Comment traiter la douleur à la cheville


La jambe de la cheville est constituée d’un ensemble de tendons et de 3 os principaux: le bélier, le tibia et le péroné. Tout dommage entraîne un déplacement du talus et des douleurs à la cheville de l'intérieur ou de l'extérieur. Mais si vous connaissez la cause exacte des dommages, il sera facile d'éliminer cette maladie désagréable à l'aide de médicaments. Sur la façon de traiter la douleur à la cheville, vous apprendrez de notre article.

Dans certains cas, il est possible de déterminer la cause de la douleur à la cheville en suivant attentivement les symptômes de la douleur. Cela peut être fait si la douleur est causée par un traumatisme.

Si la jambe est rapidement enflée, une hémorragie s'est formée et vous avez ressenti une vive douleur à la cheville, ce qui indique une entorse de la cheville. À la palpation, la victime ressent une vive douleur. En règle générale, cela se produit lorsque le pied est tourné vers l'intérieur. À la fracture, les symptômes restent les mêmes. Cependant, à la palpation, la douleur se fait sentir à la cheville ou légèrement plus basse.

La luxation de la cheville est caractérisée par une augmentation de la cheville et du talon, une forte déformation de cette région. On note également une hémorragie à l'arrière du pied, le talon est tourné à l'intérieur.

Une douleur à la cheville des jambes peut survenir lors d'une fracture du calcanéum. Le talon est élargi, tourné vers l'extérieur. Une personne ne peut pas se tenir sur la jambe à cause de la forte douleur à la cheville.

Si un large hématome s'est formé à l'arrière du pied, que la voûte plantaire longitudinale s'est aplatie et que la palpation au niveau de la cheville provoque une douleur coupante, cela peut être dû à une fracture de la diaphyse des os métatarsiens.

Causes de douleur à la cheville

La question qui intéresse beaucoup de gens est liée aux raisons pour lesquelles la cheville fait mal. Il y a plusieurs réponses ici. Considérez les principales causes de douleur à la cheville:

  • Chaussures inconvenantes, talons hauts - provoque une douleur à la cheville lors de la marche. Il résulte de la répartition inégale de la charge sur les muscles du système musculo-squelettique. Surtout souvent la belle moitié de l'humanité est confrontée à ce problème;
  • Les blessures décrites ci-dessus ont été provoquées par un atterrissage infructueux après un saut, par négligence, par la chute d'un objet lourd, etc. Cela peut être une entorse, une fracture, une fracture musculaire;
  • L'arthrite est une maladie inflammatoire caractérisée par des lésions aux articulations. Se produit en raison de troubles métaboliques, maladies dégénératives. Les personnes plus âgées développent de l'arthrose en raison de l'usure à la surface des articulations liée à l'âge.
  • L'arthrose, résultant de blessures fréquentes aux os du pied, d'embonpoint et de chaussures inconfortables. En même temps, la personne ressent une douleur à la cheville au repos et en marchant;
  • La polyarthrite rhumatoïde est due à des lésions du tissu conjonctif des articulations;
  • Goutte - une maladie caractéristique principalement chez les hommes âgés. Cela se produit en raison de l'accumulation d'acide urique dans le sang. En conséquence, le dépôt d'acide urique sur la surface des nœuds goutteux.

Cheville douleur et gonflement

En plus de la douleur, de nombreuses personnes, principalement des femmes, remarquent également que leurs chevilles gonflent et font mal à la marche. Cela se produit généralement à la fin de la journée. La douleur quotidienne à la cheville et l'œdème sont associés à un effort excessif et à une fatigue des jambes. Le plus souvent, ces symptômes sont ressentis par des personnes qui passent beaucoup de temps «debout» ou assises. Par exemple, les caissiers, les enseignants, les employés de bureau. Commencez le traitement de la douleur à la cheville avec des chaussures confortables, des bains de pieds chauds et un massage.

Pourquoi les chevilles sont-elles douloureuses et gonflées? Des douleurs aux chevilles et un œdème peuvent survenir dans les maladies suivantes: varices, pieds plats, maladies du rein, système cardiovasculaire, troubles métaboliques.

Premiers secours en cas de douleur à la cheville

Pour les entorses, les fractures et les douleurs à la cheville dues à des blessures causées par l'extérieur ou l'intérieur, il est important de fournir les premiers soins à la personne blessée correctement et en temps utile. Bien sûr, il est conseillé de le livrer immédiatement à la salle d'urgence ou d'appeler une ambulance.

Avant l'arrivée des soins médicaux, assurez-vous que la victime est au repos, retirez vos chaussures. Si possible, fixez la jambe avec un bandage serré, un bandage élastique. Il est également important que la cheville soit affectée par le froid. Pour ce faire, utilisez une compresse froide (bouteille d’eau froide, glace, neige ou tout objet froid).

Douleur à la cheville: traitement

Il est possible de choisir une méthode de traitement de la douleur à la cheville uniquement après avoir diagnostiqué et identifié la cause - pourquoi la cheville fait mal. Pour commencer, contactez votre traumatologue ou votre rhumatologue. Si nécessaire, le médecin vous donnera une image radiographique et effectuera une étude biochimique. Ces méthodes de diagnostic sont nécessaires pour un diagnostic précis.

Le traitement de la douleur à la cheville due à une blessure est effectué en appliquant du gypse. S'il y a un déplacement des os, une intervention chirurgicale sera nécessaire. Des médicaments peuvent également vous être prescrits pour accélérer la fusion osseuse (vitamine D, calcium, momie) et prévenir l'enflure.

Si la raison réside dans le surmenage, les charges excessives, alors vous devriez faire un bain de pied contrastant, une douche froide. N'oubliez pas de repos, utilisez des crèmes à base d'extrait de marron d'Inde ou d'héparine. Ils aideront à améliorer la circulation sanguine, à soulager le gonflement. Le traitement de la douleur à la cheville et de l'œdème peut être effectué avec des médicaments diurétiques.

En cas d'excès de poids, vous devez passer à une alimentation appropriée, faire un régime, aller régulièrement à la gym, ne pas oublier l'exercice. Cela aidera à améliorer le métabolisme, à perdre ces kilos en trop, à se mettre en forme.

L'arthrite, l'arthrose et d'autres maladies provoquant des douleurs à la cheville sont traitées avec des anti-inflammatoires non stéroïdiens. La douleur aidera à éliminer l'ibuprofène, le diclofénac et le kétoprofène. Et pour la régénération du tissu cartilagineux, la glucosamine, la chondroïtine et d'autres chondoprotecteurs sont utilisés.

Pieds douloureux aux chevilles: causes et effets de ce symptôme. Comment traiter une douleur intense aux chevilles des jambes: le conseil du médecin

Une cheville est une formation osseuse située dans la partie inférieure de la jambe.

Cette articulation est soumise à de lourdes charges, elle est donc exposée aux blessures et aux maladies fréquentes.

