Nous traitons la douleur dans les articulations des jambes


Le monde actuel est affecté par les maladies des articulations des jambes. Ils ont pris les devants dans la prévalence, cause d'invalidité. Ces maladies sont courantes chez les personnes âgées. Les dommages causés aux tissus situés près de l'articulation provoquent des douleurs aux articulations des jambes.

Les médecins ont identifié des violations génératrices de douleur intense aux articulations des jambes et des pieds. La douleur provoque un inconfort, sont considérés comme des signes d'une maladie grave, le traitement doit être effectué dès que possible. S'il y a une sensation de douleur dans les membres inférieurs, contactez votre médecin, qui identifiera les causes de la douleur.

Raisons

Maladies provoquant des douleurs dans les articulations des jambes et des pieds:

Pourquoi les articulations des jambes font-elles mal?

Les douleurs périodiques indiquent une inflammation des membres. Les premiers à être exposés sont des personnes dans 50 ans.

Les femmes pendant la grossesse semblent ressentir une douleur intense due à une charge accrue.

Les personnes en surpoids sont souvent sensibles aux maladies, les os et les articulations sont soumis à un stress accru. Causes de l'inflammation dans les articulations chez les personnes obèses - usure du tissu cartilagineux, troubles métaboliques.

Les athlètes sont soumis à une douleur intense en raison d'une charge constante et excessive.

Les personnes de plus de 50 ans souffrent de troubles du métabolisme dans l'organisme, d'une diminution de la production de collagène et de liquide synovial. La surface des os commence à se frotter, provoquant un processus inflammatoire, puis une douleur.

Blessure forte aux articulations des jambes et des pieds avec ostéochondrose, ostéoporose. Pendant la ménopause chez la femme, le corps est sujet aux maladies. Le système hormonal ne fonctionne pas correctement, l'échange de calcium dans le corps n'est plus le même qu'auparavant, le résultat est une maladie.

Autres causes de douleurs articulaires graves

Une douleur aux articulations et au pied apparaît dans les cas de:

  • Activité physique.
  • Blessures. Les genoux et les pieds sont soumis à de fortes douleurs.
  • Lors de l'étirement, des dommages aux ligaments.
  • Chez les enfants pendant la croissance.
  • Avec des tumeurs.
  • Coincé nerf.

Considérons la maladie

Avec l'arthrite, l'inflammation se produit, causant une maladie dans les tissus conjonctifs. Ceux-ci incluent le lupus érythémateux, les rhumatismes, le psoriasis, la pathologie auto-immune, les processus métaboliques altérés. Deux formes d'arthrite sont connues. La forme aiguë se manifeste par une douleur aiguë, la température augmente, il y a un risque d'œdème. La douleur sous forme chronique n'est pas intense, se produit rarement. L'évolution chronique est dangereuse, le patient peut ne pas être conscient de la présence de la maladie, celle-ci va progresser et la destruction de l'articulation est possible ultérieurement.

L'arthrite est souvent accompagnée de sensations douloureuses. Ils apparaissent en mouvement, dans un état calme, il y a un gonflement, un œdème, la température augmente. La peau devient bordeaux, rouge. La mobilité de l'articulation est limitée - il est difficile de plier et de plier les jambes.

Bursite - le liquide s’accumule dans le sac articulaire, une inflammation se produit. Les symptômes sont exprimés par des tumeurs rondes et mobiles avec une légère douleur au toucher.

Avec les pieds à plat, la voûte plantaire devient plate, ce qui entraîne l'apparition de douleurs, une musculature lourde se développe et une fatigue liée aux mouvements rapides se produit.

Le symptôme de la goutte est une douleur dans les gros orteils. Avec la progression, les articulations restantes sont affectées. La maladie est causée par l'accumulation de cristaux d'urate. Les attaques s'intensifient la nuit et durent des semaines. C'est une maladie génétique, des périodes d'exacerbation surviennent avec une consommation excessive de viande et d'alcool.

La polyarthrite rhumatoïde est chronique, la cause de la maladie est un processus auto-immunitaire. L'inflammation affecte d'abord les petites articulations des jambes et des pieds, puis se déplace vers les membres supérieurs. Rougeur manifeste, gonflement de la peau. Fonction motrice réduite des membres. Joints fortement modifiés. La douleur est périodique ou constante, pas prononcée.

Lorsque le cartilage de l'articulation s'use, de l'arthrose se forme. La douleur commence par l'amincissement, la déshydratation et la fissuration du cartilage. La maladie affecte la hanche et le genou. La nature de la douleur est sourde et augmente après l'effort.

L'inflammation des tendons et des ligaments est associée à une douleur au cours de la période d'activité, au moment de toucher le tendon enflammé. Symptômes concomitants - fièvre dans la zone touchée, crunch caractéristique pendant le mouvement.

Si la colonne vertébrale est touchée par la maladie, les sensations douloureuses apparaissent également lorsque vous vous déplacez, au repos. Douleur localisée à plusieurs endroits.

Quand les articulations des jambes vous font mal: que faire et comment traiter

Lorsque le médecin établit le bon diagnostic, prescrit des médicaments, essayez de suivre les recommandations à la maison:

  • Fournir une articulation malade avec du repos.
  • Sécuriser le membre avec un bandage élastique.

Ne vous laissez pas emporter par vous-même. Il est important de bien diagnostiquer, consulter le médecin vous aidera à effectuer le traitement nécessaire.

Pour déterminer la cause de la maladie, des études instrumentales en laboratoire sont attribuées. Échographie, rayons X, tests rhumatologiques. Il est difficile de guérir les maladies des articulations des jambes et des pieds, mais il est possible d'arrêter la progression de la maladie à l'aide d'un traitement complexe prescrit par un médecin. Après une blessure, consultez un traumatologue. Dans d'autres cas, il est recommandé de faire appel à un thérapeute ou à un rhumatologue, si nécessaire, ils consulteront un médecin à profil étroit.

Quelles que soient les causes de la douleur intense, le traitement est complexe. Le traitement vise à soulager la douleur, à améliorer le travail des articulations et des pieds et à soulager l'inflammation.

Dans la lutte contre l'arthrose, des injections d'anti-inflammatoires non stéroïdiens et de la physiothérapie sont utilisées.

Lors du traitement de l'arthrite, les foyers d'infection sont éliminés à l'aide d'agents antibactériens. Après cela, le traitement de l'inflammation avec des médicaments non stéroïdiens commence.

Le traitement de la polyarthrite rhumatoïde commence par l'élimination de l'inflammation. Après la correction du système immunitaire du corps avec l'utilisation d'immunostimulants et d'immunosuppresseurs.

Le but de traiter la goutte est de réduire l'acide urique. Avec l'aide de médicaments augmente la production de sels, la douleur diminue progressivement.

Si vous êtes blessé, appliquez de la glace sur la zone endommagée pendant 20 minutes. Un jour plus tard, répétez les compresses qui améliorent la circulation sanguine, restaurez la fonction motrice. Pour soigner les blessures, appliquez une pommade, une crème à effet d'anesthésie.

Lorsque le pied plat est diagnostiqué, il est important de porter des chaussures orthopédiques et confortables sans talon, d'effectuer régulièrement une série d'exercices spéciaux et d'utiliser des supports spécialisés pour le cou-de-pied.

Prévention de la douleur dans les articulations des jambes et des pieds

Si aucune maladie n’a été identifiée, suivez un certain nombre de procédures préventives afin que vous n’ayiez pas à traiter la maladie apparue:

  • Vous ne devriez pas être surchargé de travail physique ou d'exercice.
  • Pensez bien au régime, conservez-le.
  • Portez des chaussures confortables, les exceptions constituent des célébrations.
  • Essayez de ne pas trop refroidir.
  • Utilisez régulièrement des crèmes spéciales pour les pieds.

Si un changement pathologique ou une douleur survient, contactez un établissement médical. Si la maladie est détectée à un stade précoce, le traitement est beaucoup plus facile.

Traitement des remèdes populaires contre la douleur

Le traitement des maladies est également effectué selon les méthodes traditionnelles, en association avec un traitement médical ou un autre traitement prescrit. Quelques astuces:

  • Frotter les articulations avec de la teinture Kalanchoe.
  • Les pommades à base de marais sabrelnik, larkspire sont utiles. Vendu dans les pharmacies.
  • Frotter les joints avec du saindoux fondu.
  • S'habiller avec une écharpe de mouton, autre laine naturelle.
  • Faire des compresses à base de raifort moulu.
  • Frotter les joints teinture de lilas. Verre rempli de fleurs lilas. Il est rempli de vodka, infusé pendant plusieurs semaines.

Pourquoi les articulations des jambes font mal - causes et traitement

Les maladies les plus courantes du système musculo-squelettique sont l'arthrose et l'arthrose. En pourcentage, elles correspondent à 25-30% de toutes les pathologies, cette information est confirmée par la recherche médicale et les données statistiques. Outre ces pathologies, de nombreuses maladies touchent toutes les articulations du corps humain. Les articulations «préférées» ou les articulations sont le plus souvent exposées au processus inflammatoire infectieux sont les membres inférieurs, à savoir: les articulations de la hanche, du genou et de la cheville.

Outre les grosses articulations, de petites articulations sont également affectées, telles que: interphalangienne, plus phalangienne, tarse-métatarse, tara-naviculaire et talo-cuboïde. Récemment, la fréquence des maladies des membres inférieurs a augmenté, de sorte que les informations sur les causes de la douleur dans les articulations des pieds et le traitement sont devenues de plus en plus populaires parmi la majeure partie des patients. Être conscient de l'étiologie et de la pathogenèse signifie être préparé à l'élimination rapide de la pathologie à un stade précoce de son développement. Un traitement opportun sera un obstacle sérieux au développement dans les articulations du processus inflammatoire-infectieux avec des phénomènes dégénératifs, se manifestant par une douleur et une restriction de la mobilité.

Liste des raisons

Lorsque les problèmes articulaires commencent, tout le monde se réfère à l'âge. C'est la mauvaise tactique! Après tout, des modifications liées à l'âge se produisent dans toutes les articulations, alors que dans d'autres cas, une ou deux structures articulaires (ou plus) sont impliquées, affectant les patients quels que soient leur âge et leur sexe. Les sources étiologiques et pathogéniques des maladies du système musculo-squelettique sont de nombreuses raisons fiables. Classiquement, ces causes peuvent être divisées en trois grands groupes, à savoir: génétique, congénitale et acquise. Les derniers facteurs sont divisés en plusieurs positions: un ensemble de facteurs externes et internes ainsi que l'état du système immunitaire.

