Bursite - causes, symptômes et traitement de la maladie


Le système musculo-squelettique d'une personne est un «mécanisme» plutôt compliqué qui est mis à l'épreuve toute sa vie. Les problèmes récurrents avec les articulations causent beaucoup de problèmes. Une de ces maladies désagréables est la bursite, dont le traitement doit être instauré dès les premiers symptômes.

Description

Important à savoir! Les médecins sont sous le choc: «Il existe un remède efficace et abordable pour les douleurs articulaires.» Pour en savoir plus.

Bursite - inflammation du sac synovial, accompagnée d'une accumulation de liquide (exsudat). Les sacs synoviaux sont situés là où il y a des muscles. Ils jouent le rôle d'amortisseur, réduisant la pression et les frottements des tissus lors des mouvements. Le plus souvent des sacs synoviaux enflammés des articulations de l'épaule, du coude et du genou. Ces articulations sont les plus sensibles aux blessures, en particulier chez les athlètes, ce qui nous permet de caractériser la bursite comme une maladie professionnelle.

La durée du processus inflammatoire est d'environ deux semaines. La bursite répétée dure beaucoup plus longtemps et se transforme en une forme chronique.

Signes de bursite

Un œdème apparaît à la suite d'une accumulation de liquide sur le site de l'articulation. Ce fluide est un exsudat formé par la décomposition du sang accumulé. Un tel néoplasme est appelé épanchement exsudatif. Les tissus adjacents à l'articulation sont compressés et un transsudat pénètre dans l'espace entre les cellules. Il y a une douleur due à la pression sur les nerfs.

Il n’est pas toujours possible de reconnaître le gonflement visuellement. Si l'inflammation a débuté au plus profond de la bourse, aucune étude spéciale (bursographie) n'est indispensable.

À mesure que la tumeur se développe, des sels de calcium se déposent sur les parois du sac articulaire, provoquant un déséquilibre. Les préparations de magnésium sont utilisées pour dissoudre la calcification.

La bursite est classée en deux types: aiguë et chronique, qui se distinguent par la force de la douleur.

Causes de la maladie

La maladie s’explique principalement par une blessure, une ecchymose ou une distension. Lorsqu'une infection est «mélangée» à cela, une inflammation purulente est inévitable. Par exemple, une ébullition qui se produit à côté d'un sac synovial est une source de microbes qui pénètrent dans le sac synovial avec le flux sanguin. Exsudat séreux ou purulent, l'étire. En conséquence, une tumeur est formée. Plus de causes de maladie peuvent être:

  1. Maladies inflammatoires des articulations: arthrite, goutte, furonculose, érysipèle, ostéomyélite.
  2. Infections virales respiratoires aiguës, grippe, bronchite, abcès.
  3. Violation du processus d'échange.
  4. Pieds plats, portant des chaussures inconfortables.
  5. Bursa blessure mécanique.
  6. Tendons de calcium.
  7. Allergie, intoxication.
  8. Maladies auto-immunes.
  9. Maladies des organes ORL: angine de poitrine, sinusite, otite.

Tout au long de leur vie, les articulations subissent des charges excessives et les conséquences de cette situation ne «vous feront pas attendre». Bien que les athlètes (golfeurs, cyclistes, footballeurs, etc.) soient à risque, tout le monde peut avoir une bursite. Les amateurs de talons hauts courent également le même risque que les athlètes, les personnes qui bougent ou les personnes en surpoids.

Symptômes de la maladie

L'apparition d'un gonflement au site du traumatisme, accompagnée d'une douleur et d'une augmentation de la température locale est le principal symptôme de la bursite. Les mouvements de l'articulation endommagée sont entravés, la peau autour de l'inflammation devient rouge et le syndrome douloureux augmente. La boursouflure se produit à l'emplacement du sac synovial et atteint 10 cm de diamètre. Symptômes généraux de la bursite:

  • L'accumulation d'exsudat dans la bourse;
  • Douleurs intenses, aggravées pendant le sommeil et s'étendant jusqu'au membre;
  • Mouvement limité dû à la calcification des parois du sac;
  • Œdème de l'espace intercellulaire;
  • Hyperémie (rougeur de la peau dans la zone d'inflammation);
  • Augmentation de la température corporelle, d’abord sur le site de la douleur, puis générale (jusqu’à 40 0);
  • Nausée, vertiges, faiblesse;
  • Ganglions lymphatiques enflés.

Par la nature de la douleur, distinguer la bursite aiguë et chronique. L'inflammation aiguë se produit instantanément au bout de 1 à 2 jours. L'évolution chronique de la maladie dure des années, avec une exacerbation périodique et la manifestation de symptômes. Et lorsque la quantité de liquide accumulée dans la cavité de l'œdème atteint un niveau critique, un hygrome (kyste) se forme. Les causes de la bursite étant différentes, il en existe différents types:

  1. Infectieux (septique);
  2. Traumatique (aseptique).

Lorsque la bursite l’infiltration résulte soit d’une atteinte à l’intégrité de la peau, soit du système lymphatique ou du sang.

Les micro-organismes suivants deviennent des agents pathogènes infectieux: gonocoques, staphylocoques, streptocoques, pneumocoques. Ainsi que la brucellose, la tuberculose ou E. coli.

C'est le type de processus inflammatoire qui détermine la nature de l'exsudat. Le contenu du sac peut être séreux, purulent, hémorragique.

Même les problèmes "négligés" avec les articulations peuvent être guéries à la maison! N'oubliez pas de l'étaler une fois par jour.

Où se développe la bursite?

Dans le corps humain, il existe environ 150 sacs synoviaux qui aident les articulations à travailler. Les points de contact des os en mouvement, des ligaments et des tendons ramollissent la bourse. Il fournit le mouvement de l'épaule, du coude, du genou, de la cheville et de l'articulation de la hanche. Ce sont ces articulations qui sont les plus exposées à la bursite. Comme les poches sont situées à différents endroits, la maladie se développe soit dans le tissu sous-cutané (bursite sous-cutanée), soit dans l'espace cellulaire sous-fascial. Il existe également une bursite axillaire et flétissante.

Traitement

Indépendamment de la localisation de la douleur, les principaux éléments de la lutte contre la maladie - la paix et l’immobilité de l’articulation. Le traitement de la bursite dépend du type d'inflammation, mais dans tous les cas, ce sera une thérapie complexe. Ce qui est inclus dedans:

  1. Traitement de la toxicomanie.
  2. Massages
  3. Physiothérapie
  4. Régime alimentaire

Le traitement médicamenteux de la bursite vise à réduire la douleur et à supprimer le processus inflammatoire. Pour ce faire, appliquez des antibiotiques, des médicaments anesthésiques, des médicaments pour améliorer l’immunité. La pommade Vishnevsky est appliquée sur la zone douloureuse, ce qui contribue à l'absorption de l'exsudat.

L'aspirine est utilisée pour soulager la douleur dans le cas d'une bursite aiguë non infectieuse. Si cela ne vous aide pas, faites des injections intramusculaires de novocaïne ou d'hydrocortisone. Parmi les comprimés prescrits: ibuprofène, naproxène, indométhacine. La posologie dépend de la force des symptômes. Comme onguents chauffants et compresses, ils utilisent à la fois des préparations pharmaceutiques («Collagen Ultra») et des préparations préparées à la maison.

Le traitement de la bursite peut également inclure les procédures physiothérapeutiques suivantes:

  • Irradiation UV;
  • UHT - traitement par ondes acoustiques;
  • Induction (utilisation du champ magnétique);
  • Électrophorèse (administration du médicament à l'aide de courant);
  • Applications de paraffine-ozocérite.

Toutes ces actions visent à améliorer les processus métaboliques du corps. Attribuez-les strictement individuellement, en fonction des symptômes de la maladie.

Pour réduire la douleur dans le traitement de la bursite et soulager l'œdème, un massage thérapeutique est effectué, qui peut facilement être effectué à domicile. L'articulation touchée par la bursite est fixée dans un état fixe à l'aide d'un bandage élastique ou d'une attelle en plâtre. Vous pouvez utiliser un bandage ou un pneu. Le massage est effectué directement à travers les vêtements avec un sac de glace.

Traitement chirurgical

En cas de bursite aiguë du processus ulnaire d’étiologie infectieuse, le contenu de la bourse est prélevé à l’aide d’une incision et d’une installation de drainage. Cette méthode empêche le développement de l'ostéomyélite. Un traitement antimicrobien (céphalotine, oxacilline) arrêtera la propagation de l’infection.

Important: les antibiotiques ne sont pas injectés dans la cavité du sac synovial!

La bursite chronique mène à la chirurgie. Le fait est que les dépôts de calcium qui se produisent au fil du temps apportent beaucoup d'inconvénients. Les petits dépôts sont éliminés avec une aiguille (aspiration).

