Le mal de dos donne à l'estomac


La condition quand le ventre et le rein sont douloureux est familière à beaucoup de gens. C'est pour diverses raisons. Le plus souvent associé à des maladies du système urinaire, une pathologie gynécologique chez les femmes et urologique - chez les hommes, des troubles du système de conduction des nerfs et des canaux dans la colonne vertébrale inférieure.

Les médecins ont un terme reconnu "douleur pelvienne chronique". Il est compétent si le patient a des douleurs au dos et au bas-ventre pendant 6 mois ou plus. Les statistiques montrent que chez les femmes dans 75% des cas, il est causé par des troubles gynécologiques, seulement 25% est dû à d'autres pathologies, appelées extragénitales.

Les hommes souffrent également de douleurs au bas du dos et au bas-ventre. Prostatite, adénome de la prostate peut causer une douleur constante irradiant dans le dos.

Pourquoi les douleurs se produisent?

Les causes de la douleur dans le dos et les organes pelviens résident dans l'inflammation ou le pincement des troncs nerveux, des branches, en étirant la capsule des organes abdominaux.

Ici, ils peuvent passer d'un segment à l'autre, de sorte qu'une personne ressent l'irradiation vers une zone éloignée. Si la maladie concerne la moelle épinière elle-même, la possibilité d'ostéochondrose, de compression du disque intervertébral, de processus inflammatoire (maladie de Bechterew) doit être notée.

La défaite des articulations de la hanche chez les personnes âgées s'accompagne de douleurs dans le bas de l'abdomen. Nous considérons les symptômes des principales maladies qui causent de la douleur.

Quelles caractéristiques de la douleur abdominale basse intéressent le médecin traitant?

Afin de clarifier la nature des symptômes, il est nécessaire de déterminer les signes du syndrome douloureux, son lien avec d'autres symptômes. Un médecin expérimenté s'intéresse aux questions:

  • sur l'emplacement spécifique de la douleur maximale;
  • les phénomènes initiaux et les limites de leur occurrence;
  • type spastique (crampes) ou caractère terne et douloureux;
  • l'apparition sur le fond de douleur d'autres symptômes (vomissements, dysurie, diarrhée, constipation, sang dans les urines ou les selles, raideur des articulations);
  • présence et prescription de fièvre;
  • la régularité de la menstruation chez les femmes, due à la menstruation, aux manifestations ménopausiques;
  • grossesse présumée;
  • la nature du travail (pour le diagnostic de l'adénome de la prostate, il s'agit de professions «sédentaires»).

Maladies du système urinaire

La manifestation la plus fréquente, si vous avez mal au bas du dos et au bas-ventre, est caractéristique de la cystite (inflammation de la vessie). Les femmes sont plus susceptibles de souffrir à cause des caractéristiques anatomiques du canal urétral.

Les douleurs ont un caractère tirant, le bas-ventre fait mal autant que possible, mais il "donne" au bas du dos. Simultanément, des symptômes dysuriques apparaissent (crampes et mictions fréquentes). Un courant important est accompagné d'une augmentation de la température.

La pyélonéphrite est une infection du bassinet des reins qui se manifeste par une douleur importante au dos avec irradiation du bas-ventre. Le début de la maladie est généralement aigu, la température augmente de manière significative, les patients ont des frissons, une dysurie.

La maladie rénale est accompagnée d'une douleur lombaire persistante et cambrée. Particulièrement caractéristique avec la localisation de la pierre dans le bassin, la stagnation forcée de l'urine et la formation d'hydronéphrose.

Si le calcul tombe dans l'uretère, alors l'attaque a le caractère de colique rénale. De graves douleurs se propagent le long des voies urinaires vers l'aine, à droite ou à gauche. Le patient est excité, se précipitant. La maladie s’améliore après un écoulement de calculs, du sang apparaît dans les urines.

À quelles maladies de la digestion pouvez-vous penser?

Le mal de dos est une manifestation fréquente de la gastrite, de la duodénite, des ulcères duodénaux, de la pancréatite. Les patients se plaignent de zona pendant l’exacerbation de la pancréatite. Les douleurs abdominales s'accompagnent de signes d'indigestion: nausées, brûlures d'estomac, diarrhée persistante ou constipation, éructations, perte de poids.

Les infections intestinales, à l’exception de la diarrhée, se traduisent par des douleurs abdominales irradiées au bas du dos. L'intoxication générale attire l'attention: forte fièvre, langue fourchue, vomissements, faiblesse. Les selles sont fréquentes et fluides, elles contiennent beaucoup de mucus, éventuellement des impuretés du sang.

La constipation chronique causée par une atonie intestinale inquiète les personnes âgées. L'accumulation de calculs fécaux, les scories d'intoxication contribuent aux douleurs oppressives le long des intestins, des ballonnements. Une douleur aiguë survient lorsque les signes d'obstruction intestinale sont présents.

Une hernie diaphragmatique provoque un pincement dans l'ouverture d'une partie de l'estomac, l'œsophage. Violation possible de la déglutition. Les personnes obèses sans activité physique sont plus courantes. Douleur abdominale de l'épigastre au dos. La condition empire après avoir mangé. Des sensations similaires apparaissent chez un patient atteint de cardiospasme.

Si la douleur apparaît soudainement dans un contexte de santé totale, une appendicite aiguë ne peut être exclue. La localisation atypique du processus (derrière le caecum, dans la ligne médiane du pelvis) provoque des douleurs de tiraillement dans le bas de l'abdomen et dans le bas du dos, "soudant" au mur de la vessie ou chez la femme à l'utérus.

Maladies des hommes

Chez l’homme, l’hypertrophie progressive de la prostate est accompagnée d’une douleur douloureuse au-dessus du pubis, cédant au sacrum et au bas du dos. Les maladies inflammatoires urologiques sont moins courantes que chez les femmes.

Mais la cause la plus fréquente d'urétrite et de cystite sont les infections génitales (blennorragie, chlamydia, mycoplasmose). Des crampes douloureuses et des mictions fréquentes indiquent un processus inflammatoire dans l'urètre.