Lorsque les articulations des jambes sont douloureuses et gonflent, les causes de la maladie sont les suivantes:

  • prédisposition génétique;
  • malformations congénitales du tissu conjonctif, musculaire et cartilagineux;
  • maladies infectieuses et inflammatoires des organes et des systèmes;
  • augmentation du fond allergique;
  • pathologies endocriniennes (diabète sucré, maladie de Basedow, goitre diffus auto-immunitaire, acromégalie, lésions surrénaliennes, altération de la sécrétion d’hormones sexuelles et pathologie pituitaire);
  • blessures de l'appareil optronomoteur (accidents, chutes, contusions, blessures ouvertes ou fermées, blessures du crâne avec lésions du cervelet, de l'hypophyse et du SNC);
  • intoxication du corps (produits chimiques toxiques, pesticides, métaux lourds, produits de peinture et vernis, produits alimentaires);
  • hypothermie ou effets hyperthermiques sur un corps humain en bonne santé;
  • exposition (rayons ultraviolets ou radioactifs).
  • maladies chroniques (pyélonéphrite, lithiase urinaire, maladie rénale chronique, rhumatismes, hépatite C, méningite, sclérose en plaques);
  • complications post-AVC et post-infarctus;
  • complications postopératoires et infections purulentes;
  • ménopause masculine ou féminine;
  • perturbation des processus métaboliques;
  • maladies du sang + pathologies cancéreuses avec métastases.

C'est important! Les pathologies des articulations, en particulier des articulations des membres inférieurs, sont associées à une activité physique intense associée à la musculation, à une longue marche, à la course à pied + une posture verticale constante du corps humain, associée à des activités professionnelles.

Les causes de la douleur dans les articulations des jambes et les principes de son traitement seront clarifiés après un examen en laboratoire et une analyse instrumentale, et la tactique du traitement ne sera déterminée qu’après un examen commun d’un traumatologue, d’un chirurgien, d’un rhumatologue ou d’un endocrinologue.

Quelques faits

En plus de ces raisons, les articulations des jambes sont douloureuses et gonflent, non seulement à cause des processus infectieux, inflammatoires ou destructifs, mais elles peuvent déranger même une personne en parfaite santé. Par exemple: touristes, alpinistes, athlètes, chirurgiens, boulangers, mineurs, vendeurs (et autres personnes dont le métier est associé à une position droite du corps) - les articulations des jambes vont constamment faire mal. Les enfants de tout âge (de 1,5 ans à l’âge adulte) ont des douleurs dans toutes les articulations, ils passent avec l’apparition de la puberté, c’est-à-dire une stabilité hormonale complète.

Chez les adolescents et les personnes âgées, l'articulation du gros orteil est souvent douloureuse, ce qui peut être causé par l'halvus valgus. En raison de la destruction de cette capsule articulaire, la douleur survient, le mouvement est limité, ainsi que des problèmes de port de chaussures. Le traitement dans ce cas est seulement opérationnel. Les femmes enceintes sont également caractérisées par des douleurs dans les jambes ou les pieds + du pouce, après l'accouchement, la situation se stabilise et la douleur disparaît à jamais.

Symptomatologie

Chaque pathologie touchant les organes locomoteurs a ses propres causes, mais les symptômes sont presque les mêmes. La principale différence ou diagnostic différentiel est le laboratoire, les études instrumentales + la manifestation des maladies associées.

Complexe symptomatique de manifestations cliniques d'anomalies des structures motrices, composé de:

  • syndrome douloureux dont le degré dépend de la profondeur de la lésion, de l'ajout d'une infection, du bruit de fond hormonal, de l'état général ou de la réponse immunitaire;
  • modifications des paramètres anatomiques: gonflement, élargissement de l'articulation dû à la destruction des os, du cartilage, du tissu conjonctif, des tendons;
  • limitations de la fonction biomécanique (dans certaines pathologies après le traitement, la capacité motrice est complètement ou partiellement réhabilitée, et dans d'autres cas, l'organe reste paralysé à vie);
  • difficulté à bouger avec une fatigue rapide des organes;
  • détérioration de l'état général en cas de complication microbienne sous forme d'augmentation de température jusqu'à 37-38 degrés, nausée, réflexe nauséeux, perte d'appétit + évanouissement.

Quelles sont les actions pour la douleur dans les jambes?

Si vous avez mal aux articulations des jambes, que devriez-vous faire en premier? Toutes les actions thérapeutiques dépendent de la cause du syndrome douloureux. Dans le cas où le diagnostic est connu depuis longtemps, il est nécessaire de prendre des analgésiques, des médicaments non stéroïdiens + des vitamines du groupe B. En cas de diagnostic inconnu, l'option la plus optimale est de se rendre à la clinique pour un rendez-vous avec un traumatologue ou un médecin traitant. Découvrir la cause ne peut être que laboratoire et instrumentale. Après avoir passé des tests sanguins généraux + urine, tests sanguins biochimiques, rayons X, IRM, échographie ou ordinateur, vous pouvez dresser un tableau général et établir le diagnostic correct avec un schéma fiable de traitement médicamenteux ou chirurgical.

Attention! En cas de blessures avec des contusions, des fractures ouvertes ou fermées et des déchirures du ménisque, appelez immédiatement une ambulance! N'essayez pas d'éteindre la douleur avec des analgésiques ou des recettes populaires - cela est lourd de complications et d'invalidité.

Que faire avant l'arrivée d'une ambulance?

La meilleure option pour éliminer la douleur dans les jambes, ainsi que dans les autres articulations, consiste à agir sur le principal facteur à l'origine de la douleur. Un traitement symptomatique l’éliminera pendant un certain temps. Parallèlement aux analgésiques, vous devez prendre des médicaments qui affectent des facteurs tels que: une concentration accrue de purines pour la goutte (colchicine est utilisée), un titre élevé d’anticorps antigènes dans la polyarthrite rhumatoïde (des immunosuppresseurs sont administrés). Lorsque le corps est intoxiqué par des substances inflammatoires et destructrices, des médicaments non stéroïdiens ou hormonaux tels que le Diclofenac, le Dikloberl, la Prednisolone sont prescrits pour l'arthrose. L'effet de ces médicaments est à court terme, jusqu'à l'arrivée d'une ambulance dans une certaine mesure, ils vont maintenir l'état général à un niveau stable.

Actions et mesures spécifiques d'un patient souffrant du syndrome de la douleur:

  • Immobilisation (fixation) d'une articulation ou d'articulations par un pansement élastique.
  • Anesthésie locale avec gels ou pommades à base d'analgésiques puissants et d'anti-inflammatoires non stéroïdiens: Kapsikam, Ketanov, Feloran, Ibuprofen.
  • En cas de douleur insupportable, l’injection d’Analgin + Papaverine + Dimedrol ou de Dykloberla est recommandée.

C'est important! Si vous avez des antécédents de diabète sucré du deuxième ou du troisième type, vous devez être extrêmement prudent lors de l'administration de ces médicaments et il est préférable d'attendre l'urgentiste.

Les maladies les plus populaires des articulations des jambes, le traitement

Les pathologies les plus courantes provoquant l'apparition de douleurs dans les jambes sont l'arthrite, l'arthrose, la goutte, les lésions méniscales et la bursite.

L'arthrite

Le processus inflammatoire de la structure articulaire ou de l'arthrite à caractère rhumatoïde, infectieux, post-traumatique ou réactif concerne des personnes de tous âges, sans distinction de sexe. Les types d'arthrite infectieux et réactif débutent à la suite de pathologies d'origine virale, microbienne et bactérienne. Et aussi après infection du corps par chlamydia, mycoplasmes + gonocoques. La polyarthrite rhumatoïde, quant à elle, résulte de l'agression auto-immune de la barrière protectrice. Pour ces types de pathologies des dommages caractéristiques aux articulations, les tendons, les composants intra-articulaires, avec la participation du tissu musculaire.

La polyarthrite rhumatoïde est considérée comme un diagnostic difficile, car son mécanisme affecte le système immunitaire, qui détruit les cellules articulaires saines en les considérant comme une invasion d'un agent étranger. Les premières cibles sont les membres inférieurs et supérieurs, jusqu'aux articulations interphalangiennes. Même en l'absence des médicaments les plus efficaces, personne n'a été en mesure de guérir une pathologie sans laisser de trace: la thérapie stagne le processus, mais ne détruit pas l'agent pathogène jusqu'au bout.

La thérapie combinée comprend:

  • Drogues non stéroïdiennes: Diclofénac sodique, Dikloberl, Movalis;
  • Analgésiques: Analgin, Baralgin;
  • Myorelaxants;
  • Chondroprotecteurs: Hondroxide, Hondrolone;
  • Thérapie antibactérienne: lincomycine, tétrcycline;
  • Agents antifongiques: nystatine, lévorine;
  • Vitamines: B2, B12, PP et A;
  • Antioxydants: Vitamine C;
  • Groupe hormonal des anti-inflammatoires: Kenalog, Dexaméthasone, Hydrocortisone et Prednisolone.

Pour le traitement de la polyarthrite rhumatoïde, les éléments suivants sont ajoutés à la liste:

  • Médicaments à base d'or: Crisanol;
  • Immunosuppresseurs: Artamine;
  • Médicament antipaludique: Plaquenil;
  • Médicaments cytotoxiques: Lakeran ou Chlorbutine.

Arthrose

Avec l'arthrite, les structures articulaires subissent de grands changements. La destruction conduit à une déformation, à une immobilisation totale ou partielle, ainsi qu’à une modification de la forme du corps et à un mode de vie plus complet, conduit plus précisément à une invalidité. L'arthrose affecte les personnes âgées en raison de déséquilibres hormonaux avec des bouffées de chaleur ménopausiques. Les substances biologiquement actives sont activées par le nerf vague, qui tente de compenser les hormones manquantes avec ces éléments. Pendant la marée haute, les micro et macronutriments sont éliminés, le potassium, le calcium et le fer, ainsi que les tissus cartilagineux sont éliminés.

