Comment traiter l'érysipèle - méthodes de traitement avec des onguents, des antibiotiques et des remèdes populaires à la maison


L'érysipèle est une maladie courante des muqueuses et de la peau à caractère infectieux. Les porteurs sains de l'infection et les malades chroniques sont des sources de pathologie. La maladie est donc l'un des problèmes les plus pressants pour les soins de santé modernes. Comment traiter l'érysipèle, le médecin décide au cas par cas, car cette maladie de la peau présente de nombreux symptômes et formes et se développe donc différemment.

Quelle est la tasse

L'érysipèle est connu des peuples des temps anciens. Description de la pathologie de la peau trouvée dans les travaux d'auteurs anciens grecs. L'agent causal de la pathologie du streptocoque bêta-hémolytique du groupe A a été isolé en 1882. L'érysipèle est une infection cutanée caractérisée par des symptômes d'intoxication, de fièvre, une inflammation de couleur rouge sur l'épiderme et des foyers muqueux. La complication de la maladie est caractérisée par de graves lésions infectieuses des tissus mous, qui progressent rapidement, accompagnées d'une grave intoxication du corps.

Les streptocoques du groupe A sont non seulement la cause de l'érysipèle, mais aussi d'autres maladies de la peau (ostéomyélite, furoncles, cellulite, abcès). Les bactéries pénètrent dans la peau de l'extérieur. Les blessures, les écorchures, les écorchures, les fissures ou les blessures mineures sont les portes de l’infection à streptocoque. Les deux principales voies d'infection par l'érysipèle sont des voies aériennes et des voies de contact. Le processus inflammatoire affecte le derme - la carcasse de la peau. La maladie est localisée aux muqueuses, au tronc, aux bras, aux jambes, au visage, au périnée ou au scrotum.

À quoi ressemble une tasse?

Les femmes souffrent d’érysipèle plus souvent que les hommes. Dans 60% des cas, la maladie se développe chez les personnes de plus de 40 ans. A quoi ressemble la tasse? Tout d'abord, une petite tache rouge apparaît sur la membrane muqueuse ou la peau. En quelques heures, il se transforme en une inflammation clairement limitée avec des bords en forme de dents. L'épiderme dans la zone de la lésion au toucher est chaud, avec une palpation modérément douloureuse. Avec les rougeurs, un œdème lymphatique se développe et s'étend au-delà de la tache.

Plus loin dans le foyer de l'inflammation se développent des bulles qui éclatent spontanément après un certain temps. De là, il y a une fuite de fluide, après quoi des blessures à la surface apparaissent. Si les bulles conservent leur intégrité, elles s'assèchent progressivement et forment une croûte brune ou jaune. Les effets résiduels de l'érysipèle observés depuis des semaines et même des mois sont une pigmentation, un gonflement de la peau et des croûtes sèches et épaisses sur le site des vésicules.

Traitement médical de l'inflammation de la jambe dans l'érysipèle

L'érysipèle est généralement traité avec des médicaments. Simultanément aux antibiotiques, un traitement immunomodulateur et / ou désensibilisant est réalisé. Comme pendant leur vie les microorganismes nuisibles libèrent des toxines, ils peuvent provoquer des allergies chez le patient. Pour prévenir le développement de réactions allergiques au cours du traitement de l'érysipèle, on prescrit aux patients des antihistaminiques.

Souvent, une pathologie se développe dans les membres inférieurs. Comment traiter l'érysipèle? Si la maladie frappe un membre, son apparition aiguë ne peut survenir qu'après une semaine. Une personne peut présenter soudainement des symptômes de la maladie tels que des douleurs musculaires, des migraines, une forte fièvre (jusqu'à 40 ° C) et une faiblesse générale. Souvent, le diagnostic est fait sans analyse sur la totalité des signes visuels. Le traitement de l'érysipèle des pieds est effectué médicalement, tant en hospitalisation qu'en consultation externe.

Antibiotiques pour l'érysipèle

Selon les statistiques, l'érysipèle est la quatrième plus grande prévalence de maladies infectieuses. Comment traiter l'érysipèle? Les antibiotiques ont été et restent une priorité dans la lutte contre l’infection. Le cours est calculé par le médecin, en fonction de la forme de la maladie et du médicament antibactérien. Immédiatement après le début des antibiotiques pour l'érysipèle, le développement de l'infection est réduit, la température corporelle redevient normale. Pour le traitement de l'érysipèle, des agents antibactériens de la première ou de la deuxième génération seront utilisés: les céphalosporines (Cedex, Suprax, Verceff) et les pénicillines (Retarpen, Benzylpenicillin, Ospén).

Pommade pour l'érysipèle des pieds

Lors du traitement de l'érysipèle sur la jambe, à un stade précoce, aucune pâte n'est utilisée pour un usage externe. Lorsque la forme de la maladie se transforme en une bulle, alors prescrit onguent Ichthyol ou Vishnevsky. D'excellents résultats au stade de la récupération donne l'outil Naftalan. La pommade Ichthyol pour érysipèle du pied aide rapidement à éliminer les démangeaisons, atténue la kératinisation et permet une cicatrisation efficace des plaies, provoquant une régénération rapide de la peau.

Le médicament a une action anti-inflammatoire et antiseptique. Il est nécessaire d'appliquer l'agent sur le visage, mais pas sous sa forme pure, mais dans des proportions égales avec le glycérol. Le mélange est broyé en une couche mince, puis recouvert de gaze, plié en 3-4 couches. Le pansement est fixé avec un pansement. Il est nécessaire de le changer au moins trois fois par jour. La procédure est effectuée pour guérir les plaies ouvertes.

Pommade Vishnevsky

Comment traiter le visage avec la pommade Vishnevsky? Le médicament local est également appelé liniment balsamique. Le produit contient trois composants: xéroforme, goudron de bouleau et huile de ricin. Maintenant, la dernière substance est souvent remplacée par de l'huile de poisson. La pommade Vishnevsky a un effet anti-inflammatoire et antiseptique prononcé. Dans le traitement des pathologies cutanées, il aide à restaurer l'épiderme, accélère le processus de cicatrisation, possède des propriétés desséchantes, antiprurigineuses et anesthésiques.

En l'absence de récidive, la pommade Vishnevsky est prescrite pour le traitement de l'érysipèle. Le médicament favorise l'exsudation et l'apparition de cloques. Appliquez une fine couche de pommade sur le bandage de gaze, après quoi il devrait être appliqué sur la zone touchée de la peau. Toutes les 12 heures, le pansement change. Étant donné que l'outil est capable de dilater les vaisseaux sanguins, dans les formes sévères de l'érysipèle, les médecins ne recommandent pas de l'utiliser.

Traitement des remèdes populaires érysipèle

Au cours de la période initiale de l'érysipèle, dès que des bulles commencent à se former, vous pouvez essayer de supprimer l'infection à l'aide de recettes populaires, mais après avoir consulté un spécialiste. Le traitement de l'érysipèle des pieds à la maison est effectué à la propolis ou à la graisse de porc. Ces substances doivent lubrifier les zones touchées et environ 2 à 5 cm de peau autour pour pouvoir enrayer la propagation de la maladie. En outre, le traitement des remèdes traditionnels de l'érysipèle comprend l'utilisation de moyens tels que:

  1. Œufs de grenouille. Il a prononcé une cicatrisation des blessures et des propriétés antimicrobiennes. Au printemps, pendant la période de reproduction des grenouilles, le caviar frais doit être ramassé et séché à l’ombre sur un chiffon propre. Pour le traitement de l'érysipèle, il est nécessaire de faire tremper la matière sèche, de la mettre sur un chiffon, de faire des compresses la nuit. On pense que dans 3 nuits l'érysipèle passera.
  2. Jus Kalanchoe. Dans le traitement de l'érysipèle, on utilise les tiges et les feuilles de la plante. Ils doivent être broyés jusqu'à ce qu'une masse rare et homogène se forme, puis presser le jus. Il est défendu au froid, filtré, mis en conserve dans l'alcool à 20%. Pour le traitement de l'érysipèle, la serviette est humidifiée avec du jus de Kalanchoe, diluée à égalité avec la solution de novocaïne (0,5%), puis appliquée contre l'inflammation. Dans une semaine, les symptômes disparaîtront.
  3. Plantain. Les feuilles de la plante doivent être finement hachées, pétrir, puis dans un rapport de 1: 1 mélangé avec du miel. Ensuite, quelques heures vous devez faire bouillir le mélange à feu doux. Appliquez le visage pendant le traitement avec un bandage sur la zone enflammée, en le changeant toutes les 3-4 heures. Moyens à appliquer jusqu'à la récupération.
  4. Bardane Il est nécessaire de cueillir les feuilles fraîches de la plante, de la rincer à l’eau à la température ambiante, de la badigeonner de crème fraîche maison fraîche, de la fixer à la plaie et de l’envelopper. La compression, quel que soit le degré d'intoxication, change 2 à 3 fois par jour.

Prévention de l'érysipèle

Le traitement de l'érysipèle est difficile si le patient présente une maladie telle que le diabète sucré, caractérisée par la mort des petits vaisseaux sanguins et la disparition de la circulation de la lymphe et du sang. L'évitement et la manifestation de l'infection peuvent être, si vous suivez les règles de l'hygiène personnelle, en particulier dans le traitement des pathologies de la peau. La prévention de l'érysipèle comprend:

  1. Traitement précoce des foyers d'inflammation. Lorsqu'elles se propagent dans le sang, les bactéries peuvent affaiblir le système immunitaire et provoquer l'érysipèle.
  2. Prendre une douche souvent. Une douche de contraste est recommandée au moins une fois par jour avec une différence de température importante.
  3. Utilisez un gel douche ou un savon avec un pH d'au moins 7. Il est conseillé que le produit contienne également de l'acide lactique. Cela créera une couche protectrice sur la peau, désastreuse pour les bactéries et les champignons pathogènes.
  4. Évitez les érythèmes fessiers. Si la peau des plis est constamment mouillée, vous devez utiliser de la poudre pour bébé.

