Traitement de l'hyperkératose folliculaire chez les enfants et les adultes


L'hyperkératose folliculaire (dermatite) est une pathologie cutanée associée à une croissance excessive de sa couche supérieure, ce qui rend difficile le passage des cellules mortes de l'épiderme. Ces derniers restent à la surface de la couverture, leur kératinisation se produit, une obstruction des conduits des glandes sébacées est observée et les tissus voisins deviennent enflammés. Les signes de la maladie sont des petits points rouges situés dans la partie touchée du corps.

Éruption cutanée localisée aux coudes, aux cuisses et aux fesses. Chez l’homme, les manifestations de l’hyperkératose folliculaire sont comparées à la chair de poule.

Types et classification

Les catégories de maladies suivantes existent:

  • papular - associé à la formation de papules;
  • végétatif;
  • atrophie - peut entraîner une atrophie de l'épiderme.

La dermatite folliculaire se manifeste sous plusieurs formes:

  • Verruqueuse Il se produit en raison d'une anomalie génétique, due à la production défectueuse de kératine. Il peut être à la fois congénital et acquis. Sore ressemble à la verrue. Les cicatrices ont tendance à se fissurer et recouvrent une croûte dense.
  • Lenticulaire - il se caractérise par la formation de grandes papules de teinte jaune ou brune.
  • Séborrhéique. Cela affecte le cuir chevelu, le visage. L'éruption est représentée par de petites taches recouvertes d'un film gras. Les formations ont tendance à se développer.
  • Diffuse Manifesté dans de grandes taches pathologiques, peut recouvrir entièrement des parties du corps.

La dermatite folliculaire peut être:

  • primaire, c'est-à-dire non associé à des pathologies internes;
  • secondaire - est un signe concomitant de maladies somatiques internes.

Lichen des cheveux

C'est une inflammation des follicules pileux. Il se caractérise par des éruptions cutanées, recouvertes d'une croute dure sur le dessus, disposées à l'intérieur des genoux, aux aisselles. Peut être accompagné de démangeaisons.

Hyperkératose lenticulaire persistante de Flegel

Associée à la formation d'acné rouge et brune sur les mains. Si vous supprimez la croûte superficielle, elle devient une dépression perceptible au milieu de la plaie.

Maladie de Daveri

Eruption jaune, les plaies sont en forme de cône avec des pneus. Ils peuvent fusionner les uns avec les autres, formant un seul revêtement corné.

Ulcère du front

Les lésions hyperkératiques, qui apparaissent d'abord dans la région des sourcils symétriquement les unes aux autres, puis des foyers apparaissent sur le front et les joues. En cours de développement, l'éruption cutanée se transforme en cicatrices, puis apparaissent des croûtes cornée.

Kératose folliculaire de Morrow Brooke

La variété se manifeste par des nodules papuleux, une peau sèche, entraînant des fissures et des plaies sur la peau et une déformation des plaques de l'ongle. Localisé sur les pieds et les paumes.

Maladie de Daria-White

Accompagné de l'apparition de croûtes grises sur le visage et la tête, qui affectent ensuite le torse et les membres. Caractéristique pour les enfants et les adolescents.

Kératose folliculaire épidermoïde Doha

Associée à l'émergence d'échelles à un seul bouton, sous lesquelles des points noirs sont visibles. Après élimination des excroissances, de petites cicatrices restent sur le site de leur localisation.

Causes de

Il existe des causes internes et externes de la dermatite folliculaire. Les premiers sont:

  • L'ichtyose est une pathologie caractérisée par la formation de petites excroissances cornéennes ressemblant à des écailles de poisson.
  • séborrhée - une violation de l'activité des glandes sébacées, suivie du blocage des canaux qui font sortir le secret;
  • versicolor - maladie dermatologique se manifestant par une petite éruption vésiculeuse;
  • infections fongiques; VIH;
  • le psoriasis;
  • anomalies génétiques associées à un excès ou à une insuffisance
  • production de kératine;
  • athérosclérose vasculaire;
  • pieds plats;
  • diabète sucré (se produit avec une glycémie élevée);
  • surpoids et obésité;
  • hypovitaminose (excès de vitamine A);
  • maladies du tractus gastro-intestinal (dysbactériose);
  • Erythroderma - peeling pathologique de l'épiderme;
  • dysfonctionnement du système endocrinien, troubles hormonaux dus à l'utilisation de médicaments stimulant ou supprimant la production d'hormones;
  • métabolisme inapproprié;
  • surmenage neuropsychique, stress.
  • Les causes secondaires de l'hyperkératose sont:
  • soins incorrects: utilisation de nettoyants inappropriés pour un type de peau particulier, non-respect des règles d'hygiène personnelle;
  • le manque de micronutriments dans le corps qui affecte la santé de l'épiderme;
  • porter des vêtements inutilement étroits et moulants en matériaux épais et respirants;
  • surpoids et obésité.

Manque de vitamines

La maladie est causée par une carence en vitamines A et D, qui jouent un rôle important dans la formation et le fonctionnement normal de l'épiderme.

Médicaments hormonaux

Chez les filles, les initiateurs de l'hyperkératose sont des médicaments contraceptifs hormonaux qui activent la formation de kératine dans les cellules. Les troubles de la structure de la peau résultent également des médicaments prescrits aux femmes pendant la ménopause.

Malnutrition

Le problème peut survenir en raison d'une alimentation déséquilibrée du patient. Les patients atteints d'hyperkératose folliculaire se voient attribuer un tableau de régime spécial.

Troubles du fond psycho-émotionnel

Les situations stressantes et l'instabilité de l'état mental d'une personne provoquent le développement de la maladie, exacerbent la gravité de son évolution.

Symptômes et premiers signes

La maladie se manifeste par les symptômes caractéristiques suivants:

  • rougeur et sécheresse de la peau;
  • inflammation au site d'apparition de plaies, accompagnée de démangeaisons et de brûlures;
  • en blessant une région malade, des plaies et des ulcères se forment dessus.

Le premier signe de dermatite est une petite éruption rouge sur les membres supérieurs et inférieurs.

Emplacements

Tout d'abord, une éruption cutanée apparaît à la surface des articulations du coude et du genou, des cuisses et des fesses. Ensuite, d'autres parties du corps sont affectées (la région velue de la tête, le corps).

Mesures de diagnostic

Le diagnostic de la maladie comprend:

  • examen visuel du patient;
  • prise d'histoire;
  • biopsie de la peau affectée.

Traitement

Il est nécessaire de traiter non seulement les signes extérieurs de la dermatite, mais également les maladies qui ont conduit à son apparition. Afin de se débarrasser de la maladie, on a recours à la pharmacothérapie, à l’utilisation de méthodes non conventionnelles.

Pour que le traitement de la kératose folliculaire soit efficace, il est prescrit au patient de subir des interventions physiques, de respecter scrupuleusement son régime alimentaire et d’éliminer, le cas échéant, les facteurs de déclenchement externes.

Quel médecin contacter?

Avec le problème de l'hyperkératose, vous devez contacter un dermatologue. De plus, vous devrez peut-être consulter un endocrinologue, un spécialiste des maladies infectieuses.

