Pourquoi blesser les os du bassin pendant la grossesse


La grossesse est un processus complexe impliquant de nombreux systèmes dans le corps d'une femme. Certaines futures mamans remarquent qu'elles ont mal aux os du bassin et que la douleur pendant la grossesse se situe entre les jambes.

À cet égard, ils se demandent quelle est la raison de ces sensations étranges, si elles ne peuvent pas être un problème pour la santé du bébé ou de la femme elle-même.

Changements hormonaux

Toutes sortes de sensations inhabituelles accompagnent généralement tous les trimestres de la grossesse. La douleur dans les os du bassin dépasse souvent la future mère au troisième trimestre, alors que l'estomac est déjà suffisamment grand et que le corps commence lentement à se préparer à l'accouchement.

À cette époque, les femmes pour la première fois ont baissé le ventre. Les ligaments qui soutiennent l’utérus dans son état normal sont relâchés, permettant ainsi à la tête du bébé de passer à travers le canal de naissance. Cela est dû au poids d'un fruit plutôt gros.

Tous les changements intervenant à ce stade avec le corps de la future mère sont contrôlés par son système hormonal. Étant donné que les principaux ligaments qui attachent l'utérus aux os du bassin sont situés à gauche et à droite, la femme peut ressentir une douleur dans ces zones.

La douleur est assez tangible et vive, mais si vous modifiez la position du corps, elle passe rapidement.

Cette douleur est-elle dangereuse pour une femme enceinte ou son fœtus? Non, pas dangereux. L'utérus en train d'étirer les ligaments n'est pas tendu, cette douleur ne peut donc pas nuire au bébé.

La femme enceinte elle-même, constamment confrontée à une douleur dans les os du bassin, s'habitue progressivement à son nouvel état de santé et cesse de ressentir un inconfort.

La croissance de l'utérus

La douleur dans les os du bassin est également provoquée par un utérus qui se développe rapidement au troisième trimestre, surtout si la grossesse est multiple. À ce stade, l’utérus et les eaux ikoloplodnye fœtales pèsent plus de dix kilogrammes.

Cette charge alourdit les os du bassin et déplace le centre de gravité. En conséquence, la femme ressent presque toujours une douleur sourde et douloureuse à l'aine et entre les jambes.

Ostéomalacie

L'ostéomalacie est une maladie grave du tissu osseux, qui le rend plus fragile et même plus fragile. Pour une femme, il s'agit d'une condition dangereuse, car les os du bassin peuvent se déformer au cours de cette maladie et ne plus revenir à la normale. Seul un médecin peut diagnostiquer ce diagnostic. En règle générale, lors d'une ostéomalacie, une césarienne est pratiquée.

Pointes

Si une femme souffrait d'une péritonite à un moment donné ou si elle souffrait de maladies inflammatoires du système reproducteur, des adhérences pourraient alors se former à l'intérieur ou dans la cavité abdominale. Pendant la grossesse, la présence d’adhésions se traduit par l’apparition de sensations plutôt déplaisantes et même de douleurs dans la région pelvienne.

Prévention

N'importe laquelle des raisons ci-dessus devrait être surveillée par un médecin qui observe une femme pendant la grossesse. Il peut conseiller un traitement adéquat, si nécessaire.

Une femme, à son tour, devrait contrôler son poids, marcher régulièrement et bien manger. Dans certains cas, le port d'un pansement est nécessaire pour maintenir les os du bassin.

Os douloureux entre les jambes pendant la grossesse

Douleur aux jambes pendant la grossesse

Très souvent, les femmes enceintes se plaignent de douleurs dans les jambes. Le plus souvent, cela se produit à 5-6 mois de grossesse. Pendant la gestation, de nombreux changements physiologiques se produisent dans le corps de la femme. Cela pose la question, alors pourquoi les jambes font-elles mal pendant la grossesse? Est-ce normal ou faut-il y prêter attention?

Gonflement des pieds

Lorsque le corps de la femme porte le futur enfant, les niveaux hormonaux se modifient considérablement. L'hormone relaxine, caractéristique des femmes enceintes, augmente l'élasticité du tissu conjonctif. Chaque jour, le poids de la femme augmente et la force des tissus diminue. La rétention de liquide, nécessaire à la vie du fœtus, est également présente dans le corps. Son excès reste dans le bas du corps. Le fœtus exerce une pression sur les vaisseaux (en particulier sur les veines), en raison de l'affaiblissement des tissus conjonctifs. La pression dans ceux-ci chute, il ne suffit pas de pousser le flux sanguin vers le haut, ce qui provoque souvent des poches. Ils peuvent être accompagnés par une gêne, voire des douleurs dans les membres inférieurs.

Pour la prévention de l'élimination de la douleur associée à un gonflement besoin de faire des exercices spéciaux, par exemple, pour tenter de lever les jambes, couché sur le dos, au moins 20 centimètres sur le dessus. Ou, à l'occasion, faites des rotations circulaires, d'abord avec un pied, puis avec l'autre. En aucun cas, ne doit pas refuser le liquide, il peut causer des dommages au fœtus.

Malaise

chaussures confortables qui ne peut être porté une femme enceinte, le temps est pas coupé les ongles qui poussent dans les orteils, provoque des douleurs désagréables, l'inconfort dans les jambes.

Varices

Douleurs dans les jambes, la lourdeur peut également survenir avec les varices - varices. Comme déjà mentionné, le fœtus a un grand besoin de liquide, la quantité de sang dans le corps augmente considérablement et exerce une pression sur les parois des vaisseaux sanguins. Ils ne résistent pas, les veines sont étirées, les valves cessent de fonctionner normalement. Pendant la grossesse, avec un diagnostic de varices, une douleur entre les jambes peut survenir. Cette prédisposition peut être chez les personnes de longue date ou en surpoids.

À titre préventif, vous devez faire des exercices, si possible, faire du vélo. Vous pouvez également porter des bas spéciaux, collants, chaussettes, qui sont faits d'un maillot spécial, prévenir les varices. Après la livraison sous forme de pignons veineux de forme allongée, vis sans fin surface courbe sur les pieds restent, ils peuvent être éliminés par une opération spéciale.

Crampes dans les jambes

Le poids corporel de la mère exerce chaque jour une pression sur le système musculo-squelettique, le développement du fœtus est associé à des charges importantes sur les jambes. Le corps a constamment besoin de calcium, le phosphore est plus que la norme. Tous ces facteurs provoquent des crampes, des crampes désagréables, des douleurs dans les membres inférieurs.

Cela devrait prendre plus de temps de marcher en plein air, de bouger plus et de bien manger, de reconstituer constamment votre corps en calcium. Si les crampes se manifestent clairement, il est nécessaire d'appliquer chaud pour les pieds, faire un massage.

Inconfort à la fourche

Si vous avez mal entre les jambes pendant la grossesse, cela peut être:

  1. Faux symptômes de l'accouchement.
  2. rapprochement de naissance, lorsque le fœtus est plus proche de la sortie, les os de la hanche commencent à se disperser lentement, et les ligaments ne pas le temps d'étirer.
  3. Le fœtus a pressé le nerf sciatique, avec inconfort non seulement en marchant, mais aussi en décubitus dorsal. Ici, l’assistant n’est que le temps, jusqu’à ce que le fœtus prenne une autre position dans l’utérus.
  4. Relâchement des ligaments.
  5. Dans les premiers stades du symptôme alarmant de la menace de fausse couche.

