Arthrite du pied - symptômes, causes et traitement


Les pathologies telles que l'arthrite des articulations du pied sont très courantes dans la population et représentent tout un groupe de pathologies qui combinent la défaite de la nature inflammatoire des articulations des parties du pésus, du tarse et des phalanges des orteils.

Cette maladie provoque une grande gêne due à la douleur et à l'inflammation des articulations du pied. Ce n’est pas facile, car les patients consultent souvent un médecin alors que la maladie ne leur permet pas déjà de vivre en paix, c’est-à-dire qu’elle a déjà acquis une forme chronique.

Par conséquent, chaque personne, en particulier les personnes de plus de 35 ans, devrait connaître les causes de cette maladie, les symptômes de sa manifestation et savoir s’il est possible de réduire les sensations douloureuses à la maison lorsque l’arthrite des orteils s’est fait sentir.

Raisons

Pourquoi l'arthrite du pied se produit-elle et de quoi s'agit-il? L'arthrite du pied est une maladie qui provoque des modifications du liquide synovial et une inflammation des articulations. En raison de l'arthrite, la quantité de liquide synovial augmente plusieurs fois, entraînant la formation de tumeurs. Quant au processus inflammatoire, il peut être provoqué à la fois par une infection externe en cas de blessure et par un effet interne.

De nombreux facteurs peuvent provoquer le développement du processus inflammatoire, mais le plus souvent, cette pathologie affecte les articulations en raison de tels facteurs:

  1. La goutte En raison de cette pathologie, l'excrétion d'acide urique est perturbée? et aussi le dépôt de sels dans les articulations
  2. La polyarthrite rhumatoïde. C'est une maladie auto-immune. Il progresse après que l’immunité humaine commence à prendre comme cellules étrangères les cellules situées dans le tissu cartilagineux.
  3. Arthrose. Il apparaît en raison de l'apparition d'un processus inflammatoire dégénératif secondaire, dans lequel l'articulation du cartilage est détruite.
  4. Arthrite réactive. En règle générale, il ne se forme qu’après le transfert de maladies infectieuses.
  5. Formes d'arthrite post-traumatiques et infectieuses. Se produisent après des blessures ou des infections.

Un schéma thérapeutique est défini en fonction de la cause et de la gravité des symptômes de l'arthrite du pied.

Symptômes de l'arthrite du pied

En règle générale, l'arthrite du pied, quelle qu'en soit la cause, présente des symptômes similaires, mais dans chaque cas, vous pouvez également identifier certaines caractéristiques inhérentes à un type particulier de maladie.

À cet égard, un rhumatologue devrait traiter du diagnostic complet de l'arthrite, car cela nécessite une longue liste de méthodes de diagnostic supplémentaires. Mais le patient à la maison est juste assez de signes communs pour suspecter le problème et demander l’aide d’un médecin.

Par conséquent, nous énumérons les symptômes communs de l'arthrite du pied:

  • douleur en marchant;
  • gonflement et augmentation de la température locale dans la région de l'articulation touchée;
  • restriction de la mobilité normale;
  • déformation du pied lui-même;
  • malaise général.

Les premiers signes d'arthrite du pied sont associés à une accumulation de liquide dans la cavité articulaire, entraînant une lésion des tissus mous environnants. Au début, le liquide sera séreux et s'il y a une infection ou une blessure, il peut y avoir des accumulations de pus ou de sang.

Arthrite du pied: photo

Comme nous avons l’arthrite des doigts sur le pied, nous proposons des photos détaillées.

Traitement de l'arthrite du pied

Dans le cas de l'arthrite du pied, le traitement est simplement nécessaire et vise principalement à réduire les symptômes, à éliminer les processus inflammatoires et à restaurer les zones endommagées. C'est pourquoi il est complexe et comprend plusieurs composants.

Tout d’abord, il s’agit du traitement médicamenteux, qui comprend les médicaments suivants:

  1. Les anti-inflammatoires non stéroïdiens - peuvent réduire l'intensité de la douleur, éliminer l'inflammation.
  2. Chondroprotecteurs - aident à prévenir la destruction du cartilage tout en contribuant à sa restauration.
  3. Antibiotiques - ils sont nommés pour déterminer la cause d’une nature infectieuse.

Les traitements auxiliaires comprennent:

  • ponction de l'articulation touchée;
  • physiothérapie;
  • exercices thérapeutiques;
  • une alimentation riche en vitamine E
  • appareils orthopédiques spéciaux;
  • Cure thermale, thérapie de boue.
  • traitement chirurgical.

Le résultat final d'un ensemble de mesures thérapeutiques est toujours la restauration de la fonction de la jambe malade. Le traitement de l'arthrite du pied comprend:

  • élimination du processus inflammatoire (général ou local);
  • changements dans la réactivité immunologique du corps;
  • restauration de la fonction des articulations du pied;
  • traitement de la maladie sous-jacente (si elle est la cause de l'arthrite).

Parmi les médicaments contre l'arthrite, on utilise les anti-inflammatoires non stéroïdiens (AINS), les chondroprotecteurs, les antibiotiques. Les AINS (indométhacine, ibuprofène, salicylates) inhibent l'inflammation, ainsi que la fièvre, la douleur et le gonflement.
Dans diverses formes d'arthrite du pied, il est recommandé de désigner des formes d'AINS ayant des effets anti-inflammatoires et analgésiques orales, parentérales et locales. Des antibiotiques sont prescrits pour établir le caractère infectieux de l'arthrite.

De plus, nous pouvons recommander certains remèdes populaires, mais nous ne devons pas oublier que ce n'est pas une panacée et que l'utilisation de ces remèdes à elle seule, bien sûr, ne causera pas de préjudice, mais ne pourra que déclencher la maladie.

  1. À la maison, les décoctions de conifères, les applications de plâtre à la moutarde, les compresses de racines de raifort hachées, les navets et les radis sont utilisés pour réchauffer les articulations.
  2. Pour une douleur dans les articulations, préparez une pommade au miel et à la momie. Prenez 100 grammes de miel et 0,5 gramme de momie, tout est mélangé. Les enveloppes sont faites la nuit et prennent également la composition à l'intérieur. Continuez donc 10 jours avec une pause de trois jours. Cela prendra 2-3 cours.

Les patients atteints de goutte ont le plus souvent besoin d'un régime alimentaire contre l'arthrite. Ils ont besoin d'aliments qui ne contiennent pas de purines. Ce sont des céréales à grains entiers (le mil est particulièrement bon), des légumes (à l'exception de l'oseille et de la rhubarbe), des fruits et des légumes verts. Il est formellement interdit les sous-produits, hareng, viandes fumées, saindoux, fromages épicés et vieillis, alcool (il peut provoquer de nouvelles crises de goutte). Le régime alimentaire pour l'arthrite implique de boire beaucoup d'eau de bonne qualité et de thé vert.

Gymnastique

Le traitement de l'arthrite des orteils n'est pas complet sans thérapie par l'exercice. À la maison, vous pouvez effectuer les exercices suivants:

  1. En prenant une position confortable, pressez et desserrez les orteils de manière rythmique et rapide (au moins 20 fois).
  2. En saisissant le pied avec ses mains, pliez et redressez alternativement les orteils; pour effectuer des étirements et des mouvements circulaires avec vos doigts.
  3. Faites rouler un ballon ou un haltère sur le sol pendant 5 à 10 minutes.
  4. Debout sur de petits cailloux ou des petits pois, passez d'un pied à l'autre.
  5. Pliez le dos du pied et pliez en arrière.
  6. Montez lentement sur les orteils et tombez sur les talons (15-20 fois).

