Pourquoi il y a une douleur dans le bas du dos


La douleur dans la région lombaire désigne des plaintes fréquentes chez le médecin. Ils se classent au deuxième rang après les symptômes catarrhaux résultant de maladies virales des voies respiratoires. Le plus souvent, les douleurs au bas du dos sont douloureuses et peuvent être causées par diverses causes: pathologie du système musculo-squelettique, maladies des organes internes avec courants chroniques ou aigus, tumeurs, blessures, inflammation musculaire.

Aux fins d'un traitement complexe, un aspect important consiste à établir la nature du syndrome douloureux, sa nature et son intensité. Selon la cause du processus pathologique, le traitement de la maladie peut être radicalement différent.

Causes de douleur dans le bas du dos

La colonne lombaire et un ensemble de gros muscles qui soutiennent la colonne vertébrale et participent au mouvement du corps se trouvent dans le bas du dos. Dans la région lombaire de gauche, les zones réflexes de Zakharyin-Ged sont situées sur la peau, où sont projetées des impulsions de douleur provenant des organes internes: rein et ovaire gauche, boucles intestinales de la moitié gauche de l'abdomen, de la tête du pancréas, du ventre et du lobe inférieur du poumon gauche, diaphragme du coeur.

Douleur au dos gauche dans les cas suivants:

  • maladies chroniques du système urinaire, attaque de colique rénale avec passage de calculs dans l'uretère ou blocage de l'urètre;
  • pneumonie du côté gauche avec implication dans le processus pathologique de la plèvre et du diaphragme (pleuropneumonie);
  • inflammation aiguë de l'ovaire (ovariose) ou exacerbation du processus chronique dans les glandes génitales féminines;
  • obstruction intestinale, entérite chronique et colite;
  • processus inflammatoire dans le pancréas (pancréatite aiguë et chronique);
  • pathologie de la rate avec augmentation de la taille du corps;
  • maladies de l'estomac (gastrite, ulcères);
  • cardiopathie ischémique (angine de poitrine, infarctus du myocarde);
  • inflammation de la masse musculaire du côté gauche de la taille;
  • pathologie rachidienne de nature inflammatoire, dystrophique, tumorale (ostéochondrose, spondylose, scoliose);
  • période de gestation

En fonction de la cause du syndrome douloureux et de la gravité du processus pathologique, un traitement conservateur est prescrit ou une intervention chirurgicale est effectuée sur les organes internes, les muscles et la colonne vertébrale.

Maladies du système musculo-squelettique

Le dos est le plus souvent affecté par une pathologie rachidienne et une inflammation musculaire. Les maladies de la colonne vertébrale peuvent être congénitales et acquises. Hernie vertébrale, développement anormal des vertèbres, achondroplasie, développement médiocre du système musculaire sont des affections congénitales. Les maladies acquises incluent la scoliose, la cyphose, l'ostéochondrose avec l'apparition d'une hernie intervertébrale, une lésion néoplasique de la colonne vertébrale.

Les processus inflammatoires et dystrophiques dans les vertèbres conduisent à une instabilité de la colonne vertébrale, à un amincissement des disques intervertébraux (couches cartilagineuses), à une atteinte des faisceaux neurovasculaires dans la région du canal rachidien. Cela provoque une inflammation des racines sensorielles postérieures, qui s'étend de la moelle épinière, ce qui provoque un syndrome douloureux au-dessous de la taille. La douleur peut être tirante et constamment gênante pour le patient, aggravée après avoir dormi et longtemps en position assise. Avec une forte atteinte des nerfs, le syndrome douloureux est intense, comme un lumbago, conduisant à une nette restriction des mouvements de la colonne lombaire, se produit lorsque la température baisse, l'exercice, l'hypothermie.

La douleur sourde affecte le bas du dos et peut se propager aux fesses, irradiant vers les parties supérieures de la colonne vertébrale, tirant à travers la jambe gauche. Cela indique des dommages aux racines nerveuses de la colonne lombaire inférieure. Une compression prolongée des formations nerveuses entraîne leur atrophie, qui provoque des picotements et une sensation de brûlure aux doigts du membre inférieur (parasthésie), puis un engourdissement de la jambe du côté affecté, ainsi qu'une altération des fonctions motrices et sensorielles (parésie, paralysie). L'une des maladies les plus dangereuses du tronc nerveux est l'inflammation du nerf sciatique, qui conduit au développement d'un syndrome douloureux persistant et à la formation de complications.

L'inflammation des muscles du dos (myosite) se produit avec une hypothermie, des maladies catarrhales, une diminution des réserves immunitaires du corps, un effort physique intense, des mouvements brusques et inconfortables du corps. La douleur est un caractère persistant persistant sur le site de la pathologie, aggravée par la rotation, la flexion, la respiration profonde, la toux, les éternuements. Un état de repos et de chaleur réduit le sentiment d'inconfort et conduit généralement à une guérison rapide.

Maladies des organes internes

Les processus inflammatoires chroniques du rein gauche (pyélonéphrite gauche, glomérulonéphrite, urolithiase) provoquent une douleur sourde, épuisante et épuisante au-dessus du bas du dos, du côté gauche. Lorsque la pierre se déplace le long du bassin et de l'uretère, des douleurs aiguës, coupantes et poignantes de forte intensité sont caractéristiques en raison de lésions de la membrane muqueuse des conduits urinaires par les bords tranchants. Un blocage des voies urinaires entraîne une insuffisance d'écoulement de l'urine, une hypertrophie des reins avec distension de la capsule rénale, entraînant des douleurs vives du côté gauche de la colonne lombaire, qui se propagent à la cuisse et à l'aine gauche. Un symptôme de Pasternacki est caractéristique de la maladie rénale - syndrome de douleur accrue lors de la mise au point dans la zone de projection d'organe.

Dans la pneumonie du côté gauche avec implication dans le processus pathologique de la plèvre, le dos au-dessus du bas du dos fait mal. L'inconfort est provoqué par le frottement de la plèvre les uns avec les autres et par l'apparition d'une inflammation de contact du diaphragme. Dans ce cas, la maladie est accompagnée de fièvre, de toux avec expectorations et la douleur augmente avec la respiration, la toux et diminue dans la position du corps du côté affecté.

La pancréatite chronique provoque des douleurs dorsales périodiques non intensives avec une localisation prédominante à gauche et au-dessus du rein, souvent le syndrome douloureux a un caractère environnant. La pancréatite aiguë et l’obstruction intestinale provoquent des douleurs insupportables, de nature perforante ou coupante, accompagnées de nausées, de vomissements et d’intoxication du corps.