Orchoepididymitis - l'inflammation couvre les testicules et les appendices. Elle peut être causée par une blessure, mais le plus souvent, l’infection est transmise sexuellement. Chez les patients, en plus de la douleur locale, de la fièvre, des nausées et des vomissements. Pour le traitement, des agents antibactériens spécifiques sont utilisés. Laver le canal urétral.

Pathologie gynécologique

Les douleurs abdominales et le bas du dos chez les femmes sont généralement associés à une inflammation des organes génitaux internes. Parmi les maladies gynécologiques du corps féminin, les annexites (inflammation des appendices), les kystes ovariens et l'endométrite sont les plus courantes.

Souvent, les douleurs sont des crampes, la nature "saccadée", dérange avec un côté ou les deux. Les annexites aiguës compliquent l'avortement, l'accouchement. Douleur localisée dans le bas-ventre, d'une part. Sans traitement, ils deviennent très intenses et peuvent causer une péritonite.

Lorsque vous tordez les jambes d'un kyste de l'ovaire, une femme a une crise aiguë, avec mal au ventre, mais donne au bas du dos. La même clinique a lieu avec une grossesse extra-utérine. Le diagnostic repose sur l'examen des doigts de l'utérus et des appendices.

Les gynécologues constatent une augmentation ou une infiltration douloureuse. L'un des symptômes est la cessation de la menstruation. Il est important de détecter la maladie rapidement, car l'hémorragie interne est une complication. L'endométriose est une maladie précancéreuse de l'utérus caractérisée par une augmentation de la douleur sur le pubis pendant les règles.

Les gynécologues affirment que la moitié de la population féminine adulte à l'adolescence souffre de crampes menstruelles. Pourquoi le bas-ventre est-il douloureux pendant la période précédant les règles chez les filles jeunes et pratiquement en bonne santé au cours des trois premiers jours?

Les scientifiques ont montré que la raison en était la contraction collatérale de l'utérus, associée à la concentration d'hormones spécifiques - les prostaglandines, l'inflammation ou les adhérences. Moins souvent chez les femmes déterminent la courbure de l'utérus.

Le désir des filles de porter des vestes pieds nus et des chaussures froides par temps froid a un effet direct sur le syndrome douloureux. Cette cause conduit à l'infertilité. Bravo garçons inutiles complétés par une charge élevée quand ils servent dans l'armée. La tendance dangereuse se généralise dans la prévention des mariages infructueux.

Lorsque le bas-ventre et le bas du dos sont douloureux, les gynécologues recommandent les suppositoires pour suppositoire rectal aux filles. Ils agissent rapidement, soulagent les symptômes concomitants (nausée, vertiges, bave).

Chez la femme enceinte, la douleur abdominale basse est un symptôme alarmant. Aux stades initiaux, les obstétriciens suggèrent une menace d'interruption. Au troisième trimestre, l'estomac tire constamment, l'utérus élargi serre les intestins, la vessie. La charge sur la colonne vertébrale augmente considérablement.

Elle est particulièrement difficile à tolérer les femmes physiquement non préparées. Une douleur légère dans la première moitié de la grossesse est associée à une entorse d'un utérus en croissance. Pendant la période prénatale, les signes peuvent être déguisés en contractions fausses. Le détachement précoce du placenta s'accompagne d'une douleur accrue, de saignements. Rythme cardiaque fœtal perturbé.

L'abdomen et le bas du dos inquiètent les femmes qui ont subi un avortement. Une douleur prolongée, un écoulement, une fièvre indiquent une intervention infructueuse, un retrait incomplet de l'ovule.

Une femme est menacée de sepsie, un traitement urgent est donc nécessaire dans un hôpital. Le sexe violent peut causer des larmes dans les murs et dans le fornix vaginal. Les douleurs abdominales basses entraînent une érosion cervicale.

Hernie inguinale

La saillie herniale à l'aine est plus fréquente chez les garçons et les hommes. Cela est dû à une violation du développement embryonnaire des organes génitaux et à une faiblesse de la paroi abdominale antérieure. Les manifestations contribuent à:

  • levage de poids;
  • traumatisme abdominal;
  • les fumeurs toussent;
  • ascite avec cirrhose du foie;
  • obésité ou perte de poids drastique.

Les hommes ressentent une douleur à l'aine avec irradiation au dos, apparition d'une formation de renflement lors de la tension des muscles abdominaux. En décubitus dorsal, le renflement disparaît, pris indépendamment dans le canal hernial. En cas de violation, des douleurs aiguës peuvent provoquer des évanouissements. Le patient doit être hospitalisé d'urgence et opéré jusqu'à ce que la gangrène se forme dans la partie clampée de l'intestin.

Tumeur

Les tumeurs malignes des reins, de l'intestin, de la vessie, de l'utérus et des ovaires chez la femme sont accompagnées de douleurs au bas de l'abdomen et au bas du dos. Un diagnostic différentiel entre eux nécessitera un examen complet. La germination du néoplasme dans les organes voisins et la formation de métastases compliquent grandement la détection et le traitement.

Douleur chronique

Les douleurs abdominales et lombaires sont liées à la manifestation de maladies chroniques. Parmi eux, les plus courants:

  • polyarthrite rhumatoïde avec lésions des articulations intervertébrales (le patient ressent la douleur et la raideur les plus sévères immédiatement après le sommeil);
  • ostéochondrose lombo-sacrée - provoque des symptômes radiculaires, les médecins neurologues notent une altération de la sensibilité dans les zones d'innervation des plexus nerveux et des branches sur la paroi antérieure de l'abdomen, des cuisses, des fesses;
  • hernie discale - formée par l'appareil ligamentaire lombaire des vertèbres;
  • arthrose de la colonne vertébrale - le processus d'atrophie viole la forme des surfaces de contact des vertèbres;
  • l'ostéoporose - la maladie réduit la densité osseuse, est associée à la lixiviation des sels de calcium du corps, un manque de vitamine D.

La douleur pathologique est considérée comme une pathologie centrale des accidents vasculaires cérébraux. Les patients ont le sentiment de se "casser le dos" non seulement à cause de leurs mensonges prolongés, mais aussi à cause d'une violation de l'innervation du corps.

Quelles sont les causes du mal de dos et de l'estomac chez les enfants?