Traitement de la toxicomanie

Comprend l'utilisation de pommades et de gels pour une application externe. Ils adoucissent, hydratent la peau, ont un effet anti-inflammatoire.

Les complexes de vitamines et les préparations à base d’huile de poisson sont largement utilisés pour un usage interne.

Lorsque l'hyperkératose folliculaire est prescrite:

  • l'huile de ricin;
  • la glycérine;
  • "Pommade Decamine";
  • Lachydrin;
  • "Uroderm";
  • Dayvonex;
  • "Tazaroten";
  • Elidel;
  • Protopic.
  • Les deux derniers médicaments sont liés aux immunomodulateurs, sont prescrits pour les formes sévères, les complications de la maladie.

Vous ne pouvez pas appliquer de gommages sur la surface touchée, frottez-la avec une brosse dure ou de la pierre ponce: vous risqueriez de couper la couche supérieure et de propager l'infection. La peau doit être nettoyée avec des détergents doux.

Chez un enfant, le traitement des manifestations de la kératose folliculaire est réalisé en utilisant:

  • onguent salicylique;
  • les médicaments, qui comprennent l'urée;
  • vaseline soluble dans l'eau.
  • L'hyperkératose des enfants disparaît d'elle-même lorsque le bébé grandit.

Méthodes de médecine traditionnelle

Pour le traitement de l'hyperkératose folliculaire, il est conseillé d'utiliser des remèdes populaires. Pour que leur utilisation à la maison soit sûre et apporter des bénéfices tangibles, ils ne doivent être utilisés qu'avec l'autorisation du médecin et sous sa supervision directe.

Propolis

Une fine couche de fonds recouvre les lésions atteintes par l'éruption cutanée, recouvre d'un film et recouvre d'un bandage. Portez un bandage pendant plusieurs jours.

Betterave rouge

Légume avant le lavage soigneusement lavé et retiré de sa peau. Puis écrasée en bouillie, la masse résultante est appliquée sur la lésion. Au bout de trois heures, la compresse est lavée et recouverte de taches douloureuses avec une crème hydratante.

Des pommes de terre

La pâte de pomme de terre râpée est appliquée sur le tissu (gaze ou bandage) et sur la zone touchée. La compresse est retirée après 1-2 heures, la peau est lavée et enduite de crème.

Levure

Préparez une infusion de lait. Après la levure gonfle, ajouter de la farine, faire un gâteau. Elle est épinglée dans des endroits éparpillés et gardée pendant plusieurs heures.

Coupez les feuilles de la plante, versez de l'eau bouillante dessus, conservez-la dans de l'eau chaude jusqu'à ce que le liquide soit refroidi. Ensuite, mettez l'aloès au congélateur, sortez-le au bout de trois jours, coupez-le en fines lanières puis appliquez-le sur la peau malade. Ils tiennent une compresse toute la nuit, le matin ils décollent, des papules douloureuses sont maculées d'alcool salicylique et de vaseline. Répétez la procédure jusqu'à l'opération jusqu'à la disparition de l'éruption.

Échalote

Prenez quatre cuillères à soupe d'écorces d'oignon, après les avoir lavées, séchées et moulues, versez un verre de vinaigre (250 ml), insistez 14 jours sans laisser entrer la lumière du jour. Le liquide est filtré, le précipité est appliqué sur les plaies, ne peut pas supporter plus d’une demi-heure. Après chaque procédure, le temps peut être augmenté progressivement.

Méthodes de physiothérapie

Pour disparaître l'éruption hyperkératotique, prescrire des procédures de physiothérapie:

  • thérapie photodynamique: les papules sont traitées avec un composé spécial, puis exposées aux rayons laser jusqu'à leur élimination complète de la surface de l'épiderme;
  • épilation au laser - vous permet de prévenir le risque de pénétration de poils dans la peau et de réduire le nombre de plaies.

Soins de la peau

Pour apporter des soins complets aux peaux à problèmes présentant des traces d'hyperkératose, les cosmétologues conseillent à leurs patients de s'en débarrasser et d'empêcher la propagation des éruptions cutanées dans tout le corps:

  • prendre des bains thérapeutiques avec addition de lait, décoctions aux herbes;
  • après les procédures à l'eau pour enduire le corps de crème anti-inflammatoire;
  • faire des masques à base d'herbes;
  • utiliser des cosmétiques aux enzymes, des crèmes peeling.

Lorsque la dermatite folliculaire doit être évitée rayons UV directs et une exposition prolongée au soleil, dans le froid, le vent, car tous ces facteurs provoquent le vieillissement de la peau, contribuent à la formation de taches de vieillesse, brûlures.

Régime alimentaire

Au cours de la maladie, le patient doit adhérer à un certain régime, manger des aliments enrichis en vitamines A, C.

Parmi les produits autorisés:

  • foie (boeuf ou poulet);
  • le caviar;
  • produits laitiers (yaourt, fromage cottage, fromage);
  • décoction de dogrose;
  • fraises;
  • le chou;
  • les verts;
  • les épinards;
  • oseille;
  • Poivre bulgare;
  • Le kiwi;
  • cassis;
  • agrumes.

Complications et pronostic

Les complications provoquées par l’hyperkératose folliculaire chez l’adulte n’ont pas encore été identifiées. La maladie se manifeste par un défaut esthétique désagréable, ne menace pas la vie ni la santé, mais peut signaler la présence de dysfonctionnements et de pathologies internes.

Ignorer les signes d'hyperkératose folliculaire chez un enfant peut déclencher le développement du processus inflammatoire, ce qui entraînera la propagation des lésions dans tout le corps (si la maladie ne s'est pas dissipée après la puberté).

Avec une thérapie correctement sélectionnée, l'anomalie acquise est facilement éliminée. Forme congénitale est incurable.

Prévention des maladies

Les mesures de prévention comprennent:

  • attitude prudente et soin de la peau compétent;
  • l'utilisation de nettoyants doux contenant des décoctions acides et à base de plantes pour le lavage quotidien;
  • utilisation régulière d'hydratants protecteurs, masques nourrissants.

Avec la bonne approche pour le traitement et la prévention de l'hyperkératose, vous pouvez minimiser le risque de développer une pathologie dans les années à venir.

Causes et traitement de l'hyperkératose folliculaire de la peau avec des crèmes et des pommades pour enfants et adultes

La peau à problèmes est un phénomène désagréable qui crée une gêne interne. La kératose folliculaire, communément appelée «chair de poule», est l’une des maladies de la peau les plus courantes. Découvrez ce qui cause une maladie rare, quels sont ses types, ses symptômes et ses méthodes de traitement.

Qu'est-ce que l'hyperkératose?

L'hyperkératose cutanée est une maladie qui survient lorsque la couche cornée supérieure de l'épiderme s'épaissit de manière excessive. Les cellules de l'épiderme se divisent rapidement, ce qui, combiné aux violations des processus de mue et à l'apparition de la kératine, conduit immédiatement à un épaississement. Les symptômes de la maladie - la formation de différentes tailles de nodules, protrusions, épines, plaques orcistotiques. La peau devient sèche, rugueuse, il y a une diminution significative de la transpiration. L'hyperkératose se manifeste souvent à la puberté et s'affaiblit avec l'âge, mais il existe des cas de la maladie chez l'adulte.