La gastrite et les lésions ulcéreuses de l'estomac peuvent provoquer une douleur d'intensité variable au-dessus du bas du dos gauche, apparaissant dans un contexte de troubles dyspeptiques (constipation, diarrhée, nausée, éructations, vomissements). La pathologie de la rate se développe en raison de maladies acquises et héréditaires, à la suite de laquelle sa taille augmente, la capsule de l'organe est étirée et le syndrome de la douleur apparaît.

La splénomégalie est accompagnée de fièvre, de malaises, d'une fonction hépatique anormale et d'un jaunissement de la peau. L'angine de poitrine et l'infarctus du myocarde, avec atteinte des parties diaphragmatiques inférieures du cœur, conduisent à un tableau clinique atypique de la maladie. Dans ce cas, la douleur ne survient pas derrière le sternum, comme dans la version classique de la maladie, mais peut se situer dans l'épigastre, la moitié gauche de la taille, écartée vers la jambe gauche. Une crise cardiaque est accompagnée par la peur de la mort, un essoufflement, une cyanose de la peau, une perte de conscience.

Pendant la grossesse, l'utérus en croissance constante serre les organes internes environnants, augmente la pression intra-abdominale et exerce une charge élevée sur la colonne vertébrale. La compression du rein gauche et de l'uretère, du pancréas et des intestins peut provoquer une douleur chronique dans la moitié gauche du dos dans la région lombaire. La pression sur la colonne vertébrale et la violation des racines de la colonne vertébrale violent la sensibilité et entraînent une violation de la fonction motrice des membres inférieurs. Dans les cas graves, le tonus utérin augmente et une fausse couche spontanée se développe, accompagnée d'un écoulement de sang à partir du tractus génital et d'une douleur accrue dans le bas du dos. L'inflammation de l'ovaire gauche provoque également des douleurs dans le bas du dos, l'aine, le périnée et s'accompagne de pertes vaginales, de troubles menstruels et de fièvre.

Il est nécessaire de faire des prédictions et de prescrire un traitement contre la douleur dans le côté gauche du dos après avoir consulté un médecin, en fonction des résultats d'un examen diagnostique complet. Pour poser un diagnostic correct, prescrire des méthodes d'analyse de laboratoire (analyse complète du sang et de l'urine, analyse biochimique du sang et de l'urine, marqueurs hématologiques des maladies), un examen instrumental (radiographie, tomographie, échographie, ECG). La thérapie, qui peut inclure des méthodes à la fois conservatrices et chirurgicales, est prescrite en fonction de la cause et de la gravité du processus pathologique. Il faut se rappeler que plus tôt le traitement de la douleur dans le bas du dos est commencé, plus le pronostic de la maladie est favorable et moins il est probable que de graves complications se développent.

Douleur au bas du dos

La douleur au bas du dos à gauche est un symptôme fréquent, ce qui est dit lors de la première visite chez le médecin à propos des nombreux changements trophiques dans le dos. La douleur au côté gauche de la taille peut signaler non seulement le développement du syndrome radiculaire, mais également des problèmes de reins, de muscles et d'intestins. La douleur au côté gauche de la taille peut être une conséquence d'une blessure, ainsi que de lésions des organes internes situés à ce niveau. Un syndrome distinct de la colonne vertébrale, causé par une lésion de l'innervation parasympathique des organes et des muscles, est un signe distinctif de douleur à gauche de la taille.

Raisons

La douleur dans la région lombaire à gauche peut être associée aux pathologies suivantes:

  • Maladies du système génito-urinaire;
  • Inflammation du diaphragme et de la plèvre du poumon;
  • Violation de l'intestin;
  • Ovarite;
  • Ulcère gastrique profond au niveau inférieur;
  • Les tumeurs.

Avant d’éliminer la douleur, vous devez connaître le diagnostic et ses causes. Pour un diagnostic correct, ils utilisent des méthodes d'IRM et de rayons X, réalisent un test sanguin pour détecter la présence d'urée et d'enzymes métastatiques, réalisent des clôtures pour la biopsie et effectuent des examens externes des tissus.

Maladies génito-urinaires

Les douleurs lombaires peuvent signaler l'apparition de maladies urogénitales, telles que des calculs rénaux ou le cancer de l'uretère. Dans ce cas, vous devez faire attention aux autres symptômes - miction douloureuse ou son absence, problèmes de menstruation ou d'éjaculation. Vous devez également faire attention à la nature de la douleur - la douleur qui tire et la douleur intense peuvent parler de différentes maladies.

Chez les hommes, avec l'apparition de douleurs dans le sacrum à gauche, on peut parler de changements dans la prostate, car elle peut se développer de manière irrégulière et irradier d'un côté. Ceci est un développement potentiel de tumeur dangereux. Les femmes peuvent développer des maladies de l'utérus, des trompes de Fallope et des ovaires. La maladie la plus courante est une grossesse extra-utérine localisée dans la trompe de Fallope.

Miction douloureuse peut parler de problèmes urinaires et rénaux. Si vous avez mal au dos en bas à gauche, la néphrite, la lithiase urinaire ou le cancer du rein est le plus souvent diagnostiquée. La vessie peut également être anormalement située à gauche, car en cas d'urétrite ou de lésion de la membrane vésicale, la douleur se localisera dans le bas, à l'arrière.

Lésions du diaphragme

Si, en cas de cancer du poumon ou de pneumonie, une personne a mal au dos sur le côté gauche, on peut dire que l'inflammation a été transmise de la plèvre au diaphragme, et plus précisément à son angle inférieur. Le diaphragme est un complexe musculaire qui favorise la contraction rythmique des poumons d’une personne. Le coeur est également situé dans le diaphragme, de sorte que l'inflammation du diaphragme est une maladie critique.

Le traitement repose sur la prise de stéroïdes anti-inflammatoires glucocorticoïdes et d'antibiotiques visant à enrayer le développement d'une inflammation. Pour la région lombaire, un tel traitement est prescrit sous forme d'injections dans les fesses et de pommades chauffantes à base de stéroïdes.

Violation de l'intestin

Le mal de dos peut être dû à une violation de l'intestin et au développement d'un blocage fécal. Le dos du côté gauche fera mal à la constipation du côlon descendant du gros intestin, tandis que le gonflement abdominal peut également être perceptible, ainsi que douloureux avec une grande quantité. Le traitement peut être à la fois chirurgical et l’introduction de lavement nettoyant.