La bursite purulente entraîne le retrait d’une partie du sac périarticulaire. Dans les cas extrêmes, le sac est complètement retiré (bursectomie).

En aucun cas, ne peut pas ouvrir l'exsudat à la maison seul! C'est fatal.

Méthodes traditionnelles de traitement

De simples recettes maison facilitent grandement le traitement de la bursite et permettent un prompt rétablissement. Quelques recettes pour cuisiner à la maison:

  1. La compresse de sel, par exemple, favorise l’accumulation de liquide et soulage les symptômes de la maladie. Une cuillère à soupe de dissolution dans 0,5 litre d'eau bouillante. Saturer le tissu dense avec cette solution et appliquer une compresse sur la région douloureuse de l'articulation pendant 8 heures. Envelopper un film, se réchauffer.
  2. Compresse de chou - soulage et soulage l'inflammation, bon antiseptique. Une large feuille de chou frais, débarrassée des veines, battue avec un marteau en bois ou un rouleau à pâtisserie jusqu'à ce que le jus apparaisse. Étendre le joint affecté avec une fine couche de miel et couvrir avec la feuille de chou préparée. Envelopper
  3. La pommade au miel a un effet absorbable. Mélangez le miel, l'alcool et le jus d'aloès (2: 3: 1). Appliquez sur les articulations douloureuses deux fois par jour.

Le traitement précoce de la bursite donne une chance de guérir la maladie en une semaine. Les cas plus complexes sont traités plus longtemps, et une amélioration complète de la santé avec la disparition des symptômes ne se produit pas avant 3 mois. On prescrit au patient une gymnastique corrective avec une augmentation progressive de la charge. Des recommandations pour des mesures préventives à domicile sont données.

Pour le traitement et la prévention des maladies des articulations et de la colonne vertébrale, nos lecteurs utilisent la méthode de traitement rapide et non chirurgicale recommandée par les rhumatologues réputés de Russie, qui ont décidé de s’opposer au chahut pharmaceutique et ont présenté un médicament qui TRAITAIT VRAIMENT! Nous nous sommes familiarisés avec cette technique et avons décidé de l’offrir à votre attention. Lire la suite

C'est tout, chers lecteurs, partagez votre opinion sur l'article dans les commentaires.

Comment oublier les douleurs articulaires?

  • Les douleurs articulaires limitent vos mouvements et votre vie bien remplie...
  • Vous vous inquiétez de l'inconfort, du resserrement et des douleurs systématiques...
  • Peut-être avez-vous essayé un tas de médicaments, de crèmes et de pommades...
  • Mais à en juger par le fait que vous lisiez ces lignes - elles ne vous ont pas beaucoup aidé...

Mais l'orthopédiste Valentin Dikul affirme qu'il existe un remède vraiment efficace contre les douleurs articulaires! En savoir plus >>>

Voulez-vous recevoir le même traitement, demandez-nous comment?

Comment traiter la bursite

La réponse à la question de savoir comment traiter la bursite - une maladie qui est un processus inflammatoire des poches périarticulaires, peut être donnée par un rhumatologue qualifié. Une approche thérapeutique complexe revêt une grande importance dans le traitement de la bursite.

Ce sac périarticulaire est à nouveau désigné sous le nom de bourse, dont l'emplacement se situe entre les tendons et les os, et sa forme ressemble à un «sac» plutôt élastique rempli de fluide lubrifiant (synoviale).

C'est grâce à ce fluide que le processus de frottement des os, des ligaments et des tendons est atténué, ce qui accompagne inévitablement toute activité physique humaine.

Le processus d'inflammation provoque l'accumulation dans la cavité d'un sac d'exsudat - un fluide enrichi en protéines, qui a dans sa composition les éléments formés du sang.

Une caractéristique de l'exsudat est la capacité d'étirer fortement la cavité de la bourse.

Il en résulte une formation de gonflement dont la taille atteint parfois dix centimètres. Au toucher, le sac articulaire est assez dense, il est parfois douloureux, mais il convient de noter que la fonctionnalité de l'articulation elle-même n'est pas limitée.

Causes de la bursite

Très souvent, les circonstances provocantes de l'apparition d'une bursite sont considérées comme une charge excessivement lourde pour l'articulation, ainsi que pour l'état lorsqu'une longue période de temps est sous pression.

Le corps humain contient un nombre impressionnant (plus de cent) de sacs synoviaux et, ce qui est le plus dangereux, le processus d'inflammation peut provenir de n'importe lequel d'entre eux.

Les plus "friandises" pour la bursite sont: le coude, l'articulation du genou et l'épaule. Beaucoup moins souvent, la bursite choisit l'articulation de la hanche comme lieu d'enregistrement.

Pour identifier la cause exacte de la bursite, ne peut pas toujours. Le plus souvent, l'inflammation articulaire est causée par son utilisation radicalement «incorrecte».

Je pense que beaucoup de gens savent que les circonstances suivantes peuvent être considérées comme des précurseurs de la maladie:

- problèmes d'articulations (traumatisme élevé)

- levage trop actif de grosses échelles, poids

- une inflammation de la bourse endommagée peut provoquer une inflammation, et la pénétration de l'infection est possible par les canaux lymphatiques ou par le sang de la région purulente, par exemple lors d'un furonculose.

La bursite est frappante par sa polyvalence: séreuse, lorsqu'une infection purulente n'a pas pénétré et purulente (dans ce cas, le staphylocoque est l'agent causal le plus évident).

Il existe encore une liste assez impressionnante de facteurs provoquant l'apparition d'une bursite:

- complication significative des frontières protectrices (immunes) du corps

- troubles métaboliques, empoisonnement du corps

Cependant, très souvent, le développement de la maladie est observé sans raison apparente et évidente.

Classer la maladie sous forme aiguë, chronique.

Le développement du premier coup, coule et se termine rapidement. Quant à la forme chronique, elle est très longue, il reste une très longue période de temps.

Bursite aiguë

Les sensations de douleur qui deviennent plus fortes pendant le mouvement sont des signaux clairs de la part du corps quant à l'apparition possible d'une bursite aiguë.

Bien entendu, avec chaque type de bursite, une manifestation différente des symptômes est possible.

Par exemple, lorsque l'articulation de l'épaule est touchée, les mouvements de rotation sont extrêmement difficiles.

Les lieux de localisation de la douleur peuvent être le cou, le bas de la main. La nuit, peut-être une douleur accrue. Cependant, très souvent, il y a des situations diamétralement opposées où la douleur n'est clairement pas ressentie par la personne.

La personne blessée a du mal à répondre à la question de savoir pourquoi l'articulation fait mal.

La durée de la bursite aiguë, dans la plupart des cas, varie de une à deux semaines. De manière sérieuse, les principes fondamentaux de la santé humaine ne sont pas mis en danger. Cependant, il est capable de revenir à nouveau.

Dans la forme aiguë de la maladie, la paroi du sac devient plus épaisse, à la surface de la coquille, il y a une prolifération massive de tissu conjonctif, qui "divise" la cavité de la bourse dans des poches supplémentaires. À la fin de la phase aiguë, les restes de tissu mort, l'exsudat, peuvent s'attarder en toute sécurité, à la fois dans le mur lui-même et dans les «poches» formées de sacs.

Les blessures secondaires, la réinfiltration de l'infection, peuvent devenir un excellent sol fertile pour le début d'un nouveau processus inflammatoire. Dans l'ensemble, tout ce qui précède est une excellente condition préalable à la formation d'une forme chronique de la maladie.

Stade chronique de la maladie

Cette forme de la maladie, caractérisée par la capacité des tissus de se développer autour d'une articulation, "lie" douloureusement les os, ce qui conduit naturellement à une restriction de la mobilité de l'articulation, augmentant sa rigidité.

Il convient de noter un autre point important: dans de nombreux cas, la cavité de la bourse synoviale peut devenir un lieu d'origine des dépôts de calcium. La forme chronique de cette maladie «vise principalement» les personnes dont l'occupation professionnelle implique une irritation constante de la cavité articulaire.

Traitement bursite

Pour que le médecin puisse diagnostiquer avec précision l’essence du problème, décider comment traiter une bursite - pour démarrer le processus thérapeutique, il est simplement tenu d’éliminer la cause qui a provoqué la survenue de la maladie. En outre, il est fortement recommandé de prendre toute une liste de mesures préventives afin de ne pas permettre le développement de la maladie à l'avenir.

Avec la forme aiguë de la bursite, pour la restauration complète de la santé de l'articulation, la première semaine, il n'est absolument pas nécessaire d'entreprendre une activité physique, mais un repos complet. Une attelle en plâtre est appliquée, ou un autre type de fixateur, divers médicaments anti-inflammatoires sont utilisés (il y en a plusieurs, plus précisément, votre médecin vous aidera à choisir un médicament).

