Infection humaine


Bonjour, chers lecteurs, avec vous Olga Ryshkova. Dans le dernier article, «Où faire un test de dépistage de l'hépatite C et comment le comprendre», j'ai expliqué que lorsque vous faites un don de sang pour le test de dépistage de l'hépatite virale C, vous devez tout d'abord obtenir un dosage immunoenzymatique (ELISA) au laboratoire et détecter la présence ou l'absence d'anticorps anti-hépatite C. C'est pour cette analyse (pour les anticorps) qu'ils donnent leur sang pour l'enregistrement d'une opération, pour le travail et pour l'armée. Et si les anticorps ne sont pas identifiés, c’est-à-dire que vous avez reçu une réponse négative, vous n’avez pas l’hépatite C.

Et si identifié?

Si des anticorps anti-virus de l'hépatite C sont détectés, vous pouvez être examinés plus en détail pour déterminer si vous êtes vraiment malade et si vous avez besoin d'un traitement. Pour ce faire, faites un don de sang pour la PCR (réaction en chaîne de la polymérase). Si vous avez réussi le test de dépistage de l'hépatite C pour la première fois et que vous avez une réaction positive, veillez à lire attentivement l'article qui décrit par étapes le mode et le lieu de l'examen. Une analyse positive d'ELISA pour les anticorps anti-virus de l'hépatite C ne signifie pas que vous avez réellement cette infection.

Mais lorsque vous postulez pour un emploi, une opération et l'armée, votre première analyse (ELISA) sera prise en compte.

Armée

S'engagent-ils dans l'armée avec l'hépatite C chronique? Au bureau de recrutement, vous avez prélevé du sang et obtenu une analyse positive. Il dit: "Des anticorps totaux contre le VHC ont été identifiés." Le VHC est le virus humain latin. L'hépatite virale C ne fait pas partie de l'armée, mais comme je l'ai dit, le premier test de détection des anticorps anti-virus de l'hépatite C ne dit pas encore que vous avez une hépatite virale. Par conséquent, ils vous prendront de nouveau du sang et l'enverront au PCR.

Si la réponse est positive, cela confirmera la présence du virus de l'hépatite C dans votre corps, vous ne serez pas amené à l'armée, mais vous serez envoyé pour un traitement gratuit.

Si la réponse au RAP est négative, vous recevrez un délai de six mois. Après six mois, vous donnerez à nouveau du sang au test ELISA et cette réponse sera à nouveau positive. Les anticorps réapparaîtront, car dans six mois, ils n'iront nulle part. Ensuite, le sang sera également envoyé au PCR. Si la réponse au RAP est négative, comme il y a six mois, vous serez appelé à l'armée. Bien sûr, à condition que vous n'ayez pas d'autres maladies.

Et si la réponse à l'analyse PCR se révèle positive, vous avez alors confirmé l'hépatite C et ne vous avez pas envoyé à l'armée, mais à un traitement.

Sous le contrat.

Prenez-vous un contrat avec l'hépatite C? Tout est plus facile ici. Si vous avez une réaction positive aux anticorps anti-virus de l'hépatite C dans le test ELISA, vous ne serez pas amené à l'armée sous contrat. Le bureau de recrutement militaire ne vous enverra pas pour des tests de PCR. Le bureau de recrutement militaire ne sera pas engagé dans un examen plus approfondi ni dans un renvoi pour traitement.

Pour travailler

Où et où il est impossible pour les personnes atteintes d'hépatite C de travailler? Les personnes atteintes d'hépatite C ne sont pas recrutées dans des organisations paramilitaires où il existe un risque de blessure et de contact avec le sang d'une personne infectée. Il s’agit du ministère de l’Intérieur, du ministère des Situations d’urgence, du service des incendies, du Service fédéral des pénitenciers, de l’aviation et des établissements d’enseignement concernés. Pour se voir refuser un emploi, il suffit que les anticorps anti-virus de l'hépatite C soient détectés par ELISA.

Veuillez noter que dans ce cas, personne ne vous enverra pour un examen plus approfondi par PCR. Votre préoccupation sera déjà de consulter un spécialiste des maladies infectieuses et de vous faire soigner si nécessaire.

Vous ne serez pas conduit vers des organisations militarisées avec un test ELISA positif pour l'hépatite C et il est inutile de montrer votre analyse PCR négative. Dans ce cas, le test ELISA positif constitue la base de l'échec final. Je ne conseille pas d'essayer de tromper la commission médicale en envoyant quelqu'un faire une analyse à votre place. Dans les organisations paramilitaires, des examens médicaux annuels sont effectués dans les polycliniques départementales pour le dépistage de l'hépatite virale et du VIH; l'hépatite C sera toujours détectée et révoquée pour des raisons médicales.

Mais la présence d'hépatite virale C ne peut vous empêcher de postuler à un emploi dans toutes les autres organisations, y compris l'industrie alimentaire et le travail avec les enfants. Les tests de dépistage du VIH et de l'hépatite virale ne sont pas inclus dans la liste des organisations non militaires à l'exception des organisations médicales. Les organisations médicales des personnes atteintes d'hépatite virale C sont embauchées.

Chirurgie

Est-ce qu'ils se font opérer pour l'hépatite C? Les opérations chirurgicales sont d'urgence et planifiées. La chirurgie d'urgence est une opération pour des raisons de santé, tout retard met la vie du patient en danger. Non seulement l'hépatite virale C n'est pas un motif de refus, mais sa présence ne sera pas examinée dans une telle situation.

Lors de l'examen d'opérations ELISA planifiées pour les anticorps anti-virus de l'hépatite C, il est inclus dans la liste des tests obligatoires. Un test positif pour l'hépatite C ne peut en aucun cas être une cause d'échec si des tests cliniques et biochimiques, y compris des tests hépatiques, permettent à un patient d'être opéré sans mettre sa santé en danger. Sinon, on demandera au patient de suivre un traitement (par exemple, d'augmenter son taux d'hémoglobine, de normaliser ses enzymes hépatiques) et de présenter une nouvelle demande. Traiter l'hépatite virale ne sera pas envoyé et l'analyse PCR ne nécessitera pas.

Chirurgie plastique

Est-ce que la chirurgie plastique pour l'hépatite C? Dans ce cas, tout est identique à celui d’une opération régulière planifiée. Si l'examen, y compris le laboratoire, n'a révélé aucune contre-indication, vous ne pouvez pas vous refuser une chirurgie plastique en raison d'un résultat positif au test de dépistage de l'hépatite C. Vous ne serez pas obligé (e) de subir une analyse PCR ni de vous faire soigner l'hépatite C.

Pour savoir si l'article vous a été utile, veuillez cliquer sur les boutons de réseaux sociaux ou laisser un commentaire ci-dessous.

Les femmes enceintes sont-elles recrutées et ont le droit de refuser un emploi?

Si la grossesse survient soudainement et que la future mère n’a pas de salaire stable, elle est confrontée à une question difficile: est-il possible de trouver officiellement un emploi dans une entreprise décente déjà «en position»?