Il ne faut jamais oublier que, chez chaque personne, la manifestation de la douleur peut avoir un sens différent. Pour quelqu'un, tout passe vite, mais pour quelqu'un, une intervention urgente est nécessaire. Rappelez-vous qu'il vaut mieux ne pas s'auto-soigner et consulter un médecin dès les premières alarmes. Après tout, la future mère est responsable de deux.

Si vous connaissez la raison pour laquelle vous ressentez des douleurs entre les jambes pendant la grossesse, vous pouvez essayer de réduire le seuil de douleur:

  • en cas de névralgie (pincement du nerf), appliquez des compresses froides et chaudes.
  • si la divergence prématurée de l'os du pubis, il transportera le groupe, exercices musculaires, la physiothérapie, au pire, des antalgiques, prescrits par le médecin.

Les femmes enceintes devraient être impliquées dans la prévention de leur santé afin que, dans une moindre mesure, la douleur dans la région des membres inférieurs se produise:

  • boire plus de liquides, utiliser moins de sel;
  • mange bien, mange plus de haricots, de poisson, de viande, de fromage;
  • ne surchargez pas votre corps;
  • ne croisez pas les jambes lorsque vous êtes assis;
  • dors sur le côté gauche;
  • porter des chaussures confortables sans talons, avec des semelles bien choisies;
  • en été, il est utile de marcher sur la rosée, le sable;
  • faire des bains de pieds;
  • si nécessaire, utilisez des crèmes thérapeutiques, des onguents;
  • masser périodiquement les jambes ou simplement les frotter;
  • aller nager;
  • pas au soleil pendant longtemps;
  • au lieu d'un bain, prenez une douche de contraste.

Essayez de vous écouter à temps, s'il y a au moins un peu de douleur, il est préférable de consulter un médecin. Soyez en bonne santé, prenez soin de vous et de votre bébé dans l'utérus.

Articles sur le sujet:

douleur pendant la grossesse entre les jambes

J'ai 13 semaines, ça fait mal paroxystique (secondes 2) entre les jambes, comme si à l'intérieur et parfois dans le pubis.

Les filles qui l'avaient? Il n'y a pas de douleur dans l'utérus, alors que tout semble aller pour le mieux.

31 juillet 2011 - 03:40

Dans la région pubienne, l'utérus picotera et qu'entre les jambes peut faire mal? lèvres sexuelles ou quoi? IMHO normale pas une douleur forte, l'utérus se développe.

31 juillet 2011 - 04:48

Manyunya83, cela peut arriver lorsque l'os pubien diverge, j'ai oublié comment on l'appelle, mais pour autant que je sache, cela se produit généralement plus tard. J'ai maintenant 25 semaines, il y a aussi de telles douleurs périodiquement à partir de la semaine 12, on a l'impression d'une pression de l'intérieur au cou, si telles sont alors ce ton.

31 juillet 2011 - 10:24

Mais c’était tout à fait incompréhensible que cela me fasse mal et dès le début B. a été blessé. Quelque chose me faisait mal à l’intérieur, derrière, au niveau des fesses, il était très pénible de se coucher, de se lever et de dormir sur le côté. Un dieu sait ce que c’était, c’est qu’un médecin n’a pas su me dire que c’est la raison principale pour laquelle je me suis fait mal, mais immédiatement après le CS, CES Douleur ont disparu, tout de suite, et ça a fait mal comme tous les B. J'ai tiré moi-même des conclusions. que chaque B est TRÈS et TRÈS individuellement et que tous ses mécanismes ne sont pas encore connus des médecins, je pense donc que vous n'avez rien à craindre.

très probablement les os divergent ou les ligaments sont tirés. J'ai aussi eu une sacrée douleur. ne pouvait pas marcher. À propos, j'ai créé ce sujet il y a un mois dans la section grossesse. essayez de regarder. les filles m'ont donné de nombreux conseils utiles. Honor, peut et va vous aider. Je suis allé à la gymnastique. la vérité en a commencé une autre: dans la région d'où poussent les jambes, tout devient engourdi. surtout le matin. il semble que cela devienne plus facile, mais c'est déjà difficile toute la journée. New September 2, 2009, 09:39

Merci à tous pour les réponses. Je suis allé chez le médecin, elle m'a écrit Calcium D3 Nicomed et m'a dit de le boire. et dit que tout va bien. pour ne pas s'inquiéter. Nouveau November 8, 2012, 22:36

et j’ai entendu dire que le calcium d-3 nikomed ne peut pas être consommé du tout, il semble se trouver ni dans les reins ni dans le foie, je ne me souviens pas vraiment. Nouveau 2 septembre 2009 à 09h47

AAAA)) Situation familiale)) Maintenant, j’ai 36 semaines, je ne peux pas dormir, mes os s’écartent et me font mal aussi, et pour la première fois aussi, ça fait mal à 25 semaines, à la nuit la douleur de l’enfer et le resserrement de la pièce entière)))) ça va. Nouveau 31 août 2010 à 15h06

Bonjour, mais peut-elle commencer à se casser les os entre ses jambes à 3 mois et 11 semaines (cela semble être trop tôt) Pour le moment, elle n’a pas de douleur, seule une amie qui attend un bébé a 12 semaines. New December 18, 2010, 22:02

nous avons 33 semaines et tout y fait mal "là-bas". mais ça ne crunch pas, Dieu merci))))))) Je pense aussi que le corps se prépare, probablement tout se développe))) ici chez le médecin dans quelques jours, je découvre quoi, comment et à quoi Novoe24 Décembre 2010, 09h51

Causes de douleurs osseuses pendant la grossesse

La douleur est le phénomène le plus fréquent chez les femmes enceintes, car non seulement l'estomac ou la tête, qui est intrinsèquement négatif, peut faire mal, mais aussi les os. En règle générale, les os pendant la grossesse commencent à se rapprocher de la fin de la grossesse, c'est-à-dire à partir du troisième trimestre. Près de 15 à 35% de toutes les futures mères se sont demandé à maintes reprises pourquoi les os leur faisaient mal pendant la grossesse. Il s’agit peut-être de troubles ou de pathologies du développement de l’enfant.

En fait, la douleur osseuse est probablement causée par une altération du métabolisme calcium-phosphore, ce qui signifie un ramollissement du squelette osseux et une carence en vitamine D. De plus, une douleur osseuse pendant la grossesse peut également se produire en raison de la croissance constante de l'abdomen, entraînant une augmentation de la charge sur la colonne vertébrale, les mains et les os du bassin.

Le mal de dos pendant la grossesse est considéré comme le problème le plus courant auquel toutes les femmes enceintes sont confrontées, à partir du deuxième trimestre. La cause des maux de dos est un déséquilibre que peuvent causer un élargissement de l'abdomen et des articulations affaiblies de la hanche. À propos, la situation est considérablement aggravée si, avant la grossesse, la femme avait une scoliose, une ostéochondrose ou si elle menait une vie sédentaire.