Parfois, l'utilisation de médicaments hormonaux, en conjonction avec certains antibiotiques.

Lorsque les principaux symptômes d'inflammation aiguë sont localisés, le processus de traitement de la bursite est élargi en attribuant des compresses à l'alcool, toutes sortes de procédures physiothérapeutiques.

En plus de ce qui précède, la bursite est traitée au froid, à la chaleur. De plus, les effets du froid et de la chaleur sur le corps devraient être alternés dans un certain ordre.

Le traitement de la bursite purulente est effectué à l'aide d'une ponction (ponction). Si le processus d'inflammation, cette mesure médicale ne s'arrête pas, le développement se poursuit toujours, puis effectuez "l'ouverture" du sac, le retrait du pus.

Un point important dans le traitement de la bursite est la création de conditions dans lesquelles la récurrence de la bursite sera complètement exclue.

À ces fins, ils effectuent pendant une période suffisamment longue des procédures de régénération qui minimisent la zone d’inflammation et favorisent l’élimination de l’exsudat de la poche articulaire.

La bursite chronique est traitée avec des ponctions au cours desquelles l’exsudat est éliminé, la cavité du sac est lavée avec des solutions antibiotiques.

Le respect de la stérilité est la condition la plus importante dans cette situation, sinon des complications sont possibles.

Il arrive parfois qu'il soit parfois nécessaire de se débarrasser des dépôts de calcium formés, dont la taille est suffisamment grande et qui provoquent une douleur constante, une restriction importante du mouvement de l'articulation.

L'élimination des sels de calcium se fait par "aspiration" à travers l'aiguille, ainsi que chirurgicalement.

La bursite purulente qui n’est pas totalement guérie menace de se transformer en conséquences très graves pour la santé du corps, notamment:

- inflammation massive purulente de la fibre, qui n’a pas de frontière nette (cellulite)

- ostéomyélite (processus inflammatoire dans l'os, touchant toutes ses parties)

- arthrite (inflammation de l'articulation)

Il est à noter que la période maximale de traitement par repos est limitée à dix jours. En d'autres termes, il est nécessaire, au moins une fois par jour, même malgré la douleur, d'exposer l'articulation inflammatoire touchée à une activité physique modérée (pour essayer de se plier, de se redresser).

En totale immobilité, l'articulation ne doit pas être laissée trop longtemps, car en l'absence de travail minimal de l'articulation, les risques irréversibles de limitation de sa mobilité augmentent.

Prévention de la bursite

Il existe plusieurs règles de prévention simples et simples, qui vous permettent de réduire considérablement le risque de blessure aux articulations et de les protéger contre les effets infectieux nocifs.

1. Si, en raison de la nature de votre profession, votre articulation est soumise à une charge supplémentaire, il est fortement recommandé de ne pas négliger l'utilisation de dispositifs de protection spécialisés (divers types de rotules, bandages élastiques au coude).

2. Avant de commencer un exercice actif, tout exercice physique ou tout mouvement susceptible de surcharger les articulations doit être minutieusement malaxé.

3. Il est conseillé de garder votre forme physique sur un «ton» systématiquement, et pas quand vous le souhaitez.

4. À la réception d'une blessure dans la région de l'articulation - il est obligatoire de traiter au moins les antiseptiques élémentaires, l'imposition d'un patch bactéricide.

5. Ne commencez pas le traitement des maladies pustulaires.

Traitement populaire de la bursite

Le garde-manger des recettes de la médecine traditionnelle contient une quantité très importante de techniques thérapeutiques efficaces pouvant apporter toute l'aide possible dans le traitement de l'inflammation des poches para-articulaires.

Cependant, tout traitement de bursite à domicile ne doit que compléter le traitement médicamenteux de base, il doit être effectué de manière exhaustive, et bien sûr, il doit être coordonné avec votre médecin.

  1. Très chaude (200 ml), vous devez préparer l'herbe de millepertuis (Art. L), soigneusement emballée, pour laisser infuser une demi-heure. Après la filtration, prenez 70 ml, une demi-heure avant les repas, plusieurs fois par jour pendant deux semaines. Lorsque la phase aiguë du processus inflammatoire quitte le genou malade, cette perfusion est autorisée à effectuer des procédures de compression, préchauffant à la température du corps.
  2. Mélangez les ingrédients suivants: vodka, miel, jus d'aloès (rapport 3: 2: 1). Traiter le joint douloureux sous la forme d'une compresse avec le mélange obtenu.
  3. Si possible, buvez du jus de pamplemousse 100 ml avant les repas pendant 30 minutes.
  4. Feuille de chou fraîche, soigneusement attachée à la zone à problèmes. Après 3-4 heures, en séchant, changez les draps.
  5. Placez les feuilles de chou sur la table et battez-les soigneusement avec un rouleau à pâtisserie. Enduisez le tournesol d'huile, attachez-le à la zone malade, habillez-vous avec un chiffon chaud, un foulard et marchez ainsi toute la journée. Au coucher, changez la compresse plus fraîche. De même, une procédure de bien-être est réalisée à l'aide d'une feuille de bardane. La meilleure option serait l'alternance quotidienne des compresses. Oui, j'ai oublié de préciser qu'avant utilisation, une feuille de bardane bien rincer à l'eau à la température ambiante. La durée de ce type de traitement est de quatre semaines.
  6. Certains aideront peut-être à traiter régulièrement les articulations enflammées avec des compresses de légumes frais, notamment des pommes de terre, des betteraves et du chou (une alternance est nécessaire). Avant d'aller au lit, coupez les pommes de terre crues en tranches (quelques pommes de terre suffiront). Placez la coupe sur un chiffon propre, enveloppez le joint douloureux et appliquez une pellicule de plastique sur le dessus, enveloppant le tout de laine. Ensuite, va te coucher et dors, et quand tu te réveilleras, enlève la compresse. Les deux nuits suivantes utilisent des compresses identiques, uniquement pour remplacer le composant principal (betteraves, chou frais). Le traitement est assez long et peut prendre jusqu'à quatre semaines.
  7. Le composant principal de la compresse suivante est l'huile de ricin, qui est recommandé pour traiter directement la zone touchée. Un chiffon blanc en coton doit être imbibé d’huile de ricin, essorez-le. Enveloppez la région douloureuse, couvrez-la avec un chiffon épais, tel qu’une serviette, pour éviter l’écoulement de gouttelettes d’huile, enveloppez toute la compresse de cellophane.
  8. À parts égales, mélangez les types d’huiles suivantes: eucalyptus, vaseline, lavande. Avec un mélange similaire, traitez l'articulation touchée régulièrement, tous les jours, avant d'aller au lit.
  9. La décoction à base de racine de bardane est un excellent agent anti-inflammatoire lors du traitement de la bursite. Racine pré-hachée et séchée (st. L), versez de l’eau chaude (200 ml). Faire bouillir pendant une demi-heure (feu léger), laisser reposer pendant un quart d'heure. En filtrant à fond, il est recommandé de le prendre plusieurs fois dans la journée, 70 ml, avant les repas pendant trente minutes. Buvez le bouillon devrait être au moins deux semaines, et après une phase aiguë d'inflammation, vous pouvez faire des compresses, chauffant le bouillon à une température de 30 degrés.
  10. Porter à l'état de propolis en poudre, après quoi, dix grammes doivent être versés un demi-verre de vodka. Retirer pendant une semaine, dans un endroit sombre pour insister. Tendez, appliquez la lotion jusqu'à ce que l'inflammation de l'articulation commence à se retirer.
  11. Préparez de la poussière de foin (3 c. À soupe) avec de l’eau bouillante (500 ml). Porter à ébullition, laisser sur feu doux pendant un tiers d’heure. Au bout de quinze minutes, produisez des compresses sur la zone touchée.

À la fin de l’article, j’attire votre attention sur le fait que pour obtenir une réponse précise sur la manière de traiter une bursite, qui apparaît soudainement et tourmente vos articulations, vous ne pouvez le faire que dans le cabinet d’un médecin spécialiste.

Par conséquent, vous ne devez pas attendre plus longtemps avec le traitement, avec la moindre manifestation symptomatique, demandez immédiatement de l'aide.

À temps, sois intéressé par ta santé, au revoir.

Qu'est-ce que la bursite, les causes de la bursite, comment traiter la bursite

Bonjour, chers lecteurs du site web PoMedicine!

Quelle est la bursite

La bursite est une maladie inflammatoire du sac synovial, caractérisée par une formation excessive et une accumulation de liquide (exsudat) dans sa cavité. Le danger de la maladie est de limiter la fonction motrice des articulations, ainsi que leur destruction.

Développement de la bursite

Avant d’envisager le mécanisme de développement de la bursite, examinons légèrement l’anatomie humaine.

