Douleur au périnée pendant la grossesse: causes pour différentes périodes et prévention


Le fœtus est un fardeau énorme pour le corps de la femme. Cette période difficile de sa vie est accompagnée de sensations douloureuses de localisation et de gravité différentes. Les futures mères se plaignent souvent auprès de leurs médecins de douleurs dans le périnée pendant la grossesse.

Si la douleur se développe dans les premiers stades, c'est toujours une raison de consulter un gynécologue. En fin de grossesse, la douleur est très probablement associée à la préparation physiologique du corps en vue de l'accouchement.

Pourquoi la douleur survient-elle?

Cela dépend en grande partie de la durée de la grossesse. Si, au cours de la grossesse, l’entrejambe fait mal, la femme doit consulter le gynécologue. Les causes de ce syndrome peuvent être très différentes.

Douleur au début

Le périnée fait mal au début de la grossesse, le plus souvent en raison de toute pathologie. Après tout, le fœtus est encore très petit, il n’exerce aucune pression sur les muscles et les nerfs du périnée. Par conséquent, la douleur pendant cette période est un symptôme alarmant.

Ce phénomène est possible dans les conditions pathologiques suivantes:

  • L'émergence de la menace de fausse couche. Les douleurs sont dues à une dilatation cervicale prématurée. Cela peut être accompagné d'au moins un léger étirement des ligaments des articulations pelviennes, ce qui provoque également des sensations douloureuses.
  • Exacerbation de la maladie variqueuse des membres inférieurs. L'ajustement hormonal entraîne une diminution du tonus, un amincissement de la paroi veineuse. Il est chargé de ruptures, d'hémorragies dans les muscles du bassin. Par conséquent, une femme souffre et, plus tard, il existe un risque de suppuration dans la zone d'hémorragie. Le fœtus a des problèmes d'approvisionnement en sang, ce qui menace sa mort.

Syndrome de douleur tardive

Pendant la grossesse, à la semaine 38, les douleurs à l'aine sont le plus souvent causées par des causes physiologiques. Après tout, le corps est en train de préparer son accouchement. À ce moment-là, le futur bébé se déplace lentement vers la sortie de l'utérus.

Ceci est accompagné d'une douleur associée aux processus suivants:

  • Peu à peu, les os du bassin commencent à se disperser, leur ramollissement est noté.
  • Les tendons des muscles, les ligaments des articulations du bassin et de la cuisse ne sont pas seulement étirés, ils deviennent également plus souples et plus souples.
  • Lorsque vous tournez la tête du fœtus vers le col de l'utérus avant l'accouchement, il est possible de comprimer les troncs nerveux du plexus pelvien.

En raison du renforcement de la circulation sanguine utéro-placentaire, la charge sur les vaisseaux de la future mère augmente, le ton des parois des vaisseaux pelviens diminue. Par conséquent, souvent des douleurs à l'aine pendant la grossesse en raison du développement des varices du périnée.

L'augmentation significative de l'abdomen exerce une pression sur les muscles entre les jambes pendant les dernières semaines de la grossesse. Avant même la naissance, cela peut être le signe d’une rapide décharge du bouchon muqueux, puis du liquide amniotique. La pression mécanique du fœtus sur le col et l'augmentation de son activité physique avant la naissance sont également douloureux.

Cela peut également être causé par des causes pathologiques - augmentation du tonus de l'utérus, développement de maladies inflammatoires des organes pelviens.

Douleur musculaire

Pendant la grossesse, les muscles de l'aine dus à l'étirement du plancher pelvien dû à la pression du fœtus en croissance. Les myalgies inguinales peuvent être dues à la présence de polyhydramnios, de grossesses multiples, de gros fruits. En outre, la pression exercée sur les muscles est souvent accompagnée de modifications inflammatoires des ligaments, des tendons et des structures articulaires du bassin et des membres inférieurs.

Plus souvent, les muscles inguinaux font mal pendant la grossesse, lorsque l'activité physique de la future mère est réduite. Une existence sédentaire conduit à une stagnation de l'utérus et du petit bassin, à une diminution de la force des tendons et des ligaments et à un laxisme des muscles du plancher pelvien. Ces femmes sont menacées d'un travail traumatique avec des ruptures du col utérin et du vagin et une thrombophlébite peut survenir au cours de la période postpartum.

Douleur osseuse

Souvent des os douloureux du périnée pendant la grossesse.

Cela est dû à un certain nombre de facteurs:

  • Discrétion des os du pubis commençant avant l'accouchement. Parfois, cela conduit à une inflammation (symphysite).
  • Ostéomalacie. C'est ce qu'on appelle le processus de ramollissement des os. Cela est dû au besoin accru en calcium du fœtus pour achever la formation du squelette. Ce micro-élément qui se lessive des os de la future mère augmente, les os deviennent plus doux, plus souples.

Les os ont également fait mal à cause de l'étirement des ligaments du plancher pelvien.

Douleur dans le périnée et l'anus

Ce phénomène est particulièrement caractéristique des dernières semaines de grossesse, lorsque le fœtus se déplace progressivement vers le col de l’utérus, appuie dessus, se déplace de plus en plus activement. Souvent, les plaintes sont présentées par des femmes souffrant de maladies chroniques du gros intestin, d'hémorroïdes et de constipation. Les douleurs sont aggravées lorsque vous vous tournez d'un côté à l'autre en position couchée et lorsque vous videz vos intestins.

Douleur dans le bas du dos et le périnée

Pourquoi un entrejambe fait mal pendant la grossesse, un gynécologue peut expliquer à une femme. Mais souvent, elle est forcée de se tourner vers un neurologue ou un thérapeute, car le rein commence à faire mal. Cela est dû au poids important du fœtus dans les dernières semaines de grossesse, ce qui entraîne une augmentation de la charge sur les muscles, les ligaments et les os du bassin et de la colonne lombaire.

Au cours des dernières semaines, le gros abdomen d'une femme enceinte fait avancer le centre de gravité, la colonne vertébrale se rétracte pour maintenir une position d'équilibre. Les muscles du dos et de la taille sont en tension constante, ce qui provoque des douleurs.

L'entorse du ligament rachidien se produit dans la région lombo-sacrée. En particulier, la myalgie dans la région lombaire est caractéristique des femmes qui ont subi une blessure au dos et qui souffrent depuis longtemps d'ostéochondrose lombaire, de la lithiase urinaire.

Douleur au périnée en marchant

Cela fait particulièrement mal entre les jambes pendant les dernières semaines de la grossesse. Dans ce cas, la marche provoque souvent une douleur. Caractérisé par leur gain sur le fond des charges du moteur. La douleur donne aux jambes, limite l'activité physique. Cela est dû à la compression de la tête du nerf sciatique du fœtus.

La nature de la douleur

Au cours des dernières périodes, lorsque la femme enceinte se prépare à avoir un bébé, la douleur peut acquérir un caractère de tir prononcé. Typique est leur irradiation aux membres inférieurs et leur renforcement, même avec peu d’effort.

Les douleurs de tirant deviennent plus intenses et restent même au repos avec compression des nerfs du plexus pelvien avec un fœtus mal positionné. Habituellement, ils diminuent ou disparaissent avec l’avancement de l’enfant ou un changement de position.

L'écoulement du bouchon muqueux et du liquide amniotique est précédé d'une augmentation de la douleur dans le bas de l'abdomen.

Si la douleur à la fin de la grossesse est intense, les médecins soupçonnent un processus inflammatoire au niveau des organes pelviens, des ligaments, des muscles et des articulations pelviennes. Il peut y avoir une question sur l'accouchement par césarienne.

Comment réduire la douleur?

Dans les cas où cela fait mal entre les jambes pendant la grossesse, la femme devrait suivre les étapes suivantes:

  • normaliser la routine quotidienne;
  • assurer une nuit de sommeil adéquate;
  • bouger plus et être en plein air;
  • mangez bien et éliminez toute consommation excessive d’aliments avant le coucher;
  • avant de vous rendre à la maternité, vous pouvez réduire la douleur en mangeant votre repas préféré, en vous promenant un peu tout en tenant le ventre;
  • l'utilisation de techniques de relaxation pour soulager le stress émotionnel.