Après tout, ce n’est un secret pour personne que l’employeur essaiera, sous aucun prétexte, de ne pas embaucher d’employé au sein du personnel, «grâce à quoi» l’organisation subira des pertes continues (maternité, congés payés pour s’occuper d’un enfant, etc.). Heureusement, dans la pratique, les «femmes profondément enceintes» sont également susceptibles d'être officiellement employées dans un bon poste avec un salaire stable. L'essentiel est de savoir où trouver le bon emploi.

Où aller au travail?

La grossesse n'est pas une maladie, vous pouvez donc travailler

Lorsqu'elle choisit un futur domaine d'activité «en position», une femme ne devrait pas se focaliser davantage sur ses compétences professionnelles que sur sa propre condition physique.

La grossesse elle-même est un stress tant pour le système nerveux que pour l'organisme dans son ensemble. Par conséquent, afin de préserver leur propre santé et au nom de la sécurité de leur enfant à naître, la requérante devrait accorder une attention particulière aux domaines d’activité dans lesquels le travail n’exige pas une trop grande tension physique et morale de sa part.

Ainsi, les spécialités appropriées pour les femmes enceintes sont:

  1. travailler avec des enfants;
  2. la comptabilité;
  3. commerce de détail;
  4. "Papier" travail dans les archives, bureaux, bibliothèques.

Dans le même temps, la future mère doit immédiatement refuser de prendre en compte les offres impliquant un travail physique pénible, une responsabilité accrue ou un travail «nerveux» constant avec des clientes en conflit, même si elle a réussi à obtenir une éducation adéquate et des compétences pratiques spécifiques avant le début de sa grossesse.. Donc, certainement pas convenable pour les futures mères sont:

Cacher la grossesse n'a pas de sens

Cependant, il convient de comprendre que la candidate enceinte n'est pas dans la position (au sens littéral et figuré du mot) d'être trop sélective. Il est souvent logique pour une future mère de rechercher des postes vacants dans des entreprises où l’emploi ne nécessite pas d’efforts ni de compétences particulières, même si le domaine d’activité visé ne correspond pas à ses préférences et à ses demandes de carrière.

En fin de compte, dans un nouvel endroit, une femme enceinte ne devra travailler que 30 semaines, après quoi il sera possible de partir en congé de maternité en toute conscience et de rechercher un emploi plus approprié.

Quel que soit le domaine d’activité choisi par la candidate, elle doit commencer par envoyer son CV aux agences de recrutement de diverses organisations dans cet ordre:

Les deux premières options sont considérées comme relativement sûres. En règle générale, lors de leur emploi dans des entreprises d'État et des entreprises commerciales, les employés bénéficient non seulement d'un système de sécurité sociale complet, mais également de la garantie qu'après le décret, ils pourront reprendre un travail spécifique.

Un entrepreneur individuel ne peut pas offrir de tels avantages. De plus, après avoir appris la grossesse de la salariée, un employeur peu fiable parmi les «commerçants privés» peut facilement la renvoyer avec le recul, tout en conservant une partie des salaires déjà payés par la future mère. En bref, l’emploi dans l’IP est toujours un risque et la candidate ne doit l’accepter que si elle n’a pas d’autres options et si elle n’est pas attendue avant la fin du décret.

Si une recherche d'emploi indépendante se trouve dans une impasse, une femme enceinte peut toujours faire une demande légale au centre pour l'emploi, où elle sera sélectionnée pour plusieurs offres d'emploi appropriées. En l'absence d'une telle personne, la future mère sera inscrite au chômage et lui versera les prestations appropriées.

Le montant de ces versements dans différentes régions de la Fédération de Russie peut être très différent, mais d'une manière ou d'une autre, leurs accusations cesseront immédiatement après l'accouchement final de la femme. La jeune mère ne pourra se réinscrire au centre d'emploi qu'après s'être complètement rétablie après avoir porté l'enfant.

Comment se comporter lors de l'entretien?

La grossesse ne peut être la cause du licenciement

Bien entendu, toutes les candidates enceintes sont préoccupées par la question: vaut-il la peine de parler de votre situation dès l’entretien? Est-il légal de cacher à l'employeur le fait de sa future maternité?

Que le message sur la grossesse entraîne un refus régulier d'emploi ou, au contraire, qu'il soit logique de publier votre poste afin d'éviter juridiquement une période d'essai dans un nouvel endroit?

Selon la loi, l’employeur n’a pas le droit de refuser une candidate à un poste vacant au seul motif qu’elle attend un enfant. Si cela se produit, la femme a toujours le droit de défendre son droit légitime à un lieu de travail en sollicitant l'aide des organisations compétentes.

D'un point de vue juridique, après une telle plainte, l'employeur est simplement obligé d'inscrire la candidate pour le poste choisi.

Cependant, dans la pratique, l'employeur peut toujours trouver la raison «officielle» pour laquelle la future employée ne peut pas occuper le poste vacant qui lui a plu et refuser à une femme enceinte de trouver un emploi pour des motifs tout à fait légaux. C'est pourquoi parler franchement de la maternité à venir n'est pas la meilleure stratégie pour réussir une interview.

Bien entendu, il ne faut pas tromper l'employeur éventuel. Bien sûr, une employée enceinte qui a réussi à obtenir un emploi officiel ne peut être licenciée sans obstacles, car elle est protégée par la loi. Cependant, trouver un moyen de forcer la future mère à écrire «de sa propre volonté» n’est pas si difficile.

Quel type de stratégie comportementale sera la plus sûre et la plus bénéfique pour le demandeur?

La tâche principale de la future mère, qui est activement à la recherche d'un travail, consiste à réussir le plus grand nombre possible d'entretiens en début de grossesse. En règle générale, si la position de la requérante ne montre pas de symptômes aussi évidents que la toxicose ou un ventre proéminent, l’employeur vient rarement à l’esprit de lui poser directement des questions sur la planification des enfants et le prochain décret.

En bref, la probabilité qu’une femme enceinte soit capable de «passer au travers» de l’entretien, en gardant simplement le silence sur son état, est suffisante. Quand pouvez-vous déclarer sans crainte votre intention de partir en congé de maternité? Malheureusement, la pratique montre qu'un salarié qui vient de créer une entreprise ne devrait pas aborder de tels sujets, ni dans une conversation avec ses supérieurs ni dans une conversation avec des collègues.

Le risque est trop grand pour qu'ils essaient de la virer à l'avance. D'un autre côté, si une nouvelle employée a le temps de s'installer dans un nouvel endroit avant même que sa grossesse ne devienne évidente, au moment où elle commence à poser des questions appropriées, on peut y répondre honnêtement.

En général, les employeurs préfèrent ne pas avoir d’affaires avec de futures mères pour deux raisons. Premièrement, les femmes enceintes ne retrouvent souvent pas leurs postes précédents après le décret, ce qui les oblige à rechercher de nouveaux employés à leur place. Et deuxièmement, dans le processus de porter un enfant, de nombreux employés négligent ouvertement leurs responsabilités, passant plus de temps dans les cliniques que dans les bureaux de l’organisation.

