Hirudothérapie. Qu'est ce que c'est


L'hirudothérapie est une méthode thérapeutique permettant d'influencer le corps humain à l'aide de sangsues médicales (Hirudo medicinalis), l'un des domaines de la physiothérapie.

Giruda - une sangsue médicale originaire d’Europe, est utilisée pour la saignée depuis des centaines d’années. Hippocrate, Galen, Avicenna ont écrit sur le traitement par les sangsues.

Histoire de l'hirudothérapie

Les propriétés médicinales de la sangsue médicinale sont connues de l'homme depuis des milliers d'années. La description des méthodes de traitement de diverses maladies à l'aide de sangsues se trouve dans les collections médicales de la plupart des civilisations anciennes: Egypte ancienne, Inde, Grèce. L'utilisation de sangsues a été décrite par Hippocrate (IV - V siècles av. J.-C.) et Avicenne (Ibn Sina, 980-1037).

Les sangsues médicales étaient le plus largement utilisées en Europe aux XVIIe et XVIIIe siècles pour la saignée en liaison avec le concept de «mauvais sang», qui dominait alors la médecine. Afin de libérer le mauvais sang, les médecins assignaient parfois jusqu'à 40 sangsues à un patient à la fois. La préférence pour la saignée veineuse leur a été donnée en cas de besoin de saigner des endroits difficiles à atteindre ou douloureux (par exemple, les gencives). En France, entre 1829 et 1836, 33 millions de sangsues par an servaient à traiter, à Londres, jusqu'à 7 millions avec une population de 2,3 millions. La Russie fournissait à l'Europe environ 70 millions de sangsues par an.

Après le changement de paradigme au milieu du 19ème siècle, la saignée a été refusée et l'utilisation des sangsues en Europe a pratiquement cessé.

Les études scientifiques sur les mécanismes d'action de la sangsue sur l'homme ont débuté à la fin du XIXe et au début du XXe siècle avec les travaux de John Heykraft, qui a découvert l'effet anticoagulant de l'extrait de sangsue. En 1884, il découvrit l'enzyme de la salive de la sangsue, l'hirudine, et en 1902, des préparations furent obtenues à partir de l'hirudine. Ces études ont marqué le début de l'application scientifique des sangsues en médecine.

De nos jours, le traitement avec des sangsues médicales connaît une deuxième naissance.

Effet thérapeutique des sangsues

Les sangsues vivantes sont attachées directement au corps humain selon des schémas spécialement conçus. Le choix du lieu d’attachement est déterminé par de nombreux facteurs: la maladie, la gravité du processus, la condition du patient. Le processus de succion dure de 10 à 15 minutes à une heure, après quoi les sangsues sont retirées à l'aide d'alcool, d'iode ou, si elles se nourrissent à leur faim, elles se libèrent. Les sangsues nourries sont sujettes à la destruction en les mettant dans la solution de chloramine, leur utilisation répétée n’est pas autorisée. L’effet thérapeutique des sangsues vivantes est dû à plusieurs facteurs:

Saignement dosé (de 5 à 15 ml de sang pour chaque sangsue en fonction du poids de la sangsue et de la durée de la console). Il est utilisé pour traiter l'hypertension, le glaucome, la congestion du foie, l'intoxication générale du corps.

L'action des substances biologiquement actives est la salive de sangsue, le principal de ces médicaments étant l'anticoagulant de l'hirudine, qui réduit la coagulation du sang. Utilisé pour traiter l'angine de poitrine et l'infarctus du myocarde, la thrombophlébite, la thrombose veineuse, les hémorroïdes.

La réponse complexe du corps à la morsure, les substances biologiquement actives de la salive de sangsue et la perte de sang qui en résulte.

La possibilité de transmission par une sangsue est pratiquement exclue si plus de 4 mois se sont écoulés depuis le dernier repas. À ce stade, il reste une petite quantité de sang dans l'estomac de la sangsue et la possible croissance de bactéries pathogènes parvient à étouffer la bactérie symbiotique A. hydrophila. Son titre tombe et, lors de la succion, il ne tombe pas dans la plaie. Cependant, chez les patients affaiblis avec une immunité réduite ou sur des greffes de tissu greffé (en raison d'une diminution des mécanismes de défense locaux), une infection par Aeromonas peut toujours se produire. Pour prévenir le développement de cette infection après une chirurgie plastique aux États-Unis, il est recommandé de suivre un traitement par antibiotique avec la fluoroquinolone (ciprofloxacine).

Une garantie fiable de protection contre le transfert d'agents infectieux de sangsues réside dans l'utilisation d'animaux élevés artificiellement et affamés pendant un temps suffisant, dans les intestins pour lesquels il n'y a pas de flore pathogène. L'utilisation des sangsues en thérapie a été rétablie dans les années 1970: en microchirurgie, elles sont utilisées pour stimuler la circulation sanguine afin de préserver la peau greffée et d'autres tissus de la congestion veineuse postopératoire. Les autres applications cliniques des sangsues à usage médical comprennent le traitement des varices, les spasmes musculaires, la thrombophlébite et l'arthrose. L'effet thérapeutique ne provient pas seulement de la circulation du sang dans les tissus lors de l'alimentation avec des sangsues, mais d'un saignement continu et continu de la plaie laissée après le débranchement des sangsues. La salive de sangsue possède des propriétés analgésiques, anti-inflammatoires et vasodilatatrices.

Processus de morsure

La sangsue y adhère, après quoi elle mord la peau à une profondeur de 1,5 à 2 mm et injecte de la salive dans la plaie, y compris l’enzyme hirudine, qui empêche la coagulation du sang. À un moment donné, la sangsue est capable de sucer environ 5 ml de sang. Une séance dure de 20 à 60 minutes selon la maladie. Après la morsure, une plaie sécrète normalement le sang et la lymphe pendant 6 à 16 heures. La quantité de sang qui coule de 50 à 300 ml. Étaler de l'iode ou du vert brillant sur la morsure n'est pas recommandé, car la perméabilité des tissus est augmentée et ceux-ci peuvent provoquer des brûlures graves.

Arrêtez de sucer du sang

Dans la plupart des cas, les sangsues sont placées avant l'autodécharge après avoir été complètement saturées. Pour retirer prématurément la sangsue aspirée, il suffit de fixer un tampon légèrement humidifié avec de l'iode ou de l'alcool sur la ventouse avant, après quoi il disparaît instantanément. Vous pouvez également le saupoudrer de sel, de tabac à priser, de cendre de bois, vous pouvez humidifier avec du vinaigre, du vin, du jus de citron, il est possible de mettre un flux de fumée de tabac dessus. Si ces méthodes ne vous aident pas, il est alors nécessaire de détacher la ventouse avant avec un scalpel, en laissant l'air entrer sous celle-ci. Couper le corps de la sangsue est inutile, car il continue à sucer du sang. En règle générale, après avoir utilisé des sangsues, elles sont détruites et leur utilisation répétée est inacceptable.

Hirudothérapie en cosmétologie

Il convient de noter l'intérêt croissant pour l'hirudothérapie dans le domaine de la cosmétologie. Un effet de drainage lymphatique notable associé à l'action de substances biologiquement actives (il y en a plus de 100) de sécrétion de sangsue favorise la guérison de la peau et l'amélioration de son apparence. Il convient de souligner que la période de rééducation après la session peut durer 4 à 5 jours. Le deuxième ou le troisième jour, la rougeur et le gonflement des tissus mous au site de la morsure peuvent augmenter et, dans les jours suivants, le gonflement s'atténue progressivement et rejette une petite croûte au site d'un dommage à peine perceptible de la peau. L'effet attendu est une réduction du maillage des rides fines, une amélioration de l'état de la peau, un lissage des couleurs dû à une diminution de l'intensité de la coloration des taches pigmentaires. L'effet peut augmenter sur plusieurs semaines.

Facteurs d'hirudothérapie

La hyaluronidase améliore la perméabilité des tissus pour les autres composants de la salive de sangsue. Cet effet est utilisé pour renforcer l'action des substances médicamenteuses injectées par voie sous-cutanée ou cutanée. L'hirudine bloque sélectivement la thrombine et ralentit la coagulation du sang.

Une substance semblable à l'histamine provoque une réaction inflammatoire locale. Cela améliore peut-être le flux sanguin vers le site d'atterrissage de la sangsue.

Psevdogirudin: le rôle n'est pas encore connu.

Les bdellins, les églins sont des inhibiteurs des enzymes protéolytiques, dont la teneur dans le sang augmente avec certains processus pathologiques. Ainsi, bdellina et egliny réduisent la réponse inflammatoire globale du corps.

Le complexe de déstabilisation a un puissant effet antithrombotique en bloquant l’agrégation plaquettaire. Et cela fonctionne comme une formation hydrophile et comme une formation hydrophobe, en fonction de l'environnement. On pense que la bactérie Aeromonas hydrophila produit de la destabilase. Ce complexe est intéressant pour le traitement de l'encéphalopathie.

Les facteurs neurotrophiques sont intéressants du point de vue de l'utilisation efficace chez les enfants atteints de paralysie cérébrale et de la rééducation des patients après un accident vasculaire cérébral. Ces facteurs contribuent à la croissance des processus des cellules nerveuses.

Contre-indications à l'hirudothérapie

  • maladies associées aux saignements dus à une faible coagulation du sang
  • hémolyse
  • anémie (anémie)
  • affaiblissement ou épuisement du corps
  • Intolérance de la sangsue aux enzymes du corps (réactions allergiques)
  • tuberculose de divers endroits
  • maladies oncologiques

L'hirudothérapie est une méthode unique de guérison du corps avec des sangsues médicinales

Ce matériel vous expliquera ce qu'est l'hydrothérapie, pour quelles maladies il est utilisé, les principales méthodes, les méfaits et les contre-indications du traitement par des sangsues.