Laissez-nous examiner plus en détail pourquoi les chevilles des pieds font mal et comment y faire face.

Pieds douloureux aux chevilles: causes

Le plus souvent, la douleur aux chevilles survient pour ces raisons:

1. Blessures aux chevilles et aux pieds. En règle générale, ils sont dus à des effets mécaniques sur le tissu osseux du pied: une personne trébuche, expose une jambe, tombe ou laisse tomber un objet trop lourd dessus.

Parfois, ces ecchymoses entraînent des conséquences plus graves: entorse ou fracture des os du pied. Dans ce cas, la personne souffrira de douleur intense et de boiterie.

2. L'arthrose déformante est une pathologie assez grave, qui affecte également le système musculo-squelettique et les chevilles. Souvent, avec un traitement retardé, cette arthrose progresse et conduit à une invalidité. La cause de cette maladie est une blessure au pied.

3. L'arthrite dégénérative est inhérente non seulement aux personnes âgées, mais également aux jeunes. Cette maladie contribue à l'effacement rapide du tissu cartilagineux recouvrant le sac articulaire. De ce fait, la surface des os de la capsule articulaire devient rugueuse et grossière, ce qui entraîne une grave inflammation, une douleur à la cheville et une détérioration de son mouvement.

Si vous ne traitez pas l'arthrite dégénérative, elle progressera et provoquera une douleur intense.

4. Une entorse à la cheville est due à un mouvement brusque du pied lorsqu'un pied tombe ou est replié vers l'intérieur. Dans cette condition, une hémorragie et un œdème peuvent également se développer. Lorsque la palpation sera perceptible forte douleur de la cheville.

5. La fracture de la cheville externe s'accompagne d'une perte totale de ses capacités motrices. Ainsi, une personne ne pourra pas pleinement marcher sur le pied. Parfois, il y a un engourdissement des doigts et des pieds.

La palpation de la fracture peut clairement sentir les fragments d'os ou le resserrement caractéristique. Cette condition nécessite un traitement immédiat.

6. Des chaussures souvent inconfortables (talons trop étroits ou trop hauts) peuvent provoquer des douleurs pathologiques aux chevilles. Cela s'explique par le fait que, par sa structure, le pied d'une personne doit être à plat ou légèrement surélevé. Quand il se lève fortement, alors avec des coins pointus peut être blessé tout le temps. De plus, lorsqu’on marche avec des talons hauts, la charge sur les chevilles et l’ensemble du pied n’est pas uniformément répartie, ce qui entraîne le développement d’une inflammation.

7. La polyarthrite rhumatoïde est une maladie pouvant être causée par des blessures, une immunité réduite et des infections. En règle générale, il se présente sous une forme chronique, provoquant une douleur constante et douloureuse à la cheville.

8. L'arthrite sous sa forme «classique» est presque toujours une conséquence directe d'une blessure antérieure (ecchymose, fracture, rupture du ligament, etc.). En raison de l'impact de divers processus biologiques lors de l'inflammation de l'articulation, des modifications pathologiques sous la forme de remplacement du tissu cartilagineux du tissu inélastique (conjonctif) se développent.

9. La goutte est une maladie associée à une accumulation excessive d’acide urique dans le sang, ce qui provoque la déposition d’articulations goutteuses dans les articulations.

En plus de la douleur, la goutte peut entraîner une détérioration des reins et du foie. Il est considéré comme une maladie chez les personnes âgées, car c'est chez elles qu'il est plus courant.

10. La tendinite est une maladie qui s'accompagne d'une inflammation et d'une douleur graves. Cela se produit en raison d'une surcharge prolongée des articulations. Pour la tendinite, le gonflement de la cheville et la douleur le long des tendons sont inhérents.

Si vous ne traitez pas cette maladie, cela peut entraîner une rupture du tendon.

11. Le développement d'un cancer à la cheville peut également causer une douleur intense.

Pieds douloureux aux chevilles: symptômes

Considérez les symptômes de dommages les plus courants pouvant survenir avec une douleur aux chevilles:

1. Des entorses peuvent entraîner une hémorragie sous-cutanée et un hématome.

2. Avec fracture et luxation simultanées de la cheville, l'articulation entière devient très enflée. Il perd sa mobilité et partiellement sa sensibilité. Avec une fracture ouverte de la cheville, des fragments d'os peuvent être vus de l'articulation.

3. Avec l'arthrite, on peut observer une douleur paroxystique aiguë qui aggrave après une longue marche.

4. Lorsque la goutte fait mal, douleur chronique.

5. Avec le développement de pathologies cancéreuses chez l'homme, la température du corps, les douleurs à la cheville et son gonflement peuvent être augmentés. Cette condition nécessite un diagnostic et un traitement immédiats.

Pieds douloureux aux chevilles: diagnostic et traitement

Pour la douleur aux chevilles, vous devriez contacter un traumatologue. Après inspection, il nommera ces examens:

Le traitement de la douleur aux chevilles est effectué sur la base de la maladie détectée et du diagnostic établi.

La thérapie classique implique de prendre de tels groupes de médicaments:

1. Médicaments antidouleur (analgésiques) pour réduire la douleur intense.

2. Anti-inflammatoires à usage oral et local.

3. Chondroprotecteurs pour la restauration de la structure cartilagineuse.

4. Antipyrétiques (utilisés à haute température).

En outre, la thérapie générale en fonction de la maladie comporte les ajouts suivants:

1. Si la douleur à la cheville a été causée par le surmenage et la marche avec des chaussures impraticables, vous devez toutefois vous assurer de repos complet pendant 3 à 4 jours. Il est également utile de faire des bains contrastants pour les pieds.

2. Lorsque l'arthrite est détectée, le patient doit rester complètement calme. Il est recommandé de rembobiner les chevilles malades tous les jours avec un bandage élastique qui soulagera la douleur et améliorera la circulation. En outre, vous devriez faire des exercices thérapeutiques pour les chevilles.

3. Quand une fracture de la cheville est nécessaire pour agir conformément à ce plan:

• inspecter la jambe affectée pour détecter des blessures, des coupures, etc. (s'ils sont présents, ils doivent être traités avec un antiseptique);

• appeler une ambulance;

• mettre une attelle sur la cheville pour que la victime ne se blesse plus;

• Appliquez quelque chose de froid sur la blessure pendant dix minutes (cela aidera à soulager l'enflure).

Dans le même temps, il est important de savoir ce qui ne peut être fait en cas de fracture de la cheville:

• vous ne pouvez pas essayer indépendamment de corriger une cheville inversée ou cassée, car cela ne ferait qu'aggraver la position du patient et lui causer une grande douleur;

• n'essayez pas de retirer les fragments d'os sortant de la jambe (dans ce cas, vous devriez mettre un pansement stérile sur ceux-ci);

• La victime ne devrait pas être autorisée à marcher sur la jambe blessée, même si elle dit ne pas ressentir de douleur (une personne en état de choc peut ne pas ressentir de douleur aiguë, mais il vaut mieux rester en sécurité et la maintenir en position assise).