Si vous avez des plaies à l'aine pendant la grossesse, il est important d'effectuer une série d'exercices recommandés par un gynécologue. Ils sont conçus pour étirer et augmenter l'élasticité des muscles et des ligaments des articulations du bassin et de la hanche. Les exercices doivent être pratiqués avec plaisir, sachant qu’ils réduiront l’inconfort du périnée et faciliteront l’accouchement.

Les plus simples et les plus sûrs sont les squats peu profonds, les genoux bien écartés et les jambes tendues en position debout. Il est préférable de faire les exercices avec le bras appuyé sur le dos de la chaise. La charge doit être dosée par le médecin. L'apparition de sensations désagréables sert de signal pour la cessation immédiate de l'occupation.

En présence de varices, des préparations veinotoniques et vasculaires sont prescrites à des fins thérapeutiques et prophylactiques sans danger pour le fœtus. Il est également utile de porter un pansement qui soutient l’estomac et empêche son affaissement excessif.

Toute douleur est un signe de trouble et constitue une raison de vous traiter avec une attention accrue, en particulier pour les futures mères. Si la douleur survient au début de la grossesse, accompagnée d'un écoulement vaginal et d'une violation de l'état général, il est urgent de contacter un obstétricien-gynécologue.

Le traitement prescrit en temps opportun dans les conditions d'hospitalisation empêchera la fausse couche et sauvera la vie du bébé. Le fait qu'un entrejambe fasse mal pendant la grossesse ne peut être considéré comme la norme que tardivement, mais dans tous les cas, un examen s'impose pour ne pas passer à côté de la pathologie.

Auteur: Olga Schepina, médecin
spécifiquement pour Mama66.ru

Os douloureux entre les jambes pendant la grossesse

La procréation est un processus merveilleux et une série de problèmes connexes difficiles à gérer. B oli os entre les jambes - un signal de la présence de la maladie.

Qu'est-ce qui a causé ça?

Les causes de la douleur à l'aine sont divisées en deux groupes:

  • Physiologique - associée au cours de la grossesse: les muscles et les hanches se séparent, se préparant à l’accouchement, ils font mal. Le fœtus serre l'utérus, les nerfs et les vaisseaux sanguins, leur performance est altérée. Les douleurs cessent après la naissance de l'enfant;
  • Pathologique - associé à l'apparition d'une maladie, si le corps ne peut pas faire face à la grossesse.

Selon la semaine, ils appellent les causes de la douleur entre les jambes. Dans les premiers stades - signal d'une possible fausse couche -, contactez votre médecin. Plus vous appliquez tôt, plus il est probable que la grossesse se déroule sans heurts.

Aux stades précoces, la douleur est provoquée par la formation du corps jaune - qui se forme dans l'ovaire, sert d'organe endocrinien temporaire produisant de la progestérone pour le déroulement normal de la grossesse. Le corps jaune se développe en kystes, ce qui provoque une gêne. Et il disparaîtra lorsque le placenta se dilatera à l'état souhaité.

Si la douleur à l'aine survient après la 20e semaine - peut-être au mauvais emplacement du fœtus, grossesse extra-utérine, grossesse multiple. La douleur d'une nature aiguë, donne dans la vessie et le rectum. La raison - le bébé frappe les jambes, se bat. Une telle douleur passe vite. Lorsque la grossesse extra-utérine est un écoulement sanglant, perte de conscience.

Après 22 semaines, la douleur apparaît en raison d'un excès de poids. Avant de mettre bas, les mamans doivent endurer la douleur, la nuit, en guise de traitement prescrit à la vitamine B. Si 32 semaines s'écoulent dans l'ordre, vous pourrez pousser un soupir de soulagement.

Après 30 semaines, à 32, 34, il y a plus de problèmes physiologiques:

  • Carence en calcium;
  • Les effets de la relaxine (hormone de relaxation);
  • Inflammation de l'articulation pubienne (symphyse);
  • Charge excessive sur le squelette et l'utérus.

Au moment de l'accouchement (34 à 40 semaines), la douleur à l'aine devient la norme: les cuisses se préparent à «libérer» l'enfant à l'extérieur, les os se séparent, les muscles s'étirent, provoquant des sensations douloureuses. Si l'abdomen est gros, il y a une douleur entre les jambes, attendez-vous à donner naissance bientôt: le bébé se déplace vers la cible, touchant les muscles, les nerfs et les os. À cause de ces sentiments, les femmes enceintes se dandinent comme un canard - ça fait mal même la nuit.

À 36, 37, 38, 39, 40 et 40 semaines, il y a une chute de la tête de l'enfant. Le gamin est lourd, exerce une pression sur les nerfs et les muscles. Il y a un gonflement dans l'aine. Si l'herpès génital se développe, la femme ne va pas accoucher seule, elle devra subir une intervention chirurgicale.

Une autre cause de douleur est la compression du nerf sciatique (sciatique): il est douloureux pour une femme enceinte de marcher, de s'allonger, de se retourner. Se produit à 35-36 semaines. La douleur entre les jambes est vive, spasmodique. Les médecins conseillent de supporter, après la naissance, tout sera en ordre.

À 36-37 semaines, les douleurs à l'aine parlent de travail prématuré. La pression sur les muscles de la hanche s'accompagne d'une sensation de lourdeur, de sécrétions.

Une grossesse excessive est accompagnée d'une augmentation de la pression artérielle, d'une sensation de lourdeur abdominale et d'une douleur aiguë.

Le relâchement des ligaments, les varices dans l'aine est un sujet de grave préoccupation. Selon la partie du corps de la femme enceinte qui en a plus que les autres, on observe les états suivants:

  • Les hémorroïdes;
  • La diarrhée;
  • Exacerbation de problèmes chroniques de la colonne vertébrale, des reins;
  • L'apparition d'une hernie, une scoliose;
  • Varices;
  • Amincissement des parois vasculaires associé à des modifications hormonales dans le corps;
  • Miction excessive.

Les problèmes chroniques de l'aine ne disparaissent pas après l'accouchement. Il va falloir endurer, faire face à l'aide d'exercices thérapeutiques, s'entraîner avec un professionnel. Attribuer un cours d'exercice seul ne peut pas, quelle que soit la semaine.

Diagnostics

Le médecin vous examinera et vous posera des questions sur la nature de la douleur. La réponse détermine la cause de la mauvaise santé. Vous ne pouvez pas faire sans nommer la période de grossesse et la semaine.

Attribuez une enquête à plusieurs médecins, en fonction du diagnostic souhaité. Le chirurgien, l'urologue, le neuropathologiste et le dermatovénérologue sont des spécialistes qui devront être visités. Plus le résultat de la recherche sera précis, plus tôt vous serez en mesure de supporter le bébé sans conséquences graves.

Si la douleur à l'aine est de nature physiologique, elle est traitée avec thérapie.

Comment faire face à cela?

La douleur à l'aine ne peut pas être traitée seule! Consultez un médecin, lui, en examinant la future mère, prendra des mesures, donnera des recommandations.

La douleur à l'aine aide à se débarrasser de:

  • Gymnastique médicale, sorties à la piscine - sur recommandation d'un médecin. Si l'exercice physique et l'exercice physique font plus de mal que de bien, les muscles de l'aine font plus mal, arrêtez de faire de l'exercice et cherchez un autre moyen de faire face à la douleur;
  • Position debout restreinte. Marchez, vous ne devez pas marcher plus d’une heure par jour;
  • Talons de marche limités;
  • Une bonne nutrition, un apport en vitamines et en calcium. Les femmes enceintes ne sont pas autorisées à manger beaucoup avant le coucher, le dernier repas est prévu trois heures avant le coucher. Les vitamines sont prises dans un complexe, prescrit par un médecin;
  • Contre les varices prescrire une pommade;
  • Douche de contraste;
  • Porter un pansement pour les femmes enceintes (33 - 40 semaines). Le pansement aide à maintenir le fœtus et l'utérus dans la bonne position, la pression diminue, la douleur passe.