Des ostéophytes se développent sur les surfaces articulaires exposées et apparaissent de fausses articulations. Un ankylosant de la structure articulaire avec paralysie et perte de fonctionnalité commence alors. La tactique médicale fait référence à la restauration chirurgicale de l'articulation, à la rééducation et à des exercices spéciaux, ainsi qu'à l'exclusion de l'effort physique. La pharmacothérapie conservatrice est semblable au schéma de l’arthrite. Un élément obligatoire du traitement est le régime alimentaire, la thérapie par l'exercice et la physiothérapie.

La goutte

Le dépôt d'acide urique dans les articulations conduit à une arthrite goutteuse (plus de cet article). Cette catégorie comprend les hommes âgés de 40 à 55 ans. Cette pathologie est moins fréquente chez les femmes. Les causes les plus courantes peuvent être des facteurs tels que les déséquilibres hormonaux, l'urithiase, les complications après empoisonnement du corps avec des pesticides et les troubles métaboliques. La goutte affecte les petites articulations, en particulier les articulations des pieds et des orteils. Le traitement vise à éliminer la principale raison - la forte teneur en urée dans le sang. La colchicine est le médicament principal, le traitement ultérieur est identique à l'arthrite et à l'arthrose. Traitement de spa recommandé.

Déchirure du ménisque

Les dommages partiels au ménisque de l'articulation du genou sont constamment perturbés par la douleur et la restriction des mouvements. Après un certain effort physique, la structure articulaire se gonfle et s’enflamme. Le schéma thérapeutique est identique à celui de l'arthrose et de l'arthrite. Seul un bandage serré au genou est ajouté avec un bandage élastique pour la fixation. En cas de rupture complète, seul un traitement chirurgical avec repositionnement des os, élimination des résidus du ménisque, reconstruction du ligament croisé et insertion d'un ménisque artificiel est effectué. Les patients subissant une telle blessure ou une telle opération sont contre-indiqués pour les exercices et la musculation.

Bursite

Cette pathologie provoque souvent des douleurs dans l'articulation du genou (ou d'autres articulations touchées) provoquant un œdème local de l'organe + douleur + immobilisation complète. Le traitement de cette pathologie est identique au schéma de l’arthrose avec ponction du liquide synovial. Le traitement est effectué exclusivement à l'hôpital après un examen approfondi.

Remèdes populaires pour lutter contre la douleur à la jambe

Après un traitement complet, les patients essaient de rechercher des informations sur "les articulations des jambes font mal, ce que font les remèdes traditionnels". La médecine traditionnelle contient de nombreux outils de guérison pour aider les patients atteints de pathologies du système musculo-squelettique. Les plus populaires sont:

  1. Teinture d'ail, d'oignon et de miel: 100g d'ail émincé + 100g de gruau à l'oignon + 2 cuillères à soupe de miel + 200ml de vodka. Insister 3 jours. Utilisé comme agent de frottement et compresses.
  2. Teinture Sabelnik: 200 g de plantes broyées + 200 ml de vodka, laisser reposer 24 heures. Buvez une cuillerée avant les repas 3 fois par jour.
  3. Gras de blaireau et propolis: frottez les articulations douloureuses, puis couvrez-les d'un sac en plastique et d'un foulard en laine pendant 2 heures. Répétez 2 fois par jour - le matin et le soir.
  4. Teinture de raifort et de miel: 100g de raifort + 100g de miel + 100ml de vodka. Insister jour et prendre par voie orale pendant 20 gouttes, également frotter les articulations douloureuses.
  5. Pommade à la moutarde à base de graisse de porc: 2 cuillères à soupe de poudre de moutarde pour 200g de graisse. Bien mélanger, laisser dans un endroit chaud pendant 2-3 jours, puis frotter la jambe. Répétez 1-2 fois par jour.
  6. Compresses d’alcool, teinture d’écorce de chêne et d’aiguilles de sapin: 200 g d’écorce de chêne et 200 g d’aiguilles d’épinette broyées plus 100 ml d’alcool. On se frotte les pieds ou on met une compresse pendant 1 à 15 minutes: le matin et le soir.

Une maladie du système musculo-squelettique conduit à l'immobilisation des membres ou d'autres articulations. En cas de douleur ou de gonflement de la structure articulaire, il n'est pas nécessaire d'attendre une amélioration après l'administration de comprimés de dipyrone. Il doit immédiatement être examiné par un médecin et commencer rapidement le traitement. Et rappelez-vous: la médecine traditionnelle est bonne, mais ce n’est pas le principal moyen d’éliminer l’agent inflammatoire, mais seulement un moyen d’extinction de la douleur. Vous devez donc être traité uniquement à l’hôpital et chez le médecin!

Douleurs aux articulations des jambes: causes et traitement, défaite du pouce

Pourquoi les articulations des jambes font-elles mal? Pourquoi chaque personne sur deux a-t-elle un tel problème? Est-il possible que la personne elle-même soit à blâmer pour la survenue de nombreuses causes de ces douleurs? Allons le découvrir ensemble.

L'une des principales propriétés de notre corps est la capacité de se déplacer dans l'espace, ce qui se produit avec l'aide du système musculo-squelettique. Et nous devons comprendre que ce ne sont pas des os, des muscles, des ligaments et des tendons pris séparément - c’est un système complexe, dont le résultat dépend de chaque "vis". Si au moins l'un d'entre eux échoue et que des douleurs aux articulations des jambes apparaissent, vous devez immédiatement commencer le traitement. Si nous pouvions voir tous les jours le travail figuratif que nos jambes accomplissent, alors nous serions probablement impressionnés et apprendrions à nous en occuper. Après tout, ils subissent des charges énormes chaque jour!

Chaque jour, nos pieds font un excellent travail et ils doivent être chéris.

Maladies possibles, leurs causes

Il existe plusieurs pathologies dans lesquelles les grosses articulations des jambes sont touchées et les articulations des orteils douloureuses. Les plus courantes sont l'arthrose (arthrose), l'arthrite et la goutte.

grandes charges mécaniques;

anomalies congénitales et blessures;

troubles endocriniens, déficit hormonal;

mode de vie sédentaire.

  • Troubles métaboliques.
  • Perturbation des glandes endocrines.
  • Maladies infectieuses, infection à Chlamydia.
  • L'hypothermie

Les causes de la polyarthrite rhumatoïde ne sont toujours pas bien comprises. Avec cette maladie, le système immunitaire commence, pour une raison quelconque, à produire des anticorps dirigés contre les membranes articulaires de son propre organisme, provoquant ainsi leur inflammation.

Les causes de la goutte peuvent être:

  • utiliser en excès de produits carnés,
  • acide urique métabolique,
  • alcoolisme,
  • excès de poids
  • prédisposition génétique.

Caractéristiques et traitement des principales pathologies

Il ressort clairement de ce qui précède que si les douleurs dans les articulations des jambes sont concernées, leur traitement sera différent selon la pathologie spécifique et les raisons de son apparition. Et pour que la thérapie soit adéquate et efficace, il est nécessaire de consulter un médecin à temps et de ne pas chercher une panacée sur Internet ou chez les grands-mères voisines. Le médecin procédera à un examen qualifié et prescrira un traitement complet.

Examinons plus en détail les maladies qui affectent le plus souvent les articulations des jambes.

Ostéoarthrose

L'arthrose affecte principalement les grosses articulations: hanche (coxarthrose) et genou (gonarthrose).

Coxarthrose

Aux premiers stades de la coxarthrose, les patients souffrent de douleurs lors de la marche qui se propagent à l'aine. Après un court repos, tout le malaise disparaît. À mesure que la maladie progresse, les douleurs deviennent permanentes et chaque mouvement commence à causer une gêne. Au troisième stade de l'arthrose, l'articulation de la hanche (TBS abrégé) perd sa mobilité.

Gonarthrose

Les symptômes de gonarthrose se développent également progressivement. Au début, une personne s'inquiète de douleurs passagères aux genoux, aggravées après l'exercice. Dans la deuxième phase de la maladie, la douleur devient plus intense, l'articulation commence à se déformer, l'amplitude de mouvement est limitée. Au stade 3, le genou perd sa fonction: la douleur devient presque insupportable, la mobilité est fortement limitée, les membres sont sévèrement déformés.

Lésions du pouce

L'arthrose de la première articulation métatarso-phalangienne en termes d'incidence passe en troisième position après la coxarthrose et la gonarthrose. Cela peut être dû à une malformation congénitale du gros orteil ou à son traumatisme à long terme.

Au stade initial de la maladie, la douleur aux articulations des orteils n'apparaît qu'après un effort physique, un resserrement peut survenir lors des mouvements. Progressivement, la douleur augmente et le resserrement devient plus intense. Déformation possible du pied: le premier doigt est dévié, comme s'il flottait sur le second. Une manifestation caractéristique de la maladie est un os saillant à la surface interne du pied. La mobilité de l'articulation touchée est nettement réduite, le patient ne peut pas porter de chaussures étroites ni de talons. Souvent, la fonction motrice est complètement perdue - vous devez alors utiliser des moyens spéciaux pour le mouvement (cannes, béquilles ou marchettes).

Thérapie

Le traitement vise principalement à soulager la douleur et l’inflammation et à améliorer la fonction motrice de l’articulation touchée. Pour ce faire, utilisez des anti-inflammatoires non stéroïdiens (AINS) sous forme d'injections, de pommades et de diverses méthodes de physiothérapie.

L'arthrite

La polyarthrite rhumatoïde affecte très souvent les petites articulations des bras et des jambes. La maladie est très difficile car, au cours de son traitement, elle affecte à la fois le système immunitaire et le processus inflammatoire local. En fonction de l'état du patient, le médecin choisit les médicaments appropriés: immunosuppresseurs, immunostimulants, AINS.

En cas d'inflammation et de douleur aux articulations des orteils, l'effet thérapeutique doit tout d'abord viser à éliminer la cause de la pathologie. En présence de maladies infectieuses, il est d'abord nécessaire d'éliminer ces pathologies et ensuite seulement de procéder à un traitement par des anti-inflammatoires.

Avec la défaite des grosses articulations des jambes (hanche et genou), accompagnée de symptômes locaux d'arthrite (douleur dans la région touchée, enflure, rougeur de la peau), des symptômes courants d'intoxication se manifestent souvent: augmentation de la température corporelle, frissons, faiblesse grave, mal de tête et manque d'appétit. Dans de tels cas, le traitement consiste également à éliminer les causes de l’arthrite, à réduire les symptômes douloureux et l’inflammation.