Hirudothérapie - récupération du corps et traitement par des sangsues

Hirudothérapie est un terme qui implique un traitement avec des sangsues afin d'améliorer la santé.

La technique est assez ancienne et pratiquée auparavant, mais à partir du XXe siècle avec le développement rapide de l'industrie pharmaceutique hors d'usage.

Aujourd'hui, ce traitement inhabituel reprend son élan, il est donc logique de parler de sa pertinence.

Ensuite, nous discutons des capacités de cette méthode thérapeutique, de ce qu’elle est, de ses effets sur une personne.

Hirudothérapie - historique

Cette technique est pratiquée depuis longtemps.

Il a été découvert mille ans avant notre ère. Les anciens Égyptiens utilisaient des vers à succion du sang pour traiter diverses maladies.

Pour soulager la douleur et la souffrance, les anciens guérisseurs utilisaient cette méthode de traitement particulière.

Le pic de popularité de l'hirudothérapie tombe sur les 18-19 siècles.

À cette époque, les patients recevaient même des centaines de sangsues. Naturellement, cela ne leur a pas profité, de sorte qu'ils ont commencé à abandonner complètement la méthodologie.

Aujourd'hui, on assiste à l'émergence de l'hirudothérapie, mais elle est déjà utilisée avec les connaissances de la médecine moderne.

Ce n'est pas une tendance à la mode, mais une attitude sérieuse envers le corps humain.

Leech: désignation et rôle en médecine

Pour le traitement de personnes souffrant de diverses maladies, utilisez des sangsues médicales - des annélides, qui se nourrissent de sang.

Les obtenir est assez problématique, car ce sont des habitants de la nature sauvage, et chaque année, ils deviennent de moins en moins. Par conséquent, ils sont maintenant élevés artificiellement.

Le ver est équipé de ventouses spéciales sur le corps, à l'avant de la bouche est situé.

La sangsue boit rarement du sang car, après s'être collé à un mammifère et s'être saoulé une fois, il sera plein pendant plusieurs mois. Un ver très affamé peut boire environ 15 ml de sang à la fois.

Dans le tube digestif de l'hiruda, le sang bu ne coagule pas.

Le ver reste bien nourri pendant longtemps et ne peut reprendre son travail qu'après quelques mois.

Ce sont ces sangsues affamées, et utilisées à des fins médicinales, car elles seules peuvent avoir un effet positif sur le corps humain.

Le principe d'action et les avantages de l'hirudothérapie

L'effet thérapeutique est dû à la salive de sangsue, qui contient de nombreuses substances utiles:

  • l'hirudine - se caractérise par un effet anti-inflammatoire prononcé, empêche la coagulation du sang, soulage la douleur;
  • empêche la formation de caillots sanguins destabilaz;
  • La hyaluronidase augmente la pénétration de substances bénéfiques dans les tissus;
  • Egliny ont un effet anti-inflammatoire, contribuent à la restauration et à la guérison des tissus.

Cette méthode de traitement est souvent prescrite par des médecins de divers domaines médicaux à des fins thérapeutiques et prophylactiques.

Indications pour l'hirudothérapie

L’essence de l’hirudothérapie est constituée d’effets thérapeutiques en présence de nombreuses pathologies mais, en règle générale, le traitement est combiné à d’autres techniques. Parfois, les vers aident à prévenir la chirurgie.

Le traitement est appliqué avec les diagnostics suivants:

  • Processus stagnants (la thérapie aide à guérir des maladies telles que les varices et la thrombophlébite);
  • Maladies des organes pelviens (la thérapie par hirudami en gynécologie est répandue dans les cas d'infertilité et d'endométriose, ainsi que dans de nombreux autres problèmes touchant les femmes.) Cette technique est prescrite pour de nombreuses pathologies féminines. De nombreux patients ont ressenti les effets thérapeutiques des vers à succion du sang;
  • Pathologie du système cardiovasculaire. (cette technique est utilisée dans le traitement de l'hypertension, la rééducation après une crise cardiaque ou un AVC);
  • Maladie de la peau L'hirudothérapie joue un rôle important en dermatologie. Avec l'aide de sangsues, l'acné, les ulcères et autres maladies sont éliminés avec succès;
  • La technique de traitement des migraines et des maux de tête, ainsi que des pathologies du système nerveux central, est particulièrement appréciée. Une telle mesure thérapeutique rétablit un sommeil réparateur, fluidifie le sang, active la performance, prévient la survenue de maladies cardiovasculaires;
  • Maladies du tube digestif. Les gastro-entérologues prescrivent cette technique pour de nombreuses maladies: gastrite, colite, cholestase, etc.
  • Maladies du système musculo-squelettique. L'utilisation de l'hydrothérapie dans l'ostéochondrose peut donner d'excellents résultats: elle est importante pour les articulations et est prescrite pour le traitement de l'arthrite et de l'arthrose, aide à guérir des blessures et favorise la régénération des tissus;
  • À peine la première place a-t-elle reçu l’utilisation de l’hirudothérapie en cosmétologie. Elle est nommée en période de rééducation après chirurgie plastique, cicatrisation des cicatrices, élimination des hématomes. Propriétés anti-âge éprouvées de la technique.

Curieusement, même les dentistes ont recours à l'hirudothérapie. Donc, avec l'aide de plusieurs séances, vous pouvez récupérer d'un kyste dentaire.

Bien entendu, il ne s’agit pas de la liste complète des indications, mais compte tenu de cette liste impressionnante, on peut dire que l’hirudothérapie est une véritable panacée permettant de résoudre de nombreux problèmes.

Traitement avec des sangsues

Avant la session, il est nécessaire d'identifier toutes les indications et contre-indications disponibles dans chaque situation spécifique.

Pour chaque patient développé son propre schéma thérapeutique.

La manifestation se déroule dans des conditions stériles dans une salle spéciale.

L'hirudothérapie ne peut être pratiquée que sous la surveillance d'un spécialiste qualifié.

L'utilisation de la technique est inacceptable à la maison.

Le diagnostic de la personne, le stade de la pathologie, l’âge du patient et les caractéristiques individuelles de l’organisme ont une influence sur la manière dont les vers sont établis.

Le spécialiste doit savoir en quels points les sangsues doivent être posées, lesquelles sont responsables des différents processus dans notre corps.

La mise en place de vers sur des zones spécifiques de la peau ou des muqueuses entraîne une perte de sang.

En outre, à travers la plaie contenant l'hiruda salive dans le corps humain, pénètre tout un complexe de composants biologiquement actifs.

  • Combien de sang une sangsue peut-elle boire?

Le ver boit environ 15 ml de sang. Après sa chute, l'hémorragie dure encore de six à vingt-quatre heures.

  • Durée de la séance d'hirudothérapie

En ce qui concerne la durée et le nombre de séances, il est nécessaire de consulter un médecin en tenant compte des caractéristiques du processus pathologique.

Lors d'une visite, plusieurs sangsues peuvent être livrées.

En règle générale, dix visites suffisent pour atteindre un certain objectif thérapeutique.

Mais dans certains cas, deux procédures suffiront.

  • Thérapie de sangsue

La technique doit être répétée plusieurs fois par an, mais pas moins de deux.

Nous vous recommandons de regarder cette vidéo utile, et vous en apprendrez plus sur la façon dont les sangsues sont traitées.

Contre-indications et complications possibles de l'hirudothérapie

Comme pour toute technique thérapeutique, l'hirudothérapie possède une liste spécifique de contre-indications.

Loin de cela conviendra à tout le monde, et il n'est pas nommé à des personnes:

  • souffrant de maladies circulatoires;
  • diagnostic de diathèse hémorragique;
  • porter un enfant;
  • les enfants de moins de dix ans;
  • avec hypotension chronique.

Parfois, à la suite d'une hirudothérapie, une allergie ne peut survenir que chez les personnes sensibles.

Si un médecin a prescrit un traitement d'hirudothérapie, vous devez revoir toutes les indications et contre-indications possibles.

L'événement est organisé uniquement par un professionnel certifié qui connaît toutes les nuances de la procédure.

Par conséquent, vous devez faire confiance à un médecin expérimenté et le rétablissement ne prendra pas longtemps.

Si toutes les règles de la procédure sont suivies, le patient ne présente aucune contre-indication, le risque de complications est donc minime.

Selon l'expérience de nombreux patients, l'efficacité de l'hydrothérapie est prouvée.

Giruda est une personne fiable qui aide à soulager divers problèmes de santé.

Cependant, il est nécessaire de connaître et de prendre en compte toutes les indications et contre-indications possibles afin d'éviter tout risque de problèmes.

Chaque personne a le droit de choisir l’une ou l’autre tactique thérapeutique.

Mais dans certains cas, il n’est pas nécessaire d’être sceptique et de rater une occasion incroyable de guérir ou d’améliorer votre bien-être, en refusant d’utiliser des médicaments salvateurs ou de les remplacer par des sangsues.

Hirudothérapie: indications et contre-indications, critiques

Les propriétés curatives des sangsues étaient connues pendant le règne des pharaons égyptiens. Jusqu'au XVIIIe siècle, ils servaient à soigner les malades, mais disparaissaient longtemps de la médecine. Toutes les manipulations ont été effectuées sans hygiène adéquate, souvent peu professionnelle. L'hirudothérapie, dont les indications de traitement n'ont pas été prises en compte, n'a pas apporté de bénéfice, mais de préjudice. Ce n’est qu’à la fin du XIXe siècle que les sangsues ont commencé à être appliquées de plus en plus et qu’elles jouissent d’une grande popularité.

Qu'est-ce que l'hirudothérapie?

