Traitement de la bursite avec des médicaments et des remèdes populaires


Les maladies de l'appareil de soutien ne sont pas rares, en particulier chez les athlètes. Naturellement, ils sont différents et apparaissent pour des raisons différentes. La bursite de l'articulation du coude, dont le traitement n'est prescrit que par un médecin, est une maladie assez courante. Il existe bien sûr d'autres types de pathologies qui présentent des symptômes et des méthodes de traitement similaires. Cependant, chaque type de maladie a ses propres caractéristiques, que nous examinerons plus loin.

Caractéristique de la maladie

Ainsi, le traitement de la bursite doit être instauré uniquement après que cette pathologie a été correctement diagnostiquée. D'abord, vous devez savoir ce que c'est. La bursite est une inflammation de la poche synoviale d'une articulation, à la suite de laquelle un liquide s'accumule dans sa cavité. Dans le même temps, il y a une rougeur et un gonflement important dans la zone touchée.

Il convient de noter que le plus souvent, cette maladie affecte les athlètes ou les personnes qui travaillent très dur. Dans certains cas, cette inflammation disparaît après quelques jours. Mais dans la plupart des cas, il faut l'éliminer. Le traitement de la bursite n'implique pas de médicaments et d'opérations coûteux.

La maladie peut être aiguë ou chronique. Ce dernier nécessite une thérapie constante, car la pathologie aggrave considérablement la vie.

Causes de la pathologie

Avant de commencer le traitement de la bursite, il est nécessaire d’établir les causes possibles du problème. Cela dépend en grande partie du type de traitement. Parmi les causes les plus courantes qui contribuent au développement de la bursite sont les suivantes:

1. Blessures aux articulations.

3. Processus inflammatoires dans les articulations.

4. Maladies infectieuses graves communes du corps.

5. Accumulation excessive de sels de calcium dans les tendons.

6. Modifications des articulations liées à l'âge.

Symptômes de la maladie

Le traitement de la bursite ne peut être prescrit qu'après avoir déterminé les symptômes de la pathologie. Le fait est que les signes que vous remarquez peuvent indiquer une autre maladie. Ainsi, les symptômes les plus courants de la pathologie sont les suivants:

- Une certaine augmentation de la température corporelle (en particulier lorsque la bursite est de nature infectieuse).

- Mauvaise mobilité des articulations, ainsi qu'une légère augmentation de la température dans la zone touchée.

- Douleur, rougeur et gonflement.

- Diminution globale des performances.

Si vous avez une bursite de l’articulation du genou, les symptômes (le traitement est prescrit sur cette base) peuvent être les mêmes que dans d’autres parties du corps (épaule, coude ou doigt).

Fonctions de diagnostic

Avant de commencer une thérapie de pathologie, il est nécessaire de la définir correctement. Pour ce faire, assurez-vous de consulter le spécialiste approprié. L'automédication peut aggraver la situation ou vous faire oublier une maladie plus grave.

Pour un diagnostic correct, le médecin examinera nécessairement l'articulation touchée. Il va palper la zone malade, collecter l'anamnèse et déterminer les causes les plus probables du développement de la pathologie. Et le médecin vous demandera de faire certains mouvements qui l’aideront à poser un diagnostic définitif.

Une procédure échographique peut être assignée au patient afin de déterminer la quantité de liquide dans l’articulation. Si le cas est très grave ou trop négligé, une IRM est appliquée.

En ce qui concerne la livraison des tests, leurs recherches ne donnent pratiquement aucune information. Cependant, cette procédure peut aider à confirmer ou à nier la présence d’une inflammation. De plus, des tests peuvent indiquer la cause qui a provoqué le développement d'une pathologie.

Espèce de bursite

Si une personne a une bursite du genou, les symptômes (un traitement ne peut être prescrit sans que des signes soient déterminés) vous aideront à déterminer le type et la complexité de la pathologie. Vous devez maintenant comprendre les types de maladie. Vous pouvez suivre cette classification de la bursite:

1. professionnel. Il apparaît le plus souvent chez les sportifs ou chez les personnes dont le travail est associé à de lourdes charges constantes aux articulations.

2. la brucellose. Elle se caractérise par une localisation strictement définie de l'inflammation (au genou ou au coude). Dans le même temps, ce type de pathologie peut être répété périodiquement.

3. en prolifération. Il est diagnostiqué si des croissances de tissu de granulation sont observées dans le sac synovial.

4. Croustillant (antheskapouliarny). Ce type de pathologie est le plus commun sur les omoplates ou les côtes. Une caractéristique de la maladie est la formation d'un caractère d'exsudat fibreux.

5. Chaux. Ce type de pathologie est chronique. C'est-à-dire qu'il se répète constamment dans des conditions favorables. Dans ce cas, les sels de calcium se déposent dans le sac synovial.

Comment éliminer la douleur de façon autonome?

Si vous avez une bursite du genou, le traitement doit être complet. Toutefois, si la maladie subit une attaque aiguë qui limite vos mouvements et se caractérise par une douleur insupportable, cette affection doit être immédiatement éliminée. Les premiers pas que vous pouvez faire chez vous.

Par exemple, vous pouvez appliquer du froid sur l'articulation touchée. Et cela devra durer plusieurs jours. Notez qu'il est déconseillé de laisser de la glace sur le joint pendant plus de 15 minutes, car vous pourriez finir par avoir des engelures.

Il n'est pas nécessaire d'utiliser les appareils de chauffage en période de maladie aiguë. Cela provoquera une augmentation de la douleur et une augmentation du gonflement. De plus, la chaleur peut entraîner une accumulation de pus dans le sac à joint.

Comment traiter la bursite brachiale?

La maladie présentée peut toucher n'importe quelle articulation: genou, coude, épaule ou autre. Cependant, le traitement de tous ces types de pathologies n'est pas exactement le même. Par exemple, le traitement de la bursite brachiale est un ensemble d’actions visant non seulement à éliminer les symptômes, mais également à débarrasser une personne de l’inflammation se développant dans le sac synovial.

Pour éliminer la douleur, vous pouvez utiliser des médicaments analgésiques spéciaux. Si du pus est observé dans le liquide, les antibiotiques ne suffisent pas. De plus, des anti-inflammatoires sont prescrits au patient. Il existe d'autres moyens de traitement. Par exemple, massage doux, procédures de physiothérapie (chauffage par ultraviolets).

Dans certains cas, la chirurgie est également utilisée, mais ce n'est pas toujours le cas. La thérapie physique est très utile. Cependant, cela devrait être fait très soigneusement.

Caractéristiques du traitement traditionnel de la bursite du coude

Si vous avez trouvé une bursite ulnaire, le traitement implique la réalisation de certaines manipulations. Par exemple, essayez de limiter autant que possible la mobilité de l'articulation. Cela vous aidera à soulager la douleur et à apaiser quelque peu l'inflammation.

Si vous avez une bursite chronique du coude, le traitement consiste à éliminer l'exsudat à l'aide d'une seringue et d'un antiseptique spécial. Lorsqu'un patient a du pus dans le sac synovial, il faut l'enlever. Sinon, le patient peut développer une complication.

Comment traiter la bursite du genou?

Ce type de pathologie est traité de la même manière que tout le monde. Pour commencer, le membre est immobilisé. De plus, si nécessaire, un froid doit être appliqué sur le joint (seulement brièvement). En cas de douleur intense, des anesthésiques sont proposés au patient. Parfois, il devient plus facile pour une personne de soulever un peu l’articulation.