Une douleur dans l'os pubien pendant la grossesse peut indiquer une divergence de la symphyse pubienne, qui est une articulation des os du pelvis. Pour que l'enfant lors de sa naissance puisse facilement passer par le canal de naissance, le corps de la future mère produit l'hormone relaxine, ce qui vous permet de rendre ces articulations des os plus souples et plus souples. Les premiers signes de cette maladie sont des douleurs à la ceinture pelvienne, à la cuisse ou au dos, entre les jambes, qui s'aggravent lorsque vous marchez ou lorsque vous changez de posture pendant le sommeil.

En règle générale, pendant les grosses périodes de la grossesse, la douleur des os du bassin est provoquée par la préparation du corps de la future mère à la prochaine naissance. Un bébé dans l'utérus tombe en dessous, ce qui entraîne l'expansion des os du bassin et provoque des douleurs. En général, il est déconseillé de tolérer ou d’ignorer les douleurs osseuses pendant la grossesse, car une telle négligence entraîne non seulement un inconfort avec lequel la future mère doit lutter et souffrir de manière autonome, mais aussi des problèmes psychologiques et physiques à l’avenir.

Après la fin de la grossesse, dans la plupart des cas, les os redeviennent en bonne santé et forts. Sinon, la femme doit rechercher un traitement curatif et prophylactique afin d’éviter diverses formes graves de maladies de l’appareil musculo-squelettique.

34 semaines de calcium ne sont pas prescrits pour les femmes enceintes.

Dans de très rares cas, chez les femmes enceintes, une ostéomalacie grave survient lorsqu'une femme ne peut plus bouger ou que des fractures se produisent spontanément. Et un tel diagnostic est une indication de l'avortement.

Le manque habituel de calcium chez les femmes enceintes modernes est très courant. C’est la raison pour laquelle les femmes expliquent presque toujours leurs douleurs osseuses ou celles des autres pendant la grossesse. Mais vous ne devriez pas vous fier à vos suppositions ou au diagnostic de petites amies, car la douleur dans les os peut être associée à des maladies du système musculo-squelettique, surtout si vous avez déjà eu de tels problèmes auparavant. La polyarthrite rhumatoïde, la coxarthrose (arthrose de la hanche), le lupus érythémateux disséminé et la dermatomyosite sont dangereuses pour la mère et son enfant à naître. Par conséquent, ne risquez pas votre santé et votre progéniture. Consultez votre médecin pour connaître leur nature et l'emplacement de la douleur.

Malgré le fait que 15 à 25% des femmes enceintes ressentent des douleurs osseuses, vous ne devez pas vous fier à l'expérience de femmes expérimentées en travail. En effet, il n’est pas rare qu’une femme subisse simplement des maux et se soigne avec des vitamines. Mais il y a des cas beaucoup plus graves. Si vous avez remarqué (ou si quelqu'un vous a indiqué) que vous avez une «démarche de canard» et que vous êtes en même temps dérangé par des douleurs dans l'union pubienne, les os du bassin, les jambes, les muscles, nous parlons de symphysiopathie (symphyse).

La symphyse est l'articulation pubienne (ou pubis). Dans son état normal, il est immobile. Mais avec le début de la grossesse, et particulièrement avec l'approche de l'accouchement, le tissu osseux se ramollit légèrement pour assurer le libre passage du bébé. Lors de la symphyse, l'articulation du bassin se ramollit considérablement et l'articulation du pubis devient mobile et diverge. Dans ce cas, les changements de position du corps provoquent une douleur aiguë. Douleur dans le pubis et en appuyant sur l'os. La faiblesse et la fatigue peuvent également se produire. Il est encore possible d'apprendre une symphysite: soulever la jambe redressée en position ventrale devient impossible.

On ne sait pas avec certitude pourquoi un tel problème survient pendant la grossesse. Parmi les causes de symphysite, les médecins se réfèrent vraisemblablement à une carence en calcium et à une augmentation de la concentration de l'hormone relaxine dans l'organisme de la femme. Il est possible que la symphysite soit provoquée par les caractéristiques individuelles de la structure du corps de la femme, par des caractéristiques héréditaires ou par ses problèmes de grossesse liés au système musculo-squelettique.

Pour éviter la nécessité d'une intervention chirurgicale, vous devez agir à temps. Idéalement, si vous êtes impliqué dans la prévention avant même la conception: mangez à fond, vivez de manière mobile, surveillez votre posture et entraînez-vous dans la piscine.La symphysiopathie elle-même ne représente aucun danger pour le fœtus. Mais si ses manifestations sont prononcées au moment du début du travail, cela peut provoquer une divergence de la symphyse pubienne, après quoi la mère aura besoin d'un long rétablissement. Pour éviter de telles conséquences, une accouchement par césarienne est prescrit à la femme. Un accouchement naturel est possible si l’espace pubien ne s’est pas élargi de plus de 10 mm, si le fœtus n’est pas grand et si le bassin est de taille normale.

Cependant, si le problème vous a pris par surprise, prenez des complexes multivitaminés, un apport supplémentaire en calcium, limitant l’activité physique et. Pour atténuer la douleur ou éviter ses attaques répétées, ainsi que pour réduire les risques possibles, vous devez suivre certaines règles:

  1. Limitez les escaliers et les longues marches.
  2. Il n'est pas recommandé de s'asseoir plus d'une heure.
  3. Assis et couché sur le disque est interdit.
  4. Il est à noter que la douleur est aggravée par la position asymétrique du corps. Lorsque vous êtes debout, répartissez le poids uniformément sur les deux jambes. Lorsque vous êtes assis, ne posez pas vos jambes sur la jambe et utilisez un fauteuil confortable avec dossier et accoudoirs réglables.
  5. Si vous avez mal la nuit lorsque vous vous tournez d'un côté à l'autre, vous devez d'abord essayer de retourner les épaules et la moitié supérieure du corps, puis le bassin.
  6. Si vous devez rester longtemps dans la voiture, essayez de garder vos genoux pas plus hauts que votre bassin.
  7. Mangez des aliments riches en calcium ou des complexes vitaminiques contenant du calcium.

Os douloureux pendant la grossesse

Lorsque tous les os sont douloureux pendant la grossesse, il est peu probable que la femme se sente bien. De telles sensations désagréables se manifestent déjà au cours des dernières périodes. Mais les véritables raisons de ce phénomène peuvent être multiples. Habituellement, les os des jambes ainsi que la colonne vertébrale peuvent être douloureux en raison du volume sans cesse croissant et, bien entendu, du poids de la femme enceinte dans son ensemble et de son estomac en particulier. C’est peut-être pour cette raison que les médecins disent que vous devez toujours surveiller très attentivement tous les gains de poids.

Ce contrôle est également nécessaire pour éviter la moindre charge supplémentaire sur l'ensemble du système musculo-squelettique. En outre, une douleur osseuse désagréable peut également être une conséquence d'une maladie comme l'ostéomalacie, à savoir un manque de vitamine D et d'un oligo-élément tel que le calcium. Et bien sûr, dans de tels cas, en plus des complexes multivitaminiques habituels spécialement conçus pour les femmes enceintes, certaines préparations contenant du calcium doivent également être prises en complément. Il faut toutefois préciser que seul votre médecin peut et doit vous les prescrire. Et rappelez-vous, il est également déconseillé aux femmes enceintes de prendre des suppléments de calcium après 34 semaines de gestation.