L’acceptation des analgésiques, des pilules et des pommades est rarement prescrite - la femme en travail doit se rappeler que le bien-être et la santé de l’enfant sont avant tout. L’influence de nombreux médicaments sur le bébé n’a pas été étudiée; certains médicaments (c’est un fait scientifique) laissent des traces dans le lait maternel et interviennent dans le développement du fœtus. Avant de prendre des analgésiques, consultez votre médecin.

On pense que les femmes enceintes doivent prendre des plateaux fumants plus souvent. Les muscles et les cuisses se détendent, la tension dans l'aine diminue, le bien-être de la femme s'améliore. Ce n'est pas correct: une augmentation de la température corporelle accélère l'écoulement du sang, ce qui est grave si des varices se développent. Ce type d'auto-traitement n'est pas recommandé.

Pour maintenir le flux sanguin intact entre les jambes et le corps, il est recommandé de porter des sous-vêtements thérapeutiques, des collants de compression et des bas. Ils permettent de faire face aux varices, d’empêcher son éventuel développement.

Comme mentionné ci-dessus, il est impossible de réglementer le traitement par vous-même, consultez un médecin.

Comment l'éviter?

Si vous planifiez une grossesse, vous aurez besoin de quelques conseils pour faciliter l'accouchement du fœtus. Pendant la grossesse, les hanches et les muscles sont étirés et préparés à l'avance pour éviter certains problèmes.

  • Entraînez, renforcez les muscles. S'ils sont élastiques, évitez les blessures et la douleur. L'exercice est important pendant la grossesse.
  • Mener le bon mode de vie, manger équilibré. Mangez des fruits, des légumes, n'oubliez pas de viande. Le fer dans les aliments d'origine animale est mieux absorbé que dans les aliments d'origine végétale;
  • Consultez un médecin. Si vous soupçonnez des maladies héréditaires, demandez comment l’éviter. Des problèmes avec la colonne vertébrale, les reins, la vessie et les varices peuvent survenir.

Ces règles vous permettront de mener une grossesse avec le sourire au visage et de donner naissance à un bébé en bonne santé.

Ne vous inquiétez pas du fait qu'après la naissance, la douleur disparaîtra. Cela arrive, les os sont blessés, ce qui s'aggrave avec le temps, ou une maladie survient. Pendant la grossesse, consultez votre médecin. Si ça vous fait mal entre les jambes, ne vous taisez pas.

Douleurs musculaires entre les jambes pendant la grossesse

Pendant la grossesse, le corps de la future mère est reconstruit, de nouvelles sensations désagréables apparaissent. Douleur musculaire distribuée dans le périnée et le bas du dos. Il s'agit d'un processus physiologique naturel associé à une augmentation du stress sur le corps. Les douleurs musculaires dans les jambes, le bas du dos signalent le développement de la pathologie. Le corps de la femme est vulnérable pendant la grossesse.

La cause de la douleur musculaire est la restructuration du corps due aux hormones. Autres raisons:

  • Maladies vasculaires dans les jambes (varices);
  • Le manque de calcium et de magnésium dans le corps de la future mère entraîne une violation de la perméabilité musculaire;
  • Ostéochondrose et ostéoporose;
  • Augmentation de la charge sur les membres inférieurs et les os en raison d'une augmentation de poids corporel;
  • À l'augmentation de l'utérus on presse les vaisseaux du bassin;
  • Augmentation de l'effort physique, pieds plats;
  • Porter les mauvaises chaussures.

Il arrive que les maladies concomitantes soient absentes, mais les muscles et les os des jambes font mal, la douleur donne au dos. La future mère marche mal, plie la posture - il y a une charge dans le bas du dos.

Après le premier trimestre, retirez vos chaussures de la plate-forme, talons hauts et talons aiguilles pour ne pas fatiguer les membres inférieurs. Pendant la grossesse, le système musculaire fonctionne de manière élevée.

Douleur dans les muscles périnéaux pendant la grossesse

Souvent, dans les derniers mois, la douleur se produit dans les muscles entre les jambes, dans le périnée et dans le bas du dos. Pendant la grossesse, la charge repose sur les muscles recouvrant le bassin. Les muscles sont étirés, offrant à l'enfant une sortie normale pendant le travail. Ces douleurs apparaissent à partir de la 35ème semaine, sont des signes d'accouchement rapide. L'enfant avance progressivement, exerce une pression sur les muscles et les ligaments du périnée, il y a une charge dans le bas du dos.

Si des douleurs similaires apparaissent pendant de plus courtes périodes de grossesse, consultez le gynécologue - c'est un signe de la menace de fausse couche. Souvent, l'enfant exerce une pression sur les nerfs des muscles, ce qui lui fait mal. Dans de tels cas, vous devez endurer.

Causes de la douleur dans le périnée

Les causes de la douleur dépendent des circonstances et des caractéristiques du cours de la grossesse.

Facteurs et causes de la douleur musculaire entre les jambes:

  1. Mode de vie sédentaire, augmentation du stress, excès de poids provoquent des blessures et des tensions musculaires. Il y a une douleur dans les muscles entre les jambes. Si la future mère était impliquée dans un sport, l’apparition de ces douleurs est minimisée. Avant la grossesse, il est important de maintenir un mode de vie actif afin de renforcer les muscles du périnée.
  2. Changements hormonaux dans le corps de la future mère. Les ligaments reliant les os du bassin, sous l'action des hormones, se ramollissent. Ceci est nécessaire pour la naissance d'un enfant de manière naturelle. En raison du ramollissement des ligaments et des os, une douleur apparaît entre les jambes.
  3. Pendant la grossesse, des muscles du périnée douloureux à court terme apparaissent en raison de la mobilité de l'enfant ou de la mauvaise localisation du fœtus.
  4. Polymère pendant la grossesse. Cela se produit à n'importe quelle période de la grossesse. En raison de l'augmentation du liquide amniotique, la douleur survient dans le périnée, la douleur dans le bas du dos.
  5. Le poids lourd du bébé provoque un stress supplémentaire sur les muscles du bassin et du périnée.
  6. Tonus utérin accru. Le plus dangereux dans la phase initiale de la grossesse. Il est nécessaire de consulter un médecin pour éliminer le risque de fausse couche.
  7. Dans les dernières semaines du troisième trimestre, la tête de l'enfant est abaissée, en appuyant sur les muscles entre les jambes et les vaisseaux. Cela conduit à des douleurs dans les muscles du périnée.

Les douleurs musculaires entre les jambes sont naturelles pendant la grossesse. Si vous ressentez de la douleur, consultez un gynécologue attentif pour déterminer la cause réelle. Le médecin choisira une méthode pour réduire et éliminer la douleur. Si vous ressentez des démangeaisons, des saignements, des douleurs musculaires, contactez immédiatement votre gynécologue ou une ambulance.

Traitement de la douleur précoce

Des exercices de gymnastique aideront à se débarrasser de la douleur dans les muscles du périnée. Des séances de physiothérapie sont organisées pour les futurs parents et des cours spéciaux à la maternité. Avec l'autorisation du médecin, vous pouvez effectuer des exercices pour les femmes enceintes à la maison.

Le port de bandages spéciaux pendant la grossesse réduit la charge sur le bassin du ventre. Lorsque vous portez un pansement, la pression sur les muscles et les os entre les jambes est réduite, ainsi que la douleur. Le bandage est pratique à utiliser, il n'est pas visible sous les vêtements, il est facile de choisir sa taille. Le pansement doit être abandonné dans les dernières semaines de la grossesse, il serre le fœtus.