Structure commune

La membrane synoviale, à l'intérieur de celle-ci, contient des fibres nerveuses et des vaisseaux sanguins qui nourrissent le cartilage articulaire, ainsi que le métabolisme dans la cavité articulaire. Les fonctions de la membrane synoviale sont la protection de la cavité articulaire contre les processus inflammatoires externes, une dépréciation supplémentaire et la mobilité des articulations et la synthèse du liquide synovial.

Sacs synoviaux (Bursa) dans l'articulation du genou


La bourse peut être congénitale (permanente) et acquise (non permanente).

Statistiques de la bursite

En raison de sa particularité, c’est-à-dire localisation, la bursite est plus fréquente chez les hommes, en particulier jusqu’à 35-40 ans, ce qui est associé à leur activité physique, ainsi que chez les sportifs, les personnes mobiles et les personnes, souvent sujettes aux maladies infectieuses.

Bursite - IBC

ICD-10: M70-M71;
CIM-9: 727.3.

Bursite - Symptômes

Le principal symptôme de la bursite est un gonflement rond et élastique au toucher de la zone lésée à la surface du corps, atteignant 10 cm de diamètre, provoquant une accumulation excessive de liquide dans la poche synoviale (bourse). Avec l'immobilité du patient pendant une longue période, l'enflure et la douleur augmentent.


Autres symptômes de bursite:

  • Douleur gémissante, lancinante, parfois forte et palpitante, aggravée la nuit avec irradiation (recul) au bras ou à la jambe, en fonction de la localisation du processus pathologique;
  • Œdème dont le développement est dû à l'accumulation de fluide dans l'espace intercellulaire;
  • Rougeur de la zone enflammée et enflée (hyperémie);
  • Le mouvement limité de la zone enflammée, l'articulation, qui se produit à la suite d'un dépôt de sel dans la bourse enflammée;
  • Température corporelle élevée ou élevée, jusqu'à 40 ° C;
  • Malaise général, sentiment de faiblesse et d’impuissance;
  • L'augmentation des ganglions lymphatiques régionaux situés dans le lieu de développement de la bursite;
  • Nausée

Symptômes de bursite - bursite du genou, du coude et des talons

La bursite chronique se caractérise par des symptômes moins graves, notamment un gonflement moins grave, une mobilité articulaire moins limitée et une température corporelle normale.

Complications de la bursite

Les complications de la bursite peuvent être:

Causes de la bursite

Les causes de la bursite sont très diverses, mais les plus fréquentes sont:

  • Blessures, ecchymoses graves, écorchures aux articulations, en particulier récurrentes;
  • Stress excessif à long terme sur les articulations - lors de la pratique de sports, de travaux physiques pénibles, de la levée de poids, du port de talons hauts, de pieds plats;
  • Poids excessif - Les kilos superflus augmentent la charge sur les articulations de la partie inférieure du corps, en particulier les genoux;
  • Une infection de l'articulation, qui est le plus souvent causée par des maladies infectieuses fréquentes - maux de gorge, pharyngite, laryngite, trachéite, bronchite, otite, pulsion, sinusite, grippe, ARVI et autres;
  • Contact avec des articulations par le biais de plaies ouvertes d'infection, le plus souvent de nature bactérienne - staphylocoques, streptocoques, pneumocoques et autres;
  • Ingestion de pus dans l'articulation causée par des maladies et affections telles que - ostéomyélite, érysipèle, furoncles, anthrax, abcès, escarres;
  • Violation des processus métaboliques, métabolisme;
  • Augmentation de la quantité de sel dans les articulations, la goutte;
  • Allergie, maladies auto-immunes;
  • Empoisonnement du corps avec diverses toxines - intoxication alimentaire, intoxication à l'alcool, ainsi que des intoxications par des toxines produites par une infection pathologique, après son activité dans le corps.

Parfois, la cause de la bursite ne peut être identifiée.

Types de bursite

La classification de la bursite est la suivante:


Sur la localisation de l'articulation impliquée dans le processus pathologique:

  • Sous-cutané - situé sur la surface convexe de l'articulation, dans le tissu sous-cutané;
  • Sous-fascial;
  • Axillaire;
  • Podsuzhogilny.

Par étiologie (causes d'occurrence):

Diagnostic de la bursite

Le diagnostic de la bursite comprend les méthodes d'examen suivantes:

Traitement bursite

Comment traiter une bursite? Le traitement de la bursite est effectué sur la base d'un diagnostic approfondi et comprend les points suivants:

1. Repos et immobilité du patient.
2. Thérapie médicamenteuse:
2.1. Anti-inflammatoires et analgésiques;
2.2. Thérapie antibactérienne;
2.3. Traitement de désintoxication;
2.4. Renforcement du système immunitaire.
3. Traitement de physiothérapie et massage.
4. régime alimentaire.
5. Entraînement physique thérapeutique (thérapie par l'exercice).
6. Traitement chirurgical (facultatif).


1. Repos et immobilité du patient


2. Pharmacothérapie (médicament contre la bursite)


2.1. Anti-inflammatoires et analgésiques


2.2. Thérapie antibactérienne


2.3. Thérapie de désintoxication

  • boisson abondante - jusqu'à 2-3 litres de liquide par jour, en ajoutant de préférence de la vitamine C à la boisson;
  • prendre des médicaments de désintoxication: "Atoxil", "Albumin".

2.4. Renforcer le système immunitaire


3. Traitement de physiothérapie et massage


5. Entraînement physique thérapeutique (thérapie par l'exercice)


6. traitement chirurgical

Traitement des remèdes populaires bursite

Prévention de la bursite

La prévention de la bursite inclut le respect des recommandations suivantes:

  • Lorsque des coupures, des égratignures, des plaies ouvertes, assurez-vous de traiter ces endroits avec des agents antiseptiques;
  • Surveillez votre poids, ne permettez pas la présence de kilos en trop;
  • Évitez les efforts physiques excessifs sur le corps, essayez de ne pas soulever de gros poids;
  • Faire des exercices;
  • Renforcez votre système immunitaire, évitez le stress;
  • Essayez de privilégier les aliments enrichis en vitamines et en micro-éléments.
  • Ne pas permettre la transition de diverses maladies à la forme chronique;
  • Portez des chaussures confortables;
  • Si vous pratiquez un sport, portez une attention particulière aux dispositifs spéciaux destinés à minimiser les blessures.

Bursite - médecin

Traumatologue
Rhumatologue
Orthopédiste
Chirurgien

Bursite - causes, signes, symptômes, traitement et complications

La bursite est une inflammation aiguë, subaiguë ou chronique du sac synovial, qui s'accompagne d'une formation abondante et d'une accumulation d'exsudat (liquide inflammatoire) dans sa cavité.

Dans le corps humain a environ 140 bourses (sac synovial). La bursite peut toucher n'importe lequel d'entre eux, mais l'inflammation se produit le plus souvent au niveau des articulations du coude, du genou et de l'épaule, moins souvent dans la bourse située entre l'os du talon et le tendon d'Achille et les articulations de la hanche.

Quelle est cette maladie, pourquoi se produit-elle et comment s'en débarrasser? Regardons plus loin.

Bursite: c'est quoi?

La bursite est une inflammation des poches synoviales (appelées bourses), situées dans les articulations, qui s'accompagne d'une accumulation de liquide inflammatoire.

Il en résulte une formation de gonflement dont la taille atteint parfois dix centimètres. Au toucher, le sac articulaire est assez dense, il est parfois douloureux, mais il convient de noter que la fonctionnalité de l'articulation elle-même n'est pas limitée.

La bursite survient le plus souvent à l'épaule, au coude ou au genou chez les hommes de moins de 35 ans, en particulier les athlètes. La cuisse, le poignet ou la cheville peuvent également être touchés. Il s’agit généralement d’une maladie professionnelle, mais survient chez les personnes en surpoids ou qui portent les mauvaises chaussures.

La maladie dure généralement une à deux semaines et n'est pas dangereuse pour la vie du patient. Mais une blessure secondaire peut provoquer le développement d'une bursite chronique, dont le traitement est très difficile.

En plus du patient souffrant de douleur persistante, ses mouvements sont limités, car la mobilité de l'articulation est altérée. Le groupe à risque pour la bursite comprend les athlètes (skieurs, golfeurs, joueurs de tennis) et les personnes dont la profession implique un travail physique pénible (constructeurs, mineurs, porteurs).

Qu'est-ce qu'un sac synovial?

Le nom du sac synovial vient du mot latin bursa (bursa), qui se traduit par "sac", "bourse". C'est une cavité aplatie dans laquelle se trouve un liquide (il est produit par les cellules qui tapissent l'intérieur de la paroi du sac synovial).

La bourse a pour fonction d'atténuer les effets mécaniques sur les éléments articulaires, grâce à laquelle la mobilité est améliorée, ainsi que la protection des articulations contre les facteurs néfastes. La bourse peut être articulaire et périarticulaire.