Hyperkératose folliculaire

La lésion de la couche cornée, dans laquelle les cellules de la surface de l'épiderme n'ont pas le temps de se renouveler et commencent à devenir grossières, a son propre nom, l'hyperkératose folliculaire. Les écailles cornéennes peuvent obstruer les follicules pileux, entraînant de petites éruptions cutanées. Les zones de la maladie sont généralement les zones suivantes du corps:

  • les pieds;
  • les coudes;
  • retour
  • les mains;
  • les fesses;
  • les cuisses extérieures;
  • le visage;
  • les genoux;
  • les épaules.

Lorsque l'action d'une infection est liée à une inflammation locale, une dermatite folliculaire se produit. En conséquence, la sécrétion cutanée de la protéine protectrice de la kératine augmente, ce qui empêche la séparation normale des cellules mortes. La production accrue de kératine peut provoquer une irritation, une tubérosité, une sécheresse et une apparence désagréable.

Hyperkératose de la peau

La probabilité de développer une hyperkératose de la peau du visage est élevée chez les patients à la peau sèche. La peau commence à se décoller et à se recouvrir d'une croûte éclatante des rides mimiques du visage. La maladie affecte souvent les lèvres, ce qui se manifeste par la formation autour du bord d'une surface plane avec des écailles blanc grisâtre. Des croûtes et des blessures gênantes se forment. Souvent, les jeunes femmes perçoivent à tort la kératose du visage pylorique uniquement comme un défaut externe, ignorant la possibilité de le transformer en maladies précancéreuses.

Hyperkératose des pieds

L’épaississement lors de l’hyperkératose des pieds se produit sur toute la surface de la peau, particulièrement sur le talon et les côtés du pouce. Il y a un changement de couleur du membre - la peau devient plus blanche, a l'air squameuse, excessivement sèche. Des fissures, de petites hémorragies, des callosités apparaissent. La kératinisation de la peau sur les jambes est souvent causée par le port de chaussures inconfortables et la présence d'un excès de poids, exerçant une pression excessive sur les pieds.

Hyperkératose des coudes

La peau des coudes est caractérisée par une densité accrue et une sécheresse, car il n’ya presque pas de glandes sébacées. Souvent, les gens assis à la table se posent dessus avec les coudes. Cela rend l'épiderme grossier, provoque des fissures et peut provoquer une hyperkératose du coude. La maladie peut se manifester par une petite éruption rouge et des papules (nodules s'élevant au-dessus de la peau).

Symptômes de l'hyperkératose folliculaire

Chez l’homme, la maladie est appelée «chair de poule», en raison de la similitude des symptômes avec des bosses rouges et rugueuses sur la peau d’un oiseau. En dermatologie, on distingue les symptômes suivants de l'hyperkératose folliculaire:

  • sécheresse, rugosité dans certaines zones;
  • grossier dans les parties du corps soumises à des contraintes mécaniques (pieds, coudes, genoux, fesses);
  • la formation de petites éruptions rouges, bosses, papules, plaques, fissures;
  • l'apparition à la base des follicules pileux de nodules épineux denses.

Causes de l'hyperkératose folliculaire

Les dermatologues estiment que la kératose folliculaire n'est souvent pas un problème indépendant du corps, mais un symptôme concomitant d'autres maladies:

  • l'ichtyose;
  • le psoriasis;
  • troubles endocriniens;
  • le diabète;
  • dermatite atopique.

Il arrive que la maladie se manifeste chez des personnes en bonne santé. Les causes de l'hyperkératose folliculaire sont les suivantes:

  1. Manque de vitamines. La carence en vitamine C, responsable de la production de collagène, entraîne une desquamation et une irritation, ainsi qu'une perte d'élasticité de la peau. Le manque de vitamines A et E rend la peau molle, rugueuse, enflammée.
  2. Acceptation des médicaments hormonaux. Les hormones accélèrent le processus de renouvellement cellulaire, les écailles cornée n’ont pas le temps de se décoller, la peau s’épaissit.
  3. Mauvaise nutrition. Une alimentation déséquilibrée peut entraîner une dysbiose intestinale et causer une irritation.
  4. Stress, stress émotionnel. Les problèmes du système nerveux affectent négativement l'état de la peau - il y a matité, sécheresse, perte d'humidité.
  5. Prédisposition génétique. Si les parents souffrent d'hyperkératose, il est probable que la maladie sera retrouvée chez l'enfant.
  6. Chill Sèche à basse température, contribue à l'apparition de fissures et de rugosités.

Traitement de la kératose folliculaire

Si vous présentez des symptômes de "chair de poule", vous devriez demander l'aide d'un établissement médical. Un dermatologue, un endocrinologue et un cosmétologue effectueront un diagnostic approfondi de votre peau et vous prescriront le traitement approprié pour la kératose folliculaire. N'essayez pas de vous débarrasser de la maladie à la maison - cela ne peut qu'aggraver la situation. La maladie ne peut pas être complètement guérie, mais il est possible de réduire le processus inflammatoire et de redonner à la peau un aspect sain, en respectant les recommandations suivantes:

Hyperkératose

L'hyperkératose est un épaississement pathologique de la couche cornée de l'épiderme de nature non inflammatoire, qui se développe à la suite d'une division cellulaire accrue et d'une perturbation du processus d'exfoliation.

L'hyperkératose n'est pas une unité nosologique indépendante, mais un symptôme qui apparaît à l'arrière-plan de nombreuses maladies (érythrodermie, herpès, diabète sucré) ou sous l'influence d'une compression prolongée de la peau (hyperkératose de la peau des pieds). L'hyperkératose accompagne la formation de cors et de certains types de cancer de la peau.

L'hyperkératose ne présente aucun danger pour la vie du patient. Cependant, avec la défaite de la peau ouverte, les patients peuvent ressentir un inconfort psychologique pouvant entraîner une insomnie, une faible estime de soi et un état dépressif.

Raisons

Les causes menant au développement de l'hyperkératose sont divisées en interne (endogène) et externe (exogène).

L'hyperkératose est principalement due à une pression excessive et persistante sur la peau (port de vêtements serrés ou de tissus grossiers, pression de tout le poids du corps sur les pieds, chaussures étroites). Toute agression externe déclenche des réactions défensives dans le corps humain. En particulier, une pression accrue sur la peau provoque une division accrue de la couche superficielle de cellules et un ralentissement de leur exfoliation.

L'hyperkératose exogène affecte le plus souvent les pieds, car ce sont eux qui portent une charge importante. Les facteurs qui augmentent le risque de son développement sont:

  • mauvaises chaussures (chaussures plus grandes ou, au contraire, plus petites que la taille requise);
  • surpoids;
  • pieds plats;
  • boiteux

Les causes internes de l'hyperkératose comprennent les maladies systémiques chroniques. Le plus souvent, le diabète sucré conduit à un épaississement de la couche cornée de l'épiderme de nature endogène. Cette pathologie s'accompagne d'une violation de tous les types de métabolisme, entraînant une détérioration de l'apport sanguin dans les tissus et une diminution de leur sensibilité. En raison d'une malnutrition de la peau, celle-ci s'assèche et une hyperkératose se développe à l'avenir.

