Grossesse 35 semaines fait mal entre les jambes


Les jeunes mères confirmeront que la grossesse est un processus si particulier dans lequel une maladie commence constamment à tomber malade. Cela est dû aux énormes changements qui se produisent dans le corps au cours des premiers jours de l'accouchement. Par conséquent, on considère que la douleur est un compagnon normal de la grossesse.

Les experts dissipent ce mythe, affirmant que la grossesse n’est pas toujours accompagnée de douleur. Pour rassurer les futures mamans, il convient de préciser: tout dépend de quoi et quand ça commence à faire mal. Plus souvent que les mères enceintes ne se tournent vers les médecins se plaignent de l'inconfort au niveau du périnée, qui commencent la semaine 35-37. Pour savoir s'il va bien, aider une idée générale de ce qui se passe avec le fœtus dans le corps de la future mère sur ce terme.

37 semaines de grossesse

Traditionnellement, le terme de chaque grossesse pris pour calculer les neuf premiers mois, mais les 37 semaines de grossesse - c'est le début du dixième mois. Le fait que la période idéale de gestation est de 280 jours - que, durant cette période, le bébé a le temps pour arriver à maturité et développer à la naissance. Un mois d'obstétrique comprend 28 jours, soit 4 semaines.

Par conséquent, 280 jours correspondent à 10 mois gynécologiques avec lesquels les obstétriciens ont recours au calcul de la période d'accouchement. Pour les citoyens ordinaires, cela représente un peu plus de 9 mois civils. À 37 semaines, on peut demander à un bébé d'allumer une lumière n'importe quel jour. C'est le moment le plus stressant et le plus attendu.

Foetus avant la naissance

À la semaine 37, le tout-petit est prêt à naître selon toutes les indications. Au cours de cette période, le bébé est déjà une personne absolument unique, il a:

  • caractéristiques en forme;
  • modèle de peau;
  • les ongles;
  • les cheveux;
  • cartilage nasal et auditif durci.

Chaque semaine, la taille du bébé augmente d'environ un centimètre.

Qu'est-ce qui se passe chez la mère

À la dixième semaine de grossesse, la future mère est réellement prête pour les futures naissances, comme en témoigne une augmentation significative de la quantité de lubrifiant d'origine produite. Au cours de la 37e semaine, le prolapsus abdominal se produit généralement et les séances d’entraînement commencent à se produire. Strictement parlant, ils commencent plus tôt, mais à ce moment-là, ils deviennent plus fréquents. Normalement, ils devraient être indolores et non systématiques.

Causes de douleur périnéale à la 37e semaine de grossesse

À ce stade, les futures mamans consultent très souvent des médecins qui se plaignent de douleurs aiguës entre les jambes. Il peut y avoir plusieurs explications à cela.

  1. Omission de l'abdomen. La tête du bébé commence à exercer une pression assez forte sur les os du bassin de la femme, ce qui provoque un inconfort important. L'enfant exerce également une pression importante sur les muscles et les ligaments, qui s'accompagne de sensations douloureuses.
  2. Discordance des articulations de la hanche. C'est un processus plutôt désagréable, car son compagnon est une forte douleur lancinante dans les jambes et le périnée. Parfois, ces signes peuvent indiquer une condition dangereuse du corps, associée à une préparation immédiate à l'accouchement.
  3. Menu mal compilé. La future maman doit faire très attention à son alimentation car la douleur dans les intestins est désagréable dans le périnée.
  4. Serrant le nerf sciatique. Dans une telle situation, il sera très difficile à la future mère de se lever et se coucher. Il faut avoir de la patience et attendre que le bébé prenne une position différente. Dans tous les cas, cette douleur passera après l'accouchement, si le périnée ne se rompt pas. Certaines femmes enceintes commencent à porter un pansement lorsqu'elles pressent le nerf sciatique, mais ne le font pas sans consulter un médecin.
  5. Les varices du périnée induisent également des sensations douloureuses. Habituellement, dans une telle situation, le gynécologue prescrit le traitement approprié avec des médicaments.
  6. Relâchement des ligaments.

Douleur dans les périodes antérieures

Si la future maman souffre de douleur entre ses jambes avant 37 semaines de gestation, dans ce cas, vous devez toujours consulter un gynécologue. Pendant une telle période, la douleur peut être un signe de complications possibles et doit être contrôlée à l'aide de préparations spéciales.

Une douleur vive et constante dans certains cas est une indication de la menace de fausse couche spontanée. Parfois, des experts expliquent les sensations douloureuses avec l'excès de kilogrammes d'une femme enceinte, ce qui nécessite également un contrôle supplémentaire.

Que faire pour soulager la douleur

Alors, vous commencez par le fait que le premier signe de la douleur devrait consulter un médecin afin qu'il a identifié la source et la nature de la douleur. Si un spécialiste confirme que les sensations douloureuses sont liées aux processus naturels et ne représentent aucune menace pour la santé du bébé, alors maman peut réfléchir à la façon de s'en débarrasser.

Os douloureux entre les jambes pendant la grossesse

La survenue d'une grossesse chez une femme devient perceptible lorsque le ventre commence à augmenter progressivement. Au bout de 38 à 39 semaines environ, le corps de la fille achève les derniers préparatifs en vue de l’accouchement - un bébé assez gros devrait facilement surmonter le bassin de la mère. Ses os et son volume interne chez une femme non enceinte et une future mère sont très différents. Ces changements sont impossibles à remarquer car ils se produisent lentement pendant la grossesse.

Cela devient souvent un phénomène lorsque la future mère commence à être perturbée par des douleurs dans le périnée et les muscles abdominaux. Ils ne sont généralement associés à aucune pathologie et constituent une préparation accélérée à la naissance d'un enfant. Le corps "remarque soudainement" que les os du bassin sont encore trop durs - cela nous oblige à libérer plus d'hormones pour les transformer. Cela dépend aussi beaucoup de la physiologie de la mère: le fœtus et les coquilles peuvent atteindre une masse pouvant atteindre huit kilogrammes. Pour le squelette d'une femme fragile, cela se révélera être une épreuve difficile.

La douleur entre les jambes et dans les muscles abdominaux ne survient normalement pas avant 35 semaines - à ce moment-là, le fœtus atteint son poids maximal. Après cela, les processus de sa croissance ralentissent un peu - le système de reproduction d'une femme se prépare à l'accouchement. Par conséquent, toute douleur dans la préparation se manifeste par des douleurs - le bébé commence progressivement à s’enfoncer profondément dans le bassin. Toutefois, certaines complications peuvent être douloureuses à l'abdomen et au périnée, ce qui oblige la mère à être attentive à son état de santé.

Pourquoi mal entre les jambes pendant la grossesse?

La plupart des femmes signalent l'apparition de ce symptôme dans les dernières périodes - de 35 à 39 semaines. De plus, il attire l'attention sur le fait que la douleur n'est ni forte ni insupportable - elle a un caractère ennuyeux et fastidieux. Son occurrence typique est caractérisée par les caractéristiques suivantes:

  1. La douleur entre les jambes ne se produit jamais soudainement - son apparence nécessite un facteur provocant. En fin de grossesse (surtout 38 et 39 semaines), la marche est longue.
  2. Une augmentation du poids corporel chez une femme enceinte entraîne une augmentation de la charge sur les os du bassin. Pourquoi est-ce que cela se passe? Le fait est que pour la naissance normale d'un enfant, les os du bassin se dilatent un peu sous l'influence d'hormones.
  3. Les marches prolongées ou toute autre activité physique associée à l'effort des jambes entraînent une mobilité excessive des articulations de la hanche. Puisque cette articulation est l’un des composants du bassin, la charge est répartie uniformément.
  4. Il y a une pression simultanée sur les os du bassin à l'extérieur et à l'intérieur, ce qui entraîne une faible mobilité des articulations.
  5. L'utérus enceinte appuie sur une multitude de troncs nerveux allant de la moelle épinière aux parois internes du bassin. Par conséquent, même avec de si petites vibrations, leur irritation se développe, ce qui provoque une douleur entre les jambes.

Pendant la grossesse, les douleurs entre les jambes peuvent être dues à des maladies de la colonne vertébrale, mais elles se produiront beaucoup plus tôt, jusqu’à 35 semaines.

Effet de la grossesse sur les os du bassin

Chez la femme, jusqu'à la conception, le fond hormonal est variable, son évolution dépend entièrement du changement de phases du cycle menstruel. Lorsque la fécondation a lieu, son corps crée de telles conditions qui ne visent que la procréation stable. Ceci est facilité par deux glandes puissantes qui se forment dans le système de reproduction d'une femme - le corps jaune et le placenta. Ils sécrètent la substance principale de la grossesse - la progestérone, qui agit sur tous les systèmes organiques:

  • L'un de ses effets est l'effet sur les os du squelette, ce qui est nécessaire pour préparer le pelvis au moment de la naissance. Normalement, ses os sont reliés par des plaques cartilagineuses et tissulaires denses, qui excluent la mobilité.
  • Immédiatement après la conception, la progestérone provoque la dilatation des vaisseaux sanguins de ces composés, augmentant ainsi leur contenu en liquide.
  • Cela vous permet d'augmenter progressivement le volume des os du bassin, de sorte que l'enfant soit à l'aise et libre de grandir.
  • La croissance de l'hormone se produit jusqu'à 35 semaines, après quoi le placenta qui la produit commence à réduire son activité.
  • Au moment de la naissance (de 37 à 39 semaines), le niveau de substances actives diminue fortement, ce qui accélère l'expansion du bassin.
  • Si l'organisme de la future mère "ne s'en sort pas un peu", des douleurs lancinantes commencent alors à apparaître entre les jambes.