Oofrit

Il y a une douleur dans les reins du côté gauche et à cause de l'ophrite, qui est le développement de tumeurs malignes dans les glandes utérines. Normalement, ils sécrètent un secret qui tapisse la frange interne des trompes de Fallope et aide le mouvement de l'œuf. Si une femme a mal au bas du dos, il est clair que le recours à un gynécologue est recommandé, car les formations glandulaires peuvent évoluer en tumeur maligne.

Un faible niveau d'alcali dans l'estomac peut provoquer la corrosion de l'acide par la paroi de l'estomac. Dans le cas où l'acide corrode complètement la paroi, un trou est formé à travers lequel l'acide pénètre dans les organes environnants. Les causes de cette maladie en l’absence de pepsine ou dans une faible quantité de pepsinogène. Cette maladie nécessite un traitement urgent, car si vous avez mal au côté gauche de la taille, appelez une ambulance dès que possible.

Tumeurs des organes pelviens

Si, avec une éventuelle tumeur, il y a une douleur dans le bas du dos à gauche, il est possible de juger de l'apparition d'une formation dans les reins, les ovaires, les glandes surrénales ou le côlon. Des maladies similaires sont diagnostiquées par IRM et des radiographies, des analyses de sang et du matériel à l’arrière dans la colonne vertébrale et la région lombaire. Cela vous aidera à comprendre pourquoi la douleur dans le bas du dos du côté gauche du dos vous fait mal, ce qui vous permettra de commencer un traitement en temps voulu.

Pour les tumeurs, le mal de dos se situe en bas à gauche à cause du corps de la tumeur lui-même, qui peut percer plusieurs tissus et détruire le tissu nerveux, ainsi que de substances toxiques sécrétant des tumeurs pour leur protection. Pour les hommes, il est particulièrement important de noter que si vous avez mal au dos dans la région du sacrum, une tumeur de la prostate en développement, un adénome de la prostate, peut se déclarer.

Tire le bas du dos à 39 semaines de grossesse, que faire?

Douleur au bas du dos

Résumé: La douleur dans le dos peut parfois être ressentie d’un seul côté, qu’il s’agisse d’une douleur constante ou d’exacerbations périodiques qui apparaissent pendant un certain temps puis s’apaisent. La douleur au bas du dos peut être sévère, aiguë, perçante et peut être sourde, mais constante. Parfois, la douleur dans le bas du dos peut s’affaiblir ou s’aggraver avec certains mouvements et peut également être sensible à la pression.

Mots clés: douleur au bas du dos

Causes courantes de douleur au bas du dos

En règle générale, la douleur au bas du dos est causée par l'une des raisons suivantes:

  • des dommages aux tissus mous supportant la colonne vertébrale et / ou à certaines structures vertébrales, tels que les muscles, les ligaments, les articulations;
  • hernie intervertébrale ou saillie du disque intervertébral lorsque le contenu du disque est déplacé vers la gauche paramédiane ou foraminale sont les causes les plus courantes de douleur au dos ou à la jambe à gauche.
  • problèmes avec des organes internes situés au niveau de la partie centrale du dos, dans les zones abdominale ou pelvienne, par exemple avec les reins, les organes reproducteurs, les intestins.

D'autres cas de maux de dos peuvent être un signe de problèmes aux organes abdominaux ou même être le symptôme de problèmes plus graves, tels que la fibromyalgie ou la spondylarthrite ankylosante.

Comprendre les causes possibles du mal de dos à gauche, ainsi que ses caractéristiques et symptômes typiques, peut aider les patients qui se rendent chez le médecin à obtenir un diagnostic précis et un traitement approprié.

Quand ai-je besoin de voir un médecin?

Si le mal de dos gauche peut être traité avec des anesthésiques OTC (pas plus de 1 à 2 jours), l’application de compresses froides ou chaudes et l’affaiblissement lorsque le niveau d’activité change, une aide médicale peut ne pas être nécessaire. En règle générale, une visite chez le médecin est recommandée dans les cas où la douleur apparaît après une blessure (chute, blessure sportive, accident de voiture), lorsque la douleur ne diminue pas d'elle-même, s’aggrave ou gêne l’accomplissement des activités habituelles telles que rester debout, marcher ou dormir. situations où la douleur est accompagnée d'autres symptômes gênants ou progressifs.

Parfois, le mal de dos à gauche peut être le signe d’une pathologie grave et nécessite des soins médicaux immédiats. Par exemple, les symptômes suivants accompagnant les maux de dos peuvent parler de pathologie grave:

  • maux de dos intenses ou soudains qui ne disparaissent pas au repos;
  • douleur extrême persistante dans le bas du dos et / ou dans la région abdominale;
  • vertiges, confusion, essoufflement;
  • forte fièvre constante ou sporadique, frissons;
  • nausée, vomissement;
  • miction douloureuse ou sang dans les urines;
  • difficulté à contrôler la miction et / ou la défécation;
  • faiblesse grave, engourdissement ou fourmillements dans le bas du corps;
  • perte de poids inexpliquée et significative.

N'importe lequel de ces symptômes peut être le signe d'une maladie grave et constituer une raison d'hospitalisation urgente.

Étirement des muscles du bas du dos

L'entorse lombaire du côté gauche est une cause fréquente de douleurs lombaires à court terme. Étirer les muscles qui entourent la colonne et en soutenir la colonne vertébrale peut être le résultat d’une charge excessive ou de blessures mineures, telles qu’une position anormale pendant le sommeil ou une position debout ou assise prolongée.

Les symptômes d'étirement des muscles du bas du dos incluent généralement:

  • douleur au côté gauche de la taille avec une localisation claire;
  • la douleur peut être aiguë et assez grave;
  • douleur qui augmente avec le mouvement musculaire;
  • douleur au toucher;
  • spasmes musculaires;
  • la douleur diminue au repos, par exemple, lorsque vous êtes assis dans une position inclinée avec un support.

Les douleurs au bas du dos peuvent également être causées par des problèmes de structures vertébrales telles que les articulations arquées et les disques intervertébraux.

De telles conditions se produisent souvent des deux côtés de la colonne vertébrale et, en règle générale, provoquent des douleurs au dos centrées. Cependant, il est possible que la douleur causée par des problèmes d’épine dorsale soit davantage ressentie du côté gauche.

Si le mal de dos dure plus de 3 jours ou ne s'atténue pas lors de l'utilisation de méthodes simples de traitement (repos au lit pendant 1 à 2 jours, prise d'analgésiques en vente libre, application de glace et / ou de coussins chauffants), vous devez consulter un médecin pour obtenir un diagnostic.