Il est extrêmement rare que les femmes enceintes présentent un degré d'ostéomalacie extrêmement prononcé, lorsque la femme elle-même n'est tout simplement pas en mesure de bouger librement ou que des fractures spontanées déraisonnables se produisent. Et, en règle générale, un diagnostic aussi dangereux est la toute première indication d'un avortement brutal, car il est très dangereux pour la femme elle-même.

Mais le manque habituel de calcium chez de nombreuses femmes enceintes modernes est un phénomène très fréquent et répandu. Et à proprement parler, c’est précisément ce que les femmes et leur médecin essaient presque toujours d’expliquer leurs désagréables sensations douloureuses dans les os pendant la grossesse. Cependant, vous ne devriez pas vous fier à vos propres suppositions ou au diagnostic que vos copines vous ont donné. Sachez clairement que les douleurs ressenties dans les os peuvent également être associées à des maladies tout à fait dangereuses de l’ensemble du système musculo-squelettique de votre corps, surtout si vous avez déjà eu des problèmes similaires auparavant. Ainsi, par exemple, la polyarthrite rhumatoïde ou la coxarthrose (arthrose de la hanche uniquement), ainsi que le lupus érythémateux systémique ou la dermatomyosite peuvent être extrêmement dangereux pour la mère et son futur enfant. C’est pourquoi vous ne devez pas risquer votre santé et votre progéniture éventuelle si des douleurs osseuses vous dérangent - consultez dès que possible leurs causes et leur nature, ainsi que la localisation avec un médecin expérimenté.

Et, bien sûr, essayez de ne pas vous fier aux déclarations statistiques qui indiquent que 15 à 25 ou 25% de toutes les femmes enceintes ressentent une telle douleur aux os. Croyez-moi, vous ne devriez pas simplement vous fier à l'expérience de quelqu'un d'autre, à toutes les femmes expérimentées en travail. En effet, les médecins ont remarqué qu’il n’était pas rare qu’une femme enceinte subisse tout simplement une maladie et se serve un peu avec des complexes de vitamines ordinaires. Mais alors, il y a souvent des cas beaucoup plus graves et même dangereux. Si vous avez vous-même pu constater (ou vice-versa, quelqu'un vous a dit) que vous aviez une soi-disant "promenade de canard", et qu'en même temps, vous craignez des douleurs sévères directement dans l'union pubienne, ainsi que dans la région pelvienne dans les jambes ou dans les muscles, on peut parler d’une maladie comme la symphysiopathie (ou symphysite).

Symphyse - c'est l'articulation pubienne (ou comme on l'appelle pubis). Dans son état normal, il doit être absolument immobile. Cependant, au début de la grossesse, et en particulier à l'approche de la naissance, ce tissu osseux peut se ramollir un peu, notamment pour assurer le libre passage de votre enfant dans le canal utérin. Avec une maladie telle que la symphysite, cette articulation du bassin peut se ramollir trop, ce qui conduit au fait que l'articulation pubienne devient simplement trop mobile et même divergente. Cependant, toute modification de la position du corps peut provoquer une douleur extrêmement vive.

Sérieusement douloureux pubis et avec un simple clic sur cet os. Parfois, dans une telle situation, une femme peut également manifester une faiblesse et une fatigue inhabituellement rapide. Apprendre une maladie telle que la symphysite peut encore l'être. Par exemple, en position couchée, vous devez essayer de lever la jambe complètement étendue, au cas où un exercice aussi simple deviendrait impossible, vous pouvez penser à la présence de cette maladie désagréable.

Pourquoi un problème aussi grave peut-il survenir pendant la grossesse? Malheureusement, la réponse à cette question n’est pas encore connue avec précision. Parmi les causes réelles de l'apparition de la symphysite, les médecins peuvent soupçonner une carence en calcium dans le corps, ainsi qu'une augmentation de la concentration d'une hormone telle que la relaxine dans le corps d'une femme enceinte. De plus, il est fort possible que la symphysite ait été causée par quelques particularités individuelles et différences dans la structure du corps d'une femme enceinte ou par des modifications héréditaires, et peut-être aussi par ses problèmes avec le système musculo-squelettique apparus avant la grossesse.

Cependant, force est de constater que la symphysiopathie ne peut en soi représenter la moindre menace pour le fœtus. Mais tout de même, si ses manifestations habituelles sont exprimées trop brutalement directement au début du travail, cela risque de provoquer une trop grande divergence de la symphyse. Et cela, à son tour, entraînera des problèmes, après quoi la mère peut exiger sans ambiguïté un rétablissement assez long et complexe. Et bien sûr, afin d'éviter de telles conséquences, une femme peut être accouchée par césarienne. Il est nécessaire de dire que dans une telle situation, l'accouchement naturel est tout à fait possible si la fente cardiaque de la femme en question n'a été étendue que de 10 mm maximum, si le fruit n'est pas trop gros et si le bassin d'une femme est de taille normale.

Afin d'éviter la nécessité d'une opération complexe, une femme devrait prendre les mesures appropriées à temps. Idéalement, si vous preniez des mesures préventives avant la conception: par exemple, si vous étiez complètement nourri, si vous étiez aussi mobile que possible, et si vous surveilliez votre posture correcte et si vous travailliez dans la piscine, vous ne risquez peut-être pas d'avoir de problèmes.

Cependant, si le problème vous surprend toujours, il est fortement recommandé de prendre les complexes multivitamines appropriés. Il sera également nécessaire de prendre des suppléments de calcium supplémentaires, ainsi que certaines limitations d'activité physique et même de porter un pansement spécial.

Et afin de pouvoir soulager les douleurs ou simplement d'éviter leurs attaques répétées et fortes, et réduire réellement tous les risques possibles, vous devez suivre certaines règles non complexes:

  1. Limitez les marches et les marches trop longtemps.
  2. Il est également fortement déconseillé de rester assis au même endroit pendant au moins une heure.
  3. En règle générale, il est absolument interdit de s'asseoir et même de mentir sur quelque chose de trop dur.
  4. Il a été précisément noté que des douleurs sévères peuvent être aggravées même avec la position asymétrique du corps de la femme. Lorsque vous vous tenez debout pendant de longues périodes, essayez de répartir le poids le plus uniformément possible sur les deux jambes. Par exemple, lorsque vous êtes assis, ne placez pas vos jambes les unes sur les autres. Essayez toujours d'utiliser uniquement des chaises confortables avec un dossier bien ajustable et, bien sûr, des accoudoirs.
  5. Si les douleurs vous tourmentent la nuit, disons en basculant d’un côté à l’autre, vous devrez d’abord essayer de ne retourner que les épaules et la partie supérieure du corps, puis seulement le bassin.
  6. Par exemple, si vous êtes en service pendant une longue période, essayez de vous assurer que vos genoux ne dépassent jamais le bassin.
  7. Essayez de n'utiliser que des aliments aussi riches que possible en calcium ou de prendre les complexes vitaminiques appropriés, également contenant du calcium.
  8. Assurez-vous de surveiller le gain de poids hebdomadaire. Après tout, le surpoids peut provoquer une augmentation de ces douleurs.
  9. Essayez de porter un pansement qui peut soulager le dos.
  10. Essayez de décharger également l'articulation problématique de la hanche. Par exemple, placez quelques coussins hauts sous vos pieds, ou même des couvertures pliées. Vous pouvez également glisser un autre oreiller de la même dureté sous vos fesses, ce qui soulève légèrement votre bassin. De cette façon, vous pouvez réduire la pression du fœtus en croissance sur toute la région lombaire et bien sûr sur le pubis.
  11. Essayez d'éviter les marches sur le côté (par exemple, dans la cuisine). Au lieu de cela, il est conseillé de faire demi-tour et d'avancer ou de reculer.