La photo fait face à pied

Vidéo: L'érysipèle à la jambe

Les avis

Une petite-fille de 5 ans a été diagnostiquée avec un érysipèle au bras, accompagné d'un trouble immunitaire grave. L'enfant avait une fièvre d'une forte hyperémie, un œdème est apparu sur les membres. Pendant le traitement, la pénicilline a été piquée à la dose prescrite de 5 jours, ils ont prescrit un complexe de vitamines B. Une semaine plus tard, la rechute est passée.

Anastasia, 25 ans

Après que son mari se soit blessé à la jambe, un érysipèle s'est développé à sa place. D'abord traité aux antibiotiques, l'érysipèle a réussi. Quelques mois plus tard, cet endroit était à nouveau enflammé et un diagnostic d'infection récurrente était établi. Le traitement chirurgical a été montré. Les abcès ont été enlevés en disséquant la peau et l'excision de l'abcès.

Ma grand-mère avait érysipèle. Chaque matin, avant le lever du soleil, les plaies étaient aspergées de craie finement tamisée. Elle n'est pas allée chez le médecin, car le traitement, même s'il ne répondait pas aux exigences de la médecine officielle, était très efficace. Avant de se coucher, Granny a abondamment saupoudré les ulcères de craie, a enveloppé l'endroit avec un chiffon rouge et a placé une serviette sur le dessus.

Les informations présentées dans l'article sont à titre informatif seulement. Les matériaux de l'article n'appellent pas d'auto-traitement. Seul un médecin qualifié peut diagnostiquer et conseiller un traitement en fonction des caractéristiques individuelles d'un patient particulier.

Traitement de l'érysipèle des pieds avec une pommade

L'érysipèle, communément appelé érysipèle ou peau rouge, est une maladie provoquée par les streptocoques. Au cours du processus pathogénétique, l'épiderme et le tissu sous-cutané s'enflamment. L'un des médicaments les plus utilisés est un onguent pour l'érysipèle du pied.

Causes de la maladie

Les streptocoques (bactéries à Gram positif) pénètrent assez souvent par les blessures et les blessures sur la peau. Le plus souvent, le point de départ de l'infection est les plaies, les brûlures, les cals guérisseurs, les plaies de pression, les ulcères, les frottements sur le corps, causés par le port de chaussures ou de vêtements serrés. En outre, les dermatologues font face à l’érysipèle de la peau des toxicomanes, qui s’injectent souvent eux-mêmes avec une asepsie complète.

Les streptocoques sont une microflore sous condition pathogène, qui est toujours présente en petite quantité dans le corps humain, mais ne provoque pas de maladie. En cas de défaillance grave du système immunitaire ou du système endocrinien, les microorganismes pathogènes commencent à se multiplier activement et à infecter d’autres organes. Pour éviter cela, vous devez surveiller de près votre état de santé et, dès l'apparition des premiers symptômes alarmants, contactez votre médecin.

À un stade précoce, une inflammation cutanée érysipélateuse peut se manifester par de telles manifestations cliniques:

  • haute température;
  • vomissements, indépendamment de la prise de nourriture;
  • mal de tête et faiblesse;
  • hyperémie de la zone touchée du derme;
  • l'apparition d'une éruption cutanée caractéristique.

Plus tard, le gonflement des tissus mous se joint aux symptômes ci-dessus, provoquant une rougeur intense qui s'accompagne d'une douleur intense. Les lésions touchées ont un bord clairement tracé. En se fusionnant, les lésions forment une sorte de carte géographique sur le corps.

Dans une étude de laboratoire, des cytokinines, compagnons permanents du processus inflammatoire dans le corps, sont retrouvées dans le sang du patient.

La localisation préférée de l'érysipèle est les membres inférieurs, qui sont les plus susceptibles de se blesser et qui manquent souvent d'oxygène et de nutriments en raison de troubles circulatoires.

Le traitement de cette maladie est effectué:

  • antibiothérapie;
  • application topique d'anti-pommade;
  • médecine traditionnelle;
  • physiothérapie.

En plus des méthodes ci-dessus, il est nécessaire de procéder à des ajustements du régime alimentaire et du régime de consommation du patient.

Pommade efficace pour l'érysipèle

Au cours de la phase aiguë de la maladie, ils s’appuient sur une thérapie antibactérienne d’exposition systémique bien choisie. En tant que traitement local, appliquez une pommade pour érysipèle sur le pied, qui a un effet régénérant anti-inflammatoire, antibactérien. Le médicament de choix peut être:

  • Pommade à la tétracycline;
  • Émulsion d'érythromycine;
  • Naphthalanum pommade;
  • gel d'Iruksol.

Pommade à la tétracycline

Ce liniment est connu depuis longtemps pour ses effets anti-bactériens et anti-inflammatoires. Une petite quantité de fonds doit être répartie uniformément sur la surface affectée du derme. Ce liniment a une couleur jaunâtre. Vous devez donc recouvrir la région de la jambe touchée avec de la gaze ou être prêt au point qu'il puisse y avoir des taches de médicament sur le linge.

Pommade à l'érythromycine

La pommade ou l'émulsion d'érythromycine est un liquide blanc de consistance uniforme, qu'il est recommandé d'appliquer directement sur l'érysipèle. Ce liniment peut être utilisé pour frotter ou pour un bandage de gaze. Pour obtenir un effet thérapeutique prononcé, la pommade est appliquée uniformément sur la zone touchée 2 à 3 fois par jour.

Pommade Naftalan

Ce liniment s’est révélé être un médicament efficace dans le traitement de l’érysipèle de la peau, mais il présente de nombreuses caractéristiques. Ce médicament est basé sur les hydrocarbures naphténiques et se caractérise par une odeur spécifique prononcée. Le traitement de l'érysipèle des pieds avec la pommade Naphtalan dure 21 jours. Avant de porter du liniment, la zone du corps touchée doit être traitée avec une solution antiseptique de furatsilina. Après cela, la quantité nécessaire de pommade est chauffée à 38 0 С sur la boule d’eau et fixée au centre touché avec un pansement pendant 20-25 minutes. Il est recommandé de s'habiller 1 fois par jour.

Iruxol

Pommade pour érysipèle des pieds Iruxol est une préparation moderne et complexe qui, en plus de son action antibactérienne, stimule également les processus de régénération des tissus. Le liniment contient le composant antibactérien du chloramphénicol et un complexe d'enzymes biologiquement actives. Ce médicament ne convient pas à la monothérapie de l'érysipèle, mais donne un bon résultat lorsqu'il est utilisé en association avec des antibiotiques systémiques.

Lors du traitement de l'érysipèle, il n'est pas nécessaire d'utiliser des liniments tels que Vishnevsky Balsam, Ihtiolka, émulsion de Sintomycine. Bien que ces médicaments soient connus pour leurs effets antibactériens, avec l’érysipèle, ils ne font qu’accroître le risque de développement d’un abcès et la propagation de l’infection vers des tissus sains des membres.

L'érysipèle est une maladie dermatologique grave qui doit être traitée uniquement sous la surveillance d'un personnel médical hautement qualifié. Dans ce cas, l'automédication peut avoir des conséquences désastreuses.

Quelle pommade à utiliser dans le traitement de l'érysipèle

La maladie de l'érysipèle survient chez les personnes de tous âges et de tous âges et touche les membres inférieurs. Il s'accompagne de symptômes qui se développent rapidement et les causes en sont nombreuses. Pour une récupération complète, un traitement dans le complexe est nécessaire. Un de ses éléments est l'utilisation de pommade pour l'érysipèle du pied.

Qu'est-ce que l'érysipèle?

Érysipèle - une lésion cutanée infectieuse qui se manifeste en raison du processus inflammatoire de la peau. Cela affecte non seulement les parties extérieures, mais aussi les couches profondes. Les jambes sont exposées à cette condition en raison de leur proximité de la terre et de l'inévitabilité du contact avec la poussière, la saleté, où les agents pathogènes peuvent être. Après tout, l’organisme qui génère la pathologie se trouve dans la part du lion des situations dans l’environnement externe.

Pour souffrir d'érysipèle sur la jambe peut chaque personne. Parmi les représentants de la population âgée, la maladie touche les femmes et, parmi les jeunes, les hommes prédominent parmi les patients. Les personnes âgées sont souvent exposées à ce phénomène inflammatoire, dont les jambes sont couvertes d’ulcères en raison d’un mode de vie sédentaire, créant un environnement favorable à la pénétration et à la formation de l’infection.

La maladie apparaît de façon saisonnière: le plus souvent elle survient durant la période été-automne. Les personnes à risque sont celles qui, en raison de la spécificité de leur travail, sont obligées de passer beaucoup de temps à l'extérieur ou d'effectuer des tâches dans des conditions de complète non hygiénique. Cette catégorie comprend également les personnes qui subissent souvent des microtraumatismes qui endommagent la peau des pieds.

Manifestations cliniques de l'érysipèle

La période d'incubation - l'intervalle de temps entre l'infection et la formation des premiers signes - peut aller jusqu'à 10 jours. Au début, le patient souffre d'un malaise général:

  • perte de vitalité;
  • douleur à la tête;
  • frilosité;
  • douleurs vives et lancinantes dans les structures musculaires;
  • refus de manger;
  • nausée et réflexe nauséeux;
  • problèmes avec le travail de la fonction digestive;
  • fièvre, fièvre.