Sur la photo - le pied atteint de polyarthrite rhumatoïde

La goutte

En cas de douleur dans les articulations des orteils, on peut alors suspecter une goutte.

Dans le processus d'activité vitale dans le foie, il se forme des purines, à partir desquelles de l'acide urique est obtenu chimiquement. Il est généralement excrété dans le corps avec l'urine, mais si le métabolisme de la purine est perturbé, une partie de celui-ci reste dans le corps, des concentrés et des sels d'acide urique se forment. Ils sont la cause de la goutte.

L’apparition de la maladie est asymptomatique, mais lorsque l’acide urique commence à se cristalliser, de graves douleurs apparaissent qui peuvent tout simplement épuiser le patient, en particulier la nuit. Habituellement, la première articulation métatarsophalangienne du pouce est touchée, elle se gonfle fortement, rougit et devient très douloureuse. Parfois, une douleur insupportable peut même toucher une feuille légère. La température corporelle lors d'une crise de goutte s'élève à 37-38 degrés.

Une lésion primaire de la cheville ou du genou est beaucoup moins probable. Dans ce cas, tous les symptômes de l’arthrite goutteuse seront localisés dans ces zones.

Le traitement de la goutte est assez efficace et vise à réduire le niveau d'acide urique dans le corps. Les médicaments augmentent l'excrétion des sels d'acide urique et la douleur dans les articulations des orteils est réduite.

Blessures

Les douleurs aux articulations des jambes résultent souvent de blessures: lésions des ligaments, de la capsule articulaire et du cartilage. Lorsque la douleur ressentie au repos et augmente avec le mouvement, la peau devient rouge, la zone touchée gonfle.

Pendant la journée après la blessure, de la glace est périodiquement appliquée sur l'articulation blessée à travers les vêtements pendant 15 à 20 minutes. Le lendemain, vous devriez appliquer des compresses chaudes - cela aide à améliorer la circulation sanguine et la récupération rapide du tissu articulaire. Vous pouvez utiliser des pommades antidouleur (Diclofenac, Indomethacin). Si la douleur est très aiguë, les contours articulaires sont modifiés, ce qui peut entraîner une luxation ou une fracture. Dans ce cas, il est nécessaire de consulter immédiatement un médecin.

Pieds plats

Lorsque le pied plat apparaît rapidement, fatigue et douleur aux articulations des jambes. Pour le traitement, il est nécessaire d'abandonner les chaussures étroites et les talons hauts, de faire des exercices spéciaux, de porter des semelles orthopédiques.

Pour les pieds plats, il est important de porter des chaussures orthopédiques appropriées.

Conclusion

Que peut-on résumer? L’homme lui-même gère sa vie et son don inestimable - la santé. Celui qui élimine les premières "hirondelles" de maladies, ignore la douleur dans les articulations des jambes, continue de mener une vie normale et ne veut rien changer - est condamné aux conséquences négatives d'une telle indifférence. Les maladies articulaires entraînent souvent une déformation et même une immobilisation complète des membres. Une personne peut perdre la capacité de travailler et la joie de la liberté de mouvement.

Par conséquent, les mesures préventives ne peuvent être ignorées. Il est nécessaire de mener une vie saine, d'abandonner les habitudes néfastes, de ne pas trop refroidir, de faire de l'exercice, de visiter plus souvent l'air libre et d'essayer de ne pas blesser vos articulations. Ensuite, ils dureront très longtemps.

Notre régime alimentaire est également important: très souvent, il s’agit d’un régime déséquilibré qui cause de nombreux problèmes de santé. Le rejet d'un grand nombre de sucreries, d'aliments gras, d'alcool améliore considérablement le pronostic, en fait, dans toute pathologie du corps. Le menu doit inclure des fruits et légumes frais, du poisson de mer, de la viande maigre, des produits laitiers et des produits laitiers.

Aimez et prenez soin de vos pieds, ils nous sont donnés pour la vie!

Causes de la douleur dans les articulations des jambes - une analyse complète, un diagnostic et un traitement

Le plus grand fardeau dans le corps tombe sur les jambes. Par conséquent, si les articulations des jambes vous font mal, ce n’est pas seulement un problème, c’est pratiquement une catastrophe, car la capacité et la qualité des mouvements dépendent de leur état. Les causes de la douleur peuvent être différentes et dépendent du type de douleur articulaire. Le nom commun pour la douleur dans les articulations des os est arthralgie.

Étiologie de la douleur

Important à savoir! Les médecins sont sous le choc: «Il existe un remède efficace et abordable pour les douleurs articulaires.» Pour en savoir plus.

Causes de douleur dans les articulations des jambes:

L'hémophilie est une cause moins courante de douleur.

Les blessures aux articulations des jambes peuvent causer des douleurs telles que des luxations, des dommages aux ligaments, aux tendons ou au ménisque (avec une douleur au genou). Les dépôts de sel dans la chondrocalcinose peuvent causer des douleurs assez graves, en particulier du gros orteil. Les modifications dégénératives dystrophiques de la colonne vertébrale provoquent également des douleurs aux articulations des jambes.

Un phénomène courant - «douleur liée à l'âge» chez les adolescents de 10 à 14 ans, plus souvent chez les filles. Ces douleurs dans les articulations des jambes sont causées par une croissance active, dans laquelle la masse musculaire se développe rapidement et les articulations des jambes n'ont pas le temps de s'adapter à la charge croissante. Cela se produit sans aucun traitement et est principalement dû à "l'immaturité" de parties du corps.

Une attention particulière nécessite une douleur dans les articulations des jambes, ce qui se produit déjà à un âge plus avancé, plus proche des 50 ans, bien que ces dernières années, ces maladies se soient considérablement "rajeunies". Ce type de douleur peut indiquer l'apparition d'anomalies graves. Vous devez donc consulter un médecin pour établir un diagnostic et recevoir un traitement adéquat.

Certains patients remarquent des douleurs dépendant de la météo - quand il y a des sensations douloureuses qui ne permettent même pas de tomber avant le mauvais temps, les membres semblent «se tordre». Les causes de tels problèmes sont des maladies végétovasculaires non directement liées à l'état des articulations.

Les symptômes

La définition de "jambes douloureuses" a un sens très large - la raison peut être dans les muscles, les articulations des os. Même les processus inflammatoires dans les veines provoquent également le sentiment que les jambes font mal.

Pour toutes les maladies dans lesquelles les articulations font mal, leurs symptômes sont caractéristiques.

Ce sont les causes les plus courantes de douleur dans les membres inférieurs.

Seul un spécialiste peut déterminer pourquoi les articulations des jambes font mal.

Diagnostics

Un certain nombre d’études permettent de diagnostiquer la cause de la douleur aux articulations des jambes:

  • examen du patient;
  • détermination de la nature de la douleur;
  • formule sanguine complète et analyse biochimique - pour déterminer le développement possible du processus inflammatoire;
  • Radiographie
  • résonance magnétique et tomodensitométrie;
  • ponction des articulations;
  • densitométrie (détermination de la densité du cartilage et du tissu osseux) par ultrasons.

Toutes les méthodes listées ne sont pas toujours utilisées. Souvent, le spécialiste se limite à certains d'entre eux. L'essentiel est d'évaluer l'état et de déterminer les causes de la douleur dans les articulations des jambes.

Traitement

Le traitement de la douleur dans les articulations des jambes doit commencer par le diagnostic de la maladie qui les a provoquées. Seulement dans ce cas, les médicaments pris apporteront un soulagement. Et pour cela, vous devez consulter un médecin pour le diagnostic et le traitement.

Même les problèmes "négligés" avec les articulations peuvent être guéries à la maison! N'oubliez pas de l'étaler une fois par jour.

Le traitement de la douleur dans les articulations des jambes est un processus complexe d'élimination de la cause, qui est long et nécessite une approche intégrée.

La façon de traiter l'arthrite et d'autres maladies du groupe inflammatoire (bursite, fasciite) ne devrait être résolue que par un médecin. Le schéma de traitement classique:

  1. Traitement médicamenteux comprenant des analgésiques et, si nécessaire, un traitement avec des anti-inflammatoires non stéroïdiens.
  2. Physiothérapie.
  3. L'utilisation d'exercices thérapeutiques dans la période de récupération. Pratiquement pour tous les problèmes d'articulations des pieds, la thérapie par la boue n'est pas contre-indiquée.

Parler d'un médicament en particulier pour soulager la douleur dans les articulations des jambes n'a pas de sens, car le rendez-vous dépend uniquement de la cause de la douleur. Si vous traitez des modifications dégénératives-dystrophiques (arthrose) des articulations des jambes, des chondroprotecteurs sont également prescrits pour les articulations: leur utilisation prolongée permet de restaurer le cartilage.

Si vous avez des problèmes aux articulations des jambes, il est important de ne pas vous prescrire de médicament ni déterminer le diagnostic: même pour soulager la douleur dans divers diagnostics, des actions diamétralement opposées sont nécessaires. En cas d'arthrose, l'articulation douloureuse doit être chauffée et dans l'arthrite, la chaleur est contre-indiquée. Les soins médicaux qualifiés sont ce qui aide vraiment à éviter l'invalidité et à maintenir la facilité de mouvement.

Traitement des blessures des articulations des jambes

Si les articulations des jambes vous font mal et qu’il est présumé qu’il s’agit d’un traumatisme, vous devriez également consulter un médecin. Malheureusement, les patients russes ne sont pas habitués à rechercher une assistance spécialisée dans les cas d'ecchymoses ou d'entorses après une luxation. Surtout si la douleur est tolérable et vous permet de bouger.

Dans 50% des cas, cela conduit au fait que les articulations osseuses ne sont pas restaurées correctement, ce qui provoque des maladies plus graves, voire un handicap.

Le traitement doit être prescrit par un spécialiste, en tenant compte de la présence de contre-indications à la drogue et d'antécédents généraux.

Les blessures les plus dangereuses:

Les entorses et les entorses de la cheville sont moins dangereuses, mais elles se produisent beaucoup plus souvent.

Il est particulièrement important de consulter un médecin si la luxation ou l'entorse aux articulations des jambes se répète plusieurs fois!