Le traitement par des sangsues n’est pas une méthode de traitement traditionnelle, il s’applique aux domaines de la médecine informelle. Pour affecter le corps humain, ils développent un type spécial de ces petits guérisseurs. Ils sont élevés dans des usines biologiques spéciales. Cette espèce est considérée comme une sangsue médicale. Seulement, il est utilisé dans toutes les séances, dont la conduite implique une hirudothérapie. Les indications de traitement sont déterminées individuellement. Les effets bénéfiques sont basés sur l'activité biologique de la sécrétion de la sangsue. La salive de ce ver annelé contient de l'hirudine, des hormones, des vitamines et des enzymes, ce qui en fait un fluide biologiquement actif unique. En outre, le secret ayant des propriétés analgésiques, la morsure est considérée comme pratiquement indolore.

La composition de la salive et ses effets sur le corps humain

Le complexe de composants contenus dans la salive assure l'efficacité de l'hirudothérapie:

  • l'hirudine - a des propriétés anti-inflammatoires et analgésiques, ralentit le processus de coagulation du sang;
  • destabilaza - une enzyme qui empêche la formation de caillots sanguins;
  • hyaluronidase - une enzyme qui fournit la décomposition de l'acide hyaluronique et la pénétration profonde des composants actifs dans les tissus;
  • Les Eglins sont des substances spéciales capables de soulager le processus inflammatoire qui favorise la régénération et la régénération des tissus.

L'hirudothérapie, dont les indications sont prises en compte par un thérapeute professionnel, peut avoir un effet thérapeutique significatif. Lorsque la sangsue adhère à la peau, elle libère presque immédiatement son secret dans le sang. Sa propagation dans tout le corps provoque toute une chaîne de réactions survenant au niveau cellulaire. La salive de sangsue est un anticoagulant puissant utilisé avec succès dans le traitement des caillots sanguins. Une fois dans le sang, il a un effet réparateur, améliore le sommeil, stabilise l'activité nerveuse, l'appétit, l'humeur. Les réactions métaboliques sont rétablies dans les cellules, l'immunité augmente. Après plusieurs séances, l'apathie et la passivité disparaissent, l'humeur générale et le bien-être s'améliorent.

De plus, l'hirudothérapeute essaie de les placer sur le corps afin que l'effet soit dirigé vers des points réflexes puissants. Parallèlement, un mécanisme de traitement activement utilisé en acupuncture commence à fonctionner.

Où commence la procédure

Quelle que soit la zone à traiter, le patient doit subir un examen médical complet. Ce n’est qu’alors que l’hypothérapeute développera une tactique de traitement adéquate. C'est le médecin qui détermine le site où la sangsue "fonctionnera".

Habituellement, ce petit médecin, assis sur un corps humain, fait deux ou trois piqûres d’essai, puis suce et boit du sang. Quand la sangsue est pleine, elle tombe. Tout au long de la procédure, la personne ne ressent pas de gêne. Les sangsues médicales ne sont utilisées qu'une seule fois et sont éliminées après la procédure.

Quelles maladies les sangsues sauvent

L'hirudothérapie peut être si efficace qu'elle éliminera le dernier recours, la chirurgie. Leech est un outil simple et sûr, une véritable mini-usine pharmaceutique sur laquelle repose toute l’hydrothérapie. Les indications d'un tel traitement non conventionnel peuvent être les suivantes:

  • les varices;
  • hypertension, sclérodermie, polyarthrite rhumatoïde;
  • la migraine;
  • asthme bronchique;
  • maladies ophtalmiques;
  • la goutte;
  • thrombose, ulcères trophiques, thrombophlébite;
  • les hémorroïdes.

Le traitement de Leech est une excellente prévention des crises cardiaques et des accidents vasculaires cérébraux, du traitement des problèmes urologiques et gynécologiques. L'hydrothérapie efficace, les indications et les contre-indications actuellement étudiées assez largement, ont permis de guérir de nombreuses personnes.

Contre-indications

Il n’ya pas beaucoup de contre-indications à la méthode, elles sont généralement associées à des troubles de la coagulation sanguine. La sécrétion de sangsue affecte l’arrêt des saignements. Par conséquent, le traitement par cette technique ancienne est contre-indiqué dans les cas d’anémie, d’hémophilie et de cachexie. En outre, il est préférable de s’abstenir de procédures pour les femmes en attendant leur bébé. Le traitement n'est pas prescrit aux enfants de moins de 10 ans, ainsi qu'aux réactions allergiques à la salive chez le patient.

Les médecins préviennent que l'hirudothérapie a des contre-indications non seulement catégoriques, mais aussi relatives: états fébriles, troubles mentaux, crises cardiaques aiguës et pancréatite. Dans certains cas, le traitement n'est pas effectué si une personne est atteinte de diabète.

Un grand nombre de patients notent l'efficacité de cette méthode de traitement alternatif, telle que l'hirudothérapie. Des indications, des critiques de la procédure que vous trouverez dans cet article, un peu en dessous. La méthode vous permet de traiter un large éventail de maladies. Que disent les patients et les médecins?

  1. Lorsqu'une session est conduite sous la supervision d'un spécialiste professionnel, strictement selon le témoignage, il n'y a rien à craindre. Les gens disent qu'une morsure de sangsue est comme un moustique qui a mal. Quand il est sur la peau, il n'y a pas de gêne.
  2. Les représentants de la médecine traditionnelle recommandent de prendre contact avec des pharmaciens pour le traitement de certaines maladies. Cependant, il est très important de respecter toutes les indications et contre-indications à la procédure, en se référant à ces experts.

Des complications

Si le traitement est effectué par un thérapeute professionnel, le patient n'a aucune contre-indication, le risque de complications est minimisé. Si une personne s'auto-soigne ou se tourne vers un amateur, les morsures de sangsue peuvent être une source d'infection de la plaie - c'est le seul risque que présente l'hirudothérapie. Indications et contre-indications, dont les critiques sont entendues plus souvent, vous devez savoir. Cela aidera à éliminer le développement d'autres complications.

Sangsues en gynécologie

Selon la maladie gynécologique, la sangsue est étendue sur une zone spécifique située dans le bas de l'abdomen. Dès que ça colle, un fort effet réflexe commence. Cela contribue au déchargement des organes pelviens, les phénomènes inflammatoires et congestifs cessent. La pratique montre que l'efficacité de l'hirudothérapie dans le traitement d'un certain nombre de maladies est assez élevée. Il est donc mis fin à la douleur dans le bas-ventre et à la disparition de leurs symptômes. Cependant, le déroulement des procédures ne peut pas remplacer complètement la thérapie principale, c'est la recommandation principale des spécialistes de la médecine traditionnelle.

Hirudothérapie: indications en gynécologie

Et ils sont comme suit:

  • infertilité;
  • syndrome climatérique;
  • la mastopathie;
  • la colpite;
  • adénomyose;
  • les myomas;
  • infections virales et bactériennes de la sphère génitale féminine.

Contre-indications standard: hémophilie ou autres maladies associées à une mauvaise coagulation sanguine, hypotension artérielle, allergie à la sécrétion de sangsue, grossesse. De plus, il n’est pas recommandé de s’appliquer à un tel traitement quand une femme subit les menstruations habituelles.

L'hirudothérapie a sauvé de nombreuses femmes de graves maladies de la sphère sexuelle. Les indications et les contre-indications en gynécologie sont étudiées en détail, de sorte que le risque de complications est pratiquement exclu.

Au lieu de l'achèvement

Le droit de chaque personne de choisir l'une ou l'autre méthode de traitement. Cependant, vous ne devez pas vous méfier des méthodes de médecine non traditionnelles. L'hirudothérapie, dont les indications d'utilisation autorisent au moins une séance, peut considérablement soulager l'état de l'organisme. Ceci est indiqué par les commentaires.

Les sangsues médicales aideront à récupérer d'une variété de maladies, excluront dans certains cas une intervention chirurgicale. Les recommandations principales sont que la session ne devrait être menée que par un homme professionnel en hirudothérapie. Cela aidera à éviter la survenue de complications, notamment le développement d'infections de plaies.

Hirudothérapie: une méthode non conventionnelle de traitement de la sangsue, indications et contre-indications

L'hirudothérapie est appelée thérapie par les sangsues. Cette procédure est utilisée depuis plus d’un millénaire et a acquis la reconnaissance de la médecine officielle. Le plus souvent, il a été utilisé aux XVIII-XIX siècles. À l'époque soviétique, la technique était injustement oubliée et commençait à peine à gagner en popularité. Quel est le caractère unique d'une telle thérapie?

De quoi s'agit-il et quelle est l'utilité

Pour l'utilisation, seules des sangsues médicales sont utilisées, ce qui empêche l'infection de pénétrer dans le corps. Leur salive a des propriétés curatives incroyables et contient de nombreux nutriments: hormones, hirudine, vitamines, vitamines et enzymes.

La méthode d'hirudothérapie consiste à utiliser des sangsues pour le traitement complexe de nombreuses maladies.

Les sangsues sont utilisées selon le principe de l’acupuncture, c’est-à-dire qu’elles sont placées dans certains points réflexes pour l’hirudothérapie, en fonction de la maladie.

Ils sont placés à un endroit précis du corps du patient, après quoi ils collent et boivent du sang.

Au moment de la morsure, non seulement leur secret de guérison pénètre dans le corps, mais également des substances anesthésiques qui rendent la procédure complètement indolore.

La durée de la séance peut durer de 10 à 40 minutes, selon la prescription du médecin. En même temps, vous pouvez placer jusqu'à 10 personnes.

À la fin de la procédure, les sangsues elles-mêmes tombent du corps, laissant de petites plaies saignantes. Ils peuvent saigner pendant un certain temps. C'est à cause de cette substance spéciale, l'hirudine, qui empêche la coagulation du sang.

