Qu'est-ce que l'angiographie des vaisseaux de la jambe?


Le diagnostic des maladies des artères et des veines a progressé et il existe maintenant de nombreuses procédures permettant de poser le diagnostic le plus précisément possible. Une de ces études est l'angiographie des vaisseaux de la jambe. Son utilisation contribue à obtenir des informations plus détaillées sur la présence de pathologies des veines et des artères.

De nombreux patients à la nomination de cette méthode de diagnostic le traitent avec méfiance. L'analyse permet de déterminer la lumière des vaisseaux sanguins, le débit sanguin, la pathologie des parois. Tout cela est réalisé en introduisant une substance radio-opaque à travers un cathéter dans une veine ou une artère et en effectuant une série de injections avec un appareil spécial - un angiographe. La méthode de diagnostic n’est pas totalement invasive, c’est-à-dire que le vaisseau est perforé dans des conditions stériles et que le réactif est injecté à travers la gaine d’introduction.

Variétés de recherche

Il existe plusieurs types d'angiographie, qu'elle soit réalisée sur les artères (artériographie) ou sur les veines (phlébographie). Ils diffèrent par l'emplacement du cathéter et l'introduction d'un agent de contraste. Distinguez également un certain nombre de ces enquêtes, qui diffèrent entre elles en fonction de la méthode utilisée.

1. Tomographie par ordinateur.

Vous permet d'obtenir le plus d'informations possible sur l'état du patient. Ceci est réalisé en réalisant une série d’images en couches, sur la base desquelles un modèle tridimensionnel de jambes est construit. La tomographie assistée par ordinateur des vaisseaux des membres inférieurs permet de déterminer les désordres structurels les plus mineurs des parois des veines et des artères, des modifications de leur lumière. Dans l’étude, le contraste est le plus souvent injecté dans la veine saphène de l’avant-bras. Une caractéristique particulière de cette enquête, en plus d'être très informative, est l'absence de nécessité d'une hospitalisation préalable.

2. Angiographie par résonance magnétique.

Utilise des champs magnétiques et des ondes électromagnétiques. Sur la base de cette étude, vous pouvez dresser un tableau complet de l’état des veines et des artères. Il est le plus souvent utilisé pour examiner le cou et la tête, mais peut également être utilisé sur d'autres parties du corps. Il a lieu après une préparation préliminaire, ce qui prend plus de temps. Il convient de noter que la MPA peut être réalisée sans l'utilisation d'un agent de contraste. Cela permet son exécution chez les patients qui présentent une réaction allergique au contraste. Il a un certain nombre de contre-indications:

  • période de gestation;
  • prothèses métalliques;
  • la claustrophobie;
  • troubles mentaux en rechute.

Rendez-vous et contre-indications

Un examen angiographique des vaisseaux des membres inférieurs est indiqué dans un certain nombre de pathologies:

  • anévrisme des veines et des artères;
  • thrombose;
  • embolie;
  • endartérite oblitérante;
  • l'athérosclérose;
  • thrombophlébite;
  • blessures traumatiques;
  • chirurgie sur les vaisseaux.

L'angioscanner permet de brosser un tableau général de la maladie et de déterminer l'ampleur de l'intervention ultérieure, la nécessité d'une intervention chirurgicale. Il a un certain nombre de contre-indications.

1. Intolérance aux médicaments contenant de l'iode. L'iode est utilisé comme composant dans un agent de contraste. En présence de la réponse du corps à son contenu devrait s'abstenir de la procédure.

2. Infarctus du myocarde au stade aigu.

3. Pathologie chronique au moment de la rechute.

4. Exacerbation de la maladie mentale.

5. La présence de réactions allergiques aux composants utilisés dans l'agent de contraste et la sensibilité individuelle.

6. La violation de la coagulation sanguine entraîne un risque de thrombose lors de l'insertion de l'introducteur ou augmente le risque de saignement.

7. Période de grossesse et d'allaitement.

8. Pathologie chronique des reins.

9. Âge des enfants jusqu'à 2 ans.

Caractéristiques de la procédure

L'angiographie des membres étant invasive, une préparation est nécessaire pour sa mise en œuvre. Il comprend la collecte des données nécessaires et une évaluation de l’état général du patient. Avant l'examen, vous devez vous informer sur ces analyses:

  • biochimie;
  • sang total et urine;
  • clinique;
  • coagulogramme;
  • groupe, facteur Rh;
  • niveau de sucre;
  • réaction à l'hépatite, au VIH, à la syphilis;
  • FGDS;
  • ECG

Quelques jours avant l'angiographie des vaisseaux des membres inférieurs, un examen physique et une hospitalisation sont effectués. Vous devez arrêter de prendre des anticoagulants, car cela peut provoquer des saignements. L'analyse est réalisée à jeun sous anesthésie locale.

L’examen des navires lui-même s’effectue en plusieurs étapes, dont chacune doit être observée pour obtenir une précision maximale des résultats obtenus et une récupération rapide.

Tout d'abord, la zone d'installation de l'introducteur est traitée avec une solution antiseptique. Cela est nécessaire pour exclure la possibilité que des agents infectieux pénètrent dans le site de ponction. Ensuite, une anesthésie est effectuée, après le début de l'anesthésie, une ponction percutanée du vaisseau souhaité est effectuée, dans laquelle un contraste sera injecté.

Si le patient est au courant de la présence de réactions allergiques aux antiseptiques, à l’iode, aux analgésiques, le médecin traitant doit le signaler avant de commencer l’étude.

La ponction se fait par une ponction dans le pli inguinal des jambes. Il est également effectué en entrant dans les veines et les artères du membre supérieur.

Un introducteur est installé sur le site de l'anesthésie, un dispositif qui fournit un accès constant à l'intérieur du vaisseau. Par lui introduit le chef d'orchestre, qui se déplace directement sur le lieu de l'évaluation. Il s’agit d’une fine sonde élastique en métal à l’aide de laquelle un cathéter est inséré. Tout cela est réalisé sous le contrôle d'un tomographe ou d'un capteur à ultrasons, ce qui vous permet d'éviter les traumatismes inutiles. Lorsque le cathéter est en position, un agent de contraste est injecté.

Comme l'anesthésie fonctionne au moment de l'insertion dans le membre, la procédure est totalement indolore pour le patient. Peut-être la sensation de chaleur du contraste.

Immédiatement après l’entrée, une série de prises de vue est prise, qui capture la dynamique de la propagation du produit de contraste. Une fois les images prises, l’angiographie par scanner des vaisseaux des jambes est terminée. Le cathéter est retiré avec l'introducteur. Un pansement compressif est appliqué au point d'insertion. L'élimination du contraste se fait par les reins et prend plusieurs jours. La procédure elle-même ne dure pas plus de 60 minutes en l'absence de procédures invasives supplémentaires.

Période de récupération et complications

Après l'angiographie par scanner des membres inférieurs, il est nécessaire de rester allongé jusqu'à 24 heures pour éviter les saignements. La personne à ce moment est sous la supervision du personnel en service dans l'unité de chirurgie ou de soins intensifs. Pendant toute la période de récupération, il convient d'éviter les mouvements dans la région des extrémités depuis l'introduction de l'introducteur. Le premier jour, les modifications du pouls et de la pression artérielle sont surveillées. Le lendemain de l'intervention, un bandage compressif est retiré et le patient peut rentrer chez lui. L'extrait est possible si la dynamique de l'enquête est positive, les indicateurs sont normaux et il n'y a pas d'hématome au site de ponction.