En outre, pour atténuer ces douleurs, essayez de prendre la position la plus confortable pour vous. En outre, certains exercices non difficiles peuvent aider:

  • Exercice, qui s'appelle la pose "chat". Pour effectuer cet exercice, vous devrez vous agenouiller confortablement, puis vous appuyer sur vos mains. Ensuite, nous essayons de relâcher tous les muscles du dos. À ce stade, votre tête, votre cou et votre colonne vertébrale doivent être au même niveau. Ensuite, vous devez essayer de plier le dos autant que possible vers le haut, tout en baissant la tête, ainsi que tous les muscles abdominaux et les cuisses pour vous fatiguer légèrement. L'exercice devra être répété 2, voire 3 fois.
  • Numéro d'exercice 2. Allongés confortablement sur le dos, nous essayons de plier le plus possible les genoux tout en plaçant les pieds sur les fesses. De plus, le plus lentement possible, nous écartons les genoux dans différentes directions, en surmontant de préférence certaines résistances, mais cela doit être fait de manière très symétrique. Cet exercice est également répété 5 voire 6 fois.
  • Numéro d'exercice 3. La position de départ pour cet exercice est la suivante: couchés sur le dos, vos genoux doivent être pliés à un angle de 30 degrés. Ensuite, le bassin essaie très lentement de se relever - pendant quelques secondes, réglez cette position, puis abaissez-la doucement. Nous répétons également l'exercice 5 ou 6 fois. Déjà à la fin de la grossesse, il est peu probable que vous puissiez soulever le bassin trop haut, et ce n’est pas vraiment nécessaire, il suffira de l’arracher tout simplement au sol et de le remettre doucement et soigneusement en place.

Tous ces exercices seront souhaitables d'effectuer plusieurs fois par jour, en particulier avec l'augmentation constante de la douleur.

Que faire si vous avez mal aux os et aux muscles entre les jambes pendant la grossesse - Conseils pour les femmes enceintes

Beaucoup de filles, en particulier celles qui n'ont pas encore accouché, s'inquiètent des fortes douleurs entre les jambes pendant la grossesse et tardivement. Ils considèrent que ces symptômes sont la manifestation d'une maladie dangereuse, ce qui les rend constamment nerveux, causant ainsi des dommages à eux-mêmes et à leurs enfants. En fait, il s’agit d’un phénomène normal, bien que désagréable.

Vous pouvez vous en débarrasser à l'aide de remèdes populaires et d'une thérapie physique. Cependant, la médecine a connu des cas où de telles manifestations signalaient un danger pour la santé de l'enfant et de la future mère.

Nous étudions cette question en détail.

Quelles sont les causes de la douleur entre les jambes chez les femmes enceintes - les principales raisons

Selon les gynécologues, un malaise grave en fin de grossesse est un phénomène normal, causé par la préparation naturelle du corps à la naissance. Cette affection survient à la semaine 36, car le bébé se prépare déjà à quitter le corps de la femme. L'estomac baisse, exerce une pression sur l'articulation de la hanche, provoquant un inconfort.

Entre 37 et 38 semaines, le fœtus tombe et les os du bassin commencent à diverger. Puisque l'homme moderne ne se distingue pas par la forme physique et l'endurance, ses ligaments ne résistent pas à une telle pression. Il y a des douleurs, parfois fortes. Il n’est pas surprenant que des centaines de futures mères écrivent sur des forums thématiques des messages selon lesquelles elles ont mal entre les jambes pendant la grossesse.

Cependant, si une douleur intense et aiguë se manifeste dans les muscles, il est préférable de contacter votre médecin. Cela peut être le premier signe d'une fausse couche ou d'une naissance prématurée. Il convient de s’inquiéter si de telles manifestations se font sentir à partir de 34 semaines et au-delà des délais.

Quand la grossesse fait mal aux jambes et aux femmes obèses. Une prise de poids brusque, l'obésité ou une construction «plutôt grosse» sont les causes de nombreuses maladies. Il y a une pression intense sur les jambes, les faisant gémir. Une telle raison est particulièrement caractéristique des filles minces qui ont rapidement pris du poids.

Le manque de vitamines est une autre raison pour laquelle il fait mal entre les jambes pendant la grossesse. L'absence d'une quantité suffisante de calcium et de magnésium dans l'alimentation quotidienne entraîne un affaiblissement du système musculo-squelettique.

Les médecins disent que de tels symptômes deviennent des conditions préalables pour les maladies suivantes:

  • pieds plats;
  • insuffisance veineuse (varices);
  • l'arthrite;
  • blessure à la colonne vertébrale;
  • thrombophlébite;
  • croissance utérine;
  • troubles du foie.

Par conséquent, si vous vous demandez pourquoi, pendant la grossesse, les muscles vous font mal et que faire avec un tel symptôme, il est préférable de contacter votre médecin. Il sera capable de diagnostiquer et de prévenir les maladies dangereuses à temps!

La nature de la douleur

Les douleurs dans les muscles, les os et les ligaments diffèrent par leur origine et leur intensité.

Dans les muscles

Douleur causée par une divergence des os du bassin et une pression sur les ligaments. Mais le même symptôme indique le développement d'une maladie. Il suffit de faire attention à la nature des sensations pour l'autodiagnostic initial.

Lorsque pendant la grossesse, entre les jambes, il y a un léger inconfort, un peu de traction, c'est un symptôme normal. Se sentir comme un sentiment après une longue séance d'entraînement, les muscles surmenés bourdonnent et gémissent. Les femmes éprouvent des douleurs similaires après des exercices d'étirement intenses.

Si vous ressentez un inconfort lorsque vous marchez, soupçonnez-vous d'avoir les pieds plats. Les douleurs aiguës sont accompagnées de crampes constantes. À la fin de la journée, un œdème grave apparaît, les jambes deviennent lourdes.

Lorsque les muscles du mollet font mal, il existe un risque de développer une maladie variqueuse. Ensuite, la douleur devient tirant et caractère terne. Cela commence après une longue marche, accompagnée de l'apparition "d'étoiles".

Lorsqu'une femme a le dos et le coccyx, dans l'aine, faites attention à l'état de la colonne vertébrale. Dommages mécaniques divers, quarts de travail, hernie, autres maladies sont caractérisés par une douleur intense et sourde. Ils apparaissent dans tout le corps, disparaissent et apparaissent.

Sur la question de savoir qui a eu mal aux jambes en portant un enfant, vous pouvez obtenir beaucoup de réponses positives. Dans certaines situations, les filles risquent une fausse couche ou une naissance prématurée.

Le risque réel apparaît entre les semaines 22 et 31. Ensuite, le tir entre les jambes devient insupportable. Accompagné de phénomènes spasmodiques dans la région pubienne. Caractérisé par une douleur dans le bas du dos. Tous ces symptômes nécessitent une attention médicale immédiate.