Gymnastique thérapeutique dans les premiers mois de la grossesse

La culture physique thérapeutique du premier trimestre vise à normaliser le métabolisme et la circulation sanguine dans le petit bassin, les muscles du périnée, empêchant ainsi l’apparition d’une stase veineuse. Renforce les muscles et les os dans le dos, sert de prévention de la douleur dans les muscles entre les jambes. Les exercices sont effectués tous les jours. Si vous ressentez une gêne, vous devriez vous arrêter et consulter un gynécologue.

Rappelez-vous, avec le risque de fausse couche et les contre-indications au médecin, si les muscles entre les jambes font mal, vous devez refuser d'effectuer une thérapie physique. Au premier trimestre, les squats profonds et la musculation sont contre-indiqués. La durée des exercices au début est de 15 minutes maximum.

Exercices recommandés au premier trimestre:

  1. L'éducation physique commence par des exercices de respiration. Inspirez 2 secondes, expirez 3-5 secondes. Une pause entre l'expiration et l'inhalation pendant 1-2 secondes.
  2. Exercices de renforcement des muscles du périnée et des membres inférieurs.
  • Position debout Vous devez vous appuyer sur la chaise et le dos, vos doigts sont détendus. Les squats peu profonds sont faits à partir de la position initiale, les muscles du dos ne peuvent pas être tendus;
  • L'exercice est effectué debout sur le dos de la chaise. La jambe est croisée en avant, latéralement et en arrière. Après l'exercice est effectué avec l'autre jambe;
  • L’exercice est effectué debout, les pieds écartés de la largeur des épaules et les doigts détendus. Les jambes se plient aux genoux, les mains aux hanches. Faites 10 fois dans un mouvement circulaire dans les deux sens. Renforce les muscles du bas du dos.

Faire de l'exercice peut aider une femme enceinte à réduire les douleurs musculaires entre ses jambes.

Traitement en fin de grossesse

Au cours des derniers mois de la grossesse, le corps de la future mère commence à se reconstruire, de sorte que l'enfant bouge normalement de l'utérus. L'enfant baisse la tête, exerce une pression sur les muscles du bassin et prépare la future mère à l'accouchement. Cela arrive péniblement, il y a des douleurs douloureuses et lancinantes. Oedème possible des organes pelviens, hémorroïdes.

L'enfant serre le nerf sciatique, des douleurs lancinantes apparaissent. Une femme enceinte ne trouve pas une position confortable, tout mouvement est accompagné de douleur. Aucun traitement n'est prescrit - ces douleurs sont naturelles, elles disparaissent après le changement de position du fœtus dans l'utérus ou après l'accouchement.

Si une douleur ou un écoulement se produit, contactez votre médecin.

Physiothérapie au 3ème trimestre

Effectuer des exercices de gymnastique au 3ème trimestre augmente l’étirement et l’élasticité des muscles des jambes, maintient le tonus des muscles du bas du dos. Dans les 3 trimestres de réduction de l'activité physique, il s'agit d'une étape difficile de la grossesse. Les exercices sont effectués assis ou couché sur le côté, à un rythme lent.

L’exercice vise à préparer les muscles entre les jambes pour l’accouchement. La physiothérapie dans les derniers mois de la grossesse est effectuée avec soin. Vous ne pouvez pas effectuer d'exercices qui augmentent la pression intra-abdominale.

Exercices recommandés au 3ème trimestre:

  1. Position couchée. Membres inférieurs pliés, divorcés. Les pieds sont appuyés sur le sol, les orteils détendus. Soulevez le bassin (en vous appuyant sur les omoplates) et abaissez-le dans sa position initiale. Lorsque le bassin est surélevé, contractez les muscles du périnée, puis détendez-vous. L'exercice est effectué 5 fois.
  2. Mettez-vous à quatre pattes, ne tendez pas vos orteils. Les hanches sont transférées à droite, puis à gauche. Répète 5 fois. Si, en effectuant cet exercice, vos muscles vous font mal, vous devriez cesser de le faire.
  3. La simple marche au pas a un effet bénéfique sur les muscles du membre.
  4. Avant de commencer des exercices de gymnastique, consultez votre médecin.

Mesures préventives

Pendant la grossesse, la future mère doit surveiller son état de santé et prendre des mesures préventives visant à réduire le risque de douleur dans les jambes.

  • Faire de la gymnastique thérapeutique;
  • Buvez beaucoup de liquide, limitez les jus;
  • Porter un bandage;
  • Nutrition équilibrée et appropriée;
  • Ne surchargez pas le corps;
  • Assis, ne croisez pas les membres inférieurs;
  • Dors sur le côté gauche;
  • Portez des chaussures confortables;
  • Avec l'accord du médecin, faites un bain de pieds.

En cas de douleur ou de gêne au périnée, consultez un médecin afin d’éliminer les risques pour l’enfant et la future mère.

Les ligaments entre les jambes font mal pendant la grossesse

Maux de pieds pendant la grossesse

Quoi de plus beau pour une femme que d'attendre la naissance de son bébé? Pendant cette période, chaque future mère se sent ailée et pleine de force. En effet, toutes les femmes enceintes ont l’air heureuse et féminine. Mais derrière toute cette beauté, il y a souvent de nombreuses sensations désagréables et même douloureuses qui accompagnent la fin de la grossesse. La plupart des filles en position ont de fortes douleurs aux jambes. A quel point cette condition est-elle dangereuse?

Aujourd'hui, nous allons regarder

Pourquoi les jambes font-elles mal pendant la grossesse?

Les raisons pour lesquelles peuvent développer une sensation de malaise dans les jambes, beaucoup. L'un d'eux réside dans les modifications hormonales du corps qui accompagnent toute la période de gestation. Vers la fin du terme, l'hormone relaxine prévaut, responsable de l'élasticité des ligaments et du tissu conjonctif. C'est sous son action que des changements se produisent dans les tissus avant le début du travail. Les muscles s'affaiblissent et la charge exercée sur eux ne fait qu'augmenter à l'approche du travail. Donc, plus la date estimée est proche, plus la douleur est forte. À ce moment-là, commencez et commencez les premières plaintes des femmes à avoir mal aux jambes pendant la grossesse. Dans ce cas, ne paniquez pas, l'état se normalise quelque temps après l'accouchement.

Les varices sont une autre cause courante de douleur dans les jambes pendant la grossesse. Les varices se trouvent dans la grande majorité des femmes. En période de gestation, l'état est exacerbé et s'accompagne souvent de fortes manifestations de poches. Comme les varices. et les poches sont une conséquence de la circulation sanguine altérée dans le bas du corps. Cela est dû au fait que l'utérus augmente de taille et écrase les organes pelviens, les veines et l'aorte dans ce processus ne fait pas exception. En plus de la forte pression sur les vaisseaux sanguins, les terminaisons nerveuses sont également affectées. Il est nécessaire de comprendre qu'il vaut la peine de consulter un médecin pour résoudre ce problème. Douleur dans les jambes avec un œdème prononcé et des veines gonflées, peut parler de graves violations du corps.

La cause la plus inoffensive de la douleur dans les jambes, considérez les mauvaises chaussures. Une telle bagatelle peut provoquer une douleur intense pouvant être accompagnée de convulsions. Quand la grossesse est une approche responsable dans le choix des chaussures. Il devrait être confortable, à basse vitesse et fabriqué à partir de matériaux naturels. Si le choix des chaussures est mal choisi, il est étroit ou restreint le mouvement normal du pied lors de la marche - des sensations désagréables sont garanties. Pour résoudre ce problème, il suffit de changer de chaussures de tous les jours pour une option plus pratique.

Douleur musculaire entre les jambes pendant la grossesse

Les douleurs musculaires dans les jambes lors du port d'un enfant ne sont pas une manifestation de processus pathologiques dans le corps. Et il y a en raison de la charge croissante sur la masse musculaire. Et il y a aussi la formation d'acide lactique dans les tissus, qui peut être déclenchée par le moindre effort physique ou une longue marche. Pour éviter l'apparition de douleur dans la seconde moitié de la grossesse, il est nécessaire de pratiquer une gymnastique légère dès les premiers termes. L'exercice aidera à garder les muscles en forme et ceux-ci seront plus faciles à supporter.