Après utilisation, les sangsues sont détruites et ne sont plus utilisées. Des pansements stériles sont appliqués pour mordre les plaies. Et pour éviter toute infection, les tampons imbibés de sang ne sont pas retirés, mais ils sont placés par-dessus de nouveaux, jusqu'à ce que le saignement cesse.

Traitement par le froid - Cryothérapie! Apprenez tout sur la procédure et son utilisation en cosmétologie.

Quelques secrets sur la façon de regarder à 100%! Dans cet article, lisez à propos de la procédure efficace d'Elos-épilation et de son coût.

Et vous trouverez ici des informations sur le traitement des infections fongiques et sur les préparations antifongiques les plus efficaces pour les ongles.

Que traite et dans quels cas est utilisé

Indications pour l'utilisation des sangsues beaucoup. Il est largement utilisé pour les varices et les thrombophlébites, les hémorroïdes, la mastopathie, la stérilité et diverses maladies gynécologiques. Cette méthode est souvent utilisée pour prévenir et éliminer l’athérosclérose, la dystonie, l’hypertension et les crises cardiaques.

Bénéfice et préjudice

Le principal avantage de la procédure est considéré comme une préservation à long terme de l'effet thérapeutique. En plus des avantages comprennent:

  • élimination de l'œdème et de la douleur;
  • diminution de la pression artérielle dans l'hypertension;
  • possibilité d'utilisation dans certaines maladies chroniques;
  • la disponibilité;
  • amélioration de l'état de santé;
  • manque de chirurgie.

Dans chaque cas, il est assez difficile de prédire l’apparition de complications. Plus une telle session dure longtemps, plus le risque de conséquences négatives est élevé. Malgré tous les avantages, il est nécessaire de traiter la méthode d'hirudothérapie en traitement avec prudence, car cette thérapie présente également des inconvénients:

  • saignements prolongés et abondants;
  • réactions allergiques;
  • l'apparition de taches de vieillesse dans les endroits de morsures;
  • inflammations et abcès cutanés purulents;
  • ulcères trophiques.

Quelles maladies utiliser et quand c'est impossible

Cette thérapie est prescrite pour traiter un grand nombre de maladies. Les indications d'utilisation sont:

  • maladies gynécologiques (adhérences et kystes, fibromes utérins, endométriose, colpite, mastopathie, infertilité);
  • maladies dermatologiques (psoriasis, acné, eczéma);
  • problèmes pulmonaires (bronchite, emphysème, asthme, pneumonie);
  • maladies du coeur et des vaisseaux sanguins (ischémie, crise cardiaque, maladie cardiaque, les effets d'un accident vasculaire cérébral);
  • violations du tractus gastro-intestinal (cirrhose, pancréatite, gastrite, hépatite, cholécystite, etc.);

  • les hémorroïdes;
  • troubles neurologiques (migraines, névrose, parésie);
  • la prostatite;
  • la cystite;
  • maladie rénale (pyélonéphrite, colique néphrétique, polykystique);
  • maladies rhumatologiques (arthrose, sciatique, arthrite);
  • troubles endocriniens (obésité, diabète);
  • problèmes dentaires;
  • otite, sinusite, sinusite, etc.
  • varices et thrombose;
  • maladies des yeux (glaucome, kératite, conjonctivite);
  • fatigue accrue.
  • Contre-indications pour une telle thérapie est beaucoup moins. N'utilisez pas de sangsues pour:

    • hémophilie (coagulation du sang);
    • accident vasculaire cérébral aigu;
    • la grossesse
    • oncologie;
    • épuisement physique;
    • l'anémie;
    • maladie mentale;
    • hypotension (pression artérielle basse);
    • la menstruation;
    • diathèse et allergies à la salive de sangsue;
    • la tuberculose;
    • intolérance individuelle.

    Les enfants de moins de 10 ans ne sont pas programmés.

    Quel est l'avantage de l'hirudothérapie en cosmétologie, quels dommages peut subir la procédure, ainsi que les points d'aspiration et les schémas de réglage des sangsues, voir dans cette vidéo:

    Préparation à la procédure et à sa mise en œuvre

    Quelques jours avant la séance, vous ne devez pas boire d’alcool, ne pas fumer, utiliser des crèmes, des onguents, des parfums, des déodorants et d’autres produits cosmétiques très odorants. Prenez un bain chaud. Une semaine avant la procédure est recommandé d'adhérer à un régime strict faible en calories.

    Il est nécessaire d'exclure du régime les sucreries, les aliments épicés et gras, de limiter l'utilisation de sel et de viande, les aliments ne pouvant être consommés que bouillis.

    Un tel régime devrait être observé tout au long du traitement et au moins une semaine après.

    La première procédure est un procès. Le médecin ne met que 1 à 2 sangsues pendant une très courte période. Un tampon imbibé d’iode est utilisé pour les séparer rapidement du corps.

    Si, au cours de la journée suivant la séance, le patient ne présente aucune réaction négative (démangeaisons, gonflement grave, rougeur, fièvre), le traitement peut être poursuivi. La prochaine fois, le nombre d'individus et la durée d'exposition augmentent.

    Immédiatement avant l'intervention, la peau du patient est imbibée d'alcool, traitée à l'eau chaude et essuyée. Cela aide à augmenter le flux sanguin et à assainir le site de la morsure. En moyenne, la durée d'une session peut aller de 20 à 90 minutes, en fonction de la gravité de la maladie.

    Toute la durée du traitement d'hirudothérapie consiste en 7 à 12 interventions effectuées au maximum 3 fois par semaine. Si nécessaire, répétez le cours, mais seulement après 2 mois.

    Pendant le traitement, il est recommandé de faire 2-3 lavements par semaine. Cela aide non seulement à nettoyer le corps, mais aussi à rajeunir la peau. Une personne aspire environ 10-15 ml de sang à la fois, après quoi environ la même quantité de sang s'écoulera de la plaie tout au long de la journée.

    Se soigner soi-même et mettre des sangsues à la maison n'en vaut pas la peine. Il est préférable de consulter un spécialiste. Dans toutes les cliniques, ils n'utilisent que des sangsues absolument stériles, spécialement cultivées. À la fin de la procédure, ils sont détruits.

    La durée et l'algorithme de la procédure, le lieu et le nombre de séances d'hirudothérapie à effectuer sont déterminés par le médecin sur la base du diagnostic et de l'examen complet du patient.

    Traitement des remèdes populaires de fibromes utérins à la maison - quelques recettes folkloriques sur notre site Web!

    Avez-vous entendu parler des propriétés bénéfiques de l'huile d'argousier? Comment les bougies et les indications à l’argousier peuvent aider - voir ici.

    Si vous souhaitez paraître plus jeune, notre article s’adresse à vous: vous y trouverez toutes les informations sur la procédure de lifting RF de la peau du visage, les contre-indications à la conduite et les recommandations du médecin.

    Période de récupération

    Après la chirurgie, le site de la morsure est nettoyé avec du peroxyde d'hydrogène et un pansement stérile est appliqué. Si un grand nombre d'individus ont été utilisés (4 ou plus), il est recommandé de rester au lit pendant 2 jours.

    Pendant plusieurs jours, vous ne pouvez pas prendre un bain, utiliser des produits cosmétiques et des parfums, cautériser la plaie avec de l’iode ou de l’alcool. Si nécessaire, le médecin peut également recevoir des médicaments contenant du fer.

    Parfois, des réactions locales passagères peuvent survenir, sous la forme de petits ganglions lymphatiques enflés, démangeaisons et gonflés. Cette réaction indique la restauration de l'immunité, l'activation des défenses de l'organisme. Dans ce cas, vous pouvez prendre des antihistaminiques (Loratadin, Cetrin, Suprastin).

    Description des résultats, combien de sessions sont nécessaires et prix moyens

    Quelques heures après la fin de la séance, une personne peut ressentir de la faiblesse, des vertiges et de l'apathie. Mais le lendemain, la maladie s'atténue et l'état de santé s'améliore considérablement. En règle générale, le résultat de l'hirudothérapie peut être ressenti après la première procédure.

    Le nombre de sangsues et la durée de l'opération sont déterminés par le spécialiste en fonction de l'état de santé général du patient, de son âge et des maladies associées.

    Le nombre maximum de personnes installées simultanément ne doit pas dépasser 10, et les sessions elles-mêmes - environ 12 à 15.

    Les prix de l'hirudothérapie sont très variables. Le coût d’une séance d’hirudothérapie peut dépendre des qualifications du médecin effectuant le traitement.

    Effets secondaires

    Les conséquences désagréables après un traitement avec des sangsues sont assez rares. Les effets secondaires de l'hirudothérapie comprennent:

    • infection de la plaie et suppuration;
    • réactions allergiques;
    • saignements prolongés et abondants.

    Nous vous recommandons de regarder la vidéo, qui décrit en détail le traitement avec des sangsues et montre directement les points et la technique de leur formulation, et informez-vous davantage de l'expert sur les indications d'utilisation et les contre-indications de l'hirudothérapie:

    Foire aux questions et réponses

    Hirudothérapie peut guérir l'infertilité?

    Comme le montre la pratique, l'hirudothérapie, associée à un traitement médical traditionnel, vous permet de vous débarrasser de l'infertilité provoquée par des adhérences dans les trompes de Fallope. Pour obtenir l'effet passez plusieurs cours de procédures.

    Est-ce qu'un moyen de perdre du poids?

    Oui, cette méthode est de plus en plus utilisée en nutrition.

    Les enzymes de la salive de Leech accélèrent le métabolisme, saturent le sang en oxygène, activent le cerveau et apportent vigueur et bonne humeur.