Si vous avez une bursite au genou, le traitement doit commencer par une visite chez le chirurgien. Peut-être nommera-t-il une chirurgie. L'échographie et le laser sont des méthodes de traitement très efficaces aujourd'hui. Naturellement, une telle thérapie ne peut pas être qualifiée de bon marché, mais elle ne nécessite pas un long rétablissement.

Si vous avez une bursite non infectieuse, vous pouvez l’injecter des corticostéroïdes.

Quand une intervention chirurgicale est-elle nécessaire?

La bursite du coude ou du genou, qui peut être traitée à la maison et à l'hôpital, peut nécessiter une intervention chirurgicale. Cependant, la procédure n'est effectuée que si la pathologie est déjà en cours d'exécution.

L'opération consiste à ouvrir le sac articulaire sous anesthésie générale. Ensuite, le médecin enlève les dépôts de tissu ou de calcium envahis par la végétation. Pendant la procédure, l'articulation peut être développée, ce qui lui permet de retrouver sa mobilité.

Recettes non traditionnelles dans le traitement de la pathologie

Un remède populaire efficace pour traiter la bursite peut agir plus rapidement qu'un médicament. Cependant, son utilisation doit être coordonnée avec le médecin afin de ne pas aggraver son état. Les recettes les plus utilisées doivent être considérées comme telles:

1. Prenez le nombre requis de feuilles de Kalanchoe (tout dépend de la taille du joint) et mettez-les au congélateur. Et vous devriez faire une réserve pour la semaine. Ensuite, les feuilles devront battre avec un marteau et s’appliquer à l’endroit touché. Dans ce cas, la compresse doit être chaude, c.-à-d. Attachez-la avec un foulard en laine. Traiter l'articulation de cette manière nécessitera environ une semaine.

2. Prenez 100 g de beurre de bonne qualité et mélangez-le avec de la propolis naturelle (15 g). Le remède qui en résulte doit être consommé trois fois par jour, 1 petite cuillère et avant les repas. Continuez la procédure pendant 14 jours. Si cette substance ne vous aide pas, il est nécessaire de remplacer la méthode de traitement.

3. Les bains de conifères sont très utiles. Pour les préparer, prenez les branches de pin aux cônes verts et hachez-les. Versez ensuite un demi-litre de matière première dans cinq litres d'eau et mettez le feu. Faire bouillir le mélange devrait être d'environ 15 minutes. Ensuite, il devrait être brassé pendant 12 heures. Pendant l'application, le liquide ne doit pas être froid. Pour faire le bain devrait être d'environ 40 minutes.

4. Le traitement populaire de la bursite implique l'utilisation de feuilles de chou. Cette procédure peut être effectuée même lorsque vous n'êtes pas chez vous. Vous avez juste besoin de prendre une nouvelle feuille, de couper toutes les zones dures et de l’adoucir un peu. Ensuite, appliquez-le à l'articulation touchée. Naturellement, la feuille supérieure doit être attachée avec un chiffon sec et chaud. Après quelques heures, remplacez la feuille et cela devrait être fait pendant la semaine.

Prévention des maladies

Si vous avez une bursite, le traitement (pommade prend la place principale ici) doit être fait avec soin. Cependant, il est préférable de mettre en œuvre certaines mesures préventives qui protégeront vos articulations de ce pathologiste.

Tout d’abord, essayez de mener une vie saine et de bien manger, afin que les muscles et les os reçoivent le matériau de construction nécessaire. Engagez-vous également dans un travail physique ou une éducation physique réalisable. Ne tendez pas trop les articulations.

Essayez d'éviter de vous blesser aux genoux, aux coudes ou à d'autres parties de votre corps. Si vous êtes toujours touché, essayez de bien traiter la blessure. Dans le cas d'une bursite chronique, essayez de mettre en œuvre toutes les mesures thérapeutiques nécessaires à temps. Après le traitement, prenez soin de l'articulation endommagée, afin de ne pas avoir de rechute.

Et toujours éliminer rapidement toutes les infections et les processus inflammatoires dans votre corps. Même s'il y a des égratignures ou des blessures mineures sur le corps, assurez-vous de les traiter avec un antiseptique. Voilà toutes les caractéristiques du traitement de la bursite. Vous bénisse!

Comment guérir une bursite?


Il y a un an, on m'a diagnostiqué une bursite au coude et on m'a prescrit un traitement. Après trois mois, le coude a commencé à faire mal à nouveau et la bursite a recommencé... Dites-moi, est-il possible de se débarrasser de lui à jamais ou devrai-je être soigné en permanence?

La bursite de l'articulation du coude est une inflammation du sac périarticulaire du coude. La cause la plus courante de cette maladie est une lésion consécutive à une infection. Moins souvent, le développement de la bursite est dû à une violation des processus métaboliques dans le corps, par exemple lors de la goutte.

La bursite se distingue par la nature des modifications du liquide synovial:

La durée du développement et l'évolution de la maladie sont divisés en:

  • inflammations aiguës
  • récurrent
  • et chronique.

La symptomatologie de la maladie est assez prononcée, les tissus adjacents autour de l'articulation du coude endommagé sont d'abord légèrement épaissis, puis une palpation molle, chaude et bien gonflée apparaît. En règle générale, cette tumeur est très douloureuse, surtout lors de la flexion et du non-pliage de l'articulation douloureuse. De plus, il existe une limitation de l'amplitude des mouvements du membre blessé. Dans les cas de bursite grave et de traitement tardif, l’inflammation se propage aux tissus environnants, ce qui provoque un malaise général prononcé et une augmentation de la température pouvant atteindre 40 degrés.

Les méthodes et les méthodes de traitement de la bursite dépendent de la cause de sa survenue, de sa gravité et de sa forme. Tout d'abord, un bandage de fixation est appliqué sur le membre blessé pour assurer un repos complet de l'articulation douloureuse. Si la bursite est infectieuse, une ponction est effectuée à l'hôpital. Le liquide inflammatoire accumulé est éliminé de l'articulation et la cavité synoviale est lavée avec une solution antiseptique. Reçu ponctué envoyé pour la recherche dans le laboratoire. Un antibiotique à large spectre est prescrit au patient, qui détruit la très grande majorité des bactéries, et les corticostéroïdes peuvent également être prescrits à la discrétion du médecin.

Le traitement de la bursite traumatique est quelque peu différent du traitement de la forme de cette maladie, gambadant du fait de "l'activité" de l'infection. Immédiatement après la blessure, de la glace est appliquée, bien que, dans certains cas, le traumatologue puisse vous prescrire une pommade chauffante. À l'avenir, les médicaments à base de corticostéroïdes sont prescrits, le plus souvent par voie intra-articulaire, ainsi que les anti-inflammatoires non stéroïdiens. Dans les cas avancés, une intervention chirurgicale est nécessaire.

La bursite récidivante (récurrente) peut être due à un traitement incomplet ou à une sélection inadéquate de médicaments. Ce diagnostic n'est pas une phrase pour guérir, il peut être après un examen supplémentaire, suivi de la nomination d'un traitement adéquat. Il est extrêmement important de suivre scrupuleusement toutes les recommandations du médecin, sinon la probabilité d’une rechute n’est pas exclue.

Comment et combien traiter une bursite chez le médecin et à la maison

La bursite ou l'inflammation du sac périarticulaire est une maladie qui peut se développer à tout âge, indépendamment du statut social, du sexe ou de l'activité professionnelle d'une personne.