Il n'est pas toujours nécessaire de traiter les entorses ou les entorses simplement en assurant le reste des articulations touchées. Souvent, pour le retour de la mobilité, il est nécessaire de suivre un complexe de physiothérapie et de thérapie par l'exercice.

Traitement des remèdes populaires

Lorsque les articulations des jambes vous font mal, la médecine traditionnelle peut vous dire quoi faire:

  • Lorsque l'articulation du genou fait mal, la solution d'iode, mélangée dans un rapport 1: 1 avec une solution d'alcool, aide bien. Le mélange résultant est déposé le jour dans un endroit lumineux, jusqu'à ce que la solution soit complètement décolorée. Avec cette solution, frottez le genou douloureux;
  • En cas de douleur à l'articulation de la hanche, utilisez la teinture suivante: 3 citrons moyens, 0,25 kg de racines de céleri, 0,12 kg d'ail pelé - hachez le tout, mélangez, mettez dans un bocal et versez 3 litres d'eau bouillante. Infuser 12 heures, prendre 2 cuillères à soupe, l'estomac vide. La durée du traitement est de 3 mois.

Dans le pied du plus grand nombre de petites articulations, qui peuvent être soumises à l'arthrite, l'arthrose, la goutte - tout processus négatif dans l'articulation. Et le pied est responsable de l'équilibre et de la marche. Ainsi, la douleur au pied rend la vie de la personne presque laborieuse - les mouvements sont difficiles, les mouvements sont difficiles, même la douleur aux genoux ne cause pas autant de souffrances.

Pour soulager la douleur des articulations du pied, divers bains sont utiles - avec un mélange de sel marin et d’huile de camphre ou avec une décoction concentrée de feuilles de laurier (ils doivent être pris à raison de 2 tasses par demi-litre d’eau bouillante plus 0,5 tasse d’huile végétale; secondes).

Groupes à risque

Une personne sur dix âgée de plus de 35 ans se plaint de douleurs aux articulations des jambes. Le plus souvent, les genoux me font mal, surtout après un long séjour sur les jambes ou des activités physiques. Après l'âge de 40 à 50 ans, les plaintes concernant les douleurs dans les articulations du pied deviennent caractéristiques, l'éperon de talon devient un événement fréquent.

À l'exception de l'âge, les douleurs aux articulations des jambes sont affectées par:

Pour le traitement et la prévention des maladies des articulations et de la colonne vertébrale, nos lecteurs utilisent la méthode de traitement rapide et non chirurgicale recommandée par les rhumatologues réputés de Russie, qui ont décidé de s’opposer au chahut pharmaceutique et ont présenté un médicament qui TRAITAIT VRAIMENT! Nous nous sommes familiarisés avec cette technique et avons décidé de l’offrir à votre attention. Lire la suite

  • surpoids;
  • mauvaises habitudes alimentaires - consommation rare de légumes et de fruits, consommation excessive de sucreries, manque de vitamines et de minéraux dans les aliments;
  • maladies métaboliques (elles doivent être identifiées et maîtrisées);
  • mode de vie sédentaire, dans lequel les articulations et les ligaments sont affaiblis, à l'autre pôle - un mode de vie excessivement actif avec une surcharge physique des jambes.

En conséquence, les mesures prises pour prévenir la douleur dans les articulations des jambes reposent sur un changement fondamental du mode de vie, l’acquisition d’habitudes alimentaires correctes et un exercice physique rationnel du corps. Si la douleur dans les articulations des jambes se manifeste, vous ne devriez pas commencer la maladie, mais traiter immédiatement après l'apparition des premiers symptômes.

Comment oublier les douleurs articulaires?

  • Les douleurs articulaires limitent vos mouvements et votre vie bien remplie...
  • Vous vous inquiétez de l'inconfort, du resserrement et des douleurs systématiques...
  • Peut-être avez-vous essayé un tas de médicaments, de crèmes et de pommades
  • Mais à en juger par le fait que vous lisiez ces lignes - elles ne vous ont pas beaucoup aidé...

Mais l'orthopédiste Valentin Dikul affirme qu'il existe un remède vraiment efficace contre les douleurs articulaires! En savoir plus >>>

Voulez-vous recevoir le même traitement, demandez-nous comment?

Que peut blesser les articulations des membres

Les maladies articulaires dans le monde moderne sont l'indication la plus courante d'invalidité. La douleur dans les articulations des jambes survient lorsque l'une des lésions des articulations ou des vaisseaux sanguins, ligaments, tendons environnants est diagnostiquée:

la polyarthrite rhumatoïde; l'arthrose; la goutte; rhumatisme, etc.

Reflet de la douleur

Si les articulations des bras et des jambes font mal, cela peut indiquer qu'elles sont causées par un phénomène tel que le «reflet des douleurs». En règle générale, on distingue les catégories suivantes de «lésions réfléchies»:

douleur due au pincement du nerf spinal. Lorsque les disques cartilagineux vertébraux s'usent, une articulation osseuse dans la colonne vertébrale est exposée, entre lesquelles un nerf peut être pincé lors d'un mouvement infructueux, notamment lors d'une flexion aiguë et d'une extension du corps. Dans ce cas, la douleur se reflète dans les articulations du genou, moins souvent dans les articulations de la hanche, en général, immédiatement dans les deux cas. Le syndrome douloureux se caractérise par des accès aigus sous la rotule ou des courbatures aux cuisses, bien sûr par des maux de dos; dommages aux muscles et aux tendons environnants. Si les muscles des mollets ou des cuisses sont endommagés, un défaut de douleur peut apparaître dans l'articulation du genou ou de la cuisse. Dans ce cas, la douleur n'est ressentie que lorsque la tension musculaire ou le stress augmente. La douleur est sévère, dans certains cas réduit la capacité de bouger la jambe. Ces lésions peuvent être de nature mécanique (ecchymoses, tendons, etc.) ou des processus chimiques se déroulant dans le tissu lui-même (accumulation d'acide lactique).

Polyarthrite rhumatoïde

Les radiographies permettent de diagnostiquer la polyarthrite rhumatoïde et l'arthrose des articulations du pied. En règle générale, la maladie affecte le pied et provoque des douleurs à la cheville, ainsi que des processus inflammatoires, un œdème et une fièvre locale. De nombreux cas révèlent des lésions aux articulations du haut du corps chez les enfants et les adultes.

Les caractéristiques suivantes sont caractéristiques de cette maladie:

L'asymétrie est caractéristique de la maladie: au moins deux groupes articulaires sont douloureux; si l'affaire concerne les jambes, une lésion survient au genou sur une jambe et à l'articulation de la hanche sur l'autre. La douleur dans les articulations des jambes est caractérisée par une intensité moyenne, cette douleur dans le bureau du médecin est dite au patient: "tolérable". La douleur est le plus souvent douloureuse, mais avec une surcharge importante de l'articulation, la douleur dans l'articulation devient plus vive, il y a une pulsation et une sensation de pression sur l'articulation du cartilage.

Le développement de la maladie peut être une indication de l'invalidité complète du patient. Cette maladie se manifeste non seulement par une douleur dans les articulations, mais également par des dommages graduels aux organes internes. Un traitement opportun et un diagnostic correct garantissent un résultat positif, associé au blocage des progrès et à la rémission.

Ostéoarthrose

L'arthrose dans la majorité absolue des cas se manifeste sans signes extérieurs, mais les patients se plaignent de douleurs au genou ou à la hanche. La maladie est plus fréquente chez les personnes âgées et à l'âge adulte, les enfants, cette maladie affecte uniquement en raison de l'hérédité.

En règle générale, les phénomènes suivants sont observés dans l'arthrose

La douleur affecte l'articulation de la hanche, mais très souvent, la douleur se reflète dans l'articulation du genou et du pied. Pendant la journée, le syndrome douloureux se caractérise par une douleur sourde ou pressante, aggravée par le recours à la jambe ou par une longue marche. Au matin, l'intensité de la douleur est considérablement réduite. La même douleur est accompagnée de clics et de craquement lors de la marche ou d'un mouvement brusque avec une jambe non pliée. L'évolution de la maladie est individuelle pour chaque patient. L'intensité de la douleur peut varier: certains patients souffrent plusieurs heures par jour après l'effort, alors que d'autres souffrent de douleurs aiguës persistantes à la hanche ou au genou.

Un traitement avec des médicaments pharmacologiques dans un très petit nombre de cas donne un résultat positif. L'effet le plus positif est la physiothérapie et le massage.

Ces deux maladies sont caractérisées par une intensité de douleur différente: avec l'arthrite, la douleur disparaît avec une diminution du stress et l'arthrose est caractérisée par la persistance.

La goutte

La goutte appartient à la catégorie des maladies causées par des troubles métaboliques. Le mécanisme de la maladie est le dépôt intensif de sels d'acide urique (urates) dans le liquide articulaire et intra-articulaire. La maladie au départ se caractérise par une forte manifestation de douleur dans les articulations. Le plus grand nombre de cas est caractérisé par une douleur douloureuse du gros orteil, qui est souvent à l'origine de la goutte. L'articulation touchée gonfle gravement, la peau devient rouge et dans certains cas commence à se décoller.

Les symptômes du syndrome de la douleur dans les articulations avec la goutte:

Comme déjà mentionné, le nombre absolu de cas de goutte se trouve dans les articulations des gros orteils. En outre, le syndrome douloureux peut toucher les articulations de tous les orteils, ainsi que les articulations de la cheville et du genou, si nous ne prenons que les jambes pour la localisation. Les patients commencent à ressentir des manifestations fortes et aiguës de douleur dans les articulations. En règle générale, la douleur palpite, le patient semble «brûler» ou se déchirer, une sensation de pression dans l'articulation s'ajoute à ces manifestations. La plus grande intensité de douleur est obtenue dans l'obscurité, le pic tombe sur l'horloge avant l'aube, avec le début du jour, la douleur passe progressivement. L'attaque douloureuse peut provoquer les abus suivants: aliments riches en viande, consommation excessive d'alcool, exposition prolongée à la chaleur des articulations (bain, sauna, etc.). Dans le cours normal de la maladie, les crises de goutte ne surviennent pas plus d'une fois tous les deux ou trois mois et durent de deux à quatre jours, selon le nombre d'urates dans l'articulation. Afin de soulager la douleur lors d'une crise, il est nécessaire d'organiser la réception des analgésiques prescrits par le médecin traitant. L'automédication est inacceptable. De plus, vous devez suivre un régime qui réduit le nombre de purines - les éléments qui entraînent une formation accrue d’acide urique et de sel du sel d’investigation. Divers médicaments peuvent également être utilisés pour réduire le niveau d'urée.