    Tout cela contribue à une perte de poids assez rapide et sans douleur.

    Quelle est l'efficacité de la technique dans le traitement des varices?

    Cette méthode de traitement des varices est considérée comme l'une des plus sûres et des plus efficaces. Grâce à l'enzyme hirudine, les parois des vaisseaux sanguins sont renforcées, les nodules variqueux sont réduits, la coagulabilité du sang est normalisée et les caillots se dissolvent. Si la maladie est négligée, une intervention chirurgicale peut être nécessaire.

    L'hirudothérapie est l'un des traitements non traditionnels les plus efficaces. Cependant, afin d'éviter d'éventuelles complications et conséquences désagréables, il est préférable de traiter avec un spécialiste qualifié et seulement après un examen approfondi.

    Qu'est-ce que l'hirudothérapie?

    Le traitement avec des sangsues a commencé dans les temps anciens. Par exemple, des dessins illustrant l'utilisation de sangsues se trouvent sur les murs d'anciennes tombes grecques. Le traitement avec des sangsues dans leurs écrits décrivait d'anciens guérisseurs grecs et romains, tels qu'Hippocrate et Galen. L'utilisation des sangsues à des fins médicales a été mentionnée dans ses écrits par le grand médecin arabe Avicenne.

    Histoire de l'hirudothérapie

    Hirudothérapie signifie littéralement en latin «traitement avec une sangsue», puisque «hiruda» est traduit par une sangsue et que «thérapie» est un traitement.

    Le traitement le plus commun des sangsues reçues en Europe. Et même si, en Europe, les hirudas étaient utilisés à des fins médicales pendant des centaines d'années, leur apogée est tombée aux XVIIe et XVIIIe siècles. Cela est dû principalement au fait que c’est à cette époque en Europe que le concept plutôt amusant de ce qu’on appelle le "mauvais sang" est apparu dans les milieux médicaux. En général, l'Europe aimait beaucoup saigner. Et il y avait deux méthodes de saignement - gangulaire et veine. Ce dernier était populaire pour les effusions de sang de lieux difficiles à atteindre et de lieux dits "tendres" (par exemple, les gencives).

    Parfois, les médecins pouvaient simultanément imposer jusqu'à 40 sangsues à un patient! Les sangsues à cette époque étaient des produits très populaires. À Londres à l'époque, avec une population d'environ 3 millions de personnes par an, environ 7 millions de sangsues étaient utilisées. Et il ne faut pas oublier que tout le monde n’aurait pas pu appeler un médecin, car le traitement était coûteux. La Russie fournissait à l'Europe jusqu'à 70 millions de sangsues par an. C'était un produit d'exportation très rentable à l'époque.

    Cependant, après la seconde moitié du XIXe siècle, le concept de "mauvais sang" a quitté l'Europe. Les saignements ont disparu. Dans le même temps, des recherches ont été entreprises sur la substance contenue dans la salive d'hiruda. En 1884, John Haykraft découvrit l’enzyme hirudine contenue dans la salive de sangsue. Cette découverte a donné une forte impulsion à la poursuite de l'étude et à l'application scientifique des sangsues en médecine. En 1902, les premiers préparatifs ont été obtenus à base d'hirudine.

    L'hirudothérapie connaît actuellement une renaissance. Cela est dû à plusieurs facteurs. Au 20ème siècle, une véritable révolution a eu lieu dans la médecine traditionnelle: des découvertes fondamentales ont été faites, de nombreuses maladies ont été vaincues, de nombreux médicaments ont été inventés et mis en production de masse. Mais vers la fin du 20ème siècle, les découvertes en médecine ont commencé à se produire de moins en moins. L’effet de nombreux médicaments sur le corps humain a été étudié et il est apparu que leurs propriétés utiles n’avaient pas toujours l’effet négatif sur l’impact négatif. L'intérêt mondial pour l'hydrothérapie en Asie, en particulier la Chine et le Japon, a également joué un rôle. La philosophie de l'harmonie avec l'environnement est propre à ces pays et la position de la médecine alternative y est forte. Tout cela ensemble a donné une impulsion au renouveau de l'hirudothérapie.

    Peu de sangsues

    Les sangsues (hiruda) sont des parasites ayant une sous-classe de vers annelés de la classe des vers à ceinture. L'habitat préféré de Leech est l'eau douce. Bien que certaines espèces de ces parasites vivent sur terre et dans la mer.

    Il y a beaucoup de sangsues dans le monde. Actuellement, la science sait déjà environ 500 espèces de ces parasites, dont 62 espèces vivent dans notre pays.

    Les sangsues se nourrissent de sang. Le sang est digéré dans les intestins de la sangsue pendant une très longue période. Il suffit donc de nourrir la sangsue pour rester sans nourriture pendant une très longue période. Les sangsues sont hermaphrodites. Ils se déplacent à l'aide de ventouses spéciales, situées aux deux extrémités de leur corps ressemblant à un ver.

    Étapes de traitement

    1. morsure

    Le processus de la morsure est le suivant: la sangsue est aspirée dans la zone souhaitée du corps du patient à l'aide de ventouses. Après que la sangsue se sente fermement enracinée, elle réalise une peau de prokus. Sa profondeur est généralement de 1,5 à 2 millimètres. Après le prokus, la sangsue injecte dans la plaie formée sa salive, qui, comme on le sait déjà, contient de l'hirudine, qui empêche la coagulation du sang.

    2. alimentation

    La sangsue est généralement située sur le corps du patient de 20 à 60 minutes selon la maladie. Pendant ce temps, une sangsue est capable de "boire" de 5 à 15 millilitres de sang.

    3. Arrêter la succion du sang

    Dans la plupart des cas, la chute doit se retirer une fois sa saturation atteinte. Cependant, il est souvent nécessaire de retirer prématurément les sangsues du corps du patient. Pour ce faire, utilisez habituellement un coton-tige imbibé d'alcool ou d'iode. En règle générale, la chute échoue instantanément après une telle réception. Ils pratiquent également l'utilisation de la fumée de tabac sur une sangsue, l'aspersion de sangsue avec du sel ou du tabac à priser, l'arrosage de la sangsue avec du vin ou du jus de citron, parfois du vinaigre.

    Si toutes ces méthodes n'ont pas forcé la sangsue à «prendre du retard» sur le patient, prenez un scalpel. Il est important de se rappeler que le spécialiste ne coupera jamais la sangsue en deux, car cela ne l'arrêtera pas et le processus se poursuivra. Le scalpel sépare la ventouse avant, laissant l'air sous celle-ci. Lors de l'utilisation de la méthode chirurgicale, la sangsue "disparaîtra" définitivement du patient.

    Après la morsure, une plaie libère le sang et la lymphe pendant 6 à 16 heures. Ceci est normal car l'hirudine est dans la plaie. En général, la perte de sang d’une plaie peut aller de 50 à 300 millilitres de sang.

    Effet thérapeutique:

    • le sang se renouvelle à la suite d'une hémorragie dosée (le même effet est également présent lors de la procédure de don du sang);
    • commence l'action de substances biologiquement actives contenues dans la salive de sangsue;
    • il existe un ensemble de réactions du corps à la perte de sang, à la morsure et aux substances biologiques actives emprisonnées dans la plaie avec de la salive de sangsue.

    Les substances biologiques actives contenues dans la salive de sangsue ont les propriétés suivantes:

    • anti-inflammatoire;
    • médicaments contre la douleur;
    • fibrinolytique.

    À cet égard, l'hirudothérapie peut réduire le risque de thrombose, lutter contre la thrombophlébite, supprimer les poches des zones touchées du corps (par exemple, pendant la stase veineuse), améliorer la circulation sanguine des tissus internes pendant l'ostéochondrose, arrêter la douleur, éliminer les substances toxiques du corps.

    Les sangsues sont largement utilisées en microchirurgie pour sauver la peau transplantée. Ils sont également largement utilisés dans le traitement des varices, sont utilisés pour soulager les spasmes musculaires et aident au traitement de l'arthrose.

    Avertissements et contre-indications

    En hydrothérapie, il existe un risque de transmission de la salive de sangsue par l’environnement pathogène de son estomac. Le risque est minime si plus de 4 mois se sont écoulés depuis le dernier repas de l'hiruda, car il reste une petite quantité de sang «en état d'ébriété» dans son estomac et la croissance de bactéries pathogènes est inhibée par une bactérie symbiotique produite par la sangsue. On considère comme protection fiable l’utilisation de sangsues dites «stériles», c’est-à-dire de sangsues cultivées dans un environnement artificiel où, par définition, il ne peut exister de flore pathogène.

    Les contre-indications au traitement par l'hirudam sont les suivantes:

    • faible coagulation du sang (l'utilisation de sangsues peut être fatale);
    • maladies accompagnées de saignements dus à une mauvaise coagulation du sang (l'hirudine augmentera les saignements);
    • anémie (anémie);
    • hémolyse (destruction des globules rouges avec libération d'hémoglobine dans l'environnement);
    • hypotension artérielle;
    • affaiblissement extrême ou épuisement du corps (par exemple, dans le contexte d’une maladie longue ou grave);
    • immunité affaiblie (l'infection par le titre d'une sangsue est possible);
    • réaction allergique individuelle aux enzymes de la sangsue;
    • période de gestation;
    • période de lactation;
    • l'âge des enfants.

    Prescrire un traitement avec des sangsues ne peut que spécialiste. C’est à lui de déterminer le risque lié à l’utilisation d’une hirudothérapie dans chaque cas particulier.

    N'oubliez pas que les avantages doivent toujours dépasser les éventuels effets néfastes!