Selon des études statistiques, cette pathologie est enregistrée chaque année chez plus de 3% de nos concitoyens, qui, malheureusement, ont dans la plupart des cas recours à une assistance médicale pour traiter des formes de la maladie déjà très avancées, difficiles à traiter avec une thérapie conservatrice.

La bursite est une inflammation du sac périarticulaire.

Qu'est-ce que la bursite?

La bursite est un processus inflammatoire localisé dans le sac périarticulaire et se manifestant par le développement d'un syndrome douloureux intense au site de la lésion, l'apparition d'un œdème, la rougeur de la peau dans la région de la projection de la bourse et le dysfonctionnement de l'articulation adjacente au sac synovial malade.

Le plus souvent, la maladie touche les grosses articulations des membres, par exemple les articulations du coude, de l'épaule, de la hanche et du genou, la bursite du pied, l'achillobursite, etc., sont moins courantes.

De nombreux facteurs influencent la manière de traiter la bursite, en particulier l'évolution de la maladie, la nature de l'exsudat, la forme et les complications de la maladie.

La bursite aiguë, quel que soit le lieu où elle se produit, est traitée principalement par des méthodes conservatrices, tandis que les variantes chroniques de la maladie nécessitent une correction chirurgicale.

En cas de bursite, douleur aiguë dans l'articulation touchée

Chez l’homme, il existe environ 170 poches synoviales, chacune présentant un risque d’inflammation.
Parmi les causes de cet état pathologique, les plus fréquentes sont:

  • les blessures;
  • porter des chaussures serrées et inconfortables;
  • troubles endocriniens et métaboliques;
  • la défaite des tissus périarticulaires par des microorganismes pathogènes, par exemple des bacilles de brucellose, des gonocoques, des streptocoques.

Le moment du traitement de la bursite et le choix de la méthode de traitement de base de la maladie dépendent non seulement des facteurs clés de son évolution, mais également de la nature de l’évolution de la maladie, des caractéristiques individuelles du corps du patient, de son système immunitaire et de la transformation du processus pathologique aigu en formes plus avancées.

Les principes de base du traitement

Le traitement moderne de maladies articulaires telles que la bursite repose sur plusieurs principes importants qui doivent figurer dans les schémas thérapeutiques de tout processus inflammatoire du sac synovial, quels que soient son emplacement et son étendue.

Tout d’abord, les mesures médicales contre la bursite devraient viser à éliminer la source de l’inflammation et à éliminer la douleur.

En règle générale, cette étape de la thérapie est mise en œuvre par l'introduction de médicaments antibactériens, la prise d'analgésiques et de formes galéniques pour renforcer le système immunitaire.

Le deuxième point non moins important dans le traitement de la maladie est de fournir à l'articulation endommagée un repos complet en l'immobilisant avec un bandage spécial, des orthèses et des bandages compressifs.

Pour un traitement réussi, il est nécessaire d'immobiliser l'articulation.

Il est également important, pendant toute la période de temps, de traiter le volume de la bursite, d’adhérer au style de vie approprié, d’abandonner les mauvaises habitudes et de suivre un régime enrichi en vitamines et en complexes minéraux.

Les préparations contenant des glycosaminoglycanes et de la chondroïtine, qui participent directement à la construction du tissu cartilagineux et à la restauration des surfaces endommagées, jouent un rôle distinct dans le traitement de la bursite.

Lisez cet article sur Artra avec la chondroïtine et les glycosaminoglycanes...

Pendant la période de rééducation d'une bursite, il est conseillé d'utiliser des compresses chauffantes avec des remèdes populaires, ainsi que de suivre régulièrement des cours de physiothérapie permettant au patient de parvenir à un état de rémission long et stable.

Thérapie conservatrice

Le traitement médicamenteux de la bursite est la principale méthode de traitement de cet état pathologique. Le choix des médicaments dépend des facteurs suivants:

  • causes de l'état pathologique;
  • la présence de micro-organismes spécifiques dans le déclenchement d'une inflammation;
  • intensité du syndrome de douleur;
  • la profondeur de la lésion et l'implication des tissus voisins;
  • conditions du système immunitaire;
  • la présence de lésions des surfaces cartilagineuses de l'articulation;
  • l'état général du patient, ainsi que la présence de violations d'autres organes et systèmes de son corps.

Le traitement conservateur de la bursite des articulations doit commencer par assurer au maximum le repos de l'articulation touchée, ce qui peut être obtenu en appliquant un moyen spécial d'immobilisation des surfaces articulaires.

L’outil orthopédique le plus courant permettant de restreindre les mouvements de l’articulation douloureuse est un bandage pour bursite - pressage ou fixation, ainsi qu’une orthèse, un bandage, des bursoprotecteurs.

L'étape la plus importante dans le traitement de l'inflammation de la poche périarticulaire est la nomination d'analgésiques, couramment utilisés comme anti-inflammatoires non stéroïdiens, en particulier l'ibuprofène dans la bursite, qui non seulement a un fort effet analgésique, mais élimine également efficacement tout signe de réaction inflammatoire.

L'ibuprofène élimine bien l'inflammation dans la bursite

Malheureusement, les médicaments du groupe ibuprofène ne peuvent en aucun cas être pris par chaque patient, car ils ont une liste assez large de contre-indications et provoquent souvent des effets secondaires tels que nausées, vertiges, réactions allergiques et troubles du rythme cardiaque.

Un antibiotique pour le traitement de la bursite n’est utilisé que dans les cas d’infection microbienne de la poche articulaire et, en règle générale, est administré par voie intramusculaire aux doses indiquées dans le traitement des processus inflammatoires de nature infectieuse.

Les orthopédistes expérimentés préfèrent utiliser des préparations de céphalosporines, en particulier des céphalosporines de génération III, qui ont un large spectre d’action et sont capables de désinfecter rapidement le foyer inflammatoire, en tant que traitement antibactérien.

Très souvent, les blessures deviennent la cause de la bursite.

Si la bursite est à l'origine d'une lésion articulaire, les experts recommandent aux patients de subir un blocage médical des tissus périarticulaires.

Un tel traitement de la bursite traumatique vous permet de soulager rapidement la douleur, tout en éliminant les manifestations de l'inflammation.

Le blocage est réalisé en introduisant dans le corps humain des anesthésiques locaux et des médicaments hormonaux, qui ont un effet instantané et ne provoquent presque jamais le développement d’effets indésirables.
Comment passer le blocus, voir la vidéo.

Malgré leur faible efficacité par rapport aux préparations à effet général, les formes galéniques locales ont un résultat rapide et permettent de soulager la douleur en quelques minutes, d’éliminer le gonflement des tissus et d’autres symptômes inflammatoires.

Comme les pilules pour la bursite contenant de la chondroïtine et des glycosaminoglycanes, les remèdes locaux favorisent la régénération des plaques endommagées du cartilage, restaurent sa structure et la nourrissent avec les nutriments manquants.

Les remèdes locaux pour la bursite comprennent:

  • "Dimexide" pour le traitement de la bursite (utilisé sous la forme de compresses);
  • Solcoséryle;
  • "Levomekol" (a un effet de résolution et contribue à la disparition rapide des effets résiduels de l'inflammation);
  • pommade à base de sulfate de chondroïtine (le traitement de la bursite avec la pommade Teraflex, comme le montrent les études cliniques, a un effet positif après le premier mois d'application du médicament);
  • onguents anti-inflammatoires non stéroïdiens;
  • onguents homéopathiques et végétaux.