Les enfants, y compris les adolescents, se plaignent souvent de douleurs au dos. Comment distinguer les symptômes importants de complètement sans danger? Selon les observations des pédiatres, les causes de douleur suivantes sont mises en évidence. Surcharge physique intempestive de l'enfant avec le sport, divers types de lutte. Tous les enfants ne développent pas le même chemin.

Si les muscles ne sont pas prêts pour l'étirement, après la formation, l'enfant a mal à la région lombo-sacrée. Ils sont associés à des virages, irradiant à l'avant ou à l'arrière de la cuisse, dans l'aine. L'étirement des ligaments des articulations de la hanche "répond" aux douleurs dans le bas de l'abdomen.

Une immobilité prolongée en position assise provoque une surcharge statique des muscles abdominaux et du dos. Par conséquent, les enseignants ont raison, organisez un court entraînement.
Pour l'enfant, le surpoids est important. Les enfants obèses sont plus susceptibles de tomber malades, se plaignent de douleurs dans le bas du dos et à l'abdomen, ainsi que d'une formation accrue de gaz dans l'intestin.

Myosite - inflammation due à une infection, un courant d'air, un traumatisme des muscles lombaires est prolongée et douloureuse. A souvent un caractère persistant, irradiant vers l'estomac. La douleur survient immédiatement après le réveil. Échec typiquement unilatéral.

Les maladies des voies urinaires dérangent les enfants comme les adultes. Les grosses pierres n'ont pas encore le temps de se former, mais les sels provoquent une colique rénale paroxystique. Plus fréquent chez les garçons. Au moment de l'attaque se produit la rétention urinaire, des vomissements. Douleur irradiant à l'aine. L'urine rougit à cause d'une abondance de globules rouges.

Valeur diagnostique

Si une personne a mal au dos et tire le bas de l'abdomen, l'examen doit inclure toutes les méthodes possibles pour en déterminer les véritables causes. En effectuant des tests de laboratoire sur le sang, l'urine et les selles, vous pouvez exclure ou confirmer la présence d'une inflammation dans les organes urinaires, les intestins.

D'autres recherches bactériologiques permettent d'établir un agent causal spécifique et de prescrire un traitement. Un certain nombre de maladies présentant des symptômes neurologiques nécessitent une analyse virale, car l'inflammation peut être causée par l'herpès.

En examinant la radiographie du bassin et de la colonne vertébrale, on peut juger de l’ostéochondrose, diagnostiquer un gonflement du disque hernial, voir des calculs dans l’uretère. La réalisation d'une cystoscopie vous permet d'inspecter les parois de la vessie et de l'urètre afin d'établir la symétrie de l'écoulement de l'urine à partir des trous de l'uretère.

L'examen échographique aide en cas de suspicion de maladie d'un organe dense (pancréas, rein). En se concentrant sur la taille, le médecin tire une conclusion sur la violation de la perméabilité des canaux, le gonflement, l'inflammation. L'ostéoporose est examinée par densitométrie d'absorption.

Les techniques endoscopiques jouent un rôle important: fibrogastroscopie, coloscopie. Ils vous permettent de confirmer visuellement la cause de la douleur, de choisir la meilleure méthode de traitement. Une laparoscopie de l'abdomen et du pelvis est réalisée sous anesthésie générale afin de contrôler les modifications intrapéritonéales et permet la collecte de coupes de tissus suspectes en vue d'une évaluation ultérieure de la biopsie.

Directions de traitement

Le traitement ne se limite pas à prendre des analgésiques. Il comprend:

  • aliments diététiques en fonction du but de la thérapie;
  • des anti-inflammatoires et des antibiotiques spécifiques en fonction de la sensibilité de l'agent en cause;
  • antispasmodiques, s'il y a une nature spastique;
  • stimulants du tonus pour la perte de motilité intestinale;
  • préparations enzymatiques, si la cause est une insuffisance pancréatique;
  • médicaments hormonaux - avec inflammation sévère, choc toxique et douloureux;
  • médicaments anticancéreux, immunomodulateurs.

La tactique du médecin opérant est basée sur la faisabilité de préserver l’organe affecté, la nécessité de l’excision du tissu nécrotique. Les maladies de la colonne vertébrale sont efficacement guéries par traction, thérapie physique, cours de physiothérapie.

L'automédication est strictement contre-indiquée. Les informations ci-dessus montrent comment la pathologie diversifiée provoque des douleurs au bas de l'abdomen et au dos. La principale chose à faire pour un patient est de consulter un médecin à temps et de subir un examen complet.

Causes de douleurs abdominales, irradiant dans le bas du dos. Méthodes de diagnostic et de traitement

La douleur abdominale couvrant la colonne lombaire est un symptôme dangereux.

Dans une telle situation, il est important de ne pas tenter de diagnostiquer la maladie de manière indépendante ni de noyer le syndrome de la douleur avec des analgésiques, mais de demander l’aide d’un médecin traitant à temps, dans certains cas, appeler l’équipe d’ambulances.

Des symptômes de ce type peuvent être à l'origine d'une pathologie souvent associée à une menace pour la vie humaine. L'apparition de la douleur chez les hommes et les femmes est influencée par divers facteurs. Par conséquent, il existe des causes communes qui provoquent son apparition et qui sont caractéristiques du sexe.

La douleur abdominale rend. Causes possibles

La douleur dans l'abdomen et dans le bas du dos découle simultanément du fait qu'il existe de nombreux organes vitaux dans l'estomac et que le dos reflète cette douleur sur lui-même.
Les raisons peuvent être:

  • maladies du système urinaire et des reins;
  • maladies du système digestif;
  • pathologie chirurgicale;
  • maladies oncologiques;
  • Les MST;
  • chez les femmes, les maladies urogénitales;
  • chez les hommes, problèmes urologiques.

Diagnostics possibles pour la douleur

Les maladies suivantes sont possibles:

  • Appendicite. Le processus inflammatoire de l’appendice peut provoquer une affection aussi désagréable, telle que des maux de dos, qui s’étendent dans l’estomac vers la droite. Symptômes associés - nausée, souvent vomissements, fièvre peut augmenter;
  • Maladies du système urinaire. Celles-ci incluent les coliques néphrétiques, les maladies infectieuses (telles que la pyélonéphrite ou la cystite), l’urolithiase.