Le surpoids est la principale raison des blessures entre les jambes pendant la grossesse. Dans ce cas, l’inconfort n’est pas trop prononcé, mais permanent. Il y a une lourdeur dans les jambes, non seulement dans l'aine, mais aussi dans les muscles du mollet.

Dans les os

Les douleurs osseuses proviennent de la séparation des os du bassin en préparation de l'accouchement. Par conséquent, quand cela fait mal (et même très) entre les jambes pendant la grossesse à la semaine 30, ne vous inquiétez pas. Il suffit d'apparaître chez le médecin traitant.

Il y a une gravité, une douleur lancinante. Entre les jambes pendant la grossesse, les os, les muscles et les ligaments font mal, les membres ne peuvent pas être déplacés. Le relief apparaît en décubitus dorsal.

Une autre raison est l'inflammation causée par des maladies infectieuses. Sur les sites d'infection, des pointes apparaissent - adhérences du tissu conjonctif. Situés dans la région pelvienne, ils provoquent des douleurs entre les jambes pendant la grossesse. Le symptôme devient instable, parfois vif. Apparaître une gêne dans le bas de l'abdomen.

Comprendre pourquoi les muscles font mal est facile. La situation est pire avec les os, car même une maladie aussi courante que l'arthrite n'est pas diagnostiquée la première fois au cours de périodes ultérieures. Le malaise devient tirant, la mise au point se propage sur toute la jambe.

Par manque de vitamines pendant la grossesse, les filles ont également eu mal aux os. C'est un signe dangereux entraînant un risque d'accouchement prématuré. La douleur n'est pas caractéristique, survient souvent après une longue marche. Pour un diagnostic en temps opportun, faites attention aux symptômes associés.

Symphyse - une pathologie causée par la mobilité de l'os pubien, son gonflement. Cette affection se caractérise par une césarienne lors de l'accouchement ou une divergence de la symphyse pubienne. Elle se caractérise par des douleurs aiguës et aiguës lors du changement de position dans l'espace ou de la posture. Parfois caractérisé par une douleur lancinante.

Dès que le malaise devient insupportable, aigu et aigu, vous devriez aller à l'hôpital. Un gynécologue diagnostiquera la maladie et vous prescrira un traitement contre les symptômes désagréables.

Comment faire face aux problèmes - conseils pour les femmes enceintes

Il existe deux options de traitement: les médicaments et les non conventionnels. Le premier ne doit être utilisé que conformément aux instructions du médecin. L'absorption inconsidérée de médicaments anti-douleur est néfaste pour la santé de la mère et du bébé!

En cas de symphysite ou de divergence excessive des os du bassin, utilisez un bandage ou un autre bandage de fixation. Ils maintiendront les membres en place, réduisant la douleur et aidant à éviter les blessures.

Les médecins reconnaissent que l'exercice physique est un moyen populaire de se débarrasser de la douleur musculaire entre les jambes. Quelques exercices simples effectués même au cours des dernières périodes permettront de surmonter rapidement un symptôme déplaisant. Mais ils doivent être effectués avec prudence.

Lorsque la raison réside dans le pincement du nerf ou d'autres pathologies du système nerveux, il est recommandé d'appliquer une compresse froide et chaude sur le point sensible. Cela calmera un peu le membre et éliminera temporairement la gêne.

Après la marche, en cas de douleurs aiguës et vives, il suffit de vous allonger sur le dos sur une surface plane et dure. Détendez-vous pendant quelques minutes, laissez votre corps se reposer du stress excessif.

Demandez à quelqu'un de construire un petit support de salle de bain. Assis dessus, vous pouvez prendre une douche chaude. Il soulage les tensions dans tout le corps, détend et réduit le degré d'inconfort.

Prenez un léger auto-massage: caressez légèrement la peau sur l'abdomen, entre les jambes et autour des hanches. La douleur dans les muscles entre les jambes diminue à ce moment-là. Mais ils ne peuvent pas disparaître pour de bon, car c'est une manifestation naturelle.

Dans la soirée, après une dure journée, prenez un petit bain de pieds. Ajouter la camomille, la mélisse, la menthe et le calendula. La décoction d'herbes a un effet relaxant profond sur tous les muscles du corps.

Exercice contre problème

La thérapie physique n’est que bénéfique, mais elle doit être utilisée à bon escient. Un exercice trop intensif dans les dernières périodes peut être nocif. Essayez de pratiquer avec soin, ne surchargez pas vous-même, et la douleur entre les jambes à la fin des périodes s'atténuera.

Quelques exercices:

  1. Tenez-vous sur vos genoux, en vous reposant sur vos paumes, assurez-vous que le dos, les fesses et le cou sont au même niveau. Abaissez lentement le cou, et le dos est le contraire - pliez. Répétez plusieurs fois.
  2. Lorsque les muscles et les os font mal pendant la grossesse, allongez-vous sur une surface ferme et plane sur le dos. Déplacez vos jambes vers vous en essayant de toucher vos fesses avec vos pieds. Sans changer de position, écartez vos jambes pliées au niveau des genoux, à la distance maximale.
  3. Également couchée, pliez les genoux et concentrez-vous sur les pieds. Un peu (n'en faites pas trop!) Soulevez le bassin du sol et abaissez-le. Répétez plusieurs fois.
  4. Préparez un petit support - une petite étagère ou un tabouret. Allongé dans la position ci-dessus, soulevez vos jambes et posez-les sur un support. Tenez pendant 10 minutes.
  5. Asseyez-vous sur une chaise dure, appuyez-vous sur le dos. Levez votre pied et faites quelques mouvements de rotation. Répétez la même chose avec le deuxième membre. Cet exercice accélère parfaitement le sang et détend les muscles.
  6. S'appuyant sur le dossier d'une chaise, asseyez-vous pendant un moment. N'essayez pas de vous approcher trop près du sol et n'allez pas au-delà de votre limite de flexibilité car cela pourrait avoir des conséquences désagréables. Faites-le soigneusement et en petites quantités.
  7. Levez-vous droit et prenez un peu les jambes en arrière. Pliez légèrement les genoux en imitant une sorte de squat. Après changer les membres à certains endroits.

Au début, les exercices peuvent vous aider. Placez un petit banc ou un tabouret bas devant vous, faites un premier pas avec votre pied gauche, puis «tirez» votre pied droit. Pour descendre dans l’ordre inverse: d’abord la marche gauche et après la droite.

Recommandations du médecin pour la prévention

Il n’est pas difficile de se débarrasser des symptômes, mais il est préférable de les prévenir. Il existe diverses mesures préventives recommandées par les médecins. Leur respect est le gage d'une grossesse facile et agréable.