Les procédures physiques (aimant, diadynamiques, amplipulse, thérapie à la paraffine) sont effectuées en conjonction avec des exercices de thérapie physique. Ces activités ne sont réalisées que dans la phase de rémission (rémission) de l'arthrite. Initialement, la charge sur le pied est minimale et n’est exercée qu’en position couchée. Ensuite, la complexité des exercices augmente et on propose au patient de marcher avec les changements de pieds caractéristiques du talon aux pieds et au dos.

Prévention

Pour l’arthrite du pied, la prophylaxie comprend les règles simples suivantes:

  • surveillez de près l'état des pieds et portez des chaussures confortables;
  • protégez vos pieds de diverses blessures et tensions;
  • soigner les maladies chroniques jusqu'au bout;
  • garder une trace du poids corporel, lorsqu'un régime alimentaire particulier aidera;
  • faites attention à l'état des reins;
  • effectuer des exercices thérapeutiques spéciaux;
  • non fumeur

Dans le même temps, il est conseillé aux patients d'effectuer régulièrement des exercices de gymnastique thérapeutique, de réduire la charge sur les articulations du pied, d'effectuer une correction nutritionnelle et, avec l'autorisation du médecin traitant, d'utiliser certaines méthodes de la médecine traditionnelle.

Prévisions

Pour le traitement de l'arthrite du pied, le pronostic dépend du degré de négligence de la maladie, ainsi que de la justesse du traitement choisi. S'il était possible de commencer le traitement à temps, le pronostic est généralement favorable. Si les articulations sont gravement enflammées et qu'une grave déformation des pieds s'est développée, le traitement sera alors très douloureux et ne produira peut-être pas l'effet escompté: risque de boiterie, de troubles de la marche et même d'incapacité.

Arthrite des orteils

L'arthrite des orteils est une maladie rhumatoïde, un processus inflammatoire qui conduit à la défaite du gros orteil et, si elle n'est pas traitée, elle affecte tous les orteils environnants.

Cette pathologie est une conséquence d'autres maladies systémiques: rhumatismes, psoriasis, lupus érythémateux, troubles métaboliques.

L'arthrite affecte une articulation, ou plusieurs à la fois, en localisant tous les orteils. Le stade précoce de la maladie est traité avec succès.

Si l'on ne traite pas l'arthrite, la maladie commence à progresser, la mobilité des articulations sera perturbée, les pieds se déforment et il en résulte une invalidité.

Pourquoi l'arthrite se développe dans les orteils?

L'arthrite n'est pas une maladie indépendante. En règle générale, ceci est une conséquence des autres maladies existantes dans le corps.

L'arthrite peut développer:

  • Après un ARVI antérieur, grippe, à la suite de la présence de micro-organismes qui se sont déposés dans les cavités articulaires;

Le système immunitaire réagit au corps étranger, entraînant une inflammation de l'articulation.

  • Si le patient a la syphilis, la gonorrhée, la tuberculose;
  • Si, en raison de la goutte, le métabolisme est perturbé, des cristaux d'acide urique se sont accumulés dans les articulations, le tissu conjonctif s'est enflammé, de l'arthrite s'est développée sur le gros orteil.
  • Avec des ecchymoses, des blessures subies plus tôt;
  • Avec l'échec de l'immunité, la perception du tissu conjonctif en tant qu'antigène;

Une telle interaction détruit et enflamme inévitablement les tissus.

Comment comprendre que vous souffrez d'arthrite du pouce?

Le médecin peut détecter une arthrite dans les jambes et poser un diagnostic intermédiaire dès le premier examen visuel.

Premièrement, des douleurs apparaissent dans les articulations, aggravées par la soirée précédant le coucher, lorsque les articulations sont détendues, y compris pendant leur dormance.

Dès le lendemain, l'articulation et le pouce deviennent enflés, gonflés, rougissent, la température sur la zone touchée augmente.

1) L’arthrite causée par la goutte localise généralement le gros orteil.

Les cristaux d’acide urique accumulés dans l’articulation provoquent une douleur insupportable, aggravée au cours de la marche, des doigts fatigués.

2) L'arthrite provoquée par l'ostéomyélite ou la destruction du cartilage des articulations provoque des douleurs lors de la marche, un gonflement de la jambe ou du pouce, entraînant une raideur des mouvements, généralement après un repos.

3) L’arthrite rhumatismale entraîne la défaite de toutes les articulations.

Étant continuellement enflammées, les articulations se déforment avec le temps, elles font mal même au repos.

Sur le pouce peut apparaître une croissance en forme de cône, d'os développé, ou même de changer l'axe de l'articulation, ce qui indique une négligence de la maladie, une destruction de l'articulation à la base du doigt, l'accumulation de sels d'acide urique dans celle-ci.

Comment traiter l'arthrite sur les orteils

La méthode et la méthode de traitement de l’arthrite sont prescrites par un médecin. Il est important d'identifier les véritables causes du développement de la maladie et d'orienter le traitement pour les éliminer.

Dans le cas de l’arthrite, il est important de soulager l’inflammation et les douleurs articulaires. Le traitement de la maladie commence donc généralement par la nomination de médicaments. Pour tout type d'arthrite à n'importe quel stade de son développement, des anti-inflammatoires non stéroïdiens sont prescrits pour soulager l'inflammation et la douleur sous forme de pommades, de comprimés et d'injections intra-articulaires.

Pour l’arthrite causée par une infection, les antibiotiques sont prescrits, sous forme d’injections, de comprimés, mais les médicaments sont choisis individuellement, en fonction de l’âge, du sexe du patient, de l’agent pathogène ayant conduit à la maladie.

Les chondroprotecteurs sont prescrits lors du passage de la maladie à la phase aiguë, après le retrait de l'inflammation principale. Recevoir des médicaments destinés à la régénération, à la restauration du tissu cartilagineux, réduisant la capacité de destruction des fibres tissulaires.

Cytostatiques - les immunosuppresseurs ne sont prescrits qu’avec l’évolution de la maladie. Ils ne sont utilisés que dans des cas extrêmes pour lutter contre l'inflammation, principalement dans la polyarthrite rhumatoïde.

La physiothérapie est prescrite comme suite du traitement, mais après le retrait de l'inflammation et de la douleur. Le traitement consiste en un échauffement, un massage de l'articulation touchée, l'utilisation de boue, des bains, une thérapie par l'exercice et une gymnastique spéciale.

Régime alimentaire

Régime alimentaire pour l'arthrite du pouce joue un rôle important, car il est important de minimiser l'acidité dans le corps, ce qui signifie que vous devez éliminer les aliments qui entraînent une augmentation de l'acidité: sucreries, sucreries, pommes de terre, ainsi que des aliments salés épicés, l'alcool, l'augmentation du gonflement et de l'inflammation.

La polyarthrite rhumatoïde conduit inévitablement à l'ostéoporose; par conséquent, les aliments riches en calcium doivent être inclus dans le régime alimentaire.

Si vous souffrez d'arthrite dégénérative, vous devez renforcer le tissu cartilagineux, ce qui signifie manger des muscles, des cartilages bouillis, des ligaments.

Il est utile de manger des fruits, des légumes frais et mijotés, des salades cuites au bain-marie, des pommes, des fèves asperges, des prunes, de l'oseille, du cassis, de l'argousier et du sorbier.