    Hirudothérapie: mise en scène de sangsues à la maison, qui guérit, avantages et inconvénients

    L'hirudothérapie a une histoire assez longue. La prise de sang pendant environ deux millénaires était considérée comme la méthode la plus efficace pour traiter de nombreux maux, parmi lesquels la place centrale était occupée par des maladies causées par des pathologies cardiaques et vasculaires. Ayant libéré une certaine quantité de sang chez un patient, il était possible d'arrêter l'attaque et ainsi d'aider la personne. Cependant, une ponction ou une incision d'une veine à l'époque était une véritable opération chirurgicale qui ne pouvait être pratiquée que par un spécialiste qualifié. L’utilisation de sangsues s’est avérée un moyen plus simple et plus économique de traiter des maladies (et pas seulement les maladies cardiaques) en extrayant du sang "inutile" ou "mauvais", comme on le considérait au Moyen Âge.

    L'hostilité envers "l'exotique", que certains semblent être une sangsue, force de nombreux patients à rejeter totalement l'hirudothérapie, alors que d'autres, au contraire, l'aiment beaucoup.

    Un peu d'histoire

    Appelant une sangsue une véritable pharmacie vivante, de nombreux scientifiques et médecins reconnaissent ainsi ses propriétés curatives uniques. La réputation de cet animal en forme de ver terriblement terrifiant s'est forgée au fil de siècles. Les scientifiques qui étudient à fond le chemin de la sangsue en tant que remède affirment que l'utilisation d'une "aiguille vivante" ou d'une "seringue vivante" pour saigner, comme on l'appellera plus tard la sangsue, a commencé dans l'Inde ancienne et constitue l'une des directions de l'Ayurveda.

    mise en scène de sangsues, gravure, 19e siècle

    La sangsue était utilisée par le «père de la médecine» Hippocrate, le médecin romain Galen, le grand savant Avicenne (Ibn Sina), tous les meilleurs guérisseurs de l'Antiquité la traitaient de salive et atteignaient ainsi la Renaissance de manière discrète mais sans risque. L'hirudothérapie la plus répandue a eu lieu aux 17 et 18ème siècles. La sangsue a été placée dans la migraine, la tuberculose, la gonorrhée et l'épilepsie. En général, avec des conditions pathologiques différentes et très éloignées les unes des autres.

    À la fin du 18ème et au début du 19ème siècle, les idées sur beaucoup de choses commencent à changer et la sangsue est oubliée pendant un moment. En Russie, le célèbre médecin M. Ya Mudrov s'est activement employé à introduire l'hirudothérapie dans la pratique médicale.

    Au milieu du XIXe siècle, la sangsue s'estompe peu à peu et commence à être considérée comme la dernière étape de la médecine, bien que la saignée soit toujours une mesure thérapeutique, mais elle a été utilisée à plusieurs fins et pour d'autres méthodes. Pendant ce temps, le célèbre chirurgien N. I. Pirogov, ayant ses propres convictions à ce sujet, a continué à utiliser ces vers pour arrêter les saignements, les fractures, les tumeurs et autres maladies chirurgicales. En particulier, la chute a été utile pendant la guerre de Crimée, dans laquelle NI Pirogov (et le chirurgien en chef de Sébastopol) était impliqué.

    principaux types de bière

    Cependant, l'oubli ne dura pas longtemps et à la fin du 19ème siècle, ils commencèrent à étudier sérieusement cet animal. Une substance empêchant la coagulation du sang (anticoagulant) a été isolée à partir de l'extrait de sangsue, et une enzyme (l'hirudine) a été obtenue à partir de sa salive, grâce à laquelle la sangsue a un effet thérapeutique. C'était en 1884. C’est ainsi que la sangsue médicale (Hirudo medicinalis), qui diffère par ses propriétés de divers types d’animaux ressemblant à des vers vivant dans des plans d’eau, est apparue. Dans le même temps, la production de produits pharmaceutiques à base d'hirudine a commencé.

    Jusqu'aux années 70 du siècle dernier, il était possible de voir des bocaux remplis de vers gris-noirs dans les ambulatoires et sur les FAP, bien qu'ils soient placés moins souvent. L'hirudothérapie est restée une priorité dans les zones rurales, où les technologies de pointe de l'époque ne sont pas parvenues ou, au contraire, dans les grands centres de recherche où travaillent d'éminents scientifiques, qui n'ont pas changé d'avis sur l'hirudothérapie (thérapeute G. A. Zakharyin, ophtalmologue V. P. Filatov). Le développement scientifique de la thérapie corporelle a vraiment commencé dans la seconde moitié du 20e siècle.

    Retour de la sangsue médicinale

    La nouvelle naissance de l'hirudothérapie traverse une période difficile pour la Russie et les anciennes républiques soviétiques: «90 années fringantes». L'industrie, y compris l'industrie pharmaceutique, est en déclin et un traitement est nécessaire. Cela rappelait les remèdes populaires et les méthodes de traitement non traditionnelles. Pour donner une nouvelle vie à l'hirudothérapie, des personnes particulièrement actives et expérimentées dans ce domaine ont commencé à créer des «fermes» spéciales pour élever des animaux uniques. Au fil du temps, ces petites «fermes» sont devenues de grandes biofactéries certifiées, fournissant des régions à des anticoagulants vivants, ce qui permet désormais aux personnes bien familiarisées avec cette méthode de traitement et capables de manipuler le sangsue d'acheter une sangsue à la pharmacie.

    Parallèlement, le développement rapide de l'hydrothérapie dans les années 90 du siècle dernier ne s'explique pas seulement par le déclin de l'économie et l'émergence sur cette base de diverses exploitations de toutes tendances. À cette époque, une expérience considérable avait été acquise en médecine. Les effets de nombreuses drogues synthétiques obtenues sur le corps humain au cours d'une utilisation à long terme ont été étudiés. Il s'est avéré que:

    • Une héparine anticoagulante très courante entraîne parfois des complications telles que la nécrose de la graisse sous-cutanée;
    • Les antibiotiques conduisent au développement de la candidose;
    • Les médicaments hormonaux ont beaucoup de contre-indications, parmi lesquelles une thrombose marquée.

    En un mot, divers médicaments obtenus par voie chimique donnent leurs effets secondaires: réactions allergiques, perturbation de l’activité vitale d’organes individuels et de systèmes entiers, parfois très sévère; les scientifiques ont de plus en plus tendance à adopter des méthodes de traitement non conventionnelles (lorsque cela est possible), dont (et le meilleur) reconnu hirudotherapy.

    L'hirudothérapie est actuellement très largement utilisée, car les sangsues ont à nouveau reçu le droit de participer au processus de traitement en même temps que les méthodes de traitement traditionnelles.

    Les propriétés de la salive, dans lesquelles se trouvent un grand nombre de substances biologiquement actives (BAS), peuvent être utilisées indépendamment ou s'ajouter à d'autres mesures, principalement comme anticoagulants, pour le traitement de la pathologie cardiovasculaire.

    Outre l'hirudine, qui a un effet anticoagulant, la sécrétion de sangsues des glandes de sangsues contient une enzyme très importante, l'hyaluronidase, qui dissout l'acide hyaluronique, qui s'accumule autour du foyer de l'inflammation et le protège. Après la fin du processus, l'acide hyaluronique «cimente» le tissu conjonctif, créant des cloisons qui gênent la circulation de la lymphe et du sang, tout en réduisant les capacités fonctionnelles des tissus et des organes. La hyaluronidase libère ces ponts, libérant ainsi la voie pour le mouvement du sang et de la lymphe, ce qui améliore la nutrition des tissus et restaure la fonction des organes. Elle peut donc être utilisée pour influencer les adhérences. Tenant compte de la propriété de l’hyaluronidase, les gynécologues obtiennent souvent des résultats positifs en hirudothérapie dans le traitement de l’infertilité provoquée par des adhérences formées dans les trompes de Fallope.

    structure de la sangsue médicinale

    Outre l'hirudine et l'hyaluronidase, la sécrétion des glandes salivaires comprend d'autres composés de protéines, lipides, glucides de haute activité biologique (substance analogue à l'histamine, prostaglandines, prostacyclines, un inhibiteur de l'adhésion des plaquettes, un facteur activant des plaquettes... et bien d'autres BAS). Il convient de noter que tous les composants de la sécrétion sécrétée par la sangsue n'ont pas été découverts et étudiés, c'est-à-dire que, pour permettre aux scientifiques d'étudier les propriétés de ce petit prédateur, les scientifiques ont laissé un vaste champ d'activité.

    Le secret est dans son secret

    La sangsue médicinale s'oriente bien sur la peau humaine, elle est capable de trouver des zones responsables des fonctions de certains organes, mais les vrais professionnels de la naturothérapie ne lui permettent pas d'avoir de telles «libertés». Son comportement est régulé par un spécialiste qui connaît l'emplacement des points actifs. Il installe lui-même le ver directement sur le lieu de "travail". Leech, accroché au point désigné, prend un peu de sang (environ 10 ml, mais surtout vorace peut aspirer jusqu'à 15 ml) et introduit en même temps dans la plaie des substances biologiquement actives (BAS) contenues dans sa salive, qui agissent à la fois en place et avec flux sanguin vers les organes ayant besoin d'assistance.

    Il convient de noter que les substances biologiquement actives agissent non seulement dans les zones touchées, mais également dans tout l'organisme:

    1. Accélère le mouvement du sang dans les vaisseaux sanguins et la lymphe à travers le lymphatique;
    2. Réduire la viscosité du sang (l'hirudine augmente le débit sanguin);
    3. Ralentir l'ESR;
    4. Prévenir la formation de caillots sanguins et aider à dissoudre les caillots existants;
    5. Améliore la microcirculation;
    6. Favoriser la saturation du sang en oxygène;
    7. Normaliser les processus métaboliques;
    8. Améliorer la nutrition tissulaire;
    9. Ils ont des effets anti-inflammatoires et analgésiques;
    10. Arrêtez le spasme des vaisseaux cérébraux, coronaires et autres;
    11. Réduire la pression artérielle;
    12. Contribuer à la disparition de l'œdème, à la résorption d'infiltrats;
    13. Augmente la résistance du corps aux facteurs indésirables, y compris infectieux, améliore l'appétit et le sommeil.