Rhumatisme

Le rhumatisme est une autre maladie dans laquelle le patient peut ressentir des douleurs dans les articulations des jambes. Le développement des rhumatismes est une condition préalable à la défaite des streptocoques dans les voies respiratoires supérieures. Le développement de la maladie se caractérise par de la fièvre et de la fièvre, des lésions de grosses articulations, telles que la hanche et le genou. La douleur de la maladie est aiguë et errante, c’est-à-dire qu’elle peut apparaître tour à tour dans différentes articulations de manière chaotique. La progression de la maladie peut entraîner une insuffisance cardiaque et rénale.

La cause de la douleur dans le rhumatisme est la présence de processus inflammatoires dans les grosses articulations. Elle affecte précisément les grosses articulations, car elles ont l’approvisionnement en sang et le métabolisme lymphatique les plus développés et les plus importants. Des fluides tels que le sang et la lymphe sont des transporteurs de toxines qui se forment pendant la vie du streptocoque et provoquent une inflammation et une douleur. Pour soulager la douleur, il est nécessaire d’utiliser une technique anesthésique conjointement avec des antibiotiques. Le sang dans le corps humain est mis à jour et débarrassé progressivement des toxines, mais le liquide articulaire peut nécessiter une élimination supplémentaire du corps et son remplacement par une prothèse liquide.

Si vous ressentez des douleurs aux articulations des jambes, consultez immédiatement un médecin. Si la douleur ne disparaît pas pendant longtemps et est accompagnée de brûlures et de claquements dans l'articulation, ces faits peuvent être des symptômes de maladies très graves, dont le traitement nécessitera des mesures de traitement complexes.

Douleurs aux articulations des mains et des pieds, que ne sais-je pas? Offrir la paix, abandonner l'activité physique, caractériser ses propres sentiments.

Couper, coupant, terne, douloureux - la douleur dans les articulations des bras et des jambes peut être de toute nature. De leur type, l'intensité, la présence de rémissions le diagnostic est fait, la thérapie est sélectionnée.

Lors du diagnostic, il est important de prendre en compte les événements précédant une attaque douloureuse, des éruptions cutanées mineures et importantes ou des tumeurs sur la peau, la température corporelle, un gonflement, une localisation.

Considérez quelles sont les douleurs articulaires, quelle est la cause du phénomène, quel type de traitement peut être prescrit.

Raisons

La goutte

Description

Maladie métabolique accompagnée de dépôts d'acide urique dans les tissus, de troubles des organes du système urogénital et de la formation de ganglions goutteux. Autres signes:

chaleur dans le joint; gonflement; rougeur de la peau sur l'articulation; la nature paroxystique du cours, accompagnée de longues périodes de rémission, au cours desquelles une personne se sent complètement en bonne santé.

Le diagnostic repose sur les résultats d'un test sanguin (présence de cristaux d'acide), de la réaction du corps à la colchicine (diminution de l'œdème, des signes d'inflammation moins prononcés) et d'un examen radiographique.

La maladie survient souvent chez les personnes qui mangent beaucoup de viande.

Le dernier type de scopie est rarement attribué. Une méthode est utilisée pour surveiller les effets de la forme chronique de la goutte. Une échographie des reins et le test de Roberg sont également prescrits aux patients pour confirmer le diagnostic. L'examen et le traitement sont effectués par un rhumatologue.

Dans ce cas, le patient se voit prescrire un régime. Nous devons nous abstenir de cuire au four, raisins, légumineuses, margarine, viande et poisson gras, champignons, figues. La prudence devrait être utilisé tomates, pâte de tomate. Le ketchup, la mayonnaise, la moutarde et les épices chaudes sont contre-indiqués.

Le traitement par Uricodepressive est effectué:

Benemid; Atofan; Anturan; Moche.

La médecine traditionnelle pratique des cataplasmes, des bains de pieds avec des fleurs de camomille, en frottant avec de la graisse animale.

Nature de la douleur

Les sensations sont similaires à celles de l'arthrite aiguë. Le pied se met à gémir la nuit. Les sensations désagréables grandissent rapidement. La température corporelle augmente souvent. Le patient est insupportable contact avec des objets. Même le poids de la feuille provoque un inconfort.

L'attaque dure de plusieurs jours à plusieurs semaines. Ensuite, une douleur intense dans les articulations disparaît avec d'autres symptômes. La rémission se produit en l'absence d'un traitement approprié. La re-goutte se fait sentir 5-6 mois après la première manifestation. Au fil du temps, les périodes de calme deviennent de moins en moins.

Arthrose

Description

Maladie dégénérative des articulations, caractérisée par une déformation du tissu osseux. Observations morphologiques, moléculaires, biomécaniques cellulaires observées. Il y a un engourdissement temporaire.

articulations des doigts; articulations de la hanche; articulations du genou; Articulations métacarpophalangiennes 1 des mains; articulations des gros orteils.

Lors du diagnostic, les images sont cruciales.

Les rayons X devraient révéler des modifications dystrophiques du cartilage, un rétrécissement de l'interligne articulaire (uniquement aux stades 3 et 4), un aplatissement du site osseux. Les résultats du scanner et de l'IRM de l'articulation sont pris en compte.

Le traitement conduit rhumatologue. Il est recommandé de consulter des médecins et d’autres profils: un endocrinologue, un hématologue. Les femmes sont en outre examinées par un gynécologue.

La thérapie est également complexe. Physiothérapie, régime alimentaire, électrophorèse associée à un massage, magnétothérapie et médication:

plan anti-inflammatoire (Ortofen, Diclofenac); chondroprotecteurs (Struktum, Synwix, Ostenil).

La médecine traditionnelle implique l'utilisation de compresses de bardane et de chou et un bain de poussière de foin.

Nature de la douleur

La maladie se développe progressivement. Au début, le patient a des articulations faibles dans les jambes ou les bras. La localisation est prononcée. Les attaques ne sont pas prolongées. Ils peuvent provoquer un effort physique, des changements climatiques, une hypothermie. Parfois, les patients remarquent un resserrement des jambes lors de leurs déplacements. La palpation à ce stade de développement de la maladie est accompagnée d'une douleur légère.

Au fil du temps, la gêne devient plus prononcée. Les attaques nocturnes se font sentir plus souvent. Même au repos, les patients ont mal aux jambes. Il ne peut pas marcher 1 km. Plus d'une demi-heure à se lever ne peut pas.

Il y a un "blocus de l'articulation". Accompagné d'une douleur coupante forte, dans laquelle le patient est incapable de bouger, si forte et insupportable la sensation. En repos complet, ça passe.

Rhumatisme

Description

La défaite des articulations de nature inflammatoire, se développant sur le fond de l'infection aiguë à streptocoque. Le moment de la première attaque: 10-14 jours après l'apparition du mal de gorge, froid. Le groupe à risque comprend les enfants et les adolescents de moins de 15 ans. Les femmes tombent plus souvent malades que les hommes.

En cas de rhumatisme, on diagnostique chez l'enfant des maladies du système cardiovasculaire. Parfois révélé des violations du système pulmonaire. Il y a un gonflement des bras et des jambes. Gonflement des genoux, du tibia, des coudes, des doigts. La température corporelle monte à 37 degrés, moins souvent - à 38-39. Des nodules rhumatoïdes sont formés. Eruption annulaire possible, saignements de nez.

Traiter la maladie sera différents spécialistes: cardiologue, rhumatologue. Le patient devra subir une série d'examens:

ECG; Radiographie test sanguin; Échographie du coeur.

La méthode médicale utilisée pour traiter la maladie implique l’utilisation de:

La bicilline; La céfazoline; Le diclofénac; L'ibuprofène; Retarpena; Prednisolina; Riboxine.

La médecine traditionnelle affirme que le patient devrait manger systématiquement des canneberges, des myrtilles et des airelles.

Nature de la douleur

Dans la forme aiguë, le patient est obligé de rester au lit en raison d'une douleur intense et intense. Sa localisation change tout le temps. Il migre entre les grosses articulations du membre, passe à l'autre bras, la jambe. Le coeur peut aussi devenir un foyer.

La forme cachée se confond facilement avec les complications de la grippe. Le corps fait mal, la température augmente, il y a des problèmes de respiration et du côté du système cardiovasculaire.

Polyarthrite rhumatoïde

Description

Maladie systémique du tissu conjonctif d'origine infectieuse et inflammatoire. La rougeole, l'herpès et la maladie d'Epstein-Barr peuvent causer la polyarthrite rhumatoïde. Le groupe à risque comprend les femmes, les allergies et les porteurs du gène DRB1.

Caractère saisonnier prononcé. 70% des cas surviennent pendant la saison froide, mais vous pouvez tomber malade en été.

Symptômes forme latente:

augmentation de la température; transpiration; la faiblesse; le bout des doigts est engourdi; douleurs musculaires; perte de poids; ganglions lymphatiques enflés.

À un stade précoce, une personne se plaint de ne pas pouvoir poing. Ses doigts commencent à gonfler. Au deuxième stade de développement, les articulations se déforment.

La polyarthrite rhumatoïde relève de la compétence d'un rhumatologue. Le patient est crédité d’avoir subi les examens suivants:

Le chêne; test sanguin biochimique; analyse du liquide synovial; Échographie; arthroscopie; imagerie par résonance magnétique.

Quand un traitement médicamenteux est prescrit:

médicaments anti-inflammatoires non stéroïdiens (naproxène, ibuprofène, diclofénac); inhibiteurs sélectifs (piroxicam, méloxicam, rofécoxib); glucocorticoïdes (prednisoline, dexaméthasone, triamcinolone).

La thérapie biologique est pratiquée à base de médicaments à cytokines: Inflikimab, Etanercept.

Procédures physiques adaptées à la maladie:

échographie; bains de paraffine; rayonnement infrarouge.

Remèdes utilisés et folkloriques. Ils ont pour but de se réchauffer. Des compresses acétiques et de vodka sont appliquées pendant la nuit afin que le patient puisse se reposer facilement.