4. En cas de luxation ou d'étirement des muscles de la cheville, il est nécessaire de la réparer avec un pansement et d'envoyer la victime chez un médecin. Après examen, le médecin sera en mesure de déterminer l'étendue des dommages et de prescrire un traitement anti-œdème.

Il est important de savoir que parfois, après une déchirure du ligament, la blessure est si complexe qu'elle nécessite une intervention chirurgicale. Dans une telle opération, les médecins soulageront une personne des hématomes, des hémorragies abondantes et des vaisseaux sanguins endommagés. Après ce traitement, la période de réadaptation prendra au moins un à deux mois.

De plus, afin de réduire l'œdème postopératoire, il est recommandé de poser une cheville douloureuse sur des coussins hauts afin de normaliser la circulation sanguine.

5. Lors de la détection d'une tendinite ou de diverses formes d'arthrite, il est nécessaire de mener un traitement complet comprenant la physiothérapie, la gymnastique, le massage et la pharmacothérapie.

Il convient de rappeler que de telles maladies ne peuvent pas être déclenchées, car sinon elles entraîneraient des conséquences graves, telles que la perte de la capacité de déplacer l’articulation, sa destruction, sa douleur pathologique et son handicap.

6. Lorsque des pathologies oncologiques sont trouvées à la cheville, il est nécessaire de commencer le traitement dès que possible, car le taux de guérison et son résultat favorable en dépendent en grande partie.

Pieds douloureux aux chevilles: prévention

Afin d'éviter toute douleur aux chevilles, vous devez respecter les recommandations suivantes:

1. Portez des chaussures confortables sur une semelle plate. Si vous voulez vraiment porter des chaussures à talons, sa hauteur ne devrait pas dépasser 3 cm et vous ne pouvez pas les porter plus de deux fois par semaine.

2. Traitez même les petites contusions à la cheville et prévenez leur inflammation.

3. Il est temps de faire attention à la douleur dans les chevilles et de diagnostiquer.

4. Masser les pieds et les bains aux herbes.

5. Prenez une douche de contraste.

6. Évitez les courants d'air et l'hypothermie des pieds.

Que faire si l'os de la cheville du pied est enflammé et douloureux

Quand un os de la jambe fait mal (du côté de la cheville), le problème est associé à un changement de la position de l'os. L'os principal de la cheville, la branche, peut se déplacer et causer des douleurs externes et internes. Cela crée une gêne, une douleur et, avec le temps, peut entraîner des maladies des articulations. Un tissu endommagé peut s'enflammer et provoquer l'une des affections osseuses.

La reconnaissance rapide de la cause de la douleur aidera à éviter les effets indésirables. Si elle est associée à une blessure, les revêtements en plâtre et les pneus peuvent aider. Si l’inconfort est causé par de mauvaises chaussures ou des maladies des articulations, l’accent est mis sur la résolution de ces problèmes.

Structure de la cheville

La cheville est constituée de trois os: le bélier, le tibia gros et le tibia. Le principal est un bélier, il a une fonction de support, il relie les trois os ensemble. Il fait légèrement saillie sur le côté. Par conséquent, en cas de pathologie, une bosse se forme sur la cheville, près de l'os en suspens. C'est elle qui souffre le plus des coups et des blessures. Cet os fait mal avec des blessures à la jambe sur le côté de la cheville, de l'extérieur.

Les os du tibia et du péroné sont moins souvent exposés à des influences extérieures, mais ils sont parfois blessés.

Pour les douleurs sévères, une radiographie est prescrite, ce qui permet d'examiner l'état des structures osseuses dans différentes projections et d'établir un diagnostic précis.

Causes et symptômes de la douleur à la cheville

Les symptômes associés aideront à identifier les causes de la douleur à la cheville:

  • Entorse La victime ressent une vive douleur à la cheville, une hémorragie notable (mais pas nécessairement). Elle est accompagnée de douleur lors de la vérification de la zone endommagée, du mouvement et des actions avec une charge sur la zone touchée. La jambe gonfle fortement, en particulier dans la région du talon, parfois elle tourne à l'intérieur.
  • Fracture Une douleur intense apparaît soudainement, en règle générale, elle palpite et est terne. En sondant la zone endommagée, cela augmente. Lorsque vous vous déplacez, il est ressenti non seulement dans la mise au point, mais aussi plus haut, il peut être donné à l'articulation du genou, mais plus souvent, il est transmis plus bas à la zone du pied. Si le calcanéum a souffert, il s'avère généralement qu'il est difficile de se lever. Et pour une fracture des os métatarsiens, un hématome étendu est caractéristique et s'étend jusqu'à la face interne de la cheville.
  • Jambes disloquées. Si l'os gonflé de la jambe est douloureux sur le côté (à la cheville), de l'intérieur, il est possible que le patient se soit luxé du côté du pied à l'extérieur. Dans ce cas, le pied occupe une position non naturelle, tout mouvement provoque une douleur insupportable.
  • Déchirure musculaire Conduit à la perte de fonctions motrices. La cause de la blessure est une négligence, des sauts, des chutes avec l'appui du pied.

Premiers secours en cas de blessure

Après avoir appelé une ambulance, vous devez essayer d'aider la victime. Tout d’abord, il est pratique de s’asseoir pour assurer une position confortable de la jambe blessée.

  • En cas de blessure, appliquez un bandage élastique sur la cheville. Si ce n'était pas à portée de main, l'habituel fera l'affaire. Le bandage doit être appliqué fermement, sans bloquer la circulation sanguine.
  • Avec les fractures ouvertes, il est important d'arrêter le saignement. Pour arrêter le sang, le même pansement suffit, mais il est appliqué par le chevron autour de la plaie et non sur le dessus. Le bandage doit presser le tissu autour de la plaie. La compression de ces zones ralentit le flux de sang et sa sortie de la plaie. Mais la pression sur la région blessée elle-même ne fera qu’accroître le saignement. Il est impossible d’appuyer trop fort. Pour prévenir l'inflammation, vous devez traiter la plaie avec de l'alcool.

Si un contact avec le pied est douloureux ou si l'articulation a pris une position non naturelle, il est préférable de ne pas essayer d'aider le blessé, cela ne peut qu'aggraver son état. Il est préférable de donner un analgésique et d'attendre les médecins.