Ces sentiments déplaisants n’ont pas de conséquences néfastes pour l’enfant, ils indiquent seulement les derniers préparatifs en vue de sa naissance.

Quels sont les termes et pourquoi la douleur entre les jambes?

La grossesse prend beaucoup de temps, ce qui la divise en intervalles égaux de trois mois - trimestres. Ces périodes diffèrent les unes des autres par des changements caractéristiques survenant chez la mère et le bébé. Extérieurement, ils sont complètement invisibles - une femme n'évalue que le gain de poids et l'augmentation de l'abdomen. Mais la douleur au périnée peut survenir à n’importe quelle période de la gestation, ce qui est important pour le diagnostic rapide des complications:

  1. La douleur entre les jambes aux premiers stades est généralement associée à une toxicose précoce - elle peut être accompagnée d'une augmentation de la sensibilité nerveuse. Par conséquent, la fille commence à percevoir une douleur, même mineure, comme une menace pour la vie du bébé. En effet, les douleurs tiraillantes dans le bas de l'abdomen accompagnent toujours le début de la fausse couche. Mais ce processus est généralement associé à l’épanchement de liquide amniotique et à l’augmentation des saignements vaginaux.
  2. Au cours du deuxième trimestre et jusqu’à 35 semaines, des douleurs entre les jambes peuvent survenir en cas de maladies de la colonne vertébrale. Ceci est facilité par une augmentation de la masse du fœtus et de la future mère, ce qui entraîne une augmentation de la charge sur le bas du dos. La pression exercée sur les racines nerveuses provoque des tirs dans les membres inférieurs et le périnée.
  3. De la semaine 37 à la semaine 39, commence la préparation progressive à l’accouchement, après quoi la tête du bébé se déplace vers la sortie de la cavité pelvienne. Ces «mouvements», qui se produisent (en moyenne) à la semaine 38, entraînent une pression sur les parois du bassin de l’intérieur.

Plus tard, la douleur entre les jambes peut être due à une autre raison - une maladie rénale, qui constitue une raison urgente de commencer le traitement.

Comment éliminer le malaise

Pendant la grossesse, dans de très rares cas, des médicaments sont prescrits, car seuls quelques médicaments n’ont pas d’effet négatif sur l’enfant. Par conséquent, les médecins essaient d'éviter l'utilisation déraisonnable de fonds afin d'éviter d'autres complications. Les analgésiques ont de nombreux effets négatifs, ce qui exclut leur utilisation sous quelque forme que ce soit. Pour éliminer les douleurs douloureuses avant l'accouchement (37, 38, 39 semaines), des méthodes non médicamenteuses sont utilisées:

  • Si la douleur survient après une longue marche ou une charge, un petit repos doit être prévu pour le bassin. Il est nécessaire de s’allonger sur une surface plate et dense pour que la pression sur les os diminue et que la douleur disparaisse progressivement.
  • Well aide à réchauffer la douche, ce qui a un effet relaxant. Vous pouvez le prendre en position assise pour vous rendre à cette position spéciale.
  • L'auto-massage est également un moyen efficace - son essence consiste à caresser légèrement la peau des hanches et du bas de l'abdomen. Cela détournera le système nerveux des impulsions de douleur, ce qui éliminera les sensations désagréables.

Les gels anesthésiques n'auront pas l'effet souhaité, car la source de la douleur se situe profondément dans le périnée - à la surface interne du pelvis.

Pourquoi les muscles abdominaux font-ils mal pendant la grossesse?

Puisque l'utérus pendant la grossesse commence à augmenter vers le haut et vers l'avant, outre la pression exercée sur les os du bassin, il se produit un effet sur les abdominaux. Ses muscles commencent à s'étirer progressivement, «libérant de l'espace» dans l'abdomen pour le fœtus et ses membranes environnantes. Les muscles abdominaux de chaque fille sont développés individuellement, ce qui reflète leur capacité à s'étirer.

S'ils sont de taille suffisante et de ton bon, alors, sous l'influence de l'utérus en croissance, leur élasticité sera observée. Mais ils ne doivent pas être trop détendus au moment de la naissance, car la rapidité de la naissance d'un enfant dépend de son travail. Par conséquent, lors de la préparation à la grossesse, une grande attention est accordée à l'état des abdominaux. De 37 à 39 semaines, il est soumis à une charge maximale, pouvant se manifester par des douleurs dans la paroi antérieure de l'abdomen. Il est difficile de les confondre avec des signes de complications, car il n’ya plus de symptômes en dehors de l’inconfort.

L'effet de la grossesse sur les muscles abdominaux

La progestérone, l'hormone principale de la grossesse, participe également à la préparation du tissu musculaire (pour l'étirement par la croissance de l'utérus). Dès 4 semaines après la conception, lorsque le placenta se forme, il commence à apparaître en quantités maximales. La libération uniforme de l'hormone produit certains effets invisibles pour la femme enceinte:

  1. La progestérone a un effet bénéfique sur le tonus des tissus musculaires, ce qui affecte littéralement tous les systèmes organiques.
  2. Le point d'application principal est la presse abdominale, car son état dépendra du soutien de l'utérus en croissance pendant la grossesse.
  3. Jusqu'à 37 semaines, les muscles abdominaux sont détendus, ce qui permet une augmentation sans entrave du volume interne de l'abdomen.
  4. À la fin des derniers préparatifs pour l’accouchement, le placenta perd progressivement son activité - le taux de progestérone dans le sang commence à chuter brusquement.
  5. Après cela, les muscles abdominaux commencent à retrouver un tonus et une activité normaux. Le système nerveux reprend le contrôle de ses contractions.
  6. Pendant le travail, elles participent directement au travail et aident l'utérus à expulser le fœtus de sa cavité.

Par conséquent, le développement des muscles abdominaux avant la grossesse dépend en grande partie - une bonne pression à ce moment-là permet une naissance rapide et peu douloureuse pour une fille.

Comment distinguer la norme de la maladie?

Les douleurs abdominales qui se produisent à la fin de la grossesse (37–38 semaines) peuvent accompagner de nombreuses complications. Mais contrairement à eux, les sentiments lorsque vous étirez la presse se produisent progressivement et ont une expression faible. Mais les symptômes des maladies ne paraissent jamais «typiques», ce qui oblige le médecin à faire attention à toute plainte. Des sensations désagréables dans l'abdomen peuvent survenir avec les complications suivantes:

  • Le décollement placentaire, qui survient généralement tard dans la période de 37 à 39 semaines. Il s'accompagne également de légères douleurs dans l'abdomen, mais elles s'accompagnent toujours de pertes sanguines vaginales.
  • Une rupture complète ou partielle de l'utérus se produit immédiatement avant ou pendant l'accouchement. Il se produit à la hauteur d'une contraction et se manifeste par des douleurs aiguës dans l'abdomen. Après cela, l'estomac perd sa symétrie - il y a une section de "rétraction".
  • Les maladies inflammatoires aiguës et chroniques sont courantes - elles suivent toujours un cours différent. Les femmes enceintes ont généralement une appendicite aiguë ou une inflammation du pelvis rénal - pyélonéphrite. Ils sont également accompagnés de douleurs douloureuses, mais sur fond de signes d'inflammation dans le corps.

Dans les dernières périodes (de 37 à 39 semaines), les femmes commencent à être observées dans les conditions de la maternité, ce qui exclut le développement soudain de complications.

Comment réduire les malaises?

La douleur dans les muscles de la presse sert en quelque sorte de préparation aux futures naissances. Par conséquent, elle ne devrait pas être éliminée à l'aide de médicaments. Pour réduire l’inconfort, vous pouvez utiliser des méthodes moins risquées pour la santé du bébé:

  1. Le principal moyen de prévention consiste à préparer les abdominaux à la grossesse. Son entraînement intensif tout au long de l'année (minimum) avant la conception réduit le risque de complications lors de l'accouchement.
  2. Si, toutefois, la douleur vous dérange, vous devez choisir la bonne posture - dans certaines positions, la pression sur l'estomac diminue. Cette position devrait être choisie indépendamment, basée sur des sentiments personnels. Il n'est pas recommandé de simplement s'allonger sur le ventre ou sur le dos.
  3. Well aide au massage relaxant - des caresses légères et fluides sur l’abdomen ont un effet distrayant.

Ne vous concentrez pas trop sur les symptômes - il reste encore un accouchement au cours duquel vous devrez endurer une douleur considérable. Par conséquent, la future mère devrait avoir de la patience pour se préparer à un événement aussi important, afin de ne pas surcharger le système nerveux.