Après quelques heures (généralement moins d'une journée), le patient commence à ressentir les signes de dommage suivants:

  • rougeur de la peau dans la zone touchée;
  • augmentation de la douleur;
  • l'apparition de gonflement, de brûlure, de tension;
  • manifestation d'érythème;
  • la formation de bulles remplies de liquide clair ou trouble.

Remèdes externes pour le traitement de l'érysipèle

Le traitement avec des pommades est efficace dans le cas d'une thérapie locale, lorsqu'il est nécessaire de détruire les lésions externes et de réduire la douleur. En cas de manifestation de la forme bulleuse de la lésion, le chirurgien extrait habituellement le contenu des bulles formées. Par la suite, un pansement constitué de tissu à base de furaciline ou de rivanol est appliqué sur les sites de la lésion. Pour tout type de pathologie, les pommades préparées à la maison peuvent être largement utilisées.

Streptocide

La composition est utilisée sous forme de poudre, de comprimés, de pommade. Il possède des propriétés antimicrobiennes contre les streptocoques et combat également le processus inflammatoire. Cet onguent 10%, liniment 5%. L'outil est utilisé conformément aux instructions et aux recommandations du spécialiste traitant. Application - sous forme de compresse, qui implique l’étalement préalable du médicament sur le pansement et la fixation ultérieure à la jambe.

Pommade Vishnevsky

Si le patient n’a pas de complications, il est autorisé à utiliser la pommade Vishnevsky. L’efficacité de ce médicament s’explique par le fait que sa composition est riche en substances qui contribuent à augmenter le niveau d’exsudation et à ouvrir tôt les bulles. Le baume contre la lésion de l'érysipèle est appliqué sur un pansement en gaze, qui est ensuite utilisé pour envelopper la peau endommagée. Il est nécessaire de changer cette lotion toutes les 12 heures.

Jet de castor

Cette composition cicatrisante possède des propriétés bactéricides puissantes et prononcées, ainsi que des plaies efficaces et renforce la protection immunitaire globale. Par conséquent, il est universellement valable dans le cas d'un érysipèle sur la jambe. Il est recommandé d'utiliser ce médicament sous forme de poudre.

Tétracycline

Un antibiotique à large spectre qui aide à traiter les lésions érysipèles. Dans cette situation, il devrait être utilisé sous forme de pommade. L'outil est peu coûteux, le schéma de son application est simple: vous devez prendre une fine couche de la composition et l'appliquer sur l'endroit affecté, en répétant l'opération trois fois par jour. S'il y a des indications spéciales du médecin, vous devez les suivre directement.

Érythromycine

Le médicament est antibactérien. Il a d'abord été utilisé pour traiter cette maladie. Les avantages sont une efficacité élevée, un coût abordable et pas de contre-indications, sauf en cas d'intolérance individuelle. Il est possible que des rougeurs et des gonflements se développent dans la zone d'application.

Naftalan

La pommade a une odeur spécifique due à la présence dans la composition d'hydrocarbures naphténiques. Avant de commencer le traitement, il est nécessaire de traiter la peau avec une solution aqueuse de furatsilina, puis d'appliquer le médicament en le chauffant à 38 degrés dans les paumes. Ensuite, la lésion est recouverte d'un pansement pendant 20 minutes. L'inconvénient est le grand nombre de contre-indications.

Sintomitsin

En raison de la polyvalence de l'outil, il est utilisé pour diverses maladies de la peau, notamment l'érysipèle à la jambe. Son coût est abordable, il est facile à utiliser et a un effet prononcé après plusieurs applications.

Onguent d'ichtyol

L'outil fournit une assistance à n'importe quel stade de la lésion, mais commence le plus souvent à être utilisé au tout début de la maladie. Le médicament favorise la cicatrisation instantanée des plaies, l'élimination des rougeurs et la lutte de haute qualité contre le phénomène inflammatoire.

Indications d'utilisation

Les pommades sont utilisées pour traiter l'érysipèle si les symptômes suivants se manifestent:

  • rougeur;
  • les poches;
  • éruption cutanée;
  • démangeaisons et désir de gratter la peau;
  • décoloration de la peau.

Contre-indications et restrictions

La pommade agit de manière à pénétrer le sang à travers la peau, qui est endommagée. Par conséquent, les médecins ne recommandent pas son utilisation chez les femmes enceintes qui allaitent. Une autre limitation est la présence d'une intolérance individuelle à la composition. Le reste de l'outil peut être utilisé sans restrictions ni difficultés. Cependant, les patients doivent lire attentivement les instructions et étudier la liste des contre-indications qui y sont indiquées.

Important à savoir! Avant d'utiliser une composition particulière, vous devez d'abord lire les instructions. Certains produits peuvent provoquer localement une réaction allergique et une dégradation du bien-être général.

Instruction et cours de thérapie

Les instructions d'utilisation sont désignées par le fabricant (elles sont placées dans l'emballage dans lequel la pommade est vendue) et par le médecin. Habituellement, cela suppose que vous ayez besoin de badigeonner la zone touchée avec une pommade ou d'appliquer la composition sur le tissu, puis de l'appliquer sur le pied. La durée du traitement et le nombre d'approches par jour dépendent du degré de dommage et sont déterminés par le spécialiste assistant.

Recettes de la médecine traditionnelle: pommade

En vous débarrassant de la maladie à la maison, vous autoriserez des remèdes populaires spéciaux.

Vous devez le réduire en poudre et utiliser pour saupoudrer les zones de peau touchées, puis envelopper avec un chiffon rouge, mettre une serviette sur le dessus. Cet outil est utilisé la nuit.

Herbes

Les onguents naturels à base de plantes sont le moyen le plus efficace de lutter contre l'érysipèle. Pour cela, on utilise des feuilles sèches de tussilage, de camomille, du miel y étant ajouté jusqu'à l'obtention d'une consistance uniforme. La pommade est appliquée sur la peau affectée pendant 30 minutes par jour. Bardane, millefeuille, plantain, sauge sont utilisés avec le même succès.

Fromage cottage

Ceci est un autre outil puissant dans la lutte contre l'érysipèle sauté dans la zone des pieds. Pour la thérapie, il est nécessaire de prendre du fromage cottage et d'étendre une petite couche sur les zones enflammées. Dès que le médicament sèche, vous devez le retirer et en poser une nouvelle couche. Cette procédure dure plusieurs jours, jusqu'à ce que la maladie commence à s'atténuer.

Ainsi, les onguents pour le traitement de l'érysipèle sur les jambes abondent. Seul le médecin choisira la composition appropriée et participera à la lutte contre la maladie.

Quelle pommade aidera de l'érysipèle des pieds

La maladie de l'érysipèle affecte le plus souvent les jambes. La maladie se manifeste par une inflammation, un gonflement, des démangeaisons, une rougeur de la peau, de la fièvre, des maux de tête, des frissons. Les patients subissent une thérapie complexe, dans laquelle un apport interne de médicaments et un effet externe sur la zone à problèmes sont effectués. Pour le traitement topique, on utilise un onguent pour l'érysipèle du pied.

Caractéristiques et causes de l'inflammation

Le processus inflammatoire de la peau, accompagné d’un certain nombre de symptômes supplémentaires, est une infection à streptocoque. La bactérie pénètre dans le corps par des blessures, des égratignures, des écorchures et d'autres lésions de la peau. La maladie se caractérise par de multiples rechutes. Les manifestations primaires apparaissent sur le visage et les membres inférieurs souffrent de cas répétés.

Sur la jambe, il y a une tache rouge et enflée, qui grossit rapidement. La particularité de la maladie est une manifestation aiguë de l'infection après 4-5 jours de la période d'incubation. Le patient le premier jour sur le fond de l'intoxication, la température monte à 40 ° C, souvent des vomissements, il y a de graves maux de tête, une faiblesse, des frissons et des douleurs dans les articulations. Des brûlures, des douleurs et une sensation de propagation sont observés sur le site de la blessure. La tache rouge s'élève un peu au-dessus du niveau de la peau saine, elle est chaude et recouverte de petits points rouge vif - les hémorragies.

Les ulcères et l’érosion se produisent souvent à l’endroit affecté par les ampoules. Le stade initial et l'érysipèle bulleux s'accompagnent de complications sous la forme de lésions du système lymphatique.

Examen des pommades efficaces

Le traitement de l'érysipèle est nécessairement accompagné d'antibiotiques et les lésions cutanées des jambes sont traitées avec une pommade pour le traitement local. Les antibiotiques peuvent être sous forme de comprimés ou prescrits par un médecin en injections. Tout dépendra de la forme de la maladie et de son évolution. Pour le traitement local utilisé divers crèmes, gels et onguents antiseptiques. À l'apparition des agents pathogènes des infections fongiques, les médicaments antimycotiques sont prescrits.

Les pommades efficaces utilisées pour l'érysipèle de la jambe sont les suivantes:

Le médicament est appliqué une fois par jour. La pommade est chauffée à 37-38 ° C et appliquée sur la zone touchée, préalablement traitée au furatsilinom. La jambe supérieure est fermée avec un bandage pendant 20 minutes.

Après l'application du liniment, la jambe est recouverte d'un pansement en gaze qui doit être changé toutes les 12 heures.

Traitement des remèdes populaires

En plus des fonds achetés à la pharmacie, les adeptes de la médecine traditionnelle utilisent des onguents pour érysipèle sur la jambe, préparés à la maison. Diverses lotions et compresses à base de plantes médicinales sont largement utilisées.