Mal aux os des jambes pendant la grossesse

Au troisième trimestre, les femmes se plaignent souvent de la douleur dans les os de la hanche. La douleur peut être localisée non seulement dans cette zone, mais également dans les os des hanches et des chevilles. Plus proche de l'accouchement, la douleur s'intensifie et est permanente. Parmi les raisons sont les suivantes:

  • l'arthrite Habituellement, les manifestations de l'arthrite n'apparaissent pas seulement pendant la grossesse. Ainsi, si une femme souffrait de cette affection avant la conception, la situation peut s'aggraver avec la gestation. Avec l'arthrite, il y a une rougeur caractéristique et un gonflement dans la région douloureuse, la peau est très tendue et le toucher provoque un inconfort important. Le principal problème de l'arthrite pendant la grossesse est l'impossibilité d'un traitement complexe. Le traitement de cette affection doit être effectué avec l'utilisation de médicaments pouvant nuire à la santé de l'enfant. Par conséquent, l'état d'exacerbation de l'arthrite est extrêmement désagréable pour la femme dans la situation, car le syndrome douloureux ne peut pas être complètement éliminé, seule une amélioration temporaire et insignifiante de l'affection est possible.
  • l'apparition d'adhésions. L'une des causes de la douleur est la formation d'adhérences. Bien que les adhérences soient caractéristiques des tissus mous, la douleur se propage assez souvent aux os du bassin. L'apparition ou l'aggravation d'anciennes adhérences suggère la présence d'un processus inflammatoire dans la cavité abdominale. Grossesse particulièrement difficile en présence d'adhérences (cicatrices) sur l'utérus. Avec une augmentation de la taille de l'utérus, les adhérences peuvent être déformées, ce qui s'accompagne d'une douleur intense. Dans le même temps, le processus inflammatoire, qui était à l'état dormant, peut s'aggraver.
  • grande masse corporelle. Lorsque vous prenez du poids, la charge sur les articulations des jambes augmente, ce qui peut également être ressenti par des sensations douloureuses;
  • carence en calcium et vitamines. L'absence d'oligo-éléments essentiels au squelette se manifeste souvent par une douleur osseuse. Le tissu osseux devient friable et aminci, une sensation de "bourdonnement" des jambes et des attaques périodiques douloureuses apparaissent;
  • changements hormonaux dans le corps.

Beaucoup de femmes ont de fortes douleurs entre les jambes pendant la grossesse. C'est un sentiment très désagréable et inconfortable. Il est difficile de comprendre ce qui fait vraiment mal, la douleur se propage aux tissus mous et aux os du bassin. Les raisons de cette condition sont les suivantes:

  • atteinte du nerf sciatique. Cette condition est accompagnée de douleurs dans la région lombaire. La croissance de l'utérus exerce une pression sur le bassin et les terminaisons nerveuses. Avec une pression constante ou une compression du nerf apparaît, ce qui est douloureux dans la nature et augmente avec les mouvements brusques. Dans cette situation, il est dangereux de se soigner soi-même. Les méthodes traditionnelles sont toutes basées sur le réchauffement de la zone touchée, ce qui est interdit pendant la grossesse. Et la plupart des médicaments pharmaceutiques contiennent des ingrédients agressifs bien absorbés dans le sang et pouvant nuire au fœtus. Pour soulager la tension et soulager la douleur, vous devez contacter un chirurgien ou un orthopédiste. Les experts choisiront un traitement sans danger qui n’affectera pas le déroulement de la grossesse.
  • relâchement des ligaments. Comme mentionné précédemment, l'hormone relaxine prépare progressivement les tissus conjonctifs au processus générique, les ligaments devenant plus lâches et affaiblis. La moindre charge entraîne une gêne entre les jambes. Cette condition apparaît environ 32 semaines et durera jusqu'à la naissance. Malheureusement, il n'y a pas de traitement qui pourrait atténuer cet état physiologique.
  • approximation de la date de l'accouchement et du prolapsus abdominal. Juste avant la naissance, la tête du bébé se rapproche lentement du canal utérin et se fixe dans le bassin. Ce processus est douloureux pour une femme. Ceci s’explique par le fait que, lorsque la tête du bébé est abaissée, les os et les ligaments sont fortement sollicités, ce qui, d’une part, doit permettre de fixer fermement le fœtus et, d’autre part, de le faire avancer davantage;
  • divergence des os du bassin. Le corps de la femme commence à se préparer à l'accouchement dès le début de la grossesse. Ainsi, dans la seconde moitié de la grossesse, les os du bassin commencent à se disperser, ce qui devrait permettre au fœtus de passer librement par le canal de naissance à la fin du terme. Le processus préparatoire des os pelviens se poursuit par des douleurs douloureuses et tiraillantes localisées dans la région périnéale;
  • fausses contractions. En se préparant à l'accouchement, le corps subit une série de contractions préparatoires ou fausses, qui ne durent pas longtemps et se passent d'elles-mêmes. Dans ce cas, une femme peut ressentir des crampes au bas de l'abdomen et au périnée. En règle générale, l'apparition de telles sensations parle du début imminent de l'activité de travail. Si la douleur et les spasmes ne disparaissent pas avant deux heures ou plus et que leur intensité augmente, vous devez immédiatement consulter un médecin. Cela peut indiquer un début de travail prématuré et une fausse couche.

Comment éviter les malaises dans les jambes et le bassin

En cas de douleur persistante dans les jambes, il est recommandé de limiter la marche. Un couple d'heures par jour suffira à saturer le corps d'air frais. En outre, la douleur dans les jambes est aggravée par le fait d'être dans une position pendant longtemps, et peu importe si vous êtes debout ou assis. Vous devez essayer de changer constamment de position pour améliorer la circulation sanguine et réduire la douleur. Si le travail d'une femme implique une position assise longue, il est conseillé de prendre des pauses de cinq minutes toutes les heures. En ce moment, il est bon de marcher ou de faire des exercices légers.

Une nutrition inadéquate peut souvent entraîner des douleurs dans les jambes, qui ne fournissent pas au corps toutes les vitamines et tous les composants nécessaires. Dès le début de votre grossesse, vous devez suivre un régime spécial, dont le gynécologue ou le thérapeute peut vous parler.

Directives nutritionnelles de base:

  • les aliments consommés par une femme enceinte doivent contenir un maximum de calcium, de potassium et de magnésium;
  • idéalement se concentrer sur les fruits et légumes frais. Dans ce cas, la viande doit être présente dans le régime alimentaire d'une femme.
  • La nourriture est mieux prise en petites portions, mais plus souvent. Cela éliminera les excès alimentaires et réduira la charge sur les organes abdominaux;
  • vous ne pouvez pas en avoir assez avant de vous coucher, idéalement, le dernier repas devrait être quelques heures avant le repos. Si, le soir, une femme a une forte sensation de faim, vous pouvez la tremper avec un verre de kéfir ou du fromage cottage faible en gras.

Un point important est la nomination d'un complexe de vitamines enceintes. Il convient de garder à l’esprit qu’à différentes étapes de la grossesse, le corps a besoin de différents groupes de vitamines. Par conséquent, il n’est pas nécessaire de remplacer le médicament prescrit par le médecin par un autre. Prendre des préparations vitaminées n’est pas une raison pour réduire la quantité de fruits et légumes frais au menu.

Afin de prévenir et de soulager les douleurs des muscles des jambes et de la région périnéale, des sections sportives pour les femmes enceintes aideront. Donc, natation, aquagym, fitness, yoga seront utiles. Il est plus facile pour l’organisme entraîné et préparé de faire face aux charges et de transférer les changements physiologiques. De plus, une activité physique régulière pendant la grossesse aidera à remettre rapidement le corps en forme après la naissance du bébé. Naturellement, avant d'assister aux cours, vous devez consulter un médecin.