Classification

En traumatologie et en chirurgie, il existe plusieurs classifications de la bursite:

  • Compte tenu de la localisation (coude, genou, épaule, etc.) et du nom de la bourse touchée.
  • Compte tenu de l'évolution clinique: bursite aiguë, subaiguë et chronique.
  • Prise en compte de l'agent pathogène: spécifique (bursite avec syphilis, tuberculose, brucellose, blennorragie) et bursite non spécifique.
  • Compte tenu de la nature de l'exsudat: séreux (plasma mélangé à une petite quantité de globules sanguins), purulent (microorganismes, cellules détruites, leucocytes brisés), hémorragique (liquide contenant un grand nombre de globules rouges) et bursite fibrineuse (riche en fibrine).

De plus, en pratique clinique, la bursite aseptique (non infectée) et infectée est souvent isolée.

Raisons

La bursite est généralement causée par une blessure, une ecchymose ou une abrasion, c'est-à-dire une infection du sang ou des lésions de la zone touchée. Il est également possible d’obtenir du pus à partir de l’érysipèle, ce qui se produit avec l’ostéomyélite, les escarres, les furoncles, les anthrax. L'infection provient d'abrasions ou de contusions graves. La manifestation chronique de cette maladie est due à une irritation constante du foyer inflammatoire.

Causes de la bursite des articulations:

  • Affaiblissement général du système immunitaire et diminution des propriétés protectrices du corps dues à diverses maladies infectieuses, néoplasmes, SIDA, néoplasmes malins, cirrhose du foie, alcoolisme et toxicomanie, etc.
  • Pénétration de divers agents pathogènes dans les surfaces ouvertes de la plaie lors de blessures et de coupures.
  • Charges excessives dues à une activité professionnelle ou à une surtension pendant le sport.
  • Le dépôt de sels dans le sac synovial. La probabilité de maladie augmente avec l'âge.
  • L'obésité.

Pour résumer tout ce qui précède, les principales causes de bursite sont les suivantes: dans la plupart des cas, il s’agit de lésions diverses (microtraumatismes chroniques, hématomes, etc.), un peu moins souvent - perturbations des processus métaboliques, infections, intoxication, processus auto-immunes et réactions allergiques

Symptômes de bursite + photo

Les symptômes de la bursite comprennent la définition d'un patient arrondi limitée à un gonflement, une consistance élastique, fluctuante, à la place de l'emplacement anatomique du sac. Un tel gonflement peut avoir environ huit centimètres ou dix centimètres de diamètre.

Autres symptômes de bursite:

  • Douleur gémissante, lancinante, parfois forte et palpitante, aggravée la nuit avec irradiation (recul) au bras ou à la jambe, en fonction de la localisation du processus pathologique;
  • Œdème dont le développement est dû à l'accumulation de fluide dans l'espace intercellulaire;
  • Rougeur de la zone enflammée et enflée (hyperémie);
  • Le mouvement limité de la zone enflammée, l'articulation, qui se produit à la suite d'un dépôt de sel dans la bourse enflammée;
  • Température corporelle élevée ou élevée, jusqu'à 40 ° C;
  • Malaise général, sentiment de faiblesse et d’impuissance;
  • L'augmentation des ganglions lymphatiques régionaux situés dans le lieu de développement de la bursite;
  • Nausée

Des complications

Complications qui surviennent lors du traitement retardé:

  • Arthrite purulente avec atteinte du ménisque du genou et des ligaments de l’articulation du genou.
  • Ostéomyélite du tibia, du péroné ou du fémur.
  • Localisation périarticulaire de la fistule.
  • Capsulite adhésive. Inflammation de la capsule humérale entière avec adhérences et formation de cicatrices.
  • Hygroma. Au cours d'un processus prolongé, une cavité kystique isolée remplie de liquide peut se former.
  • Sepsis Avec une immunité réduite, le contenu purulent avec la circulation sanguine se répand dans tout le corps, provoquant une réaction globale sévère.
  • Nécrose. La mort des tissus de la paroi du sac survient dans certains cas et constitue une indication absolue pour une intervention chirurgicale.

Diagnostics

Des tests simples aident à diagnostiquer la bursite:

  • Le médecin demande au patient d’essayer de mettre une main derrière la tête lorsqu’il se peigne.
  • Le patient doit passer un peu sur ses talons.

Si la douleur et la limitation des mouvements sont détectées, la probabilité de maladie augmente. Plus le sac enflammé est éloigné de la surface du corps, plus il est difficile pour le spécialiste de poser un diagnostic. Mais peu importe la profondeur à laquelle le foyer est caché, le patient ressentira certainement de la douleur lorsqu'il sera pressé.

Initialement, le médecin effectue une enquête sur le patient, palpant l'articulation touchée. La bursite peut être diagnostiquée à l'aide des méthodes d'examen suivantes:

  • radiographie;
  • arthrographie;
  • la bursographie;
  • ponction de l'articulation et biopsie, il est donc possible d'établir la sensibilité des micro-organismes aux médicaments antibactériens;
  • échographie;
  • IRM

Traitement bursite

Indépendamment de la localisation de la douleur, les principaux éléments de la lutte contre la maladie - la paix et l’immobilité de l’articulation. Le traitement de la bursite dépend du type d'inflammation, mais dans tous les cas, ce sera une thérapie complexe. Ce qui est inclus dedans:

  • Traitement de la toxicomanie.
  • Massages
  • Physiothérapie
  1. Le critère le plus important au cours du traitement est le reste de l'articulation.
  2. Le patient doit se conformer au repos au lit pour réduire la douleur dans l'articulation, tout en empêchant la propagation du processus inflammatoire.
  3. Le médecin peut appliquer un pansement sur l’articulation touchée afin que le patient ne puisse provoquer aucun mouvement.
  4. La bursite peut être traitée à la fois à l'hôpital et à la maison.

En règle générale, le traitement de la bursite aiguë est effectué en ambulatoire. Au cours des cinq à sept premiers jours, il est recommandé de prendre un repos complet, au cours duquel une attelle en gypse est appliquée et des anti-inflammatoires sont prescrits. Un traitement de plus de dix jours ne devrait pas durer.

Dans la bursite chronique, diverses complications se développent. Le traitement de ces formes de la maladie est seulement opérationnel. Dans le premier cas, une opération est réalisée sur une bursectomie (ablation chirurgicale d'un sac synovial modifié pathologiquement). S'il n'y avait pas de contenu infectieux à l'intérieur, la plaie postopératoire guérit en 7 à 10 jours. En présence d'une fistule, une excision chirurgicale complète est réalisée avec un traitement supplémentaire d'une plaie purulente.

Les médicaments pour la bursite

Les médicaments peuvent être utilisés pour l'administration par voie orale ou par injection, ainsi que pour le traitement local (pommades, gels, compresses). En règle générale, les médicaments utilisés du groupe des analgésiques et des médicaments anti-inflammatoires non stéroïdiens. Ils suppriment le processus inflammatoire, contribuent à la réduction ou à la disparition complète des principaux signes de bursite (douleur, gonflement, fièvre).

En plus des médicaments à effet général, les médecins orthopédistes doivent prescrire des agents locaux pour les patients atteints de bursite, tels que pommade, compresse chauffante, etc.

Les remèdes locaux pour la bursite comprennent:

  • Solcoséryle;
  • "Levomekol" (a un effet de résolution et contribue à la disparition rapide des effets résiduels de l'inflammation);
  • "Dimexide" pour le traitement de la bursite (utilisé sous la forme de compresses);
  • Pommade à base de sulfate de chondroïtine (la pommade Teraflex, comme l'ont montré des études cliniques, a un effet positif après le premier mois d'utilisation du produit);
  • onguents anti-inflammatoires non stéroïdiens;
  • onguents homéopathiques et végétaux.

Physiothérapie

Le traitement de la bursite peut également inclure les procédures physiothérapeutiques suivantes:

  • Irradiation UV;
  • UHT - traitement par ondes acoustiques;
  • Induction (utilisation du champ magnétique);
  • Électrophorèse (administration du médicament à l'aide de courant);
  • Applications de paraffine-ozocérite.

Toutes ces actions visent à améliorer les processus métaboliques du corps. Attribuez-les strictement individuellement, en fonction des symptômes de la maladie.

Massage et physiothérapie

Lorsque la bursite entre dans une phase de rémission, les médecins conseillent de recourir à la physiothérapie et au massage manuel. Vous pouvez également masser vous-même la zone endommagée, mais rappelez-vous que cela doit être fait avec précaution: un massage mal fait ne peut qu'aggraver l'état du patient. Masser la zone enflammée pendant la nuit, en utilisant de l'eucalyptus, de la vaseline et de l'huile de lavande pour plantes.