Physiothérapie

Les procédures de physiothérapie et la physiothérapie constituent un excellent complément au traitement principal de la bursite et vous permettent d'activer les processus métaboliques dans la zone touchée, de réduire le gonflement des tissus et de prévenir le développement de la stagnation.

La physiothérapie complète le traitement principal

En plus du traitement médicamenteux, les orthopédistes prescrivent à leurs patients les procédures suivantes:

  • massage thérapeutique;
  • cours de thérapie par ondes de choc;
  • darsonval avec bursite;
  • électrophorèse avec divers médicaments;
  • applications avec ozokérite et paraffine.

Le rôle des interventions chirurgicales dans le traitement de la bursite

Comment guérir une bursite, si les médicaments conservateurs et la physiothérapie ne donnent pas de résultats positifs? Cette question concerne principalement les patients souffrant de formes supprimées d'inflammation de la bourse péri-articulaire lors du passage du processus pathologique à la forme chronique.

La seule solution dans de tels cas est la chirurgie, qui vous permet d’enlever les dépôts de calcium formés et de restaurer le fonctionnement de la maladie articulaire endommagée.

Outre la bursite chronique, il existe plusieurs indications pour le traitement chirurgical de la maladie:

  • bursite purulente;
  • formation de fistule;
  • changements cicatriciels et contractures;
  • infection osseuse;
  • hygroma.

Le traitement de la bursite purulente est mis en œuvre en perçant la bourse, puis en éliminant l’exsudat infecté ou en drainant la cavité articulaire.

La bursite à perforation vous permet d'éliminer le stress causé par l'excès de liquide, de minimiser les manifestations du processus inflammatoire et de soulager la douleur.

Dans des variantes plus complexes du processus purulent, les spécialistes sont obligés d'appliquer des mesures chirurgicales radicales telles que l'extirpation du sac périarticulaire, la bursectomie et même la découpe de tissu osseux infecté.

L'intervention chirurgicale dans la bursite est extrêmement rare

Naturellement, la chirurgie de la bursite est une mesure extrême. En pratique, elle est donc rarement appliquée et strictement pour des raisons médicales. La principale méthode de traitement de la maladie reste dans la plupart des cas le traitement conservateur de la maladie à l'aide de médicaments et de physiothérapie.

Conseils pour la médecine traditionnelle

Pour le moment, les experts ne nient pas l'efficacité des remèdes populaires dans le traitement de la bursite. Après la fin de la réception de tous les médicaments prescrits par le médecin, le patient peut bien commencer le traitement de la bursite à la maison.

Ce n’est un secret pour personne que de simples remèdes populaires comme le chou, les châtaignes et l’aloès aideront à faire face rapidement aux manifestations résiduelles de la maladie, à éliminer la douleur et à obtenir une rémission stable.

Le traitement de la bursite à la propolis, utilisée sous forme de teinture à base d’alcool, est particulièrement apprécié des patients. Pour obtenir un effet thérapeutique, celui-ci doit être dilué avec de l'eau 1: 1 et appliqué sous forme de compresses, qui se superposent à l'articulation douloureuse. La propolis doit rester sur l'articulation touchée plus de deux heures, puis retirée et répétée cette procédure le lendemain. Le déroulement d'un tel traitement n'a pas de limites, c'est pourquoi les compresses à la propolis peuvent être utilisées jusqu'à trois semaines à vie avec la même durée de pause.
Recettes plus populaires pour le traitement de la bursite, vous apprendrez de la vidéo.

Le traitement des remèdes populaires pour bursite ne peut en aucun cas être considéré comme le traitement principal de la maladie.

Ce ne sont que des mesures auxiliaires qui permettent de réchauffer l'articulation douloureuse et de dissoudre les effets résiduels après un traitement médical. Il est important de se rappeler que toute option d'auto-traitement pour l'inflammation de la poche périarticulaire est absolument inacceptable, car seul un spécialiste qualifié peut établir avec précision le diagnostic, développer un schéma de traitement individuel et garantir à son patient un résultat positif du traitement.

Traitement des remèdes populaires bursite

Le système musculo-squelettique est la base de l'activité vitale de l'organisme, et ses maladies peuvent non seulement invalider une personne, mais aussi provoquer des complications supplémentaires.

Une pathologie dangereuse est l'inflammation du sac articulaire, qui se développe à la suite de dommages mécaniques, d'un dysfonctionnement du système de défense ou d'une infection.

L'article d'aujourd'hui traite de ces causes et de nombreuses autres causes de bursite, de méthodes de diagnostic et de traitement.

Qu'est-ce que la bursite?

Les articulations permettent à une personne de déplacer des parties du corps et de l'espace, et leurs composants structurels jouent un rôle de liaison et d'amortissement.

Cependant, des pathologies dans certaines zones perturbent le processus naturel et causent de la douleur. En particulier, la bursite provoque une forte tumeur, visible même par inspection visuelle. Cette maladie se caractérise également par une production excessive d'exsudat, qui remplit la cavité de l'articulation et l'empêche de fonctionner normalement.

Causes de la maladie

En règle générale, la maladie est une sorte de réponse à un stress mécanique accru, mais les médecins émettent de nombreuses autres causes pouvant entraîner une maladie:

  • blessure articulaire;
  • complication d'autres maladies (arthrite, goutte, etc.);
  • dépôt de sel;
  • lésion infectieuse du sac articulaire;
  • troubles métaboliques;
  • empoisonner le corps avec des composés toxiques;
  • réaction auto-immune;
  • surabondance d’anticorps produisant des médiateurs inflammatoires.

Symptômes de la bursite

Bien entendu, le principal symptôme de cette maladie est une tumeur de l'articulation, mais cela ne signifie pas toujours une bursite. Un petit hématome peut également se produire avec des ecchymoses, qui ne peuvent pas causer de processus inflammatoire.

Il existe plusieurs symptômes importants de la maladie, selon lesquels les médecins diagnostiquent la pathologie:

  • tumeur grave (bosse);
  • accumulation excessive d'exsudat;
  • rougeur et gonflement de l'articulation;
  • douleur en se déplaçant et en appuyant sur l'enflure (douleur, tir, lancinements);
  • augmentation de la température jusqu'à 40 ° C;
  • faiblesse générale du corps;
  • restriction de la mobilité articulaire;
  • des nausées;
  • ganglions lymphatiques élargis.

Types de maladie

En médecine officielle, il existe différentes classifications de cette maladie. Chacune d’elles permet d’obtenir des informations plus complètes et de présenter un tableau clinique général de la maladie. Les méthodes de traitement de la bursite sont appliquées par les médecins en fonction du type de pathologie, qui se différencient par:

  • infection (gonocoques, streptocoques, etc.);
  • un traumatisme;
  • surtension articulaire.

Localisation dans le corps:

  • sous-cutané (du côté convexe de l'articulation);
  • sous-fascial;
  • édulcorant;
  • axillaire (plus difficile à diagnostiquer).
  • séreux (jaune clair et transparent);
  • purulent (épais);
  • hémorragique (avec impuretés sanguines).

Le type de bursite est en grande partie dû au mode de vie du patient, à sa profession et à ses loisirs. Les athlètes souvent blessés peuvent gagner un "genou de footballeur", et la tumeur entre les mains du peuple est appelée "le coude du bijoutier / horloger". Un constructeur qui passe beaucoup de temps dans une position crée parfois un «carreleur pour les genoux», tandis qu'un travailleur portant une lourde charge a «l'épaule d'un chargeur».