Que faire si vous avez mal aux os et aux muscles entre les jambes pendant la grossesse - Conseils pour les femmes enceintes

Beaucoup de filles, en particulier celles qui n'ont pas encore accouché, s'inquiètent des fortes douleurs entre les jambes pendant la grossesse et tardivement. Ils considèrent que ces symptômes sont la manifestation d'une maladie dangereuse, ce qui les rend constamment nerveux, causant ainsi des dommages à eux-mêmes et à leurs enfants. En fait, il s’agit d’un phénomène normal, bien que désagréable.

Vous pouvez vous en débarrasser à l'aide de remèdes populaires et d'une thérapie physique. Cependant, la médecine a connu des cas où de telles manifestations signalaient un danger pour la santé de l'enfant et de la future mère.

Nous étudions cette question en détail.

Quelles sont les causes de la douleur entre les jambes chez les femmes enceintes - les principales raisons

Selon les gynécologues, un malaise grave en fin de grossesse est un phénomène normal, causé par la préparation naturelle du corps à la naissance. Cette affection survient à la semaine 36, car le bébé se prépare déjà à quitter le corps de la femme. L'estomac baisse, exerce une pression sur l'articulation de la hanche, provoquant un inconfort.

Entre 37 et 38 semaines, le fœtus tombe et les os du bassin commencent à diverger. Puisque l'homme moderne ne se distingue pas par la forme physique et l'endurance, ses ligaments ne résistent pas à une telle pression. Il y a des douleurs, parfois fortes. Il n’est pas surprenant que des centaines de futures mères écrivent sur des forums thématiques des messages selon lesquelles elles ont mal entre les jambes pendant la grossesse.

Cependant, si une douleur intense et aiguë se manifeste dans les muscles, il est préférable de contacter votre médecin. Cela peut être le premier signe d'une fausse couche ou d'une naissance prématurée. Il convient de s’inquiéter si de telles manifestations se font sentir à partir de 34 semaines et au-delà des délais.

Quand la grossesse fait mal aux jambes et aux femmes obèses. Une prise de poids brusque, l'obésité ou une construction «plutôt grosse» sont les causes de nombreuses maladies. Il y a une pression intense sur les jambes, les faisant gémir. Une telle raison est particulièrement caractéristique des filles minces qui ont rapidement pris du poids.

Le manque de vitamines est une autre raison pour laquelle il fait mal entre les jambes pendant la grossesse. L'absence d'une quantité suffisante de calcium et de magnésium dans l'alimentation quotidienne entraîne un affaiblissement du système musculo-squelettique.

Les médecins disent que de tels symptômes deviennent des conditions préalables pour les maladies suivantes:

  • pieds plats;
  • insuffisance veineuse (varices);
  • l'arthrite;
  • blessure à la colonne vertébrale;
  • thrombophlébite;
  • croissance utérine;
  • troubles du foie.

Par conséquent, si vous vous demandez pourquoi, pendant la grossesse, les muscles vous font mal et que faire avec un tel symptôme, il est préférable de contacter votre médecin. Il sera capable de diagnostiquer et de prévenir les maladies dangereuses à temps!

La nature de la douleur

Les douleurs dans les muscles, les os et les ligaments diffèrent par leur origine et leur intensité.

Dans les muscles

Douleur causée par une divergence des os du bassin et une pression sur les ligaments. Mais le même symptôme indique le développement d'une maladie. Il suffit de faire attention à la nature des sensations pour l'autodiagnostic initial.

Lorsque pendant la grossesse, entre les jambes, il y a un léger inconfort, un peu de traction, c'est un symptôme normal. Se sentir comme un sentiment après une longue séance d'entraînement, les muscles surmenés bourdonnent et gémissent. Les femmes éprouvent des douleurs similaires après des exercices d'étirement intenses.

Si vous ressentez un inconfort lorsque vous marchez, soupçonnez-vous d'avoir les pieds plats. Les douleurs aiguës sont accompagnées de crampes constantes. À la fin de la journée, un œdème grave apparaît, les jambes deviennent lourdes.

Lorsque les muscles du mollet font mal, il existe un risque de développer une maladie variqueuse. Ensuite, la douleur devient tirant et caractère terne. Cela commence après une longue marche, accompagnée de l'apparition "d'étoiles".

Lorsqu'une femme a le dos et le coccyx, dans l'aine, faites attention à l'état de la colonne vertébrale. Dommages mécaniques divers, quarts de travail, hernie, autres maladies sont caractérisés par une douleur intense et sourde. Ils apparaissent dans tout le corps, disparaissent et apparaissent.

Sur la question de savoir qui a eu mal aux jambes en portant un enfant, vous pouvez obtenir beaucoup de réponses positives. Dans certaines situations, les filles risquent une fausse couche ou une naissance prématurée.

Le risque réel apparaît entre les semaines 22 et 31. Ensuite, le tir entre les jambes devient insupportable. Accompagné de phénomènes spasmodiques dans la région pubienne. Caractérisé par une douleur dans le bas du dos. Tous ces symptômes nécessitent une attention médicale immédiate.

Le surpoids est la principale raison des blessures entre les jambes pendant la grossesse. Dans ce cas, l’inconfort n’est pas trop prononcé, mais permanent. Il y a une lourdeur dans les jambes, non seulement dans l'aine, mais aussi dans les muscles du mollet.

Dans les os

Les douleurs osseuses proviennent de la séparation des os du bassin en préparation de l'accouchement. Par conséquent, quand cela fait mal (et même très) entre les jambes pendant la grossesse à la semaine 30, ne vous inquiétez pas. Il suffit d'apparaître chez le médecin traitant.

Il y a une gravité, une douleur lancinante. Entre les jambes pendant la grossesse, les os, les muscles et les ligaments font mal, les membres ne peuvent pas être déplacés. Le relief apparaît en décubitus dorsal.

Une autre raison est l'inflammation causée par des maladies infectieuses. Sur les sites d'infection, des pointes apparaissent - adhérences du tissu conjonctif. Situés dans la région pelvienne, ils provoquent des douleurs entre les jambes pendant la grossesse. Le symptôme devient instable, parfois vif. Apparaître une gêne dans le bas de l'abdomen.

Comprendre pourquoi les muscles font mal est facile. La situation est pire avec les os, car même une maladie aussi courante que l'arthrite n'est pas diagnostiquée la première fois au cours de périodes ultérieures. Le malaise devient tirant, la mise au point se propage sur toute la jambe.

Par manque de vitamines pendant la grossesse, les filles ont également eu mal aux os. C'est un signe dangereux entraînant un risque d'accouchement prématuré. La douleur n'est pas caractéristique, survient souvent après une longue marche. Pour un diagnostic en temps opportun, faites attention aux symptômes associés.

Symphyse - une pathologie causée par la mobilité de l'os pubien, son gonflement. Cette affection se caractérise par une césarienne lors de l'accouchement ou une divergence de la symphyse pubienne. Elle se caractérise par des douleurs aiguës et aiguës lors du changement de position dans l'espace ou de la posture. Parfois caractérisé par une douleur lancinante.

Dès que le malaise devient insupportable, aigu et aigu, vous devriez aller à l'hôpital. Un gynécologue diagnostiquera la maladie et vous prescrira un traitement contre les symptômes désagréables.

Comment faire face aux problèmes - conseils pour les femmes enceintes

Il existe deux options de traitement: les médicaments et les non conventionnels. Le premier ne doit être utilisé que conformément aux instructions du médecin. L'absorption inconsidérée de médicaments anti-douleur est néfaste pour la santé de la mère et du bébé!

En cas de symphysite ou de divergence excessive des os du bassin, utilisez un bandage ou un autre bandage de fixation. Ils maintiendront les membres en place, réduisant la douleur et aidant à éviter les blessures.

Les médecins reconnaissent que l'exercice physique est un moyen populaire de se débarrasser de la douleur musculaire entre les jambes. Quelques exercices simples effectués même au cours des dernières périodes permettront de surmonter rapidement un symptôme déplaisant. Mais ils doivent être effectués avec prudence.

Lorsque la raison réside dans le pincement du nerf ou d'autres pathologies du système nerveux, il est recommandé d'appliquer une compresse froide et chaude sur le point sensible. Cela calmera un peu le membre et éliminera temporairement la gêne.

Après la marche, en cas de douleurs aiguës et vives, il suffit de vous allonger sur le dos sur une surface plane et dure. Détendez-vous pendant quelques minutes, laissez votre corps se reposer du stress excessif.

Demandez à quelqu'un de construire un petit support de salle de bain. Assis dessus, vous pouvez prendre une douche chaude. Il soulage les tensions dans tout le corps, détend et réduit le degré d'inconfort.

Prenez un léger auto-massage: caressez légèrement la peau sur l'abdomen, entre les jambes et autour des hanches. La douleur dans les muscles entre les jambes diminue à ce moment-là. Mais ils ne peuvent pas disparaître pour de bon, car c'est une manifestation naturelle.

Dans la soirée, après une dure journée, prenez un petit bain de pieds. Ajouter la camomille, la mélisse, la menthe et le calendula. La décoction d'herbes a un effet relaxant profond sur tous les muscles du corps.