La gymnastique thérapeutique est particulièrement importante dans la bursite. Il contribue à améliorer le flux sanguin et, par conséquent, à nourrir les tissus, à restaurer la fonction motrice de l'articulation. Les exercices sont sélectionnés et individuellement en fonction de l'âge et du type de bursite du patient. En règle générale, les exercices initiaux sont très simples: il suffit de balancer le bras.

La durée totale du traitement de la bursite dure en moyenne de 1-2 à 4-5 semaines. La prévision est presque toujours favorable. Les rechutes avec un traitement rapide et complet (y compris une intervention chirurgicale) se produisent dans 2-3% des cas.

Remèdes populaires pour bursite

Toutes les méthodes traditionnelles de traitement de la bursite doivent être appliquées après autorisation de votre médecin traitant.

  1. Kalanchoe. Prenez 3 grandes feuilles de Kalanchoe, lavez-les et mettez-les au réfrigérateur pendant la nuit. Dans la matinée, faites-en une pâte et enveloppez-la sous forme de compresse dans la zone enflammée.
  2. Vinaigre de cidre Des boissons à base d’eau (200 ml), 15 ml de vinaigre naturel et une cuillère à soupe de miel sont consommées deux fois par jour à jeun. Cours - 2 semaines.
  3. Céleri de bursite. Le thé de graines de céleri augmente la résistance du corps et contribue à la lutte contre les processus inflammatoires dans tous les tissus, y compris les articulations. Une cuillère à soupe de graines de céleri séchées est versée dans 1/4 d'eau bouillante, à couvert, infusée pendant 2 heures, filtrée et bue 100 ml deux fois par jour. La durée du traitement est de 15 jours.
  4. Les feuilles de chou, ou plutôt leurs compresses, ont un excellent effet anti-inflammatoire et analgésique. Il est très simple de préparer une telle application: vous devez prendre une feuille de chou propre, retirer toutes les nervures rugueuses avec un couteau et battre légèrement avec un maillet en bois jusqu'à ce que le jus apparaisse.
  5. Lorsque bursite faire des compresses et sur la base de la propolis. Pour ce faire, versez de la vodka (100 g) de propolis (10 g) et laissez-la dans un endroit sombre pendant 5 jours. Appliquez sur la compresse articulée gonflée jusqu'à ce qu'elle passe.
  6. Le composant principal de la compresse suivante est l'huile de ricin, qui est recommandé pour traiter directement la zone touchée. Un chiffon blanc en coton doit être imbibé d’huile de ricin, essorez-le. Enveloppez la région douloureuse, couvrez-la avec un chiffon épais, tel qu’une serviette, pour éviter l’écoulement de gouttelettes d’huile, enveloppez toute la compresse de cellophane.

Prévention

La prévention de la bursite inclut le respect des recommandations suivantes:

  • Les personnes prédisposées à la bursite (athlètes, certains travailleurs, etc.) doivent prendre des précautions, reposer leurs articulations au bon moment, porter des pansements protecteurs spéciaux.
  • Il est nécessaire de traiter rapidement les plaies des articulations afin de prévenir leur infection.
  • Traitement en temps opportun de toute maladie infectieuse, lésion cutanée pustuleuse.
  • Pour le sport, vous devez choisir des chaussures confortables.
  • Avant des charges intensives sur les articulations doivent effectuer "échauffement".
  • Les athlètes ne peuvent en aucun cas s’exercer au-delà de toute mesure, enfreindre les instructions du médecin du sport et de l’entraîneur.

Bursite - symptômes, causes, types et traitement de la bursite

Bonne journée, chers lecteurs!

Dans l'article d'aujourd'hui, nous examinerons une maladie comme la bursite des articulations, ainsi que ses symptômes, ses causes, ses types, son diagnostic, son traitement, ses médicaments, ses remèdes populaires et la prévention de la bursite. Alors...

Qu'est-ce que la bursite?

La bursite est une maladie inflammatoire du sac synovial, caractérisée par une formation excessive et une accumulation de liquide (exsudat) dans sa cavité. Le danger de la maladie est de limiter la fonction motrice des articulations, ainsi que leur destruction.

Un sac synovial (latin bursae synoviales) ou, comme on l'appelle aussi - bourse, est une poche souple remplie de liquide synovial, située entre les os, les muscles et les tendons, là où ils se frottent et se pressent le plus. La bourse a pour fonction d'atténuer les effets mécaniques sur les éléments articulaires, grâce à laquelle la mobilité est améliorée, ainsi que la protection des articulations contre les facteurs néfastes. La bourse peut être articulaire et périarticulaire.

Les principales causes de la bursite sont les blessures, les ecchymoses, l’infection du corps, le stress excessif sur le système musculo-squelettique, en particulier si le corps est souvent exposé à ces facteurs, bien qu’il soit parfois difficile de trouver une raison claire.

Le plus souvent, le processus inflammatoire se développe dans les articulations de l'épaule, du coude et du genou, moins souvent - dans les articulations de la hanche et dans la bourse entre le calcanéum et le tendon d'Achille.

Pour mieux comprendre le mécanisme de la bursite, considérons le paragraphe suivant.

Développement de la bursite

Avant d’envisager le mécanisme de développement de la bursite, examinons légèrement l’anatomie humaine.

L'articulation est la jonction des os, des tendons, des tissus musculaires et d'autres éléments plus petits. Pour atteindre la plus grande efficacité dans le travail - fonction motrice, l'articulation est enfermée dans une capsule articulaire. La capsule articulaire, à son tour, comporte une couche interne - la membrane synoviale - qui, à l'exception des zones cartilagineuses, recouvre toute la surface de la cavité articulaire et des ligaments placés dans l'articulation.

La membrane synoviale, à l'intérieur de celle-ci, contient des fibres nerveuses et des vaisseaux sanguins qui nourrissent le cartilage articulaire, ainsi que le métabolisme dans la cavité articulaire. Les fonctions de la membrane synoviale sont la protection de la cavité articulaire contre les processus inflammatoires externes, une dépréciation supplémentaire et la mobilité des articulations et la synthèse du liquide synovial.

De plus, dans la membrane synoviale et au-delà de ses limites, il existe des cavités spéciales (poches synoviales), appelées bourses ou sacs, remplies de liquide synovial, qui présentent une teinte jaunâtre. La bourse et le liquide synovial ont pour but de réduire les frictions entre os, cartilage, ligaments et tendons les uns par rapport aux autres. Les bourses sont pour ainsi dire des oreillers «hydrauliques» muqueux, un lubrifiant qui permet un meilleur glissement des éléments de l’articulation, améliorant leur travail et prévenant leur usure rapide. Au total, il y a environ 100 bourses dans le corps d'une personne en bonne santé.

Le développement de la bourse se produit à partir du tissu conjonctif, à mesure que la personne grandit, dès sa naissance. Au début, le tissu conjonctif relie le muscle ou son tendon à l'os, puis, à mesure qu'il se déplace, il s'amincit et, entre le tissu osseux et musculaire, le tendon et d'autres éléments de cette zone présentent des lacunes dans lesquelles, au fil du temps, des poches forment la bourse.

La bourse peut être congénitale (permanente) et acquise (non permanente).

Avec des ecchymoses, des écorchures, des plaies, une augmentation de l'effort physique, une ingestion du corps, le port de chaussures inconfortables et d'autres circonstances défavorables à la santé humaine, particulièrement fréquentes, contribuent à l'inflammation des sacs synoviaux (poches articulaires et périarticulaires - bourse), à ​​cause desquels la normale le fonctionnement est la fonction motrice des articulations.

La bursite comprend également une inflammation du vagin synovial, qui joue dans une certaine mesure également le rôle de la bourse.

L'apparition de la bursite s'accompagne d'une accumulation dans le sac synovial, sur le site de la blessure - liquide synovial pouvant se remplir de sang, tandis que la bourse commence à prendre une taille excessive. Le sang se décompose avec le temps, le liquide devient jaunâtre-rougeâtre. Si la bourse est plus proche de la surface du corps, le sac obtenu fait saillie vers l'extérieur, tandis que la personne observe visuellement un gonflement, un gonflement, atteignant parfois 10 cm de diamètre. En raison de l'inflammation et de l'augmentation de la taille, les parois de la bourse commencent à pincer les tissus environnants, y compris les fibres nerveuses, et le transsudat se loge dans les espaces intercellulaires, le patient ressent une douleur et le gonflement commence à rougir. Si la bourse est trop enfoncée, par exemple sous le genou, devient enflammée, le patient ne peut alors ressentir que de la douleur et un léger gonflement, et le diagnostic de bursite sans radiographie est impossible.

Si l'on n'accorde pas suffisamment d'attention à la bursite, alors en cas d'hémorragie, les leucocytes meurent en combattant un processus inflammatoire et peuvent former avec les globules rouges morts des formations purulentes. L'exsudat hémorragique est alors teinté de rougeâtre.