Si, dans la courte période de son activité professionnelle dans l'entreprise, la travailleuse peut non seulement prouver que tout ce qui est mentionné ci-dessus ne s'applique pas à elle, mais aussi faire preuve de son professionnalisme et de sa responsabilité, elle ne devrait rencontrer aucun problème pour accéder au décret. Après tout, aucun employeur adéquat ne mettra un bâtonnet dans la roue d’un employé vraiment bon, sinon indispensable.

Dans la plupart des entreprises, il existe aujourd'hui une possibilité pour un supplément séparé de s'acquitter de leurs tâches immédiates et à distance, comme on dit, sans interrompre le congé parental.

Quels sont les paiements de l'organisation mis enceinte?

Dans le Code du travail, les droits des femmes enceintes sont clairement définis.

On sait qu’avec la naissance d’un enfant, les dépenses quotidiennes d’une jeune famille augmentent considérablement. Les aliments pour bébés, les couches, les médicaments et les vêtements - nécessitent tous des perfusions régulières d’une certaine somme d’argent; souvent - considérable.

Heureusement, avec un emploi officiel, une partie du coût de la fourniture du nouveau-né et de sa mère est supportée par l'employeur de cette dernière. Ainsi, les montants destinés aux avantages sociaux suivants sont radiés des comptes de l'employeur:

  • Allocation de maternité. Ce paiement commence à être versé au service de la comptabilité de la société 10 jours après que la future mère ait soumis un certificat d’invalidité, qui peut à son tour être reçu lors d’une réception à la clinique prénatale. L'allocation est unique et vous pouvez l'obtenir pendant la grossesse et six mois après l'accouchement (mais pas plus tard que cette période). Le montant maximum du paiement indiqué pour les citoyens de la Fédération de Russie est de 38 000 583 roubles.
  • Allocation fédérale. Un paiement de 400 roubles est effectué par le service de la comptabilité de l'entreprise après que la future mère a présenté un certificat attestant de sa position. Le document mentionné peut être obtenu à la clinique prénatale et s’inscrire rapidement pour une grossesse (jusqu’à 12 semaines).
  • Allocation mensuelle jusqu'à trois ans. Ce paiement est facturé périodiquement et ne représente généralement pas plus de 40% du salaire reçu par une employée au cours des derniers mois avant son congé de maternité.

Est-il possible de licencier une employée enceinte, racontez la vidéo:

L'armée a-t-elle un casier judiciaire en 2018?

Beaucoup d'enfants sont intéressés à savoir si les citoyens condamnés sont emmenés dans l'armée. Il faut immédiatement dire que la réponse à cette question comporte de nombreuses nuances juridiques. Si vous ne les comprenez pas, ne comprenez pas quel genre de relation les personnes qui avaient un casier judiciaire avaient avec le bureau des inscriptions et des enrôlements militaires.

Certains gars croient que vous pouvez même obtenir une peine avec sursis pour ne pas entrer dans l'armée. Nous avertissons que les données du casier judiciaire sont enregistrées dans les bases de données de l’État pour toute la vie du citoyen. Il est impossible de les effacer. Cela mettra fin au travail dans de nombreuses organisations, ainsi que dans des postes de responsabilité. Et vous devez toujours aller à l'armée, à ce sujet ci-dessous.

D'autres personnes sont intéressées par le service contractuel, mais leur biographie contient un casier judiciaire. Les citoyens condamnés sont-ils amenés à contracter? Cela vaut également la peine de dire quelques mots. Comprenons en détail, commençons par la définition.

Que veut dire "casier judiciaire"?

Essayons d'abord de comprendre ce que signifie avoir un casier judiciaire. D'après le mot même, il est clair que le procès aura lieu en premier. Et une personne obtient un tribunal après que les forces de l’ordre aient suffisamment de documents et la preuve qu’un citoyen a violé la loi. À son tour, un citoyen peut fournir au juge une preuve de son innocence.

En évaluant objectivement les arguments de chaque partie, le tribunal doit décider (une des deux choses) - le citoyen est coupable ou innocent. Une condamnation antérieure est le statut de citoyen si le tribunal a décidé que la personne était coupable (avait commis un délit pénal) et avait été condamnée. La punition peut aller du conditionnel à l'emprisonnement (par exemple, pour ceux qui décident comment se retirer de l'armée).

Conscrits avec casier judiciaire

Comme ce n’est pas triste, mais aujourd’hui, il n’ya pas des cas rares où des jeunes de 27 ans ont un casier judiciaire. Étant donné que l'âge compris entre 18 et 26 ans est la «conscription», la législation énonce les particularités de la conscription des jeunes hommes condamnés. Nous étudions la loi fédérale "sur le devoir militaire et le service militaire". Ainsi, à l'article 23 de la loi, il est clairement indiqué que les jeunes hommes ne sont pas soumis au recrutement:

  • Détermination de la peine sous forme de travaux forcés, de travaux correctionnels, de restrictions de liberté, d'arrestations ou de peines d'emprisonnement.
  • N'ayant aucune condamnation ou condamnation en suspens pour un crime.
  • Pour lequel une enquête est en cours, ou une enquête préliminaire ou une affaire pénale à l’égard de laquelle le tribunal est saisi.

Quand le casier judiciaire est-il considéré comme annulé?

Un citoyen doit compléter la peine jusqu'à la fin et ne pas enfreindre la loi pendant un certain temps - ce sont les conditions pour le remboursement d'un casier judiciaire. La durée de la prétendue période de procès dépend de la gravité du crime commis par la personne.

Donc, un casier judiciaire est considéré comme annulé après le délai suivant:

  • pour les personnes en probation à la fin de cette période;
  • si la peine n’est pas une peine d’emprisonnement, une période probatoire de 1 an est établie;
  • après une peine de prison pour quelques crimes moyennement graves - 3 ans;
  • lourd - 6 ans;
  • Les citoyens emprisonnés pour avoir commis un crime particulièrement grave doivent attendre 8 ans jusqu'à ce que leur condamnation soit payée.

Donnons un exemple. Un jeune homme de 18 ans a été reconnu coupable et envoyé dans une colonie pendant 3 ans pour un crime de gravité modérée. Après la libération du jeune homme avait 21 ans. A partir de ce moment, il commence pour lui une période probatoire de 3 ans (déterminée par la gravité du crime). Ainsi, si un jeune homme n'est pas impliqué dans des infractions pénales au cours de ces trois années, la condamnation sera considérée comme annulée. À ce stade, le jeune homme aura 24 ans - il s'agit de l'âge moyen, lors du prochain appel, il est obligé de se présenter au bureau d'enregistrement et de recrutement militaire pour passer le contrôle médical et prendre une décision de conscription, de mise en disponibilité ou de report.

Un autre exemple Si à l'expiration de la période probatoire après l'emprisonnement, le citoyen, par exemple, a 27 ans ou plus. La loi ne fait pas appel à cet âge. Dans ce cas, un citoyen se présente au bureau d'enregistrement et de recrutement militaire, subit un examen médical et reçoit une carte d'identité militaire, indépendamment de la décision du médecin (et de la catégorie d'aptitude au service militaire).