    Il est évident que l’effet du secret sécrété par la sangsue sur le corps est multiple et varié. Nous reviendrons sur les maladies que ces prédateurs traitent et sur les contre-indications, mais il convient de noter que, si l’on met les avantages et les inconvénients des sangsues sur la balance, les avantages l'emporteront sans aucun doute. La blessure faite par cet animal ne réprime jamais, même lorsqu'elle est attaquée par des sangsues à l'air sauvage, lorsqu'elle baigne dans un réservoir boueux (effet bactéricide du secret). De plus, l'eau dans laquelle les animaux sont gardés commence à acquérir des propriétés bactériostatiques.

    Cependant, avant de procéder à une description détaillée de tous les avantages de ce type d’annélides, il convient de noter une note importante. Bien que les cas d'infection par l'hépatite virale et le VIH au cours de l'hirudothérapie, comme si, n'étaient pas enregistrés, mais afin de prévenir les troubles et l'angoisse mentale du patient (si je peux obtenir quelque chose?), L'animal doit être détruit après utilisation. Cela signifie que chaque sangsue est traitée avec ses propres sangsues, il est préférable de ne pas les emprunter à un voisin après avoir reçu une injection, comme des seringues. Et une autre chose (il se préoccupe de beaucoup) pourquoi les sangsues de chaque patient devraient être les leurs: je ne veux même pas penser que la personne utilisée pour combattre les hémorroïdes sera réappliquée pour le traitement de la stomatite. Le patient doit être sûr que le prédateur utilise d’abord le sang humain et que ce sang lui appartient.

    Où chercher des sangsues?

    ferme de sangsues

    Il n’est pas certain que nous ayons réussi à convaincre le lecteur de ne se faire soigner que par un naturothérapeute (hirudothérapeute) et, bien sûr, il existe des personnes qui étudient elles-mêmes l’hirudothérapie, prêtes à résoudre seules les problèmes à la maison - il suffit de trouver des sangsues curatives. Comme mentionné ci-dessus, les animaux médicinaux sont «produits» dans des biofactories spéciales, qui doivent respecter toutes les règles relatives à la croissance et au maintien de vers de haute qualité de ce genre, qui doivent être confirmées par un certificat. Les fabricants proposent à leurs "biens" des établissements médicaux, des pharmacies et des particuliers en gros et au détail.

    Choisir un moyen de mener une hirudothérapie à la maison, il faut être prudent. Les individus de petite taille proposés à bas prix (50 roubles et moins) ont peut-être navigué hier dans l'étang le plus proche. Ce sont des sangsues sauvages - elles ne donneront pas d'effet curatif et l'argent sera dépensé.

    Si vous le souhaitez vraiment, vous pouvez acheter des sangsues à la pharmacie, bien que toutes les institutions pharmaceutiques ne les vendent pas. Vous devrez vous asseoir au téléphone ou obtenir des informations sur Internet (il y en a beaucoup). L’essentiel pour le lecteur est de savoir qu’il achète une sangsue médicale de haute qualité avec des propriétés curatives.

    Les avantages et les inconvénients des sangsues et de l'hirudothérapie

    Les vertus d'un prédateur

    Et maintenant, comme promis, nous mettons en évidence les avantages et les inconvénients du traitement par les sangsues et essayons de donner des informations plus détaillées sur les maladies traitées par ces petits prédateurs.

    Les vers annelés représentés par cette espèce (sangsue médicinale) résolvent de nombreux problèmes dans le traitement de diverses conditions pathologiques. En sa faveur, vous pouvez apporter une liste d’actions qu’elle a à faire, qui s’accroche à la peau humaine:

    • Anticoagulant (empêche la coagulation du sang);
    • Antithrombotique (prévient la formation de caillots sanguins);
    • Thrombolytique (dissout les caillots sanguins);
    • Antihypertenseur;
    • Régénérant;
    • Anti-inflammatoire;
    • Immunostimulant;
    • Analgésique

    Sur cette base, nous tenterons d’énumérer le champ d’application d’une sangsue médicale dont la tâche principale est de traiter la pathologie vasculaire:

    1. Hypertension artérielle (le nom plus commun de la maladie chez les patients est l'hypertension), les sangsues sont particulièrement efficaces dans les crises hypertensives, elles réduisent bien la pression artérielle et «rétablissent rapidement l'ordre» dans le système circulatoire;
    2. Accident vasculaire cérébral chronique;
    3. Insuffisance vertébro-basilaire (VBI), syndrome de l'artère vertébrale;
    4. L'angine de poitrine;
    5. Cardialgie d'origine diverse;
    6. Insuffisance cardiaque et vasculaire chronique;
    7. Thrombophilie;
    8. Conditions après infarctus du myocarde;
    9. Thrombophlébite;
    10. Athérosclérose des vaisseaux cérébraux et coronaires;
    11. Varices des membres inférieurs;
    12. Ulcères non cicatrisants dans le contexte des varices et de la thrombophlébite chronique;
    13. Conditions après une greffe du coeur, cependant, en Russie, la sangsue n’est pas utilisée, mais dans certains pays d’Europe occidentale (Angleterre) figure parmi les procédures obligatoires;
    14. Hémorroïdes, fissures anales, thrombose d'hémorroïdes.

    L'hirudothérapie est également utilisée pour des maladies:

    • Tractus gastro-intestinal - hépatite chronique, cirrhose, ulcères gastriques et duodénaux, pancréatite, mais je voudrais faire une petite digression: beaucoup croient naïvement que le traitement bactérien peut guérir l'hépatite virale (B, C, etc.). Malheureusement, ce n’est pas le cas et, par conséquent, il ne faut pas y mettre trop d’espoir.
    • Système bronchopulmonaire (bronchite, asthme bronchique);
    • Maladie rénale (glomérulonéphrite, insuffisance rénale chronique, complications post-traumatiques).

    Les petits prédateurs ressemblant à des vers brun noir qui préfèrent les habitats aquatiques sont utilisés même dans des domaines de la médecine tels que:

    1. Traumatologie (fractures osseuses, ostéomyélite chronique, ecchymoses, hématomes, ecchymoses);
    2. Mammologie (lactostase, mastite aiguë);
    3. Dermatologie (furonculose et autres maladies pustulaires de la peau et de la graisse sous-cutanée)
    4. Oto-rhino-laryngologie (rhinite vasomotrice, antrite, otite moyenne chronique, maladie de Ménière, arrêt des saignements nasaux);
    5. L'ophtalmologie (œdème maculaire), qui préconise l'utilisation de l'hydrothérapie pour le traitement des maladies des yeux, affirme que la sangsue peut aider non seulement à guérir, mais aussi à diagnostiquer certaines maladies, en remplacement du matériel importé coûteux PHA (angiographie à fluorescence);
    6. Neurologie (ostéochondrose, névralgies de divers types, y compris le nerf trijumeau).

    Les sangsues sont utilisées pour lutter contre les maladies du système reproducteur humain. Les hirudothérapeutes estiment que la participation des sangsues sera utile dans les cas de:

    • Processus inflammatoires de nature diverse des organes génitaux féminins;
    • Violations du cycle menstruel, menstruations douloureuses;
    • Saignements utérins;
    • Une tumeur bénigne telle que les fibromes utérins, ainsi que les ovaires polykystiques et l’endométriose;
    • Infertilité causée par des adhérences;
    • Inflammation de la prostate;
    • Adénome de la prostate;
    • Infections des voies génitales masculines;
    • Problèmes liés à la puissance.

    Cela peut sembler incroyable, mais l'utilisation de l'hirudothérapie en dentisterie existe également. Cependant, les informations sont fragmentaires, les auteurs des méthodes ont expérimenté sur eux-mêmes et ont soutenu que ces animaux peuvent être utilisés pour traiter des maladies inflammatoires de la cavité buccale causées par des micro-organismes pathogènes, des saignements des gencives, des caries et d'autres conditions pathologiques.

    La sangsue aide les cosmétologues, elle contribue au rajeunissement et à la cicatrisation de la peau, à la disparition de l’acné et à d’autres défauts causés par des processus inflammatoires. L'utilisation de sangsues en cosmétologie a conduit à la création de nouveaux produits cosmétiques pour les soins de la peau (série hirudokosmetika "Biocon"). Nous ne nous engageons pas à juger de l'efficacité de la crème et des autres produits à base d'extrait de sangsue (plus précisément, l'extrait des glandes salivaires de cet animal) contenant jusqu'à 80 noms de substances biologiquement actives (enzymes) qui n'ont pas encore appris à créer artificiellement. Cependant, notre sujet est celui des maladies du système cardiovasculaire et de leur traitement, et il est préférable de trouver des informations sur ces médicaments sur les pages de sites spécialisés.

    Vidéo: Que traitent les sangsues?

    Contre-indications et inconvénients

    En attendant, avec toutes les vertus d'une sangsue, il a ses inconvénients. Les contre-indications font une petite liste, mais elles le sont. C'est:

    1. L'hémophilie (une maladie héréditaire liée au sol - les hommes sont malades), dans laquelle une personne a une coagulation sanguine réduite en raison de l'absence ou du manque de facteur VIII (hémophilie A, survient plus souvent) ou de IX (hémophilie B);
    2. L'anémie;
    3. Thrombocytopénie d'origines diverses;
    4. Troubles aigus de la circulation cérébrale (notamment hémorragie);
    5. Maladies infectieuses aiguës;
    6. Hypotension (grave);
    7. La grossesse;
    8. Intolérance individuelle.