Les symptômes sont les suivants: tirant sur le bas ventre et le bas du dos, irrégularités dans la miction (fréquentes, douloureuses, parfois absentes), des fibres muqueuses ou du sang apparaissent dans l'urine, des changements de couleur, des odeurs, des frissons, des nausées sont possibles;

  • Maladies du système digestif. L'infection dans les intestins peut être causée par la bactérie Salmonella. Si vous tardez à consulter un médecin, une septicémie peut se développer.

    La nature de la douleur dans le cas de maladies infectieuses aux premiers stades de l'émoussement non localisé est progressivement arrêtée dans la région lombaire et le bas-ventre, la diarrhée, les vomissements, dans les masses fécales - la présence de mucus et de sang.

    Colite - ulcératif ou gros intestin; Les principaux symptômes sont le type marqué de douleur, de flatulence et de fièvre.
    La pancréatite chronique et son exacerbation, dues au fait que le tissu pancréatique est détruit, donnent à la personne malade la sensation d'avoir mal au ventre et au dos à la fois dans la région lombaire. pouls rapide et essoufflement;

  • Maladies vénériennes. Ils commencent par des douleurs aiguës à l'abdomen et au dos et à une augmentation de la température corporelle; il y a écoulement des organes génitaux, une hyperthermie;
  • Ostéochondrose. La maladie est insidieusement symptômes élargis. Les changements destructifs dans la colonne vertébrale provoquent un pincement des terminaisons nerveuses et une douleur se produit dans la zone touchée du dos.

    Ils peuvent se propager à différents endroits, y compris l'estomac;

  • Hernie inguinale. La symptomatologie de la maladie est identique à l'état d'appendicite, il peut y avoir un mal de dos, s'étendant dans l'estomac à gauche ou à droite;
  • Maladies oncologiques. La douleur abdominale, irradiant dans le dos peut être un symptôme du cancer, il est essentiel de la diagnostiquer à temps et de commencer à guérir.
  • Pourquoi peut blesser l'estomac et le bas du dos chez les femmes

    La douleur de cette nature est souvent appelée "maladie féminine". Après tout, ce sont les femmes qui font face à cette condition plus souvent. Le plus souvent, ils sont causés par des problèmes gynécologiques, mais peuvent avoir une nature différente.

    • Algoménorrhée. Sensation douloureuse apparaissant simultanément dans le bas de l'abdomen et dans la région lombaire. Il existe des formes primaires et secondaires.

    Dans le 1er cas, l’inconfort n’est associé à aucune maladie, il est dû à des modifications périodiques de l’appareil reproducteur, c’est-à-dire à l’approche de la menstruation.

    La pathologie secondaire n'est pas associée au syndrome prémenstruel et peut être déclenchée par une endométriose, des fibromes, des adhérences diverses et des pathologies congénitales.

  • Maladies gynécologiques infectieuses - colpites, candidoses et autres processus infectieux survenant dans le système reproducteur;
  • Diverses tumeurs. Les cancers polykystiques, fibromiques, ovariens ou cervicaux provoquent des douleurs aiguës, souvent accompagnées de nausées et de vomissements. Ces conditions sont critiques, l'observation par un médecin est extrêmement importante.
  • Annexe. Inflammations qui se produisent dans les ovaires ou les trompes de Fallope, sous l'influence de divers agents pathogènes, douleurs abdominales basses. La maladie peut commencer après un avortement ou un travail compliqué;
  • Grossesse extra-utérine. Le développement non naturel de la grossesse dans la trompe de Fallope, provoquant des douleurs au bas du dos et à l’abdomen, peut être accompagné de saignements.

    Si l'assistance médicale n'est pas fournie dans les délais, une rupture de canalisation est possible.

  • La menace de fausse couche. Le stress, l’infection et les anomalies congénitales peuvent affecter sa survenue. Il est important de ne pas comprendre les raisons, mais de demander immédiatement l'aide de votre médecin.

    Saignements émergents, douleurs, couvrant l'abdomen et le bas du dos, fièvre, modification du pouls et de la pression - une raison pour appeler immédiatement l'ambulance;

  • Douleurs naturelles. À l'approche de l'accouchement, au stade final de la grossesse, de légères douleurs lancinantes dans l'abdomen et le dos sont naturelles, elles préparent une femme à l'accouchement.

    Parfois, un tel malaise survient lors de faux combats.

  • Causes de douleur dans le bas du dos et l'abdomen chez l'homme

    Les hommes ne font souvent pas attention à la survenue de telles douleurs, les écrivant pour diverses affections mineures. Cependant, l'apparition de gêne peut être causée par des problèmes dans la sphère sexuelle et ne se développer que parmi la population masculine.

    • Prostatite Cette maladie de la prostate, qui s'accompagne d'un processus inflammatoire et d'un œdème peut être asymptomatique, mais le plus souvent l'estomac et le bas du dos ne font pas trop mal, il existe des troubles urinaires, un dysfonctionnement sexuel;
    • Hernie inguinale. Dans 90% des cas, la maladie est diagnostiquée chez l'homme. Au début de l'évolution de la maladie, le sac hernial est facilement réinitialisé.

    En cas d'atteinte, la santé humaine est menacée par la mort de son état, par le développement d'une obstruction intestinale et d'une péritonite. En plus de l'apparition de douleurs aiguës, il y a une intoxication, une difficulté à uriner.

    Diagnostic des maladies

    La douleur combinée qui se produit dans l'abdomen et la région lombaire est l'un des symptômes accompagnant une maladie spécifique qui nécessite un diagnostic précis et un traitement débuté à temps.

    On attribue généralement au patient les types de laboratoire et autres méthodes de recherche suivants:

    • études détaillées générales et spéciales des analyses de sang et d'urine;
    • échographie des organes pelviens et de la cavité abdominale;
    • imagerie par résonance magnétique de la colonne lombo-sacrée;
    • tests de détection des infections par les MST;
    • si nécessaire - radiographie et tomographie par ordinateur.