Dans quel cas est la suppression d'un casier judiciaire?

Vous pouvez annuler une condamnation antérieure avant son échéance. Cela peut se produire après la demande du condamné au tribunal. En cas de bonne conduite d’un citoyen, le tribunal peut accepter sa demande, délivrer un document judiciaire spécial. Ce phénomène se produit extrêmement rarement.

En outre, si une amnistie est prononcée, si un citoyen relève de son action, une condamnation suivra également.

Une autre option décrite dans la législation est la réhabilitation, qui est également une issue peu probable pour un condamné. Les pouvoirs de grâce sont au plus haut responsable de l'État.

Contrat de service avec casier judiciaire

De nos jours, les citoyens russes de plus en plus souvent, à différents âges, décident de lier leur vie au service militaire et vont servir dans le cadre du contrat. Pour les candidats ayant un casier judiciaire, la loi fédérale impose des exigences particulières. La partie 5 de l'article 34 de la loi fédérale stipule qu'un contrat de service militaire ne peut être conclu avec des citoyens purgeant une peine d'emprisonnement. En outre, le contrat n'est pas conclu pour tous les motifs précisés ci-dessus pour les appelés (condamnation non exécutée et autres).

Résumer

La question de savoir si de jeunes hommes condamnés sont enrôlés dans l'armée intéresse de nombreux hommes. De ce qui précède, nous concluons que les restrictions viennent vraiment, mais pour un certain temps. Est-ce que l'armée a un casier judiciaire? Non, jusqu'à ce que la condamnation ne soit pas effacée ou supprimée.

Est-il possible d'obtenir un report après la chirurgie?

Publié par le Collège de médecine militaire 03/29/2018

Beaucoup de recrues posent une question - si elles se présentent à l'armée après l'opération. La réponse à cette question, nous allons donner dans l'article ci-dessous.

Si un jeune recruté a subi une blessure ou souffre d'un trouble fonctionnel en raison d'une maladie grave, cela peut être la raison pour laquelle un jeune est temporairement inapte au service dans les forces armées (catégorie D).

Il existe une disposition qui détermine la procédure d’examen médical, mais elle n’interprète pas clairement la durée du retard dans ces maladies. Par conséquent, chaque cas est individuel et le spécialiste joue ici le rôle clé. Il prend en compte sa conclusion ainsi que le tableau des maladies.

Il faut comprendre que le report de service garanti ou la reconnaissance de l’incapacité totale à supporter le service militaire ne peuvent concerner que des personnes ayant une certaine catégorie de condition physique.

Report de l'opération

Selon la pratique générale, l'achèvement de la période postopératoire signifie qu'un jeune peut être enrôlé dans l'armée de manière générale. En d'autres termes, le Commissariat appellera non seulement un conscrit pour un examen médical, mais pourra aussi le forcer à se rendre au service d'urgence (il s'agit d'une situation dans laquelle un jeune est classé dans les catégories A ou B).

Mais si, lors de l'examen médical effectué dans les locaux de l'armée, il sera révélé que le jeune homme est censé attribuer une catégorie D ou B, le commissariat devrait, selon la loi, l'exempter de servir dans les forces armées (au moins pendant la période de paix).

Opérations, après lesquelles vous pouvez compter sur un report ou vous débarrasser complètement du service

Le document, intitulé "Tableau des maladies", définit très clairement une liste impressionnante de maladies qui, après traitement, permettent à un défenseur de bénéficier d'une suspension pour raisons de santé. Ce sont:

  • Les tumeurs. Tout type de tumeur - bénigne ou maligne - constitue déjà un motif impressionnant d’attribution d’un retard. Sa période ne peut être inférieure à la durée du traitement (si possible) plus le temps passé en rééducation. Ensuite, le jeune homme devra à nouveau se rendre au bureau d’enregistrement et d’enrôlement militaire, où il peut être classé en catégorie B, puis envoyé au FA.
  • Maladies du système nerveux. Si des signes de déviation pathologique du système nerveux sont constatés dans l'appel (y compris en raison d'opérations, de blessures, etc.), un délai est également accordé, mais après six mois ou un an, le citoyen doit à nouveau se présenter au commissariat pour répéter la commission.
  • Maladies des yeux. Les maladies des yeux sont l’une des raisons pour lesquelles un certain nombre de recrues ne peuvent pas servir dans les forces armées (par exemple, avec une myopie supérieure à 6 dioptries ou une vision à long terme sur 8 dioptries, ainsi que chez les personnes présentant des troubles importants de l’anatomie de l’œil). Si une opération peut être effectuée sur un conscrit, une fois celle-ci terminée, il sera de nouveau enrôlé dans l'armée (à l'exception d'une liste restreinte d'opérations relatives à la plastie oculaire).
  • Maladies de l'ouïe. Si les résultats du traitement et de la période de réadaptation ne révèlent pas une perte auditive persistante, le jeune homme ira probablement servir dans les forces armées.
  • Différents types de hernie. L'intervention chirurgicale en tant que traitement de la hernie nécessite nécessairement une certaine période de rééducation, elle est déterminée par le médecin. Cependant, après son achèvement, le conscrit est plus susceptible d'aller servir.

Qu'ils s'en prennent à l'armée avec un tatouage sur le visage et le corps: la réponse de l'avocat

La question de savoir s'ils s'en prennent à l'armée avec des tatouages ​​intéresse la majorité des jeunes hommes. En raison de leur manque d'expérience, les jeunes gens décorent le corps avec des dessins représentant le corps et d'étranges symboles, dans l'espoir d'éviter la conscription. Le verdict final dans cette affaire est rendu par la commission médicale du bureau d'enregistrement et de recrutement de l'armée. Ce sont les médecins qui décident si un gars est apte au service. La présence d'un tatouage est-elle un trouble mental et donne-t-elle une raison d'éviter un tirant d'eau dans l'armée?

Le tatouage: une déviation ou un hommage à la mode?

La culture moderne de la jeunesse exige que décorer le corps avec des images permanentes soit élégant et à la mode. Presque tous les musiciens et acteurs célèbres portent des tatouages ​​qui montrent fièrement aux autres. Les jeunes, en regardant les rappeurs raides, ont tendance à les imiter. Ils sont convaincus qu’une telle image attirera l’attention du sexe opposé et leur donnera un statut complètement différent. Malheureusement, les gars oublient que le show business et la vie ordinaire sont deux choses différentes. Dans le premier cas, un tatouage est un moyen d'attirer l'attention et de gagner beaucoup d'argent. Dans le second cas, c’est une stigmatisation pour la vie qui peut créer beaucoup de problèmes inutiles.