Exercice contre problème

La thérapie physique n’est que bénéfique, mais elle doit être utilisée à bon escient. Un exercice trop intensif dans les dernières périodes peut être nocif. Essayez de pratiquer avec soin, ne surchargez pas vous-même, et la douleur entre les jambes à la fin des périodes s'atténuera.

Quelques exercices:

  1. Tenez-vous sur vos genoux, en vous reposant sur vos paumes, assurez-vous que le dos, les fesses et le cou sont au même niveau. Abaissez lentement le cou, et le dos est le contraire - pliez. Répétez plusieurs fois.
  2. Lorsque les muscles et les os font mal pendant la grossesse, allongez-vous sur une surface ferme et plane sur le dos. Déplacez vos jambes vers vous en essayant de toucher vos fesses avec vos pieds. Sans changer de position, écartez vos jambes pliées au niveau des genoux, à la distance maximale.
  3. Également couchée, pliez les genoux et concentrez-vous sur les pieds. Un peu (n'en faites pas trop!) Soulevez le bassin du sol et abaissez-le. Répétez plusieurs fois.
  4. Préparez un petit support - une petite étagère ou un tabouret. Allongé dans la position ci-dessus, soulevez vos jambes et posez-les sur un support. Tenez pendant 10 minutes.
  5. Asseyez-vous sur une chaise dure, appuyez-vous sur le dos. Levez votre pied et faites quelques mouvements de rotation. Répétez la même chose avec le deuxième membre. Cet exercice accélère parfaitement le sang et détend les muscles.
  6. S'appuyant sur le dossier d'une chaise, asseyez-vous pendant un moment. N'essayez pas de vous approcher trop près du sol et n'allez pas au-delà de votre limite de flexibilité car cela pourrait avoir des conséquences désagréables. Faites-le soigneusement et en petites quantités.
  7. Levez-vous droit et prenez un peu les jambes en arrière. Pliez légèrement les genoux en imitant une sorte de squat. Après changer les membres à certains endroits.

Au début, les exercices peuvent vous aider. Placez un petit banc ou un tabouret bas devant vous, faites un premier pas avec votre pied gauche, puis «tirez» votre pied droit. Pour descendre dans l’ordre inverse: d’abord la marche gauche et après la droite.

Recommandations du médecin pour la prévention

Il n’est pas difficile de se débarrasser des symptômes, mais il est préférable de les prévenir. Il existe diverses mesures préventives recommandées par les médecins. Leur respect est le gage d'une grossesse facile et agréable.

Rappelez-vous ces règles simples mais utiles:

  1. Surveille ton alimentation. Le régime alimentaire d'une femme en position devrait être varié et bénéfique. Si nécessaire, comblez le manque de vitamines avec divers complexes pharmaceutiques.
  2. Buvez beaucoup d’eau - contrairement au stéréotype habituel, ne vous limitez pas. Essayez de ne pas manger d'aliments salés et gras pour éviter l'apparition d'œdème.
  3. Marcher beaucoup dans l'air frais. Il est utile que tout le monde sorte, et personne n'a annulé l'utilisation de la lumière du soleil. Mais ne restez pas constamment dans les rayons directs: en été, marchez à l'ombre.
  4. Ne restez pas toute la journée sur le canapé. Le manque d'activité physique affecte négativement le corps et le déroulement du travail. Si auparavant, vous étiez une personne active, une interruption brutale de l'exercice physique vous garantira un grand inconfort.
  5. Essayez de ne pas vous croiser les jambes. C'est une habitude courante chez beaucoup de femmes. Mais en attendant le bébé, tous les muscles et les os du corps se ramollissent et une telle posture peut leur être nocive.
  6. Portez des chaussures confortables avec des semelles orthopédiques. Les talons doivent être évités, la hauteur maximale - quelques centimètres. S'il ne fait pas chaud dehors, il est préférable de porter des chaussures avec des bas ou des collants.

Conclusion

La douleur dans les muscles et les os entre les jambes aux dernières étapes de la grossesse est un phénomène désagréable.

Il est ajusté à l'aide d'un complexe médical à part entière désigné par un spécialiste.

40 semaines

de la grossesse à la naissance

  • Accueil
  • Calendrier
  • Grossesse 35 semaines fait mal entre les jambes

Grossesse 35 semaines fait mal entre les jambes

Maux de pieds pendant la grossesse

Très souvent, les femmes se plaignent d'avoir mal aux jambes pendant la grossesse, car leurs membres inférieurs subissent une charge due à un poids considérablement accru, pas moins que leur ventre. À certains moments, la plainte peut ressembler à quelque chose de douloureux entre les jambes pendant la grossesse et il est impossible d’expliquer vos sentiments différemment. Qu'est-ce que c'est, comment comprendre et comment traiter?

Pourquoi si mal aux pieds pendant la grossesse

Pourquoi si mal aux pieds pendant la grossesse - il est nécessaire de savoir. Bien sûr, on dira à toutes les femmes que la douleur des jambes pendant la grossesse est tout simplement inévitable et qu'il est nécessaire de la "supporter" en tant que norme. Mais sinon, le poids augmente, le centre de gravité va quelque part dans les profondeurs de la colonne vertébrale dans des périmètres inhabituels, les os du bassin. À la fin de la grossesse, beaucoup ne peuvent déjà pas bouger normalement. Mais c’est une approche extrêmement fausse pour interpréter vos propres sentiments! La douleur peut avoir une nature et des causes différentes, notamment pathologiques. Par exemple, si pendant la grossesse il fait mal entre les jambes, cela peut signaler une chose aussi dangereuse telle qu'une symphyse, qu'il n'y a pas assez de calcium et que le tonus de l'utérus est élevé. Chaque type de douleur doit être décrit au médecin et diagnostiqué.

Douleur entre les jambes pendant la grossesse: prévention

Même les sensations classiques «en position», telles que douleur entre les jambes pendant la grossesse, crampes dans les muscles du mollet, etc., peuvent être évitées, ou cette manifestation peut être réduite au minimum en suivant les règles les plus simples.

Même si cela semble paradoxal, le gonflement est éliminé en augmentant la quantité de liquide que vous buvez. Lorsque le corps est déshydraté, il tente de s'accumuler et de conserver cette eau manquante.

Mais la quantité de sel doit être réduite. Si possible, remplacez le sel par des préparations sans danger qui ne contiennent pas de sodium ou excluez simplement la salinité du régime alimentaire. Bien que cela soit souhaitable, nous le savons.

35 semaines de grossesse

Votre bébé a déjà 35 semaines. Non seulement il s'est formé et a grandi, mais il est aussi devenu absolument unique: il présente un motif de peau unique et des caractéristiques individuelles.

Foetus à 35 semaines de gestation: agitation, développement, poids et taille

Maintenant, le bébé pèse déjà en moyenne 2 400 g, mais ce chiffre peut différer d’un cas à l’autre. À partir de la 35e semaine de grossesse, le bébé prend très rapidement du poids, plus lourd chaque semaine de 200 à 220 g. Sa hauteur peut déjà dépasser 46 cm - bien sûr, dans l'utérus, il est assez proche et vous ressentez clairement chaque mouvement.

Chaque jour, il y a de moins en moins de place dans l'utérus, car chaque poussée, chaque mouvement des miettes est ressenti très clairement par une femme. L'enfant est déjà assez grand et fort, parfois il pousse sa mère de l'intérieur, ce qui lui fait très mal. La fréquence des perturbations du masque reste la même: les médecins disent qu’à ce moment-là, la future maman devrait «attraper» au moins 10 mouvements du bébé en une demi-journée.

Si le bébé bouge beaucoup plus souvent ou si ses mouvements sont moins ressentis, vous devez immédiatement consulter un médecin. L'intensité accrue ou le manque de mouvement indique que le bébé éprouve certaines difficultés.

Les organes et les systèmes du bébé à la 35e semaine de grossesse sont formés et travaillent activement. Les glandes surrénales sécrètent des hormones responsables de l'équilibre des minéraux et de l'eau et du sel dans un petit corps.

Le tissu sous-cutané continue de s'accumuler, il est maintenant plus intense dans la région du hangar. À la naissance, le bébé deviendra beau et dodu, la peau est lisse, lisse, agréablement rose, les joues rondes, les poils plutôt longs. Cependant, il y a aussi des bébés presque chauves - tout cela est individuel.

Maintenant, votre puzozhitel a des soucis assez longs, et il peut même se gratter accidentellement. Le fait que la miette soit enroulée, et oui même à l'envers, ne lui procure absolument aucun inconfort. Mais le ventre peut apporter un certain nombre d'inconvénients maman.

Naissance à 35 semaines de gestation

Bien que le bébé ait déjà suffisamment grandi et que tous les systèmes vitaux du corps soient impliqués dans le travail, le moment de la naissance n'est pas encore arrivé. Bien entendu, pour que sa survie soit assurée et que la miette se développe normalement, la mère doit être informée. Voici quelques bébés. À la 35e semaine de grossesse, ils décident de ne plus s'attarder dans le ventre de leur mère et commencent agressivement à s’orienter vers un nouveau monde.