Voici quelques recettes utilisées par les guérisseurs traditionnels dans le traitement de l'érysipèle à la jambe:

  1. Le médicament de Mylnyanka (racine) est broyé en poudre et versé dans une petite quantité d’eau bouillante afin d’obtenir un mélange pâteux. Cela signifie lubrifier le point sensible deux fois par jour. Répétez la procédure jusqu'à la disparition de l'inflammation.
  2. La gaze est pliée plusieurs fois et imbibée de jus de pomme de terre fraîchement râpé et réduite en poudre avec des pilules de pénicilline en poudre. La compression est appliquée à la zone touchée et change toutes les 3 heures.
  3. Aux érysipelas sont appliqués sur les feuilles vierges de la craie de plantain, prunelnye.
  4. Point sensible enduit de pommade à la propolis 2 fois par jour jusqu'à guérison complète.
  5. Les baies d'aubépine broyées sont déposées sur de la gaze et fixées à la surface de la plaie pendant toute la journée. Le lendemain matin, le fruit est remplacé par du frais.
  6. Une feuille de bardane est enduite de crème sure faite maison et appliquée sur la zone touchée.
  7. Le miel et l'aîné ont un effet anti-inflammatoire prononcé. La composition suivante est préparée à partir de ces produits: 1 cuillère de miel est mélangée à la même quantité de feuilles de Sureau broyées et 2 cuillères de farine de seigle. L'outil obtenu est réparti sur la jambe malade, fixé avec de la gaze et laissé pendant la nuit.
  8. Un mélange de miel, de céleri et de jus de whisker doré se prend oralement au cours d’une cuillère à soupe trois fois par jour. La composition thérapeutique est préparée comme suit: 1 kg de céleri-rave est lavé, séché et défilé dans un hachoir à viande. 3 cuillères de jus de plantes doré et 0,5 kg de miel sont ajoutées à la bouillie résultante. Tous les composants sont bien mélangés, placés dans un récipient en verre et laissés au réfrigérateur pendant 14 jours. Après deux semaines, le mélange peut être retiré du processus inflammatoire dans les jambes.
  9. Le visage peut être traité avec des lotions à base d'épines. Utilisez l'écorce supérieure du prunier sauvage. Il est broyé en poudre et une cuillère à soupe de la substance obtenue est versée dans un verre d'eau bouillante. La solution est mise sur le feu et faire bouillir pendant 15-20 minutes. Une fois le médicament refroidi, il est filtré et dilué avec 1 tasse d’eau bouillie et tiède. La décoction résultante fait des lotions sur la zone enflammée.
  10. Comme les lotions utilisent également la teinture d'eucalyptus.

Indications et contre-indications de l'utilisation de pommades

Avant d'utiliser tel ou tel onguent, vous devriez lire les instructions. Certains liniments peuvent provoquer une réaction allergique si vous êtes hypersensible à leurs composants.

Il est possible de traiter l'érysipèle avec le baume Vishnevsky et la pommade Ichthyol uniquement en l'absence de signes de complication. Sinon, la zone touchée peut devenir encore plus enflammée et se propager dans une zone en bonne santé.

Toutes les préparations de pommade et de crème doivent être prescrites par un médecin en tenant compte de la forme et de l'évolution de la maladie, ainsi que des caractéristiques physiologiques du patient.

Diagnostic, traitement et prévention de l'érysipèle. Traitement de l'érysipèle à la jambe. Photo

Causes de l'érysipèle

L'infection à streptocoque peut pénétrer dans le corps de différentes manières. Les processus inflammatoires de la peau sont causés par l’introduction de ce microorganisme dans différentes couches de l’épiderme.

La présence de streptocoque dans le corps contribue à la présence de lésions cutanées - égratignures, coupures, piqûres d'insectes et autres blessures mineures ou importantes.

Le développement de l'érysipèle de la peau est également favorisé par la présence d'infection à streptocoque chronique dans le corps (amygdalite chronique, caries). À partir de l’emplacement principal, les bactéries peuvent se répandre rapidement dans l’ensemble du corps par la circulation sanguine et causer diverses complications dues à ses divers systèmes, notamment le derme.

Le principal obstacle à la propagation de l’infection est l’immunité, mais si les défenses de l’organisme sont affaiblies pour une raison quelconque, des maladies telles que l’érysipèle, la glomérulonéphrite, la pharyngite, l’angine, etc. sont susceptibles de se développer.

L'infection à streptocoques est la principale cause d'érysipèle dans la jambe. La manière dont les bactéries pénètrent dans le corps est diverse, notamment:

  • morsures peignées;
  • des abrasions;
  • les blessures;
  • des ecchymoses;
  • des fissures dans les jambes;
  • pédicure de mauvaise qualité, présence de bavures.

Les causes de l’érysipèle à la jambe sont des maladies: sinusite chronique, dents endommagées et autres maladies à streptocoque. Le flux sanguin propage l'infection à travers les organes, la partie affaiblie affecte l'inflammation.

Les infections dermatologiques sont possibles. La principale barrière sur le chemin de la maladie devient une forte immunité.

En cas de défaillance du système immunitaire, la personne n'est pas à l'abri de l'érysipèle du pied.

Manifestations de l'érysipèle, photo 2

Le principal responsable de l'érysipèle est une infection à streptocoque. Le plus souvent, son agent causal - le streptocoque - pénètre dans le corps par des "portes" telles que:

  • les rayures;
  • peignage;
  • piqûres d'insectes;
  • des brûlures;
  • érythème fessier;
  • blessures et ecchymoses;
  • talons fendus, etc.

Streptocoque

- genre de bactéries sphériques, très répandues dans la nature en raison de leur vitalité. Mais en même temps, ils ne tolèrent pas très bien la chaleur.

Par exemple, ces bactéries ne se reproduisent pas à une température de 45 degrés. Ceci est associé à de faibles taux d'érysipèle dans les pays tropicaux.

L'érysipèle est l'une des espèces bactériennes du groupe A du streptocoque bêta-hémolytique. Il est le plus dangereux de toute la famille des streptocoques.

L'agent causal du développement de l'érysipèle des membres inférieurs peut être non seulement une bactérie streptocoque, mais également un certain nombre d'autres pathologies. Ceux-ci comprennent:

Et ce n’est là qu’une petite liste des causes possibles du développement de l’érysipèle. En outre, vous devez savoir que l’érsipèle peut être transmis par infection dans les petites fissures ou les plaies du corps.

Cela rend la maladie extrêmement dangereuse pour les personnes non autorisées, car les bactéries qui pénètrent dans le corps peuvent rester inactives pendant un certain temps et se manifester ensuite dans certaines conditions.

Classification du visage

Il existe plusieurs classifications de l'érysipèle sur les jambes:

  1. La première étape est classée en fonction de la gravité de la maladie. Il est léger, moyen et lourd.
  2. La deuxième étape de la classification, due à l’ampleur des zones touchées. Il existe une forme localisée, limitée et étendue.
  3. La troisième étape est déterminée en fonction de la nature de la manifestation. Les formes primaires, récurrentes et récurrentes de la maladie se produisent.

Les types d'inflammation érysipélatite de la jambe sont séparés par des signes extérieurs. Considérez les symptômes de la maladie.

Les formes de l'érysipèle des pieds sont classées en fonction de la nature des changements locaux.

Symptômes du stade initial de l'érysipèle

Le premier symptôme de l'érysipèle est un malaise général chez un patient, qui s'accompagne de:

  • mal de tête;
  • des frissons;
  • faiblesse dans tout le corps;
  • douleur dans les muscles;
  • une forte augmentation de la température corporelle jusqu'à 40 degrés;
  • parfois vomissements et diarrhée;

Le symptôme suivant de la maladie est une éruption cutanée sous forme de rougeur et d’enflure. Souvent, l'apparition de boutons s'accompagne d'une brûlure des zones cutanées touchées accompagnée de sensations douloureuses caractéristiques.

L'érysipèle se présente sous la forme d'un érythème rouge vif avec des bords déchiquetés qui ressemblent à des flammes. L'érythème est séparé de la peau saine par un rouleau cutané aux bords nets et limités.

Les autres symptômes dépendent de la forme de la maladie.

Symptômes de l'érysipèle

Sur le site de l'introduction du streptocoque, la peau devient enflammée, devient rouge, douloureuse et parfois enflée. Selon l'évolution de la maladie, le processus inflammatoire peut s'étendre à de grandes surfaces cutanées. Le patient présente également des symptômes courants d'intoxication:

  • augmentation de la température corporelle;
  • mal de tête;
  • la faiblesse;
  • une indigestion;
  • des nausées;
  • douleurs musculaires;
  • manque d'appétit.

Initialement, une personne ne peut pas deviner qu’elle a déjà eu une tasse. La période d'incubation est de dix jours. Après l'expiration des symptômes commencent à apparaître:

  1. Maux de tête;
  2. Douleur musculaire;
  3. Léthargie, somnolence, épuisement;
  4. Haute température;
  5. Parfois, il y a des nausées, de la diarrhée et des troubles intestinaux.

L'érysipèle chez les enfants, photo 3

Une semaine plus tard (en moyenne) après l’introduction de l’agent pathogène dans la peau, la maladie débute de manière aiguë.

Soudain, des signes d'intoxication apparaissent:

  • faiblesse grave
  • température jusqu'à 40 ° C avec des frissons,
  • mal de tête douloureux
  • douleurs et os et muscles
  • parfois des nausées et des vomissements.

Pendant la journée, des symptômes d'érysipèle apparaissent sur les jambes: la zone touchée se gonfle de manière spectaculaire, brille sous l'effet de la tension et devient rouge. Le nom "mug" et est dérivé du mot "rouge" dans certaines langues européennes.

La zone enflammée est délimitée par un rouleau de démarcation à partir d'une peau saine. Caractérisé par ses contours irréguliers festonnés autour du périmètre de la défaite. Une rougeur cutanée sévère est causée par une hémolyse - processus de destruction des globules rouges (érythrocytes) par streptocoque.

En appuyant avec un doigt, la rougeur disparaît pendant quelques secondes. La lésion est plus chaude au toucher que le tissu environnant.