Problèmes de dos

Comme mentionné ci-dessus, les douleurs dans le bas du dos peuvent également être causées par des lésions ou des lésions des structures de la colonne vertébrale, notamment des vertèbres, des articulations vertébrales et du tissu conjonctif. Les problèmes les plus courants avec la colonne vertébrale incluent:

Hernie intervertébrale ou protrusion discale intervertébrale

Une partie du matériau du disque intervertébral peut être écartée du côté gauche du segment rachidien, provoquant ainsi une douleur sourde au dos et une douleur vive et perçante qui traverse la cuisse gauche et descend le long de la surface arrière de la jambe gauche. Le plus souvent, la douleur dans la jambe gauche sera plus forte que le mal de dos. Les douleurs dans le bas du dos et les jambes peuvent augmenter après une longue position assise. En règle générale, les hernies intervertébrales ou les saillies de la colonne lombaire ne surviennent pas de manière aiguë sans facteur traumatique préalable et sont le résultat du développement à long terme de l'ostéochondrose de la colonne vertébrale. Le fait que la douleur dans le bas du dos soit associée à une pathologie discogène de la colonne vertébrale peut indiquer des épisodes de douleur plus précoce dans le bas du dos, de la douleur sur toute la jambe jusqu'au pied, un engourdissement ou une paresthésie sous forme de chair de poule dans le dos et la jambe jusqu'aux orteils.

Problèmes avec les articulations arquées (spondylarthrose)

La spondylarthrose de la colonne vertébrale est une autre complication de l'ostéochondrose. En effet, avec une diminution de la distance intervertébrale, la charge sur les articulations gingivales arquées augmente de nombreuses fois, ce qui entraîne une raideur, un inconfort et une douleur dans le dos. Les excroissances osseuses (spondylose) du côté gauche de la colonne lombaire peuvent provoquer une irritation des racines nerveuses, ce qui entraîne l'apparition de douleurs fulgurantes traversant la cuisse gauche et descendant dans la jambe gauche;

En règle générale, toutes les complications de l'ostéochondrose se développent en parallèle, ce qui aggrave considérablement l'état de la colonne vertébrale et nécessite des mesures précoces de prévention ou de traitement de l'ostéochondrose développée.

Dysfonction de l'articulation sacro-iliaque

Un dysfonctionnement de l'articulation sacro-iliaque peut provoquer des douleurs dans le bas du dos et dans la région pelvienne d'un ou des deux côtés du corps si sa mobilité est restreinte. Un mouvement excessif de l'articulation peut provoquer des douleurs au dos et / ou à la hanche pouvant irradier vers l'aine. Une mobilité insuffisante provoque généralement des douleurs dans le bas du dos, irradiant vers la fesse et le long de la jambe. La spondylarthrite ankylosante commence souvent par une douleur à l'articulation sacro-iliaque.

En général, pour les problèmes de colonne vertébrale, le traitement initial est non chirurgical et peut inclure un massage, de la physiothérapie, de la physiothérapie, des étirements sans colonne vertébrale et de l'hirudothérapie. Le traitement médicamenteux contre la hernie discale ou la protrusion est extrêmement inefficace et a une gamme étroite d’effets sur le lien pathologique. Le choix des méthodes de traitement varie en fonction de l'état et des symptômes ressentis par le patient. Une intervention chirurgicale peut être envisagée dans ces cas si la douleur devient chronique ou si grave qu’elle empêche une personne de mener une vie normale.

Causes moins courantes de la douleur au bas du dos

Parmi les autres affections qui provoquent des maux de dos à gauche, on peut citer des problèmes de colonne vertébrale locaux ou des affections pouvant entraîner des conséquences graves pour l’ensemble du système musculo-squelettique, par exemple:

Spondylolisthésis dégénératif

Dans les spondylolisthésis dégénératifs, une vertèbre glisse vers l’avant par rapport à la basse, en raison du développement de l’ostéochondrose de la colonne vertébrale. Cette affection provoque souvent des douleurs radiculaires d'un côté du bas du dos, car ce processus est généralement associé à d'autres complications de l'ostéochondrose, mentionnées précédemment.

Syndromes douloureux chroniques

Les syndromes douloureux chroniques tels que la fibromyalgie et le syndrome douloureux myofascial provoquent des douleurs musculo-squelettiques dans tout le corps, ainsi qu'une faiblesse et une sensibilité dans certaines zones, appelées points déclencheurs.

Les autres causes possibles de douleur dans le bas du dos, telles qu'une grosseur dans la colonne vertébrale, une fracture et une infection de la colonne lombaire, sont relativement rares.

Douleur au bas du dos due à des problèmes d'organes internes.

La douleur au bas du dos peut être sévère, aiguë et perçante, et peut être sourde et chronique. Il est assez difficile de déterminer la différence entre les douleurs dorsales causées par des problèmes directement avec les tissus présentant des structures du dos ou de la colonne vertébrale et les douleurs dorsales causées par des problèmes d'organes internes. Les douleurs dans le bas du dos, en particulier dans le bas du dos, peuvent être causées par des problèmes touchant un ou plusieurs organes, notamment les reins et le gros intestin.

Voici quelques causes courantes de douleur au bas du dos causées par des problèmes d'organes internes:

Calculs rénaux

Des douleurs dans le bas du dos causées par une pierre dans le rein peuvent être ressenties lorsque la pierre se déplace dans le rein gauche ou traverse les uretères, de minces tubes reliant les reins à la vessie. Parmi les autres symptômes, citons douleur à la miction, difficulté à uriner, malgré le désir constant de vider la vessie, présence de sang dans les urines, nausées et / ou vomissements;

Infection rénale

Une infection du rein gauche peut provoquer une douleur intense ou mate au dos. L’infection commence généralement par l’urètre et la vessie et se propage ensuite aux reins, provoquant une inflammation et une douleur locales. De la fièvre, des nausées et / ou des vomissements, ainsi que des mictions douloureuses ou brûlantes sont d’autres symptômes de l’infection. La douleur est généralement ressentie au-dessus de l'aine, près de la colonne vertébrale et est généralement aggravée lors des mouvements ou des pressions;

Problèmes gynécologiques

Les fibromes utérins et l'endométriose, deux maladies courantes chez les femmes, peuvent causer des douleurs au bas du dos. La douleur de l'endométriose est généralement sporadique, aiguë et perçante. Elle est causée par une prolifération de tissus utérins à l'extérieur de l'utérus. D'autres symptômes peuvent inclure des douleurs abdominales, de la fatigue et une douleur intense pendant la menstruation. Les fibromes utérins - généralement des tumeurs bénignes se développant dans l'utérus - peuvent provoquer des douleurs au dos à gauche, ainsi que diverses irrégularités menstruelles, des mictions fréquentes et des douleurs pendant les rapports sexuels;