Dans les cas graves, le régime de la maladie est nécessaire.

Consiste à prendre des légumes crus 3 fois par jour pendant 7 jours.

Il est possible d’utiliser du riz en trempant 1 tasse la nuit dans de l’eau, après quoi - cuire jusqu’à ce que vous soyez prêt, rincer du mucus et diviser en 4 portions. Le riz est pris en portions 4 fois par jour. Avant de prendre un verre d'eau.

Il est utile de boire de la rose sauvage bouillie. Au troisième jour du régime, il est bon de manger des pommes, des betteraves cuites.

Orthèses dans le traitement de l'arthrite

Ces dispositifs spéciaux peuvent soulager les articulations douloureuses.

Des clips, des inserts interdigital, des semelles pour chaussures sont sélectionnés pour chaque orteil.

Grâce aux orthèses, les distorsions sur les orteils sont éliminées avec le temps, la charge de poids sur la jambe est répartie plus uniformément.

Au stade initial du processus pathologique, vous pouvez effectuer une correction des pieds en portant des chaussures orthopédiques.

Traitement GCS

Les médicaments ont un puissant effet anti-inflammatoire sur les articulations douloureuses, mais peuvent avoir des effets secondaires.

Appliquer uniquement pour une maladie grave. Si l'arthrite progresse, le médecin peut alors prescrire des injections intra-articulaires.

Une intervention chirurgicale est prescrite lorsqu'il n'est plus possible d'éliminer la source d'inflammation avec des médicaments.

Les tendons se croisent et la courbure du pouce est éliminée.

En cours de route, des antibiotiques et des analgésiques sont prescrits. Si le pied est gravement déformé, une ostéotomie, une arthrodèse peut être utilisée. Dans les deux cas, la chirurgie résout de manière significative le problème de l'arthrite avancée et, avec un traitement approprié, de nombreux patients acquièrent leur qualité d'origine.

traitement de l'arthrite des orteils remèdes populaires

En règle générale, la maladie affecte le gros orteil, il est donc important de prévenir le développement de l'inflammation en la propageant dans les zones voisines. Les médicaments anti-inflammatoires peuvent être préparés à la maison seul.

  • Verser 4-5 têtes d'ail pour la vodka (0,5 litre), laissez-le reposer dans un endroit sombre (10 jours), puis prenez 2-3 fois par jour pendant 1 c. peu de temps avant les repas. Prenez chaque jour, conservez la teinture au réfrigérateur.
  • Épluchez l'ail (5 têtes) dans un hachoir à viande, ajoutez la racine de raifort hachée (4-5 cuillère à soupe de L) et le jus de citron (10 pcs.). Incorporer la masse, mettre dans un endroit chaud pendant 1 mois. Après prendre 1-2 c. 2-3 fois par jour.

Si la composition est forte, elle peut être diluée avec de l’eau bouillie.

  • Enlève bien l'inflammation de la prêle

Versez de l'eau bouillante (1 tasse) d'herbe (50 gr.), Laissez-le infuser pendant une demi-heure. Buvez 0,5 verre 4 fois par jour pendant 1 mois.

Des compresses

Le traitement de la maladie sera plus efficace si la consommation de perfusions est associée à des compresses.

Pour ce faire, prenez de l'herbe:

- Une succession de thym rampant, d'absinthe, de ledum des marais amers et de millepertuis. 3 cuillères à soupe l ramasser à ébullition avec de l'eau bouillante (1 tasse), mettre le feu et porter à ébullition. Cool et filtrer.

Enveloppez la masse dans une étamine, appliquez-la sur les points douloureux, en fixant la compresse avec un bandage. Humidifiez le pansement périodiquement dans la solution, appliquez jusqu'à 3 fois par jour.

- Vodka (100 g.), Essence de térébenthine (100 g.), Huile de tournesol, non raffinée (4 c. À soupe de L.), mélanger, appliquer sur une serviette à couche uniforme, puis à l'endroit touché.

Nouez la zone avec un chiffon de laine, laissez la nuit, répétez la procédure tous les jours pendant 1 semaine.

- Enlevez la craie habituelle en poudre, mélangez avec du kéfir, faites des compresses pour la nuit. C'est bon et rétablit rapidement le cartilage des articulations.

- aidera la bile de bœuf ou de porc, appliquée aux endroits enflammés pendant 3-4 jours.

- Argile bleue, diluée dans de l’eau tiède, enveloppée dans un linge et appliquée sur les zones touchées, vieillie jusqu’à 3 heures. Il est nécessaire d'effectuer la procédure 1 fois par jour, jusqu'à ce que la situation s'améliore, mais changez chaque fois d'argile en une nouvelle.

- Mélanger le miel en quantités égales avec de l'huile végétale et de la moutarde en poudre. Porter le mélange à ébullition et, en le déposant sur une substance dense, appliquer sur l'endroit affecté pendant 2-3 heures, puis retirez-le, essuyez-le avec un chiffon sec.

Vodka (100 gr.), Essence de térébenthine (100 gr.) Et huile de tournesol non raffinée (3-4 c. À soupe). Mélanger, faire une compresse, appliquer sur les zones touchées, en fixant avec un bandage de gaze

Il est utile de frotter les taches douloureuses avec du vinaigre de cidre, du jus de pommes de terre, du romarin sauvage, de l'aloès et du céleri.

Pommade d'arthrite

Pour la préparation des onguents sont également utilisés des herbes:

Prenez le millepertuis, affluent, cônes de houblon (2 c. À soupe chacun). Écraser, mélanger avec du beurre non salé (50 gr.). Placez la composition sur le tissu et attachez-la aux zones touchées. Couvrir avec du polyéthylène sur le dessus, réchauffer avec un chiffon en laine et laisser le pansement pendant la nuit.

Mélangez de la vodka (100 gr) avec du jus de radis (150 gr), ajoutez du sel de table (15 gr) et du miel naturel (150 gr.). Incorporer les ingrédients, appliquer sur les zones touchées jusqu'à ce que l'état s'améliore nettement.

Le traitement de l'arthrite est long, il est donc raisonnable de stocker des onguents pour une utilisation future.

Prenez du beurre non salé fait maison (800 gr.), De la poudre de camphre séchée (1 pincée), des boutons de bouleau frais (200 gr.). Mélanger les bourgeons de bouleau avec de l'huile, mettre à chauffer pendant une journée. Après avoir tordu le mélange dans un hachoir à viande, ajoutez du camphre. Utilisez une pommade si nécessaire, à conserver au réfrigérateur.

L'arthrite affecte les orteils dans la plupart des cas en raison du non-respect de l'hygiène personnelle, du port de chaussures inconfortables et serrées, de blessures, du stress du pouce. Ces causes peuvent être complètement éliminées, empêchant ainsi le développement de l'inflammation.

C'est plus important:

- Appliquez un bain de pieds relaxant anti-inflammatoire avec l’ajout d’herbes telles que la camomille, le millepertuis et une série

- Faire un massage des pieds

- Essayez de ne pas porter des chaussures étroites, avec le nez étroit

- Évitez les dommages au pouce, à ses blessures.

- Lavez-vous fréquemment les pieds, gardez-les propres.

À titre préventif, il est recommandé de porter des chaussures avec un soutien du cou-de-pied, de combattre les pieds à plat et de traiter rapidement tout processus infectieux dans le corps. La santé des pieds doit être prise en charge de manière indépendante et quotidienne, le déclenchement et le développement d'une inflammation des articulations et des orteils pouvant être évités.