Les médecins du service d’enregistrement et d’enrôlement militaire disposent d’une liste de maladies strictement réglementée qui donne lieu de refuser un service de conscrit dans l’armée. Le document officiel ne contient pas d'informations sur les tatouages, ce qui donne à croire que l'armée avec une photo vient de prendre. Seul bémol: sur le plan personnel, la présence d'un tatouage sera inscrite dans la colonne "Particularités" et inscrira la marque appropriée. Peu importe la difficulté avec laquelle le futur soldat évitait la conscription, un tatouage ne l'aiderait pas. Il en va de même pour le perçage ou la scarification.

Au moins c'est le cas en Russie. Aux États-Unis, par exemple, ils ne recrutent en aucun cas des hommes portant des dessins sur le visage, le cou et la tête. Depuis 2014, les tatouages ​​sous le genou sont également considérés comme inacceptables. En Chine, jusqu'en 2011, les fumeurs, les recrues tatouées et cicatrisées étaient interdits. Les interdictions se sont adoucies: vous pouvez servir dans l'armée pour les jeunes hommes qui ont de légères cicatrices causées par les oreilles, et le tatouage dans un endroit bien en vue ne dépasse pas 2 cm.Au Kazakhstan et en Ukraine, le projet de loi sur le refus des conscrits pouvant être portés à la mode est également examiné.

Cependant, en Russie et dans le monde entier, il existe des cas individuels dans lesquels un tatouage peut non seulement devenir un obstacle au service militaire, mais également nuire à toute autre vie.

Examen médical

En pratique, la présence d'un tatouage peut être considérée comme un trouble mental. Le médecin tire une conclusion similaire si le tatouage occupe 70 à 90% du corps ou s'il contient un symbolisme obscène, occulte et raciste. L'image caractéristique sur le visage est également une raison de faire plaisir à la clinique neuropsychiatrique. Le comportement et l'adéquation d'un jeune homme enrôlé dans l'armée sont pris en compte lors d'une conversation avec un médecin. Si un psychiatre du bureau militaire soupçonne l’état de santé mentale d’un conscrit, il l’enverra voir un spécialiste de l’API.

Lorsque le diagnostic est confirmé, le jeune homme est exempté du service militaire et est enregistré au dispensaire pendant 5 ans. Après cela, il subira un traitement forcé et la marque correspondante de la maladie, ce qui compromettra le reste de sa vie. Une telle volonté d'éviter la conscription entraîne par la suite des problèmes pour trouver un emploi, obtenir un passeport et un permis de conduire.

Si, lors du passage de la commission médicale, la recrue a réussi à tromper le psychiatre et si le diagnostic n'a pas été confirmé à l'hôpital psychiatrique, il s'agit d'un signe d'évasion de l'armée. La simulation d'une maladie est une infraction pénale pouvant entraîner une lourde amende ou une peine d'emprisonnement pouvant aller jusqu'à 2 ans.

Tatouage et psychiatrie

Vous pouvez savoir si le motif de la peau est une déviation de la norme en parlant à un patient. Au cours de la session, le spécialiste évalue l'image en fonction des critères suivants:

  • le groupe auquel appartient le tatouage (appartenance d'une personne à une profession ou à une communauté particulière);
  • le nombre de dessins de la carrosserie, leur forme et leur taille;
  • la charge sémantique de la composition (pourquoi exactement le patient l'a choisie et ce qu'il a voulu transmettre aux autres).

Les médecins ont prouvé qu'une personne couverte de tatouages ​​de la tête aux pieds est une personne moralement instable, au psychisme chancelant. Sur quelles images indiquent la présence d'une maladie grave, disent les plus récents chercheurs. 44,6% des patients atteints de troubles mentaux avaient des images d'animaux agressifs sauvages, de bras froids et de scènes cruelles. 14,4% ont choisi des symboles ou des appels épris de liberté contenant de la protestation.

Travail de bogue

Selon les statistiques, 98,4% des tatoués ne présentent aucune anomalie mentale. La plupart des propriétaires de dessins pouvant être portés sont donc emmenés à l'armée. Même une composition à grande échelle dans son ensemble ne deviendra pas une base d’exemption de service. Les tentatives de tromper l’examen médical sont généralement un fiasco: des experts professionnels calculent immédiatement les simulateurs à l’aide de simples tests et de questions suggestives.

Le service militaire est une période importante dans la vie de chaque homme. Comment traiter tel ou tel collègue de tatouage, est inconnu. Parfois, la réaction est imprévisible: les soldats des derniers jours sont sujets à des insultes et à des humiliations. Des études montrent que la moitié des jeunes plus âgés regrettent les erreurs de la jeunesse sous la forme d'un schéma corporel. Cela crée beaucoup de problèmes, non seulement dans l'armée, mais aussi plus tard dans la vie. Une personne ne peut plus compter travailler dans un cabinet prestigieux ou dans une fonction publique. En raison des grands tatouages ​​qui ne peuvent pas être cachés, ils refusent d'être employés en tant que chef de bureau, agent immobilier ou dentiste.

Mais vous pouvez également trouver un moyen de sortir de cette situation. La médecine moderne offre l'élimination au laser de l'image de la peau. Cette procédure est sans douleur et relativement rapide. Afin de supprimer un tatouage de taille moyenne, vous aurez besoin de 7 à 10 séances.

Il existe également une méthode mécano-chimique, lors de l'utilisation de l'appareil pour enlever la couche supérieure de la peau, ainsi que pour supprimer le motif avec la peau. Les deux options sont douloureuses et laissent des cicatrices pour la vie. Par conséquent, avant de décorer votre corps de cette manière, réfléchissez aux conséquences.

Si prendre pour travailler avec l'hépatite C

Cet article discutera de la possibilité de travailler avec l'hépatite C et du lieu où les porteurs du virus sont transportés.

Pour comprendre pourquoi et où ils peuvent refuser un patient dans l’emploi, considérons d’abord les caractéristiques de la pathologie. Il appartient aux maladies graves de la genèse virale, affectant le foie. On l'appelle autrement le «tueur douloureux» en raison de la lente progression et de l'absence de symptômes prononcés. En conséquence, le diagnostic est souvent posé au stade de la cirrhose, lorsque les hépatocytes morts (cellules du foie) sont remplacés par du tissu conjonctif. Ce processus est irréversible et peut s'accompagner d'une malignité de l'organe. Chaque année, un nombre considérable de personnes meurent des complications de la maladie.

La cause de la pathologie est le VHC (agent pathogène avec ARN). Il comporte de nombreux sous-types, ce qui lui permet d’échapper facilement au choc immunitaire et rend difficile la sélection de médicaments antiviraux efficaces.

L'infection est transmise par les liquides biologiques, avec une concentration maximale d'agents pathogènes dans le sang.

Ayant appris l'existence de l'infection, une personne est angoissée par le risque de perdre son emploi et se demande également si elle est embauchée pour le virus de l'hépatite C. Le fait est que de nombreux décideurs ne sont pas conscients de la propagation du virus. décider de son renvoi. Ce n'est pas tout à fait correct, car tout le monde a le droit de travailler, y compris le virus de l'hépatite. Le seul inconvénient est la présence de certaines restrictions sur les spécialités.