Comment diagnostique-t-on la bursite?

Établir cette maladie est parfois problématique, ce qui est associé à des symptômes similaires d'autres maux. Bien sûr, s’il ya une grosse masse, il n’ya pas de doute, cependant, dans le cas de formes de pathologie axillaires ou formant à sec, des méthodes supplémentaires doivent être appliquées.

  1. Si vous soupçonnez une bursite cachée des membres supérieurs, placez votre main derrière la tête et peignez pratiquement vos cheveux.
  2. Si une personne se plaint de douleurs dans les articulations des jambes, demandez-lui d'aller s'accroupir.

La bursite se manifeste nécessairement par une douleur aiguë ou douloureuse lors de tels mouvements. Toutefois, un diagnostic précis n'est possible qu'avec un examen complet du patient. À cette fin, une photographie aux rayons X de la partie requise du corps est réalisée, une échographie et une tomodensitométrie sont prescrites et, dans certains cas, un liquide est également prélevé du gonflement, dont l'analyse en laboratoire permet d'établir la cause de l'inflammation.

En outre, une étude détaillée exclura toutes les autres maladies ou confirmera leur présence. Il est connu que la bursite peut être un satellite de l’arthrite. Par conséquent, le traitement doit s’adresser non seulement au site de l’inflammation locale, mais également à l’ensemble du corps.

Traitement ambulatoire

Il ne faut pas laisser cette maladie suivre son cours: l'exsudat lui-même ne se résoudra pas et la maladie prendra une forme chronique. En outre, il peut y avoir des complications sous la forme d'adhérences de cicatrice, de nécrose des parois du sac articulaire et d'infection d'autres organes.

Les statistiques cliniques indiquent également une formation excessive de sels de calcium dans tout le corps (calcification). Par conséquent, la pathologie doit être traitée rapidement et de manière décisive, en utilisant toutes les méthodes disponibles.

Les médicaments pour le traitement de la bursite dépendent du type de pathologie, ce qui nécessite un diagnostic correct. Pour la résorption de l'exsudat de nature infectieuse, on prescrit au patient des antibiotiques du type approprié et d'autres médicaments capables de neutraliser l'action de microbes nocifs.

En cas de bursite traumatique, la pommade Vishnevsky et l’effet de la chaleur sur la zone touchée aideront à soulager l’inflammation, pour laquelle les procédures suivantes sont prescrites au patient:

  • irradiation ultraviolette;
  • thérapie par courant haute fréquence (thérapie d'induction);
  • administration locale de médicaments par électrophorèse;
  • thérapie par ondes de choc;
  • applications de paraffine-ozocérite.

Les méthodes de physiothérapie sont efficaces et contribuent à l'activation des processus métaboliques, à l'élimination de la congestion articulaire et à la réduction de la tension musculaire. Attribuez les procédures en fonction de l'état du patient et, après la fin du traitement, l'activité physique est restaurée progressivement et avec des exercices spéciaux.

Intervention chirurgicale

Le médecin ouvre l’hématome, le nettoie, coupe les adhérences et traite la cavité de la bourse articulaire avec des antiseptiques. Dans les situations difficiles, un retrait partiel de la bourse et une complète peuvent être requis - une bursite.

Les dépôts de calcium sont généralement combattus avec une aiguille, ce qui vous permet d'éliminer les formations étroites de l'articulation. En pratique clinique, des cas d’effet d’une tumeur pathologique sur le composé osseux sont également enregistrés. Cette violation nécessite un type de chirurgie spécial - l'ostéotomie:

  1. Enlevez la tumeur.
  2. Déplacez les os à la position souhaitée.
  3. Fixez-les avec des tiges de métal.
  4. Manipuler la plaie et coudre.

Traitement populaire de la bursite

Des compresses

Tout le monde connaît la bardane partout, mais les gens passent souvent devant lui sans même connaître le pouvoir de guérison de cette plante:

  1. 2 cuillères à soupe racine de bardane hachée versez 1 litre d’eau.
  2. Faire bouillir pendant 5 minutes et insister un quart d'heure.
  3. Humidifiez un pansement ou une gaze avec la décoction obtenue et fixez-le au point sensible.
  4. Réchauffer avec un chiffon de laine et laisser reposer pendant 2 heures.
  5. Répéter tous les jours pendant 3 semaines.

Le traitement de la bursite du genou avec des remèdes populaires est effectué à l'aide de feuilles de chou blanc, mais cette méthode aide également à traiter l'inflammation des articulations dans d'autres parties du corps:

  1. Coupez délicatement plusieurs feuilles de chou avec un marteau avant que le jus n'apparaisse.
  2. Couvrez-les d'un joint et fixez le bandage.
  3. Nouez le haut avec un chiffon en laine pour l'isoler.
  4. Portez une compresse pendant 7 jours en changeant les feuilles toutes les 4 heures.
  1. Laver plusieurs grandes feuilles de la plante et réfrigérer jusqu'au lendemain.
  2. Le matin, les brûler avec de l'eau bouillante ou les écraser légèrement jusqu'à ce que le jus soit extrait.
  3. Sécuriser avec un pansement sur le joint douloureux et chaud.
  4. Changer les feuilles lorsque la compresse sèche.
  5. Effectuer la procédure dans 1 semaine.

Bains de guérison

Bain de pin

Un bon moyen de prévenir et de traiter la bursite est de prendre un bain avec addition de décoction de conifères:

  1. Des aiguilles fraîches, des branches et des cônes verts de pin ou d’épicéa sont versés dans un récipient de 3 litres à la moitié du volume.
  2. Versez de l'eau froide sur le dessus et laissez tremper pendant 2 heures.
  3. Faire bouillir pendant 30 minutes.
  4. Insister 12 heures avant d’acheter la solution en brun.
  5. Dans la salle de bain avec de l'eau tiède, ajoutez le concentré obtenu.
  6. Plongez votre corps dans l'eau pendant 20 minutes.
  7. Il est nécessaire d'effectuer la procédure quotidiennement jusqu'à la guérison complète.

Poussière de foin

  1. 1 kg de poussière verse 4 litres d'eau froide.
  2. Faire bouillir pendant une demi-heure.
  3. Refroidir à environ 40 ° C
  4. Remplissez le bain avec de l'eau tiède et versez-y le concentré.
  5. Plonger dans l'eau pendant 10 minutes.
  6. Prenez un bain thérapeutique tous les jours avant de vous débarrasser de la maladie.

Drogues populaires

  1. À 15 g de propolis, ajoutez 100 g de beurre.
  2. Mélangez tout à fond jusqu'à la consistance de la pommade.
  3. Manger sur 1 h. trois fois par jour avant les repas.

Il limite sévèrement la mobilité des bras de la bursite ulnaire, dont le traitement est effectué à l'aide de céleri. La recette est efficace pour d'autres formes de la maladie, mais elle est utilisée dans le cas d'une inflammation sous-cutanée:

  1. 1 cuillère à soupe plantes à graines verser 1 cuillère à soupe. eau bouillante.
  2. Insister 1.5-2 heures.
  3. Prenez le médicament deux fois par jour dans un grand verre.
  4. Le traitement dure 14 jours.
  1. Pressez un demi-verre de jus de pamplemousse.
  2. Buvez tous les jours jusqu'à la guérison.
  3. Si l'intestin réagit négativement au jus, arrêtez le traitement.
  1. Dans 1 verre d'eau tiède, ajoutez 1 cuillère à café de vinaigre de cidre de pomme et de miel.
  2. Remuer et boire d'un trait.
  3. Prenez 1 semaine pour un verre plein par jour.