Effectuer la procédure de CT angiographie des extrémités n'entraîne souvent aucune conséquence pour l'organisme, à condition que toutes les mesures et exigences nécessaires soient observées. Le risque de complications n’est pas supérieur à 1/20 et peut se manifester dans les conditions suivantes:

1. manifestations d'allergie aux antiseptiques, aux analgésiques ou aux composants d'un agent de contraste utilisés;

2. la formation d'hématomes dans la zone de ponction;

3. saignements de l'introduction de l'introducteur;

4. réponse rénale au contraste.

C'est rarement une manifestation possible d'insuffisance rénale, de crise cardiaque ou d'accident vasculaire cérébral. Le respect de toutes les mesures de précaution permet de minimiser la survenue d'effets résiduels.

Angiographie des vaisseaux des membres supérieurs et inférieurs: efficacité du diagnostic

Dans l’athérosclérose et d’autres maladies cardiovasculaires, le processus pathologique implique souvent des vaisseaux périphériques, c’est-à-dire des vaisseaux des membres supérieurs et inférieurs.

Pour diagnostiquer ces maladies, évaluer l'état fonctionnel des vaisseaux et leurs caractéristiques, une procédure appelée angiographie est utilisée.

L'essence de la procédure

L'angiographie implique un examen radiologique des veines et des artères du corps en y introduisant un agent de contraste. Il vous permet d’évaluer l’état des vaisseaux et leur localisation, leur vitesse et la trajectoire du flux sanguin, d’identifier les anomalies congénitales ou acquises ainsi que le réseau vasculaire des tumeurs.

Indications et contre-indications

Les indications pour l'angiographie des vaisseaux des membres inférieurs comprennent:

  • maladies vasculaires des membres inférieurs: anévrisme, thrombose veineuse profonde, athérosclérose oblitérante;
  • maladies des vaisseaux iliaques et de l'aorte;
  • thrombose pulmonaire;
  • syndrome du pied diabétique;
  • lésions de l'aorte abdominale;
  • embolie et thrombose artérielle;
  • compression (compression) des navires de l'extérieur;
  • cardiopathie ischémique;

  • les maladies qui affectent les artères des organes internes;
  • évaluation des effets des lésions vasculaires;
  • contrôle de l'intervention chirurgicale réalisée.
  • Comme toute intervention chirurgicale, l'angiographie a certaines contre-indications à utiliser. Ceux-ci comprennent:

    • maladie cardiaque chronique au stade de décompensation, accompagnée d'une insuffisance cardiaque;
    • maladies des organes internes en phase de décompensation;
    • insuffisance rénale chronique ou aiguë;
    • infarctus aigu du myocarde;
    • troubles de la coagulation;
    • idiosyncrasie ou allergie à un agent de contraste;
    • grossesse, âge jusqu'à deux ans.

    Méthodes utilisées

    Selon le groupe de vaisseaux diagnostiqué, l’angiographie est divisée en deux types:

    De plus, l’imagerie par résonance calculée ou magnétique peut être utilisée dans l’étude en introduisant un contraste. Chacune de ces techniques ayant ses avantages et ses inconvénients, le médecin traitant doit choisir en fonction des caractéristiques du corps du patient et d’autres facteurs.

    Préparation pour

    L'angiographie radio-opaque des veines et des artères étant une procédure invasive impliquant une ponction du vaisseau des membres supérieurs ou inférieurs, elle est réalisée sous surveillance médicale stricte. Le patient est hospitalisé pendant environ deux jours et les tests suivants sont effectués:

    • définition du groupe et facteur Rh;
    • test sanguin biochimique général;
    • analyse d'urine;
    • coagulogramme sanguin;
    • dépistage des maladies infectieuses (VIH, hépatite, RW);
    • FGDS;
    • électro - ou échocardiogramme selon les indications.

    Avant la procédure, il est recommandé au patient de se faire examiner par un thérapeute et d'arrêter de prendre un certain nombre de médicaments capables de fluidifier le sang ("Warfarin", "Aspirine", etc.).

    Quelques semaines avant la procédure, vous devez abandonner l'alcool pour ne pas surcharger les reins et le foie. Manger peut être au plus tard 8 heures avant la visite à la clinique.

    À la veille de la procédure, le lieu où la ponction sera réalisée (région axillaire ou inguinale) doit être rasé, puis les procédures d'hygiène doivent être effectuées.

    Comment est le

    La procédure est effectuée à l'aide d'un appareil de fluoroscopie spécial (angiographe), d'un appareil de tomodensitométrie ou d'IRM.

    1. Le patient est conduit dans la salle de traitement, le site est traité avec un antiseptique, puis une anesthésie locale est réalisée et le vaisseau est perforé dans la région de l'aine, de la fosse ulnaire, du poignet ou de l'épaule.
    2. Ensuite, le médecin connecte l’introducteur (un appareil qui donne accès au vaisseau pendant la procédure), une mince sonde métallique est insérée dans la veine ou l’artère et un cathéter, un tube en plastique creux, est inséré dans la veine ou l’artère.
    3. Après avoir vérifié que le cathéter est correctement installé, le médecin introduit un contraste avec le patient, qui peint le vaisseau et contribue à sa visualisation.

    Les interventions chirurgicales et les manipulations ne causent aucune gêne au patient - il peut y avoir une sensation de chaleur dans la zone d'injection de contraste.

    Après la procédure, tous les dispositifs sont retirés et un bandage serré est appliqué sur la zone de la ponction. Le contraste est éliminé de l'organisme par les reins pendant plusieurs heures ou plusieurs jours (afin d'accélérer l'excrétion des substances, il est recommandé au patient d'utiliser davantage de liquide).

    Complications possibles et la période postopératoire

    Dans certains cas, après l'angiographie, les complications suivantes se développent:

    • allergies aux médicaments utilisés pendant la procédure;
    • douleur, saignements ou infiltrations au site de ponction;
    • altération de la fonction rénale due à l'introduction de contraste;
    • insuffisance cardiaque.

    Comme dans le cas de toute autre intervention chirurgicale, le patient doit être surveillé par des spécialistes après un certain temps. On prescrit au patient un repos au lit et le personnel médical doit mesurer périodiquement sa température et examiner le site de ponction.

    Résultats de décodage

    L’interprétation des résultats de l’angiographie vous permet d’identifier les caractéristiques de la structure vasculaire, les lésions des vaisseaux individuels ou de leurs segments, le rétrécissement des lumières et les troubles de la circulation sanguine. Les variantes de la norme peuvent avoir un aspect différent, en fonction du domaine étudié.

    En général, les parois des vaisseaux doivent avoir des contours lisses, et les interstices diminuent progressivement pour se transformer en branches. Toute anomalie donne au médecin une raison de parler de la présence de maladies et de pathologies appropriées.

    Anomalies et diagnostics

    Les principaux types de pathologies révélés par l'angiographie incluent:

    • Thrombose veineuse profonde. Elle se traduit par une violation du remplissage des segments des veines avec un agent de contraste en violation de leur perméabilité. Dans certains cas, l’image peut être incomplète ou ressembler à un double canal (la «veine appariée»).
    • Sténose artérielle. Dans la sténose artérielle, il peut y avoir un rétrécissement de la lumière des vaisseaux à un ou plusieurs endroits.

    Il peut être concentrique ou ressemblant à une plaque, parfois avec une ulcération. Avec la sténose dans les derniers stades, le tableau est complété par une expansion post-sténotique.