Où il est impossible de travailler avec l'hépatite C?

En choisissant un emploi, un aspect important, en plus du risque d'infecter les autres, est de prendre soin de votre santé. Le fait est que le porteur du virus doit se conformer à certaines recommandations du médecin afin de prévenir l’exacerbation de la maladie. Il existe des professions pour lesquelles il vaut mieux refuser le patient:

  1. contact avec des produits chimiques (industrie de la peinture) et des rayonnements radioactifs. Le porteur du virus ne doit pas non plus être longtemps exposé au soleil. Un stress supplémentaire sur le foie infecté entraînera une augmentation du nombre d'hépatocytes affectés et l'apparition de symptômes cliniques de la maladie. En outre, une insolation excessive peut réduire les défenses immunitaires d’une personne, ce qui se traduit par l’ajout d’une nouvelle infection ou l’exacerbation de foyers bactériens chroniques;
  2. travail associé au travail physique pénible. Il n’est pas recommandé au patient de travailler dans les mines, la métallurgie, sur un chantier de construction ou comme chargeur, mais il faut s'attendre bientôt à une exacerbation de la pathologie. Un stress intense sur le foie affecté conduit à la progression de la défaillance d’un organe et à la détérioration de l’état général du patient. Il devrait choisir un endroit où le travail est léger.
  3. service militaire. Compte tenu des exigences du ministère de la Défense en ce qui concerne l'état de santé de la recrue et du candidat, le porteur du virus devrait reconsidérer son souhait de lier la vie à la sphère d'activité militaire. Les hommes devraient avoir un bon entraînement physique et une bonne endurance. Une charge lourde provoque une décompensation de l'insuffisance hépatique. De plus, la thérapie dans l'armée n'est pas possible. Dans le même temps, les autorités n'accepteront pas les hôpitaux fréquents, ce qui pourrait nuire à leur carrière militaire.
  4. professions médicales. Le personnel de la station de transfusion sanguine obtient l’interdiction de poursuivre le travail lorsque le patient atteint d’hépatite est en contact direct avec du matériel biologique.

La mobilisation des porteurs de virus n’est réalisée qu’en cas d’hostilités. En temps de paix, ils sont considérés comme un «ajustement limité».

Le travail du porteur du virus doit être choisi avec le médecin. Le spécialiste peut évaluer la gravité de la maladie et faire des recommandations pour l'emploi. Il devrait tenir compte non seulement des résultats des diagnostics de laboratoire et des instruments, mais également de l'âge, du sexe et de la présence de maladies concomitantes chez l'homme.

Où puis-je travailler avec l'hépatite C?

Certaines professions sont associées à un contact direct avec d'autres personnes, ce qui augmente le risque d'infection de masse par l'hépatite. Cela s'applique aux établissements de soins médicaux et de garde d'enfants, ainsi qu'au secteur de l'alimentation, où ils peuvent interdire le travail du porteur du virus. La loi stipule que vous devez subir un examen médical avant de travailler dans les organisations susmentionnées. L'absence de carnet médical est une violation flagrante et implique différents types de responsabilité à la fois pour le patient et pour l'employeur.

Travailler pour un porteur de virus en médecine

La branche de la médecine n’est pas une indication absolue de l’interruption de la coopération avec le porteur du virus. La question de l'aptitude professionnelle est résolue individuellement dans chaque cas. Avec le respect des mesures préventives, l'infection des autres est réduite à zéro. Le processus d'emploi nécessite un examen approfondi de la personne afin de déterminer le stade de la pathologie, la charge virale et le risque d'infection.

Vous pouvez travailler avec un virus de l'hépatite C en tant que médecin ou infirmière si vous suivez certaines règles:

  1. toutes les manipulations sont effectuées strictement dans des gants;
  2. il est nécessaire de surveiller l'intégrité de la peau, notamment en ce qui concerne les spécialités chirurgicales. Si le porteur du virus est un gynécologue ou un dentiste, la probabilité d'infecter un patient est plusieurs fois supérieure à celle du thérapeute ou du cardiologue, ce qui est associé à la fréquence des contacts avec du sang. En cas de traumatisme, traiter immédiatement la plaie avec un antiseptique et couvrir avec un pansement;
  3. si du sang contaminé s’infiltre dans les instruments, il est nécessaire de les traiter avec des désinfectants ou de les éliminer (s’ils sont jetables).

Travailler avec des enfants

Souvent, les responsables d'institutions pour enfants (jardins d'enfants, écoles) hésitent à engager l'hépatite C, car le porteur du virus devra contacter des enfants d'âge préscolaire, ce qui les mettrait en danger. Le refus d'emploi est illégal, ce qui est punissable. Le fait est que l'agent causal n'est pas transmis dans la vie quotidienne. Par conséquent, l'éducateur, tout en observant les mesures de précaution, ne peut pas infecter l'enfant.

Les restrictions imposées sur le travail sont liées à la période d’exacerbation de la maladie et à la détérioration de la santé sur ce fond. Dans ce cas, l'hépatite progresse et le patient devient dangereux pour les autres. Dans le sang, la charge virale augmente, de sorte que même une petite quantité de matériel biologique devient une menace réelle pour les autres.

Travailler dans le secteur de la restauration

La même situation s'applique au personnel de restauration. Le commerce n'est pas non plus considéré comme un domaine d'activité dans lequel une personne atteinte d'hépatite ne peut pas travailler. Ni le vendeur ni le serveur ne peuvent bien sûr transmettre le virus par le biais de denrées alimentaires, sous réserve de l'application de toutes les règles préventives.

Quant à la question de savoir s’il est possible de travailler comme cuisinier avec l’hépatite C, la situation est quelque peu différente. D'un côté, aucune loi n'interdit au patient de continuer à travailler à sa place. D'autre part, une personne atteinte du VHC peut être blessée au cours de la cuisson, ce qui entraînera une infiltration de sang dans le plat, augmentant ainsi le risque d'infection du consommateur. Cela étant dit, il convient de noter que le cuisinier peut présenter un risque épidémiologique pour les clients de ces établissements.

L'emploi d'employés de bureau et d'autres professionnels qui ne risquent pas de se blesser et qui transmettent le virus à des collègues ou à des clients est autorisé à être autorisé sans entrave.

Quand ne peut pas continuer à travailler?

Il y a des situations où une personne perd sa place à cause de la progression de la maladie. Dans ce cas, il peut former un groupe et bénéficier de certains avantages. Parmi les indications pour la fin du travail est à souligner:

  1. changements fibrotiques prononcés dans le foie, lorsque la majeure partie devient non fonctionnelle en raison du remplacement des hépatocytes morts par du tissu conjonctif;
  2. l'apparition de signes dangereux d'hypertension portale, à savoir un saignement ou une ascite. Cela prédispose à la perturbation du système de coagulation, à l'hypoprotéinémie (diminution des protéines dans le corps), ainsi qu'aux modifications variqueuses dans les veines de l'œsophage;
  3. insuffisance hépatique décompensée;
  4. exacerbations fréquentes de la maladie (au moins deux fois par an). Toute détérioration doit être documentée;
  5. malignité des tissus du corps;
  6. la durée de l'exacerbation dépasse un mois;
  7. dynamique légèrement positive pendant le traitement ou absence totale de réponse aux médicaments antiviraux.