Autres causes de douleur

La cause de la douleur n'est pas nécessairement un traumatisme. Si l'os ne fait pas mal à la jambe endommagée du côté de la cheville et que les symptômes ne coïncident pas avec ceux décrits, la raison en sera différente:

  • Des chaussures de la mauvaise taille ou du mauvais style. Modèles avec une cheville étroite et haute fortement appuyée sur la cheville. Même si extérieurement le frottement n'est pas visible, il se fait connaître par des douleurs sourdes constantes. Le moyen le plus simple de résoudre ce problème consiste à modifier la paire non aboutie.
  • La goutte Surtout chez les hommes d'un âge avancé. L’excès d’acide urique dans le sang affecte négativement l’état des os et des articulations, ce qui provoque une gêne permanente.
  • L'arthrite L'inflammation des tissus de l'articulation entrave sérieusement les mouvements. Se présenter à la fois indépendamment et dans le contexte d'autres maladies des os, des articulations.
  • Arthrose rhumatoïde. Maladie auto-immune sévère, affecte les os et le cartilage. Provoque une déformation des articulations et une douleur intense.
  • L'arthrose est caractéristique des personnes âgées. Leurs articulations s'usent, perdent leurs fonctions anciennes et commencent à être douloureuses tout le temps.

Il ne s’agit pas d’une liste complète des raisons pour lesquelles il peut y avoir une gêne, vous ne devez donc pas essayer de poser vous-même un diagnostic.

L'œdème peut aussi causer de la douleur. Ils surviennent lors de positions debout prolongées sur les jambes, accompagnés d'erreurs de nutrition et de diverses maladies d'organes et de systèmes:

  • troubles cardiovasculaires provoquant la stagnation des fluides;
  • problèmes rénaux et urinaires;
  • varices et thrombophlébite;
  • forts degrés de pieds plats;
  • dysfonctionnements métaboliques;
  • l'obésité.

Les œdèmes sont caractéristiques de la période de grossesse, lorsque le corps de la future mère est soumis à une pression énorme. Les tissus œdémateux exercent une pression sur les articulations et les nerfs, des douleurs persistantes et sourdes apparaissent.

Traitement de la douleur

Si la cause de l'inconfort est mineure (chaussures étroites, position incorrecte des jambes, un coup léger), il est facile de se débarrasser des symptômes à l'aide de bains, de massages chauffants ou d'acupuncture.

Pendant la grossesse, on applique un bandage compressif pendant la grossesse afin de réduire l'accumulation de liquide et la pression sur l'articulation.

Pour les blessures, le traitement est plus grave et prolongé, il est prescrit par un médecin. Si une fracture est suspectée, des radiographies sont prescrites. Si nécessaire, les fragments osseux sont capturés à l'aide d'une intervention chirurgicale ou d'un extrait squelettique. Lorsque vous vous déplacez, ils fixent d'abord l'articulation déplacée et appliquent un bandage compressif.

Du gypse ou de la fente est appliqué, le patient passe par une longue période de récupération.

Après avoir retiré le pansement prescrit le cours de massage. Les techniques de massage réduisent la sensibilité des zones endommagées, accélèrent la guérison et contribuent à l'élimination des cônes sur la cheville au niveau de l'os.

Couplé avec des massages et des bains médicaux prescrits thérapie par l'exercice et la physiothérapie. L'entraînement physique thérapeutique est un remède universel pour diverses causes de douleur: étirement, fracture, œdème. Une attention particulière est accordée à la physiothérapie pour les violations dans le travail des articulations, lorsque l'os grossit. Les traitements à l'eau et le massage instrumental éliminent rapidement l'inconfort.

Prévention de la douleur à la cheville

Pour maintenir les os et les articulations de la cheville dans un état mobile sain, les médecins recommandent:

  • faites des jambes courtes mais lourdes tous les jours;
  • lors de la pratique sportive, porter des dispositifs de soutien spéciaux;
  • ne portez pas de chaussures étroites, les modèles avec une chaussure inconfortable;
  • surveiller la quantité d'eau consommée, le métabolisme et le régime alimentaire;
  • prendre des suppléments de calcium pour réduire la fragilité des os;
  • faites preuve de prudence lorsque vous faites du sport.

Mais si vous avez déjà un os à la cheville, vous ne devez pas différer la visite chez le médecin. Plus tôt le diagnostic est établi et le traitement commencé, plus la mobilité de l'articulation sera rétablie rapidement.

Les principales causes de douleur à la cheville

Lorsque les chevilles des pieds vous font mal, les raisons de cette indisposition peuvent être associées à un surmenage normal ou à la marche avec des chaussures à talons hauts. Eh bien, si c'est le cas, car il faut alors se débarrasser de la douleur juste assez pour se détendre ou changer de chaussures inconfortables. Mais parfois, le syndrome douloureux signale des maladies plus graves nécessitant des soins médicaux et une thérapie compétente. La plupart des maladies de la cheville sont faciles à traiter, mais vous devez d’abord comprendre pourquoi elles sont apparues.

Pourquoi une jambe à la cheville fait mal - les principales raisons

Que la cheville fasse mal de l'intérieur ou de l'extérieur, la cause de la pathologie ne peut être déterminée que sur la base de la nature du syndrome douloureux et des symptômes associés. Le plus souvent, l'inconfort provient de telles conditions ou maladies.

Blessures

Un atterrissage infructueux en sautant, des objets lourds qui tombent sur les jambes, des virages brusques lors de la marche - tout cela peut entraîner des lésions à la cheville et des douleurs. En raison de mouvements imprudents, divers types de blessures se produisent:

  • Entorse - lorsque le ligament de la cheville est blessé, un œdème apparaît à l'extérieur ou à l'intérieur de la jambe, et lorsque le pied est poussé ou palpé, une douleur aiguë se fait sentir sous la cheville.
  • Fracture de la cheville externe - les symptômes ressemblent généralement à ceux d'une entorse, mais à la palpation, la douleur est douloureuse non seulement sous la cheville, mais aussi directement à l'intérieur. La cheville est souvent douloureuse de l’extérieur, bien que cela puisse gêner ailleurs.
  • La subluxation ou la luxation de la cheville - souvent une luxation se produit à la jonction du calcanéum et du talus, entraînant un épaississement dans la région de la cheville et du talon. Parfois, un traumatisme est observé dans les os du métatarse ou du tarse, ce qui entraîne la saillie de l'os disloqué dans différentes directions.
  • Fracture du calcanéum - lorsque le talon est endommagé, son épaississement est clairement visible, comme s'il était retourné. La victime ne peut pas se tenir sur la jambe et ressent une vive douleur à la cheville lors de la marche.

Arthrite dégénérative

La maladie survient à la suite d'une abrasion naturelle du tissu cartilagineux recouvrant l'os du sac articulaire. En conséquence, le mouvement de l'os est entravé, un processus inflammatoire se produit, ce qui conduit à des sensations douloureuses.

Arthrose déformante

La maladie est une maladie très grave des articulations et conduit souvent à une perte d'efficacité. La pathologie affecte tout le système musculo-squelettique, y compris les chevilles, et la fait particulièrement ressentir lors des mouvements. Progressivement, la douleur augmente et devient presque insupportable.

À ce stade, vous pouvez uniquement éliminer l'inflammation et anesthésier les articulations touchées, mais il n'est plus possible de restaurer complètement le cartilage touché.