    Une peur particulière, un sentiment d’hostilité et même de dégoût ne font bien sûr pas partie des contre-indications, mais sont considérées comme des lacunes importantes, car même les personnes courageuses ne peuvent pas surmonter cet obstacle. Après avoir persuadé un tel patient de suivre une hydrothérapie, il devra alors le traiter pour le stress, il est donc préférable de ne pas convaincre: il ne peut pas - il ne peut pas. Il ne reste donc plus aux gens qu’à utiliser de la crème, des comprimés et une pommade à l’hirudine.

    Il n’est pas non plus nécessaire de placer des espoirs particuliers sur la thérapie féline en termes de traitement des maladies incurables ou des affections nécessitant des mesures thérapeutiques (ou chirurgicales) spécifiques. Néanmoins, cette méthode de traitement est mieux considérée comme une aide plutôt que comme la principale. Et il est conseillé de consulter votre médecin.

    Étape responsable

    Après avoir décidé de suivre un traitement à la maison de manière indépendante à travers des animaux si laids et, au mieux, des animaux qui ne provoquent pas de dégoût, une personne doit apprendre les règles de base, que nous rappelons encore une fois:

    • Étudiez minutieusement les preuves, déterminez s’il existe des contre-indications et préparez-vous à d’éventuelles réactions (démangeaisons, urticaire);
    • Il est préférable d'acheter une sangsue dans une pharmacie ou chez un fabricant de confiance à un prix plus élevé que de rechercher un produit bon marché (il peut s'avérer de mauvaise qualité et incapable d'exercer un effet thérapeutique);
    • Apprenez les règles de garde des animaux à la maison, afin qu'ils restent en bonne santé et puissent être utilisés pour le traitement;
    • Pour vous familiariser avec les systèmes de sangsue de votre maladie;
    • Non traité avec un lot de sangsues avec toute la famille (chacun peut avoir ses propres maladies, même virales);
    • Il est extrêmement indésirable de mettre le même individu entre soi, mais dans des endroits différents, éloignés les uns des autres (cavité buccale, zone autour de l'anus - comment peuvent-ils être combinés?). Il est extrêmement indésirable: vous devez traiter une infection bactérienne pendant longtemps;
    • L'utilisation répétée du même individu chez le même patient et dans les mêmes zones est possible au plus tôt dans 2 semaines (de préférence 3);
    • N'essayez pas de guérir toutes les maladies sans exception, par exemple l'hépatite virale «C» (vous ne pouvez pas la prendre avec une thérapie d'allotissement, mais vous pouvez avoir d'autres problèmes);
    • Avant le traitement, vous devez passer un test sanguin général et il est très souhaitable de faire un coagulogramme (peut-être que le patient ne sait pas tout sur lui-même);
    • Pendant l’hydrothérapie, essayez d’éviter les efforts physiques.

    Ce sont les règles simples que vous devez suivre afin que le traitement ne se transforme pas en problème. Cependant, il est toujours préférable de parler avec des spécialistes et avec votre médecin.

    Donc, nous procédons au traitement

    Après avoir acheté un lot de produits sains, répondant à toutes les exigences des prédateurs, sûrs de leurs propriétés médicinales, il est impossible de les mettre directement dans l’eau du robinet, il contient souvent du chlore et les animaux peuvent mourir. L'eau de source propre ou l'eau de puits est préférable. Mais où l'obtenir? Cela devrait être inquiet à l'avance. En dernier recours, l’eau du robinet conviendra également aux "locataires" à des fins médicales, mais elle doit d’abord être placée dans un récipient ouvert pendant plusieurs jours pour que la concentration en chlore diminue. Les sangsues doivent changer l'eau tous les 3 jours. Conserver les «seringues vivantes» dans de grands récipients en verre (pots de deux ou trois litres, dans lesquels ils conservent des concombres).

    Le nombre d'interventions et le nombre de personnes participant au processus de traitement dépendront de l'état du patient. Toutefois, il n'est pas nécessaire de compter sur un traitement rapide et une consommation minimale de «matériel». Jugez par vous-même:

    1. Le traitement doit commencer avec un nombre minimum d'individus (de 2 à 4 à 6 pièces maximum), car on ne sait toujours pas comment l'organisme réagira à un nouveau type d'exposition. Une réaction allergique aux substances biologiquement actives contenues dans la salive des prédateurs est possible.
    2. Si la première procédure était normale, en fonction du domaine d'application, le nombre d'individus peut être augmenté à 10;
    3. Premièrement (si tout se passe bien dès la première fois), vous devez passer 3-4 séances consécutives (tous les jours);
    4. Ensuite - 3 traitements par jour;
    5. Les 3 à 4 dernières séances sont effectuées avec un intervalle de six à sept jours (par exemple, le patient effectue une hirudothérapie le vendredi - il s’avère que le vendredi a lieu 3);
    6. Le traitement complet dure 10 séances.

    Si nécessaire (en tant que patient), le traitement par hirudotherapy peut être répété. Cela peut se produire entre 2 semaines et un mois après la dernière intervention du premier cours. Si le patient prévoyait un deuxième traitement avec les animaux qu’il avait acquis au début du traitement, ceux-ci étaient utilisés et avaient le temps d’être saturés de sang, puis l’eau contenant des sangsues devait être changée tous les jours. Avant de forcer de nouveau la sangsue à guérir, saupoudrez-la de sel légèrement pour que le sang sorte de l'estomac de l'animal, puis lavez soigneusement le ver (vous ne pouvez pas le "salifier" - l'animal mourra).

    Calendrier des sangsues

    Compte tenu du nombre de maladies que la sangsue guérit, il est impossible d’énumérer tous les systèmes de production, même avec un vif désir. Cependant, il y a beaucoup de points biologiquement actifs, les principaux sont représentés dans l'image à droite, et nous donnerons des exemples plus détaillés concernant le cœur et les vaisseaux sanguins:

    • Lorsque vous ressentez des douleurs au cœur de nature différente (douleur, coups de couteau, contractures) qui dépendent de circonstances différentes (activité physique, ostéochondrose, angine de poitrine), les sangsues doivent être placées sur la peau du dos ou de la poitrine aux endroits où la douleur est la plus intense (par séance 6 - 8). individus);
    • En cas d'hypertension artérielle, il est recommandé de placer les sangsues dans la région mastoïde ou dans la région parotide (consommation pour une procédure - de 4 à 6 pièces);
    • Les conditions après l'infarctus du myocarde nécessitent le plus grand nombre d'animaux (jusqu'à 10 individus) et doivent être placés sur la poitrine (projection du cœur) ou sur l'omoplate gauche, si le centre de la nécrose ischémique est localisé sur le mur du fond;
    • Les sangsues ne doivent pas être placées directement sur un vaisseau veineux ni sur un prétendu thrombus de jambes atteintes de varices: vous devez vous retirer environ à 1 cm du site de la blessure (du vaisseau ou d'un caillot de sang). Les sangsues de sangsues peuvent également être décalées au cours de la veine dilatée, en s'écartant de 1 cm.

    Espérons que le lecteur ne prendra pas une brève description de l'hirudothérapie comme guide d'utilisation des sangsues médicinales. L'autotraitement nécessite une étude plus approfondie du problème (indications, schémas d'application, contre-indications, technique de réglage, sélection et entretien des animaux, manipulation des animaux).

    Crèmes, comprimés et onguents à base d'hirudine

    Cette section est destinée aux personnes paniquées à la vue d'un médicament d'origine animale, mais qui souhaitent expérimenter les propriétés curatives de l'extrait de sangsue sur leur propre corps. Il existe des formes pharmaceutiques à base de substances biologiquement actives contenues dans la salive de sangsue: crèmes, gels, baumes, comprimés et pommades à l'hirudine qui fluidifient le sang, préviennent la formation de caillots sanguins, soulagent l'enflure, la douleur et la fatigue. Fondamentalement, ces outils sont utilisés pour les varices, la thrombophlébite, l'insuffisance veineuse:

    1. Crème populaire "Sophia" pour les varices des membres inférieurs;
    2. Crème pour les pieds - extrait de sangsue;
    3. Crème-baume à l'extrait de sangsue;
    4. Gel pour le corps "Girudovazin";
    5. Baume pour le corps "Hirudox";
    6. Capsules "Piyavit" (poudre de sangsue sèche).

    Dans tous les cas, si un patient souhaite acheter une pommade (gel, crème, baume) en pharmacie, il lui suffit alors de dire qu’il a besoin d’un extrait de sangsue ou d’un médicament contre la varicosité avec l’hirudine. Très probablement, plusieurs options de médicaments à usage externe lui seront proposées. Par ailleurs, le traitement des varices des membres inférieurs avec des gels et des pommades à l'hirudine est bien combiné à l'utilisation de la chaussette de compression.

    Il existe également des médicaments plus graves avec l'hirudine, qui sont injectés par voie intraveineuse dans un hôpital sous le contrôle de l'APTT - Lépirudine, par exemple. Ces outils sont conçus pour prévenir les complications thromboemboliques. Leur utilisation nécessite des soins particuliers et n’est pas disponible pour les patients qui souhaitent les utiliser à la maison.

    Les analogues synthétiques de l'hirudine et de l'hirugen de l'hirudine n'ont pas encore trouvé une large application en Russie: ils sont assez coûteux et, de plus, les formes pharmaceutiques destinées à l'ingestion ne font que se développer. Par conséquent, la sangsue de guérison médicale sera avec nous pendant une longue période. Comme on dit, pas cher et gai.



    Article Suivant
    binogi.ru