Les causes endogènes plus rares de l'hyperkératose sont les maladies accompagnées de modifications de l'état de l'épiderme:

  • le psoriasis;
  • l'ichtyose;
  • le kératoderma;
  • érythrodermie;
  • différents types de lichen.

Causes de l'hyperkératose plantaire:

Troubles du système osseux

Pied plat transversal et longitudinal

Luxation de la tête du péroné

Déformation osseuse post-traumatique

Dermatose héréditaire, etc.

Maladies du tissu conjonctif

Atrophie du tissu adipeux plantaire

Atrophie cicatricielle après une blessure

Subluxation ou luxation de l'articulation hallux valgus métatarsophalangienne

Chirurgie infructueuse pour malformation valgus du pied, etc.

En fonction des caractéristiques des manifestations cliniques, l'hyperkératose lenticulaire, disséminée et folliculaire est isolée.

L'hyperkératose est d'origine héréditaire et acquise.

Signes de

Les manifestations cliniques de l'hyperkératose dépendent du type de pathologiste.

Lors de la lésion des foyers d'hyperkératose, des conditions sont créées pour l'adhérence d'une infection purulente secondaire avec le développement de complications purulentes graves.

Hyperkératose folliculaire

Au cœur du mécanisme pathologique de développement de cette forme d'hyperkératose se trouve le blocage des canaux folliculaires avec des écailles de peau séparées. Cette forme est souvent accompagnée de maladies de la peau, d'une carence en vitamines A et C, et résulte également d'une exposition à des facteurs irritants tels que l'eau calcaire ou l'air froid.

Les signes cliniques de l'hyperkératose folliculaire sont une peau sèche et de petits boutons rouges, des tubercules localisés le plus souvent à la surface extérieure des cuisses, des genoux et des coudes et des fesses. Si le facteur provoquant n'est pas éliminé, alors, avec le temps, la peau des membres inférieurs et supérieurs est impliquée dans le processus pathologique.

Hyperkératose lenticulaire et disséminée

Actuellement, les causes exactes du développement de ces formes d'hyperkératose n'ont pas été établies. La plupart des experts pensent qu’elles sont le résultat de mutations génétiques responsables d’une violation de la synthèse de la kératine. L'hyperkératose lenticulaire et disséminée affecte principalement les hommes âgés, bien que les premiers signes de pathologie puissent apparaître à l'adolescence.

Ces formes sont caractérisées par un long trajet, touchant principalement les follicules des surfaces arrières des pieds, des cuisses et du bas des jambes, du torse, des mains et des oreillettes. Dans la zone de la lésion, les papules apparaissent de couleur jaune-orange ou rougeâtre-brique, avec un diamètre de 5 mm. Ils ne causent pas de douleur, ne tendent pas à se confondre. Si vous retirez la surface cornée de la papule, une petite dépression se trouve sous celle-ci, et à l'intérieur se trouve un saignement précis.

Dans la forme hyperkératose lenticulaire et disséminée, le traitement est effectué avec des rétinoïdes aromatiques et des glucocorticoïdes.

Caractéristiques de l'évolution de l'hyperkératose chez les enfants

L'hyperkératose folliculaire est fréquente chez l'enfant - elle est détectée chez 30 à 50% des enfants. Chez le peuple, cette pathologie s'appelle "poussins". L'hyperkératose folliculaire chez l'enfant est souvent associée à une dermatite atopique.

La maladie est de nature récurrente chronique. À la saison froide, les lésions cutanées se multiplient et en été, sous l'effet de l'insolation, elles disparaissent presque complètement.

Les caractéristiques de l'hyperkératose folliculaire chez les enfants sont les suivantes:

  • symétrie des lésions cutanées;
  • renforcement des signes de pathologie à la puberté;
  • régression spontanée après la puberté.

Diagnostics

Le diagnostic de l'hyperkératose est effectué par un dermatologue sur la base des plaintes du patient et des données de l'examen de la peau. Si le diagnostic est difficile, ils recourent à la biopsie des zones suspectes et à une analyse histologique ultérieure des échantillons de tissus obtenus.

Étant donné que l'hyperkératose survient souvent en raison de maladies systémiques chroniques, un dermatologue peut orienter un patient pour consultation vers des spécialistes restreints pertinents, par exemple un endocrinologue ou un rhumatologue.

Traitement de l'hyperkératose

À l'heure actuelle, l'arsenal des médecins ne contient aucun médicament ni aucune méthode médicale permettant au patient de se libérer complètement des manifestations de l'hyperkératose. Le traitement vise à réduire les symptômes de la maladie et à prévenir les rechutes.

Puisque l'hyperkératose folliculaire se développe le plus souvent dans le contexte de maladies systémiques, son traitement est effectué en même temps que leur traitement. Crèmes appliquées localement contenant des acides de fruits qui ont un effet peeling, ainsi que des onguents hydratants. Dans cette forme d'hyperkératose, l'utilisation de pierre ponce et de gommages mécaniques est catégoriquement contre-indiquée, car ils endommagent les follicules modifiés, ce qui crée des conditions préalables à la fixation d'une infection bactérienne secondaire avec le développement ultérieur de pyoderma.

Afin de normaliser les processus de division cellulaire de la couche cornée de l'épiderme et leur exfoliation, par voie externe et orale, des préparations de vitamines A et C sont prescrites.

Dans la forme hyperkératose lenticulaire et disséminée, le traitement est effectué avec des rétinoïdes aromatiques et des glucocorticoïdes. Pour adoucir et hydrater les zones cutanées touchées, appliquez des peelings chimiques, des hydratants. Les effets mécaniques sur les lésions sont indésirables en raison du risque élevé de lésions cutanées.

Les méthodes traditionnelles de traitement de l'hyperkératose peuvent avoir un bon effet thérapeutique, mais avant de recourir à elles, vous devriez consulter votre médecin.

Traitement de l'hyperkératose par des méthodes traditionnelles

La médecine traditionnelle offre un large éventail de méthodes de traitement de l’hyperkératose cutanée, les plus efficaces et les plus sûres:

  • Des bains médicinaux contenant du sel de table, de l’amidon ou de la soude - hydratent bien la peau et contribuent à l’exfoliation de l’épiderme. Après avoir pris un bain sur la peau, il est souhaitable d'appliquer une crème nourrissante;
  • compresse avec aloès. Prenez les feuilles épaisses d'aloès, enveloppez-les dans un chiffon de coton et placez-les dans le congélateur du réfrigérateur pendant 72 heures. Ensuite, les feuilles sont décongelées et coupées en plaques minces. Des plaques d'aloès sont appliquées sur les lésions, recouvertes d'une pellicule plastique et fixées avec un bandage. La compresse est laissée toute la nuit. Le matin, il est enlevé, la peau est frottée avec de l'alcool salicylique;
  • masques à la propolis. Râpez la propolis et mélangez avec de l'huile végétale dans un rapport 1: 1. Chauffer la masse obtenue dans un bain d'eau jusqu'à ce que la propolis soit dissoute, puis refroidir. Appliquez une fine couche sur la peau affectée. Rincer à l'eau tiède après 2-3 heures;
  • une compresse avec des pommes de terre. Épluchez une petite pomme de terre, lavez-la à l'eau courante, râpez-la sur une râpe fine. La boue résultante est appliquée avec une couche épaisse sur la peau affectée, couvrir avec le dessus de la gaze et laisser reposer pendant 1 heure. Pour obtenir cet effet, la procédure doit être répétée 3 à 4 fois par semaine.