Polyarthrite rhumatoïde

La maladie du tissu conjonctif est une conséquence de la prédisposition génétique, d'infections, de divers types de facteurs déclencheurs, tels que le stress, l'hypothermie, l'intoxication. La maladie se développe lentement, d'abord il y a une raideur dans les articulations, puis une douleur dans la jambe au-dessous du genou, qui augmente progressivement avec la marche.

Tendinite

La maladie est associée à une inflammation des tendons résultant d'un effort physique accru, de blessures, de maladies rhumatismales ou infectieuses, d'une neuropathie et de plusieurs autres causes. La douleur peut être à la fois modérée et brûlante. De plus, on observe une raideur des articulations, une rougeur et un gonflement.

Autres raisons

Entre autres raisons, lorsque l'os de la jambe du côté de la cheville fait mal, nous pouvons distinguer:

  • maladies oncologiques;
  • l'arthrite sous sa forme classique;
  • la goutte.

Diagnostics

Si la jambe fait mal autour de la cheville, c'est la raison d'une visite immédiate chez le médecin. Il n'est pas nécessaire de s'auto-traiter, car seule une radiographie et un ensemble de procédures de diagnostic supplémentaires aideront à déterminer la cause et à permettre au spécialiste de prescrire le traitement approprié. Vous pouvez consulter un traumatologue ou un rhumatologue. L'un de ces médecins procédera à un examen primaire et, en fonction des symptômes, enverra les examens suivants:

  • radiographie;
  • tomographie par ordinateur;
  • IRM
  • analyses générales d'urine et de sang;
  • examen biochimique du sang.

Douleur osseuse à la jambe du côté de la cheville - que faire?

Si la jambe est enflée autour de la cheville et que vous avez mal, avant de consulter un médecin, vous pouvez prendre un certain nombre de mesures à la maison, ce qui vous permettra d'atténuer la douleur et d'éliminer l'enflure:

  • Lorsque les jambes gonflent, vous pouvez réduire l'enflure en les élevant au niveau de la poitrine. Pour ce faire, utilisez un petit banc ou une chaise longue. La nuit, vous pouvez mettre un oreiller sous les membres, ce qui améliorera la circulation sanguine et atténuera l'œdème.
  • L'utilisation de bandages élastiques permettra un peu de pincer la zone enflée et de réduire l'enflure. Avec l'aide de bandages, vous pouvez soulager les symptômes de l'indisposition lors de la marche et éliminer les sensations douloureuses.
  • Si les jambes sont dérangées par le surmenage, il n’est pas mauvais de leur préparer un bain de contraste pour finir avec de l’eau fraîche.
  • Avant la disparition de la douleur et de l’enflure, il est recommandé de porter des chaussures confortables qui ne pincent pas la cheville et ne gênent pas le mouvement.
  • Des exercices physiques, en particulier pour les chevilles, permettent d'améliorer l'activité musculaire et la circulation sanguine.

Si toutes les actions ci-dessus n'apportent pas de soulagement et si la douleur à la cheville lorsque vous marchez ou dans un état calme ne passe pas, vous ne devez pas différer la visite chez le médecin. Il est possible que vous ayez une maladie grave nécessitant l'intervention d'un rhumatologue ou d'un traumatologue.

Douleur à la cheville

La formation osseuse située dans la partie inférieure de la jambe s'appelle la cheville. Cette zone est la plus exposée aux divers types de blessures causées par de lourdes charges sur les membres inférieurs. Si la jambe est enflée autour de la cheville et fait mal, il est alors nécessaire de neutraliser de telles manifestations, car elles causent beaucoup de désagréments à une personne, perturbant ainsi le rythme habituel de sa vie.

Causes de la douleur

Les problèmes à la cheville peuvent être déclenchés par plusieurs facteurs, mais parmi eux, les plus fréquents sont:

Augmentation de la charge sportive

Lors de sports actifs, il peut y avoir des entorses, des fractures et des blessures à la cheville, accompagnées de douleurs prolongées. En règle générale, le diagnostic n'est pas difficile, car la douleur survient après des exercices de course ou des rotations brusques du pied. Dans ce cas, les jambes ne font mal qu'après l'effort.

Tendinite

Les causes de la douleur à la cheville sont souvent dues à la présence d'une tendinite - un processus inflammatoire à la jonction du tendon avec l'os. La tendinite peut être la cause de douleurs à la cheville. Dans ce cas, une rupture partielle du tendon est possible, ce qui guérit longtemps.

Cette maladie s'accompagne d'une douleur intense, d'un gonflement et d'un rougissement de la peau au point de rupture immédiate. La douleur à la cheville avec tendinite est le plus souvent provoquée par une charge accrue sur les pieds, des infections, des processus immunitaires altérés dans le corps, des blessures et des changements liés à l'âge.

Bursite

Cette maladie est causée par le développement du processus inflammatoire dans le sac articulaire, où le liquide synovial s'accumule. Une douleur vive à l'extérieur de la cheville survient le plus souvent après une longue marche ou une position debout, ainsi que des efforts physiques sur les membres inférieurs. Le mouvement de l'articulation est fortement limité et la peau au site d'inflammation est hyperémique.

L'arthrite

Dans l'arthrose de la cheville, des douleurs lancinantes sont présentes, à partir de la région fémorale des deux côtés. La raideur matinale des mouvements articulaires et une tuméfaction légère, symétrique et douloureuse sont caractéristiques de l'arthrose.

L'arthrose déformante se produit à la suite de blessures du tibia et du talus avec les côtés externe ou interne. Dans ce cas, les symptômes sont les plus prononcés dans la région de la jambe et de la cheville. Dans ces endroits, on observe un gonflement, l'activité de l'articulation est fortement limitée, un craquement se fait entendre lors du mouvement et la douleur devient douloureuse.

Afin d'établir la cause du développement de l'arthrose, la consultation de plusieurs médecins (rhumatologue, chirurgien, médecin généraliste, orthopédiste, etc.) est nécessaire. Après avoir clarifié le diagnostic prescrit la thérapie complexe. Dans la phase initiale du développement de l'arthrose, le traitement des douleurs aux jambes dans la région de la cheville nécessite le soulagement des symptômes de la douleur avec les AINS, puis la physiothérapie, les massages et les soins en spa sont recommandés.

L'arthrite

Différentes formes d'arthrite (post-traumatique, rhumatoïde, psoriasique) peuvent également entraîner des douleurs à la cheville. La maladie peut se manifester de manière latente pendant une période suffisamment longue et ne se manifester qu’à la suite d’infections aiguës. Il est caractéristique que les symptômes de l'arthrite puissent être simultanément présents dans plusieurs articulations (poignets, genoux, pieds, etc.).

L'arthrite dégénérative, qui se produit le plus souvent chez les patients d'âge moyen en raison de l'usure du tissu cartilagineux conjonctif, peut provoquer des douleurs à la cheville. Dans ce cas, les changements dégénératifs se développent très lentement, les chevilles gonflent et font mal, et la raideur et la douleur augmentent progressivement.