Rappelez-vous ces règles simples mais utiles:

  1. Surveille ton alimentation. Le régime alimentaire d'une femme en position devrait être varié et bénéfique. Si nécessaire, comblez le manque de vitamines avec divers complexes pharmaceutiques.
  2. Buvez beaucoup d’eau - contrairement au stéréotype habituel, ne vous limitez pas. Essayez de ne pas manger d'aliments salés et gras pour éviter l'apparition d'œdème.
  3. Marcher beaucoup dans l'air frais. Il est utile que tout le monde sorte, et personne n'a annulé l'utilisation de la lumière du soleil. Mais ne restez pas constamment dans les rayons directs: en été, marchez à l'ombre.
  4. Ne restez pas toute la journée sur le canapé. Le manque d'activité physique affecte négativement le corps et le déroulement du travail. Si auparavant, vous étiez une personne active, une interruption brutale de l'exercice physique vous garantira un grand inconfort.
  5. Essayez de ne pas vous croiser les jambes. C'est une habitude courante chez beaucoup de femmes. Mais en attendant le bébé, tous les muscles et les os du corps se ramollissent et une telle posture peut leur être nocive.
  6. Portez des chaussures confortables avec des semelles orthopédiques. Les talons doivent être évités, la hauteur maximale - quelques centimètres. S'il ne fait pas chaud dehors, il est préférable de porter des chaussures avec des bas ou des collants.

Conclusion

La douleur dans les muscles et les os entre les jambes aux dernières étapes de la grossesse est un phénomène désagréable.

Il est ajusté à l'aide d'un complexe médical à part entière désigné par un spécialiste.

Os douloureux entre les jambes pendant la grossesse

La survenue d'une grossesse chez une femme devient perceptible lorsque le ventre commence à augmenter progressivement. Au bout de 38 à 39 semaines environ, le corps de la fille achève les derniers préparatifs en vue de l’accouchement - un bébé assez gros devrait facilement surmonter le bassin de la mère. Ses os et son volume interne chez une femme non enceinte et une future mère sont très différents. Ces changements sont impossibles à remarquer car ils se produisent lentement pendant la grossesse.

Cela devient souvent un phénomène lorsque la future mère commence à être perturbée par des douleurs dans le périnée et les muscles abdominaux. Ils ne sont généralement associés à aucune pathologie et constituent une préparation accélérée à la naissance d'un enfant. Le corps "remarque soudainement" que les os du bassin sont encore trop durs - cela nous oblige à libérer plus d'hormones pour les transformer. Cela dépend aussi beaucoup de la physiologie de la mère: le fœtus et les coquilles peuvent atteindre une masse pouvant atteindre huit kilogrammes. Pour le squelette d'une femme fragile, cela se révélera être une épreuve difficile.

La douleur entre les jambes et dans les muscles abdominaux ne survient normalement pas avant 35 semaines - à ce moment-là, le fœtus atteint son poids maximal. Après cela, les processus de sa croissance ralentissent un peu - le système de reproduction d'une femme se prépare à l'accouchement. Par conséquent, toute douleur dans la préparation se manifeste par des douleurs - le bébé commence progressivement à s’enfoncer profondément dans le bassin. Toutefois, certaines complications peuvent être douloureuses à l'abdomen et au périnée, ce qui oblige la mère à être attentive à son état de santé.

Pourquoi mal entre les jambes pendant la grossesse?

La plupart des femmes signalent l'apparition de ce symptôme dans les dernières périodes - de 35 à 39 semaines. De plus, il attire l'attention sur le fait que la douleur n'est ni forte ni insupportable - elle a un caractère ennuyeux et fastidieux. Son occurrence typique est caractérisée par les caractéristiques suivantes:

  1. La douleur entre les jambes ne se produit jamais soudainement - son apparence nécessite un facteur provocant. En fin de grossesse (surtout 38 et 39 semaines), la marche est longue.
  2. Une augmentation du poids corporel chez une femme enceinte entraîne une augmentation de la charge sur les os du bassin. Pourquoi est-ce que cela se passe? Le fait est que pour la naissance normale d'un enfant, les os du bassin se dilatent un peu sous l'influence d'hormones.
  3. Les marches prolongées ou toute autre activité physique associée à l'effort des jambes entraînent une mobilité excessive des articulations de la hanche. Puisque cette articulation est l’un des composants du bassin, la charge est répartie uniformément.
  4. Il y a une pression simultanée sur les os du bassin à l'extérieur et à l'intérieur, ce qui entraîne une faible mobilité des articulations.
  5. L'utérus enceinte appuie sur une multitude de troncs nerveux allant de la moelle épinière aux parois internes du bassin. Par conséquent, même avec de si petites vibrations, leur irritation se développe, ce qui provoque une douleur entre les jambes.

Pendant la grossesse, les douleurs entre les jambes peuvent être dues à des maladies de la colonne vertébrale, mais elles se produiront beaucoup plus tôt, jusqu’à 35 semaines.

Effet de la grossesse sur les os du bassin

Chez la femme, jusqu'à la conception, le fond hormonal est variable, son évolution dépend entièrement du changement de phases du cycle menstruel. Lorsque la fécondation a lieu, son corps crée de telles conditions qui ne visent que la procréation stable. Ceci est facilité par deux glandes puissantes qui se forment dans le système de reproduction d'une femme - le corps jaune et le placenta. Ils sécrètent la substance principale de la grossesse - la progestérone, qui agit sur tous les systèmes organiques:

  • L'un de ses effets est l'effet sur les os du squelette, ce qui est nécessaire pour préparer le pelvis au moment de la naissance. Normalement, ses os sont reliés par des plaques cartilagineuses et tissulaires denses, qui excluent la mobilité.
  • Immédiatement après la conception, la progestérone provoque la dilatation des vaisseaux sanguins de ces composés, augmentant ainsi leur contenu en liquide.
  • Cela vous permet d'augmenter progressivement le volume des os du bassin, de sorte que l'enfant soit à l'aise et libre de grandir.
  • La croissance de l'hormone se produit jusqu'à 35 semaines, après quoi le placenta qui la produit commence à réduire son activité.
  • Au moment de la naissance (de 37 à 39 semaines), le niveau de substances actives diminue fortement, ce qui accélère l'expansion du bassin.
  • Si l'organisme de la future mère "ne s'en sort pas un peu", des douleurs lancinantes commencent alors à apparaître entre les jambes.

Ces sentiments déplaisants n’ont pas de conséquences néfastes pour l’enfant, ils indiquent seulement les derniers préparatifs en vue de sa naissance.

Quels sont les termes et pourquoi la douleur entre les jambes?

La grossesse prend beaucoup de temps, ce qui la divise en intervalles égaux de trois mois - trimestres. Ces périodes diffèrent les unes des autres par des changements caractéristiques survenant chez la mère et le bébé. Extérieurement, ils sont complètement invisibles - une femme n'évalue que le gain de poids et l'augmentation de l'abdomen. Mais la douleur au périnée peut survenir à n’importe quelle période de la gestation, ce qui est important pour le diagnostic rapide des complications:

  1. La douleur entre les jambes aux premiers stades est généralement associée à une toxicose précoce - elle peut être accompagnée d'une augmentation de la sensibilité nerveuse. Par conséquent, la fille commence à percevoir une douleur, même mineure, comme une menace pour la vie du bébé. En effet, les douleurs tiraillantes dans le bas de l'abdomen accompagnent toujours le début de la fausse couche. Mais ce processus est généralement associé à l’épanchement de liquide amniotique et à l’augmentation des saignements vaginaux.
  2. Au cours du deuxième trimestre et jusqu’à 35 semaines, des douleurs entre les jambes peuvent survenir en cas de maladies de la colonne vertébrale. Ceci est facilité par une augmentation de la masse du fœtus et de la future mère, ce qui entraîne une augmentation de la charge sur le bas du dos. La pression exercée sur les racines nerveuses provoque des tirs dans les membres inférieurs et le périnée.
  3. De la semaine 37 à la semaine 39, commence la préparation progressive à l’accouchement, après quoi la tête du bébé se déplace vers la sortie de la cavité pelvienne. Ces «mouvements», qui se produisent (en moyenne) à la semaine 38, entraînent une pression sur les parois du bassin de l’intérieur.