La douleur et les brûlures causent de grandes souffrances au patient. Les ganglions lymphatiques poplités et inguinaux s'enflamment. Vers eux de la zone touchée sous la peau sont visibles bandes rougeâtre denses - les vaisseaux lymphatiques, développe une lymphangite.

Diagnostic du visage

Souvent, le diagnostic est posé sans analyse, en combinant des symptômes courants et locaux.

Dans d’autres maladies, les symptômes locaux apparaissent plus souvent et seulement après qu’ils apparaissent, l’intoxication apparaît.

Les tests de laboratoire peuvent confirmer la présence de streptocoque β-hémolytique.

L'érysipèle a une période d'incubation assez longue d'environ 10 jours. Après cette période, les symptômes commencent à se manifester. En règle générale, au premier stade, une personne ressent des signes de malaise général:

  • mal de tête;
  • douleurs musculaires;
  • des frissons;
  • faiblesse et faiblesse;
  • augmentation de la température corporelle (parfois jusqu'à 39-40 degrés);
  • dans certains cas, nausées, vomissements, diarrhée et parfois même anorexie.

Au plus tard un jour plus tard, des signes locaux s’ajoutent à ces symptômes généraux: sensation de brûlure, douleur, tension dans la zone touchée, qui commence à rougir et à gonfler.

Les autres signes de l'érysipèle dépendent de la forme spécifique de la maladie.

L'érysipèle commence intensément. En règle générale, une personne peut même indiquer l'heure à laquelle les premiers symptômes de la maladie sont apparus.

Les signes communs de l'érysipèle sur la peau sont:

  • Rougeur sévère de la zone touchée (érythème), qui remonte quelque peu au-dessus de la surface de la peau. L'érythème est délimité des tissus sains par un coussin dense, mais peut ne pas l'être avec un érysipèle répandu;
  • Douleur à la palpation de la rougeur;
  • Gonflement de la zone touchée (pied, jambe, visage, avant-bras, etc.);
  • Douleur des ganglions lymphatiques, à côté du foyer d'infection (lymphadénite);
  • Dans la forme bulleuse, des bulles transparentes peuvent apparaître sur la peau remplie de sang ou de liquide séreux (plasma).

En plus des signes courants, l'érysipèle a ses propres caractéristiques lorsqu'il est localisé dans différentes parties du corps. Ils doivent être pris en compte pour pouvoir suspecter l’infection à temps et commencer le traitement à temps.

Après que l'infection à streptocoque pénètre dans le corps humain prend plusieurs jours. Alors les premiers symptômes commencent à apparaître:

Erosion dans l'érysipèle

température corporelle élevée;

  • faiblesse grave;
  • mal de tête;
  • douleur dans les os et les tissus musculaires;
  • diarrhée ou vomissements.
  • Après l'apparition des premiers symptômes, la peau commence à s'enflammer, à gonfler et à briller comme après un "coup de soleil". L'inflammation de la peau est accompagnée d'une douleur intense et de brûlures.

    Au début, le patient a mal à la tête, des frissons, une faiblesse, une forte fièvre. Puis la jambe commence à brûler, la douleur, il y a une rougeur de la peau, un gonflement, une desquamation.

    Selon la forme de la maladie (érythémateuse, belleznaya, érysipèle hémorragique), les symptômes peuvent varier. Le patient peut apparaître des bulles remplies de fluide, érosion, ulcères trophiques, hémorragies dans la zone touchée, bulles de sang.

    Les premiers symptômes sont une forte augmentation de la température, des frissons, des nausées, des vomissements, des douleurs musculaires. L'inflammation elle-même sur la peau des jambes ou des mains n'apparaît qu'après quelques heures (parfois après quelques jours).

    Les zones touchées sont faciles à détecter, elles sont légèrement convexes, rouges ou violettes. Chaque jour, la zone d'inflammation augmente de 2 à 5 cm.

    Diagnostic du visage

    Le diagnostic de l'érysipèle est établi sur la base des plaintes du patient, d'informations sur l'évolution de la maladie, de l'anamnèse de la vie et de données issues d'une méthode de recherche objective.

    Le diagnostic différentiel de l'érysipèle est réalisé avec une variété de maladies qui surviennent lors de la défaite de la peau. La méthode de recherche bactériologique est utilisée en cas de difficulté de diagnostic.

    Fig. 2. Dans la photo érysipèle de la peau. Une rougeur et un gonflement, une sensation de brûlure et une douleur arquée, une augmentation rapide de la lésion sont les premiers symptômes locaux de la maladie. La plaque érysipélateuse est délimitée par un rouleau des tissus environnants, présente des bords déchiquetés et ressemble à une flamme. La maladie progresse dans le contexte de la fièvre et de la toxicose.

    Fig. 3. Forme phlegmon-nécrotique de la maladie (photo de gauche) et gangrène des membres inférieurs (photo de droite) - complications terribles de la forme bulleuse hémorragique de l'érysipèle.

    Traitement différentiel de l'érysipèle zona.

    Les principaux signes diagnostiques de l'érysipèle:

    • Apparition aiguë de la maladie, fièvre et intoxication, souvent en avance sur l’apparition d’une lésion locale.
    • Augmentation des ganglions lymphatiques régionaux.
    • Réduire la douleur au repos.
    • La localisation caractéristique du foyer inflammatoire concerne le plus souvent les membres inférieurs, plus rarement le visage et les membres supérieurs, et très rarement le corps, les muqueuses, la glande mammaire, le scrotum et la zone périnéale.

    Fig. 4. Sur la photo, visage et main.

    Fig. 5. Sur la photo de gauche, lésions de la peste, à droite - en cas d'érythème nodal

    La meilleure méthode de diagnostic de l'érysipèle consiste à détecter l'agent responsable et à déterminer sa sensibilité aux antibiotiques, ce qui améliore considérablement l'efficacité du traitement.

    Cependant, malgré le fait qu’une quantité énorme de streptocoques s’accumule dans la zone touchée, les agents pathogènes ne peuvent être détectés que dans 25% des cas. Cela est dû à l'effet des médicaments antibactériens sur les bactéries, qui arrêtent rapidement la croissance des agents pathogènes de l'érysipèle. Par conséquent, l'utilisation d'une méthode bactériologique est considérée comme peu pratique.

    • La méthode de recherche bactériologique est utilisée en cas de difficulté de diagnostic. Le matériel d'étude est le contenu des ulcères et des plaies. Une technique d'empreinte digitale est utilisée lorsqu'une lame de verre est appliquée sur la zone touchée. Un frottis supplémentaire est étudié au microscope.
    • Les propriétés des bactéries et leur sensibilité aux antibiotiques sont étudiées lors de la croissance sur des milieux nutritifs.
    • Des méthodes spécifiques pour le diagnostic de laboratoire de l'érysipèle ne sont pas développées.
    • Dans le sang des patients atteints d'érysipèle, comme pour toutes les maladies infectieuses, il existe un nombre accru de leucocytes, de granulocytes de neutrophiles et une augmentation de la RSE.

    Fig. 6. Sur la photo sur le streptocoque gauche au microscope. Les bactéries sont disposées en chaînes et en paires. A droite - colonies de streptocoques avec croissance sur milieu nutritif.

    Avec quel médecin dois-je contacter si des symptômes de l'érysipèle apparaissent?

    Lorsque les premiers signes de la maladie apparaissent sur la peau, ils se tournent vers un dermatologue. Il diagnostiquera et, le cas échéant, le dirigera vers d'autres spécialistes du traitement de l'érysipèle: un spécialiste des maladies infectieuses, un médecin généraliste, un chirurgien, un immunologue.

    À la réception chez le médecin

    Afin de bien diagnostiquer et prescrire un traitement efficace, un spécialiste doit distinguer l'érysipèle d'autres maladies présentant des symptômes similaires: abcès, phlegmon, thrombophlébite.

    Le médecin posera les questions suivantes Le médecin posera les questions suivantes:

    Le médecin peut déterminer la présence d’érysipèle après l’examen initial et la palpation de la zone touchée. Si le patient ne présente pas de comorbidités, il suffit, à partir d’une méthode de diagnostic supplémentaire, d’utiliser uniquement une formule sanguine complète. Les indicateurs suivants indiqueront la présence d’une infection:

    1. Vitesse de sédimentation des érythrocytes (ESR) - plus de 20 mm / heure. Pendant la hauteur de la maladie peut accélérer jusqu'à 30-40 mm / heure. Normalisé à la 2-3ème semaine de traitement (normal - jusqu'à 15 mm / heure);
    2. Leucocytes (WBC) - plus de 10,1 * 10 9 / l. Un signe défavorable est considéré comme une diminution du taux de leucocytes inférieure à 4 * 10 9 / l. Cela indique l’incapacité du corps à résister de manière adéquate aux infections. Il est observé dans diverses immunodéficiences (VIH, SIDA, cancer du sang, effets de la radiothérapie) et en cas d’infection généralisée (sepsis);
    3. Les globules rouges (globules rouges) - une diminution du niveau inférieur à la norme (inférieure à 3,8 * 10 12 / l chez la femme et à 4,4 * 10 12 / l chez l'homme) peut être observée dans l'érysipèle hémorragique. Sous d’autres formes, en règle générale, il reste dans la plage normale;
    4. L'hémoglobine (HGB) peut également réduire, dans la forme hémorragique de la maladie. Le taux de l'indicateur est de 120 g / l à 180 g / l. La diminution de l'indice est inférieure à la normale - une raison pour commencer à prendre des suppléments de fer (sur prescription d'un médecin). Diminution du taux d'hémoglobine inférieur à 75 g / l - indication de transfusion de sang total ou d'érythromasse.