Il est important de connaître et de respecter des mesures préventives simples. Si, toutefois, la maladie frappe le gros orteil, il est préférable de consulter un médecin, la méthode de traitement sera choisie plus efficacement et correctement.

L'automédication ne peut que nuire à l'aggravation de la maladie, et il faut toujours s'en souvenir.

Arthrite des articulations du pied: causes, symptômes, comment traiter une maladie

Très souvent, l'arthrite du pied est un véritable malheur pour une personne. La douleur aux jambes, la difficulté à marcher et l'impossibilité de porter d'autres chaussures, à l'exception de chaussures orthopédiques spéciales, peuvent toutes être considérées comme un sérieux test de la force spirituelle et physique du patient. Après tout, la santé du pied - une des "constructions" les plus difficiles de notre corps - est la liberté de mouvement, et donc une qualité de vie à part entière.

Causes et prédisposition à la maladie

Selon les médecins, les problèmes d'articulations du pied sont un phénomène courant. Et une partie importante de ces maladies tombe dans l'arthrite, c'est-à-dire dans l'inflammation des articulations du métatarse, du tarse et des orteils *. Les causes de l'arthrite, contrairement à d'autres pathologies articulaires, ne sont pas toujours associées à l'âge: la maladie peut se manifester de manière égale chez les personnes âgées comme chez les très jeunes.

Métatarse - cinq os tubulaires du pied situés entre les os du tarse et les phalanges des doigts. Tarse Tarse - une collection de petits os, enfermés entre les os de la jambe et le métatarse.

Les causes de l'arthrite du pied peuvent être nombreuses, mais la plupart d'entre elles peuvent être attribuées à l'une des cinq pathologies suivantes:

La polyarthrite rhumatoïde est une maladie auto-immune. Cela est dû au fait que le système immunitaire commence à percevoir les cellules du tissu cartilagineux des articulations comme étrangères. Contrairement à la variante rhumatismale (infectieuse) de la maladie, qui touche principalement les grosses et moyennes articulations, la polyarthrite rhumatoïde préfère les petites articulations des mains et des pieds. Ce sont principalement les personnes d'âge moyen (35 à 45 ans) qui en souffrent, les femmes sont trois fois plus malades que les hommes.

La goutte est une pathologie dont la cause principale est un acide urique métabolique et le dépôt de ses sels (urates) dans les cavités articulaires. Les articulations métatarsophalangiennes des gros orteils en souffrent, formant un «os» ou une «bosse» à la base du pouce. Les articulations voisines peuvent également être touchées: interphalangienne, cheville, talon-bélier et autres. Le plus souvent, les hommes de plus de 50 ans sont malades.

L'arthrose est une inflammation secondaire qui survient à l'arrière-plan d'un processus dégénératif (arthrose) - la destruction du cartilage articulaire. La maladie est typique des personnes du groupe d'âge plus âgé des deux sexes.

L'arthrite réactive est une immunopathologie qui se développe après des infections. Le plus souvent, les jeunes hommes âgés de 20 à 40 ans sont malades.

Autres formes d'inflammations: post-traumatiques, infectieuses et autres, caractéristiques toutefois non seulement des articulations du pied.

Symptômes caractéristiques

Toute arthrite des articulations du pied présente des signes communs: douleur, gonflement, rougeur, fièvre localisée et altération de la fonction des articulations touchées. Peut-être changer de démarche.

1. La polyarthrite rhumatoïde affecte le tissu conjonctif de tout le corps. En ce qui concerne l’appareil articulaire, cette affection est chronique et conduit toujours à des déformations, c’est-à-dire que le pied cesse d’être un support à part entière du corps. La maladie devient souvent la cause de l'invalidité et conduit souvent à la cessation complète du mouvement indépendant du patient. Les symptômes caractéristiques de la polyarthrite rhumatoïde du pied:

  • raideur matinale dans les petites articulations;
  • fatigue et douleur en marchant;
  • gonflement (épaississement) et rougeur de la peau dans la zone touchée;
  • lésion prédominante des articulations symétriques des deux jambes;
  • perturbation à long terme du bien-être général: l'état du patient est similaire à celui de la grippe (éventuellement avec une légère fièvre).

Le diagnostic de la polyarthrite rhumatoïde ne peut être posé que par un médecin sur la base de tests spécifiques, dont le plus important est la détection d'une protéine spécifique dans un test sanguin biochimique.

2. Les symptômes de l'arthrite goutteuse du gros orteil ont un écoulement paroxystique et se caractérisent par une douleur soudaine et très sévère dans la zone touchée (généralement l'articulation métatarsophalangienne dans la région du pouce). En règle générale, l'attaque débute la nuit, se développe rapidement et dure plusieurs jours ou plusieurs semaines (si aucun traitement n'est effectué). Aussi caractéristique de la goutte:

  • L'augmentation rapide de la douleur, qui peut être insupportable et s'accentuer au moindre contact ou mouvement du pouce, parce que les cristaux de sels d'acide urique (dont l'accumulation dans la cavité articulaire provoque une attaque) ont des bords pointus.
  • Gonflement rapide et rougeur - l'apparition des "bosses" caractéristiques à la base du doigt.
  • Augmentation de la température locale: la zone touchée devient chaude au toucher.

Le diagnostic de la goutte n'est généralement pas difficile pour le médecin, car ses manifestations sont assez typiques. Confirme le diagnostic de taux élevés d'acide urique dans le sang.

3. L'arthrose, comme mentionné ci-dessus, est une arthrite qui se développe sur le fond de l'arthrose. Ses manifestations sont des signes communs d'inflammation des articulations, que nous avons déjà mentionnés.

4. Dans l'arthrite réactive, le patient peut presque toujours se rappeler que 3 à 4 semaines avant la maladie, il souffrait d'une infection intestinale ou urinaire. Cette maladie se caractérise par des signes généraux d'inflammation articulaire et par l'implication de tissus périarticulaires (ligaments, tendons, etc.) dans le processus.

5. Les inflammations non spécifiques des articulations du pied (causées par diverses causes) sont caractérisées par des manifestations typiques de l'arthrite: douleur, gonflement, rougeur et fièvre locales, altération de la fonction des membres. Un symptôme courant de toutes les formes de la maladie est un trouble de la marche (dû à la douleur).

Les pieds peuvent gonfler (photo)

Méthodes de traitement

Thérapie traditionnelle

Comment traiter l'arthrite du pied? Les méthodes correctes de traitement de formes spécifiques de la maladie (rhumatoïde, goutteuse) ne sont connues que des spécialistes étroits. Par conséquent, si une telle pathologie est suspectée, le patient est immédiatement soumis à des tests spéciaux qui aident à identifier une protéine particulière ou à déterminer le niveau d'acide urique. Sur la base des résultats des tests et des symptômes existants, le médecin vous prescrira un traitement complexe.

  • Pour soulager l'inflammation auto-immune, les hormones sont souvent prescrites en association avec des anti-inflammatoires non stéroïdiens pouvant être injectés directement dans la cavité articulaire, ce qui procure un soulagement rapide.
  • En cas de crise de goutte aiguë, il est utilisé pour neutraliser et éliminer l'excès d'acide urique du corps.
  • Si une variante infectieuse de la maladie est diagnostiquée, le traitement de l'arthrite du pied doit commencer par des antibiotiques.
  • En cas de maladies inflammatoires du pied, il est important d'observer le régime d'effort physique et de ne pas surcharger les articulations malades.