Prévention de la bursite de la maladie

Prévenir l'inflammation de la bourse n'est pas difficile, mais vous devez suivre un certain nombre de règles simples. Premièrement, le traitement rapide des maladies infectieuses permettra la destruction des microbes nuisibles avant leur activité vigoureuse dans les articulations.

En outre, les éraflures et les éraflures doivent être traitées avec un antiseptique, ce qui augmentera considérablement les chances d'éviter l'infection, et le renforcement général du système immunitaire avec des vitamines et des minéraux permettra aux cellules protectrices de remplir efficacement leur fonction.

Conclusion

Le traitement traditionnel de la bursite, associé à des méthodes ambulatoires, soulagera l’inflammation sur une période relativement courte.

Bursite des articulations: symptômes et traitement à domicile

Bursite des articulations, est une inflammation des muqueuses des poches de l'articulation. La raison: blessures diverses aux articulations, irritation mécanique et infections. Dans cette publication, nous examinerons les types de bursite des articulations, leurs symptômes et les principes généraux de traitement, ainsi que les moyens de traiter la bursite et de guérir à la maison avec des remèdes populaires.

Raisons

Le processus d'inflammation se produit dans le sac synovial (articulaire) le plus souvent dans la zone du processus ulnaire (articulation du coude) et de la rotule (articulation du genou), ce qui est noté en raison des particularités de l'activité professionnelle (mineurs, graveurs, horlogers et autres). Une action mécanique constante provoque une inflammation réactive de la bourse et une accumulation d'exsudat dans celle-ci (bursite séreuse). La pénétration de micro-organismes étrangers dans la bourse par le microtraumatisme de la peau entraîne le développement d'une bursite purulente. Les microbes peuvent également pénétrer dans la bourse par la circulation sanguine et les voies lymphatiques à partir de foyers proches ou lointains.

Symptômes de bursite des articulations

Bursite articulaire dans les types et formes suivants: aiguë et chronique.

Bursite aiguë

Dans la bursite aiguë, on note un gonflement arrondi et limité, de consistance molle, au site du sac muqueux. Le gonflement est mobile, se déplace facilement dans les parties. Les parois du sac ne sont pas soudées à la peau. Le gonflement a généralement un diamètre compris entre 5 et 6 cm, mais atteint parfois entre 9 et 10 cm. Les douleurs sont intermittentes et peu fortes. La cavité du sac articulaire est remplie d’un liquide clair ou légèrement jaunâtre; avec bursite traumatique - souvent mélangé avec du sang. En pénétrant dans le sac articulaire, l'infection peut développer une bursite purulente. Dans les vaisseaux lymphatiques, l’infection peut se propager à d’autres organes et tissus, provoquant des maladies telles que l’érysipèle, les abcès, le furonculose.

Avec un traitement rapide, la douleur et l’enflure disparaissent progressivement, mais il existe souvent une tendance à la rechute. Au moindre dommage à l'articulation, une inflammation de la membrane muqueuse du sac peut se développer à nouveau.

Bursite chronique

La bursite chronique est le plus souvent le résultat d'une irritation mécanique sous-traitée aiguë ainsi que systématique de l'articulation (mineurs, polisseurs, etc.). En cas de bursite chronique, tous les symptômes de la maladie sont généralement lissés. Parfois, une accumulation importante de liquide dans le sac entraîne la formation d’une cavité kystique (hygroma).

Les mesures préventives visent à éviter une pression prolongée sur le sac muqueux. Pendant le travail associé à un traumatisme permanent, des pansements de protection spéciaux doivent être portés sur l'articulation.

Traitement de la bursite articulaire: recommandations générales

Donnez à l'articulation un repos complet et ne supposez pas que vous puissiez travailler pour vaincre la douleur.

Glace Compresses froides. Tant que le joint est chaud, ne pas appliquer de chaleur! Ce n'est qu'après que l'articulation a le même toucher que la peau environnante qu'elle peut être réchauffée. Un bon effet donne l'ingestion d'acide acétylsalicylique (0,5 trois fois par jour).

En cas de bursite chronique, ponction avec lavage de la cavité du sac muqueux avec une solution d'acide carbolique à 2–5%, solutions d'étacridine et de pénicilline. Les procédures physiothérapeutiques sont également efficaces (paraffine, ozokérite, boue, etc.).

Pour la bursite purulente, une incision dans le sac muqueux est nécessaire, suivie du traitement d'une plaie purulente.

Comment traiter et soigner une bursite à la maison

La médecine traditionnelle conseille des remèdes à la maison pour le traitement de la bursite.

À l'intérieur, il faut prendre des infusions et des décoctions d'herbes ayant une activité anti-inflammatoire.

Bien soulager la douleur compresse avec de l'huile de ricin. Il est nécessaire d’appliquer de l’huile sur le joint affecté, de recouvrir d’un tissu de coton ou de laine, puis d’un coussin chauffant.

Cependant, il n'est pas recommandé de traiter soi-même une bursite - consultez votre chirurgien et votre thérapeute! Par conséquent, avertissez le médecin de l’utilisation des remèdes traditionnels.

Voir aussi le contenu de la page pour plus de détails: Voir aussi "Traitement de l'arthrite".

Procédures médicales et médicaments

Au cours de la phase aiguë de la bursite, le reste de l’articulation est montré, un bandage compressif, des compresses chauffantes, de la UHF et d’autres procédures thermiques. En cas de bursite chronique, une piqûre est généralement pratiquée (seul un médecin peut le faire), suivie par un lavage de la cavité du sac avec des solutions désinfectantes et des antibiotiques. En cas de résistance, des corticostéroïdes sont injectés dans la cavité du sac.

Vidéos connexes

Bursite purulente de l'olécrane: traitement et chirurgie

À la suppuration de la bourse de l'olécrane, l'autopsie de l'abcès est montrée. Le traitement est effectué selon les mêmes principes que phlegmon, abcès - chez le chirurgien.

Traitement de la bursite de l'olécranon

Quelles sont les causes et comment traiter la bursite

Traitement de la bursite du coude

Bursite du genou

Traitement des symptômes des remèdes populaires Vous trouverez ici 10 ans de tests.

Elena Malysheva: symptômes et traitement de la bursite du genou

Traitement des remèdes populaires bursite

La bursite de l'articulation du coude est une conséquence d'ecchymoses, de fractures, d'entorses et de tendons. Si vous ne vous engagez pas dans un traitement, des complications très graves sont possibles, la maladie devient chronique. Les remèdes populaires pour la bursite sont une excellente option de traitement s'ils sont utilisés correctement et à temps. Détails du traitement et des recettes dans cette vidéo.

Comment traiter les remèdes populaires de bursite

  1. Grande encyclopédie médicale. - M.: Maison d'édition Eksmo, 2006. - 864 p.
  2. Vidéo sur le sujet.
  3. Herboriste: recettes d'or de la médecine traditionnelle / Comp. A. Markova. - M.: Eksmo; Forum, 2007. - 928
  4. Uzhegov G.N. Médecine officielle et traditionnelle. L'encyclopédie la plus détaillée. - M.: Maison d'édition Eksmo, 2012

Bursite - causes, signes, symptômes, traitement et complications

La bursite est une inflammation aiguë, subaiguë ou chronique du sac synovial, qui s'accompagne d'une formation abondante et d'une accumulation d'exsudat (liquide inflammatoire) dans sa cavité.