    Premiers secours et traitement

    L'autodiagnostic et l'auto-traitement sont inacceptables en cas de douleur dans l'abdomen, irradiant dans le bas du dos.
    Non recommandé:

    • prenez des analgésiques, des anti-inflammatoires et des laxatifs;
    • faire des compresses chauffantes;
    • boire du liquide avec une douleur aiguë, vous pouvez soulager la bouche sèche en mouillant vos lèvres.

    Vidéo utile

    Des informations supplémentaires peuvent être obtenues à partir de la vidéo suivante:

    Pourquoi la femme a-t-elle le bas du dos et le bas-ventre?

    Chez la femme, le bas du dos et le bas de l'abdomen font plus souvent mal que chez l'homme. Les causes peuvent être très différentes - des problèmes de dos aux infections gynécologiques. Pour prendre soin de votre santé, consultez un médecin - il établira le diagnostic correct.

    Menstruation

    Si la position de l'utérus est génétiquement légèrement dirigée vers le dos, cela peut exercer une pression sur le tissu nerveux. Il provoque des douleurs abdominales basses et le bas du dos chez les femmes. La menstruation provoque des contractions des muscles utérins. Et beaucoup de femmes sont si sensibles que de telles coupures leur font mal. Au fil des années, le taux d'hormones sexuelles féminines a diminué et constitue en fait une sorte d'anesthésique naturel. Ainsi, les nerfs réagissent encore plus fortement à la pression et à la contraction musculaire.

    Les gémissements dans le bas du dos peuvent aussi être dus au changement de niveau de liquide dans le corps de la femme. Il ne laisse pas le corps dans le volume requis, de sorte que les tissus gonflent et que leur pression sur les nerfs augmente.

    Lorsque la douleur devient trop forte, ou ne donne pas à dormir, provoque des nausées et une perte d'appétit, aller chez le médecin. Le meilleur de ce rôle pour ce rôle est l’endocrinologue et gynécologue.

    Il est probable que vous ayez des problèmes de thyroïde, qui cesse de maintenir des hormones normales pour votre âge.

    Afin d'éviter les douleurs au bas du dos et à l'estomac pendant les règles, de nombreuses femmes prennent des antispasmodiques et des analgésiques. Mais ce traitement n'est que symptomatique et est-il nécessaire de vous gaver de médicaments inutiles, si la douleur dans votre cas est un symptôme normal? Pour décider vous et votre médecin.

    Si vous souhaitez éviter les douleurs lors de la prochaine menstruation, prenez des mesures préventives. Auparavant, passez par toutes les études prescrites par le médecin pour éliminer les maladies inflammatoires et infectieuses. La prévention comprend la thérapie par l'exercice, les massages.

    Maladies gynécologiques

    Il arrive que cela fasse mal dans la région lombaire et le bas-ventre de la femme et au-delà du cycle mensuel. Les raisons peuvent être variées et, pour les exclure, vous devrez passer un examen gynécologique:

    • Douleur d'un côté du signal d'inflammation ou de rupture de l'ovaire;
    • Foyer inflammatoire dans l'utérus, le vagin, les trompes de Fallope;
    • Si les symptômes apparaissent après un avortement, il est possible que l'utérus n'ait pas été complètement nettoyé.
    • Un kyste ou une tumeur, bénigne ou maligne;
    • MST et inflammations basées sur eux. Un symptôme associé est le sang du vagin après un rapport sexuel;
    • Oncologie utérine.

    Vaginisme

    C'est une maladie dans laquelle une fille n'est pas capable d'un rapport sexuel. Ses muscles vaginaux et pelviens créent des crampes douloureuses et graves affectant le bas du dos et le bas de l'abdomen. En conséquence, l'introduction du pénis est impossible en raison du fait que le vagin devient trop étroit. Le vaginisme développe généralement des attaques de relations sexuelles possibles, et ne tourmente pas à d'autres moments.

    Les causes de la maladie sont les suivantes:

    • Peur des hommes et rapports sexuels;
    • Douleur vaginale;
    • États hystériques;
    • Traumatisme des organes féminins.

    La grossesse

    • Risque de fausse couche ou d'accouchement précoce;
    • Maladies du système digestif;
    • Développement d'embryons en dehors de l'utérus.

    Mais dans la plupart des cas, une telle douleur est simplement la conséquence inévitable des changements survenus dans le corps d'une femme enceinte. Les os et les ligaments deviennent mous, s'étirent, et la croissance rapide de l'utérus exerce une pression sur le sacrum.

    Appendicite

    Un symptôme tel qu'une douleur dans le bas du dos et le bas de l'abdomen peut indiquer une appendicite. En outre, dans la plupart des cas, l’inflammation de l’appendice se manifeste comme suit:

    • Ça fait mal beaucoup du côté droit sous les côtes;
    • Des spasmes musculaires abdominaux se produisent;
    • Nausées et vomissements sans soulagement;
    • La température augmente;
    • Il y a une transpiration abondante.

    L'appendicite chez une femme est plus difficile à diagnostiquer. Les organes gynécologiques sont disposés de manière à ce qu'un diagnostiqueur expérimenté puisse facilement confondre son syndrome douloureux avec l'appendicite.

    Il est particulièrement difficile de diagnostiquer une appendicite pendant la grossesse, lorsque tous les organes de la cavité abdominale ont changé de position. Dans ce cas, les futures mères et si souvent se plaignent d'un grand nombre de douleurs différentes, et il n'est pas toujours possible de remarquer immédiatement les symptômes de l'appendicite. Oui, et d'autres manifestations de l'appendicite sont déjà devenues familières pour une femme enceinte - nausées, vomissements.

    Dans le diagnostic d'appendicite dans une telle situation, il n'est pas nécessaire de se concentrer sur la nature du syndrome douloureux. Faites particulièrement attention aux nausées et aux vomissements. Quand une inflammation de l'appendice, ils vont entrer dans une forme très grave, leur lien avec la prise de nourriture va disparaître.

    • En savoir plus sur les causes du mal de dos chez les femmes

    Inflammation intestinale

    Le processus inflammatoire dans la région intestinale chez les femmes se manifeste par des symptômes tels que:

    • Douleur irradiant dans la région lombaire, l'aine ou le pubis;
    • La température augmente;
    • Disparaît l'appétit;
    • Le patient perd rapidement du poids;
    • La formation de gaz augmente;
    • La diarrhée en souffre souvent avec des traces de sang.
    • La formation de fissures anales, douleur au moment de la défécation.