Colite ulcéreuse

La colite ulcéreuse se réfère à la maladie inflammatoire de l'intestin et est exprimée dans l'inflammation constante, pour la plupart, du côlon. L'inflammation provoque généralement une diarrhée chronique, des douleurs rectales et une perte de poids. Les spasmes et les douleurs abdominales sont des symptômes courants de la colite ulcéreuse, pouvant provoquer de graves douleurs au dos, unilatérales ou bilatérales;

La grossesse

Un mal de dos unilatéral peut survenir pendant la grossesse, lorsque le corps de la mère s’adapte à la croissance du bébé dans l’utérus. La douleur peut aller de sourde et chronique à aiguë et piercing. L'exercice, le repos fréquent et certaines techniques utilisées en thérapie complémentaire peuvent aider à soulager la douleur;

Pancréatite

La pancréatite est une inflammation du pancréas qui peut causer des douleurs dans la partie supérieure de l'abdomen et se propager au quadrant inférieur gauche du dos. Les patients peuvent décrire cette douleur comme étant sourde et douloureuse, aggravée par l’alimentation, en particulier grasse.

Pour établir la cause exacte de la douleur au bas du dos, un examen approfondi doit être effectué. Parfois, un médecin peut recommander une radiographie, une IRM, un scanner ou des tests sanguins. Dans certains cas, il est important de commencer le diagnostic et, en conséquence, le traitement, dès que possible.

Article ajouté à Yandex Webmaster le 2017-10-27, 15:59.

Lorsque vous copiez des documents de notre site et que vous les placez sur d'autres sites, nous exigeons que chaque matériel soit accompagné d'un lien hypertexte actif vers notre site:

  • 1) Un lien hypertexte peut renvoyer au domaine www.spinabezboli.ru ou à la page à partir de laquelle vous avez copié nos documents (à votre discrétion);
  • 2) Un lien hypertexte vers notre site www.spinabezboli.ru doit figurer sur chaque page de votre site où sont publiés nos documents.
  • 3) Il ne devrait pas être interdit aux hyperliens d'être indexés par les moteurs de recherche (en utilisant "noindex", "nofollow" ou tout autre moyen);
  • 4) Si vous avez copié plus de 5 documents (c’est-à-dire que votre site Web compte plus de 5 pages avec notre matériel, vous devez mettre des hyperliens vers tous les articles des auteurs). En outre, vous devez également mettre un lien vers notre site www.spinabezboli.ru, sur la page principale de votre site.

Voir aussi

Nous sommes dans les réseaux sociaux

Lorsque vous copiez des documents de notre site et que vous les placez sur d'autres sites, nous exigeons que chaque matériel soit accompagné d'un lien hypertexte actif vers notre site:

Maux de dos sur le côté gauche derrière

Maux de dos sur le côté gauche derrière

Plaintes adressées au médecin au sujet des maux de dos - phénomène très fréquent chez les patients.

Selon les statistiques, ce sont les symptômes qui viennent en deuxième position après les plaintes de signes de maladie respiratoire. Dans la plupart des cas, les plaintes concernent la douleur du côté gauche du bas du dos, dont les causes peuvent être diverses pathologies associées à une inflammation des organes internes ou à des blessures ordinaires.

Le traitement de tels symptômes suggère l’établissement de la véritable cause du syndrome douloureux, sinon le traitement ne sera tout simplement pas efficace. Pourquoi la longe fait-elle mal du côté gauche derrière? Quelles pourraient être les causes et les complications dans ce cas?

Douleur dans le bas du dos: quelles sont les raisons?

Tout d'abord, rappelez-vous l'anatomie. Au bas du dos, dans la région lombaire, se trouve une série de gros muscles qui jouent un rôle de soutien par rapport à la colonne vertébrale et à tout le corps au moment du mouvement. Dans cette partie du corps se trouve une zone réflexe dans laquelle s’inscrit la douleur associée aux pathologies des organes internes. Par conséquent, le patient peut sentir que le dos est douloureux et donne également sur le côté.

Si le dos est douloureux, à droite ou à gauche, le médecin peut suspecter les maladies suivantes:

  • pathologies chroniques du système urinaire, coliques néphrétiques, formation de calculs;
  • inflammation des poumons du type gauche, où la plèvre est affectée dans le processus de la pathologie;
  • inflammation des ovaires ou maladies des glandes génitales au cours de la phase aiguë;
  • constipation chronique, colite, dysfonctionnement gastro-intestinal;
  • processus pathologiques dans le pancréas (pancréatite);
  • maladies du tractus gastro-intestinal (érosions ulcéreuses, gastrite);
  • les maladies du système musculo-squelettique, en particulier de la colonne vertébrale, associées à des modifications dystrophiques ou au développement de pathologies cancéreuses.

De plus, le mal de dos, à gauche comme à droite derrière, est caractéristique des femmes pendant la grossesse, car la charge qui augmente progressivement avec la croissance du fœtus commence à agir sur cette région du dos.

Le traitement de ce symptôme dépendra de la pathologie ayant provoqué le syndrome douloureux. Le traitement peut impliquer l'utilisation de médicaments ou la chirurgie.

Lombalgie: pathologies rachidiennes

Un cas assez fréquent est considéré comme une douleur dans le dos dans le contexte d'un processus inflammatoire dans les muscles ou dans les maladies de la colonne vertébrale. Dans le même temps, les pathologies rachidiennes peuvent être congénitales ou acquises. Les maladies congénitales sont caractérisées par la présence de hernies dans les disques intervertébraux, un développement musculaire insuffisant et diverses anomalies de la colonne vertébrale. Les maladies de type acquis, quant à elles, incluent le plus souvent divers types d'ostéochondroses, de scolioses, de maladies infectieuses et de processus oncologiques.

Si nous parlons de la douleur associée au processus inflammatoire de nature dystrophique, nous parlons ici de l’amincissement des disques intervertébraux, ainsi que de la violation des vaisseaux sanguins et des nerfs. Tout cela provoque une inflammation des racines nerveuses, qui "se développent" à partir de la moelle épinière et, par conséquent, développe un syndrome douloureux.

Dans ce cas, le mal de dos peut revêtir une nature complètement différente: du type aigu et constant au type aigu puis paroxystique. À l'atteinte du nerf du malade ressent non seulement les douleurs dans la taille, mais aussi la contrainte dans les mouvements, ainsi que la détérioration générale dans l'état.