  • Navire de stratification. Car cette pathologie est caractérisée par l'apparition d'une fausse fenêtre à travers laquelle circule un agent de contraste. Dans ce cas, il y a une vraie lumière du vaisseau et un faux passage, parallèle et rempli du contraste postérieur au vrai. En outre, vous pouvez voir le rétrécissement de la vraie lumière jusqu'à la violation de la perméabilité.
  • Anévrisme vasculaire. L'anévrisme ressemble à un défaut dans la paroi du vaisseau avec son expansion. Au cours de l'étude, le médecin mesure le diamètre du vaisseau touché, la longueur et la taille de la zone dans laquelle le processus pathologique s'est étendu. La rupture d'anévrisme peut être diagnostiquée par le flux d'un agent de contraste.
  • Coût moyen

    Le prix de l'angiographie des vaisseaux des jambes peut varier en fonction de la procédure utilisée et de la taille de la zone à examiner. Dans les cliniques russes, le prix de la procédure est de 15 000 roubles et dans les centres étrangers (en particulier en Israël) de 7 000 dollars.

    L'angiographie des vaisseaux sanguins est une procédure moderne qui permet d'identifier un certain nombre de maladies cardiovasculaires et de prescrire un traitement approprié. Si vous suivez toutes les règles et recommandations des experts, l'angiographie passe sans conséquences désagréables, mais dans certains cas, elle contribue à sauver la vie du patient.

    Angiographie des vaisseaux des membres inférieurs

    Qu'est-ce que l'angiographie?

    L'angiographie est un type d'examen aux rayons X. Simultanément, l'état des vaisseaux est évalué en introduisant un agent de contraste dans le sang. L'angiographie des membres inférieurs est une version assez fréquente de cette étude. L'angiographie fournit une évaluation de la paroi vasculaire et révèle la présence d'un flux sanguin obstrué.

    Dans cette étude, il existe plusieurs variétés:

    • En fonction des types de vaisseaux à l'étude, artériographie et phlébographie sont distinguées.
    • L'angiographie ne peut être qu'un diagnostic ou un diagnostic. Dans le second cas, en plus de l'enquête, des manipulations médicales sont effectuées.
    • En outre, l'angiographie peut être contrastée ou non contrastée.
    • Selon le matériel utilisé, la procédure peut être par ordinateur ou par résonance magnétique.

    Comment est le

    Cette procédure est effectuée à l'aide d'un appareil à rayons X conventionnel. Un produit de contraste radiographique est inséré dans les artères à examiner à l'aide d'un cathéter. Le patient est placé sur la table et prend une photo des membres. Vous pouvez également effectuer la procédure à l'aide de la tomodensitométrie. Dans le même temps, l'efficacité de la méthode augmente.

    L'examen est effectué par plusieurs spécialistes: un radiologue, un chirurgien vasculaire, une infirmière. En cas de complications, une équipe de réanimation doit être préparée.

    Le dispositif permettant de réaliser une angiographie peut être spiralé et multispiral. Le résultat le plus fiable est la tomodensitométrie multispirale (MSCT). Les images résultantes peuvent être visualisées dans tous les plans.

    Il est possible d’étudier à l’aide de cette méthode les artères et les veines. Toute la procédure dure 15 minutes, puis le médecin examine les images reçues et donne une conclusion. L'angiographie des artères des membres inférieurs ne peut être réalisée que dans des conditions stationnaires, car il s'agit d'une technique invasive. Il est nécessaire de suivre les règles de l'asepsie - traiter le lieu d'introduction du contraste avec les antiseptiques, après la fin de la procédure d'appliquer un pansement stérile.

    Après la fin de la manipulation, le patient a besoin de repos au lit pendant deux jours. Les résultats de l’étude évaluent le radiologue et décrivent ce qu’il voit sur la photo. La conclusion finale est déjà donnée par le chirurgien vasculaire, sur la base de la description de l'image et de l'image elle-même.

    Indications et contre-indications

    Comme la procédure est assez compliquée, elle ne peut être effectuée qu’en fonction d’indications strictement définies.

    • Maladies des artères des membres inférieurs associées à la formation de caillots sanguins, à une constriction, à l'apparition de plaques athérosclérotiques - le patient se plaindra de pieds froids, de rampements, de douleurs en marchant.
    • Maladies des veines des membres inférieurs associées à une inflammation de la paroi veineuse et à la formation de caillots sanguins - le patient se plaint de douleurs persistantes dans les jambes, de la peau bleue et de la formation de ganglions sous-cutanés.
    • Violation de la structure normale de la paroi vasculaire - anévrisme, diverticules.
    • Ulcère trophique diabétique, polyneuropathie.
    • Lésion traumatique de la paroi vasculaire.
    • Préparation à l'opération et évaluation de ses résultats.

    Pour la procédure, il existe des contre-indications. Ils sont principalement associés à l'utilisation de produits de contraste contenant de l'iode et à la nécessité d'une intervention invasive.

    • Insuffisance cardiaque sévère ou troubles du rythme.
    • La période aiguë de l'infarctus du myocarde.
    • Grave défaillance multiple de l'organe.
    • Maladies mentales en phase aiguë.
    • Hypersensibilité à un agent de contraste.
    • Pathologie de la coagulation du sang.
    • La période de grossesse et d'allaitement, l'âge de moins de deux ans.
    • Pathologie de la glande thyroïde.

    Que peut-on voir

    Les vaisseaux sains sur la radiographie ont un contour lisse, sans saillies ni cavités. Leur lumière diminue progressivement du début à la fin du vaisseau.

    S'il y a un changement pathologique, le contraste le soulignera et il deviendra clairement visible:

    • en présence d'un caillot de sang, le contraste l'enveloppera;
    • s'il y a une récession dans la paroi du vaisseau, ce qui indique un anévrisme, le contraste s'écoulera dans cette cavité;
    • avec des modifications inflammatoires et sclérotiques de la paroi vasculaire, sa lumière va se rétrécir.

    La préparation

    Avant de mener l'étude, le patient subit des tests cliniques généraux, un test sanguin biochimique, un coagulogramme. S'il prend constamment des médicaments qui affectent la coagulation du sang, il est recommandé de cesser de le prendre pendant plusieurs jours. Le sang est également testé pour le virus de l'hépatite et un électrocardiogramme est effectué. Le patient est expliqué le déroulement de la procédure à venir, en prenant son consentement éclairé.

    La recherche est mieux faite sur un estomac vide. Avant la procédure, les sédatifs sont prescrits. Le site d'injection de l'agent de contraste doit être traité avec des antiseptiques. La procédure implique une anesthésie locale.

    Quels sont les avantages

    L'angiographie est d'une grande valeur diagnostique. Quels sont les avantages de cette procédure par rapport aux autres méthodes de diagnostic:

    • haute précision dans la détection des processus pathologiques;
    • l'utilisation du contraste vous permet de considérer les plus petits vaisseaux;
    • dans le même temps, il est possible d'effectuer des diagnostics et des traitements;
    • faible charge de rayons x.

    Y a-t-il des inconvénients

    Comme pour toute procédure médicale, l'angiographie a ses inconvénients. Que sont-ils:

    • la nécessité de rester à l'hôpital;
    • la possibilité d'une réaction allergique sévère au contraste;
    • si le contraste tombe sous la peau, une inflammation peut se développer.

    Des complications

    L'angiographie est considérée comme une procédure assez sûre, mais même si elle est réalisée, des complications peuvent survenir.

    • Infection du site de contraste et formation d'infiltrations inflammatoires.
    • Dommages causés aux parois du vaisseau par l’aiguille du cathéter.
    • La survenue d'une réaction allergique à un agent de contraste.
    • Insuffisance rénale aiguë.
    • Formation de thrombus sur le site de lésion de la paroi vasculaire.
    • Saignement avec une coagulation sanguine altérée.

    L'étude est très informative et vous permet de diagnostiquer avec précision et de sélectionner le traitement nécessaire. L'angiographie est réalisée à la fois dans des établissements médicaux publics et dans des cliniques privées.