    Lorsque les symptômes ne se soignent pas eux-mêmes. Les processus inflammatoires, y compris au niveau de l'abdomen, peuvent se propager et affecter le foie, la colonne vertébrale, l'utérus et d'autres organes féminins.

    Pyélonéphrite

    Cette maladie à prédominance féminine, telle que la cystite, conduit souvent à un processus inflammatoire dans la région rénale. En raison de la taille réduite des voies urinaires, les organes urologiques des femmes sont plus sensibles à la pénétration d’agents pathogènes infectieux.

    Si la pyélonéphrite devient une complication de la cystite, la douleur irradie dans le dos et le bas-ventre lombaires. Maux de dos après un effort physique, une fatigue chronique, des mouvements brusques et des ascenseurs. De plus, une femme est tourmentée:

    • Frissons dans la région lombaire, frissons partout;
    • Douleur dans la région abdominale d'une femme;
    • Mictions fréquentes, surtout pendant le sommeil;
    • Températures subfébriles le soir;
    • La pression augmente dans les artères, le patient peut décider qu'il a une crise d'hypertension;
    • La femme se sent affaiblie, brisée, on observe de la fatigue;
    • Ça fait mal, parfois étourdi. La conscience peut être confuse;
    • Les mains, les jambes et les joues gonflent - trop de liquide dans le corps en raison des mauvaises performances du système urinaire.

    Ostéochondrose

    Les modifications dégénératives-dystrophiques des disques intervertébraux sont la cause la plus fréquente de douleur dans la région lombaire. Au cours des dernières décennies, l'ostéochondrose est devenue plus jeune en raison du fait que les gens restent assis devant un ordinateur les jours ouvrables. La posture laisse beaucoup à désirer, l'homme est généralement dans une posture très statique. En conséquence, les muscles des reins s'affaiblissent, la circulation sanguine des disques intervertébraux se détériore. En outre, il y a des kilos en trop, ainsi que le bas du dos.

    La douleur dans l'ostéochondrose tourmente soit chronique soit paroxystique. Les douleurs chroniques ou les pressions sont causées par le séchage des disques, leurs blessures microscopiques et leur contact vertébral. Les attaques, le tir de maux de dos se produisent en raison de la fixation de la racine nerveuse. Ils sont accompagnés de spasmes musculaires puissants qui empêchent une femme de se baisser. Les spasmes sont la réponse défensive initiale du corps aux dommages causés au tissu nerveux. Ne les forcez pas à vaincre, mais plutôt à vous détendre, à prendre des analgésiques.

    L'ostéochondrose est un processus régulier de destruction du tissu cartilagineux associé au vieillissement et à des charges permanentes, des microtraumatismes des disques. Pour le ralentir, il est nécessaire d’améliorer la circulation sanguine des disques et de réduire le stress qui s’exerce sur eux. Exercice, perdre du poids. Ne restez pas assis longtemps et ne pratiquez pas de sport avec des charges lourdes ou physiques.

    Maladies infectieuses

    Une grande liste d'espèces de bactéries peuvent pénétrer dans les organes internes de la cavité abdominale. Les processus inflammatoires et purulents commencent. Elle souffre de douleurs à la ceinture dans le bas du dos et le bas de l'abdomen, s'étendant parfois jusqu'à la région pubienne et inguinale. Les masses fécales contiennent en même temps des traces de sang et du mucus. Une contamination étendue peut devenir une complication, vous avez donc besoin dès que possible de demander une assistance médicale qualifiée.

    Causes de la douleur dans le bas-ventre

    La douleur dans l'abdomen, qui donne au lombaire, peut indiquer de nombreuses pathologies et maladies non seulement du système reproducteur, mais également du système locomoteur. Les facteurs provocateurs de douleur chez les hommes et les femmes de la moitié de la population étant différents, vous ne devez pas les considérer comme un seul groupe.

    Dans une telle situation, il est difficile de diagnostiquer la maladie elle-même et il est impossible de s'auto-traiter - il est recommandé de consulter immédiatement un médecin généraliste qui, après un examen préliminaire, dirigera le patient vers un spécialiste. Cette douleur caractéristique est un symptôme dangereux qui doit être diagnostiqué et traité rapidement. Dans cet article, nous avons déjà discuté en détail de la question de savoir ce qui peut faire mal au côté gauche.

    Causes communes

    La partie inférieure de l'abdomen est l'endroit où se trouvent de nombreux organes vitaux et il existe donc de nombreuses causes de douleur. Une réponse rapide de la part du patient est requise s’il ya une douleur tirante du côté droit - inflammation de l’appendice - dans cette situation, des soins médicaux immédiats sont nécessaires.

    Annexe

    L'appendicite est un processus inflammatoire de l'appendice, accompagné de symptômes prononcés. La douleur peut être administrée dans tout l'abdomen, ainsi que dans le bas du dos. La douleur dans une telle situation est aiguë et de nature terne, parallèlement, le patient peut ressentir une augmentation de la température corporelle, des nausées et des nausées.

    L'intestin

    Si une gêne apparaît dans la région intestinale, cela indique le développement de maladies et d'infections intestinales. Au début de l'inflammation, une douleur sourde se produit, qui n'a pas l'emplacement exact et se propage à travers la cavité abdominale.

    Avec le développement de la gêne commence à se concentrer dans le bas de l'abdomen et redonne progressivement vers le bas.

    Dans les masses fécales, le patient peut remarquer du mucus et des écoulements sanglants. Dans la plupart des cas, la salmonelle peut déclencher cette exacerbation. Dans une telle situation, l’auto-traitement ne peut que nuire, il nécessite donc une assistance qualifiée et urgente.

    Si vous ignorez les symptômes exprimés, vous pouvez provoquer l'apparition d'une septicémie.