Dans le cas où les nerfs de la partie inférieure du bas du dos ont été endommagés, le patient se plaint de douleurs de caractère terne à l'arrière droit, qui descendent dans la région de la fesse et affectent également la jambe gauche. Le recours intempestif à un spécialiste peut entraîner une violation de la sensibilité du membre, qui devient ensuite permanente. Ce phénomène est également dangereux et provoque l’inflammation du nerf sciatique, qui peut entraîner la formation de douleurs persistantes et d’autres complications nécessitant une intervention chirurgicale.

Lorsque le corps refroidit excessivement, par exemple, en hiver ou pendant un long séjour dans un courant d'air, cela peut entraîner un processus inflammatoire dans les muscles - une myosite. Cette maladie peut provoquer un effort physique prolongé, ainsi qu'une diminution des fonctions de protection du système immunitaire. Dans la myosite, le patient se plaint de douleurs de type douloureuse qui sont permanentes et s'intensifient même avec une respiration profonde ou une flexion. Dans ce cas, aucun traitement médical spécial n'est requis. Il suffit d'utiliser le frottement, la chaleur et quelques jours de repos de Menovazin. En outre, vous pouvez boire des médicaments pour améliorer l'immunité.

Lombalgie

Douleur lombaire à l'origine de pathologies d'organes

Les causes du mal de dos peuvent être des processus inflammatoires et des maladies des organes internes. Ainsi, les processus pathologiques dans les reins provoquent une douleur sourde, permanente et entraînant dans la nature. Dans la lithiase urinaire, au moment du mouvement des formations rocheuses, la douleur devient coupante, aiguë, il y a violation de l'écoulement de l'urine. Lors du diagnostic, une augmentation de l'organe (rein) peut être remarquée.

Si le patient observe que le rein du côté droit et du côté gauche est douloureux derrière, il est fort probable qu'il s'agisse d'une pneumonie du côté gauche. Il est à noter qu'avec cette pathologie, une augmentation de la température centrale du corps et une légère toux se joignent aux principaux symptômes.

La douleur dans la région lombaire peut parler de maladies du pancréas, en particulier de pancréatite. Le syndrome douloureux est localisé dans le bas du dos, est douloureux mais pas intense. Au fil du temps, la douleur dans le dos du dos derrière le dos acquiert un caractère cinglant et commence à être accompagnée de constipation. Il a été noté qu’après avoir mangé des aliments trop épicés, salés ou acides, le syndrome de la douleur était complété par l’apparition de nausées et une détérioration de l’état général du patient.

Diverses maladies du tractus gastro-intestinal, notamment les lésions ulcéreuses et la gastrite, peuvent également provoquer l'apparition de douleurs dans la région lombaire (dos et gauche), mais dans le contexte d'une obstruction intestinale ou d'autres troubles. La douleur dans la région lombaire peut également indiquer les pathologies de la rate, son augmentation. En plus de la douleur, la maladie s'accompagne de modifications pathologiques des tissus du foie, de jaunissement de la peau, d'une augmentation de la température centrale du corps et d'un malaise général.

Mal de dos chez une femme

Il est fréquent que les douleurs au dos et au dos affectent les femmes pendant la grossesse, elles acquièrent une intensité particulière à la fin du deuxième semestre. Ce phénomène est associé à une augmentation de la pression à l'intérieur du péritoine, due à la croissance de l'utérus. La pression passe à la colonne vertébrale et, par conséquent, la douleur se développe. Dans ce cas, la douleur peut être légère et permanente. Dans ce cas, tout traitement médicamenteux doit être administré exclusivement sur les conseils d'un médecin. Le plus souvent, ils portent un bandage spécial qui soulage considérablement la colonne vertébrale, ce qui soulage la douleur.

Comment traiter les douleurs lombaires?

Comme indiqué ci-dessus, le traitement de ce symptôme ne devrait être instauré qu’après l’établissement de la cause, à savoir la maladie qui l’a provoqué. Il est fortement déconseillé de commencer l’auto-traitement à l’aide de divers onguents ou compresses après avoir constaté que le dos fait mal au dos. Étant donné que de nombreuses pathologies peuvent causer une telle douleur, il est recommandé de consulter immédiatement un médecin généraliste. Le spécialiste effectuera une inspection visuelle, recueillera une anamnèse et prescrira la liste des études nécessaires, après quoi vous pourrez rediriger le patient vers un médecin spécialisé.

Causes de la douleur au bas du dos

10 octobre 2016

Informations générales

Les maux de dos se produisent assez souvent et se manifestent dans différentes circonstances.

Souvent, les patients vont chez le médecin et leur demandent: si le rein est douloureux, que peut-il bien être, ce qui provoque une douleur intense.

Le mal de dos dans la région lombaire peut se développer avec une variété de pathologies de la colonne vertébrale et des organes internes. En outre, une douleur périodique se développe chez les personnes atteintes de maladies systémiques. La localisation d'une telle douleur peut être différente: beaucoup de personnes se plaignent d'avoir plus de douleur à droite ou à gauche, au-dessous ou au-dessus de la taille, et demandent ce qu'il y a dans ce secteur. Souvent, cette affection se développe pendant la grossesse, ce qui est possible à la fois tôt et tard. Si la douleur est aiguë, il y a aussi de la fièvre, il est impératif d'appeler les soins d'urgence.

Si une douleur constante est notée, mais qu'il n'y a pas de température, un spécialiste vous aidera à comprendre la cause de ce phénomène. Dans un premier temps, vous devez contacter le thérapeute, qui évaluera l'état du patient et vous indiquera quels spécialistes ont besoin d'aller plus loin.

Pour savoir si la colonne vertébrale vous fait mal ou si les raisons de cette affection sont différentes, il sera nécessaire de mener un certain nombre d'études, y compris une échographie, une IRM et d'autres.

Causes de maux de dos dans la région lombaire

Si vous avez mal au dos dans la région lombaire, les causes de ce phénomène sont le plus souvent associées au développement du lumbago et de la sciatique. Ces conditions sont une conséquence de l'affection de la colonne lombaire, l'ostéochondrose. En outre, ces douleurs peuvent être associées à des hernies et des protrusions intervertébrales. Cela fait très mal si la vertèbre a changé. L'atteinte d'une température dans l'ostéochondrose dépend de l'état de la femme, mais dans ce cas, vous devez immédiatement consulter un médecin.