    Angiographie des vaisseaux des membres inférieurs: types, indications et préparation adéquate

    Les maladies des artères et des veines des jambes sont très répandues dans la population. Parallèlement, un certain nombre de maladies (athérosclérose, diabète sucré) entraînent une perturbation progressive et permanente de l'apport sanguin aux tissus mous et provoquent l'apparition de symptômes sévères, notamment d'ulcères non cicatrisants. Définir le bon diagnostic vous permet de prescrire un traitement efficace en temps voulu et d’empêcher le développement ultérieur de la maladie. Angiographie des vaisseaux des membres inférieurs - "l'étalon-or" dans le diagnostic des lésions du lit artériel.

    Sur les maladies

    L'athérosclérose est la principale maladie entraînant une perturbation de l'apport sanguin aux membres inférieurs. Dans le même temps, le patient présente des manifestations cliniques caractéristiques, en premier lieu un syndrome douloureux douloureux, qui peut être localisé dans n’importe quelle partie de la jambe (cuisse, tibia, région fessière) ou la recouvrir complètement. La localisation de la douleur est déterminée par le niveau de lésion artérielle.

    L'athérosclérose fait référence à des maladies évoluant constamment, conduisant à une augmentation des symptômes présents chez le patient ou à l'apparition de nouvelles manifestations cliniques.

    Normalement, les parois des vaisseaux sanguins ont une surface lisse, ce qui permet au sang de circuler librement dans leur lumière. Sur la base de divers facteurs, tels que la malnutrition, la prédisposition génétique, le diabète sucré chez l'homme, on observe l'apparition et la croissance de plaques d'athérosclérose qui interfèrent avec le flux sanguin normal.

    En fin de compte, une augmentation de la taille de la plaque peut presque complètement bloquer le vaisseau artériel, ce qui conduira au développement d'une ischémie et de modifications dystrophiques ou nécrotiques dans les tissus mous.

    Variétés de procédure

    L'angiographie artérielle est une méthode moderne d'examen des vaisseaux des membres inférieurs, qui permet d'obtenir leur image en trois dimensions afin d'identifier les endroits où le flux sanguin est perturbé. Une procédure similaire est effectuée à l'aide d'un angiographe, qui est un appareil à rayons X ou à résonance magnétique. Le patient reçoit un agent de contraste injecté dans le vaisseau qui assure la sécrétion des artères sur l'angiogramme.

    Selon l’approche diagnostique utilisée, la procédure peut être de deux types:

    • Associé à la tomodensitométrie. L'utilisation de la méthode par rayons X vous permet d'obtenir rapidement les données nécessaires d'un niveau de visualisation suffisamment élevé. La procédure aide le médecin à évaluer l’état du lit vasculaire, à identifier les endroits de son rétrécissement et d’autres troubles structurels. Lors de l'utilisation d'un scanner, il est toujours nécessaire d'utiliser un agent de contraste pour identifier les artères.
    • Résonance magnétique ou angiographie par résonance magnétique des vaisseaux des membres inférieurs. Il peut être réalisé sans l'introduction d'agents de contraste, ce qui le distingue des approches radiologiques. Une telle étude angiographique prend 20 à 30 minutes. Toutefois, les résultats sont généralement plus détaillés que la tomographie par ordinateur.

    Le choix d'un type spécifique d'angiographie reste toujours du ressort du médecin traitant, car il est le seul à pouvoir évaluer les indications et les contre-indications du patient aux procédures.

    Qui fait la recherche?

    L'angiographie IRM ou TDM est réalisée uniquement conformément aux indications établies. Ceux-ci comprennent:

    • la formation d'anévrismes vasculaires associés au processus inflammatoire ou à d'autres causes;
    • manifestations cliniques de thrombose et d'embolie d'artères ou suspicion d'une lésion similaire;
    • endartérite oblitérante;
    • lésion athéroscléreuse du lit vasculaire;
    • lésions des tissus mous des membres inférieurs avec lésions des artères et des veines;
    • la nécessité d'opérations sur les navires.

    Le médecin traitant doit toujours prendre en compte les indications et contre-indications de l'examen prescrit. Sinon, diverses complications peuvent se développer, notamment une insuffisance rénale aiguë ou une thrombose.

    Malgré la vaste liste d'indications et le haut niveau de sécurité, une étude angiographique ne peut être réalisée chez tous les patients. Les médecins distinguent les contre-indications suivantes à son utilisation:

    • intolérance individuelle ou réactions allergiques aux médicaments contenant de l'iode. Ces médicaments sont utilisés pour contraster les vaisseaux. Ces patients peuvent subir une angiographie par IRM, qui n'exige pas l'utilisation de contrastes contenant de l'iode;
    • toute affection aiguë au moment de l'étude;
    • une pathologie du système de coagulation du sang pouvant entraîner des caillots sanguins excessifs ou des saignements;
    • grossesse ou allaitement;
    • insuffisance rénale chronique ou maladies chroniques du système urinaire;
    • âge du patient inférieur à 2 ans.

    S'il existe des contre-indications, le médecin doit abandonner l'étude et choisir un autre moyen d'évaluer l'état du lit artériel. Le non-respect des contre-indications peut entraîner des conséquences graves.

    Préparation du patient

    Le niveau de sécurité et le contenu en informations de toute procédure de diagnostic dépendent de la qualité de la préparation du patient à l'étude. Le patient peut recevoir des recommandations de son médecin traitant ou dans la salle de diagnostic. Avant de pratiquer une angiographie, le médecin doit organiser un examen et une préparation appropriés:

    • identifier les comorbidités en utilisant diverses procédures de diagnostic - tests sanguins généraux et biochimiques, détection de l'infection par le VIH, de l'hépatite et de la syphilis, électrocardiographie, etc.
    • expliquer l'essence de l'examen à venir et en parler par étapes en montrant l'importance de l'angiographie pour un patient particulier;
    • vider la vessie avant la procédure.

    Une telle approche permet d’assurer l’absence de complications et d’effets secondaires d’une étude angiographique, tout en améliorant la qualité des informations obtenues.

    Effectuer des recherches

    Parlant de ce qu'est l'angiographie des membres inférieurs, il est nécessaire de parler du déroulement de sa mise en œuvre. L'intervention est réalisée dans un établissement médical en activité avec la présence obligatoire d'un anesthésiste.

    Une anesthésie locale est utilisée pour introduire le cathéter dans le vaisseau. Il est important de noter que la procédure est réalisée sous la forme d'une intervention chirurgicale - dans les conditions de l'antisepsie et de l'asepsie. Après avoir pratiqué une petite ponction d'une artère, le médecin traitant y introduit un introducteur spécial. Ce dispositif est un tube en plastique de petit diamètre, facilitant l’insertion et le retrait du cathéter.

    Au cours de l'étude, le patient est conscient, ce qui lui permet d'évaluer en permanence son état de santé et de commencer rapidement les mesures thérapeutiques qui s'imposent.

    La substance radio-opaque est insérée à travers le cathéter dans l'artère et un ordinateur ou un scanner d'imagerie par résonance magnétique assure une imagerie continue à grande vitesse, permettant ainsi d'obtenir une image très détaillée du lit vasculaire.

    Une fois l’étude terminée et le cathéter retiré, un bandage compressif est appliqué sur le site de son insertion. Au cours de la première journée suivant l'examen, il est recommandé au patient de rester au lit et de boire un grand volume de liquide - 2 à 2,5 litres par jour. Il est nécessaire d'accélérer l'élimination de la substance radio-opaque.

    Il est important de noter que seul un médecin ayant reçu une formation supplémentaire spéciale doit interpréter les résultats obtenus. Avec des tentatives indépendantes de diagnostic et de prescription de traitement, il est possible que la maladie progresse ou que ses complications se développent.