Le lin de soutien spécial aide à améliorer la circulation sanguine. Les collants amincissants réduiront les varices et la douleur. Soulage efficacement l’inconfort des jambes et divers onguents à base de châtaigne. En raison de leur composition, à base d'ingrédients naturels, ils sont sans danger et peuvent être utilisés pendant la grossesse sans craindre pour l'état du fœtus. Avec une augmentation marquée de l'abdomen, il est recommandé aux femmes enceintes de porter un pansement spécial. Ce dispositif simple fournira à l’estomac un bon soutien et réduira ainsi la charge sur les muscles et la colonne vertébrale. En raison de la position correcte de la colonne lombaire, la charge sur les articulations de la hanche et les muscles des jambes est réduite. Avant d'utiliser des bandages ou des sous-vêtements correcteurs, vous devriez consulter un médecin.

Un bon repos et un bon sommeil sont des moments importants pour soulager la douleur. Il est recommandé de dormir dans une pièce avec de l'air frais et humidifié. Le matelas doit être de dureté moyenne, de préférence orthopédique. Il est interdit de dormir ou de s'allonger sur le dos pendant de longues périodes de grossesse. Dans une telle position du corps sur la colonne vertébrale, la charge augmente, ce qui engendre des douleurs dans le bassin et les jambes. Parfois, il y a même une violation de la circulation sanguine dans les membres inférieurs, ce qui s'explique par la compression de certains vaisseaux sanguins avec un poids important de l'utérus et du fœtus. Cette condition n'est pas dangereuse, caractérisée par l'apparition de picotements ou d'engourdissements dans les jambes, de légers mouvements de massage aideront à rétablir rapidement le flux sanguin.

Dans la plupart des cas, la douleur dans les jambes lors du port d'un enfant n'est pas dangereuse et se manifeste à la suite de changements hormonaux et de la préparation du corps à l'accouchement. Mais endurer la douleur et égaliser sa valeur n'en vaut pas la peine. Tout changement dans votre état doit être signalé au médecin superviseur.

Douleurs musculaires entre les jambes pendant la grossesse

Pendant la grossesse, le corps de la future mère est reconstruit, de nouvelles sensations désagréables apparaissent. Douleur musculaire distribuée dans le périnée et le bas du dos. Il s'agit d'un processus physiologique naturel associé à une augmentation du stress sur le corps. Les douleurs musculaires dans les jambes, le bas du dos signalent le développement de la pathologie. Le corps de la femme est vulnérable pendant la grossesse.

La cause de la douleur musculaire est la restructuration du corps due aux hormones. Autres raisons:

  • Maladies vasculaires dans les jambes (varices);
  • Le manque de calcium et de magnésium dans le corps de la future mère entraîne une violation de la perméabilité musculaire;
  • Ostéochondrose et ostéoporose;
  • Augmentation de la charge sur les membres inférieurs et les os en raison d'une augmentation de poids corporel;
  • À l'augmentation de l'utérus on presse les vaisseaux du bassin;
  • Augmentation de l'effort physique, pieds plats;
  • Porter les mauvaises chaussures.

Fatigue pendant la grossesse

Il arrive que les maladies concomitantes soient absentes, mais les muscles et les os des jambes font mal, la douleur donne au dos. La future mère marche mal, plie la posture - il y a une charge dans le bas du dos.

Après le premier trimestre, retirez vos chaussures de la plate-forme, talons hauts et talons aiguilles pour ne pas fatiguer les membres inférieurs. Pendant la grossesse, le système musculaire fonctionne de manière élevée.

Douleur dans les muscles périnéaux pendant la grossesse

Souvent, dans les derniers mois, la douleur se produit dans les muscles entre les jambes, dans le périnée et dans le bas du dos. Pendant la grossesse, la charge repose sur les muscles recouvrant le bassin. Les muscles sont étirés, offrant à l'enfant une sortie normale pendant le travail. Ces douleurs apparaissent à partir de la 35ème semaine, sont des signes d'accouchement rapide. L'enfant avance progressivement, exerce une pression sur les muscles et les ligaments du périnée, il y a une charge dans le bas du dos.

Si des douleurs similaires apparaissent pendant de plus courtes périodes de grossesse, consultez le gynécologue - c'est un signe de la menace de fausse couche. Souvent, l'enfant exerce une pression sur les nerfs des muscles, ce qui lui fait mal. Dans de tels cas, vous devez endurer.

Causes de la douleur dans le périnée

Les causes de la douleur dépendent des circonstances et des caractéristiques du cours de la grossesse.

Douleur musculaire chez une femme enceinte

Facteurs et causes de la douleur musculaire entre les jambes:

  1. Mode de vie sédentaire, augmentation du stress, excès de poids provoquent des blessures et des tensions musculaires. Il y a une douleur dans les muscles entre les jambes. Si la future mère était impliquée dans un sport, l’apparition de ces douleurs est minimisée. Avant la grossesse, il est important de maintenir un mode de vie actif afin de renforcer les muscles du périnée.
  2. Changements hormonaux dans le corps de la future mère. Les ligaments reliant les os du bassin, sous l'action des hormones, se ramollissent. Ceci est nécessaire pour la naissance d'un enfant de manière naturelle. En raison du ramollissement des ligaments et des os, une douleur apparaît entre les jambes.
  3. Pendant la grossesse, des muscles du périnée douloureux à court terme apparaissent en raison de la mobilité de l'enfant ou de la mauvaise localisation du fœtus.
  4. Polymère pendant la grossesse. Cela se produit à n'importe quelle période de la grossesse. En raison de l'augmentation du liquide amniotique, la douleur survient dans le périnée, la douleur dans le bas du dos.
  5. Le poids lourd du bébé provoque un stress supplémentaire sur les muscles du bassin et du périnée.
  6. Tonus utérin accru. Le plus dangereux dans la phase initiale de la grossesse. Il est nécessaire de consulter un médecin pour éliminer le risque de fausse couche.
  7. Dans les dernières semaines du troisième trimestre, la tête de l'enfant est abaissée, en appuyant sur les muscles entre les jambes et les vaisseaux. Cela conduit à des douleurs dans les muscles du périnée.

Les douleurs musculaires entre les jambes sont naturelles pendant la grossesse. Si vous ressentez de la douleur, consultez un gynécologue attentif pour déterminer la cause réelle. Le médecin choisira une méthode pour réduire et éliminer la douleur. Si vous ressentez des démangeaisons, des saignements, des douleurs musculaires, contactez immédiatement votre gynécologue ou une ambulance.

Enceinte chez le gynécologue

Traitement de la douleur précoce

Des exercices de gymnastique aideront à se débarrasser de la douleur dans les muscles du périnée. Des séances de physiothérapie sont organisées pour les futurs parents et des cours spéciaux à la maternité. Avec l'autorisation du médecin, vous pouvez effectuer des exercices pour les femmes enceintes à la maison.

Le port de bandages spéciaux pendant la grossesse réduit la charge sur le bassin du ventre. Lorsque vous portez un pansement, la pression sur les muscles et les os entre les jambes est réduite, ainsi que la douleur. Le bandage est pratique à utiliser, il n'est pas visible sous les vêtements, il est facile de choisir sa taille. Le pansement doit être abandonné dans les dernières semaines de la grossesse, il serre le fœtus.

Gymnastique thérapeutique dans les premiers mois de la grossesse

La culture physique thérapeutique du premier trimestre vise à normaliser le métabolisme et la circulation sanguine dans le petit bassin, les muscles du périnée, empêchant ainsi l’apparition d’une stase veineuse. Renforce les muscles et les os dans le dos, sert de prévention de la douleur dans les muscles entre les jambes. Les exercices sont effectués tous les jours. Si vous ressentez une gêne, vous devriez vous arrêter et consulter un gynécologue.

Rappelez-vous, avec le risque de fausse couche et les contre-indications au médecin, si les muscles entre les jambes font mal, vous devez refuser d'effectuer une thérapie physique. Au premier trimestre, les squats profonds et la musculation sont contre-indiqués. La durée des exercices au début est de 15 minutes maximum.