Dans l'arthrite post-traumatique, il y a une faille dans le tissu conjonctif lors de son déplacement ultérieur. Avec la monoarthrite (une seule articulation est touchée) et la polyarthrite (plusieurs articulations sont impliquées dans le processus inflammatoire), on observe une rougeur de la peau au site d'inflammation, des mouvements limités dans l'articulation et une hyperthermie. Il est important de diagnostiquer en temps voulu la forme de la maladie et de mettre en place un traitement adéquat qui évitera d'éventuelles complications à l'avenir.

La goutte

Une cheville peut faire mal avec la goutte. Dans ce cas, il existe une douleur intense, paroxystique, saccadée, qui peut durer de 2 à 3 heures à plusieurs jours. Les chevilles gonflent à cause du dépôt de cristaux d'acide urique, la peau autour des chevilles est hyperémique et chaude au toucher.

Les symptômes de la douleur sont aggravés par les conditions suivantes:

  • formation d'éperons osseux;
  • violations des vaisseaux (varices), ce qui conduit à un ralentissement de la circulation sanguine;
  • dommages à la colonne vertébrale et aux terminaisons nerveuses;
  • toute forme d'arthrite et d'arthrose, etc.

C'est important! En cas de maladie de la goutte, ainsi que d'arthrose et d'arthrite, il est important de surveiller le poids, car l'obésité augmente la charge sur les membres inférieurs, en particulier les chevilles et les chevilles. Cela évitera le gonflement de la cheville.

Porter des chaussures inconfortables ou serrées

Bien souvent, les femmes demandent au médecin pourquoi je boitte. Dans ce cas, la douleur à la cheville est due au port de mauvaises chaussures (talon trop haut, nez étroit, bretelles fines, etc.).

En règle générale, une fois que la femme a choisi des chaussures qui répondent à tous les paramètres recommandés (supports de pied, semelles orthopédiques, matériaux naturels, etc.), le problème disparaît de lui-même, sans intervention médicale supplémentaire.

Symptômes de la douleur

Le plus souvent, sur la base des symptômes caractéristiques qui sont également présents avec une douleur aux chevilles, les pathologies suivantes sont diagnostiquées:

  • entorse - accompagnée d'un hématome et d'une hémorragie sous-cutanée au site d'inflammation;
  • fracture - s'accompagne d'une luxation de la cheville et entraîne un gonflement de toute l'articulation, ce qui peut entraîner une perte partielle ou totale de la sensibilité;
  • avec une fracture ouverte à la cheville, des fragments de tissu osseux sont identifiés à partir de la cavité articulaire;
  • arthrite - accompagnée de douleurs paroxystiques aiguës, aggravées après une marche ou une course à pied;
  • la goutte se caractérise par des douleurs chroniques douloureuses;
  • néoplasmes malins - accompagnés de fièvre et de douleurs à la cheville.

Toutes les conditions ci-dessus nécessitent un diagnostic obligatoire et un traitement ultérieur. Si votre cheville vous fait mal, vous devez contacter un traumatologue qui vous prescrira toutes les procédures nécessaires pour déterminer la raison pour laquelle votre cheville vous fait mal à la jambe. Ensuite, vous choisirez le traitement le plus approprié, en fonction de la gravité de l'état du patient.

Traitement

Les mesures thérapeutiques en cas d'apparition de manifestations négatives au niveau de l'articulation de la cheville visent avant tout à arrêter les symptômes de la douleur et prévoient l'algorithme d'actions suivant:

Premiers secours en cas de blessure

En cas de blessure à la jambe autour de la cheville, des soins d'urgence sont nécessaires, notamment les mesures suivantes:

  • le membre blessé doit être légèrement surélevé et placé sur l'oreiller pour assurer une immobilité totale de la jambe;
  • la cheville est fixée avec une attelle ou un bandage élastique, en fonction de la nature de la blessure;
  • Il est recommandé d'appliquer un rhume sur la zone endommagée et de donner au patient un analgésique.

Après toutes les activités ci-dessus, vous devez appeler une ambulance ou contacter la clinique la plus proche. Le médecin déterminera la nature de la blessure en déterminant dans quels cas les os des pieds, des chevilles et des chevilles sont blessés, puis il prescrira un traitement médicamenteux, ainsi qu'un certain nombre de procédures de physiothérapie, de thérapie par l'exercice, de massage, etc.

C'est important! Il est impossible de transporter le patient pour des lésions articulaires de la hanche. Cela peut entraîner des complications graves.

Thérapie traditionnelle

Une douleur à la cheville nécessite souvent un traitement médical. En dernier recours, par exemple, en cas de déplacement de fragments osseux sur la cheville, une intervention chirurgicale est nécessaire.

Principalement nommé:

  • préparations externes - (pommade d'héparine, Dolobene, Lioton, etc.). Si, au cours de la période post-traumatique, la jambe blessée est insupportablement douloureuse, l'utilisation d'Indovazin, d'Hirudovena, de Troxerutin et d'autres moyens d'action similaire est recommandée.
  • si les symptômes de la douleur sont causés par l'arthrite et l'arthrose, des AINS sont prescrits, qui sont assez efficaces. Les plus couramment utilisés sont le kétoprofène, le diclofénac, l'ibuprofène, l'ortofène;
  • dans les cas graves de la maladie, il est possible d'utiliser des corticostéroïdes (prednisolone, hydrocortisone, Elocom). Les médicaments de ce groupe soulagent rapidement la douleur et le processus inflammatoire. Toutefois, leur action peut être accompagnée d'un certain nombre de complications graves. Ils doivent donc suivre des traitements à court terme et uniquement sous la surveillance du médecin traitant;
  • l'élimination de l'œdème implique l'utilisation de diurétiques prolongés (exposition longue) et d'une exposition courte. Ce groupe comprend le furosémide, le lasix, etc. Il est important de noter que les diurétiques améliorent la fonction excrétrice et que l'élimination des liquides de l'organisme s'accompagne d'une perte de potassium, qui nourrit le muscle cardiaque. Par conséquent, en même temps que les médicaments diurétiques, l’administration simultanée de préparations à base de potassium est recommandée (Asparkam, Panangin);
  • pendant la période de récupération, des chondroprotecteurs sont prescrits (Teraflex, Artra, Aflutop, Struktum, Don), qui régénèrent activement le tissu cartilagineux de l'articulation. En outre, des suppléments de momie, de vitamine D et de calcium sont prescrits pour accélérer l’épissage en cas de fracture de la jambe.

Si la cheville est enflée à la suite d'une fatigue élémentaire, il est nécessaire de faire des bains contrastés et une douche froide des jambes. De plus, il est recommandé de réduire l'effort physique sur les jambes, même avec les exercices du matin avec des courses courtes.

Pendant le traitement de la douleur à la cheville, des côtés interne et externe, il est nécessaire de réviser le régime en éliminant les aliments nocifs, car l'obésité contribue à augmenter le stress sur les jambes, ce qui entraîne une douleur à la cheville.