Il n’ya pas de raison particulière d’avoir peur et de s’inquiéter à cet égard: si la naissance a eu lieu à la semaine 35, le masik ne survivra pas seulement avec une grande probabilité, mais à l’avenir, son développement ne sera pas en retard avec des bébés nés à temps. Bien sûr, dans chaque cas individuel, tout cela est individuel, cependant, comme le confirme la pratique, la majorité des enfants âgés de 35 semaines vivent encore et grandissent assez bien avec le temps.

Au bout de 35 semaines, le bébé sait déjà comment respirer seul - la quantité de surfactant dans les poumons est suffisante. Tous ses organes et systèmes sont formés et développés. Dans certains cas, bien sûr, vous pourriez avoir besoin d’un séjour plus long des miettes à l’hôpital de maternité, éventuellement en étant connecté à des dispositifs de maintien de la vie. Le médecin déterminera si un entretien supplémentaire du bébé est nécessaire. Mais même dans ce cas, lorsque le bébé survivra après avoir accouché grâce à un soutien artificiel, il aura probablement le temps, à l'avenir, de se renforcer et de présenter les meilleurs indicateurs de développement.

Future maman

L'utérus aplatit un peu ses poumons, il a atteint son apogée: il s'élève à 15 cm au-dessus du nombril ou à 35 cm au-dessus de l'os pubien. La dyspnée peut parfois être très forte. S'il devient impossible de respirer, mettez-vous à quatre pattes et inspirez et expirez lentement plusieurs fois. Si, en cas de manque d'air, vos lèvres deviennent bleues et vos extrémités froides, appelez une ambulance et consultez.

Peut-être le bébé commencera-t-il à tomber un peu et vous remarquerez que la respiration devient plus facile. Cependant, ne vous inquiétez pas si cela ne se produit pas: de nombreux bébés ne descendent pas jusqu'à la naissance.

Porter un bébé devient plus difficile. Tu te lasses vite et tu ne peux plus marcher longtemps comme avant. C'est pourquoi vous essayez de ne pas partir trop loin de chez vous, mais les promenades quotidiennes devraient être une règle invincible pour vous - l'oxygène est vital pour un bébé.

Les médecins ne recommandent pas de faire de longs voyages et en particulier des vols à une période aussi tardive. Si vous devez aller quelque part, demandez l’aide d’un être cher et changez de position toutes les 15 minutes: levez-vous, marchez.

Le sommeil devient de plus en plus difficile. Les mictions fréquentes ne donnent pas de repos - essayez de ne pas boire beaucoup de liquide la nuit.

Douleur à la 35ème semaine de grossesse

Essayez de vous reposer autant que possible et de vous coucher avec tous les symptômes désagréables - se reposer et se détendre en position couchée sera désormais le meilleur moyen de lutter contre l'inconfort gênant.

Vous êtes probablement presque habitué à la présence quotidienne de douleurs dans le dos, le bas du dos et les jambes. Une charge importante sur le dos et les jambes, et même un centre de gravité fortement déplacé en raison d'un gros abdomen, provoque l'apparition d'une douleur. Vous avez sûrement eu le temps de noter que la douleur est exacerbée par un long séjour sur les jambes, votre activité physique excessive. Par conséquent, n'oubliez pas de porter un bandage prénatal, évitez les longs séjours sur vos jambes, essayez de décharger votre dos plus souvent. Des échauffements réguliers contribueront à réduire le risque d’exacerbation de la douleur: changez votre position corporelle plus souvent, buvez et réchauffez-vous toutes les 15 à 20 minutes.

Incluez des mouvements circulaires avec votre bassin dans le complexe «d'échauffement» - avec leur utilisation, vous pouvez réduire et même prévenir l'apparition de douleurs dans la région du sacrum, les cuisses. Mais, même si des douleurs sont présentes dans la région pelvienne et dans le périnée, elles devront en souffrir: de telles sensations sont associées à la préparation naturelle du corps à l'accouchement, lorsque les os du bassin se dispersent progressivement, préparant ainsi le passage du bébé par le canal utérin.

Si, pendant la grossesse, vous avez continué à travailler à l'ordinateur dans le même mode, ne soyez pas surpris de la douleur ressentie dans les mains, en particulier aux doigts et aux poignets. Dans le cas des hémorroïdes, vous devrez toutefois souffrir de douleurs dans la région de l'anus, tout en prenant des mesures pour les traiter.

Peut-être, de temps en temps, ils se rendront compte des maux de tête. La recette de leur retrait est la même: un lit et du repos, toujours dans une pièce sombre, fraîche et bien ventilée. Si le mal de tête est fort, épuisant, utilisez des compresses froides, demandez à votre conjoint de vous faire un massage de la tête.

L'inquiétude à propos de la naissance prochaine est également associée à l'inconfort commun apparent. Ne prenez pas de somnifère. Mieux vaut réveiller votre mari - laissez-le vous calmer. Écoutez la musique relaxante et calme, ne vous laissez pas aller la nuit Peu importe combien vous voulez vous allonger sur le dos, essayez de vous endormir à vos côtés. Des oreillers supplémentaires aideront à trouver la position la plus confortable pour dormir. Vous devrez peut-être même dormir à moitié assis, mais vous devrez supporter ce temps et trouver une solution pour vous-même. Très bientôt, les nuits risquent de devenir vraiment sans sommeil.

Estomac à la 35e semaine de grossesse: tire, fait mal, a coulé

Soyez prudent avec les douleurs abdominales: une sensation de traction dans l'abdomen, s'étendant dans le bas du dos, peut indiquer une naissance imminente. Normalement, les douleurs abdominales à la 35ème semaine de grossesse sont absentes. Cependant, les contractions utérines irrégulières - les soi-disant séances d'entraînement de Brexton-Higgs - sont devenues familières. Certes, s’ils ne souffraient pas auparavant de la douleur, ils peuvent maintenant être tout à fait tangibles. Observez l'intensité et l'intensité des contractions: si elles acquièrent une certaine périodicité, elles s'accompagnent d'une douleur croissante et, en particulier, dans ce contexte, du liquide amniotique est observé. Il est temps d'aller à l'hôpital.

Le prolapsus abdominal, l'un des précurseurs de l'accouchement rapide, survient généralement entre 36 et 38 semaines. Dans certains cas, l’estomac peut ne pas tomber du tout avant l’accouchement. Ou tomber plus tôt que d'habitude - à 35 semaines de gestation. Mais cela ne signifie pas que l'accouchement commencera dans les prochaines heures, une fois l'abdomen abaissé - les femmes peuvent attendre une semaine ou deux semaines avant de commencer le travail après avoir omis l'abdomen.

Lotissement

À la 35e semaine de grossesse, la nature des sécrétions vaginales peut légèrement changer: dans les sécrétions crémeuses, légèrement laiteuses, un mélange de mucus est observé. Ce sont des parties de la membrane muqueuse du liège qui, jusqu'à la fin de la grossesse, ferme le col de l'utérus, protégeant ainsi le bébé de la pénétration de pathogènes. Dans les phases finales, le col utérin se ramollit, le canal cervical s'ouvre progressivement, de sorte que le bouchon muqueux se sépare lentement en parties en sécrétions. Sortez le bouchon peut et tout - vous comprendrez que c'est arrivé, après avoir trouvé un caillot de mucus épais, peut-être, entrecoupé de traînées de sang. Si cela se produit, préparez-vous à une naissance rapide: la séparation du bouchon muqueux est l’un des précurseurs.

Attribution pathologique considérée de couleur verte, jaune, jaunâtre peu commune, écoulement avec un mélange de flocons, caillé ou moussant, écoulement avec une odeur piquante désagréable. Les changements dans la répartition dans cette direction indiquent le développement d'une infection génitale, qui s'accompagne généralement de démangeaisons et de brûlures au niveau du périnée, une inflammation des organes génitaux. Pour traiter la maladie, quel qu'en soit l'agent causal, elle doit être obligatoire, sinon vous risquez de la "partager" avec le bébé lorsqu'elle passe par le canal utérin.

Appelez immédiatement une ambulance si vous remarquez un mélange de sang dans les sécrétions, si l'écoulement est généralement sanglant. La séparation du sang des voies génitales indique un risque élevé de décollement du placenta, une pathologie grave et complexe pouvant même avoir des conséquences tragiques. En théorie, les saignements, en plus du détachement, peuvent également être un symptôme du placenta praevia. Cependant, cette pathologie est probablement déjà exclue une fois tous les examens et tests passés. Dans tous les cas, le sang du vagin est un symptôme défavorable: quand il apparaît, couchez-vous et appelez immédiatement l’ambulance.

Les mêmes actions nécessitent l’apparition de pertes liquides liquides, éventuellement jaunâtres ou verdâtres, de la part de la femme enceinte, qui est en fait du liquide amniotique. L'épanchement de liquide amniotique indique que l'accouchement commencera dans les prochaines heures. Il arrive que les eaux se déversent déjà sur le fond des contractions. Par conséquent, avec l'appel des médecins pour vous aider, n'hésitez pas. Notez que le liquide amniotique ne coule pas nécessairement en une fois: il se peut que le liquide amniotique fuie un peu. Ceci est possible en violation de la détérioration des membranes foetales. Mais même dans ce cas, ne retardez pas la visite chez le médecin, car si l'intégrité des membranes fœtales est perturbée, une infection peut pénétrer jusqu'au fœtus en une journée.