    L'angiographie des vaisseaux des membres inférieurs est le "gold standard" pour détecter les lésions du lit artériel dans diverses maladies. Une telle procédure doit être strictement réalisée dans le respect des indications et contre-indications disponibles et uniquement dans les conditions d'une salle d'opération spécialement équipée. Les résultats obtenus nous permettent d'identifier le niveau et l'étendue des lésions artérielles, tout en sélectionnant la méthode de traitement la plus efficace.

    Caractéristiques de l'angiographie des vaisseaux des membres inférieurs

    L'angiographie des vaisseaux des membres inférieurs est l'un des types de radiographie. Il est utilisé pour évaluer la perméabilité vasculaire et déterminer l'état du système circulatoire. Grâce à cette procédure, il est possible d'identifier de nombreuses pathologies et de sélectionner en temps voulu le traitement approprié. Alors, quelle est l'angiographie?

    L'essence de la procédure

    Beaucoup de gens s'intéressent à ce qu'est l'angiographie. Ce terme désigne une procédure de diagnostic aux rayons X qui permet de déterminer l’état des vaisseaux.

    Grâce à la procédure, il est possible d'identifier la zone de localisation des caillots sanguins, le blocage des vaisseaux sanguins et d'autres problèmes. Lors de l'exécution d'angiographie à l'aide de rayons X et de contraste. De ce fait, le médecin peut détecter des anomalies dans les vaisseaux. La méthode consiste à introduire un contraste dans le vaisseau, suivi de rayons X.

    Cette technique est considérée comme assez complexe, car elle implique des lésions du derme et est associée à une exposition à des radiations. Parce qu'il est effectué sous des indications strictes.

    Classification

    L'angiographie des membres inférieurs est réalisée par les méthodes suivantes:

    • par imagerie par résonance magnétique (MR);
    • utiliser des cathéters;
    • par tomodensitométrie (CT).

    Lors de la réalisation d'une angiographie par tomodensitométrie, des appareils spéciaux - les tomographes multispiraux aident à obtenir des images de haute qualité. Au cours de la procédure, le contraste est introduit à l'aide d'un cathéter spécial.

    Après la fin de la session, l’image est traitée par un programme spécial. Les données obtenues sont étudiées dans différentes projections.

    Si un cathéter est utilisé, un tube en plastique de petit diamètre est inséré dans le vaisseau. Pour ce faire, la peau est percée d'une aiguille spéciale. Lorsque le cathéter tombe dans la zone souhaitée, le contraste est inséré à travers le tube. L'image des vaisseaux est obtenue par l'utilisation de petites doses de radiations.

    L'angiographie par résonance magnétique est réalisée à l'aide d'un champ magnétique, d'un ordinateur et d'ondes radiofréquences. Grâce à la procédure, il est possible d'obtenir des images détaillées des principales artères du corps. Ce type d'angiographie peut être effectué sans utiliser de colorant.

    Des indications

    Ce type d'angiographie est effectué pour déterminer la santé des vaisseaux des jambes et identifier les anomalies. Avec le développement de l'athérosclérose, il existe un risque de dépôts. Ils s'accumulent dans les vaisseaux des jambes et altèrent le flux sanguin.

    En conséquence, la personne apparaît une douleur intense, la démarche est perturbée. Les tissus meurent souvent et des anévrismes se forment.

    La réalisation de cette étude de diagnostic peut être nécessaire dans de telles situations:

    • saignements;
    • l'apparition de symptômes de rétrécissement ou de blocage des vaisseaux des jambes;
    • gonflement ou maladie vasculaire inflammatoire;
    • les ulcères;
    • boiterie;
    • pathologie des artères périphériques.

    En outre, la procédure peut être fondée sur les signes suivants:

    • douleur intense dans les jambes;
    • fatigue accrue;
    • inconfort dans les tissus musculaires des jambes, qui augmente avec le mouvement ou le stress;
    • sensation de brûlure;
    • perte de sensation dans les jambes;
    • blanchiment de la peau des pieds;
    • problèmes de circulation sanguine dans les jambes.

    Les anomalies des navires de la jambe peuvent entraîner les problèmes suivants:

    • crampes et douleurs dans les jambes la nuit;
    • l'apparition de plaies qui ne guérissent pas;
    • apparition de veines bleues;
    • problèmes d'érection chez les hommes;
    • inconfort même en touchant les vêtements ou un peu de pression.

    En pratique, les membres inférieurs sont généralement examinés. Cela est dû au nombre impressionnant d'anomalies des veines et des artères des jambes. Cependant, les médecins recommandent parfois une procédure pour étudier l’état des vaisseaux des membres supérieurs. Cela est généralement nécessaire lors de blessures traumatiques.

    Avec des pathologies des veines des membres inférieurs ou supérieurs, la phlébographie peut être réalisée. En cas de suspicion de lésions artérielles, il est nécessaire de réaliser une artériographie.

    Contre-indications

    Cette technique est contre-indiquée dans de tels cas:

    • insuffisance des reins, du foie, du coeur au stade de la décompensation;
    • problèmes de coagulation du sang;
    • pathologies mentales distinctes;
    • allergique à l'iode et à d'autres éléments utilisés pour effectuer la procédure.

    La préparation

    Cette technique a un certain nombre de fonctionnalités. Par conséquent, avant de le réaliser, vous devez effectuer des tests de laboratoire. Ils comprennent:

    • études cliniques d'urine et de sang;
    • biochimie;
    • test sanguin pour identifier le groupe et le facteur Rh.

    Quelques jours avant la manipulation, il est nécessaire d'abandonner les médicaments qui affectent la capacité de coagulation du sang. Ceux-ci incluent notamment l'aspirine.

    Avant de démarrer une session, vous devez effectuer les actions suivantes:

    1. Le médecin doit informer le patient des objectifs, des méthodes et des conséquences possibles après la séance. Ensuite, le patient doit recevoir le consentement pour effectuer la procédure. Ce doit être par écrit.
    2. 6-8 heures avant la session, vous devez exclure la consommation d'aliments. La veille de l'étude, vous devriez abandonner le dîner et le petit-déjeuner. Il est également important de réduire la quantité de liquide.
    3. Avant de commencer la procédure, des sédatifs ou des allergies peuvent être donnés.

    Etapes de l'enquête

    Beaucoup de gens s'intéressent à la façon dont une angiographie est réalisée. Cette procédure comporte plusieurs étapes:

    1. La zone de ponction est traitée avec un antiseptique. Cela vous permet d'éliminer les bactéries pathogènes présentes à la surface de la peau.
    2. Percer le vaisseau à examiner.
    3. Placez l'introducteur dans le vaisseau. Cet appareil est un tube en plastique. Il est équipé d'un canal latéral et d'un clapet anti-retour. Pour cet appareil, un conducteur est inséré dans la zone à problème.
    4. Placez un cathéter à l'intérieur - c'est par lui qu'un agent de contraste est injecté. Grâce à cela, il sera possible d’assurer une bonne visualisation du débit sanguin sur l’écran et de poser un diagnostic précis.
    5. Obtenez des images radiologiques des vaisseaux des jambes.

    La procédure dure 15-20 minutes. Les images obtenues décrivent le radiologue. Cela peut aussi être fait par un chirurgien vasculaire.

    Des complications

    L'angiographie est considérée comme une procédure plutôt compliquée. Cependant, le risque de complications ne dépasse pas 5%. Cependant, parfois, il y a de telles conséquences:

    • saignements;
    • insuffisance rénale;
    • hémorragie dans la zone d'introduction du cathéter;
    • l'allergie;
    • hématomes sur la peau des jambes;
    • infarctus du myocarde.

    Après avoir effectué la manipulation, vous devez rester calme pendant un certain temps et ne pas vous lever du lit. Si l’étude n’a pas modifié le corps du patient, celui-ci restera dans l’institution médicale au maximum 2 jours.