Nature de la douleur

Dans la forme classique, les phalanges du majeur et de l'index sont principalement touchées. La douleur dans les articulations des mains est vive et ondulée. Renforce la nuit. Pic: heures avant l'aube. Masser, frotter aide sensations mates. Ils iront à "non" et sans aide, mais seulement dans 3-4 heures.

La symétrie est observée. Les deux membres, gauche et droit, sont déformés et douloureux.

Un long séjour dans l'eau, un contact prolongé avec des objets froids peuvent provoquer une attaque de la maladie. On observe une raideur matinale: il est difficile de contrôler un membre, de redresser et de plier les articulations.

Le mouvement aide à atténuer une douleur très vive. C’est la principale différence entre la polyarthrite rhumatoïde et d’autres maladies similaires.

Ecchymose, blessure

Dommages mécaniques aux tissus de la région articulaire. Accompagné d'hématomes, de poches. Parfois, les membres deviennent engourdis. La plupart des cas surviennent au genou, au coude ou au poignet.

Vous pouvez subir une chute de hauteur, un impact, un mauvais atterrissage, un entraînement.

Aidera à devenir un traumatologue en bonne santé. Le diagnostic comprend la radiographie et l'examen visuel du patient. Le traitement sera présenté:

limiter l'activité physique pendant au moins 7 jours; bandage de pression avec hémarthrose; physiothérapie (courant électrodynamique, thérapie UHF).

Les dommages aux articulations de l'épaule, du genou et du coude nécessitent l'utilisation de pansements spécialisés.

Nature de la douleur

Très forte. Surtout quand il s'agit de graves dommages avec une hémorragie. Les petites contusions font mal un jour ou deux. Progressivement, l'état est normalisé.

Assurez-vous de contacter un traumatologue avec un gonflement grave, ainsi que dans le cas où les membres sont engourdis, la zone de l'hématome se dilate.

Si du sang s'est accumulé dans les bras et les jambes après la blessure, il ne sera pas possible d'éviter une piqûre.

Autres raisons

Si vos bras et vos jambes vous font mal, vous devriez en rechercher les raisons, notamment les facteurs suivants:

l'obésité; activité physique avec un mode de vie inactif; prédisposition génétique; une chirurgie; malnutrition, carence en nutriments.

Le bras, les épaules et les côtes peuvent être blessés ensemble en raison d'une névralgie intercostale, d'une pneumonie atypique, d'une pleurésie et de pathologies cardiaques.

Si vous vous plaignez d'une douleur dans la région du coude à l'épaule, vous devriez consulter un oncologue, un cardiologue, un rhumatologue.

Pied déranger? Ces parties du corps gonflent et deviennent engourdies en cas de problèmes de lymphatique, du système urogénital et de maladie de l'éléphant. Avec les affections du système cardiovasculaire, les membres ne sont pas seulement engourdis, mais froids. Le diabète sucré peut être à l’origine de l’apparition de sensations désagréables.

Pas de gonflement, pourquoi les articulations des bras et des jambes font-elles mal? Dans ce cas, vous devriez prendre rendez-vous avec un neurologue, un pneumologue et un cardiologue.

Le côté gauche du corps souffre de hernie intervertébrale, de névralgie intercostale, de radiculite, d'ostéochondrose. Un malaise peut être causé par un accident vasculaire cérébral.

Une douleur douloureuse dans les jambes à gauche est un signe d'ischémie, d'ostéomyélite, de spondylolyse, de lumboishalgie. La jambe droite fait mal avec l'athérosclérose des artères, une thrombophlébite, une sciatique, une scoliose du côté gauche.

Douleur à la main gauche - signe d'infarctus du myocarde, crise cardiaque, à droite - symptôme de névralgie, périarthrose.

Premiers secours

Que faire si les articulations des bras et des jambes font mal:

Inspectez le point douloureux pour les hématomes. S'ils sont retrouvés, veillez à ce que le sang sorte du membre. Le patient aura besoin de repos. Si on soupçonne une polyarthrite rhumatoïde, faire un léger massage sans appuyer, sans appuyer. Donnez de l'ibuprofène, du nise ou un autre anti-inflammatoire non stéroïdien. Appliquer sur la zone touchée Voltaren gel. Rechercher des soins médicaux qualifiés. L'œdème est éliminé par la glace.

La liste des médicaments auxquels on peut avoir recours lorsque la douleur ne lâche pas:

Le diclofénac; Nise; Nurofen; L'ibuprofène; Finalgel; Movalis; Gel de nimésulide; Meloxicam.

Les médicaments ont des contre-indications liées à l'âge. Souvent, ils ne peuvent pas être appliqués aux enfants.

Parmi les effets secondaires sont des problèmes avec les selles (Diclofenac, Meloxicam), les gels peuvent provoquer des éruptions cutanées allergiques.

Vous pouvez recourir aux méthodes de grand-mère. Les remèdes populaires sont efficaces. Efficacité prouvée des compresses de vodka. Aide des douleurs dans les articulations du chou. Un genou, un pied, une main, une épaule ou un bassin enveloppés de feuilles de légume et sécurisés par un film garantissent la paix du patient.

Douleurs aux articulations des mains et des pieds, que peut-on faire? Buvez un analgésique, consultez un médecin.

Traiter indépendamment les manifestations des affections est impossible uniquement pour la raison que l'inconfort peut être causé par une longue liste d'affections, de pathologies et de maladies.

De plus, regardez la vidéo suivante

Comment oublier la douleur dans les articulations et la colonne vertébrale?
La douleur limite-t-elle vos mouvements et votre vie bien remplie? Craignez-vous la gêne, le resserrement et la douleur systématique? Peut-être avez-vous essayé un tas de médicaments, de crèmes et de pommades? Les personnes qui ont appris de l'expérience amère pour le traitement des articulations utilisent... >>

Avis des médecins sur cette question, lisez.

Les maladies du système musculo-squelettique associées à des lésions articulaires sont le problème le plus courant dans la population. Que faire si les articulations des jambes vous font mal? C'est avec ce problème que les patients consultent leur médecin. La réponse ne peut être donnée qu'après un examen approfondi et la détermination de la cause des lésions aux articulations et aux tissus périarticulaires des membres inférieurs.

Il existe de nombreuses pathologies entraînant des douleurs articulaires. La tâche d'un spécialiste consiste à poser un diagnostic correct et à entamer immédiatement un traitement visant à prévenir la progression de la maladie et la destruction ultérieure des articulations. Si vous commencez la maladie, les conséquences peuvent être plus graves, y compris une invalidité. Voyons pourquoi les articulations des jambes font mal, quelles maladies sont à l'origine de ce symptôme déplaisant et quelles méthodes sont utilisées pour les traiter.

L'arthrite du genou est l'une des raisons pour lesquelles les articulations des jambes font mal

La douleur dans les articulations des jambes est due à diverses raisons. Cela peut être une activité physique excessive, des blessures sportives ou domestiques (entorses, étirements), ainsi qu'un certain nombre de maladies dégénératives du système musculo-squelettique. Les spécialistes peuvent nommer toute une liste de pathologies, dont les symptômes caractéristiques sont associés à une douleur dans les articulations touchées. Parmi eux se trouvent:

arthrite (rhumatoïde, psoriasique); arthrose (coxarthrose, gonarthrose); la goutte; l'arthrose; l'ostéoporose; pieds plats: bursite; autres maladies inflammatoires systémiques affectant l'état du système musculo-squelettique.

Considérez les causes et les symptômes des pathologies les plus courantes:

C'est une inflammation des articulations qui se développe à la suite de lésions du tissu conjonctif dans des maladies telles que le psoriasis, les rhumatismes, les troubles métaboliques, le lupus érythémateux systémique.

L'arthrite peut être aiguë et chronique, accompagnée de douleurs persistantes d'intensité variable et, au fil du temps, conduire à la destruction complète des articulations et à une perte de capacité de travail. En plus des sensations douloureuses, l'évolution de l'arthrite s'accompagne de symptômes caractéristiques tels que raideur matinale, gonflement et rougeur au niveau des articulations touchées.

Maladie auto-immune dans laquelle le système immunitaire fonctionne mal et commence à percevoir les cellules de son propre organisme comme étrangères. Les tentatives de destruction entraînent un processus inflammatoire qui saisit les articulations des mains et des orteils.

Pour la polyarthrite rhumatoïde est caractérisée par une lésion symétrique des articulations. Le syndrome douloureux peut être permanent ou intermittent. La patiente se plaint de raideur matinale et de difficultés de mouvement dans les premières heures qui suivent son sommeil. Le soir, la douleur s'atténue et la mobilité des articulations s'améliore. Si la jambe a mal à l'articulation de la hanche et que la peau recouvrant la zone touchée devient rouge et œdémateuse, cela peut être un signe de polyarthrite rhumatoïde.

Ceci est une autre manifestation du psoriasis, quand, outre les symptômes cutanés, les articulations des jambes et des bras sont également affectées. Si le psoriasis provoque des douleurs dans les articulations des orteils, cela peut être un signe de la propagation du processus inflammatoire et du développement de complications affectant le système musculo-squelettique.

Dans le rhumatisme psoriasique, toutes les petites articulations des orteils sont touchées. Elles deviennent rouges, gonflent et ressemblent à des saucisses. Les dommages symétriques aux articulations ne sont pas caractéristiques de cette forme d'arthrite.

Goutte (arthrite goutteuse)

La cause de la maladie est un trouble métabolique associé à une production excessive d'acide urique, dont les sels se déposent dans les articulations. Si l'articulation d'un gros orteil fait mal, c'est le premier signe de goutte. Si elle n'est pas traitée, la maladie progressera et le processus pathologique pourra couvrir tous les orteils.

Les attaques de goutte commencent habituellement la nuit. Il y a une douleur douloureuse et brûlante dans les articulations touchées, une augmentation de la température locale, une rougeur et un gonflement de la peau. La douleur peut s'étendre le long de la jambe. Des phoques pathologiques (tophi) se forment sur les articulations touchées du tissu sous-cutané.

La période aiguë peut durer plusieurs jours, et en l’absence de traitement, et plusieurs semaines. La goutte est une maladie chronique qui évoque des exacerbations 2 à 6 fois par an. Erreurs de régime (consommation d'aliments gras, salés, épicés), d'abus d'alcool ou de fascination pour le café fort, le thé peut provoquer une attaque.

