types de myosite, en particulier dans les cas où il y a un fort spasme dans les muscles.

Améliorer l'irrigation sanguine, avoir un effet tonique

  • Demoton (complexe de vitamines B1, B6, B5).
  • Milgamma (vitamines B1, B6, B12 complexes).

Nommé sous la forme d'injections intramusculaires, qui sont placés tous les deux jours, dans un cycle de 10 coups.

Antibiotiques pour la myosite

Pommade avec myosite

Composition et utilisation

Contient de l'acide salicylique, du camphre et du venin de vipère. Il a un effet analgésique prononcé. Appliquez une fine couche sur la peau, puis frottez sur le muscle affecté.

Contient également de l'acide salicylique et du venin d'abeille. En raison de son effet irritant local, il accélère les processus métaboliques dans le tissu musculaire et active l'irrigation sanguine. Appliquez une fine couche deux fois par jour.

Contient de l'héparine (agent de résolution) et du dexpanthénol. Élimine l'inflammation, soulage le gonflement et a également un effet analgésique.

Le composant principal est le kétoprofène. Il a un effet anti-inflammatoire et analgésique prononcé. Frotté dans le muscle affecté deux fois par jour.

Traitement de la myosite chronique (dermatomyosite et polymyosite)

Au début du traitement, des doses d'attaque du médicament sont prescrites à raison de 1 milligramme par kilogramme de poids du patient. Par exemple, si un patient pèse 60 kilogrammes, sa dose quotidienne sera de 60 milligrammes. Après amélioration du bien-être, la dose est réduite au traitement optimal (en moyenne 10 milligrammes par jour). Le premier stade du traitement dure généralement de 6 à 8 semaines. La deuxième phase d'accompagnement est prolongée de 3 à 5 ans au moins, mais plus souvent à vie.

Il est le plus souvent administré par voie intraveineuse, en commençant par une dose de 0,5 à 1,0 gramme pendant trois jours. De plus, la dose est également réduite.

La dose quotidienne est calculée à partir de la proportion de 2 milligrammes par kilogramme de poids du patient. Après avoir obtenu un effet clinique (amélioration), la dose est réduite à 50 milligrammes par jour.

Un traitement au méthotrexate est prescrit lorsque le traitement par corticostéroïdes pendant 4 à 6 semaines a échoué. La dose initiale est de 10 milligrammes par semaine. De plus, sans effet, la dose est augmentée de 5 milligrammes tous les deux mois. Il est important de savoir que le méthotrexate est nécessairement pris avec de l'acide folique.



Article Suivant
Quel est le remède le meilleur et le plus efficace contre les mycoses des ongles?