    Interprétation des résultats

    Selon l'étude, le médecin devrait évaluer les indicateurs suivants:

    • la présence de caillots sanguins, y compris les anévrismes;
    • évaluation de la circulation sanguine;
    • le niveau de colmatage des vaisseaux sanguins avec des caillots sanguins;
    • une hémorragie;
    • tendance à développer des angiospasmes;
    • flux sanguin dans les vaisseaux;
    • circulation sanguine dans les néoplasmes.

    La durée de l'interprétation des résultats ne dépasse pas 15 minutes. Ensuite, le patient reçoit toutes les données. Si une personne est traitée à l'hôpital, les résultats sont transmis à son médecin.

    L'angiographie des vaisseaux des membres inférieurs est une procédure informative qui permet d'évaluer l'état de la santé humaine. Si des anomalies sont détectées, le spécialiste choisira le traitement optimal, ce qui aidera à éviter des complications dangereuses.

    Le diagnostic le plus précis des vaisseaux des membres inférieurs: l'angiographie

    L'angiographie est un examen fluoroscopique des vaisseaux sanguins, qui vous permet de déterminer leur état fonctionnel et leur localisation, leur vitesse de circulation sanguine, la pathologie des parois vasculaires et d'autres caractéristiques importantes. La méthode est basée sur l'introduction d'une solution de contraste dans le sang. La photographie aux rayons X reçue permet au médecin de voir l’image complète de l’état du système vasculaire.

    But de la procédure


    La méthode d'angiographie est reconnue comme la plus précise et la plus fiable dans l'étude des anomalies du système circulatoire. Il aide à diagnostiquer la maladie, à déterminer le site de la lésion et à trouver le traitement le plus efficace dans chaque cas.

    Indications pour l'angiographie: vaisseaux des membres inférieurs

    L'angiographie des membres inférieurs est prescrite par le médecin après avoir examiné le patient et effectué les tests nécessaires.

    Les indications pour ce type d'étude sont les suivantes:

    • maladie artérielle chronique avec occlusion vasculaire progressive;
    • vasoconstriction;
    • lésion vasculaire;
    • caillots sanguins;
    • diverses anomalies de l'aorte;
    • anévrisme (gonflement de la paroi vasculaire);
    • les varices;
    • thrombose;
    • blessure, avec des dommages soupçonnés au navire;
    • troubles circulatoires du pied;
    • contrôle pendant la chirurgie.

    Contre-indications à cette procédure


    Contre-indications absolues à ce type d'intervention:

    • intolérance totale à un agent de contraste injecté dans une veine;
    • allergique à l'iode et ses composés;
    • insuffisance cardiaque;
    • insuffisance rénale;
    • exacerbations de maladie mentale;
    • mauvaise coagulation du sang;
    • la grossesse

    Types d'angiographie

    Les directions de cette méthode sont très diverses:

    • l'artériographie est utilisée dans les études artérielles;
    • afin d'identifier la pathologie veineuse, procéder à une phlébographie (phlébographie). Il est indispensable pour déterminer l’état des veines et détecter les caillots sanguins.
    • La méthode de lymphographie est utilisée pour étudier les vaisseaux lymphatiques.

    Le développement de la science médicale et l'introduction de la technologie informatique ont conduit à une introduction et à une amélioration généralisées de ces méthodes. Les méthodes les plus couramment utilisées, permettant d'obtenir le maximum de données nécessaires, sont les suivantes:

    1. Angiographie numérique - vous permet d'utiliser un ordinateur pour obtenir une image plus claire et plus détaillée, ainsi que pour améliorer la visibilité de l'image résultante. Lors d'une étude utilisant cette méthode, la quantité d'agent de contraste injecté est minimisée.
    2. Angiographie tomographique calculée. L’avantage de cette méthode est l’évaluation détaillée de la paroi vasculaire et la détermination de la nature du flux sanguin. L'introduction d'un agent de contraste avec l'utilisation de cette méthode est réduite, les rayons X sont également réduits par rapport aux méthodes traditionnelles. L'angiographie par TDM des vaisseaux sanguins a pour avantage de donner une image plus complète et une image plus détaillée.
    3. Angiographie par résonance magnétique (IRM). Les rayons X ne sont pas utilisés dans cette méthode. Le principe de fonctionnement est basé sur la création d'un champ magnétique. Angiographie vasculaire par résonance magnétique - est utilisée comme une méthode extrêmement efficace pour étudier l’état et la localisation des vaisseaux.

    Comment se préparer à l'enquête


    Une étape importante de cette enquête est une préparation minutieuse, qui comprend les points suivants:

    1. Livraison des analyses nécessaires, notamment en biochimie.
    2. Explication par le médecin des tâches et des tactiques de la prochaine étude, des complications possibles et d’autres points importants de ce type d’intervention médicale.
    3. La publication des recommandations nécessaires sur le régime alimentaire. À la veille de l'étude, seuls les plats de légumes et les céréales étaient légers. Ne pas fumer ou boire de l'alcool.
    4. Le jour de l'étude, rien n'est impossible. En ce qui concerne les patients diabétiques, le médecin leur donne des recommandations spéciales en matière de nutrition.
    5. Augmentez la quantité de liquide que vous buvez dans les quantités recommandées par votre médecin.

    Comment se déroule la procédure?


    L'angiographie se produit dans une période de dix à vingt minutes.

    La séquence des actions du médecin est la suivante:

    1. Deux types de médicaments sont injectés dans la veine - sédatif et antiallergique. Les médicaments soulagent l'anxiété et préviennent le développement d'allergies.
    2. La zone de ponction est traitée avec une préparation antiseptique et une anesthésie locale est réalisée.
    3. Dans la zone d'impact, une petite incision est faite dans laquelle une aiguille est insérée pour pénétrer dans l'artère.
    4. Un fil de guidage est inséré dans l'aiguille et avance vers la zone de test.
    5. Ensuite, l'aiguille est doucement retirée et insérée à travers le cathéter de guidage. Lorsque le cathéter est en mouvement, le patient ne ressent aucune douleur ou sensation désagréable, car il n’ya aucun récepteur de la douleur sur la paroi interne des vaisseaux. Lorsque le cathéter atteint la cible, le guide est retiré.
    6. Un agent de contraste est injecté dans le vaisseau au moyen d'un cathéter et les rayons X sont pris simultanément.
    7. La vitesse du flux sanguin est déterminée par la vitesse à laquelle la substance se propage à travers le lit vasculaire.
    8. Les rayons X permettent de juger de la lumière des vaisseaux et de l'état de la paroi vasculaire. La prise de vue par rayons X s'effectue à un rythme assez rapide, ce qui permet de réduire l'exposition aux radiations.
    9. Le cathéter est retiré, une serviette stérile et un bandage compressif sont appliqués pour arrêter le saignement au site de ponction.
    10. Les rayons X les montrent et les analysent. Si nécessaire, une procédure supplémentaire est prescrite pour obtenir une image plus claire.

    Après la procédure, le repos au lit et une surveillance médicale sont requis pendant 24 heures.

    Les résultats de l'angiographie enregistrés sur un support numérique peuvent être stockés et présentés, si nécessaire, pour examen par des médecins de profil différent. Les domaines d'application de ce type de recherche sont variés.

    Tout d'abord, il s'agit de chirurgie vasculaire et de phlébologie. En chirurgie vasculaire, les données obtenues à la suite d'une angiographie sont souvent utilisées pour préparer une chirurgie vasculaire. Cette méthode vous permet de spécifier la structure anatomique et l'emplacement des vaisseaux car certaines formes d'emplacement des vaisseaux ou leur tortuosité peuvent servir de contre-indication à la conduite d'une chirurgie vasculaire.