Les méthodes traditionnelles de traitement de l'hyperkératose peuvent avoir un bon effet thérapeutique, mais avant de recourir à elles, vous devriez consulter votre médecin.

Prévention

Afin de prévenir le développement de l'hyperkératose est nécessaire:

  • identifier et traiter en temps opportun les maladies des organes internes et du métabolisme;
  • observez scrupuleusement les règles d'hygiène, refusez de porter des vêtements étroits et grossiers, mal assortis à la taille de vos chaussures;
  • pour les pieds plats, portez des chaussures orthopédiques ou des semelles orthopédiques.

L'hyperkératose exogène affecte le plus souvent les pieds, car ce sont eux qui portent une charge importante.

Conséquences et complications

L'hyperkératose ne présente aucun danger pour la vie du patient. Cependant, avec la défaite de la peau ouverte, les patients peuvent ressentir un inconfort psychologique pouvant entraîner une insomnie, une faible estime de soi et un état dépressif.

Les conditions propices à l’infection par une infection purulente secondaire entraînant le développement de complications suppuratives graves (pyodermite, abcès, phlegmon, sepsis) sont créées, ce qui crée des conditions propices à l’infection purulente secondaire.

Kératose folliculaire chez un enfant - causes et traitement

La kératose folliculaire chez les enfants se manifeste sous la forme d'une petite éruption cutanée, semblable à la "chair de poule". Cette maladie est non infectieuse, elle est causée par des troubles génétiques. L'éruption apparaît le plus souvent aux extrémités supérieures et inférieures et est associée à un blocage des follicules pileux. Avec un diagnostic opportun et des soins de la peau appropriés avec l'utilisation d'hydratants, les complications sous forme de processus inflammatoires peuvent être évitées.

Si l'enfant a sur le corps des boutons qui ressemblent à la "chair de poule" et qui ne disparaissent pas pendant longtemps, cela peut indiquer une maladie héréditaire associée à une violation de la kératinisation de la peau. La kératose folliculaire (pylorique) est un groupe de maladies dermatologiques, notamment des maladies telles que le lichen et l'épine épineuse, la maladie de Kirle et d'autres. La kératose folliculaire chez un enfant peut avoir diverses manifestations cutanées. Cette maladie est non infectieuse. Le mécanisme de l'apparition de l'éruption est l'augmentation de la kératinisation de la peau et le blocage des follicules pileux par les cellules mortes de la peau. La cause principale de la kératose est l’hérédité génétique, dans laquelle, sous l’influence de facteurs externes, des gènes pathologiques sont activés et des éruptions cutanées se produisent à différents stades de la vie d’un enfant.

Le plus souvent, les enfants souffrent de cette forme de kératose folliculaire, telle que la teigne, qui apparaît à l'âge de 2 ou 3 ans et atteint son maximum à 15 ans. Après 30 ans, la maladie a tendance à réduire le nombre d'éruptions cutanées. Les follicules pileux sont fermés par des écailles cornéennes, ce qui perturbe la transpiration et la transpiration. Le follicule pileux s'enflamme, la peau rougit et une sensation de démangeaison apparaît. La présence d'une petite quantité de boutons sur la peau est un processus physiologique observé sous forme bénigne chez 40% des enfants.

Le mécanisme de formation de la kératose folliculaire

Les facteurs contribuant au blocage des follicules pileux sont les suivants:

  • l'hyperkératose;
  • maladies du système endocrinien et troubles métaboliques (production réduite d'hormones thyroïdiennes, diabète et autres);
  • maladies allergiques concomitantes;
  • mauvaise nutrition (manque de vitamines A, E, C, groupe B);
  • porter des vêtements synthétiques;
  • maladies auto-immunes (sclérodermie, lupus érythémateux disséminé, psoriasis et autres). La kératose folliculaire est l'un des symptômes de ces maladies.

Les éruptions cutanées apparaissent souvent en automne et en hiver, car une faible humidité et le froid contribuent à une sécheresse accrue de la peau.

Kératose folliculaire chez un enfant: traitement, causes, clinique

La kératose folliculaire est l’un des signes cliniques et histologiques de tout un groupe de maladies dermatologiques, appelées collectivement kératose folliculaire, qui se caractérisent par un blocage du follicule pileux et une kératinisation excessive de l’épithélium (hyperkératose).

Étiologie, classification

La maladie est divisée en fonction de l'étiologie acquise et congénitale. Acquis, à son tour, conditionnellement divisé en primaire, qui se produit sur le inchangé avant la peau, et secondaire. Il convient de garder à l'esprit que cette classification est conditionnelle, en raison du fait que la croissance de la couche cornée sans aucune modification préalable est impossible.

Pathogenèse

Chez une personne en bonne santé, les cellules épithéliales se forment lorsque les kératinocytes (cellules germinales) se divisent dans la couche basale. Les cellules jeunes se développent et se différencient avec le temps, perdant les organites et le noyau rempli de kératine, c'est-à-dire soumis à la kératinisation. Les jeunes cellules en croissance poussent plus matures, prenant leur place. Ce cycle dure 2 jours et se termine par une exfoliation presque imperceptible de l'épithélium kératinisé.

Sous l'influence de divers facteurs (prédisposition génétique, causes acquises), les processus de kératinisation sont violés, ce qui s'accompagne d'un développement incomplet, d'une violation du rejet de la couche cornéenne, de son épaississement ainsi que d'un blocage du follicule pileux.

Forme acquise de la kératose folliculaire

Cette forme de dermatite folliculaire est due à:

  • troubles endocriniens ou métaboliques (habituellement, diabète sucré, hypothyroïdes);
  • des carences dans le régime alimentaire en vitamines C, groupe B, E, A;
  • mycoses des pieds, syphilis (tertiaire), tuberculose cutanée, VIH;
  • lésions auto-immunes du tissu conjonctif (LES, sclérodermie), pathologies allergiques;
  • exposition à diverses radiations et produits chimiques nocifs;

Traitement de la forme acquise de la kératose

En cas d'élimination de la cause ou de réalisation d'une rémission persistante de pathologies chroniques ayant conduit au développement de la kératose, les formes acquises sont excellentes pour le traitement. Pour le traitement, utiliser des antihistaminiques, des anti-inflammatoires, des immunocorrecteurs et des antibactériens, ainsi que des crèmes et des lotions à usage médical.