Régime alimentaire

Pour le traitement de la goutte, le régime alimentaire est particulièrement important: il est nécessaire de limiter autant que possible les produits contenant des purines (qui est à partir de laquelle l’acide urique est synthétisé). Il s’agit de sous-produits de viande (foie, rognons, etc.), de légumineuses, de poisson (spécialement salé), de saindoux, de viandes fumées, de fromages vieillis et de boissons alcoolisées. Il devrait être utilisé plus de légumes verts (sauf l'oseille et la rhubarbe), les légumes, les fruits et les céréales de grains entiers. La bouillie de mil cuite dans l'eau est particulièrement utile: elle lie et élimine l'excès de sel. Il est important de boire beaucoup d'eau et de thé vert.

Quelle que soit l’inflammation des articulations, vous devez suivre un régime riche en calcium (produits laitiers, pâte de sésame), en chondroïtine (poisson de mer, gelées, aspic), en minéraux et en vitamines. Mais de la consommation excessive de glucides simples et de graisses est préférable d'abandonner.

Remèdes populaires

Il ne sera pas superflu d'aider à un prompt rétablissement en traitant l'arthrite du pied avec des remèdes non conventionnels et populaires.

De recettes traditionnelles que vous pouvez appliquer à la maison, avec l'arthrite chronique, des bains de pieds avec une forte solution de sel iodé, chauffer les pieds dans le sable chaud, diverses compresses chauffantes la nuit aident. En cas d'inflammation aiguë, en particulier purulente, les procédures thermiques sont strictement contre-indiquées!

Bain de pieds - un moyen qui agit directement sur la partie du corps qui pose problème

À l'intérieur, utilisez une décoction de citron vert, de camomille, du millepertuis: 1 cuillère à thé - 1 cuillère à soupe d'herbes préparée avec un verre d'eau bouillie, infusée et bue pendant la journée. Les cours de phytothérapie dans le traitement de l'inflammation chronique et de la goutte peuvent durer jusqu'à un an.

Un autre remède populaire efficace est un mélange de jus de carotte et de jus de chou (à parts égales). Boire 1 verre par jour.

Rappelez-vous que les méthodes non conventionnelles ne peuvent pas être le seul moyen de thérapie: ce n'est qu'un ajout au traitement classique. Assurez-vous de consulter votre médecin au sujet de votre traitement à domicile.

Il est très important de ne pas laisser l’arthrite du pied suivre son cours - pour éviter les complications et rétablir l’ancienne mobilité des articulations.

Comment traiter l'arthrite dans les jambes.

Quand les jambes me font mal, c'est toujours désagréable. Il est difficile de marcher, les pieds gonflent, la douleur ne permet pas de dormir, fait le travail habituel, il est impossible de rester debout. Les maladies associées à une inflammation des articulations des membres inférieurs sont appelées arthrite. L'arthrite dans les jambes peut toucher à la fois les grosses articulations (genou, cheville, hanche) et les plus petites (arthrite des articulations métatarsienne et interphalangienne). L'inflammation, qui se manifeste par un œdème, une infiltration, une vascularite, conduit progressivement à des modifications dégénératives du tissu cartilagineux. Il y a une raideur, une modification de la configuration des articulations sur les jambes, une déformation importante et une invalidité due à l'ankylose formée et aux contractures.

Types d'arthrite

La classification unique n'existe pas. L'arthrite dans les jambes peut être causée à la fois par un agent pathogène spécifique et par un processus inflammatoire aseptique. A ce propos, il y a:

  • Infectieux (tuberculose, chlamydia, streptocoque, etc.);
  • Réactif - post-infectieux, apparaissant quelque temps après avoir été atteint d'une maladie virale ou d'une infection fongique;
  • Auto-immune (polyarthrite rhumatoïde);
  • Psoriasique;
  • Allergique;
  • Gouty (échange) - affecte le plus souvent les petites articulations des jambes;
  • Post-traumatique.

L'arthrite des articulations des doigts peut également être observée en tant que manifestation secondaire d'autres maladies systémiques: le lupus, le diabète et d'autres.

Par le nombre d'articulations touchées, il y a:

  • Monoarthrite - en règle générale, il s’agit de grosses articulations (pulsions, coxitis);
  • Oligoarthrite - L’implication de plusieurs personnes, mais pas plus de quatre à cinq ans, commence souvent par une maladie grave avec une transition progressive vers des articulations plus petites;
  • La polyarthrite est la forme la plus courante lorsque la maladie affecte plusieurs petites articulations à la fois.

Le plus souvent, les orteils sont atteints de polyarthrite rhumatoïde, en particulier séropositive et de la goutte. Les causes de l'arthrite des jambes: les symptômes de cette maladie sont variés et dépendent de la cause de l'inflammation ou du mécanisme de son développement.

Étiologie de la maladie

Comme décrit ci-dessus, les formes d'arthrite des doigts peuvent être à la fois clairement infectieuses et l'agent pathogène de la maladie peut alors être identifié dans le sang ou le liquide synovial et ne pas avoir de facteur étiologique suffisamment fiable. Par exemple, la cause de la polyarthrite rhumatoïde n'a pas encore été élucidée. Tous décrits dans la littérature, les facteurs ne sont qu'un déclencheur, donnant une impulsion à la réaction pathologique du corps. Des modifications au niveau des gènes dans le système HLA humain ont été découvertes, donnant le droit de parler du rôle de l'hérédité dans le développement de l'arthropathie. Dans tous les cas, il convient de distinguer plusieurs facteurs prédisposants, contre lesquels la maladie apparaît le plus souvent. C'est:

  • Exposition excessive au soleil ou abus de rayons ultraviolets (par exemple dans le solarium);
  • Refroidissement systématique du corps, en particulier des orteils;
  • Âgé de plus de cinquante ans - chez les personnes âgées, l'arthrite des articulations des doigts se développe plus souvent;
  • Malformations congénitales des os ou des ligaments;
  • Les blessures transférées, plus souvent chez les athlètes, les ballerines, les danseurs;
  • Surpoids et obésité - avec chaque kilogramme, la charge sur les petits orteils augmente;
  • Maladies virales transférées (Coxsackie, Epstein - Barr, rougeole, rubéole, etc.), fongiques, bactériennes;
  • Réactions de stress sévères, traumatismes psychologiques;
  • Travail associé à la musculation ou au maintien de longue durée.

Sévère stress au travail

Tableau clinique

Les symptômes de l'arthrite des articulations des jambes dépendent du type de maladie. Les débuts peuvent être vifs, très orageux et peuvent commencer progressivement, imperceptiblement. Dans certaines formes d'arthrite, en plus du processus inflammatoire au niveau des articulations, des manifestations extra-articulaires prononcées des organes internes sont observées. Ainsi, dans la polyarthrite rhumatoïde, la choroïde peut être affectée sous la forme d'uvéite, de peau - nodules rhumatoïdes, de reins - de glomérulonéphrite, d'amylose, de cœur, de myocardite, de péricardite, etc. zone touchée; le dépôt de sels d'acide urique dans la membrane cardiaque (péricardite) et dans les reins (néphrolithiase).