Plus tard, la douleur entre les jambes peut être due à une autre raison - une maladie rénale, qui constitue une raison urgente de commencer le traitement.

Comment éliminer le malaise

Pendant la grossesse, dans de très rares cas, des médicaments sont prescrits, car seuls quelques médicaments n’ont pas d’effet négatif sur l’enfant. Par conséquent, les médecins essaient d'éviter l'utilisation déraisonnable de fonds afin d'éviter d'autres complications. Les analgésiques ont de nombreux effets négatifs, ce qui exclut leur utilisation sous quelque forme que ce soit. Pour éliminer les douleurs douloureuses avant l'accouchement (37, 38, 39 semaines), des méthodes non médicamenteuses sont utilisées:

  • Si la douleur survient après une longue marche ou une charge, un petit repos doit être prévu pour le bassin. Il est nécessaire de s’allonger sur une surface plate et dense pour que la pression sur les os diminue et que la douleur disparaisse progressivement.
  • Well aide à réchauffer la douche, ce qui a un effet relaxant. Vous pouvez le prendre en position assise pour vous rendre à cette position spéciale.
  • L'auto-massage est également un moyen efficace - son essence consiste à caresser légèrement la peau des hanches et du bas de l'abdomen. Cela détournera le système nerveux des impulsions de douleur, ce qui éliminera les sensations désagréables.

Les gels anesthésiques n'auront pas l'effet souhaité, car la source de la douleur se situe profondément dans le périnée - à la surface interne du pelvis.

Pourquoi les muscles abdominaux font-ils mal pendant la grossesse?

Puisque l'utérus pendant la grossesse commence à augmenter vers le haut et vers l'avant, outre la pression exercée sur les os du bassin, il se produit un effet sur les abdominaux. Ses muscles commencent à s'étirer progressivement, «libérant de l'espace» dans l'abdomen pour le fœtus et ses membranes environnantes. Les muscles abdominaux de chaque fille sont développés individuellement, ce qui reflète leur capacité à s'étirer.

S'ils sont de taille suffisante et de ton bon, alors, sous l'influence de l'utérus en croissance, leur élasticité sera observée. Mais ils ne doivent pas être trop détendus au moment de la naissance, car la rapidité de la naissance d'un enfant dépend de son travail. Par conséquent, lors de la préparation à la grossesse, une grande attention est accordée à l'état des abdominaux. De 37 à 39 semaines, il est soumis à une charge maximale, pouvant se manifester par des douleurs dans la paroi antérieure de l'abdomen. Il est difficile de les confondre avec des signes de complications, car il n’ya plus de symptômes en dehors de l’inconfort.

L'effet de la grossesse sur les muscles abdominaux

La progestérone, l'hormone principale de la grossesse, participe également à la préparation du tissu musculaire (pour l'étirement par la croissance de l'utérus). Dès 4 semaines après la conception, lorsque le placenta se forme, il commence à apparaître en quantités maximales. La libération uniforme de l'hormone produit certains effets invisibles pour la femme enceinte:

  1. La progestérone a un effet bénéfique sur le tonus des tissus musculaires, ce qui affecte littéralement tous les systèmes organiques.
  2. Le point d'application principal est la presse abdominale, car son état dépendra du soutien de l'utérus en croissance pendant la grossesse.
  3. Jusqu'à 37 semaines, les muscles abdominaux sont détendus, ce qui permet une augmentation sans entrave du volume interne de l'abdomen.
  4. À la fin des derniers préparatifs pour l’accouchement, le placenta perd progressivement son activité - le taux de progestérone dans le sang commence à chuter brusquement.
  5. Après cela, les muscles abdominaux commencent à retrouver un tonus et une activité normaux. Le système nerveux reprend le contrôle de ses contractions.
  6. Pendant le travail, elles participent directement au travail et aident l'utérus à expulser le fœtus de sa cavité.

Par conséquent, le développement des muscles abdominaux avant la grossesse dépend en grande partie - une bonne pression à ce moment-là permet une naissance rapide et peu douloureuse pour une fille.

Comment distinguer la norme de la maladie?

Les douleurs abdominales qui se produisent à la fin de la grossesse (37–38 semaines) peuvent accompagner de nombreuses complications. Mais contrairement à eux, les sentiments lorsque vous étirez la presse se produisent progressivement et ont une expression faible. Mais les symptômes des maladies ne paraissent jamais «typiques», ce qui oblige le médecin à faire attention à toute plainte. Des sensations désagréables dans l'abdomen peuvent survenir avec les complications suivantes:

  • Le décollement placentaire, qui survient généralement tard dans la période de 37 à 39 semaines. Il s'accompagne également de légères douleurs dans l'abdomen, mais elles s'accompagnent toujours de pertes sanguines vaginales.
  • Une rupture complète ou partielle de l'utérus se produit immédiatement avant ou pendant l'accouchement. Il se produit à la hauteur d'une contraction et se manifeste par des douleurs aiguës dans l'abdomen. Après cela, l'estomac perd sa symétrie - il y a une section de "rétraction".
  • Les maladies inflammatoires aiguës et chroniques sont courantes - elles suivent toujours un cours différent. Les femmes enceintes ont généralement une appendicite aiguë ou une inflammation du pelvis rénal - pyélonéphrite. Ils sont également accompagnés de douleurs douloureuses, mais sur fond de signes d'inflammation dans le corps.

Dans les dernières périodes (de 37 à 39 semaines), les femmes commencent à être observées dans les conditions de la maternité, ce qui exclut le développement soudain de complications.

Comment réduire les malaises?

La douleur dans les muscles de la presse sert en quelque sorte de préparation aux futures naissances. Par conséquent, elle ne devrait pas être éliminée à l'aide de médicaments. Pour réduire l’inconfort, vous pouvez utiliser des méthodes moins risquées pour la santé du bébé:

  1. Le principal moyen de prévention consiste à préparer les abdominaux à la grossesse. Son entraînement intensif tout au long de l'année (minimum) avant la conception réduit le risque de complications lors de l'accouchement.
  2. Si, toutefois, la douleur vous dérange, vous devez choisir la bonne posture - dans certaines positions, la pression sur l'estomac diminue. Cette position devrait être choisie indépendamment, basée sur des sentiments personnels. Il n'est pas recommandé de simplement s'allonger sur le ventre ou sur le dos.
  3. Well aide au massage relaxant - des caresses légères et fluides sur l’abdomen ont un effet distrayant.

Ne vous concentrez pas trop sur les symptômes - il reste encore un accouchement au cours duquel vous devrez endurer une douleur considérable. Par conséquent, la future mère devrait avoir de la patience pour se préparer à un événement aussi important, afin de ne pas surcharger le système nerveux.



Article Suivant
Douleur lombaire à droite