Dans le corps humain a environ 140 bourses (sac synovial). La bursite peut toucher n'importe lequel d'entre eux, mais l'inflammation se produit le plus souvent au niveau des articulations du coude, du genou et de l'épaule, moins souvent dans la bourse située entre l'os du talon et le tendon d'Achille et les articulations de la hanche.

Quelle est cette maladie, pourquoi se produit-elle et comment s'en débarrasser? Regardons plus loin.

Bursite: c'est quoi?

La bursite est une inflammation des poches synoviales (appelées bourses), situées dans les articulations, qui s'accompagne d'une accumulation de liquide inflammatoire.

Il en résulte une formation de gonflement dont la taille atteint parfois dix centimètres. Au toucher, le sac articulaire est assez dense, il est parfois douloureux, mais il convient de noter que la fonctionnalité de l'articulation elle-même n'est pas limitée.

La bursite survient le plus souvent à l'épaule, au coude ou au genou chez les hommes de moins de 35 ans, en particulier les athlètes. La cuisse, le poignet ou la cheville peuvent également être touchés. Il s’agit généralement d’une maladie professionnelle, mais survient chez les personnes en surpoids ou qui portent les mauvaises chaussures.

La maladie dure généralement une à deux semaines et n'est pas dangereuse pour la vie du patient. Mais une blessure secondaire peut provoquer le développement d'une bursite chronique, dont le traitement est très difficile.

En plus du patient souffrant de douleur persistante, ses mouvements sont limités, car la mobilité de l'articulation est altérée. Le groupe à risque pour la bursite comprend les athlètes (skieurs, golfeurs, joueurs de tennis) et les personnes dont la profession implique un travail physique pénible (constructeurs, mineurs, porteurs).

Qu'est-ce qu'un sac synovial?

Le nom du sac synovial vient du mot latin bursa (bursa), qui se traduit par "sac", "bourse". C'est une cavité aplatie dans laquelle se trouve un liquide (il est produit par les cellules qui tapissent l'intérieur de la paroi du sac synovial).

La bourse a pour fonction d'atténuer les effets mécaniques sur les éléments articulaires, grâce à laquelle la mobilité est améliorée, ainsi que la protection des articulations contre les facteurs néfastes. La bourse peut être articulaire et périarticulaire.

Classification

En traumatologie et en chirurgie, il existe plusieurs classifications de la bursite:

  • Compte tenu de la localisation (coude, genou, épaule, etc.) et du nom de la bourse touchée.
  • Compte tenu de l'évolution clinique: bursite aiguë, subaiguë et chronique.
  • Prise en compte de l'agent pathogène: spécifique (bursite avec syphilis, tuberculose, brucellose, blennorragie) et bursite non spécifique.
  • Compte tenu de la nature de l'exsudat: séreux (plasma mélangé à une petite quantité de globules sanguins), purulent (microorganismes, cellules détruites, leucocytes brisés), hémorragique (liquide contenant un grand nombre de globules rouges) et bursite fibrineuse (riche en fibrine).

De plus, en pratique clinique, la bursite aseptique (non infectée) et infectée est souvent isolée.

Raisons

La bursite est généralement causée par une blessure, une ecchymose ou une abrasion, c'est-à-dire une infection du sang ou des lésions de la zone touchée. Il est également possible d’obtenir du pus à partir de l’érysipèle, ce qui se produit avec l’ostéomyélite, les escarres, les furoncles, les anthrax. L'infection provient d'abrasions ou de contusions graves. La manifestation chronique de cette maladie est due à une irritation constante du foyer inflammatoire.

Causes de la bursite des articulations:

  • Affaiblissement général du système immunitaire et diminution des propriétés protectrices du corps dues à diverses maladies infectieuses, néoplasmes, SIDA, néoplasmes malins, cirrhose du foie, alcoolisme et toxicomanie, etc.
  • Pénétration de divers agents pathogènes dans les surfaces ouvertes de la plaie lors de blessures et de coupures.
  • Charges excessives dues à une activité professionnelle ou à une surtension pendant le sport.
  • Le dépôt de sels dans le sac synovial. La probabilité de maladie augmente avec l'âge.
  • L'obésité.

Pour résumer tout ce qui précède, les principales causes de bursite sont les suivantes: dans la plupart des cas, il s’agit de lésions diverses (microtraumatismes chroniques, hématomes, etc.), un peu moins souvent - perturbations des processus métaboliques, infections, intoxication, processus auto-immunes et réactions allergiques

Symptômes de bursite + photo

Les symptômes de la bursite comprennent la définition d'un patient arrondi limitée à un gonflement, une consistance élastique, fluctuante, à la place de l'emplacement anatomique du sac. Un tel gonflement peut avoir environ huit centimètres ou dix centimètres de diamètre.

Autres symptômes de bursite:

  • Douleur gémissante, lancinante, parfois forte et palpitante, aggravée la nuit avec irradiation (recul) au bras ou à la jambe, en fonction de la localisation du processus pathologique;
  • Œdème dont le développement est dû à l'accumulation de fluide dans l'espace intercellulaire;
  • Rougeur de la zone enflammée et enflée (hyperémie);
  • Le mouvement limité de la zone enflammée, l'articulation, qui se produit à la suite d'un dépôt de sel dans la bourse enflammée;
  • Température corporelle élevée ou élevée, jusqu'à 40 ° C;
  • Malaise général, sentiment de faiblesse et d’impuissance;
  • L'augmentation des ganglions lymphatiques régionaux situés dans le lieu de développement de la bursite;
  • Nausée

Des complications

Complications qui surviennent lors du traitement retardé:

  • Arthrite purulente avec atteinte du ménisque du genou et des ligaments de l’articulation du genou.
  • Ostéomyélite du tibia, du péroné ou du fémur.
  • Localisation périarticulaire de la fistule.
  • Capsulite adhésive. Inflammation de la capsule humérale entière avec adhérences et formation de cicatrices.
  • Hygroma. Au cours d'un processus prolongé, une cavité kystique isolée remplie de liquide peut se former.
  • Sepsis Avec une immunité réduite, le contenu purulent avec la circulation sanguine se répand dans tout le corps, provoquant une réaction globale sévère.
  • Nécrose. La mort des tissus de la paroi du sac survient dans certains cas et constitue une indication absolue pour une intervention chirurgicale.

Diagnostics

Des tests simples aident à diagnostiquer la bursite:

  • Le médecin demande au patient d’essayer de mettre une main derrière la tête lorsqu’il se peigne.
  • Le patient doit passer un peu sur ses talons.

Si la douleur et la limitation des mouvements sont détectées, la probabilité de maladie augmente. Plus le sac enflammé est éloigné de la surface du corps, plus il est difficile pour le spécialiste de poser un diagnostic. Mais peu importe la profondeur à laquelle le foyer est caché, le patient ressentira certainement de la douleur lorsqu'il sera pressé.