Gymnastique respiratoire pour les femmes enceintes

Exercices recommandés au premier trimestre:

  1. L'éducation physique commence par des exercices de respiration. Inspirez 2 secondes, expirez 3-5 secondes. Une pause entre l'expiration et l'inhalation pendant 1-2 secondes.
  2. Exercices de renforcement des muscles du périnée et des membres inférieurs.
  • Position debout Vous devez vous appuyer sur la chaise et le dos, vos doigts sont détendus. Les squats peu profonds sont faits à partir de la position initiale, les muscles du dos ne peuvent pas être tendus;
  • L'exercice est effectué debout sur le dos de la chaise. La jambe est croisée en avant, latéralement et en arrière. Après l'exercice est effectué avec l'autre jambe;
  • L’exercice est effectué debout, les pieds écartés de la largeur des épaules et les doigts détendus. Les jambes se plient aux genoux, les mains aux hanches. Faites 10 fois dans un mouvement circulaire dans les deux sens. Renforce les muscles du bas du dos.

Faire de l'exercice peut aider une femme enceinte à réduire les douleurs musculaires entre ses jambes.

Traitement en fin de grossesse

Au cours des derniers mois de la grossesse, le corps de la future mère commence à se reconstruire, de sorte que l'enfant bouge normalement de l'utérus. L'enfant baisse la tête, exerce une pression sur les muscles du bassin et prépare la future mère à l'accouchement. Cela arrive péniblement, il y a des douleurs douloureuses et lancinantes. Oedème possible des organes pelviens, hémorroïdes.

L'enfant serre le nerf sciatique, des douleurs lancinantes apparaissent. Une femme enceinte ne trouve pas une position confortable, tout mouvement est accompagné de douleur. Aucun traitement n'est prescrit - ces douleurs sont naturelles, elles disparaissent après le changement de position du fœtus dans l'utérus ou après l'accouchement.

Si une douleur ou un écoulement se produit, contactez votre médecin.

Physiothérapie au 3ème trimestre

Effectuer des exercices de gymnastique au 3ème trimestre augmente l’étirement et l’élasticité des muscles des jambes, maintient le tonus des muscles du bas du dos. Dans les 3 trimestres de réduction de l'activité physique, il s'agit d'une étape difficile de la grossesse. Les exercices sont effectués assis ou couché sur le côté, à un rythme lent.

L’exercice vise à préparer les muscles entre les jambes pour l’accouchement. La physiothérapie dans les derniers mois de la grossesse est effectuée avec soin. Vous ne pouvez pas effectuer d'exercices qui augmentent la pression intra-abdominale.

Exercices recommandés au 3ème trimestre:

  1. Position couchée. Membres inférieurs pliés, divorcés. Les pieds sont appuyés sur le sol, les orteils détendus. Soulevez le bassin (en vous appuyant sur les omoplates) et abaissez-le dans sa position initiale. Lorsque le bassin est surélevé, contractez les muscles du périnée, puis détendez-vous. L'exercice est effectué 5 fois.
  2. Mettez-vous à quatre pattes, ne tendez pas vos orteils. Les hanches sont transférées à droite, puis à gauche. Répète 5 fois. Si, en effectuant cet exercice, vos muscles vous font mal, vous devriez cesser de le faire.
  3. La simple marche au pas a un effet bénéfique sur les muscles du membre.
  4. Avant de commencer des exercices de gymnastique, consultez votre médecin.

Mesures préventives

Pendant la grossesse, la future mère doit surveiller son état de santé et prendre des mesures préventives visant à réduire le risque de douleur dans les jambes.

  • Faire de la gymnastique thérapeutique;
  • Buvez beaucoup de liquide, limitez les jus;
  • Porter un bandage;
  • Nutrition équilibrée et appropriée;
  • Ne surchargez pas le corps;
  • Assis, ne croisez pas les membres inférieurs;
  • Dors sur le côté gauche;
  • Portez des chaussures confortables;
  • Avec l'accord du médecin, faites un bain de pieds.

En cas de douleur ou de gêne au périnée, consultez un médecin afin d’éliminer les risques pour l’enfant et la future mère.

Douleur dans les muscles des jambes et du périnée pendant la grossesse

Il est bon que la grossesse se passe facilement et calmement et que la future mère se sente bien. Malheureusement, les femmes souffrent souvent de douleurs dans les muscles et les os. Beaucoup se plaignent auprès des médecins qu'ils ont mal aux muscles des jambes pendant la grossesse. Dans notre article d'aujourd'hui, nous allons parler de la raison pour laquelle de telles douleurs surviennent et de la façon de les gérer.

Il est important de comprendre que la grossesse n'est pas le moment d'expérimenter. Si vous avez des doutes sur la cause de la douleur dans les jambes, le périnée et l'aine, demandez conseil à un spécialiste.

Des sensations désagréables et des douleurs aux muscles des jambes et à l'aine peuvent survenir pour diverses raisons.

Physiologique

Normalement, pendant la grossesse, les os du bassin doivent se disperser d’environ 1 à 2 cm, ce qui est essentiel pour faciliter la naissance et le passage de la tête du fœtus dans l’anneau osseux du bassin de la mère. Cette divergence est due au ramollissement, à l’étirement et au relâchement des ligaments qui relient les os du bassin. Ce processus est régulé par des hormones spéciales libérées pendant la grossesse - les relaxines.

Normalement, une femme ne ressent pas l'expansion progressive de l'anneau pelvien, mais elle peut parfois s'accompagner de sensations désagréables. Dans ce cas, les muscles qui ont des points d'attache sur les os du bassin - les muscles de la surface antérieure, intérieure et postérieure de la cuisse, ainsi que les petits muscles situés au fond du bassin, peuvent être douloureux. Cela est dû au fait que le squelette musculaire n'a pas le temps de "s'adapter" à la structure osseuse en expansion.

Il s'agit d'une maladie extrêmement complexe et mal comprise qui inquiète beaucoup de femmes enceintes de 20 semaines de gestation à l'accouchement. La maladie survient en raison d'une divergence excessive de l'une des articulations molles du bassin - la symphyse pubienne.

La raison principale de cette affection est l’excès des relaxines responsables du ramollissement de l’appareil ligamentaire. Dans le même temps, le syndrome douloureux s’exprime beaucoup plus fortement qu’avec la discordance physiologique du pelvis. Parfois, une femme ne peut pas lever sa jambe ou se retourner dans son lit d'un côté à l'autre à cause de douleurs dans la région de la symphyse, ainsi que le long de la surface interne de la cuisse.

Carence en calcium

À partir de la 20e semaine environ de grossesse, le fœtus commence un processus actif de minéralisation osseuse. À partir de cette période, une proportion énorme du calcium maternel est destinée aux besoins de l’enfant à naître. Avec un apport insuffisant en calcium, la future mère présente des syndromes de carence. Les plus vives et les plus évidentes sont les douleurs et les crampes dans les muscles des jambes. surtout gastrocnémien et fémoral. Le plus souvent, de telles douleurs dérangent une femme la nuit. Par ailleurs, une carence en calcium aggrave considérablement le tableau de la symphysiopathie.

La sciatique est un problème très courant chez les femmes enceintes, en particulier au troisième trimestre. Déjà assez gros à ce stade, le fœtus, tombant sur le plancher pelvien, serre les points de sortie des nerfs sciatiques du pelvis osseux.

Le plus souvent, un pincement du nerf se produit d'un côté et se manifeste par de graves douleurs à la coupure et une perte de tonus musculaire à l'arrière de la cuisse. En raison de douleurs sévères, une femme enceinte «tire» sa jambe douloureuse, craignant de marcher dessus et se penche.

La menace d'une naissance prématurée

Normalement, la tête du fœtus doit descendre jusqu'au plancher pelvien 7 à 14 jours avant l'accouchement ou même au cours de ses premières règles. Dans de telles situations, une femme se plaint d'avoir mal aux muscles entre les jambes pendant la grossesse, la région de l'articulation de la symphyse et le sacrum. En cas d'abaissement prématuré du fœtus, un tableau clinique similaire peut apparaître à n'importe quel stade de la grossesse.