    Le diagnostic instrumental est utilisé en cas de troubles du flux sanguin vers le membre (ischémie) ou en présence de maladies concomitantes, telles qu'athérosclérose oblitérante, thrombophlébite, thromboangéite, etc. Dans ce cas, le patient peut recevoir une dopérométrie, une rhéovasographie ou une angiographie du membre inférieur.

    Ces méthodes détermineront la perméabilité vasculaire et la cause de l'ischémie.

    Traitement du visage

    Le traitement de l'érysipèle est le plus souvent effectué à domicile (en consultation externe). En cas de récurrence de la maladie, d’apparition de complications, de présence de formes graves de maladies concomitantes, ainsi que de la maladie chez les enfants et les adultes âgés, le traitement de l’érsipèle est effectué à l’état stationnaire.

    Le mode de l'érysipèle est déterminé par la localisation du processus pathologique et la gravité de l'état du patient. Lorsque la maladie ne nécessite pas l'adhésion à un régime alimentaire spécial.

    Les agents responsables d'antibiotiques et d'autres groupes de médicaments antibactériens sont détruits. L'antibiothérapie est un élément essentiel et obligatoire du processus de traitement.

    • Les antibiotiques bêta-lactamiques du groupe des pénicillines naturelles et semi-synthétiques - benzylpénicilline, oxacilline, méticilline, ampicilline, amoxicilline, ampioks sont les plus efficaces pour traiter l’érysipèle.
    • Les céphalosporines des générations I et II ont un effet positif.
    • En cas d'intolérance aux antibiotiques du groupe de la pénicilline, des macrolides ou de la lincomycine sont prescrits.
    • Les médicaments antibactériens du groupe des nitrofuranes et les sulfamides, prescrits pour traiter l'intolérance aux antibiotiques, sont moins efficaces.

    Le traitement antibiotique dure 7 à 10 jours.

    Traitement antibactérien de l'érysipèle récurrent

    Le traitement de l'érysipèle récurrent doit être effectué à l'hôpital. En traitement, les antibiotiques bêta-lactamines sont efficaces, suivis d’une administration intramusculaire de lincomycine.

    Parmi les antibiotiques bêta-lactamines, il est recommandé d'utiliser des pénicillines semi-synthétiques - méthicilline, oxacilline, ampicilline et ampioks, ainsi que des céphalosporines des première et deuxième générations.

    Il est préférable de commencer par les céphalosporines dans le premier traitement avec 2 traitements. La deuxième cure de lincomycine est effectuée après une pause de 5 à 7 jours.

    L'antibiotique doit être changé à chaque récurrence ultérieure de la maladie.

    Fig. 7. Dans la photo érysipèle chez les enfants.

    Le traitement pathogénique de l'érysipèle a pour but d'interrompre les mécanismes de dégradation, d'activer les réactions d'adaptation du corps et d'accélérer les processus de réparation.

    Le traitement pathogénique précoce (au cours des trois premiers jours) empêche le développement des taureaux et des hémorragies, ainsi que le développement de processus nécrotiques.

    Thérapie de désintoxication

    Les déchets produits et substances libérés lors de la mort de bactéries provoquent le développement de toxicose et de fièvre. Les toxines, les antigènes étrangers et les cytokines endommagent les membranes phagocytaires.

    Leur immunostimulation en ce moment peut être inefficace et même nuisible. Par conséquent, la désintoxication dans le traitement de l'érysipèle est primordiale en immunothérapie.

    Le traitement de désintoxication est effectué à la fois dans l'épisode initial de la maladie et dans des cas répétés. Les solutions colloïdales sont largement utilisées à des fins de détoxification: hémodez, réopolyglukine et une solution de glucose à 5% avec de l’acide ascorbique.

    Anti-inflammatoires non stéroïdiens (AINS)

    Ce groupe de médicaments est indiqué pour le traitement de l’œdème grave et de la douleur causant une inflammation. L'acceptation des AINS à des doses adéquates apporte un soulagement significatif au patient. Des médicaments tels que l'indométacine, l'ibuprofène, le Voltaren, etc. sont présentés pendant 2 semaines.

    Traitement de désensibilisation

    L'inflammation au visage est infectieuse et allergique. La libération d'une grande quantité d'histamine provoque des lésions du sang et des capillaires lymphatiques.

    L'inflammation augmente. L'œdème se développe.

    Des démangeaisons apparaissent. Inhiber la synthèse des antihistaminiques d'histamine.

    Les préparations des 1ère et 2ème générations sont présentées: Diazolin, Tavegil, Claridon, Zyrtec, etc. La durée d'utilisation est de 7 à 10 jours.

    Immunocorrection

    L'utilisation de glucorticostéroïdes dans le traitement de l'érysipèle

    La physiothérapie est utilisée pour obtenir le meilleur effet possible dans le traitement de l'érysipèle et prévenir le développement d'effets indésirables. Dans la période aiguë, des méthodes physiothérapeutiques telles que les UV et les UHF sont utilisées.

    Physiothérapie dans la période aiguë

    Avec la forme érythémateuse de l'érysipèle, le traitement local n'est pas nécessaire. Le traitement local de l'érysipèle sur la jambe est effectué dans le cas du développement de la forme bulleuse de la maladie.

    Dans le cas du développement d'abcès, de phlegmon et de nécrose, des méthodes de traitement chirurgical sont utilisées.

    S'il y a au moins quelques symptômes d'inflammation érysipélateuse de la peau, une visite à un spécialiste - un dermatologue est nécessaire. Si la maladie est grave, le traitement est effectué dans un hôpital.

    Il est nécessaire de consulter un médecin si la maladie est accompagnée de fièvre et de complications. L'érysipèle est particulièrement dangereux pour les enfants et les personnes âgées, les personnes souffrant d'allergies, d'insuffisance cardiaque, de varices, de thrombophlébite, de diabète et de diagnostic du VIH.

    Le streptocoque étant résistant à de nombreux types d'antibiotiques, cette infection répond bien au traitement avec des médicaments du groupe des macrolides (érythromycine) et des pénicillines. La durée du traitement dure au moins 7 jours. Si le patient a une allergie, la pénicilline peut être remplacée par Nitrofural.

    Avec une forme compliquée d'érysipèle de la peau, un traitement antibiotique peut durer deux semaines ou plus, en fonction de la gravité des symptômes. De préférence, une perfusion intraveineuse du médicament.

    Des anti-inflammatoires, des diurétiques et de l'acide ascorbique sont prescrits pour éliminer les principaux symptômes de la maladie. Les UV et l’électrophorèse donnent de bons résultats dans le traitement de l’érysipèle des membres inférieurs.

    Le traitement de l'érysipèle est prescrit en fonction de la forme de la maladie. L'érysipèle doit être traité dès les premiers symptômes: plus le traitement commence tôt, plus le traitement est rapide et efficace.

    Méthodes de traitement de l'érysipèle:

    1. Médicaments antibactériens. Après avoir diagnostiqué la forme et la classification de la maladie, le médecin prescrit un médicament mieux adapté au traitement de cet érysipèle. Pour la thérapie, utilisez des antibiotiques actifs dans la lutte contre les streptocoques:
      • Pénicilline, ampicilline et céphalosporines. Les substances actives des médicaments combattent efficacement les bactéries. Les médicaments sont administrés par voie intramusculaire jusqu'à 5 fois par jour, en fonction de la gravité de la maladie.
      • Dans les formes les plus douces, les antibiotiques peuvent être pris par voie orale. Le traitement par ces médicaments est prescrit par le médecin traitant. Pour une telle thérapie est souvent utilisé:
        1. Céphalexine.
        2. Fadroksil.
        3. Cefixime.
        4. Céfuroxime.
    2. Traitement complet. A la réception des médicaments antibiotiques, ajoutez des onguents, des crèmes et des teintures pour usage local:
      • Pommade Naftalan.
      • Iruksol.
      • Pommade à l'érythromycine.
      • Furatsilina solution sous forme de lotions.
    3. En pratique médicale, plusieurs procédures physiothérapeutiques sont prescrites aux patients atteints d’érysipèle:
      • Rayonnement ultraviolet;
      • UHF;
      • Thérapie au laser;
      • Exposition au rayonnement infrarouge.
    4. A tous les types de traitement ci-dessus, il est nécessaire d'ajouter l'apport de complexes vitaminiques des groupes A, B et C.

    Remèdes populaires

    Comme toute maladie, l'érysipèle peut être traité avec les méthodes traditionnelles.

    Recettes de la médecine traditionnelle:

    Pour obtenir de bons résultats et éliminer la maladie, il est recommandé de prendre les médicaments à temps. Traiter le tibia est autorisé à la maison et à l'hôpital.

    Le médecin prescrit habituellement un traitement antibiotique: furazolidone, Biseptol, médicaments contenant de la pénicilline. Vitamines utilisées, agents immunostimulants, biostimulants.

    Le médecin prescrit des médicaments pour renforcer les vaisseaux sanguins. Un traitement par le froid avec de l'azote liquide, un traitement aux ultraviolets, une thérapie par la boue, une darsonvalisation ou une thérapie au laser est appliqué.

    Les méthodes de traitement énumérées éliminent les bactéries staphylocoques. Diverses pommades sont souvent prescrites en complément du cours général du traitement.

    Dans la pratique médicale utilisant la tétracycline et l'onguent méthyluracile.

    Si la maladie est bénigne, il est possible d'effectuer un traitement à domicile. Si les symptômes de la maladie sont graves, le médecin donne des conseils, un hôpital est nécessaire.

    La période de traitement antibiotique dure 10 jours. N'oubliez pas que les médicaments doivent être appliqués sans interrompre le traitement, comme indiqué dans les instructions.