Initialement, le médecin effectue une enquête sur le patient, palpant l'articulation touchée. La bursite peut être diagnostiquée à l'aide des méthodes d'examen suivantes:

  • radiographie;
  • arthrographie;
  • la bursographie;
  • ponction de l'articulation et biopsie, il est donc possible d'établir la sensibilité des micro-organismes aux médicaments antibactériens;
  • échographie;
  • IRM

Traitement bursite

Indépendamment de la localisation de la douleur, les principaux éléments de la lutte contre la maladie - la paix et l’immobilité de l’articulation. Le traitement de la bursite dépend du type d'inflammation, mais dans tous les cas, ce sera une thérapie complexe. Ce qui est inclus dedans:

  • Traitement de la toxicomanie.
  • Massages
  • Physiothérapie
  1. Le critère le plus important au cours du traitement est le reste de l'articulation.
  2. Le patient doit se conformer au repos au lit pour réduire la douleur dans l'articulation, tout en empêchant la propagation du processus inflammatoire.
  3. Le médecin peut appliquer un pansement sur l’articulation touchée afin que le patient ne puisse provoquer aucun mouvement.
  4. La bursite peut être traitée à la fois à l'hôpital et à la maison.

En règle générale, le traitement de la bursite aiguë est effectué en ambulatoire. Au cours des cinq à sept premiers jours, il est recommandé de prendre un repos complet, au cours duquel une attelle en gypse est appliquée et des anti-inflammatoires sont prescrits. Un traitement de plus de dix jours ne devrait pas durer.

Dans la bursite chronique, diverses complications se développent. Le traitement de ces formes de la maladie est seulement opérationnel. Dans le premier cas, une opération est réalisée sur une bursectomie (ablation chirurgicale d'un sac synovial modifié pathologiquement). S'il n'y avait pas de contenu infectieux à l'intérieur, la plaie postopératoire guérit en 7 à 10 jours. En présence d'une fistule, une excision chirurgicale complète est réalisée avec un traitement supplémentaire d'une plaie purulente.

Les médicaments pour la bursite

Les médicaments peuvent être utilisés pour l'administration par voie orale ou par injection, ainsi que pour le traitement local (pommades, gels, compresses). En règle générale, les médicaments utilisés du groupe des analgésiques et des médicaments anti-inflammatoires non stéroïdiens. Ils suppriment le processus inflammatoire, contribuent à la réduction ou à la disparition complète des principaux signes de bursite (douleur, gonflement, fièvre).

En plus des médicaments à effet général, les médecins orthopédistes doivent prescrire des agents locaux pour les patients atteints de bursite, tels que pommade, compresse chauffante, etc.

Les remèdes locaux pour la bursite comprennent:

  • Solcoséryle;
  • "Levomekol" (a un effet de résolution et contribue à la disparition rapide des effets résiduels de l'inflammation);
  • "Dimexide" pour le traitement de la bursite (utilisé sous la forme de compresses);
  • Pommade à base de sulfate de chondroïtine (la pommade Teraflex, comme l'ont montré des études cliniques, a un effet positif après le premier mois d'utilisation du produit);
  • onguents anti-inflammatoires non stéroïdiens;
  • onguents homéopathiques et végétaux.

Physiothérapie

Le traitement de la bursite peut également inclure les procédures physiothérapeutiques suivantes:

  • Irradiation UV;
  • UHT - traitement par ondes acoustiques;
  • Induction (utilisation du champ magnétique);
  • Électrophorèse (administration du médicament à l'aide de courant);
  • Applications de paraffine-ozocérite.

Toutes ces actions visent à améliorer les processus métaboliques du corps. Attribuez-les strictement individuellement, en fonction des symptômes de la maladie.

Massage et physiothérapie

Lorsque la bursite entre dans une phase de rémission, les médecins conseillent de recourir à la physiothérapie et au massage manuel. Vous pouvez également masser vous-même la zone endommagée, mais rappelez-vous que cela doit être fait avec précaution: un massage mal fait ne peut qu'aggraver l'état du patient. Masser la zone enflammée pendant la nuit, en utilisant de l'eucalyptus, de la vaseline et de l'huile de lavande pour plantes.

La gymnastique thérapeutique est particulièrement importante dans la bursite. Il contribue à améliorer le flux sanguin et, par conséquent, à nourrir les tissus, à restaurer la fonction motrice de l'articulation. Les exercices sont sélectionnés et individuellement en fonction de l'âge et du type de bursite du patient. En règle générale, les exercices initiaux sont très simples: il suffit de balancer le bras.

La durée totale du traitement de la bursite dure en moyenne de 1-2 à 4-5 semaines. La prévision est presque toujours favorable. Les rechutes avec un traitement rapide et complet (y compris une intervention chirurgicale) se produisent dans 2-3% des cas.

Remèdes populaires pour bursite

Toutes les méthodes traditionnelles de traitement de la bursite doivent être appliquées après autorisation de votre médecin traitant.

  1. Kalanchoe. Prenez 3 grandes feuilles de Kalanchoe, lavez-les et mettez-les au réfrigérateur pendant la nuit. Dans la matinée, faites-en une pâte et enveloppez-la sous forme de compresse dans la zone enflammée.
  2. Vinaigre de cidre Des boissons à base d’eau (200 ml), 15 ml de vinaigre naturel et une cuillère à soupe de miel sont consommées deux fois par jour à jeun. Cours - 2 semaines.
  3. Céleri de bursite. Le thé de graines de céleri augmente la résistance du corps et contribue à la lutte contre les processus inflammatoires dans tous les tissus, y compris les articulations. Une cuillère à soupe de graines de céleri séchées est versée dans 1/4 d'eau bouillante, à couvert, infusée pendant 2 heures, filtrée et bue 100 ml deux fois par jour. La durée du traitement est de 15 jours.
  4. Les feuilles de chou, ou plutôt leurs compresses, ont un excellent effet anti-inflammatoire et analgésique. Il est très simple de préparer une telle application: vous devez prendre une feuille de chou propre, retirer toutes les nervures rugueuses avec un couteau et battre légèrement avec un maillet en bois jusqu'à ce que le jus apparaisse.
  5. Lorsque bursite faire des compresses et sur la base de la propolis. Pour ce faire, versez de la vodka (100 g) de propolis (10 g) et laissez-la dans un endroit sombre pendant 5 jours. Appliquez sur la compresse articulée gonflée jusqu'à ce qu'elle passe.
  6. Le composant principal de la compresse suivante est l'huile de ricin, qui est recommandé pour traiter directement la zone touchée. Un chiffon blanc en coton doit être imbibé d’huile de ricin, essorez-le. Enveloppez la région douloureuse, couvrez-la avec un chiffon épais, tel qu’une serviette, pour éviter l’écoulement de gouttelettes d’huile, enveloppez toute la compresse de cellophane.

Prévention

La prévention de la bursite inclut le respect des recommandations suivantes:

  • Les personnes prédisposées à la bursite (athlètes, certains travailleurs, etc.) doivent prendre des précautions, reposer leurs articulations au bon moment, porter des pansements protecteurs spéciaux.
  • Il est nécessaire de traiter rapidement les plaies des articulations afin de prévenir leur infection.
  • Traitement en temps opportun de toute maladie infectieuse, lésion cutanée pustuleuse.
  • Pour le sport, vous devez choisir des chaussures confortables.
  • Avant des charges intensives sur les articulations doivent effectuer "échauffement".
  • Les athlètes ne peuvent en aucun cas s’exercer au-delà de toute mesure, enfreindre les instructions du médecin du sport et de l’entraîneur.


Article Suivant
Comment traiter natoptysh sur la semelle avec la tige