Arthrite goutteuse du pouce

Les symptômes de l'arthrite des articulations des jambes dépendent du type de maladie. Les débuts peuvent être vifs, très orageux et peuvent commencer progressivement, imperceptiblement. Dans certaines formes d'arthrite, en plus du processus inflammatoire au niveau des articulations, des manifestations extra-articulaires prononcées des organes internes sont observées. Ainsi, dans la polyarthrite rhumatoïde, la choroïde peut être affectée sous la forme d'uvéite, de peau - nodules rhumatoïdes, de reins - de glomérulonéphrite, d'amylose, de cœur, de myocardite, de péricardite, etc. zone touchée; dépôt de sels d'acide urique dans la membrane cardiaque (péricardite) et les reins (néphrolithiase).Les symptômes habituels de l'arthrite des orteils peuvent être pris en compte: gonflement ou gonflement, douleur plus ou moins importante, décoloration de la peau et hyperthermie locale, raideur après un repos prolongé, démarche déformée. Dans la plupart des situations, le syndrome d’intoxication générale est également présent: maux de tête, fièvre (du subfébrile à agité), malaises, insomnie, irritabilité, dépression, perte d’appétit et de poids corporel, myalgies et atrophie musculaire des jambes.

Mesures de diagnostic

Les antécédents détaillés, la détermination de la présence ou de l'absence de maladies similaires chez des membres de la famille, la description des plaintes du patient et ses détails, les premiers signes et leur développement sont importants pour un diagnostic correct. Déjà dans la première étape, vous pouvez suspecter la présence d'arthrite des doigts. Les données physiques obtenues en examinant les orteils confirmeront les hypothèses du médecin.

La norme d'examen obligatoire comprend une formule sanguine complète et une analyse d'urine. Le premier vous permet d'identifier la présence de signes inflammatoires non spécifiques, le second - les troubles métaboliques, l'apparition de complications. Les études biochimiques et microbiologiques jouent un rôle important. Dans l'analyse du sang ou du liquide intra-articulaire, il est possible d'identifier la protéine C-réactive, le fibrinogène, l'augmentation du nombre d'échantillons siaux, les modifications de la composition en électrolytes. Des taux élevés d'acide urique favorisent le rhumatisme psoriasique des orteils. La microscopie peut déterminer la croissance de l'agent pathogène, son type, sa sensibilité aux médicaments antibactériens. Au cours des dernières années, des études immunologiques ont été menées dans le diagnostic différentiel de l'arthrite des orteils, permettant de détecter des complexes immuns spécifiques, des immunoglobulines, des facteurs antinucléaires, etc., dans le sang ou le liquide synovial. La définition du facteur rhumatoïde dans le sang confirme donc clairement le diagnostic de polyarthrite rhumatoïde.

Il est d’une grande importance de déterminer le degré d’atteinte aux orteils, la gravité du processus, la présence de modifications irréversibles lors des diagnostics par rayons X. Sur les radiogrammes ou les tomographies informatisées, vous pouvez voir les zones d'ostéoporose des os, les dommages et la prolifération du tissu cartilagineux, le rétrécissement de la fente, Uzur et autres changements caractéristiques. Une méthode comme l’imagerie par résonance magnétique, qui permet de détecter les plus petits changements pathologiques non seulement dans les os ou le cartilage, mais également dans les tissus mous et les vaisseaux mous environnants, est considérée comme plus informative.

Méthodes de traitement

Le traitement de l’arthrite associée à des lésions aux orteils peut être à la fois conservateur et opérationnel. L'intervention chirurgicale n'est pas la principale, mais elle est utilisée dans les cas avancés lorsque la déformation et les contractures entraînent une perte de fonction et une invalidité. La méthode conservatrice dans toutes les formes de la maladie est essentielle. Le traitement de l'arthrite des jambes dépend des symptômes. Les médicaments les plus couramment prescrits par les rhumatologues sont les anti-inflammatoires non stéroïdiens (AINS) - voltaren, diclofénac, ortofen, ibuklin, nemisulid. En plus de réduire le gonflement, la chaleur, de soulager la douleur, ils réduisent le niveau de substances biologiquement actives dans l'inflammation, ce qui améliore l'état du patient. Le traitement étiotropique de l’arthrite n’est possible que dans le cas d’une détermination fiable de l’agent pathogène, des médicaments antiviraux sont prescrits, les antibiotiques sont sensibles à la sensibilité, la durée du traitement est généralement longue.

Dans les cas où l'arthrite dans les jambes est causée par un processus auto-immun, un traitement pathogénétique de base est prescrit, pouvant affecter le mécanisme de développement de la maladie. Et bien qu'il soit impossible de se débarrasser de la polyarthrite rhumatoïde, les médicaments de ce groupe aident à ralentir le processus de destruction du cartilage. Ce sont les cytostatiques et les immunosuppresseurs: méthotrexate, d-pénicillamine, dérivés d'or, sulfasalazine et autres. Le traitement avec ces médicaments dure toute la vie. De plus, les hormones sont prescrites sous forme de cures courtes, de vitamines et, si nécessaire, de chondroprotecteurs. Ne négligez pas la diététique, la physiothérapie et la physiothérapie, ces dernières sont particulièrement efficaces lors de la rémission.

Dans les phases finales, lorsque des déformations significativement prononcées ne permettent pas à une personne de se déplacer, le traitement chirurgical de l'arthrite est utilisé. Les interventions chirurgicales utilisées incluent:

  • Excision de la membrane synoviale épaissie;
  • Drainage de l'articulation avec élimination de l'excès de liquide et de perfusions thérapeutiques;
  • Arthroplastie - restauration des surfaces perdues à l'aide de tampons spéciaux;
  • Prothèses - remplacement partiel ou complet de l'articulation endommagée par une articulation artificielle.

Entraînement physique thérapeutique (thérapie par l'exercice)

Étant donné que, dans les arthropathies, le principal facteur d'invalidité est la perte d'activité physique, le traitement de l'arthrite a un rôle très important dans le traitement de l'exercice. La limitation totale de la mobilité n'apparaît que dans des cas exceptionnels et pour une courte période. Dans toutes les autres périodes, la charge devrait être obligatoire, bien que soigneusement mesurée.

  1. L'exercice doit être effectué debout. Penchez-vous sur les chaussettes, puis roulez sur le talon. Répétez au moins cinq fois.

Rouler des orteils aux talons puis en arrière.

Rouler le bâton avec vos doigts et vos pieds.

Les orteils font des mouvements collectifs en avant, comme si une chenille rampait.

Soulever de petits objets avec un orteil

Pronostic de la maladie

L'issue de l'arthrite dépend de sa forme, de l'exactitude du diagnostic et de la rapidité du traitement commencé. Les formes infectieuses et réactives finissent souvent par se rétablir, l'évolution des variantes auto-immunes dépend du degré d'agressivité du système immunitaire. Cependant, même dans les cas difficiles, il est possible d'obtenir une rémission longue et durable. La prévention spécifique n'existe pas, mais malgré la diversité des arthropathies, le maintien d'un mode de vie sain, la prévention de l'alcool, du surpoids et de l'inactivité physique aideront à maintenir des articulations en bonne santé pendant de nombreuses années.

Causes de l'arthrite dans les jambes et méthodes de traitement

Les statistiques montrent que ces dernières années, la pathologie du système musculo-squelettique est devenue plus courante. Cela est particulièrement vrai d'une maladie telle que l'arthrite des jambes, qui est nettement plus «jeune» et a commencé à se manifester dans différents groupes d'âge. Les experts recommandent d’aborder le traitement de l’arthrite avec le plus grand sérieux. Cela est dû au fait que cette pathologie est liée à de graves problèmes médicaux et sociaux dus à l'évolution récurrente prolongée et à la capacité de conduire à une invalidité.