    Pour éviter la récurrence de la maladie, le médecin prescrit un traitement avec plusieurs médicaments. Les injections sont considérées comme une méthode de traitement plus efficace, il y a moins de stress sur le tractus gastro-intestinal, la possibilité de dysbactériose est réduite.

    L'érysipèle du pied peut être traité avec des remèdes populaires à la maison en plus des médicaments prescrits par un médecin. Le biais est recommandé de faire pour soutenir le système immunitaire.

    Pour vaincre la maladie, il est déconseillé d'utiliser la pommade Vishnevsky ou la pommade d'ichthyol: les médicaments ralentissent au contraire le processus de régénération de la peau endommagée.

    Regardons de plus près les recettes populaires:

    Il est nécessaire de traiter le visage à l'hôpital si les symptômes suivants se manifestent:

    Traitement de l'érysipèle des pieds

    Un érysipèle léger peut être traité en ambulatoire. Les cas graves et négligés nécessitent un traitement hospitalier.

    1) Le premier et principal objectif - les antibiotiques sous forme d'injections intramusculaires ou par voie orale. Les antibiotiques à base de pénicilline ont conservé leur efficacité dans la lutte contre le streptocoque hémolytique.

    Ils sont associés à la prise d’oleandomycine, de furazolidone et d’érythromycine pendant une à deux semaines.

    2) Leur action est renforcée par les sulfamides (Biseptol).

    3) Veillez à attribuer des vitamines et des biostimulants (lévamisole, pentoxyl, méthyluracile) pour restaurer l’immunité et accélérer la guérison de la lésion.

    4) Les médicaments non stéroïdiens sont prescrits comme médicaments anti-inflammatoires et antipyrétiques: aspirine, diclofénac, ibuprofène, baralgin, pelopirin.

    5) En cas d'intoxication grave, injecter à plusieurs reprises une solution de glucose ou de réopirine.

    6) Pour soulager l’intoxication, il est recommandé de boire beaucoup de diurétiques.

    7) procédures de physiothérapie:

    1. l'irradiation ultraviolette dans la période aiguë a un effet bactériostatique;
    2. lidazy d'électrophorèse,
    3. ozokérite,
    4. thérapie magnétique.

    Les trois dernières procédures améliorent le flux lymphatique en empêchant le développement de l'éléphantiasis.

    Traitement chirurgical de l'érysipèle, photo 7

    8) La sensibilisation du corps empêche la prise d'antihistaminiques.

    9) La sclérothérapie - l'introduction dans les veines affectées d'une substance qui provoque le rétrécissement et la résorption du vaisseau - contribue à la guérison rapide des cloques et à la guérison de la zone enflammée de la peau.

    10) Coagulation au laser endovasal - conduit à la disparition de la lumière dans les veines malades, empêchant le développement de la lymphostase.

    11) traitement chirurgical de la lésion:

    1. formation de cloques, traitement avec une solution de furacilline, poudre sous forme d’entéroseptolum, pommade à l’érythromycine;
    2. excision des veines enflammées et des zones nécrotiques.

    12) Dans les cas graves, des transfusions sanguines ou plasmatiques sont réalisées.

    Le traitement de l'érysipèle des pieds est effectué par un médecin. Afin d'éviter toute complication, le patient doit respecter scrupuleusement tous ses rendez-vous médicaux, même en cas de traitement ambulatoire.

    Lors du traitement de l'érysipèle à la maison, il est important de savoir:

    1) Il est impossible de bien bander la zone touchée, seuls des pansements légers sont autorisés, lesquels changent plusieurs fois par jour après le traitement antiseptique de la peau.

    2) La pommade Ichthyol et le baume Vishnevsky ne doivent pas être utilisés - ils augmentent l'afflux de liquide interstitiel et ralentissent le processus de guérison, un ramollissement excessif de la peau avec des pommades entraînera une infection supplémentaire des plaies.

    3) Après avoir ouvert les bulles, il est possible de traiter l’érosion au peroxyde d’hydrogène et de sécher la peau avec de la poudre, ce qui comprend:

    • acide borique (3 g),
    • xéroforme (12 g),
    • streptotside (8 g).

    Recouvrez la surface de la plaie avec une gaze à deux couches.

    L'érysipèle a besoin d'une thérapie complexe. Le traitement local ne suffit pas, il faut prendre des antibiotiques, des médicaments pour lutter contre les allergies et des mesures pour renforcer le système immunitaire.

    Comment augmenter l'immunité?

    Dans le traitement de l'érysipèle, il est très important d'améliorer le système immunitaire. Si cela n'est pas fait, la maladie reviendra encore et encore. Et chaque cas ultérieur d'érysipèle est plus difficile, plus difficile à traiter et entraîne plus souvent des complications pouvant entraîner une invalidité.

    L'érysipèle étant une maladie infectieuse, l'antibiothérapie en est la base. Les antibiotiques, ainsi que les médicaments antibactériens d'autres groupes, détruisent l'agent pathogène. Les antihistaminiques aident à faire face aux allergies aux toxines du streptocoque.

    Antibiotiques

    Le mécanisme de l'action thérapeutique

    Sont la drogue de choix. D'autres antibiotiques sont prescrits pour l'intolérance à la pénicilline.

    Les pénicillines se lient aux enzymes de la paroi cellulaire des bactéries, entraînant sa destruction et la mort du microorganisme. Ces médicaments sont particulièrement efficaces contre les bactéries qui se développent et se multiplient.

    L'effet du traitement est renforcé lorsqu'il est associé à

    furazolidone et streptocide.

    Le médicament est injecté par voie intramusculaire ou sous-cutanée dans la zone touchée. Pré-pincement du membre au-dessus de l'inflammation. Le médicament est administré à 250 000-500 000 UI 2 fois par jour. Le cours de traitement de 7 jours à 1 mois.

    Le médicament est pris sous forme de comprimés ou de sirop, 0,2 gramme, 6 fois par jour.

    Avec érysipèle primaire pendant 5-7 jours, avec formes récurrentes - 9-10 jours.

    Assigner pour la prévention de la récidive en une injection 1 fois par mois pendant 2-3 ans.

    Les tétracyclines inhibent la synthèse des protéines, nécessaire à la construction de nouvelles cellules bactériennes.

    Prendre 100 mg 2 fois par jour après les repas en buvant beaucoup de liquide.

    Violer la synthèse protéique nécessaire à la construction de cellules bactériennes. Ainsi, ils ralentissent la multiplication des streptocoques.

    Appliquez 250-500 mg du médicament 3-4 fois par jour.

    La durée du traitement est de 7-14 jours selon la forme de l'érysipèle

    Les macrolides arrêtent la croissance et le développement des bactéries et inhibent également leur reproduction. À des concentrations élevées provoquent la mort de microorganismes.

    Est ingéré 0,25 g, 4-5 fois par jour une heure avant les repas.

    Pour un rétablissement rapide et la prévention des rechutes, un traitement complexe est nécessaire. En plus des antibiotiques, d'autres groupes de médicaments sont prescrits.

    1. Médicaments désensibilisants (antiallergiques): tavegil, suprastine, diazoline. Prendre 1 comprimé 2 fois par jour pendant 7-10 jours. Réduire le gonflement et les réactions allergiques au site d'inflammation, contribuer à la résorption rapide de l'infiltration.
    2. Sulfamides: Biseptol, Streptocid 1 comprimé 4 à 5 fois par jour. Les préparations perturbent la formation de facteurs de croissance dans les cellules bactériennes.
    3. Nitrofuranes: furazolidone, furadonine. Prendre 2 comprimés 4 fois par jour. La croissance et la reproduction des bactéries sont ralenties et entraînent la mort à des doses élevées.
    4. Glucocorticoïdes avec lymphostase en formation: prednisone, à la dose de 30 à 40 mg (4-6 comprimés) par jour. Les hormones stéroïdes ont un puissant effet anti-allergique, mais elles inhibent considérablement le système immunitaire. Par conséquent, ils ne peuvent être utilisés que sur ordonnance du médecin.
    5. Biostimulants: méthyluracile, pentoxyle. Prendre 1-2 comprimés 3-4 fois par jour pendant 15-20 jours. Stimule la formation de cellules immunitaires, accélère la récupération (régénération) de la peau dans la zone endommagée.
    6. Préparations multivitaminiques: ascorutine, acide ascorbique, panhexavit. Les préparations de vitamines renforcent les parois des vaisseaux sanguins endommagés par les bactéries et augmentent l'activité des cellules immunitaires.
    7. Préparations de thymus: thymalin, taktivin. Le médicament est administré par voie intramusculaire à une dose de 5-20 mg, 5-10 injections par cours. Ils sont nécessaires pour améliorer l'immunité et augmenter le nombre de lymphocytes T.
    8. Enzymes protéolytiques: lidaza, trypsine. Des injections sous-cutanées sont effectuées quotidiennement pour améliorer la nutrition des tissus et la résorption de l'infiltrat.

    Traitement des remèdes populaires

    Le plus souvent, les médecins prescrivent des médicaments tels que "pénicilline", "tétracycline".

    Le médecin doit déterminer l'efficacité d'un antibiotique spécifique et, si nécessaire, remplacer les médicaments pour un meilleur effet.

    Le traitement antibiotique dure de sept à dix jours, alors que les médicaments doivent être pris strictement dans le temps, en respectant un certain intervalle de temps.

    Outre l'évaluation clinique de l'efficacité du traitement (réduction des signes locaux d'inflammation, normalisation de la température corporelle, amélioration de l'état général, etc.), une évaluation microbiologique de l'état de la peau est également présentée.

    Seulement avec cette approche, vous pouvez compter sur le rétablissement complet du patient.