    Vidéo utile

    Familiarisez-vous visuellement avec la méthode de l'angiographie:

    Tous les détails sur l'angiographie des vaisseaux des membres inférieurs

    L'angiographie est un type spécial de rayons X utilisé pour évaluer l'état des vaisseaux sanguins ainsi que le débit sanguin. Les échantillons créés lors de l'examen sont appelés angiogrammes. Les vaisseaux sanguins ne peuvent pas être examinés en détail avec les rayons X conventionnels. Par conséquent, lors de l'angiographie, un agent de contraste est injecté dans la zone d'intérêt pour le patient. Il «met l'accent» sur les vaisseaux sanguins au fur et à mesure que vous avancez.

    Types de procédure

    L'angiographie est un examen médical peu invasif qui aide les spécialistes à diagnostiquer et à traiter de nombreuses maladies.

    La procédure est effectuée en utilisant:

    • Cathéters;
    • Imagerie par résonance magnétique (IRM);
    • Tomodensitométrie (CT).

    En angiographie par scanner, les tomographes multispiraux sont utilisés pour obtenir des images détaillées des vaisseaux sanguins et des tissus. Un agent de contraste contenant de l'iode (colorant) est injecté à travers un petit cathéter (qui est préalablement injecté dans une veine). Après la procédure de CT-angiographie, les images sont traitées à l'aide d'un logiciel spécial. Elles permettent généralement d'inspecter les résultats obtenus dans différents plans et projections.

    Lors de l'utilisation d'un cathéter, un mince tube en plastique (le cathéter lui-même) est inséré dans l'artère par ponction de la peau avec une aiguille spéciale. Par exemple, pour une radiographie de la vessie, un cathéter est inséré dans l'urètre. Une fois le dispositif installé dans la zone souhaitée, un agent de contraste est injecté à travers le tube et les images des vaisseaux sont obtenues en utilisant de petites doses de rayonnement ionisant.

    La procédure d'angiographie par résonance magnétique (ARM) est réalisée à l'aide d'un champ magnétique, d'ondes radiofréquences et d'un ordinateur, l'ARM permet d'obtenir des images détaillées des principales artères du corps. M. angiographie peut être effectuée sans utiliser de colorant.

    L’enquête est utilisée pour examiner et étudier en détail les vaisseaux sanguins dans divers organes du corps humain, à savoir:

    • Angiographie des vaisseaux cérébraux;
    • Angiographie des vaisseaux de la tête et du cou;
    • Angiographie coronaire (examen des vaisseaux cardiaques);
    • Angiographie de l'aorte thoracique;
    • Angiographie des vaisseaux de la cavité abdominale (y compris le foie, les reins);
    • Examen des organes pelviens;
    • Angiographie des vaisseaux des membres inférieurs (jambes);
    • Angiographie des membres supérieurs.

    Les médecins utilisent ce test pour diagnostiquer et évaluer de nombreuses maladies des vaisseaux sanguins et des affections connexes, telles que:

    • Blessures;
    • Anévrisme;
    • Blocage (thrombophlébite);
    • Les fibroblastes;
    • Anomalies congénitales du coeur.

    En outre, les médecins utilisent les résultats de l’angiographie pour évaluer l’état des vaisseaux après une intervention chirurgicale. L'inspection aide:

    • Détecter les maladies athérosclérotiques (caillots et plaques de cholestérol), qui provoquent un rétrécissement des artères des membres inférieurs et aident à se préparer aux interventions endovasculaires;
    • Vérifier les malformations (connexions pathologiques des vaisseaux sanguins);
    • Dans le traitement des vaisseaux, par exemple lors de l'implantation d'un stent dans l'aorte (stenting);
    • Identifier les vaisseaux qui nourrissent la tumeur, ainsi que l'angiographie est utilisée comme enquête avant la chimioembolisation ou l'irradiation intra-artérielle;
    • Identifier une embolie pulmonaire (due à une thrombophlébite) ou une fistule vasculaire pulmonaire;
    • Évaluez l'obstruction vasculaire.

    Les résultats de l'angiographie des vaisseaux des membres inférieurs peuvent indiquer:

    • Inflammation des vaisseaux;
    • Dommages aux vaisseaux sanguins;
    • Thromboangéite oblitérante (maladie de Buerger);
    • Takayasu (maladie rare causant une inflammation des vaisseaux sanguins).

    Une autre représentation visuelle de la procédure d'une manière légèrement différente.

    Indications pour l'examen

    L'angiographie des vaisseaux des membres inférieurs (angiographie périphérique) est utilisée pour surveiller l'état des artères et des vaisseaux sanguins des jambes, afin de détecter des anomalies.

    Les maladies vasculaires athéroscléreuses (durcissement des artères) provoquent la formation de dépôts qui s'accumulent dans les vaisseaux sanguins des jambes et réduisent le flux sanguin vers ces derniers. Cette diminution du débit sanguin peut provoquer de graves douleurs dans les jambes, des boiteries, la mort des tissus de la jambe et du pied, ainsi que la formation d'un anévrisme.

    Le médecin traitant peut recommander une angiographie des membres inférieurs si:

    • Le patient présente des symptômes de vaisseaux sanguins rétrécis ou bloqués dans les jambes;
    • Saignements;
    • Boites;
    • Ulcères artériels;
    • Gonflement ou inflammation des vaisseaux sanguins (vascularite);
    • Maladie artérielle périphérique.

    Ainsi que des symptômes tels que:

    • Douleur intense dans les jambes;
    • Pieds fatigués;
    • Sensation de brûlure (symptôme assez fréquent, de nombreux patients remarquent une forte sensation de brûlure dans la région du mollet ainsi que des fourmillements en marchant);
    • Inconfort au niveau des muscles des jambes, des mollets ou des cuisses, aggravé lors de la marche ou sur le fond de l'exercice et lors du passage après quelques minutes de repos;
    • Engourdissement des membres inférieurs (surtout au repos);
    • Troubles circulatoires des jambes;
    • Peau pâle des membres inférieurs.

    Parfois, les symptômes auxiliaires des maladies des artères périphériques des membres inférieurs peuvent être:

    • Impuissance;
    • Douleur et crampes dans les jambes la nuit;
    • La douleur ou les picotements dans les jambes deviennent si graves qu’une légère pression ou un contact avec des vêtements ou une literie provoque une gêne chez le patient;
    • Veines bleu foncé sur les jambes;
    • Plaies non cicatrisantes.
    Tous les symptômes et maladies mentionnés ci-dessus sont des indications pour l'angiographie.

    L'efficacité de l'enquête et son objectif

    Un patient peut avoir plusieurs problèmes associés à la maladie de l'artère des membres inférieurs. L'angiographie peut être très utile pour détecter des caillots sanguins dans les jambes. Sur le fond de l'examen, non seulement le diagnostic de la maladie peut être effectué, mais également une procédure appelée angioplastie, qui permet au chirurgien de rétablir le flux sanguin avec facultés affaiblies. Le médecin utilise un mince tube qu’il passe dans un vaisseau sanguin situé dans l’extrémité inférieure jusqu’à la zone touchée de l’artère. Le tube a une petite boule à la fin. Lorsque le tube atteint la destination, le médecin gonfle ce ballon qui commence à pousser le caillot contre la paroi de l'artère. Il l'élargit et restaure le flux sanguin. L'angiographie (et l'angioplastie) sont des procédures sûres et efficaces. Les risques et les complications sont très rares.

    Avec un traitement rapide chez le médecin et le diagnostic précoce de la maladie artérielle périphérique, il est très facile de traiter.

    Préparation pour le test

    Avant l'examen, il est interdit de manger et de boire pendant 6-8 heures. Il est interdit de fumer pendant 24 heures avant le test.