Règles de groupe

Afin de recevoir gratuitement des médicaments, des bons de réduction pour le traitement en sanatorium, ainsi que des avantages en matière de transport et des factures de services publics, vous devez tenir compte de l'ampleur des changements morphologiques et des troubles fonctionnels du foie qui se développent avec l'évolution de l'hépatite C

Il y a trois degrés d'invalidité. Ils diffèrent par la gravité des symptômes cliniques, la gravité des lésions aux organes internes et le degré de modification des paramètres de laboratoire. Le groupe est émis indéfiniment ou nécessite une confirmation tous les 6 à 12 mois.

La détermination de l'invalidité permanente est la responsabilité du MSEC. En outre, la commission décide de la poursuite du travail du porteur du virus au même endroit, des options pour changer de profession, créer des conditions de travail spéciales, ainsi que de l'opportunité d'étendre le groupe.

Il est nécessaire de contacter MSEC avec un passeport, les instructions du médecin traitant, tous les documents, y compris une carte de consultation externe, confirmant chaque aggravation de la pathologie. Cela vaut pour les tests de laboratoire et les études instrumentales.

Directives de prévention

Sachant qu'une personne est porteuse du virus, il ne faut pas éviter de communiquer avec elle ou de traiter chaque élément avec lequel il entre en contact avec un antiseptique. Cela peut perturber considérablement son psychisme et le rendre fermé aux autres.

Afin de se sentir à l'aise dans une équipe avec un porteur d'infection, il est nécessaire de savoir comment le virus se propage et également d'observer les précautions suivantes:

  • n'utilisez pas d'objets personnels du patient (ciseaux);
  • surveiller l'intégrité de la peau et des muqueuses. En cas de blessure, la coupe doit être traitée avec un antiseptique et recouverte d'un pansement.
  • utiliser des préservatifs pour l'intimité;
  • lorsque du sang pénètre dans les objets environnants, il est nécessaire de le retirer avec un désinfectant.

Le risque d'infection lors de l'utilisation d'ustensiles ordinaires augmente lorsque du sang contaminé y pénètre. Dans un autre cas, l'agent pathogène n'est pas capable d'aller chez une personne en bonne santé.

Chaque porteur de virus doit être honnête avec lui-même et prendre sa propre décision de continuer à travailler au même endroit, en tenant compte de sa propre précision et du risque d'infecter les autres.

Est-ce qu'ils prennent à l'armée avec une sinusite chronique?

Dès qu'il est temps d'appeler, des milliers de gars se demandent "Est-ce qu'ils accueillent l'armée avec une sinusite?" et commencer à rechercher toutes sortes de maladies qui contribueront à faire passer ce destin. Avec le passage de la commission médicale, de nombreuses recrues qui ne sont pas particulièrement disposées à redonner à l’État, passant plusieurs années de sa vie dans l’armée, commencent à aggraver nettement diverses maladies. Que cela soit vrai ou non relève de la moralité de chaque personne, mais si les jeunes hommes commencent à s'inventer un certain nombre de maladies, la sinusite occupe la première place.

Voyons voir, la présence d'antrites procure-t-elle un répit à l'armée et quelle est la maladie similaire?

Quelle est la sinusite?

Au début, nous notons que la sinusite est une maladie très courante, qui a touché 65 à 70% de la population. Une sinusite particulièrement courante chez les enfants, et avec une méthode de traitement inappropriée ou une faible efficacité, la maladie peut évoluer en forme chronique.

Ainsi, la sinusite - une inflammation des sinus maxillaires, déclenchée par des virus ou d’autres facteurs pathogènes. Le SRAS normal est dans de nombreux cas le déclencheur de l'apparition d'une sinusite unilatérale / bilatérale.

Dans les premiers stades de la naissance de la maladie, il est assez difficile de diagnostiquer une antrite, car ses symptômes s'apparentent au rhume: écoulement nasal, perte de l'odorat, faiblesse, etc. Le nombre de symptômes augmente proportionnellement au degré de négligence de la maladie. Si vous constatez les symptômes suivants, il est temps de prendre rendez-vous avec l'oto-rhino-laryngologiste. Les symptômes les plus courants de la sinusite comprennent:

  • écoulement muqueux de couleur purulente du nez;
  • congestion nasale, difficulté à respirer, toux suffocante;
  • léthargie générale, fatigue, handicap;
  • fièvre, frissons;
  • apparition de douleur dans le pont du nez, la région des sinus maxillaires, mal de tête, qui aggrave fortement la flexion en avant.

Sans aucun doute, ce n'est pas toute la liste des symptômes possibles, car pour chaque personne, ils se manifestent dans une combinaison unique. Il semblerait qu’avec un ensemble de tels symptômes d’Antritis et de service militaire ne puisse pas aller parler, mais les législateurs ont un point de vue différent.

Comment traiter la sinusite?

Il n'est pas recommandé de plaisanter et de s'auto-traiter avec une sinusite, car cette maladie peut entraîner des complications au niveau des organes de l'audition, de la gorge, du cerveau et de la moelle épinière.

Bien que vous puissiez trouver des centaines de recettes populaires sur le traitement de la sinusite à la maison sur Internet, vous ne devriez pas refuser d'aller chez le médecin. La clé du succès du traitement consiste à établir la cause de la maladie à temps, car il existe plusieurs types de sinusites ayant une source d'origine différente. Le plus commun:

  • catarrhale (caractéristique des enfants et des écoliers);
  • polypes (apparaît à la suite de lésions transférées du nez / du nez ou d'anomalies congénitales des sinus maxillaires);
  • allergique (dans la plupart des cas, il s’agit d’un phénomène saisonnier, directement lié à la progression des allergies);
  • purulent (le résultat d'infections, qui seulement "guéri" et développé dans une forme plus grave);
  • odontogènes (les agents pathogènes de ce type de sinusite sont Escherichia coli, staphylocoque en raison de problèmes dentaires, d'un manque d'hygiène de la cavité buccale).

Si la maladie n'a pas atteint un point critique et qu'il n'y a pas de douleur atroce dans la région du nez / du front, un traitement antibiotique, une visite de la salle de physiothérapie et un rinçage du nez avec une solution médicamenteuse spéciale sont prescrits. Dans le cas où une sinusite plus avancée est diagnostiquée (purulente aiguë), le perçage des sinus paranasaux et le traitement au laser sont indispensables. Ces mesures sont appliquées lorsque le traitement antibiotique initialement proposé n'a aucun effet et que l'état du patient s'aggrave.

La plupart des gens ont diagnostiqué une sinusite en eux-mêmes ou vivent avec, ignorant sa présence. À la suite d'un traitement inapproprié ou de maladies virales fréquentes, la sinusite se transforme en une forme chronique et se manifeste avec une fréquence avide. Étant donné que cette maladie est diagnostiquée chez de nombreux jeunes hommes en âge de servir dans l'armée, le problème controversé de savoir s'ils sont recrutés dans l'armée avec une sinusite chronique disparaît de lui-même.