Définition et classification

En médecine, l'arthrite désigne tout un groupe de maladies d'origine différente. Mais tous sont caractérisés par une lésion inflammatoire impliquant tous les éléments d'une articulation dans le processus pathologique. Il existe plusieurs grandes classifications de l’arthrite dans les membres inférieurs.

  • par la nature de la lésion: dégénérative (arthrose et arthrite traumatique); inflammatoire (goutteuse, rhumatoïde, réactive, infectieuse);
  • tableau clinique: aigu, subaigu et chronique;
  • sur la localisation du processus inflammatoire: simple (monoarthrite) et multiple (polyarthrite).

La forme inflammatoire de l'arthrite est accompagnée d'une lésion de la membrane synoviale qui tapisse l'intérieur de l'articulation. L'arthrite dégénérative se développe en raison d'une lésion des fibres cartilagineuses de l'articulation. Des processus pathologiques peuvent survenir avec une inflammation séreuse, purulente ou fibro-séreuse.

C'est important! La forme purulente est particulièrement préoccupante car il existe un risque de propagation de l'infection dans toute la cavité articulaire lors de la saisie des tissus environnants.

Avec un cycle d'arthrite prolongé sur la surface articulaire du cartilage, des processus de granulation se développent, ce qui peut provoquer une destruction et une érosion non seulement du cartilage, mais également du tissu osseux. Cela conduit progressivement à la formation d'ankylose osseuse ou fibreuse. En conséquence, le développement de l'immobilité totale dans la zone touchée est possible.

En bref sur les raisons

Il n’existe toujours pas de mince théorie sur l’apparition et les causes du développement de l’arthrite des membres inférieurs. Mais il a été prouvé que la maladie est provoquée par des blessures, des allergies ou des processus infectieux. Une importance particulière est attachée aux troubles métaboliques.

Parmi d'autres raisons, il y a:

  • charges régulières sur les jambes liées à des activités professionnelles ou sportives;
  • taux élevé de poids corporel;
  • maladies du système nerveux;
  • maladies associées (goutte, gonorrhée, tuberculose, etc.);
  • troubles endocriniens;
  • hypothermie fréquente.

C'est important! Souvent, la cause de l'arthrite des membres inférieurs devient un échec du système immunitaire. Il est capable de provoquer le développement actif de modifications pathologiques avec la destruction ultérieure de l'articulation touchée.

Principaux symptômes

Dans l’arthrite des articulations des jambes, un tableau clinique caractéristique se dessine: tout d’abord, il existe un malaise général qui ne pose pas de problème particulier. Mais avec le temps, la fatigue augmente, ce qui nuit au travail et à la vie quotidienne.

Le symptôme suivant est la douleur, de nature onduleuse et prédisposant au matin ou à la seconde moitié de la nuit. La gravité de la douleur peut être différente: de mineure à forte et persistante. Cela limite grandement la mobilité du patient. Dans la forme infectieuse de la maladie, des frissons et de la fièvre surviennent.

Le tableau clinique typique de l'arthrite se caractérise également par une fièvre locale et une hyperhémie. Dans la région de l'articulation touchée, il y a gonflement, mobilité réduite et sensation de raideur. Comme la progression de l'arthrite entraîne une altération de la fonctionnalité de l'articulation touchée, celle-ci perd sa forme. Et la peau dessus change de couleur.

Manifestations cliniques

Selon la forme d'arthrite, les manifestations cliniques peuvent varier, ce qui est l'un des critères du diagnostic différentiel de l'arthrite et du diagnostic final.

C'est important! L'arthrite juvénile est l'une des formes les plus dangereuses. Ses raisons sont encore inconnues. Il affecte les enfants de moins de 16 ans et est chronique avec un cours progressif. Conduit souvent à une pathologie des organes internes et à un handicap. Dans les cas graves, se termine avec la mort de l'enfant.

Établir la forme exacte de l'arthrite permet de recueillir l'anamnèse, l'inspection visuelle, la palpation et des méthodes de recherche supplémentaires.

Diagnostic instrumental de l'arthrite

Parmi les autres méthodes de diagnostic de l’arthrite des membres inférieurs figurent les tests de laboratoire, les rayons X, l’échographie, le scanner et l’IRM. Avec leur aide, il est possible d'identifier les principaux signes de la maladie et de l'attribuer à une forme ou à une autre. Parmi les signes radiologiques distinguent:

  • la présence d'ostéoporose périarticulaire;
  • le rétrécissement de l'espace interarticulaire (gap);
  • détection de formations kystiques et de défauts osseux;
  • la présence de séquestres (caractéristique de l'arthrite tuberculeuse).

La thermographie aide à identifier les changements locaux dans les processus de transfert de chaleur. Une biopsie peut être prélevée dans la région synoviale pour évaluer les changements morphologiques au cours de l'arthroscopie.

Événements médicaux

Le traitement de l'arthrite des articulations des jambes sera efficace s'il est commencé le plus tôt possible.

La thérapie combinée comprend les étapes suivantes:

  • soulagement de la douleur: les anti-inflammatoires non stéroïdiens font un excellent travail à cet égard;
  • utilisation d'antibiotiques: prescrits pour le caractère infectieux de la maladie;
  • chondroprotecteurs d'admission: contribue à la restauration des fibres cartilagineuses;
  • arthrocentèse de maintien: nécessaire en cas de développement d'arthrite purulente;
  • cours de massage et physiothérapie: soulagent la douleur, l’enflure et les spasmes musculaires;
  • exercice thérapeutique: lutter efficacement contre la raideur articulaire;
  • bon régime alimentaire: est choisi individuellement en fonction de la forme d'arthrite, consiste souvent à consommer de grandes quantités de légumes, de céréales, de fruits, de poisson et de produits laitiers.

C'est important! Si le traitement est choisi correctement, le syndrome douloureux diminue, les tissus cartilagineux et osseux sont restaurés, le tonus musculaire revient à la normale et l'endurance des articulations augmente.

En l'absence d'effet visible des méthodes conservatrices, un traitement chirurgical de l'arthrite est prescrit. Le plus souvent, il consiste à effectuer une opération pour remplacer l'articulation touchée par une prothèse (endoprothèse). Aide à rétablir pleinement la mobilité dans la zone touchée.

L'arthrite des jambes est une pathologie systémique caractérisée par une inflammation du tissu conjonctif des membres inférieurs. Il comprend tout un groupe de maladies affectant diverses articulations des jambes. Leur apparition est un problème très grave qui, en l’absence de traitement approprié, peut entraîner une perte complète de l’activité motrice.

L'arthrite entraîne non seulement des complications, mais s'accompagne également d'une foule de symptômes désagréables qui affectent directement la qualité de la vie. C'est pourquoi en médecine, cette maladie fait l'objet de tant d'attention et chaque forme de celle-ci fait l'objet d'une étude constante. Grâce aux progrès de la médecine moderne, les médecins parviennent dans la plupart des cas à lutter contre l'arthrite et à redonner aux jambes leur mobilité d'origine.