    Rein

    Les reins peuvent se faire sentir dans deux cas:

    1. Maladies infectieuses du système excréteur. Pathogènes reconnus microorganismes pathogènes. Si une inflammation de la vessie est diagnostiquée chez le patient, des symptômes tels qu'une émission fréquente d'urine, une gêne et un écoulement sanguinolent dans l'urine.
    2. Urolithiase. Avec cette pathologie, le patient s'inquiète de son inconfort. La douleur peut être présente à tout moment ou uniquement lors du déplacement de pierres le long des canaux. La propagation est notée dans tout l'abdomen et le bas du dos.

    Ostéochondrose

    L'ostéochondrose est une maladie grave qui se caractérise par des modifications distinctives des vertèbres d'une section de la colonne vertébrale donnée, qui provoquent le pincement des racines nerveuses, entraînant une violation de l'alimentation des organes en cellules nerveuses. L'inconfort est localisé dans la partie affectée du dos, mais il arrive que des patients se plaignent de l'inconfort dans d'autres parties du corps. Sur le traitement du nerf pincé dans le bas du dos, lisez ici.

    La colite

    En cas de colite, le patient peut remarquer une augmentation de la température corporelle et une distension excessive des intestins. Il commence à se développer immédiatement à partir de la forme aiguë, qui évolue progressivement vers une forme chronique. Dans une telle situation, la douleur devient plus sourde que aiguë.

    Infection

    Une infection qui est entrée dans le corps peut causer des dommages considérables à de nombreux systèmes si elle n'est pas traitée correctement. Les manifestations des pathologies infectieuses ont toujours les mêmes symptômes: douleur sourde à l’abdomen, qui entoure progressivement toute la surface du corps, puis exacerbation et inconfort se déplaçant progressivement vers la partie inférieure - pubis, aine ou le bas du dos. Dans les masses fécales, le patient peut remarquer du mucus et des écoulements sanglants.

    Causes de la douleur chez les femmes

    Des sensations douloureuses chez la moitié féminine de la population de ce département sont dues à de nombreuses raisons et aux pathologies du système génital et urinaire. Il est presque impossible de diagnostiquer vous-même la cause exacte. Par conséquent, dès l'apparition des premiers symptômes alarmants, vous devez contacter immédiatement un spécialiste.

    Menstruation

    Algoménorrhée - douleur chez les femmes pendant la menstruation.

    Ces douleurs sont de deux types:

    1. Algoménorrhée primaire. Cette pathologie est caractérisée par une gêne pendant la menstruation, qui n'a pas été provoquée par des changements d'organes ou des maladies. La douleur ressemble à des contractions ou à des pulsations, peut s'étendre au bas du dos et devant les cuisses, se manifeste dès les premières manifestations de la menstruation et ne dure pas plus de deux jours. Le patient peut développer des nausées, des haut-le-cœur, des troubles intestinaux, des migraines. Dans une telle situation, des médicaments anti-inflammatoires non stéroïdiens, ainsi que des médicaments contraceptifs sont nécessaires.
    2. Algoménorrhée secondaire. Cette pathologie est caractérisée par une gêne pendant la menstruation, provoquée par des modifications de l'organe ou de maladies: endométriose, adhérences, fibromes utérins, pathologies congénitales de l'utérus des ovaires. Dans la plupart des cas, ces sensations ne sont pas associées à la menstruation. La pathologie nécessite un diagnostic urgent et un traitement de qualité.

    En outre, l'inconfort chez les patients peut être provoqué par d'autres facteurs:

    • maladies gynécologiques;
    • la présence de points sensibles spéciaux;
    • troubles psychologiques.

    Un inconfort peut survenir pendant l'ovulation, c'est-à-dire au milieu du cycle féminin. Se produit en raison d'une irritation de la cavité abdominale avec le liquide folliculaire. Si pendant cette période la douleur est intense et prononcée, cela peut indiquer des processus pathologiques de nature gynécologique. Si la colonne vertébrale fait mal au milieu du dos - lisez ici.

    Maladies de l'appareil reproducteur

    Un inconfort dans l'abdomen, qui donne au bas du dos, peut indiquer de tels processus pathologiques:

    1. Maladie prémenstruelle. La douleur survient à cause de la spasticité utérine, constatée avant ou pendant les premiers jours de la menstruation. Un tel inconfort peut provoquer un processus inflammatoire ou adhésif. Un système hormonal instable peut également être un facteur provoquant.
    2. Courbure de l'utérus. Cette pathologie chez la moitié féminine de la population découle de processus adhésifs qui ont été déclenchés par diverses causes et pathologies. Dans une telle situation, la douleur tire, ce qui peut donner au bas du dos.
    3. Myoma Fait référence à des néoplasmes bénins qui ne provoquent aucune gêne.
    4. Annexite Les organismes pathogènes peuvent provoquer une inflammation des ovaires. Il est noté après l'interruption intentionnelle de la grossesse, de l'accouchement ou du sexe pendant la menstruation. Il peut y avoir une forme chronique qui peut s'aggraver avec l'hypothermie ou un système immunitaire affaibli.
    5. Endométriose. Inflammation localisée dans l'utérus et les ovaires. Dans cette situation, la femme note le malaise constant, aggravé pendant la menstruation.
    6. Tordre la base de la formation kystique.
    7. Grossesse en dehors de l'utérus.
    8. Rupture de l'ovaire ou de l'oviducte.
    9. La menace d'interruption de grossesse.

    Rapports sexuels

    La gêne ressentie par le patient peut également survenir après un rapport sexuel. Peut être localisé dans les plis inguinaux, organes du système reproducteur, périnée, lombaire. En outre, ces sensations sont également des signes de rupture ovarienne ou de kystes, de grossesse anormale en dehors de l'utérus ou de fausse couche. En parallèle, il y a un saignement à l'intérieur avec une douleur intense et crampes.

    La douleur après le rapport sexuel, qui s'accompagne de saignements à l'intérieur ou à l'extérieur, peut également avoir des signes tels que l'anémie, provoquant:

    • Évanouissement;
    • Rotation de la tête;
    • La fatigue;
    • Trouble du rythme cardiaque;
    • Pression réduite;
    • Perturbation du pouls;
    • Décoloration de la peau du visage;
    • Élimination intense de la sueur.

    Cette pathologie et ses symptômes peuvent survenir sans douleur aiguë ni saignement externe, mais il y a aussi un saignement à l'intérieur.