Si des douleurs persistantes au dos se développent, les causes chez les femmes et les hommes peuvent être associées à une irritation des nerfs de la colonne vertébrale, une irritation ou un gonflement des muscles et des ligaments. La réponse à la question de savoir pourquoi cela peut faire mal au bas du dos peut aussi consister en le fait que le patient développe une certaine maladie des organes internes et que la douleur, dans ce cas, retourne à la région lombaire. Dans ce cas, la douleur peut être ressentie de plus en plus bas, à gauche, à droite.

S'il s'agit de la raison pour laquelle le bas du dos fait mal chez la femme, les causes peuvent en être la pyélonéphrite, la cystite, l'urolithiase. Parfois, les causes de la douleur au bas du dos chez les femmes sont associées à des maladies du système urogénital, en particulier à une inflammation de l’utérus. Mais même si, dans la région lombaire, il a régulièrement mal, un spécialiste doit absolument en découvrir les raisons.

La douleur au bas du dos chez les hommes dépend également de la maladie à diagnostiquer. S'il y a des douleurs dans le bas du dos chez les hommes, les causes peuvent être associées à des maladies de la prostate.

En outre, il est possible que des problèmes intestinaux provoquent des douleurs dans la colonne lombaire, et même des douleurs irradiantes lorsque les poumons sont atteints.

Mais pourquoi développerait une douleur dorsale sévère, les causes de ce phénomène doivent être immédiatement détectées et traitées adéquatement.

Selon les statistiques, jusqu'à 60% des citadins des pays développés se plaignent périodiquement que le rein est douloureux. Les causes de ce phénomène sont associées à des pathologies de la colonne vertébrale. Dans la plupart des cas, les personnes âgées de 30 à 60 ans se plaignent de telles violations.

60% des cas de telles douleurs sont une conséquence de l'ostéochondrose, lorsqu'une lésion survient dans l'une des racines de la première vertèbre sacrée, 4, 5 lombaire. Ce phénomène s'appelle le syndrome monoradiculaire. Avec la défaite des deux racines se développe un syndrome biradiculaire (environ 33% des patients). La lésion de trois racines s'appelle le syndrome triradiculaire, elle est rarement diagnostiquée.

Tests d'ostéochondrose lombo-sacrée

Ces tests sont utilisés comme moyen de poser un diagnostic préliminaire, ils sont nommés avec les noms des médecins qui les ont suggérés.

Types de douleur

La douleur dans le dos est un symptôme non spécifique et ses causes peuvent être très diverses. Il y a une douleur au dos très différente dans la colonne vertébrale. Et à propos, la colonne vertébrale est douloureuse dans la région lombaire - forte ou tiraillement, lourdeur - et la cause d’une telle affection est déterminée. Il est également important de comprendre où la douleur apparaît - en haut ou en bas de la colonne vertébrale; il se développe périodiquement ou constamment.

Causes de la douleur aiguë:

  • ostéochondrose;
  • saillie du disque intervertébral;
  • la spondylarthrite;
  • hernie intervertébrale aiguë;
  • épidurite rachidienne;
  • fractures vertébrales;
  • entorse sous forme aiguë;
  • pathologie de l'articulation de la hanche;
  • sciatique, lumbago;
  • troubles de la circulation vertébrale dans la forme aiguë;
  • pyélonéphrite aiguë;
  • appendicite aiguë - cours atypique;
  • obstruction intestinale.

Causes de la douleur chronique:

  • spondylarthrite ankylosante;
  • la spondylose déformante;
  • urolithiase;
  • l'ostéomyélite;
  • la scoliose;
  • l'ostéoporose, l'ostéomalacie;
  • tumeur de la moelle épinière, espace rétropéritonéal, vertèbres primaires, métastases;
  • lésions des vertèbres et des disques intervertébraux de nature infectieuse (brucellose, abcès épidural, tuberculose);
  • inflammations non infectieuses (syndrome de Reiter, polyarthrite rhumatoïde, spondylarthrite ankylosante);
  • tumeurs du rein.

Causes de la douleur par irradiation:

  • maladies de l'estomac, du duodénum, ​​du pancréas, de la vésicule biliaire;
  • aorte abdominale athéroscléreuse et branches aortiques;
  • maladies des organes pelviens;
  • maladies féminines - inflammation de l'utérus, cancer de l'utérus, endométriose, maladies vénériennes;
  • maladies masculines - cancer de la prostate, prostatite;
  • maladie rénale - calculs rénaux, coliques néphrétiques;
  • maladies intestinales - colite ulcéreuse, inflammation du diverticule, tumeur intestinale non spécifique;
  • anévrisme aortique.

Pourquoi les douleurs au dos apparaissent-elles au-dessus de la taille?

S'il y a des douleurs au-dessus du dos sur les côtés, il est fort possible que nous parlions de maladies du foie - insuffisance hépatique, hépatite, effets de la prise de médicaments toxiques, à la suite de quoi le foie est douloureux. En règle générale, dans ce cas, le dos à droite fait mal, au-dessus de la taille, dans l'hypochondre.

Qu'est-ce qui fait mal à droite et à gauche un peu au-dessus de la taille? Très probablement, dans ce cas, une maladie rénale aiguë se développe. Souvent, avec une pyélonéphrite polykystique chronique, les néoplasmes rénaux présentent des symptômes bénins. En effet, l’étirement de la capsule rénale se fait progressivement. Comment déterminer ce qui fait mal - rein ou bas du dos? Une réponse exacte à cette question n'est possible qu'après un diagnostic approfondi.

Si une pyélonéphrite aiguë développe un œdème ou si le patient a un uretère bouché, la douleur est intense, mais sourde, souvent douloureuse. Mais de telles sensations apparaissent constamment, pendant longtemps, souvent elles donnent au nombril, au bas de l'abdomen. En outre, une gêne et une douleur peuvent survenir dans l'hypochondre à gauche ou à droite.

Dans les affections rénales chroniques, la prise de certains médicaments provoque parfois des douleurs. Lorsque le traitement est annulé, de tels sentiments disparaissent.

Parfois, des douleurs musculaires se développent, pouvant se manifester non seulement dans le dos, mais également dans la région du sternum, etc. Dans ce cas, un diagnostic précis doit être établi.

Douleur sous la longe

La douleur tirante et douloureuse dans le bas du dos se développe avec un certain nombre de maladies de la colonne vertébrale. De plus, les femmes ont mal dans la région lombaire pendant la menstruation. Dans ce cas, l'estomac et le dos peuvent être douloureux en même temps. En outre, ce symptôme se manifeste par des maladies de la sphère génitale (annexite, salpingo-ovariose, ovariose), du péritoine pelvien. Parfois, le dos fait mal et gémit quand les intestins en sont la cause, ainsi que l’inflammation de l’appendice. En règle générale, elle ne s'affaisse pas dans la position couchée.