Comment traiter l'arthrite dans les jambes

Comment traiter l'arthrite dans les jambes? Cette question est posée au médecin, à de nombreux patients. Les maladies poursuivent une personne toute sa vie, certaines apportent de petits efforts ou disparaissent d'elles-mêmes, d'autres peuvent être fatales. Les maladies du système musculo-squelettique et des articulations n'appartiennent ni à la première ni à la deuxième classe, mais elles entraînent de graves difficultés et perturbent la routine habituelle.
Les gens essaient de s'occuper d'eux-mêmes, mais il est difficile de se protéger contre l'arthrite des jambes. Cela peut émerveiller les adultes et les jeunes hommes, il n’est pratiquement pas observé chez les enfants.
L'arthrite touche le plus souvent les orteils et présente un caractère inflammatoire. C’est ce facteur qui permet de se débarrasser de la maladie pour toujours, sans rechute, à condition de disposer d’un diagnostic et d’un traitement rapides.
En raison de son lieu d'apparition, le plus souvent, la maladie n'est pas traitée avant qu'elle ne s'aggrave. Cela s'explique par le fait que les gens font très rarement attention aux sensations douloureuses sur les orteils, les critiquant pour cause de fatigue, de mouvements prolongés, de chaussures mal choisies, etc.
Pour prévenir le développement de l'arthrite, vous devez faire attention à ces symptômes:

  1. Douleur aiguë dans l'articulation ou à plusieurs, avec malaise général dans le corps.
  2. Le pic de douleur dans les doigts survient la nuit, précisément lorsque les jambes sont complètement détendues.
  3. Autour des articulations touchées, des formes gonflées, la peau devient rouge et la température peut augmenter.

Causes de l'arthrite

De nombreuses raisons peuvent entraîner le développement d'une inflammation dans les articulations des orteils, et elles sont diverses. Un autre inconvénient de cette maladie est que, dans la plupart des cas, il résulte d'autres maladies ou pathologies plus graves.
Ceux-ci comprennent:

  1. Maladies de nature spécifique, telles que la tuberculose ou la gonorrhée.
  2. Maladies infectieuses: ARVI, grippe, etc.
  3. Dysfonctionnements dans le système hormonal et immunitaire.
  4. Troubles métaboliques.
  5. Effets traumatiques constants sur le pied (y compris les chaussures inconfortables).
  6. L'hypothermie

Signes de maladie

Pour mieux traiter les symptômes, prenons l'exemple de l'arthrite sur le gros orteil, car c'est cette partie du pied qui est le plus souvent sensible à l'inflammation.

  1. L'apparition de l'arthrite s'accompagne de l'apparition d'une douleur dans la région du pouce, puis commence à se propager dans tout le pied.
  2. Il y a un gonflement sur l'articulation touchée, la peau devient rouge, la température locale peut augmenter, il est douloureux pour la personne de marcher sur le pied et, en particulier, de porter des chaussures. C’est le plus souvent pendant cette période que les gens commencent à penser au traitement, mais ils ne se précipitent pas pour aller à l’hôpital, mais ils essaient d’appliquer des compresses froides, ce qui est également correct.
  3. La douleur commence à s'intensifier, en particulier la nuit, le pic de douleur se produit le matin, il provoque des troubles du sommeil. Ensuite, le patient aura besoin de 2 à 3 heures pour développer la jambe, car l’articulation arthritique sera contrainte.

L'exécution d'arthrite des jambes nécessite un traitement chirurgical. Plus les patients retardent leur visite chez le médecin, plus la maladie progresse rapidement et au final, ils ne peuvent tout simplement pas marcher.

Diagnostic de l'arthrite

Pour diagnostiquer cette maladie n'est pas difficile. Le médecin détermine la cause de l'arthrite à l'aide de symptômes, d'une analyse biochimique du sang, d'une numération globulaire complète et d'une radiographie du pied.
Si le patient est déjà âgé, il sera examiné par densitométrie sur le tissu osseux. Cela est nécessaire pour détecter l'ostéoporose, qui peut être la principale cause d'arthrite. Après avoir étudié tous les tests, le traitement le plus efficace sera attribué au patient.

Traitement de l'arthrite dans les jambes

Comme mentionné ci-dessus, la première chose qu'ils font pour traiter l'arthrite est d'identifier et d'éliminer les causes et les maladies qui l'ont provoquée. Le plus souvent, cela suffit et il n'est pas nécessaire de traiter l'articulation, car elle va commencer à se rétablir.

Si l'arthrite survient en tant que maladie indépendante, le traitement doit viser à restaurer l'articulation, à en éliminer l'inflammation et les autres troubles possibles.

Pour une récupération complète, vous devez faire:

  1. Traitement de la toxicomanie.
  2. Traitement de physiothérapie.
  3. Phytothérapie

La première chose à faire est de supprimer l'inflammation des orteils. Pour ce faire, les médecins utilisent des anti-inflammatoires non stéroïdiens, notamment le diclofénac et l'ibuprofène.
L'automédication est interdite en raison du fait que trop d'effets secondaires, avec l'apparition desquels il est nécessaire de changer immédiatement le médicament ou de changer sa concentration.
Pour prescrire un médicament, le médecin prend en compte la tolérance du patient à tous les composants qui le composent, examine dans quelle mesure l'inflammation des articulations se propage, à quelle vitesse, quel est son état de santé et après seulement la décision.
En plus de soulager l'inflammation, des analgésiques peuvent être prescrits. Si le patient tire avec une circulation sanguine, la seule issue est un traitement aux hormones.
Après l'enlèvement du gonflement et de la douleur, la période de récupération de l'articulation commence. Pour ce faire, a tenu:

  • physiothérapie:
  • bains chauds au radon
  • phonophorèse,
  • la cryothérapie
  • traitement au laser
  • boue thérapeutique, etc.

Traitement par des méthodes folkloriques

Bien sûr, il existe des cas où, pour une raison ou une autre, il est impossible de faire appel à un professionnel. Ensuite, pour empêcher le développement de la maladie, vous pouvez utiliser les méthodes de traitement traditionnelles, mais cela ne signifie pas qu'elles peuvent être remplacées par un traitement complet.
La première recette de pommade pour une articulation malade: vous devez prendre quelques racines de raifort, les frotter sur une râpe fine ou les broyer dans un mélangeur. Maintenant, avec le mélange obtenu, étendez le joint douloureux et enveloppez-le avec un film plastique ou un sac en cellophane dense. Il est nécessaire de garder environ une demi-heure. Pendant ce temps, les substances de la plante tombent dans le sang. Par conséquent, la douleur s’arrête ou diminue considérablement.
La deuxième recette est un peu plus compliquée, mais aussi très efficace. Pour cela, vous aurez besoin de:

  1. Racines d'herbe de blé.
  2. Aiguilles de genévrier.
  3. Fleurs de calendula.
  4. Fleurs d'amour.

Préparation: toutes les herbes et les fleurs sont mélangées, coupées mais pas très fines. Après cela, la collection est versée d’eau bouillante et cuite quelques minutes. Après cela, la collection est soigneusement sélectionnée sur la passoire. Ne pas verser de l'eau du bouillon! Placez la passoire sur la casserole avec le bouillon et fermez le couvercle, puis mettez à ébullition pour obtenir un bain-marie.
À la fin, placez la passoire dans l'eau pendant quelques minutes et vous pourrez l'étendre. Maintenant, vous avez besoin de graisse de porc et d'huile végétale. Tout cela est ajouté progressivement au bouillon et soigneusement mélangé jusqu'à l'obtention d'un léger onguent.

La pommade thérapeutique est prête, vous devez la mettre sur les articulations touchées la nuit, porter des chaussettes en laine ou attacher une écharpe autour de celle-ci. Cette pommade soulagera l'inflammation et la douleur du matin.



Article Suivant
Comment appliquer correctement des bandages élastiques sur la jambe et le pied?