Kératose folliculaire congénitale

Ce groupe combine des maladies à transmission héréditaire qui peuvent se manifester à la fois chez l'enfant et chez l'adulte.

Le traitement de cette forme de pathologie est symptomatique.

Classification des formes congénitales

  • Végétaux: maladie de Daria-White, kératose de Kirle (parafolliculaire, folliculaire), kératose de Lutz serpigineuse.
  • Atrophique: kératose de Siemens, atrophodermie ressemblant à un ver, épineux décalquant, érythème scarifié du front.
  • Maladies papuleuses: kératose de Doha, maladie de Morrow-Brooke, hyperkératose de Flegel, maladie de Deverg, poils de lichen.

Clinique

Priver les cheveux

Il est largement distribué, il apparaît à partir de 2 ans et atteint un maximum de 15 à 20 ans (plus souvent chez les filles), il "disparaît" à l'âge adulte.

La pathologie se caractérise par des éruptions cutanées apparaissant sur les surfaces extérieures des jambes, des mains, des fesses, du visage, du genou / du coude, de la tête (partie poilue) et se caractérisant par de petits nodules denses, rougeâtres, au centre desquels se tordent. Extérieurement, les zones touchées ressemblent à la chair de poule.

Les patients s'inquiètent d'une légère démangeaison, d'un léger pelage et de la sécheresse des zones endommagées.

Maladie

Dermatite folliculaire rare avec évolution chronique (rarement aiguë) et bien-être général normal.

Il existe deux formes:

  • classique;
  • juvénile limité.

Cette dermatite se manifeste par la présence d'éléments coniques papuleux (épines de l'épithélium), appelés cônes de "Bénier". Le centre capillaire est entouré d'une zone érythémateuse. Pendant la palpation de la peau est déterminé par le symptôme "râpe" (rugosité). La caractéristique est les lésions de couleur rouge-brique ou rouge-orange.

Au début du processus de l'éruption recueillie dans une plaque ou sont situés dans la partie supérieure du corps. Ensuite, ils se sont étendus au visage, au bas du corps et à la tête. De plus, les éruptions cutanées sur le visage ont l'apparence de taches érythémateuses modérément squameuses, et sur la peau de la partie velue - des taches qui démangent avec un peeling squameux, semblable à la dermatite séborrhéique.

Au fur et à mesure que la maladie progresse, la plaque coalesce et l'érythrodermie devient diffuse. Dans ce cas, l'un des symptômes de diagnostic les plus importants est la présence sur ce fond de zones arrondies séparées de peau en bonne santé.

Dans 50% des cas, la maladie est accompagnée d'une hyperkératose des faces dorsales des doigts (symptôme de Bigne). De plus, au début de la maladie, une hyperkératose apparaît au niveau des paumes et des plantes, qui présente une couleur rouge jaunâtre.

Assez souvent, les manifestations de la maladie ressemblent à la clinique du psoriasis, la toxicoderme. En outre, la maladie de Devergi est souvent accompagnée d'une lésion des ongles (couleur jaunâtre, striation, déformation).

Hyperkératose lenticulaire persistante de Flegel

Elle se caractérise par la présence de petites papules cornées éparses (jusqu’à 5 mm), de couleur brun-rouge ou orange-rouge. À la place des masses cornéennes éloignées, on trouve une dépression.

Les papules se produisent plus fréquemment sur les jambes, rarement sur les mains et extrêmement rarement sur le corps.

Kératose folliculaire demain ruisseau

Hackery pour les enfants. La kératose folliculaire chez un enfant commence par une sécheresse des paumes et des pieds, qui s'étend ensuite au torse et à la tête. En raison de la kératodermie, des fissures / plis profonds apparaissent sur les pieds et les paumes. Il y a déformation et épaississement des ongles.

Des nodules secs et dispersés apparaissent dans des zones sèches, rondes et denses, au centre desquelles se trouve un fragment de poil ou une épine cornée. De tels nodules sont gris, situés symétriquement du côté des jambes et des bras, ainsi que des fesses. Chez les enfants peuvent être localisés sur le visage. Le processus est aggravé par temps froid.

Kératose épidermoïde folliculaire de Doha

Il est plus souvent observé chez les hommes et se manifeste chez les jeunes. Caractérisé par la présence de papules isolées densément localisées. Au centre de ces éléments se trouve une échelle grisâtre, après laquelle des points noirs apparaissent. Après la résolution des papules, il reste de petites cicatrices atrophiques.

Ulcère du front

Cette forme de dermatose folliculaire survient plus souvent chez les enfants et les adolescents et s’accompagne de la présence de nodules densément localisés et de divers éléments atrophiques.

En même temps, ces éruptions sont symétriques et se situent sur la peau des sourcils, puis sur le front, les joues et le menton, rarement sur les cuisses, les épaules et les fesses. Au bout d'un moment, il se forme des cicatrices folliculaires qui se combinent à une kératinisation excessive, ce qui provoque l'apparition de foyers dans les foyers.

L'érythème prédomine sur les joues (rougeur) avec une kératose légère et une atrophie presque imperceptible. À la suite d'une atrophie, les cheveux au niveau des sourcils peuvent tomber. Dans certains cas, il y a cyanose des ongles, ainsi que rougeur des pieds et des paumes.

La maladie de darya blanc

Une pathologie rare accompagnée d'éruptions cutanées hyperkératiques isolées.

Caractérisé par cette maladie chez les enfants / adolescents. Initialement, l'éruption a une couleur corporelle. Et au fil du temps, couvert de petites croûtes brun grisâtre, se confond et s'accompagne de pleurs dans la zone des plis de la peau.

Initialement, l’éruption cutanée se situe sur la tête (visage et partie velue), se déplaçant progressivement vers les plis de la peau, la région interscapulaire et la peau du sein.

L'hyperkératose subungual est le symptôme le plus caractéristique de la maladie. Les ongles sont cassés et fendus, ils forment des fissures en "V", ainsi que des lignes blanches et rouge-brun.

Sur les pieds et les mains, les éruptions ressemblent à des verrues. Les périodes d'aggravation sont observées au printemps et en été.

La maladie peut être compliquée par des infections bactériennes et virales.

Traitement de la kératose folliculaire

Étant donné que la vitamine A est nécessaire à la régulation de la croissance de diverses cellules, le traitement de base pour le traitement de la kératose folliculaire chez l’enfant et l’adulte sont des préparations contenant des rétinoïdes de synthèse. Par exemple, les capsules "Neotigazon". Le principe actif de cet outil est l’acitrétine, qui pénètre facilement dans les tissus. La dose thérapeutique du médicament est sélectionnée individuellement (25 à 75 mg) une fois par jour pendant 9 mois en moyenne.

L'étrétinate, l'alitrétinoïne et l'isotrétinoïne ont un effet similaire. Ils normalisent le stade final de différenciation de l'épithélium, réduisent la production de sébum.

Pendant le traitement, vous devez éviter de prendre de la vitamine A et d’autres rétinoïdes en même temps.

Dans les cas où "Neotigazon" ou ses analogues sont contre-indiqués, il est possible d'utiliser des glucocorticoïdes ("Diprospan", "Prednisolone"), des anti-métabolites ("Méthotrexate") ou des médicaments cytotoxiques ("Prospidin").