    En outre, la cause des douleurs abdominales après un rapport sexuel peut être une maladie infectieuse ou une maladie inflammatoire des organes génitaux. Très souvent après une relation sexuelle se produit une cervicite ou une vaginite. En outre, une cause fréquente de douleur après les rapports sexuels comprend l’érosion et les polypes, qui peuvent provoquer des saignements des organes génitaux et de la douleur et, par conséquent, la formation de tumeurs malignes nécessitant un traitement immédiat.

    Les douleurs abdominales accompagnées de saignements après un rapport sexuel peuvent être provoquées par des raisons telles que:

    1. Pathologie des cellules cervicales.
    2. Oncologie des organes génitaux.

    Dans une telle situation, un examen et un traitement immédiats sont nécessaires.

    Vaginisme

    Vaginisme - une pathologie qui provoque des spasmes du plancher pelvien et du vagin chez les femmes lors des rapports sexuels, qui ne permettent pas de relations sexuelles en raison du fort rétrécissement du vagin, soulignant parallèlement la douleur. Cette maladie peut être permanente, ce qui ne permet pas les rapports sexuels.

    Causes du vaginisme:

    • Peur des rapports sexuels;
    • L'insécurité des rapports sexuels;
    • Traumatisme génital;
    • Utilisation de tampons en période de menstruation;
    • Sexe brutal ou privation flagrante de virginité.
    • Maladies gynécologiques qui ont des causes organiques.

    Dans la plupart des cas, le vaginisme est provoqué par des maladies gynécologiques. En outre, cette pathologie peut survenir en raison de l'hystérie.

    La grossesse

    Pendant la grossesse, la douleur n'est pas considérée comme une condition normale.

    Ce symptôme peut indiquer de tels troubles:

    1. La menace d'interruption de grossesse. Il peut être déclenché par le stress, une infection, un traumatisme ou des anomalies congénitales. Les premiers symptômes de fausse couche sanglante des organes génitaux. Même si la douleur a disparu, vous devez toujours consulter un médecin.
    2. Naissance prématurée. Le sujet peut être provoqué par les mêmes motifs qu'une fausse couche.
    3. Trouble du tractus gastro-intestinal. Il est considéré comme inoffensif et est dû à la forte pression du fœtus sur le tube digestif. En parallèle, des ballonnements peuvent survenir. Dans cette situation, vous devez ajuster la puissance.
    4. Grossesse extra-utérine. Accompagné d'une douleur intense qui se pose soit à droite, pour les ceintures de la région lombaire à gauche. Dans une telle situation, il est nécessaire de consulter de toute urgence un spécialiste et de se soumettre à une échographie.

    En cas de douleur abdominale au cours de la grossesse, pouvant être administrée aux lombaires, vous devez contacter immédiatement un spécialiste ou appeler une ambulance pour éviter des conséquences négatives.

    Causes de la douleur chez l'homme

    La douleur dans le bas de l'abdomen, qui donne au lombaire, survient dans la moitié masculine de la population est assez rare. Dans la plupart des cas, les hommes attribuent ce symptôme à la fatigue, à l'exercice ou à une alimentation malsaine.

    Mais c’est un signe assez dangereux qui peut indiquer le développement et la présence d’une pathologie grave. Certaines maladies, accompagnées de ces symptômes, ne peuvent se développer que chez l'homme.

    Prostatite

    La prostatite est un processus inflammatoire et un gonflement de la prostate. Peut survenir à tout âge. Il existe plusieurs types - aiguës, chroniques et infectieuses - dont dépendent les causes d'occurrence.

    Cette maladie est accompagnée de tels symptômes graves et caractéristiques:

    1. Douleur dans l'abdomen, ce qui peut donner à la lombaire. La douleur peut également être localisée dans le scrotum ou le périnée.
    2. Il y a un désordre d'émission d'urine, surtout la nuit.
    3. Dysfonctionnement sexuel.
    4. Changements dans la qualité et la quantité de sperme sécrété après un rapport sexuel.
    5. Troubles de l'éjaculation.

    En outre, cette pathologie sous forme chronique peut survenir pendant une longue période et sans symptômes graves, ce qui constitue un danger de prostatite. Peut survenir à la suite de nombreux facteurs provocants.

    Hernie inguinale

    Une hernie inguinale n'est pas une maladie courante. Elle se caractérise par une saillie sous la peau et un pincement des muscles des organes internes. Cela peut provoquer une douleur aiguë qui provoque un évanouissement. En outre, en parallèle, des symptômes tels que des nausées et des haut-le-cœur. Nécessite une intervention médicale urgente.

    Diagnostics

    Dans toutes les situations, lorsque la douleur survient dans le bas de l'abdomen, un examen approfondi est nécessaire pour établir la cause. Sur la base des résultats de la recherche, un diagnostic clair est établi et un traitement efficace est prescrit. La douleur du zona de l'abdomen et de la colonne lombaire peut être causée par de nombreuses maladies et pathologies différentes chez les femmes et les hommes.

    Assurez-vous que le patient est assigné:

    1. Analyse du sang et de l'urine pour la présence d'une infection et le développement d'une inflammation.
    2. Echographie des organes pelviens.
    3. Imagerie par résonance magnétique de la colonne vertébrale.
    4. Un test pour les infections sexuellement transmissibles.

    Traitement

    Dans une telle situation, comme mentionné précédemment, il est impossible de se soigner soi-même, car cela peut avoir de graves conséquences irréversibles, voire la mort.

    Il est préférable de consulter immédiatement un spécialiste et de subir un examen approfondi. Le traitement dépendra de la nature de la douleur et de la cause de la douleur. L'automédication peut perturber le tableau clinique et empêcher le diagnostic correct.

    Les résultats

    La douleur dans le bas de l'abdomen, qui donne au lombaire, peut indiquer des processus graves et mineurs dans le corps. Dans toute situation, nécessite une aide et un traitement professionnels. Il est presque impossible d'identifier la cause par vous-même et l'automédication peut provoquer la mort. Il y a une telle douleur chez les hommes et les femmes pour diverses raisons, donc ce fait devrait être pris en compte.



    Article Suivant
    Baguette