Une autre caractéristique de la bursite est le dépôt de sels dans les parois du sac articulaire. S'ils ne sont pas dissous ou s'ils ne sont pas éliminés, les sels de calcium peuvent perturber le fonctionnement des poches synoviales.

Statistiques de la bursite

En raison de sa particularité, c’est-à-dire localisation, la bursite est plus fréquente chez les hommes, en particulier jusqu’à 35-40 ans, ce qui est associé à leur activité physique, ainsi que chez les sportifs, les personnes mobiles et les personnes, souvent sujettes aux maladies infectieuses.

Parfois, on appelle «bursite» «eau dans le genou», «genou du couvreur», «genou du carreleur», «genou du parquet», «genoux de la ménagère», «genou du joueur de football», «coude de l'horloger», «coude du bijoutier», « coude de mineur "etc.

Bursite - IBC

ICD-10: M70-M71;
CIM-9: 727.3.

Bursite - Symptômes

Le principal symptôme de la bursite est un gonflement rond et élastique au toucher de la zone lésée à la surface du corps, atteignant 10 cm de diamètre, provoquant une accumulation excessive de liquide dans la poche synoviale (bourse). Avec l'immobilité du patient pendant une longue période, l'enflure et la douleur augmentent.

Autres symptômes de bursite:

  • Douleur gémissante, lancinante, parfois forte et palpitante, aggravée la nuit avec irradiation (recul) au bras ou à la jambe, en fonction de la localisation du processus pathologique;
  • Œdème dont le développement est dû à l'accumulation de fluide dans l'espace intercellulaire;
  • Rougeur de la zone enflammée et enflée (hyperémie);
  • Le mouvement limité de la zone enflammée, l'articulation, qui se produit à la suite d'un dépôt de sel dans la bourse enflammée;
  • Température corporelle élevée ou élevée, jusqu'à 40 ° C;
  • Malaise général, sentiment de faiblesse et d’impuissance;
  • L'augmentation des ganglions lymphatiques régionaux situés dans le lieu de développement de la bursite;
  • Nausée

La bursite chronique se caractérise par des symptômes moins graves, notamment un gonflement moins grave, une mobilité articulaire moins limitée et une température corporelle normale.

Complications de la bursite

Les complications de la bursite peuvent être:

  • Douleur intense;
  • Hygroma;
  • La formation de cicatrices qui contribuent à limiter la mobilité des articulations;
  • La calcinose;
  • Nécrose des parois du sac synovial (bourse), fistule, septicémie, abcès, cellulite;
  • Sinovit;
  • L'arthrite;
  • Ostéomyélite;
  • Rupture du tendon;
  • Infertilité chez les femmes, en cas de bursite de la hanche;
  • Infection d'autres organes;
  • La lymphadénite;
  • Le handicap;
  • Issue fatale (avec septicémie rapide).

Causes de la bursite

Les causes de la bursite sont très diverses, mais les plus fréquentes sont:

  • Blessures, ecchymoses graves, écorchures aux articulations, en particulier récurrentes;
  • Stress excessif à long terme sur les articulations - lors de la pratique de sports, de travaux physiques pénibles, de la levée de poids, du port de talons hauts, de pieds plats;
  • Poids excessif - Les kilos superflus augmentent la charge sur les articulations de la partie inférieure du corps, en particulier les genoux;
  • Une infection de l'articulation, qui est le plus souvent causée par des maladies infectieuses fréquentes - maux de gorge, pharyngite, laryngite, trachéite, bronchite, otite, pulsion, sinusite, grippe, ARVI et autres;
  • Contact avec des articulations par le biais de plaies ouvertes d'infection, le plus souvent de nature bactérienne - staphylocoques, streptocoques, pneumocoques et autres;
  • Ingestion de pus dans l'articulation causée par des maladies et affections telles que - ostéomyélite, érysipèle, furoncles, furoncules, abcès, escarres;
  • Violation des processus métaboliques, métabolisme;
  • Augmentation de la quantité de sel dans les articulations, la goutte;
  • Allergie, maladies auto-immunes;
  • Empoisonnement du corps avec diverses toxines - intoxication alimentaire, intoxication à l'alcool, ainsi que des intoxications par des toxines produites par une infection pathologique, après son activité dans le corps.

Parfois, la cause de la bursite ne peut être identifiée.

Types de bursite

La classification de la bursite est la suivante:

En aval:

Bursite aiguë - le développement se produit rapidement, en quelques jours, avec tous les symptômes de ce processus pathologique.

Bursite chronique - caractérisée par une symptomatologie inexprimée, une douleur minimale ou inexistante, un manque de contrainte motrice de l'articulation enflammée, ainsi que des exacerbations périodiques.

Sur la localisation de l'articulation impliquée dans le processus pathologique:

  • Bursite de l'épaule (épaule);
  • Bursite de l'articulation du coude (coude);
  • Bursite de l'articulation de la hanche (hanche);
  • Bursite du genou (genou), qui peut être:
    - infrapatellaire (poplité);
    - Predatelny (rotulien);
  • Supratepillar (région supérieure de l'articulation du genou);
  • Bursite calcanéenne (achillobursite);
  • Bursite de la cheville (cheville);
  • Bursite de l'articulation du poignet (poignet).

Sur la localisation de la poche synoviale (bourse):

  • Sous-cutané - situé sur la surface convexe de l'articulation, dans le tissu sous-cutané;
  • Sous-fascial;
  • Axillaire;
  • Podsuzhogilny.

Par étiologie (causes d'occurrence):

  • Fosse septique (bursite infectieuse):
    - infection hématogène;
    - Infection lymphogène.
  • Aseptique (bursite traumatique).

Par la nature de l'agent pathogène:

  • Spécifique, causé par les agents pathogènes suivants:
    - la brucellose;
    - les gonocoques;
    - staphylocoque;
    - streptocoque;
    - pneumocoques;
    - E. coli ou bacille tuberculeux;
    - la syphilis.
  • Non spécifique.

Par la nature de l'exsudat:

  • Séreux;
  • Purulent;
  • Hémorragique.

Selon la composition cellulaire de l'exsudat:

  • Neutrophilic dans des conditions aiguës;
  • Lymphocytaire dans les maladies chroniques;
  • Éosinophile dans l'inflammation allergique;
  • Mononucléaire sous forme chronique;
  • Mixte

Diagnostic de la bursite

Le diagnostic de la bursite comprend les méthodes d'examen suivantes:

Parfois, pour diagnostiquer une bursite, un médecin lit des exercices simples, par exemple:

  • Faites quelques pas accroupis;
  • Dirigez une main plusieurs fois derrière la tête, comme pour être peigné.

Si le patient ressent de la douleur lors de ces exercices, cela peut indiquer une bourse inflammatoire dans le corps.

Traitement bursite

Comment traiter une bursite? Le traitement de la bursite est effectué sur la base d'un diagnostic approfondi et comprend les points suivants:

1. Repos et immobilité du patient.
2. Thérapie médicamenteuse:
2.1. Anti-inflammatoires et analgésiques;
2.2. Thérapie antibactérienne;
2.3. Traitement de désintoxication;
2.4. Renforcement du système immunitaire.
3. Traitement de physiothérapie et massage.
4. régime alimentaire.
5. Entraînement physique thérapeutique (thérapie par l'exercice).
6. Traitement chirurgical (facultatif).

C'est important! Avant d'utiliser des médicaments, assurez-vous de consulter votre médecin!

1. Repos et immobilité du patient

Le repos et la tranquillité du patient, en particulier la zone enflammée, constituent un point important dans le traitement de la bursite, car des charges supplémentaires provoqueront des frictions inutiles sur le site de l'inflammation, une irritation de l'articulation enflammée et, partant, une pathologie accrue.

Une mesure supplémentaire pour limiter l'activité motrice consiste à envelopper l'articulation avec un bandage élastique, un bandage, une attelle, un bandage de plâtre (Longuet) et d'autres "fixateurs".

2. Pharmacothérapie (médicament contre la bursite)

2.1. Anti-inflammatoires et analgésiques

Pour soulager le gonflement, une compresse peut être appliquée à cet endroit, basé sur la pommade Vishnevsky.

Pour le soulagement de la douleur, on utilise des anti-inflammatoires non stéroïdiens (AINS) et des analgésiques - Indométhacine, Naproxen, Chlothazol.

Pour l'anesthésie locale, on utilisait des pommades, des gels, des crèmes - "Diclofenac", ainsi que des injections d'anesthésique.

Si la douleur dans la bursite ne disparaît pas, malgré l'utilisation de médicaments du groupe des AINS, des médicaments hormonaux - des glucocorticoïdes sont prescrits, de lesquels on peut le distinguer - Prednisone, Hydrocortisone.

C'est important! L'utilisation prolongée de glucocorticoïdes entraîne la destruction des surfaces articulaires.