Traitement local

Dans le cas où "Atsitrein" est pris par voie orale, les moyens externes ne sont plus décisifs. Cependant, leur utilisation améliore considérablement le bien-être et augmente la qualité de vie du patient.

Les pommades pour le traitement de la dermatite folliculaire comprennent généralement de l’acide salicylique (2 à 5%) ou de l’urée. De plus, leur composition peut comprendre des acides de fruits lactiques, maliques et autres, qui contribuent également au rejet efficace des accumulations d'épithélium corné.

En plus, utilisez la crème:

  • contenant de la vitamine A
  • pommade au fluorouracile;
  • "Tazaroten" gel avec des rétinoïdes;
  • tigazonovy crème;
  • "Psorkutan", "Dayvoneks" (ils sont basés sur le calcipotriol, qui inhibe la prolifération des kératinocytes).

En outre, des bains de radon et de sulfure, des bains d’eau de la mer Morte, etc. sont utilisés.

Traitement de la dermatite folliculaire à la maison

Pour le traitement de l'hyperkératose folliculaire chez un enfant et un adulte à la maison, des préparations ou confitures de fruits / baies avec une teneur élevée en E, C et vitamines peuvent être utilisées et une procédure d'écfoliation peut être utilisée. Pour ce faire, utilisez une crème à base d’acide salicylique ou des produits cosmétiques contenant des alpha-hydroacides de fruits - hydroxyacétiques, lactiques, maliques, citronnés, glycoliques et autres.

Après exfoliation, la zone endommagée par la dermatite folliculaire est traitée avec de l'acide salicylique à 2%, «URIAGE Keratosane 15» (lait) ou «Noreva Exfoliac» (lotion), puis applique une crème nourrissante sur la zone traitée pour prévenir les écaillages et réduire le dessèchement de la peau. les traitements doivent être quotidiens.

Pour réduire l'intensité de l'érythème et prévenir l'ajout d'infections fongiques, virales et bactériennes, le bain sera enrichi par des infusions de marronnier (feuilles), de chéline (herbe), d'ortie dioïque (feuilles), de thym (herbe), de camomille pharmaceutique (fleurs), d'hypericum (herbe). Après ces bains, vous devez appliquer une crème nourrissante et / ou des enveloppements humides additionnés d'algues.

En plus des procédures ci-dessus, il est possible d’utiliser des remèdes populaires, y compris prendre des bains chauds avec addition d’amidon (jusqu’à un demi-kilogramme d’amidon pour 1 bain complet), de soda, de lait, de tisanes aux herbes et de post-traitement des zones touchées avec de l’huile d’olive et de l’alcool salicylique, ainsi que du propolis une couche mince est appliquée sur la zone endommagée, l'exposition est jusqu'à 5 jours).

Le traitement de diverses formes de cette pathologie est plus symptomatique avec la sélection individuelle de médicaments et de dosages; l'utilisation de remèdes populaires doit être coordonnée avec le dermatologue traitant.

Juste la chair de poule chez un enfant ou une kératose folliculaire de la peau?

La peau humaine se compose de plusieurs couches et est constamment mise à jour. Dans les couches profondes du derme, la formation et la maturation de nouvelles cellules ont lieu, la couche externe est constituée de cellules mortes de la peau, qui meurent avec le temps et sont remplacées par de nouvelles.

Dans certains cas, le processus de mort de vieilles cellules est interrompu, une maladie telle que la kératose se développe. La pathologie prend diverses formes, mais la plus courante est la kératose folliculaire.

Cette maladie peut survenir à tout âge, mais le plus souvent chez les enfants. La kératose folliculaire chez un enfant a des signes spécifiques, donne souvent à la chapelure beaucoup de sensations désagréables. Bien que la maladie elle-même ne menace pas la santé et la vie de l'enfant.

Quelle est la dangerosité de la dermatite de la couche pour un nourrisson? Renseignez-vous sur notre article.

Caractéristiques et caractéristiques

Kératose de la peau d'un enfant - photo:

La kératose folliculaire est une violation du processus de dépérissement des cellules kératinisées de la peau, lorsqu'elles ne sont pas pelées, comme cela devrait normalement se produire, et que la lumière du follicule pileux est bloquée.

En conséquence, la production et la sécrétion normales de sébum sont perturbées et le processus inflammatoire se développe. Sur la peau dans les zones touchées, il existe des nodules et des excroissances caractéristiques qui provoquent un inconfort esthétique mais également physique.

La maladie est de type vague, c’est-à-dire que, à certaines périodes de temps, la situation peut s’aggraver et que le nombre de nodules sur la peau augmente.

Ces périodes sont remplacées par des périodes de rémission, lorsque l'état de la peau est normalisé et que les excroissances deviennent moins perceptibles.

Les causes

La principale raison du développement de la maladie est une violation du processus de séparation des cellules mortes de la peau, entraînant un blocage des canaux sébacés et une inflammation des follicules pileux.

La pathologie a un cours chronique et les facteurs négatifs contribuant au développement d’exacerbations sont:

  1. Impact sur la peau des basses températures (de nombreux enfants atteints de kératose, des exacerbations sont observées précisément pendant la saison froide).
  2. L'hypovitaminose, en particulier le manque de vitamine A, C, E, nécessaire au maintien de la peau en bonne santé.
  3. Mauvaise nutrition.
  4. Contact prolongé avec des tissus synthétiques (par exemple, lors du port de vêtements synthétiques qui empêchent l'oxygène de pénétrer dans la peau).
  5. Utilisez des produits de soins personnels inappropriés (tels que du savon) qui assèchent la peau et favorisent les irritations.
  6. Maladies chroniques du système digestif et violation des processus de digestion et d'assimilation des aliments.
  7. Situations stressantes fréquentes (par exemple, une situation défavorable dans la famille, un changement des conditions de vie habituelles de l'enfant).

Les recommandations des spécialistes sur le traitement de la séborrhée chez les enfants sont disponibles sur notre site Web.

Localisation de la lésion

Les manifestations caractéristiques de la kératose folliculaire peuvent se produire dans presque toutes les parties du corps où se trouvent des cheveux (follicules pileux).

Ainsi, les formations nodulaires peuvent affecter la zone du visage et des mains (c'est le cas le plus souvent), ainsi que les hanches, les fesses et les jambes, la zone située entre les omoplates et la poitrine.

Sur la face interne de la paume et sur la peau des pieds, ces modifications ne sont pratiquement pas retrouvées (à l'exception de certaines formes de la maladie), car il n'y a pas de sac pileux dans ces zones.

Classification des maladies

Selon les causes, les manifestations et autres facteurs caractéristiques, il est habituel de distinguer les types suivants de kératose folliculaire:

  1. Cheveux lichen. Malgré son nom effrayant, cette forme de lichen est considérée comme sûre. Les nodules et les excroissances sur la peau sont indolores, ne gênez pas l'enfant (à l'exception des problèmes psychologiques, si les zones touchées sont, par exemple, sur le visage).