    Le spécialiste peut recommander l'arrêt de certains médicaments, tels que l'aspirine, la warfarine, l'héparine ou d'autres anticoagulants. Assurez-vous que le médecin connaît tous les médicaments que vous prenez, y compris les vitamines, les préparations à base de plantes, les compléments alimentaires.

    En outre, un spécialiste doit être informé sur:

    • La grossesse;
    • Allergies à tout médicament (en particulier l'iode);
    • Troubles de la coagulation sanguine (plaquettes basses).

    Avant l'examen, le médecin peut également demander les résultats de la formule sanguine complète (profil avancé) et de l'examen physique (mesure de la pression).

    Certains patients préfèrent prendre un sédatif avant la procédure.

    Les prix de l'angiographie (CT, cathéter ou IRM) des membres inférieurs varient entre 10 000 et 12 000 roubles, selon les régions. À Moscou, au centre de diagnostic de Ramsey, le prix de l'angiographie par scanner sera de 11 500 roubles. À la clinique familiale, le prix sera d'environ 10 900 roubles, le prix à la clinique Medsi sera de 9 450 roubles.

    Le déroulement de l'enquête

    La procédure est effectuée directement dans la clinique. La durée est d'environ 60 minutes. Mais parfois un peu plus longtemps si le patient subit une angioplastie.

    Une équipe de personnel médical spécialement formée effectue l'angiographie. Le groupe comprend un radiologue qui effectuera la procédure, du personnel médical (cardiologue, infirmier) et un radiologue. Si une angioplastie est réalisée, l'équipe comprendra également un chirurgien.

    La procédure ne provoque aucune douleur. On demandera au patient de s’allonger sur une table à rayons X spéciale. Pendant la procédure, il y a un cardiologue dans la salle, qui mesurera en permanence le rythme cardiaque, la pression artérielle et surveillera la respiration du patient. Les analgésiques et les sédatifs sont administrés par perfusion intraveineuse. La zone des membres inférieurs est désinfectée et une anesthésie locale est administrée.

    Le médecin fait une petite incision avec une aiguille spéciale. Ensuite, un long tube (cathéter) est inséré dans la peau du patient par une incision dans l'artère de la jambe et passe à travers les vaisseaux sanguins. Ensuite, un agent de contraste est injecté à travers le cathéter. Les patients ressentent souvent de la chaleur dans la jambe ou dans d’autres parties du corps lors de l’injection d’un médicament de contraste. Ils constatent parfois une légère augmentation de la température. Le médecin demandera au patient de ne pas bouger pendant l'examen afin de prendre des photos claires.

    Si un caillot sanguin a été détecté au cours de l'examen, le médecin déterminera s'il peut être ouvert. Cette procédure s'appelle l'angioplastie par ballonnet. Un petit ballon (ampoule) est attaché à l'extrémité du cathéter, le cathéter est inséré dans la région de l'artère obstruée. Ensuite, le ballon est gonflé pour ouvrir un caillot sanguin. Sous l'action de la pression, les artères se dilatent, rétablissant ainsi le flux sanguin normal. Après une telle opération vasculaire, le médecin peut placer le «stent» dans le site d'occlusion pour le maintenir ouvert (stent). Le stent est également attaché à l'extrémité du cathéter et placé au bon endroit.

    Un autre moyen d'ouvrir un thrombus sans angioplastie consiste à utiliser un médicament pour dissoudre le caillot. Le médecin choisit alors de procéder à l'examen. En plus de dissoudre le caillot, le spécialiste peut également placer un stent dans l'artère. Dans ce cas, on prescrit des médicaments pour éclaircir le sang au patient.

    Après angiographie et angioplastie, le cathéter est retiré lentement et un petit pansement est appliqué sur le site d’injection afin d’éviter les saignements. Alternativement, le technicien peut coudre au point d'insertion du cathéter.

    Le patient est sous surveillance médicale pendant au moins 6 heures après la procédure. Il lui est également recommandé de réduire tout type d'activité physique et sexuelle dans les 24 à 48 heures.

    Une fois l'examen terminé, le patient peut rentrer chez lui.

    Attention! La conduite après la procédure est interdite.

    Conditions pour

    • La table de radiographie est généralement froide et dure, ce qui provoque des frissons et des tremblements chez certains patients. Dans ce cas, un médecin agréé peut demander une couverture ou une couverture.
    • Les patients ressentent souvent une sensation de brûlure au site de ponction et une légère pression lorsque le cathéter se déplace dans les vaisseaux;
    • Le contraste peut provoquer des rougeurs de la peau.
    • Une ecchymose peut se former sur le site de ponction.

    Consulter un médecin en cas de:

    • Tissu Oteka;
    • Saignements abondants;
    • Douleur aiguë dans les jambes.

    Complications et contre-indications

    L'angiographie est une procédure sûre. Cependant, certaines complications sont parfois possibles.

    • Les rayons X sont utilisés au cours de cette procédure. La quantité de rayonnement reçue pendant le test est considérée comme sûre. Cependant, si le patient est une femme enceinte, cette quantité de rayonnement peut augmenter le risque de complications chez le fœtus;
    • L'infection au site d'injection se produit très rarement;
    • Un cathéter placé dans une artère peut blesser les vaisseaux sanguins, ainsi que causer une blessure ou un pincement du nerf dans la jambe;
    • Certaines personnes ont une allergie aux agents de contraste contenant de l'iode ou à d'autres médicaments utilisés pendant l'examen (par exemple, pour l'anesthésie);
    • Assurez-vous d'informer le médecin si vous êtes diabétique.
    • Rarement, un agent de contraste peut entraîner une insuffisance rénale.

    Les complications comprennent également:

    • Thrombus au site d'injection;
    • Embolie pulmonaire;
    • Saignement excessif au site d'injection;
    • Crise cardiaque;
    • Hématome au site d'injection;
    • AVC
    Toutes les complications ci-dessus sont très peu probables (95% ne présentent pas d'effets secondaires).

    Autres types d'examens veineux

    Les autres méthodes de recherche comprennent:

    • Scanner de fibrinogène (test moyennement sensible pour le diagnostic de caillots sanguins dans le mollet et la veine poplitée, mais moins sensible aux caillots sanguins superficiels dans la veine fémorale ou iliaque);
    • Phlébogramme (utilisé pour diagnostiquer les caillots sanguins veineux aigus dans les membres inférieurs).

    Et aussi des tests par ultrasons:

    Pléthysmographie par impédance (souvent, ne détecte pas les caillots sanguins qui ne bloquent pas un vaisseau sanguin);

    • Sonographie Doppler (test non invasif utilisé depuis 1980).

    Et des tests utilisant les rayons X ou la tomodensitométrie (CT):

    • Vénographie (phlébographie) (cette méthode permet de détecter des caillots sanguins dans le mollet);
    • VQ scan (le balayage peut être utilisé pour diagnostiquer un embole pulmonaire);
    • Scanner spiralé (la méthode est très efficace pour le diagnostic d'embolie pulmonaire).

    Le prix des méthodes ci-dessus est généralement beaucoup plus élevé que la procédure d'angiographie.

    Conclusion

    L'angiographie présente de nombreux avantages par rapport aux autres méthodes de recherche sur les veines, principalement en raison de la possibilité de traiter la thrombose directement pendant l'examen.

    La procédure est très demandée dans de nombreux domaines de la médecine, notamment en cardiologie, car elle permet d'identifier les anomalies structurelles du cœur avant l'apparition des symptômes, ainsi qu'en thérapie, en urologie, en éliminant le besoin d'une intervention chirurgicale. La procédure vous permet également de sélectionner le traitement correctif le plus efficace pour un caillot sanguin.

    Par rapport à d'autres méthodes, l'angiographie a moins de contre-indications et de complications.



    Article Suivant
    Que signifie une brûlure dans les jambes du genou au pied?