Échographie à la 35e semaine de grossesse

Pour déterminer si tout est normal avec les membranes fœtales, si le placenta fonctionne correctement, s'il existe des menaces pour le bébé, une échographie à la 35e semaine de grossesse aidera. Comme auparavant, avec l'aide de l'échographie, le médecin déterminera la taille du fœtus et son respect du terme, évaluera son rythme cardiaque, s'assurera de nouveau qu'il n'y a aucune pathologie ou anomalie de développement.

Lors de la réalisation de l'échographie, la qualité et la quantité de liquide amniotique doivent être prises en compte, le risque d'enchevêtrement par le cordon ombilical est exclu. Il vérifiera également l'utérus et la maturité du placenta: le placenta est encore au deuxième degré de maturité, mais la semaine prochaine, il passera au troisième degré.

Une fois de plus, la bonne culasse du bébé avant l’accouchement sera confirmée - mal de tête. Si le bébé n'accepte pas la position optimale, la question de la possibilité d'accouchement par césarienne sera examinée.

Très probablement, vous êtes déjà en congé de maternité. Mais sinon, il est fortement recommandé d'abandonner les ennuis et les tracas des travailleurs, si cela vous fatigue et vous rend nerveux.

Prenez soin de vous et de la prochaine naissance. Choses Dosoborite à l'hôpital, apprendre la technique de la respiration, effectuer des exercices pour soulager la douleur dans le dos et le bas du dos (mouvements circulaires du bassin dans différentes directions).

Assurez-vous de dire à votre enfant comment vous l'aimez et l'attendez, et assurez-le qu'ensemble, vous ferez un excellent travail.

Surtout pour beremennost.net - Elena Kichak

Jambes enceintes blessées

Pourquoi les jambes font-elles mal pendant la grossesse?

Ça fait mal... entre les jambes pendant la grossesse

Après l'accouchement

En marchant, le bassin peut devenir engourdi en raison de la pression exercée par l'enfant sur les terminaisons nerveuses. À ce stade, les ligaments pelviens et les articulations sont affaiblis avant l'accouchement.

Qu'advient-il du ventre à 35 semaines de gestation

L'estomac est déjà assez grand et cause beaucoup de désagréments à maman. L'enfant soule la poitrine et la mère a parfois du mal à respirer. À la fin de cette semaine, le ventre tombera et la femme deviendra beaucoup plus facile.

La ligne sombre sur le ventre divise le ventre en deux moitiés. Le nombril fait saillie vers l'extérieur.

La peau démange car elle est très étirée. Pour réduire les démangeaisons, la peau est enduite d'huile d'olive ou d'un hydratant contre les vergetures.

L'enfant n'est plus avec une force telle qu'avant bat et pousse maman. Ses mouvements ne sont plus si actifs à cause d'un espace trop petit. Vous pouvez sentir le hoquet bébé. Habituellement, à la 35e semaine, l’enfant est déjà finalement placé dans la position dans laquelle il va naître.

Utérus

La taille de l'utérus a atteint 33 à 35 cm sur une période de 35 semaines, à partir de la symphyse pubienne, sa hauteur atteignant 35 cm et sa partie supérieure à 15 cm au-dessus du nombril.

Lorsque le bébé descend de plus en plus bas dans le canal de naissance, la femme peut ressentir des contractions de l'utérus. Dans le même temps, le col utérin se rétrécit, se dilate et s'ouvre jusqu'à 10 cm, ce qui provoque l'apparition de contractions et de sensations très désagréables.

35 semaines, c'est déjà assez long. Beaucoup de femmes enceintes connaissent des sensations d'inconfort: elles tirent le bas de l'abdomen et font mal aux jambes. Le bébé est déjà assez grand et son ventre est déjà très encombré. Par conséquent, l'estomac de la mère est dans un état de tension. Certaines mamans ont une sorte de pétrification de l'abdomen. Et en plus de tout le gonflement des jambes et de la sensation de fatigue - tout cela est capable de renverser.

Pour éviter ces symptômes, les médecins vous conseillent de suivre un certain nombre des recommandations suivantes:

  • vous ne pouvez pas être dans une position, vous devez marcher toutes les 10-20 minutes;
  • ne buvez pas beaucoup de liquides pour éviter l'enflure des membres;
  • le matin et pendant la journée, des exercices spéciaux doivent être effectués pour les femmes enceintes;
  • bien manger pendant la journée.

À la fin de cette semaine, la mère se sentira beaucoup plus à l'aise: l'estomac commencera à tomber. Il sera beaucoup plus facile pour une femme de respirer, son essoufflement n'apparaîtra pas si souvent. Mais il y aura un autre problème - la future mère va uriner plus souvent.

Décharge à 35 semaines de gestation

La décharge est normale, sans odeur, modérée, ayant une teinte claire ou laiteuse. Sur le long terme, l'écoulement peut devenir plus muqueux. Cela est dû au fait que du vagin peut être du mucus, qui recouvre l'utérus tout au long de la grossesse.

Une couleur de décharge jaune ou grise, semblable au fromage cottage, avec une odeur âcre devrait être une raison de consulter un médecin. Ceci est susceptible d'indiquer une infection du tractus génital. La cause la plus courante de ces symptômes est le muguet. Après le diagnostic, le médecin prescrit un traitement. Il est impératif de se débarrasser de la maladie car il existe une forte probabilité que l’enfant soit infecté lorsqu’il passe par le canal utérin.

Les taches peuvent être un signe de détachement du placenta. Cette condition est une occurrence dangereuse d'hypoxie chez un enfant. Une autre raison de l'apparition de sang du vagin, ainsi que l'apparition d'un écoulement aqueux - le début du travail.

Observations médicales, tests et examens nécessaires

Les tests suivants sont prescrits pour une période de 35 semaines:

  • échographie, qui évalue l’état du placenta, la quantité de liquide amniotique et sa qualité, la taille et le poids de l’enfant, sa position dans l’utérus, le rythme cardiaque du bébé, le système d’approvisionnement en sang;
  • test sanguin pour le SIDA;
  • analyse d'urine;
  • un frottis vaginal pour évaluer la microflore à la veille du passage dans le canal génital.

Une fois par semaine, une femme enceinte est obligée de consulter un médecin. Dans ce cas, la mère mesure la pression artérielle, pèse, mesure la hauteur du fond de l'utérus et du pourtour abdominal, écoute le rythme cardiaque de l'enfant.

Pour une période de 35 semaines avec le sexe, il est certainement préférable d'attendre. Il n’est pas nécessaire de déranger l’enfant, d’autant plus que l’utérus se prépare déjà pour la prochaine naissance. De plus, le sperme masculin tend à détendre l'utérus et à stimuler ainsi le début du travail. Le tractus génital est maintenant très vulnérable et peut facilement infecter l'infection. Même si les partenaires sexuels sont protégés.

Pouvoir

La future mère pendant 35 semaines ne devrait pas trop manger. Il est recommandé de fractionner les repas en répartissant votre alimentation afin d'éviter des conséquences désagréables. Il est préférable de manger un peu, en petites portions, jusqu'à 6-7 fois par jour.

Il est nécessaire de minimiser l’utilisation des aliments suivants: muffins et produits à base de farine, gâteaux, pâtisseries et autres sucreries. Le menu d'une femme enceinte doit ressembler à celui des enfants - sans plats frits, fumés ni trop salés. Vous ne pouvez pas manger d'aliments qui provoquent des allergies: chocolat noir, cacahuètes, dans une quantité incommensurable d'agrumes. Indésirable et fruits de mer. L'enfant peut être allergique à ces aliments après la naissance. Vous ne pouvez pas aussi manger de la nourriture épicée, des fruits exotiques. Il est préférable de privilégier les produits connus pour cette zone de résidence.

Il est recommandé aux femmes enceintes d’utiliser autant que possible des légumes et des fruits frais, des céréales, des soupes et du bortsch sur un bouillon de légumes. Buvez de meilleures compotes, pas de thé fort, d’eau plate, de boissons non gazeuses. Préférez de préférence le lait et les produits laitiers, les variétés de poisson et de viande faibles en gras et d'autres aliments sains.

Il est nécessaire de surveiller le poids. Et pour ne pas penser constamment à la nourriture, il est préférable de planifier toute la journée pour avoir le temps de se promener dans le parc, d'assister à des consultations prénatales et à des cours de maternité. Achetez des produits mieux pour instruire leurs proches et leurs proches.

Que faire cette semaine

  • faire la dernière échographie prévue, si la femme ne l’avait pas faite auparavant;
  • assister à des cours pour préparer la prochaine livraison;
  • décider de l'hôpital et apprendre les règles d'admission;
  • préparer tous les documents nécessaires à l'hôpital;
  • ramasser des objets et des documents à l'hôpital.

Si une femme enceinte n’a pas encore pris son congé de maternité, il est temps de le faire.

Dangers et complications

Les complications suivantes de la grossesse peuvent survenir au cours de la 35ème semaine de grossesse:

  • toxicose tardive (hypertension, maux de tête et vertiges);
  • écoulement sanguin du vagin (décollement ou placenta praevia);
  • eau haute ou basse.