Indigestion

Des troubles digestifs, tels que la constipation, surviennent littéralement toutes les deux femmes enceintes sur deux, pouvant entraîner des douleurs à l'aine, s'étendant jusqu'à la cuisse. Des violations fréquentes des selles sont dues à des modifications hormonales du corps, accompagnées d'un relâchement des muscles lisses, y compris de l'utérus et des parois intestinales. La situation est aggravée par la compression provoquée par la croissance de l'utérus des intestins directs et sigmoïdiens, ce qui crée un obstacle mécanique aux matières fécales.

Cette maladie fait également souvent ressentir une douleur sourde et douloureuse dans les jambes, à l'aine et au périnée, en fonction de l'emplacement des varices. En plus de la douleur, les varices peuvent être accompagnées d'un œdème. convulsions et altération de la sensibilité des tissus. En outre, la pathologie peut toucher non seulement les veines des jambes, mais aussi la région pelvienne.

Des douleurs unilatérales à la hanche peuvent être des signes d'une hernie fémorale. La hernie est la sortie des organes internes par le biais de défauts naturels ou de "points faibles" dans la structure musculaire. La hernie fémorale affecte généralement les femmes et la grossesse augmente les risques de contracter la maladie.

La pression dans la cavité abdominale qui augmente en raison de l'utérus enceinte pousse les fragments intestinaux, la vessie ou l'ovaire dans l'anneau fémoral - un défaut des muscles de la région de l'aine. En règle générale, dans les premiers stades de la hernie, la douleur et l’inconfort de l’aine et du périnée sont les seuls symptômes de la maladie. La douleur augmente avec l'effort physique et la tension dans les muscles abdominaux. Un signe évident d’une hernie fémorale sera l’apparition d’une éducation molle et arrondie dans la région du sac plié inguinal.

Appendicite et colique

Dans de rares cas, la douleur qui irradie vers la cuisse et la région située entre les jambes peut être l’une des manifestations de conditions aiguës telles que l’appendicite ou la colique néphrétique. En règle générale, ces douleurs sont associées à des douleurs à la localisation du processus - abdomen droit dans l'appendicite ou région lombaire en cas de maladie rénale. De telles affections aiguës sont également caractérisées par de la fièvre, des troubles des selles et de la miction, des nausées, des vomissements et d'autres signes évidents.

Que faire

La première chose dont vous avez besoin pour trouver la cause d'un tel inconfort. Pour ce faire, vous devez contacter un obstétricien-gynécologue pour un bilan de santé. Cela contribuera à éliminer des conditions dangereuses telles que la menace d'accouchement prématuré et la pathologie aiguë des organes internes.

Si vous suspectez une hernie fémorale, des varices, une appendicite ou toute autre pathologie chirurgicale, vous devriez consulter un chirurgien. Pour prévenir le développement de diverses douleurs, vous devez surveiller de près votre état de santé, ce qui est particulièrement important pendant la grossesse. À ce stade, vous devez suivre toutes les recommandations du médecin.

Pour lutter contre la carence en vitamines et en minéraux, y compris le calcium, ainsi que la constipation, vous devez rationaliser votre régime alimentaire. Une femme enceinte devrait recevoir une quantité suffisante de lait et de produits laitiers, de fromage, de légumes frais et de fruits riches en fibres.

Un régime de boisson adéquat est très important pour une fonction intestinale adéquate. Si nécessaire, le gynécologue conseillera à la future mère des suppléments de calcium ou un complexe multivitaminique pour les femmes enceintes.

Activité physique

Pour beaucoup de lecteurs, ce conseil semblera trivial, mais en réalité, une activité physique mesurée est essentielle pour les femmes enceintes. Les mouvements aident à normaliser le travail de l'intestin, réduisent l'enflure et la stagnation veineuse des jambes et du petit bassin, empêchent la prise de poids excessive et réduisent ainsi la charge sur les membres inférieurs. La marche, la natation, le yoga et le Pilates, l’aérobic aquatique sont d’excellentes options de gymnastique pour les femmes enceintes.

Il est très important de marcher tous les jours et de pénétrer sous les ultraviolets dispersés, car ces rayons entraînent la production par la peau de vitamine D, nécessaire à l'absorption du calcium. Non sans raison, le complexe destiné au traitement des symphysiopathies chez la femme enceinte intègre des radiations dans des lits de bronzage spéciaux. Marcher au soleil est nécessaire le matin ou l'après-midi, sans oublier une coiffe et un écran solaire.

Le port d'un pansement, en particulier au troisième trimestre, facilite grandement le syndrome douloureux au cours de la symphysite et empêche une diminution prématurée du fœtus. Il est très important que le pansement soit choisi et mis correctement, sinon cela n’a aucun sens. Pour ce faire, vous devez consulter le gynécologue avant d’acheter, et après l’acquisition, demander au médecin de vous montrer comment mettre un bandage.

Tricot de compression

Porter des tricots de compression - golf, bas, collants - est un excellent moyen de traitement et de prévention de l’œdème et des varices. Chez les patientes présentant une varicosité déjà prouvée, l’Organisation mondiale de la Santé recommande l’utilisation de tricots de compression comme atout indispensable à toute grossesse, tout accouchement et toute récupération post-partum.

Le massage des membres inférieurs contribue également très bien au gonflement des jambes, aux crampes et à la douleur. Il est important d'effectuer cette procédure régulièrement et d'observer la direction des mouvements de massage - du pied à la cuisse. Le massage peut être effectué de manière indépendante, avec l'aide de parents ou de professionnels. Il est important de rappeler que pour les femmes enceintes, les «zones d'arrêt» sont la zone du talon, l'articulation de la cheville et le sacrum - il existe des points localisés, dont l'activation est susceptible de provoquer un travail prématuré.

Les douches de contraste ou les bains de pieds améliorent la circulation sanguine dans les jambes, réduisent l'enflure et la douleur, notamment en combinaison avec un massage.

Avec l’autorisation des médecins, des remèdes locaux peuvent être utilisés - crèmes, gels ou meulage pour soulager la douleur et l’enflure. Il peut s'agir de médicaments et de produits à base de plantes.

Cliniques Recommandées

CLINIQUE EUROPÉENNE DE TRAUMATOLOGIE SPORTIVE ET D'ORTHOPÉDIE (EMC Orlovsky)

Autour de l'horloge.
Russie, Moscou, Orlovsky pereulok 7
+7 (495) 241-49-38

Interprétation des résultats de la tomodensitométrie par tomodensitométrie dans un autre établissement de santé - 5 700 roubles.
Télésurveillance de l'état de santé - 5800 roubles.
Rendez-vous médical / consultation:

  • orthopédique et traumatologue - 10 700 roubles.
  • chirurgien 10700 rub.
  • Conférence d'un médecin spécialiste - 35 000 roubles.
  • Chirurgien traumatologue étranger - 9 600 roubles.

Centre médical russo-israélien "Re-clinique"

Lun-ven: de 09h00 à 19h00
Russie, Moscou, 2e Tverskoï-Yamskoï Pereulok, 10 ans
+7 (495) 989-53-49, +7 (916) 053-58-91, +7 (916) 053-59-08, +7 (910) 003-03-83

  • Ph.D. Réception pour le remplacement de l'endoprothèse articulaire - 3000 rub.
  • Réception d'un professeur de remplacement de l'endoprothèse articulaire - 5.000 roubles.
  • Ph.D. Réception Arthroscopie des articulations - 3000 rub.
  • Enlèvement de corps intra-articulaires - 24 000 roubles.
  • Reconstruction à pied - 97 000 roubles.
  • Arthroplastie de la hanche - 410000 frotter.
  • Endoprothèses du genou - 400 000 roubles.


Article Suivant
Pourquoi les ongles s'épaississent sur les bras et les jambes