Prendront-ils l'armée avec une sinusite?

Dans la pratique médicale et militaire, il existe un "tableau des maladies" qui définit la catégorie de durée de conservation d'une recrue pour le service militaire. Dans cette liste, la sinusite n'existe pas et les maladies associées à une inflammation des sinus sont classées dans la sinusite.

En pratique, ils ne prennent l'armée dans les antrites que si le diagnostic de «sinusite polypeuse» ou de «sinusite chronique / purulente avec exacerbations fréquentes» est indiqué sur la fiche d'examen médical. Lorsqu’il diagnostique de telles maladies, le bureau d’enregistrement et d’enrôlement militaire n’est pas pressé de délivrer un «billet blanc», mais ne dispense que temporairement de la conscription pour une période de six mois ou d’un an afin de permettre à un jeune homme en âge de se soigner de se faire soigner et de faire son service militaire dans les rangs de la vaillante armée. Par conséquent, vous vous demandez si vous souhaitez recruter dans l'armée avec une sinusite chronique, considérez les catégories de recrues de durée de vie.

Il existe plusieurs catégories, dont l'une est attribuée à un jeune homme à la fin de l'examen médical:

  • R - Le recrue est en parfaite santé et peut servir dans tous les types de troupes.
  • B - il y a des déviations mineures, des problèmes de santé, mais cela n'affecte pas / n'affecte pas le service;
  • B - pour l'envoi à l'armée, il existe actuellement un certain nombre de contre-indications, ce qui limite les possibilités de service (un délai d'un appel est fourni);
  • G - Il existe des maladies chroniques graves qui s'aggravent souvent. Le jeune homme est envoyé en traitement avec un délai de 6 mois à 1 an;
  • D - l'état de santé ne permet pas de se rendre dans l'armée en raison de la présence de problèmes graves qui menacent la vie de la recrue et / ou de ses collègues (une carte d'identité militaire est délivrée).

La présence de sinusite chronique ne constitue pas une menace pour la vie et est considérée comme un phénomène fréquent. Le jeune homme se voit attribuer la catégorie B. Si nous parlons de sinusite aiguë - catégorie B, sinusite chronique purulente avec exacerbations fréquentes - G.

Sans aucun doute, l'état actuel de la personne a un impact énorme sur les résultats de la commission médicale, ainsi que sur les maladies qu'il a subies peu de temps avant l'examen. S'il s'avère que le conscrit a eu une ponction des sinus nasaux dans les 3 mois précédant le jour de l'examen médical, il s'agit d'un signe certain de recevoir un retard temporaire.

Le bureau de recrutement militaire enverra une demande de consultation à un centre médical avec recommandation de se soumettre à un traitement. Le choix du traitement (intervention médicale ou chirurgicale) reste avec le jeune homme. La commission réitérée du bureau militaire se réunira au moment de la rédaction du nouveau projet (lorsque la période de report sera terminée), où la décision finale sera prise concernant le sort du jeune homme: le recruté est valide ou une carte d’identité militaire lui est attribuée.

Sinusite et armée seront incompatibles dans le cas où le recruté parviendrait à fournir un certain nombre de documents et de conclusions indiquant de graves déviations. Une carte d'identité militaire sera délivrée si le jeune homme peut transmettre à la commission au conseil militaire la conclusion de l'oto-rhino-laryngologiste et les résultats de ces enquêtes:

  • tomographie par ordinateur;
  • Rayon X dans deux projections;
  • la rhinoscopie;
  • ponction diagnostique.

Même si tout le paquet militaire de documents et de conclusions est fourni à la commission militaire, la recrue n'évitera pas un autre examen médical chez l'otorhinolaryngologue dans un établissement médical public, où le bureau d'enregistrement militaire écrira l'instruction. Cet événement est nécessaire afin de minimiser l'occurrence de fraude avec des certificats et un rapport médical et à nouveau pour établir le diagnostic.

Après avoir reçu l'avis d'un médecin, vous devez contacter le comité de sélection pour fournir les informations pertinentes. Au moment du deuxième appel au bureau d'enregistrement et de recrutement de l'armée, il devrait y avoir une recrue dans ses bras.

  • passeport
  • assigné;
  • carte ambulatoire;
  • conclusion initiale d'un oto-rhino-laryngologiste (votre médecin traitant);
  • résultats et explications sur les radiographies, les tomogrammes, la rhinoscopie et la ponction;
  • la conclusion du médecin représenté par le bureau militaire.

En conséquence, les originaux doivent être présentés et tous les timbres et sceaux doivent être présents sur les résultats.

Sinusite chronique et armée

Si, à un âge précoce, vous avez une inflammation des sinus paranasaux et que vous supposez que la maladie est devenue chronique, vous ne devriez pas espérer que ce soit la véritable raison pour laquelle vous n’allez pas dans l’armée. Selon les canons de la législation en vigueur, les sinusites chroniques purulentes sont emmenées dans l’armée avec le plus grand calme, mais une catégorie de condition physique différente «B-3» est attribuée à une recrue, ce qui n’affectera que la répartition selon le type de troupes. Très probablement, le jeune homme n'a même pas besoin d'espérer un délai temporaire, car le diagnostic de «sinusite non purulente avec de rares rechutes» est un phénomène assez courant chez les citoyens.

En résumé, je voudrais une fois de plus répondre à la question très populaire: "Est-ce qu'ils prennent l'armée avec une sinusite?". Ils prennent, mais peuvent donner un délai temporaire pour le traitement.

Sinusite et mise en service

Si le registre militaire a noté dans le dossier personnel du recruté sa sinusite chronique purulente, à son arrivée dans l'unité, il est placé sous un contrôle séparé dans l'unité médicale. Si des problèmes de santé se posent, la question du service ultérieur ainsi que de l'intensité de l'entraînement et des activités militaires est examinée plus en détail.
Il y a des cas où un soldat entre dans un hôpital militaire / une unité médicale en raison de la manifestation d'une maladie. A propos, même si le soldat a un rhume banal, il doit être placé dans une unité médicale sous prétexte d'éviter l'infection de ses camarades soldats.

Si un soldat entre dans l'unité médicale avec des signes de sinusite (les symptômes sont mentionnés ci-dessus) et que les méthodes de traitement locales ne sont pas efficaces, le jeune homme doit être mis en service et faire une note correspondante "pour des raisons de santé" dans le numéro d'identification militaire, ainsi qu'une nouvelle catégorie de durée de conservation "D"..

Enfin, je voudrais souligner qu’il est assez difficile de tromper le projet de commission et qu’en l’absence de volonté de rejoindre l’armée, il convient d’acquérir de nombreux certificats et résultats d’examens indiquant une maladie grave.



Article Suivant
Quel remède contre le mycète des ongles est meilleur et plus efficace pour le traitement?