La cause de toutes les pathologies pendant la grossesse est due à diverses maladies de la future mère (anémie, maladies des reins et des vaisseaux sanguins, ainsi que tabagisme pendant la grossesse, gain de poids important).

Le poids des plus grandes périodes de grossesse doit être soigneusement contrôlé. La prise de poids maximale ne doit pas dépasser 300 grammes. La quantité de liquide que vous buvez ne doit pas dépasser un litre et demi par jour.

Si les complications de la grossesse ci-dessus surviennent, vous devriez consulter un médecin. Avec de telles complications, une femme est généralement placée dans un service d'hospitalisation ou une maternité.

Trucs et astuces

Les recommandations suivantes seront utiles à la 35ème semaine de grossesse:

  • devrait vous protéger du stress et des irritations;
  • besoin de maintenir une attitude positive;
  • surveiller la quantité de mouvement du bébé (10 fois en 12 heures);
  • contrôler votre poids;
  • surveiller l'état des bras, des jambes et de l'abdomen;
  • vous ne devriez pas avoir de relations sexuelles ces dernières semaines pour éviter l’infection du canal de naissance ou provoquer un accouchement;
  • essayez de ne pas tomber malade avec le rhume et d'autres infections;
  • porter un bandage - ceinture qui soutient le ventre;
  • être plus souvent en plein air;
  • dors sur le côté gauche;
  • n'utilisez pas beaucoup de liquide la nuit;
  • Il est recommandé de dresser une liste et de préparer les objets et objets nécessaires à l'hôpital.

35 semaines de grossesse est une période longtemps attendue d'humeur positive et de confiance en soi. Il est préférable pour une future mère de regarder un bon film, d'écouter de la musique calme, et il n'est pas nécessaire de négliger sa propre voix. Les bébés aiment toujours les chansons de leur mère et, après la naissance, ils seront heureux d’écouter sa voix.

Bientôt la fin de la grossesse arrivera, vous devriez donc profiter de cette condition correctement. On peut obtenir une confiance totale en communiquant avec les mêmes mères en suivant des cours sur les femmes en travail.

35 semaines de grossesse

Douleur aux os ou aux muscles entre les jambes. - Une grossesse réussie - Babyblog.ru

Pendant tout le quatrième mois, mes os se sont dispersés et les ligaments ont été étirés dans le premier B, il n'est donc pas trop tôt :)

Hani Bani J'étais en ligne il y a 22 minutes Russie, Moscou

Oh, mes 3 semaines déjà fait mal, je pensais que c'était normal et les os ont divergé, mais il s'avère qu'une autre symphysite se produit (((

Yulia J'étais en ligne Février 8, 2015, 15:02 Russie, Moscou

Eh bien, je n'ai que le deuxième jour, si la douleur ne passe pas rapidement, alors je vais aller chez le médecin avant l'heure fixée, parce que moi à elle seulement à la fin du mois de mars.

Ekaterina J'étais en ligne Janvier 11, 11:46 Russie, Stavropol

J'ai aussi dispersé les os, et parfois même maintenant. Certes, cela a commencé après 35 semaines. Mais toujours individuellement

37 semaines de grossesse font mal entre les jambes - causes, conséquences, traitement!

Les jeunes mères confirmeront que la grossesse est un processus si particulier dans lequel une maladie commence constamment à tomber malade. Cela est dû aux énormes changements qui se produisent dans le corps au cours des premiers jours de l'accouchement. Par conséquent, on considère que la douleur est un compagnon normal de la grossesse.

Les experts dissipent ce mythe, affirmant que la grossesse n’est pas toujours accompagnée de douleur. Pour rassurer les futures mamans, il convient de préciser: tout dépend de quoi et quand ça commence à faire mal. Plus souvent que les mères enceintes ne se tournent vers les médecins se plaignent de l'inconfort au niveau du périnée, qui commencent la semaine 35-37. Pour savoir s'il va bien, aider une idée générale de ce qui se passe avec le fœtus dans le corps de la future mère sur ce terme.

37 semaines de grossesse

Traditionnellement, le terme de chaque grossesse pris pour calculer les neuf premiers mois, mais les 37 semaines de grossesse - c'est le début du dixième mois. Le fait que la période idéale de gestation est de 280 jours - que, durant cette période, le bébé a le temps pour arriver à maturité et développer à la naissance. Un mois d'obstétrique comprend 28 jours, soit 4 semaines.

Par conséquent, 280 jours correspondent à 10 mois gynécologiques avec lesquels les obstétriciens ont recours au calcul de la période d'accouchement. Pour les citoyens ordinaires, cela représente un peu plus de 9 mois civils. À 37 semaines, on peut demander à un bébé d'allumer une lumière n'importe quel jour. C'est le moment le plus stressant et le plus attendu.

Foetus avant la naissance

À la semaine 37, le tout-petit est prêt à naître selon toutes les indications. Au cours de cette période, le bébé est déjà une personne absolument unique, il a:

  • caractéristiques en forme;
  • cartilage nasal et auditif durci.

Chaque semaine, la taille du bébé augmente d'environ un centimètre.

Qu'est-ce qui se passe chez la mère

À la dixième semaine de grossesse, la future mère est réellement prête pour les futures naissances, comme en témoigne une augmentation significative de la quantité de lubrifiant d'origine produite. Au cours de la 37e semaine, le prolapsus abdominal se produit généralement et les séances d’entraînement commencent à se produire. Strictement parlant, ils commencent plus tôt, mais à ce moment-là, ils deviennent plus fréquents. Normalement, ils devraient être indolores et non systématiques.

Causes de douleur périnéale à la 37e semaine de grossesse

À ce stade, les futures mamans consultent très souvent des médecins qui se plaignent de douleurs aiguës entre les jambes. Il peut y avoir plusieurs explications à cela.

  1. Omission de l'abdomen. La tête du bébé commence à exercer une pression assez forte sur les os du bassin de la femme, ce qui provoque un inconfort important. L'enfant exerce également une pression importante sur les muscles et les ligaments, qui s'accompagne de sensations douloureuses.
  2. Discordance des articulations de la hanche. C'est un processus plutôt désagréable, car son compagnon est une forte douleur lancinante dans les jambes et le périnée. Parfois, ces signes peuvent indiquer une condition dangereuse du corps, associée à une préparation immédiate à l'accouchement.
  3. Menu mal compilé. La future maman doit faire très attention à son alimentation car la douleur dans les intestins est désagréable dans le périnée.
  4. Serrant le nerf sciatique. Dans une telle situation, il sera très difficile à la future mère de se lever et se coucher. Il faut avoir de la patience et attendre que le bébé prenne une position différente. Dans tous les cas, cette douleur passera après l'accouchement, si le périnée ne se rompt pas. Certaines femmes enceintes commencent à porter un pansement lorsqu'elles pressent le nerf sciatique, mais ne le font pas sans consulter un médecin.
  5. Les varices du périnée induisent également des sensations douloureuses. Habituellement, dans une telle situation, le gynécologue prescrit le traitement approprié avec des médicaments.
  6. Relâchement des ligaments.

Douleur dans les périodes antérieures

Si la future maman souffre de douleur entre ses jambes avant 37 semaines de gestation, dans ce cas, vous devez toujours consulter un gynécologue. Pendant une telle période, la douleur peut être un signe de complications possibles et doit être contrôlée à l'aide de préparations spéciales.

Une douleur vive et constante dans certains cas est une indication de la menace de fausse couche spontanée. Parfois, des experts expliquent les sensations douloureuses avec l'excès de kilogrammes d'une femme enceinte, ce qui nécessite également un contrôle supplémentaire.

Que faire pour soulager la douleur

Alors, vous commencez par le fait que le premier signe de la douleur devrait consulter un médecin afin qu'il a identifié la source et la nature de la douleur. Si un spécialiste confirme que les sensations douloureuses sont liées aux processus naturels et ne représentent aucune menace pour la santé du bébé, alors maman peut réfléchir à la façon de s'en débarrasser.

Cause de la douleurVaricose ou dilatation Sélection de bas de compression spéciaux ou de terrains de golf spéciaux pour soulager les jambes. Traitement médicamenteux. Il est souvent organisé à l'avance pour ne pas mettre en danger le corps de la future mère. C'est pourquoi il est si important de connaître la prédisposition d'une femme à cette maladie. Effectuez des exercices physiques spéciaux, de manière à ce que les jambes soient au-dessus de la tête (pour cela, elles sont placées sous un rouleau ou une couverture.) Effectuez les tâches ménagères en position assise. ration individuelle chez le médecin Tension musculaire Relaxation adéquate, car la tension est le plus souvent associée à un fond émotionnel. Il est important de vous adapter au fait que toute douleur est temporaire et qu'un miracle de naissance nous attend.

Manifestations externes de 37 semaines de grossesse

Il est très important de comprendre à quel point la douleur est naturelle et normale avant l’accouchement, car elle est associée à des causes physiologiques. Pour faciliter les mouvements du bébé, le segment inférieur de l'utérus se détend, à la suite de quoi l'organe commence à tomber. Des douleurs constantes au niveau du périnée modifient la démarche de la future maman - elle commence à marcher comme un canard.