Chez les hommes, des douleurs au dos ou des douleurs vives et aiguës peuvent apparaître dans les maladies de la prostate.

Une douleur aiguë dans le bas du dos est possible avec les affections de la vessie. Découvrez le diagnostic exact aidera le médecin.

Sensations de douleur gauche et droite

Si les reins font mal en même temps, cela peut indiquer le développement d'une hépatite, d'une pyélonéphrite, d'une cholécystite. La douleur au bas du dos se manifeste également par une inflammation des appendices de l'utérus, la prostate. Des douleurs à l'arrière de l'hypochondre peuvent survenir avec une pleurésie, une pneumonie. Si la douleur irradie et se fait sentir au-dessus ou au-dessous du bas du dos du côté droit, une appendicite atypique est probable, ainsi qu'une obstruction intestinale. En général, les causes de la douleur dans la région lombaire à droite et à gauche ci-dessous peuvent être associées à diverses maladies, à la fois de la colonne vertébrale et des organes internes.

Chez la femme, la fesse droite est douloureuse, comme dans le cas de l’ostéochondrose et des lésions aux ligaments et aux muscles de cette région.

Ainsi, si le rein est blessé à gauche ou à droite, on peut penser que de telles maladies se développent:

Maladies de la colonne vertébrale

Si vous avez mal au dos dans la région lombaire gauche, les causes de cette affection peuvent être associées à des maladies acquises - tumeurs, pathologies dégénératives, processus inflammatoires. De plus, les sensations désagréables à droite et à gauche en dessous et derrière peuvent être associées à des blessures de nature traumatique, des hernies intervertébrales. Des douleurs dans le bas du dos au-dessus et en dessous sont également probables dans les pathologies congénitales - spondylose, sacralisation, spondylolisthésis et amour.

Maladies des organes internes

À droite et à gauche, il souffre de maladies des organes pelviens (vessie, fibre paramétrique, utérus et appendices, prostate). Parfois, la longe est très douloureuse pour les pathologies des intestins et des reins. Les symptômes d'inflammation intestinale chez les femmes et les hommes peuvent entraîner une douleur intense dans cette région.

Maladies de l'AN dans le lombo-sacré

Dans la région du sacrum, les problèmes suivants apparaissent: pincement des racines, maladies neurologiques (névrite, sciatique, neurasthénie, hystérie), troubles métaboliques, diabète, goutte, etc.

Douleur au lumbago et au nerf sciatique

Si la taille tire, les raisons en sont peut-être liées au pincement du nerf sciatique. En cas de pincement ou d'inflammation du nerf sciatique, ainsi que de radiculite, la douleur est différente. Le patient ressent parfois des maux de dos dans le calme et lors de ses mouvements, parfois dans le dos, colite, cuisson, brûlures, brûlures. Peut-être un sentiment d'engourdissement. Dans ce cas, la douleur peut être à la fois modérée et très forte, insupportable.

Le nerf sciatique est le plus long du corps. Avec sa douleur pincée ne se manifeste que d'un côté. Cela dépend du sexe du patient: en règle générale, à droite chez les filles et à gauche chez les hommes. Le plus souvent, un coup puissant apparaît lorsque vous vous levez d'une position allongée, lorsque vous vous tenez debout et changez la position de votre corps. Le plus douloureux pour l'inflammation de ce nerf est un endroit situé sous le genou, ainsi que l'endroit où l'os fait saillie sous les fesses. Parfois, des nodules apparaissent à l'arrière de la cuisse et sur les muscles du bas de la jambe. Une telle bosse est particulièrement sensible au toucher. Cette maladie peut déranger l'après-midi et la nuit.

Lumbago - cette maladie s'appelle radiculite. Mal de dos soudain, qui se manifeste après une forte charge, un mouvement brusque, un séjour prolongé dans la même posture ou lors d'une surfusion, par froid. Si le dos est malade, les crises sont forcées de prendre une position dans laquelle la douleur diminue. Quelles méthodes de traitement à prendre, il est préférable de demander à votre médecin. En règle générale, les aides de massage, des moyens pour se réchauffer. Mais il est toujours important de consulter un spécialiste, car le lumbago indique des violations de la colonne lombo-sacrée.

Lombalgie pendant la grossesse

Beaucoup de femmes demandent quoi faire si vous avez mal au dos pendant la grossesse. Il est difficile de comprendre quoi faire, quand il est impossible d'utiliser de nombreux médicaments, en particulier des antibiotiques, et comment traiter cette maladie.

Les causes de brûlure et de douleur pendant la période de portage sont liées au fait que le corps de la femme est actuellement soumis à un stress accru. À mesure que le fœtus grandit, le centre de gravité change et les femmes enceintes se plaignent souvent de douleurs au dos lorsqu’elles se penchent en avant, puis plus tard - de douleurs constantes et de brûlures au dos. En outre, d’autres manifestations sont notées pendant la grossesse lors du processus de changements physiologiques - maux de tête et de poitrine, chute des cheveux.

Pendant la grossesse, les articulations fémoro-sacrées se détendent pendant que le corps se prépare à l'accouchement. Il provoque également des douleurs à la colonne vertébrale et au dos.

Toute femme qui attend un bébé devrait toujours consulter un médecin. Il est particulièrement important de le faire si des problèmes de dos ont déjà été observés. Il est important de consulter un spécialiste au cadre plus large que la gynécologie et de déterminer comment agir pour prévenir les manifestations négatives.

Le plus souvent, pendant la grossesse, douleurs au dos dans la région rénale chez les femmes ayant déjà souffert d'ostéochondrose, de courbure de la colonne vertébrale, de douleurs musculaires. Cependant, il convient de garder à l'esprit que la douleur dans la région des reins est parfois le symptôme de maladies des organes internes. Ainsi, une douleur dans le rein à gauche peut indiquer des processus inflammatoires du système urogénital. Par conséquent, avec de telles manifestations pendant la grossesse, il est important d'informer rapidement le médecin et de l'examiner. Il vous dira quoi faire si votre bas du dos vous fait mal et détermine la cause de ce phénomène.

Si le nerf sciatique est malade pendant la grossesse, une thérapie manuelle et des exercices spéciaux sont pratiqués. Tout médicament prescrit seulement par un spécialiste. Il est très important de suivre avec précision toutes les recommandations du médecin. Seulement dans ce cas, il est possible de minimiser toutes les manifestations négatives.



Article Suivant
Qu'est-ce que vous devez faire pour ne pas empiler les chaussures et les jambes?