Recettes folkloriques

En cas d'évolution simple de la maladie, qui entraîne l'apparition de symptômes négatifs au niveau de la cheville, des symptômes similaires peuvent être traités à l'aide de recettes de guérisseurs traditionnels ayant fait leurs preuves. Leur action vise à soulager les symptômes de la douleur et à éliminer l'œdème du côté de la cheville.

Si la cheville est enflée et douloureuse, il est recommandé d’utiliser une compresse préparée à partir d’une quantité égale de miel liquide et de sel. Ces ingrédients sont soigneusement mélangés, appliqués sur un chiffon propre et appliqués sur la zone enflammée pendant la nuit sous forme de compresse. Il est recommandé de procéder jusqu'à la disparition de la douleur.

Dans le cas où une femme se foulerait la jambe, une compresse de pomme de terre aiderait à arrêter rapidement la douleur. Pour sa préparation, vous devez broyer une pomme de terre crue sur une râpe fine, après quoi la masse obtenue est légèrement pressée, appliquée sur une gaze et appliquée pendant 3 à 4 heures sur la zone enflammée. De là-haut, la compresse s'enroule avec un film plastique et est isolée avec un foulard ou une écharpe. Après avoir retiré la compresse, le pied est rincé à l'eau tiède.

Un autre moyen populaire et efficace de réduire les poches et la douleur dans l'articulation de la cheville consiste à frotter, pour la préparation de laquelle 0,5 g est écrasé. momie, après quoi la poudre est mélangée à 10-12 gouttes d’huile de rose que l’on peut acheter dans toutes les pharmacies. Après avoir obtenu une masse homogène, le produit est doucement frotté à la cheville.

Dans certains cas, même les préparations à base de plantes peuvent provoquer des réactions négatives, une analyse de sensibilité aux allergies est donc nécessaire.

Tout traitement, y compris l'utilisation de recettes populaires, doit être coordonné avec le médecin, qui est capable d'évaluer de manière adéquate la situation et de déterminer la véritable raison pour laquelle la cheville peut faire mal. Avec un traitement médical rapide et le respect de toutes les recommandations, il est possible de neutraliser la cause de la maladie et de prévenir sa rechute dans le futur.

Pourquoi le pied de la cheville est-il enflé et douloureux?

Il y avait une douleur dans la jambe derrière la cheville, le membre était gonflé - ce sont des signaux qui nécessitent un traitement obligatoire et immédiat de l'aide médicale. Des signes similaires indiquent la présence de processus pathologiques dans les articulations. Les ignorer conduit souvent à de graves violations du système musculo-squelettique et, dans des situations graves et négligées, le patient souffre d'une invalidité totale ou partielle.

Causes de douleur à la cheville

Le phénomène à l'étude est déclenché par divers facteurs.

Si la cheville fait mal, mais qu'il n'y a pas eu de blessé, on peut parler de la présence de maladies du pied. Douleur causée par:

  • une fracture ou une luxation du membre dans la région de la cheville;
  • arthrite, arthrose, développé après une chute infructueuse, un coup puissant;
  • changements oncologiques survenant dans le tissu conjonctif (polyarthrite rhumatoïde);
  • les entorses;
  • la goutte (inflammation des articulations causée par un excès d'acide urique);
  • tendinite (douleur, gonflement associé à un effort physique excessif).

La douleur aux chevilles est également due à une fatigue intense.

Naturel

Lorsque la jambe a mal à la cheville et qu’il n’ya pas eu de blessure, cette affection peut être causée par des raisons physiologiques. Maux de cheville provenant de l'extérieur sous l'influence de certains facteurs: travail accru du squelette pendant l'accouchement, fatigue musculaire due aux mouvements actifs, morsures d'insectes ou d'animaux, membres ajustés et serrés, port de chaussures à talons hauts, etc. La douleur passera lorsque l'action du «provocateur» sera terminée.

Pendant la grossesse

L'organe reproducteur féminin dans lequel se trouve le fœtus - l'utérus - grossit à mesure que l'enfant grandit. Il exerce une pression sur les jambes, ce qui explique pourquoi la cheville est très enflée et douloureuse.

Après avoir couru

La douleur à la cheville après le jogging est causée par:

  • manque de préparation d'un organisme pour les longues charges renforcées;
  • mauvaises chaussures qui gênent au volant.

De morsure

Lorsque les insectes mordent dans le sang, les substances toxiques entrent. Ils provoquent une irritation de la zone touchée, l'endroit est gonflé, douloureux. Pour réduire les poches, vous pouvez attacher de la glace ou une compresse froide à votre cheville. Si la douleur et l’enflure ne disparaissent pas ou s’aggravent, vous devez consulter un médecin.

Erreurs dans le choix des vêtements et des chaussures

La douleur aux chevilles en marchant peut être causée par des vêtements ou des chaussures mal choisis. Des pantalons trop serrés et des chaussures trop serrées restreignent les mouvements, ne permettent pas à la peau de respirer librement, provoquent des douleurs et un gonflement.

Pour éliminer la possibilité de sensations désagréables, vous devez:

  • que la classe utilise un costume de sport, des baskets ou des baskets;
  • choisissez des modèles confortables de taille appropriée, des chaussures munies de talons serrés;
  • appliquer des semelles orthopédiques, des supports de pied (pour le pied gauche et droit).

Pathologique

Des douleurs à la cheville à l'intérieur accompagnent souvent des maladies du squelette, des lésions des vaisseaux sanguins et des hémorragies. Un accès rapide à un médecin et un diagnostic efficace aideront à établir la véritable cause de la maladie, à prescrire le traitement approprié et à éliminer le développement de complications graves.

Dommages à la cheville et au pied

Les blessures peuvent se manifester par:

Les principales raisons de leur apparition sont les suivantes:

  • grosse charge;
  • surpoids;
  • chutes, ecchymoses, coups, fractures;
  • débit sanguin anormal;
  • chaussures inconfortables;
  • troubles de la coordination.

Les personnes atteintes de diabète développent souvent des maladies concomitantes - pied diabétique. La maladie se caractérise par une diminution du seuil douloureux, des fissures, des plaies, des égratignures se forment sur la semelle, à travers lesquelles des agents pathogènes pouvant provoquer une septicémie pénètrent dans le sang. Un pronostic défavorable est l'amputation d'un membre.

Arthrose de la cheville déformante

Maladie chronique, accompagnée de processus destructifs dans les tissus cartilagineux, les ligaments et les articulations. Si vous ignorez que la maladie empêche de bouger librement, cela peut entraîner une invalidité.

Le risque d'apparition et de développement de pathologies est particulièrement sensible chez les personnes âgées et séniles, les patients souffrant d'obésité et présentant la structure anormale de la cheville et du pied (congénitale ou acquise).

La maladie traverse trois stades de développement et se manifeste par une perte progressive de mobilité, des craquements et des craquements dans l'articulation et des sensations de douleur à la cheville lors de la marche.