C'est une maladie associée à l'usure du tissu cartilagineux. À mesure que la pathologie se développe, le cartilage perd ses propriétés d'amortissement, se déshydrate, s'amincit et s'effondre. Ce processus s'accompagne de douleur lors du mouvement, lors d'un effort physique, avec une pression sur la région de l'articulation touchée.

Si l'articulation du genou fait mal ou que des douleurs apparaissent dans l'articulation de la hanche, cela peut indiquer l'apparition de l'arthrose. Le plus souvent, les personnes âgées souffrent de pathologie, mais on trouve également des formes héréditaires de la maladie. Dans ce cas, la lésion caractéristique des articulations est diagnostiquée même à l'adolescence.

Un signe caractéristique de l'arthrose est le cliquetis et le crissement de l'articulation touchée. Au stade initial de la maladie, l'intensité de la douleur augmente le soir ou après l'effort. Le matin ou après un long repos, la douleur diminue. Mais au fur et à mesure que la maladie progresse, le syndrome douloureux devient permanent et ne disparaît pas, même la nuit.

Cette affection est caractérisée par une inflammation du sac périarticulaire. Il se développe comme une complication de l'arthrite ou à la suite d'une blessure chronique. Dans la zone de l'articulation touchée apparaît un gonflement mobile douloureux.

Il a une texture douce et peut atteindre la taille d'un œuf de poule. La peau au-dessus de la zone touchée devient violette, la température des tissus mous augmente, la mobilité des articulations est limitée. À l'accession de l'infection bactérienne développent les complications purulentes.

Des ostéophytes peuvent se former à la surface du cartilage et du tissu osseux. Ils sont formés à la suite de violations du métabolisme du calcium ou de charges mécaniques excessives. Ils peuvent également être des satellites de l'arthrose.

Dans le même temps, les articulations des jambes sont très douloureuses, car la croissance des os, leur expansion, affectent les terminaisons nerveuses et endommagent les tissus environnants. En plus des douleurs intenses, les ostéophytes provoquent une mobilité limitée des articulations et des difficultés de mouvement.

Les pieds plats peuvent causer des douleurs constantes aux articulations des membres inférieurs. Dans cette maladie, la voûte plantaire est aplatie et ses fonctions d’amortissement sont perturbées. C'est la voûte plantaire qui est responsable de la réduction de la charge inertielle des articulations et des muscles lors de la course et de la marche.

Cela ne se produit pas avec les pieds à plat et l'ampleur de la charge peut atteindre 200% du poids corporel. La majeure partie de la charge tombe sur les articulations du genou et de la cheville. Il en résulte une lourdeur au plomb dans les jambes, une douleur, une fatigue lors de la marche, un gonflement important ou des crampes dans les jambes à la fin de la journée.

Dans cette maladie, le processus purulente-nécrotique capture les os et les tissus mous qui les entourent. Les agents pathogènes responsables de la maladie sont des microorganismes pathogènes pouvant pénétrer dans le corps à la suite d’une fracture ouverte. Avec la défaite des articulations, il y a une douleur intense, accompagnée d'un gonflement des tissus et d'un rougissement de la peau.

Le patient ne peut pas bouger sa jambe, il y a une détérioration de l'état général, la température augmente, des symptômes d'intoxication apparaissent. Dans les cas graves, des fistules se forment dans la région de la lésion, à partir de laquelle le contenu purulent est libéré. Lorsque la maladie devient chronique, l'intensité de la douleur diminue, mais plus tard, l'articulation devient immobile, avec une courbure des os et un raccourcissement du membre affecté.

En plus des pathologies ci-dessus, des affections telles que la pseudogoutte, la polyarthrite pseudorevmatoïde, l'inflammation des ligaments et des tendons (tendinite) ou des maladies de la colonne vertébrale (sciatique, ostéochondrose, hernie intervertébrale) peuvent devenir la cause de douleurs articulaires. Par conséquent, la réponse à la question «Les articulations des jambes font mal - que faire?» Dépendra de la maladie qui provoque le syndrome de la douleur. Pour le savoir, vous devez réussir un examen complet.

Quel médecin contacter si les articulations des jambes vous font mal

Si vous vous inquiétez de douleurs aux articulations des membres inférieurs, il est nécessaire de rechercher au plus tôt une assistance médicale qualifiée. Le problème est traité par des médecins des spécialités suivantes: traumatologue, orthopédiste, rhumatologue, vertébrologue ou neurologue.

L'appel à un spécialiste spécifique dépendra du diagnostic que vous posez. Si la douleur dans les articulations est causée par des dommages mécaniques, un traumatologue vous aidera. Dans les cas plus complexes, il est nécessaire de faire appel à d'autres spécialistes capables d'évaluer correctement l'étendue des lésions et de prescrire un traitement adéquat.

Diagnostics

Afin de poser un diagnostic correct, en plus de l'inspection visuelle du patient et de l'anamnèse, vous aurez besoin d'un certain nombre de tests de laboratoire (tests de sang et d'urine). En cas de suspicion de goutte, une analyse sanguine spéciale du taux d'acide urique est réalisée. En outre, il est nécessaire d'effectuer une radiographie des articulations afin de déterminer l'étendue de leurs dommages et la nature des changements pathologiques.

Afin d'établir la nature du processus inflammatoire, des méthodes informatives et modernes sont utilisées: l'échographie, la tomodensitométrie ou l'IRM (imagerie par résonance magnétique). Les techniques matérielles vous permettent d'identifier le processus pathologique dès les premières étapes et d'éviter les complications graves associées à la destruction et à la déformation des articulations.

Traitement

Le schéma de traitement des douleurs articulaires dépend de la maladie sous-jacente et est choisi par le médecin en tenant compte de nombreuses nuances: l'âge et le sexe du patient, la gravité des symptômes, la présence de maladies concomitantes. Un traitement complet, si les articulations des jambes font mal, consiste à prendre des médicaments, à faire de la physiothérapie, à adapter le mode de vie et à se nourrir.

Les principaux efforts des médecins porteront sur l’élimination de la maladie, provoquant des lésions aux articulations et des douleurs. Avec l'arthrite, les médicaments locaux et systémiques sont prescrits avec des effets anti-inflammatoires et analgésiques. Pendant les périodes de rémission, des procédures physiothérapeutiques, des massages et des exercices thérapeutiques sont utilisés pour rétablir la mobilité articulaire. Cures thermales utiles, balnéothérapie (traitement de boue).

Étant donné que le syndrome douloureux est associé à l'amincissement et à la destruction du tissu cartilagineux, on prescrit des médicaments contenant de la chondroïtine, qui aide à restaurer les articulations endommagées.

Avec l'arthrose, l'apparition de croissances osseuses (ostéophytes), des méthodes de traitement chirurgicales sont utilisées, qui aident les articulations à retrouver leur mobilité et à soulager leurs douleurs insupportables.

Les crises aiguës de goutte soulagent les analgésiques, puis les médicaments prescrits qui empêchent le développement de l'acide urique dans le corps. L'adhésion à un régime alimentaire qui exclut l'utilisation d'aliments gras, épicés, salés et de boissons alcoolisées est une condition préalable au traitement de cette maladie.

La polyarthrite rhumatoïde est traitée avec des anti-inflammatoires non stéroïdiens, des antibactériens, des glucocorticoïdes, des cytostatiques et des immunosuppresseurs. Pendant les périodes de rémission, la physiothérapie est utilisée: UHF, traitement à la paraffine, électrophorèse.

Pour restaurer la mobilité des articulations prescrite des massages thérapeutiques et des séances de thérapie manuelle. Cette approche vous permet de restaurer une altération de la circulation sanguine et des processus métaboliques. Un rôle important dans le processus de traitement est joué par l’adaptation du mode de vie, le rejet des mauvaises habitudes (tabac, alcool), l’observance d’un certain régime alimentaire. Il est recommandé que la composition du menu du jour comprenne davantage de légumes et de fruits frais, d’herbes aromatiques, de boissons au lait fermenté, et recommande également de manger plus souvent du gel Ce plat contient des substances qui aident à restaurer le tissu cartilagineux et à démarrer le processus de régénération des articulations endommagées.

Traitements alternatifs

En plus du schéma thérapeutique principal, vous pouvez sélectionner des outils innovants à base de composants naturels conçus pour éliminer les douleurs articulaires et restaurer le cartilage. Parmi ces médicaments, la crème Artropant et le gel Pantogor sont très populaires.

Les deux préparations contiennent des extraits de bois de cerf de Sibérie (maral). Cette substance est caractérisée par de puissantes propriétés chondroprotectrices et vous permet de restaurer les articulations touchées et d’empêcher leur destruction ultérieure. En plus du composant principal, la chondroïtine et la glucosamine sont incluses dans la crème Artropant. Ces substances constituent la base du tissu cartilagineux et, dans la composition du médicament, contribuent à son renforcement et à sa récupération.

Gel Pantogor pour les articulations contient en outre un complexe d'extraits de plantes aux puissantes propriétés anti-inflammatoires, analgésiques et immunomodulatrices. En raison de cette composition, le médicament a un effet thérapeutique prononcé et permet, en peu de temps, d’arrêter les douleurs articulaires et d’arrêter la progression des processus dégénératifs.

Remèdes populaires

Les recettes de la médecine traditionnelle aident à soulager la maladie et à accélérer la récupération, mais vous devriez consulter un médecin avant de les utiliser.

Décoction de tournesol. Aide à soulager les articulations des dépôts de sel. Pour préparer le bouillon, écraser 100 g de racine sèche, verser avec un litre d'eau et faire bouillir pendant 10 minutes. Le bouillon prêt est filtré et bu toute la journée. La durée du traitement est de 2 à 3 mois.

L'infusion de leurs bourgeons de bouleau réduit le processus inflammatoire. Pour le préparer, 40 g de reins secs doivent verser 200 ml d'alcool ou de vodka et les laisser dans un endroit sombre pendant 2 semaines. Filtrer la perfusion et frotter les articulations douloureuses 3 fois par jour. La même teinture peut être prise par voie orale. Pour ce faire, il faut diluer 15 gouttes de perfusion de bouleau dans 1/4 de tasse d’eau et boire avant chaque repas.



Article Suivant
Os sur le gros orteil: traitement à domicile