En règle générale, la maladie se transmet d'elle-même lorsque l'enfant atteint l'âge de la puberté.

  • Hyperkératose lenticulaire. Chez les enfants, cette forme est extrêmement rare, la génération la plus âgée est la plus susceptible au développement de la maladie. La maladie est localisée dans les pieds et les paumes, dont la peau est recouverte de croûtes spécifiques. Si ces croûtes sont enlevées, une plaie en forme d'entonnoir qui saigne se forme sous elles, ce qui est très douloureux.
  • Maladie de Devery. La pathologie se développe progressivement, sur plusieurs mois et parfois sur plusieurs années. Initialement, les premiers signes de maladie apparaissent dans la zone du cuir chevelu, parfois recouverte de croûtes caractéristiques (comme dans le cas de la séborrhée, par exemple). Progressivement, la lésion recouvre de nouvelles zones de la peau et les symptômes de la maladie sont déjà visibles sur les épaules, les bras et d'autres parties du corps. Si elles ne sont pas traitées, des taches et des croûtes couvrent le corps entier de l'enfant.
  • Ulcère supraorbital Se produit en raison d'une prédisposition génétique, mais la nature bactérienne de la lésion n'est pas exclue. Manifesté sous la forme de nodules caractéristiques qui se produisent dans la région des arcades sourcilières et du front. Au fil du temps, la perte de cheveux se produit dans ces zones.
  • Kératose Morrow-Brooke. La maladie a un type de transmission héréditaire, qui se manifeste initialement sous la forme de modifications de la peau des paumes et de la plante des pieds (sécheresse et desquamation de la peau), après quoi ces zones sont recouvertes de excroissances. La zone touchée couvre non seulement la peau, mais également les ongles du bébé.
  • Kératose Daria-White. La formation de croûtes jaunâtres sur la peau est caractéristique de cette forme de kératose folliculaire. Ces sites ont une odeur désagréable. La zone de destruction au fil du temps devient plus étendue. La pathologie est héritée.
  • Comment traiter l'acné chez les nouveau-nés? Lisez à ce sujet ici.

    Symptômes et signes

    Le tableau clinique comprend tout un groupe de caractéristiques telles que:

    • la formation sur la peau de nombreux excroissances sous forme de nodules;
    • blocage de la lumière du follicule pileux;
    • les éruptions cutanées sont localisées sur n'importe quelle partie du corps, affectant dans la plupart des cas de vastes zones de la peau;
    • Les nodules ont un diamètre d'environ 3 mm. Cependant, pendant les périodes d'inflammation, ils peuvent augmenter presque 2 fois.
    • les éruptions cutanées peuvent être translucides ou rougeâtres. Parfois, leur couleur ne diffère pas de la couleur naturelle d'une peau saine;
    • prurit (se produit rarement);
    • gonflement et rougeur de la peau (se produit rarement);
    • les exacerbations et les inflammations se développent soudainement et disparaissent aussi soudainement.
    au contenu ↑

    Complications et conséquences

    En l'absence de traitement approprié, la zone de la lésion couvre des zones importantes de la peau, ce qui crée sans aucun doute des désagréments esthétiques pour l'enfant.

    En outre, en cas de démangeaisons, des égratignures peuvent entraîner des lésions cutanées. Cela augmente le risque de pénétration d'une infection bactérienne.

    Diagnostics

    La principale méthode pour déterminer la présence d'une pathologie est une inspection visuelle de la peau de l'enfant.

    Dans certains cas, l'examen microscopique d'un morceau de peau prélevé dans la zone touchée est également effectué.

    Traitement

    Le traitement de la maladie est effectué à domicile, mais avec toutes les prescriptions du médecin traitant. Le traitement vise à hydrater la peau, à éliminer le processus inflammatoire et à restaurer le renouvellement normal de la peau.

    À propos des symptômes et du traitement de la furonculose chez les enfants, lisez ce lien.

    Traitement médicamenteux

    Pour éliminer les manifestations de la maladie en utilisant des agents topiques tels que:

    • l'acide salicylique pour normaliser le processus d'exfoliation des cellules mortes;
    • Le rétinol (une partie de la vitamine A) est nécessaire à la normalisation de la division cellulaire, processus de régénération de la peau;
    • les pommades hormonales ne sont prescrites que pour les maladies graves et pour les enfants adolescents.
    au contenu ↑

    Médecine traditionnelle

    Les recettes folkloriques aideront à accélérer le processus de récupération et de guérison de la peau:

    1. Feuilles d'aloès. Il est nécessaire de prendre une feuille de plante adulte, de bien la rincer et de la congeler au réfrigérateur pendant plusieurs heures. Après cela, la feuille est découpée sous la forme de plaques appliquées sur la peau touchée. D'en haut, imposer un bandage en polyéthylène et gaze. Compresse laissé pour 12 heures. Il est recommandé de répéter la procédure 1 fois en 2 jours.
    2. Propolis. Le remède est appliqué avec une fine couche sur la peau, il est nécessaire de la recouvrir d'un film et de la nouer avec un bandage de gaze. Il est recommandé de porter une telle compresse pendant plusieurs jours et la procédure est répétée au bout de 1-2 jours.
    au contenu ↑

    Opinion du Dr. Komarovsky

    Avant de procéder au traitement de la maladie, il est nécessaire de déterminer la raison de son apparition et de prendre ensuite les mesures qui s’imposent.

    Dans certains cas, la maladie disparaît d'elle-même, mais parfois, l'enfant a encore besoin d'un traitement adéquat.

    Il est impossible de se soigner soi-même, car la peau des enfants est très sensible aux effets de nombreux médicaments pouvant provoquer une irritation grave. Par conséquent, seul un médecin devrait prescrire un traitement.

    Prévention

    Malheureusement, il est impossible d'empêcher le développement de la maladie, mais il est possible pour chaque parent de réduire le nombre d'exacerbations et leur intensité. Pour cela, vous avez besoin de:

    1. En hiver, hydratez et protégez activement la peau des enfants en utilisant des crèmes grasses.
    2. Suivez les principes d'une bonne nutrition (dans le régime alimentaire devrait être une quantité suffisante de vitamines et de graisses d'origine végétale).
    3. Protégez l'enfant du contact avec les allergènes.
    4. Utilisez des produits d’hygiène adaptés à l’action la plus douce.

    La kératose folliculaire est une maladie courante qui affecte la peau. Il se produit à la suite d'une altération de l'exfoliation des cellules mortes qui obstruent le follicule pileux et contribuent au développement de l'inflammation.

    La pathologie présente des manifestations externes caractéristiques grâce auxquelles un spécialiste expérimenté peut identifier la maladie. Le traitement consiste à utiliser des remèdes locaux visant à hydrater et à régénérer la peau.

    Quelle est la cause de la dermatite atopique chez un bébé? Découvrez la réponse maintenant.

    Comment traiter la kératose folliculaire? Découvrez à partir de la vidéo:

    Nous vous demandons de ne pas vous soigner vous-même. Inscrivez-vous avec un médecin!



    Article Suivant
    Exercices pour l'intérieur de la cuisse