Les relaxants musculaires sont utilisés pour soulager les spasmes musculaires, qui peuvent survenir lors de douleurs articulaires sévères ("Baclofen", "Sirdalud", "Mydocalm").

Pour éliminer la température corporelle peut être appliqué: "Ibuprofène", "Nurofen", "Paracétamol".

Pour le retrait des sels déposés dans la bourse, des préparations anti-goutte sont utilisées: "Allopurinol", "Allomarone", "Milurit".

2.2. Thérapie antibactérienne

Le choix du médicament antibactérien est basé sur un type spécifique d'agent pathogène du processus inflammatoire, le cas échéant, car Chaque type de bactérie a son propre antibiotique.

Les médicaments antibactériens les plus populaires sont les médicaments "tétracycline", "pénicilline", "ampicilline", "érythromycine", "ceftriaxone" et autres.

Probiotiques. Si des antibiotiques sont pris, il est préférable de prendre des probiotiques en plus. Le fait est que les médicaments antibactériens, ainsi que la microflore pathogène, détruisent les bactéries bénéfiques qui vivent dans les intestins d'une personne en bonne santé et contribuent à l'assimilation et à la digestion normales des aliments. Les probiotiques sont conçus pour restaurer la microflore bénéfique dans les organes digestifs.

Parmi les probiotiques, on peut distinguer: "Bifiform", "Linex".

2.3. Thérapie de désintoxication

Une fois dans le corps, l'infection l'empoisonne avec des produits de son activité vitale - des toxines qui, si elles sont accumulées excessivement, provoquent des symptômes d'empoisonnement - des nausées, des vomissements, une sensation de faiblesse, de l'impuissance.

Pour éliminer du corps ses substances toxiques, incl. infection décédée, après l'exposition à des médicaments antibactériens, un traitement de désintoxication est utilisé.

La thérapie de désintoxication comprend:

  • boisson abondante - jusqu'à 2-3 litres de liquide par jour, en ajoutant de préférence de la vitamine C à la boisson;
  • prendre des médicaments de désintoxication: "Atoxil", "Albumin".

2.4. Renforcer le système immunitaire

Les immunostimulants sont utilisés pour renforcer le système immunitaire, dont l’une des fonctions principales est de lutter contre les agents pathogènes.

Un immunostimulant naturel est la vitamine C (acide ascorbique), dont la plus grande quantité se trouve dans des produits tels que l’églantine, la viorne, la framboise, le cassis, la canneberge, les agrumes, etc.

Les autres vitamines souhaitables sont les vitamines A, E et du groupe B.

Industrie chimique immunostimulant sont les médicaments suivants: "Biostim", "Imudon", "IRS-19".

3. Traitement de physiothérapie et massage

Le traitement physiothérapeutique de la bursite vise à éliminer le processus inflammatoire, l'œdème, la normalisation des processus métaboliques à la place de la pathologie, le rétablissement le plus rapide.

La thérapie manuelle (massage) contre la bursite vise à normaliser les processus métaboliques, à soulager les tensions musculaires et à développer les articulations afin de prévenir l’apparition d’adhésions.

Parmi les procédures physiothérapeutiques de la bursite peuvent être identifiés:

  • Thérapie par ondes de choc;
  • Thérapie d'induction;
  • Irradiation ultraviolette;
  • Applications - paraffine, ozokérite et autres;
  • Électrophorèse.

4. Régime alimentaire avec bursite

Comme nous l'avons déjà noté dans l'article, la bursite s'accompagne très souvent du dépôt d'une grande quantité de sels sur les parois des poches synoviales. Pour prévenir le stress supplémentaire sur les articulations et renforcer le processus pathologique, il est recommandé de suivre un régime pour lutter contre la bursite.

Régime alimentaire pour la bursite implique principalement une restriction dans l'utilisation de sel de table.

Ce que vous ne pouvez pas manger en cas de bursite: salée, épicée, grasse, fumée, aliments de la restauration rapide, margarine, légumineuses, champignons, épices, chocolat, boissons alcoolisées, cacao, café fort et thé.

Ce que vous pouvez manger avec une bursite: céréales, variétés de viande et de poisson faibles en gras, produits laitiers faibles en gras, légumes, fruits, agrumes, noix, graines, miel, marmelade, confiture, eau minérale, thé au citron ou au thé vert.

5. Entraînement physique thérapeutique (thérapie par l'exercice)

L'entraînement physique thérapeutique vise à développer l'articulation, à accélérer sa guérison et sa rééducation. Les exercices sont choisis par le médecin en fonction de la localisation de la bursite et de sa complexité.

La charge est appliquée progressivement et si vous suivez les recommandations, même une bursite compliquée sera guérie dans les 3 mois, une forme non compliquée prendra 1-2 semaines.

6. traitement chirurgical

La chirurgie vise principalement l'ouverture de l'abcès, le cas échéant. Cela est nécessaire pour empêcher la croissance du centre de la suppuration et la propagation de l'exsudat purulent dans tout le corps.

Dans certains cas, il est nécessaire de percer le sac synovial avec élimination ultérieure de l'exsudat. Après avoir retiré le fluide pathologique, un antibiotique antiseptique est injecté dans la bourse enflammée. Cette manipulation aide à arrêter l’infection et à prévenir la ré-inflammation à cet endroit. Cela peut aussi entrer dans des solutions d'analgésiques.

Un traitement chirurgical de la bursite est également fourni en cas de grande accumulation de sels dans le sac synovial, qui interfère avec le fonctionnement normal de l'articulation. L'extraction du sel est réalisée à l'aide d'une aiguille ou d'une intervention chirurgicale, parfois même sous anesthésie générale.

La méthode la plus extrême de traitement chirurgical de la bursite est la bursectomie, qui implique l’élimination complète de la bourse enflammée.

Traitement des remèdes populaires bursite

C'est important! Avant d'utiliser des remèdes populaires pour le traitement de la bursite, assurez-vous de consulter votre médecin!

Bardane ou chou. Rincez une feuille de chou ou de bardane, tapissez-la un peu, par exemple avec un rouleau à pâtisserie, badigeonnez le lieu enflammé avec de l'huile de tournesol et fixez-y une feuille de chou ou de bardane attachée avec un foulard chaud. Avant d'aller au lit la nuit et aussi le matin, changez la feuille en fraîche. Faites ces pansements jusqu'à la récupération complète.

Kalanchoe. Prenez 3 grandes feuilles de Kalanchoe, lavez-les et mettez-les au réfrigérateur pendant la nuit. Dans la matinée, faites-en une pâte et enveloppez-la sous forme de compresse dans la zone enflammée.

Le sel Diluer dans 500 ml d'eau bouillante 1 c. une cuillerée de sel, puis humidifiez un morceau de tissu épais (flanelle, laine) dans une solution saline et attachez-le à la zone enflammée, enveloppez-le d'un film plastique. Vous devez faire une telle compresse pendant 5-8 heures, dans les 7 jours. Cet outil va littéralement pomper l'excès de liquide.

Infusion d'aloès, de bile, de châtaignier. Mélangez 1 bouteille de préparation pharmaceutique à la bile avec 2 tasses de marron d'Inde, 3 grandes feuilles d'aloès déchiquetées et 2 tasses d'alcool. Fermez le récipient et placez-le dans un endroit sombre et à infuser pendant 11 jours, puis faites tremper un morceau de tissu, de préférence en coton, dans l'infusion obtenue et fixez-le sous forme de compresse à la bursite, nouée avec un foulard chaud. La durée du traitement est de 10 jours, après une pause de 10 jours et la reprise du traitement.

Miel aux oignons et au savon. 500 g de mélange de miel avec 1 gros oignon râpé et un morceau de savon frotté. Cet outil doit être utilisé sous forme de compresse, avant de se coucher, pendant 2-3 semaines. Cet outil est bon pour la bursite chronique.

Propolis. Faites-le une fois par jour, chaque jour, à la place enflammée d'une lotion de teinture de propolis, pendant plusieurs jours.

Prévention de la bursite

La prévention de la bursite inclut le respect des recommandations suivantes:

  • Lorsque des coupures, des égratignures, des plaies ouvertes, assurez-vous de traiter ces endroits avec des agents antiseptiques;
  • Surveillez votre poids, ne permettez pas la présence de kilos en trop;
  • Évitez les efforts physiques excessifs sur le corps, essayez de ne pas soulever de gros poids;
  • Faire des exercices;
  • Renforcez votre système immunitaire, évitez le stress;
  • Essayez de privilégier les aliments enrichis en vitamines et en micro-éléments.
  • Ne pas permettre la transition de diverses maladies à la forme chronique;
  • Portez des chaussures confortables;
  • Si vous pratiquez un sport, portez une attention particulière aux dispositifs spéciaux destinés à minimiser les blessures.


Article Suivant
DOA du genou: stades, symptômes et traitement