    Complications de l'érysipèle

    Si elle n’a pas commencé pendant le traitement ou si elle n’est pas complètement appliquée, la maladie peut provoquer les complications suivantes nécessitant un traitement supplémentaire:

    L'érysipèle peut se transmettre d'elle-même: deux semaines après le début de la maladie, les rougeurs s'atténuent, mais les poches et la pigmentation de la peau persistent longtemps. La chance de re-traiter est grande.

    Avec un traitement insuffisamment actif, l'érysipèle provoque des complications générales et locales. Il est particulièrement dangereux pour les patients atteints de diabète sucré, d'allergies, de varices et de thrombophlébite, d'insuffisance cardiaque et d'infection par le VIH.

    Il existe un risque de pneumonie, de septicémie et de méningite.

    Les toxines de streptocoque sont à l'origine de rhumatismes, de myocardite et de glomérulonéphrite.

    Les complications locales sont le phlegmon et les abcès, les ulcères trophiques et la lymphostase (éléphantiasis), dans lesquels le volume des tissus des membres augmente fortement en raison de l'accumulation de liquide interstitiel et de l'épaississement de la peau.

    L'éléphantiasis se développe dans 15% des cas d'érysipèle. Il s'accompagne de phénomènes tels que papillomes, eczéma, lymphorrhée (exsudat de lymphe d'une peau pigmentée épaissie). Tout cela complique grandement la vie du patient.

    Toute infection de l'érysipèle, accompagnée d'un traitement retardé ou d'un corps considérablement affaibli, peut entraîner les complications suivantes:

    L'érysipèle est une maladie très dangereuse. Si un patient la traite mal, l'infection finit par toucher les organes internes.

    En conséquence, des complications apparaissent:

    • néphrite;
    • myocardite, insuffisance cardiaque aiguë;
    • rhumatisme;
    • nécrose tissulaire;
    • ulcères de jambe;
    • un abcès;
    • septicémie toxique et infectieuse, etc.

    Afin de ne pas nuire davantage au corps, vous devez savoir comment traiter l'érysipèle, quelles sont les mesures médicales à prendre pour que la maladie recule rapidement.

    Prévention des maladies

    La liste des mesures préventives après récupération

    Pour éviter la possibilité de la maladie érysipèle peut être, si vous suivez les règles:

    1. Traitement obligatoire des maladies de la peau sous forme d'éruptions cutanées et d'autres manifestations afin de prévenir les complications sous forme d'érysipèle.
    2. Toujours maintenir l'hygiène personnelle. L'eau chaude et le savon préviennent l'accumulation de microbes pathogènes sur la peau. Il faut se rappeler que lors du choix du savon et du gel douche, vous devez faire attention au niveau de PH.
    3. En cas de transpiration excessive, il faut utiliser du talc ou de la poudre, car la flore humide constitue un environnement favorable à la reproduction des micro-organismes.
    4. Faites très attention à la circulation sanguine dans les membres. Si c'est difficile, vous pouvez alors recourir aux services d'un massothérapeute ou pétrir les jambes de façon indépendante.
    5. Si une personne a des tensions et des fissures dans les talons, cela peut nuire gravement à la santé. Par conséquent, avec la moindre microfissure sur les pieds, des mesures doivent être prises pour les éliminer et guérir rapidement.
    6. N'exposez pas votre peau à une lumière UV excessive. Les coups de soleil peuvent causer de graves problèmes de peau. Et l'érysipèle dans ce cas n'est pas la pire conséquence des brûlures.

    En cas de traitement dispensaire, la prophylaxie est appliquée avec un médicament tel que le bitillin. Des mesures sont appliquées en cas de récurrence de la maladie.

    Habituellement, le médecin prescrit des injections intramusculaires. Le médicament vous permet d'éviter la réinfection par le streptocoque, le médicament reste longtemps dans le corps et protège contre les maladies récurrentes.

    Il est recommandé de faire des injections une fois par mois pendant plusieurs années.

    L'érysipèle du pied devient souvent chronique et provoque des exacerbations régulières plusieurs fois par an. Pour éviter les rechutes, une prophylaxie est effectuée:

    1. Éviter l'hypothermie;
    2. Prévenir une faible immunité et boire des vitamines;
    3. Prendre des mesures urgentes pour éliminer le champignon. La prévention de l'érysipèle dans ce cas est obligatoire;
    4. Suivez les règles d'hygiène strictement;
    5. Une prophylaxie opportune consistant à prendre des antibiotiques peut réduire le risque de maladies récurrentes.

    Après avoir étudié les méthodes de traitement de la maladie, une personne est capable de faire face à la maladie et de prévenir les récidives et les complications.

    Afin de prévenir les maladies de l'érysipèle, vous devez suivre les règles de la peau à la maison. Traumatisé dès que possible, traiter les plaies avec un antiseptique. Il est nécessaire de traiter toutes les maladies associées, en particulier les maladies fongiques de la jambe.

    Il est nécessaire d'augmenter la résistance du corps en prenant des immunomodulateurs. En formant un mode de vie correct, vous devez créer un équilibre entre travail et repos, réduire le stress au quotidien. Ces activités peuvent être faites à la maison.

    L'hospitalisation des patients atteints de maladies infectieuses à l'hôpital ne doit pas être effectuée avec d'autres patients. La désinfection doit être systématiquement effectuée dans les services et les couloirs des hôpitaux.

    Il n'y a pas de prévention spécifique. Pour prévenir l'érysipèle, certaines mesures générales et locales doivent être observées.

    • limiter le contact avec l'érysipèle malade; après le contact, appliquer un traitement antiseptique sur la peau;
    • prendre soin de renforcer l'immunité en établissant un régime quotidien, l'éducation physique, en évitant les situations stressantes;
    • le temps d'éliminer les foyers d'infection streptococcique chronique, de surveiller l'état de santé;
    • établir un régime alimentaire sain - le streptocoque hémolytique se multiplie rapidement dans les aliments rassis, ce qui donne une préférence particulière aux bouillons de viande;
    • afin d'éviter les rechutes après avoir souffert de mugus, effectuez toute l'année des injections prophylactiques de bicilline.
    • faites plus attention à vos pieds - lavez-les régulièrement, évitez les callosités et les éraflures, les coupures mineures, le sur-refroidissement et la surchauffe
    • surveiller l'état du système veineux et contacter un spécialiste à temps.
    1. En temps opportun traiter les foyers d'inflammation chronique. Ils affaiblissent le système immunitaire et, à partir de ceux-ci, les bactéries peuvent se propager dans le système circulatoire et provoquer l'érysipèle.
    2. Observez l'hygiène personnelle. Prenez une douche au moins une fois par jour. Douche de contraste recommandée. 3 à 5 fois alternent eau chaude et eau froide. Augmentez progressivement la différence de température.
    3. Utilisez du savon ou du gel douche dont le pH est inférieur à 7. Il est recommandé qu’il contienne de l’acide lactique. Il aide à créer une couche acide protectrice sur la peau, préjudiciable aux champignons et aux bactéries pathogènes. Se laver trop souvent et utiliser un savon alcalin prive le corps de cette protection.
    4. Évitez les érythèmes fessiers. Dans les plis cutanés, où la peau est constamment mouillée, utilisez de la poudre pour bébé.
    5. Masser si possible, prendre des cours de massage 2 fois par an. Cela est particulièrement vrai pour les personnes souffrant de troubles circulatoires et de mouvements lymphatiques.
    6. Traitez les dommages cutanés avec des antiseptiques: peroxyde d'hydrogène, iododitsirine. Ces produits ne tachent pas la peau et peuvent être utilisés sur les zones exposées du corps.
    7. Traiter les lésions fongiques en temps opportun. Ils deviennent le plus souvent des portes d’entrée pour les infections.
    8. Les coups de soleil, les éruptions cutanées, les gerçures et les engelures réduisent l'immunité cutanée locale. Pour les traiter, utilisez un spray Panthenol ou Pantestin, pommade Bepanten.
    9. Les ulcères trophiques et les cicatrices peuvent être enduits d'huile de camphre 2 fois par jour.
    10. Portez des vêtements amples. Il doit bien absorber l'humidité, laisser passer l'air et ne pas frotter la peau.

    Dans le traitement à domicile de l'érysipèle, le plus important est de prévenir l'apparition de rechutes. Et pour cela, vous devez impérativement respecter les recommandations suivantes:

    1. Correctement, mangez bien, prenez les vitamines contenues dans les légumes frais, les fruits et les légumes verts.
    2. Renforce le système immunitaire en durcissant, en faisant de l'exercice.
    3. Arrêtez de fumer, l'alcool.
    4. Évitez les situations stressantes.
    5. Toute lésion de la peau des jambes (callosité, blessure, coupure) doit être désinfectée afin que l’infection ne pénètre pas sous la peau.
    6. Changer régulièrement de chaussettes, de literie.
    7. Portez des chaussures confortables pour éviter l’apparition de cors, cors.
    8. Observé par un médecin après avoir souffert d'un visage pendant deux ans.
    9. Consultez rapidement un médecin si une inflammation de la jambe, une rougeur ou d’autres symptômes gênants sont détectés.

    L'autotraitement de l'érysipèle sur les jambes est strictement interdit, car les herbes faites maison, les frais ne résolvent pas entièrement le problème. Tout ce qu'ils peuvent faire, c'est éliminer le processus inflammatoire, la douleur et les rougeurs. Mais avec l'infection assis à l'intérieur, ils ne peuvent pas faire face.

    Par conséquent, il est nécessaire de traiter l'érysipèle de manière globale et sous la surveillance d'un médecin. Le médecin doit prescrire au patient des antibiotiques dont l’action vise à éradiquer l’infection, des probiotiques, des antiseptiques, des antihistaminiques.

    Seul un traitement systémique permet d'éliminer définitivement l'érysipèle des pieds.



    Article Suivant
    Comment enlever les callosités sèches sur les orteils?