L'arthrite

L'arthrite de la cheville est un processus inflammatoire de l'articulation de la cheville qui conduit à une hyperhémie, à une déformation et à la fusion des surfaces articulaires. Il existe plusieurs types de maladie:

  • Rhumatoïde: en raison de la survenue de processus auto-immuns dans le corps. Parallèlement à la défaite de la cheville, de petites articulations des bras et des jambes sont atteintes.
  • Dégénératif: caractérisé par une destruction rapide du cartilage, une inflammation de la cheville, des troubles du mouvement, un syndrome douloureux sévère.
  • Post-traumatique - la destruction du tissu cartilagineux, provoquée par une inflammation.
  • Purulent: est associé à une infection de l'articulation par l'ingestion de bactéries pathogènes.
  • Gouteuse: provoquée par le dépôt de cristaux d'acide urique, localisés autour des surfaces articulaires, sur le pied, provoquant des douleurs et des mouvements glaçants. Un os douloureux se forme latéralement.

Gonflement de la cheville

Si les chevilles enflent, il s'agit d'un signe clair de la présence de pathologies internes graves:

  • insuffisance hépatique, rénale ou cardiaque;
  • infections passées;
  • thrombocytose;
  • maladies vasculaires (varices, insuffisance veineuse), glande thyroïde.

Intoxication et allergies

Une réaction allergique se produit lors de la morsure d'animaux, d'insectes, de serpents et de lézards. En tombant dans le poison des abeilles, les guêpes peuvent subir un choc anaphylactique. Les plaies sont enflées et douloureuses.

Maladie infectieuse

Une infection directe par des microbes pathogènes via des lésions cutanées ouvertes ou par une infection de l'articulation du genou peut provoquer une inflammation et des douleurs aux chevilles.

Thrombophlébite

L'une des raisons de l'apparition d'une douleur à la cheville était une tendance à la formation de caillots sanguins.

Les facteurs prédisposants sont:

  • alcoolisme et tabagisme;
  • troubles hormonaux;
  • surpoids;
  • maladies du coeur et du système circulatoire.

Maladie traitée de manière globale. Médicaments prescrits, physiothérapie, chirurgie. Les patients doivent porter des sous-vêtements de compression. De plus, des remèdes populaires sont utilisés.

Maladie d'éléphant

Le lymphodème (éléphantiasis) est associé à un drainage lymphatique altéré, qui s'accumule dans les jambes. En conséquence, les membres gonflent énormément et grossissent.

La maladie se développe lentement. Les raisons de son apparition sont:

  • pathologies génétiques et oncologiques des os ou des tissus mous;
  • infections virales et parasitaires;
  • les engelures;
  • exposition aux radiations.

Les symptômes

L'arthrite de cheville présente des symptômes caractéristiques. À propos de son offensive témoigner:

  • température élevée dans la zone touchée;
  • rougeur de la peau près de la zone lésée;
  • douleur aiguë aiguë à la cheville;
  • faiblesse générale, malaise;
  • gonflement de la cheville;
  • douleur à la cheville.

Les côtés latéraux et proximaux de la jambe inférieure, des tendons et des ligaments sont affectés.

Diagnostics

Si les chevilles des jambes vous font mal, un traumatologue peut déterminer les raisons de leur apparition. Le diagnostic est fait par:

  • inspection visuelle et collecte d'anamnèse (plaintes de patients);
  • Examen aux rayons X de la zone touchée;
  • Échographie des chevilles.

Traitement

Si votre jambe vous fait mal à la cheville, le choix des méthodes de traitement dépend des résultats d'un examen médical complet. La douleur à la cheville qui survient lors de la marche et qui est causée par des causes naturelles ne nécessite pas de traitement médical et disparaît après avoir éliminé les facteurs qui l'ont provoquée.

Le traitement de la douleur à la cheville lors de la marche avec des médicaments est effectué dans le cas où l'inconfort est le résultat du développement de maladies des articulations. À cette fin, la physiothérapie, des massages et un ensemble spécial d'exercices thérapeutiques sont également prescrits. Un bon ajout est les recettes populaires.

Le droit de recommander et de déterminer les méthodes de traitement n'a qu'un médecin.

Premiers secours

Si une personne se blesse à la cheville ou à la cheville en marchant, la première règle est d'appeler une ambulance. Avant son arrivée, vous devez vous assurer du repos complet du membre malade, le libérer des chaussures et des vêtements et mettre un bandage serré. Une compresse froide peut aider à réduire le gonflement, qui est appliqué près de la zone lésée. Il est possible d'arrêter une douleur intense en prenant un médicament anesthésique (vous devez d'abord établir que vous êtes allergique à ce type de médicament).

Des médicaments

Les médicaments sont prescrits sur la base du diagnostic établi. L'effet analgésique des pommades et des crèmes à usage externe:

Le patient se voit prescrire une réception:

  • médicaments anti-inflammatoires non stéroïdiens (ibuprofène, kétoprofène, diclofénac);
  • chondro-rotors («Don», «Struktum») en cas de diagnostic d'arthrose, d'arthrite et de restauration du cartilage.

La chirurgie est indiquée pour les blessures graves, les fractures et les difformités.

La douleur à la cheville lors de la marche, associée au surmenage des muscles, ne nécessite pas de médicament. Les jambes enflées et fatiguées doivent être traitées avec des onguents et des gels à base de marronnier d'Inde (qui stimulent la circulation sanguine, suppriment le gonflement et la douleur), pour un bon effet, prenez un bain d'eau tiède.

Remèdes populaires

Pour se débarrasser de la douleur en se blessant à la cheville, il est recommandé d'utiliser des onguents et des frottements externes, préparés à base de sabrelnik, de larkspur, de moustache dorée: ils contribuent à la restauration du cartilage endommagé.

Si la cheville est douloureuse en marchant, elle éliminera rapidement son remède à base de térébenthine: mélangé avec de l'alcool et de l'huile d'olive dans un rapport 1: 1: 1, un peu de camphre est ajouté. Vous pouvez faire un esprit compresser.

Les méthodes non traditionnelles ne guérissent pas la maladie, mais aident uniquement à faire face à ses symptômes, sont un complément au traitement principal. Leur utilisation doit être convenue avec le médecin et réalisée sous son contrôle.

Prévention

Mesures pour prévenir les douleurs aux chevilles:

  • Évitez les chutes, les coups, les ecchymoses. Il est nécessaire de marcher sur une surface plane, de porter des chaussures confortables avec des talons bas.
  • Détection et traitement rapides des maladies du système musculo-squelettique.
  • Maintenez un mode de vie sain, faites de l'exercice régulièrement, faites de la gymnastique.
  • Organisation d'une nutrition adéquate avec la consommation de quantités adéquates de vitamines, protéines, prévention de l'obésité.

Il faut se rappeler que si une cheville fait mal ou qu'une sensation désagréable apparaît derrière la cheville, vous devez absolument consulter un spécialiste.



Article Suivant
Ça fait mal dans le côté gauche du dos