La raison en est simple: la femme déplace le centre de gravité et doit donc réfléchir à la manière de maintenir l'équilibre. Pour cela, il est nécessaire de répartir le poids du corps de manière légèrement différente. Si maman n'a jamais accouché, une promenade amusante durera environ quatre semaines avant l'accouchement. Chez les mères qui accouchent à nouveau, l'estomac tombe assez tard, de sorte qu'elles se transforment en "canards" juste avant la naissance.

Probabilité de livraison à 37 semaines

Le plus souvent, à cette époque, les femmes donnent naissance à des jumeaux ou à des jumeaux répétés. Chez les mères avec la première grossesse, la probabilité est extrêmement faible. Cependant, cette situation est également très réelle. C’est pourquoi, à partir du dixième mois de grossesse, vous devez commencer à préparer activement le voyage à la maternité.

Il est très important d'écouter attentivement votre corps et de suivre les précurseurs de l'accouchement. Cependant, vous ne devriez pas pénétrer dans l'hôpital dès le premier signe. Habituellement, à propos de l'accouchement prochain, dites le travail avec une fréquence de 5 minutes. Dans cet état, vous pouvez manger quelque chose avec des aliments légers et commencer à vous engager dans des exercices de respiration.

Les naissances survenant à la 37e semaine de grossesse ne sont pas considérées comme prématurées. Le processus est donc identique à celui des naissances ordinaires: le placenta "vieillit", il ne peut plus fournir au bébé les substances nécessaires à la vie. Il "décide" donc de naître. Le corps de la mère réagit avec sensibilité à toutes les actions du bébé en produisant des hormones, qui deviennent la cause du travail et du travail.

Ça fait mal entre vos jambes. - La santé de la future mère et du bébé - Babyblog.ru - Ça fait mal entre les jambes pendant la grossesse

ça me fait mal aussi. probablement presque un mois maintenant.

Les ligaments entre les jambes font mal de l'intérieur. mais pas pubis. Il semble dire tout ce qui élargit les os du bassin alors.. je ne sais pas.

Marina J'étais en ligne Janvier 29, 2015, 15:45 Russie, Moscou

J'étais tellement. Straight était très malade. Comme s'ils m'avaient mis sur le clivage pendant deux heures. Et comme la naissance approchait, c'était plus fort. Même sortir du lit était douloureux.

• Banshee • J'étais sur le site le 2 juin 2014 à 15:46 en Russie, à Glazov

Les filles, accidentellement trouvé ce post. J’ai commencé la même chose à partir de 26 semaines environ et chaque semaine cela me fait de plus en plus mal que, le matin, je tombe comme un chignon de mon lit, de sorte que Dieu nous en garde, c’est à nouveau douloureux (-.

Une chose me fait peur, comme dans la naissance que vous avez vécu. Je ne peux pas imaginer comment faire des tentatives, je ne peux tout simplement pas lever les jambes à cause de cette douleur (

Regina J'étais sur le site le 28 mars 2015 à 17h06 Russie, Moscou À la naissance, je ne me souvenais pas de la douleur entre les jambes, il y avait quelque chose sur lequel se concentrer. par exemple, douleurs pendant le travail. brrrr

Douleur dans les jambes pendant la grossesse. Douleur entre les jambes, douleurs des muscles, des mollets et des os.

La douleur aux jambes pendant la grossesse (particulièrement au troisième trimestre) chez certaines femmes est un symptôme aussi commun que la faiblesse du matin, la fatigue ou les maux de dos. Heureusement, une telle maladie disparaît généralement avec l'accouchement. Cependant, pendant votre grossesse, les questions sur ce qui peut causer des douleurs dans les jambes et comment les soulager peuvent vous intéresser.

Pourquoi les jambes font-elles mal pendant la grossesse?

Considérez les causes les plus courantes de douleur à la jambe pendant la grossesse. Puffiness

Avec le début de la grossesse dans le corps d'une femme augmente la production de certaines hormones, ce qui conduit à la rétention de liquide. À son tour, c'est la cause des poches. Mais pendant la grossesse, le corps a besoin de plus de liquide, car avec son aide, les nutriments nécessaires à la croissance et au développement sont livrés au bébé.

En général, l'excès de liquide s'accumule dans la partie inférieure du corps - pieds, jambes, cuisses. En effet, la croissance de l'utérus exerce une pression sur les veines qui transportent le sang des extrémités inférieures. Il est à noter que les vaisseaux sanguins des jambes sont plus petits que ceux de la partie supérieure du corps. Ainsi, en raison du blocage partiel du flux sanguin, le fluide est retenu dans les jambes, ce qui provoque des poches. La boursouflure peut s'accompagner d'un inconfort sous forme d'inconfort, voire de douleur.

Comment faire face aux poches? Exercices pour les jambes enceintes

Afin de vous débarrasser de l’inconfort et des douleurs aux jambes causés par l’enflure, essayez ce qui suit:

1. Essayez de lever vos jambes plus souvent. Si possible, faites cet exercice: allongez-vous sur le dos, soulevez vos jambes à 30 cm du sol ou du lit (vous pouvez préparer un support à l'avance pour ne pas garder vos jambes sur le poids), maintenez pendant 15 à 20 minutes dans cette position. Cet exercice aidera à assurer la sortie de sang des jambes et à soulager les poches.

2. Faites des exercices de rotation: assoyez-vous sur une chaise, soulevez une jambe, effectuez 10 mouvements de rotation de la cheville, d'abord à gauche, puis à droite. Faites la même chose avec la deuxième jambe. Répétez 10 fois.

3. Après avoir pris une position allongée ou semi-assise confortable, levez les jambes au-dessus du niveau de votre cœur. Vous pouvez attacher de la glace à l'intérieur de la cheville pendant un moment. Maintenez cette position pendant 15 minutes.

Afin de réduire le risque d’enflure, essayez de dormir sur le côté et non sur le dos - ceci aide à réduire la pression exercée sur la veine cave, la plus grande veine menant au cœur. Sinon, la pression sur ce vaisseau sanguin ralentira le retour du sang des membres inférieurs.

Autre astuce: n'essayez pas de réduire les poches en refusant de boire, car la déshydratation ne fera qu'aggraver la situation. Surveillez attentivement votre poids: l'excès de poids contribue non seulement à l'apparition de poches, mais entraîne également d'autres problèmes de santé.

Si le gonflement des jambes est typique de la grossesse, en cas de gonflement du visage ou des mains, en particulier en cas de symptômes associés tels que maux de tête, vision floue ou gain de poids de plus de 400 grammes par jour, vous devriez consulter un médecin dès que possible.

Ii. La charge sur les muscles des jambes. Les spasmes

En plus de l'enflure, les femmes enceintes se plaignent également de crampes dans les jambes, qui provoquent également des douleurs et un inconfort important. Le plus souvent, des spasmes sont observés chez les veaux. Les crampes dans les jambes peuvent être dues à un stress accru, à un manque de calcium et à un excès simultané de phosphore dans le corps d'une femme enceinte. Les crampes se produisent surtout la nuit pendant le sommeil, lorsque les jambes «bougent» de la charge quotidienne.

Pour prévenir de telles crampes comme suit:

  • Révisez votre alimentation et réapprovisionnez-la avec des produits laitiers riches en calcium.
  • Améliorer la circulation sanguine: il suffit de faire une promenade de 15 à 20 minutes le soir.
  • Essayez de ne pas rester assis ou debout pendant longtemps, car cela conduit à une accumulation de liquide et à une sensation de lourdeur dans les jambes.

Comment se débarrasser des crampes si elles sont déjà venues?

Si vous ressentez déjà des crampes, vous pouvez soulager la douleur en appliquant de la chaleur (par exemple, une bouteille d'eau tiède) à l'endroit du spasme ou en étirant le mollet. Le meilleur moyen de se débarrasser des crampes est de «s'en sortir». Cependant, si des spasmes musculaires se produisent la nuit et que vous ne voulez pas vous lever du lit, vous pouvez simplement masser les œufs avec les deux mains en bougeant lentement du genou aux orteils.

III. Varices

Si vous avez mal aux jambes pendant la grossesse, mais que vous ne voyez ni gonflement ni crampes, la cause de cette douleur peut être une dilatation des veines - varices. Chez les femmes enceintes, le volume sanguin augmente de 40%, ce qui entraîne une augmentation de la pression sur les parois des vaisseaux sanguins. En conséquence, les veines sont tellement tendues que leurs valves s’arrêtent normalement. De ce fait, du sang en plus grande quantité que nécessaire entre dans la veine, provoquant des varices. Les varices sont particulièrement à risque pendant la grossesse lorsque les femmes font de l'embonpoint, ainsi que celles qui passent beaucoup de temps debout au travail.

Douleur, lourdeur dans les jambes, fatigue, pression - les symptômes typiques des satellites des varices. En règle générale, à la naissance d'un enfant, ces symptômes s'atténuent, mais ils ont tendance à augmenter à chaque nouvelle grossesse.

Comment prévenir les varices pendant la grossesse?

Pour minimiser les risques de développer des varices, vous devriez mener une vie plus active. "Antidote" particulièrement efficace contre les varices:



Article Suivant
Paresthésie