Achillobursite


La bursite est une inflammation du sac synovial (cavité confinée remplie de liquide synovial). Ces sacs sont situés dans des endroits de friction des tissus mous sur les protrusions osseuses.

Achillobursite - inflammation du sac synovial, située entre le tendon d'Achille et le calcanéum.

L'acillobursite est une maladie du système musculo-squelettique qui nécessite un traitement rapide, car elle nuit considérablement à la qualité de vie du patient et peut entraîner de graves complications.

Causes et facteurs de risque

Les principales causes de la maladie sont le stress excessif et les blessures (par conséquent) du tendon d’Achille reliant les muscles de la surface postérieure du tibia avec l’os du talon et les tissus mous voisins:

  • surcharges systématiques à long terme avec mouvements monotones (marcher sur de longues distances, sports professionnels);
  • exercice intensif inhabituel, par exemple, faire du sport (course, saut, cyclisme, exercices de force avec une implication ciblée des muscles des membres inférieurs) sans entraînement préalable;
  • des chaussures inconfortables et serrées, des chaussures avec des talons excessivement hauts (le risque augmente avec l'alternance de porter des chaussures à talons hauts et des chaussures plates);
  • dommages mécaniques simples, microtraumatismes systématiques;
  • surpoids;
  • hyperpronation pied plat.

Afin de prévenir l’achillobursite, il est nécessaire de doser correctement l’activité physique et de porter des chaussures confortables excluant les blessures.

En plus de l’effet traumatique, la cause de l’achillobursite peut être:

  • processus auto-immunes et allergiques;
  • maladies inflammatoires systémiques;
  • troubles métaboliques (présence dans le liquide synovial de sels d'acide urique dans la goutte, de cristaux de pyrophosphate de calcium dans la chondrocalcinose);
  • infections hématogène et lymphogène liées à la tuberculose, à l'ostéomyélite, à la sepsie, au sida et à d'autres infections généralisées, à la gonorrhée (bursite à blennorrhée), etc.
  • involution d'âge;
  • malformations congénitales du système musculo-squelettique;
  • hypodynamie prolongée (immobilisation) avec diminution de l'apport sanguin au tendon;
  • modifications inflammatoires de l'articulation de la cheville avec atteinte des tissus mous péri-articulaires.

Formes de la maladie

En fonction des spécificités du cours, l’achillobursite peut être:

Par la nature de l'agent pathogène:

  • non spécifique;
  • spécifiques (blennorragie, syphilitique, brucellose, etc.).

Par la nature du contenu:

La principale complication de l’achillobursite aiguë est la transition du processus vers la forme chronique, qui réduit la qualité de la vie et conduit à une invalidité (dans les cas graves).

Les symptômes

  • douleurs dans le tendon, parfois à l'arrière de la jambe après une course ou un effort physique, qui sont grandement aggravées lors d'une marche ou d'une position debout prolongée;
  • gonflement ou gonflement au-dessus du site de fixation du tendon au calcanéum;
  • la présence d'une saillie limitée et douloureuse de consistance élastique sur la surface arrière du talon;
  • augmentation de la douleur lors de la flexion du pied, en appuyant sur le tendon d'Achille à l'endroit de son attachement;
  • épaississement et gonflement du tendon.

Dans le processus aigu, une augmentation de la température corporelle pouvant aller jusqu'à 38–39 ° C, une détérioration du bien-être général sont possibles, dans la région du talon, un œdème et une hyperhémie des tissus mous, des pulsations et une douleur aiguë.

Dans le cours chronique de la maladie, les symptômes sont moins prononcés; la rougeur, l'enflure des tissus mous et la fièvre sont absents.

Diagnostics

Si une bursite est suspectée, les mesures de diagnostic suivantes sont prescrites:

  • numération globulaire complète (a révélé une augmentation du nombre de leucocytes, une augmentation du taux de sédimentation des érythrocytes);
  • test sanguin biochimique (pour les marqueurs d'inflammation);
  • ponction de la cavité synoviale avec investigation ultérieure de la ponction;
  • Examen aux rayons X de l'articulation de la cheville;
  • Échographie de la cheville (pied).

Les principales causes de l’ achillobursite sont une charge excessive et des lésions (du résultat) du tendon d’Achille.

Traitement

Le traitement thérapeutique de l’ achillobursite est réalisé dans un complexe:

  • pharmacothérapie - glucocorticostéroïdes, médicaments antibactériens injectés dans la cavité du sac, médicaments anti-inflammatoires non stéroïdiens par voie orale (injection) et locaux;
  • thérapie par ondes de choc;
  • physiothérapie;
  • avec pieds plats - correction avec semelles intérieures médicales, chaussures, orthèses;
  • limiter la charge sur le membre (bandage serré, chaussures orthopédiques, support de cheville).

Les glucocorticoïdes ne sont administrés que dans la cavité synoviale; L'introduction de médicaments directement dans l'épaisseur du tendon est strictement interdite, car cela peut provoquer sa rupture.

Avec l'inefficacité de la thérapie conservatrice, un traitement chirurgical est effectué - excision de la partie du sac synovial débordée. Avec le développement de la bursite purulente, une autopsie, la désinfection et le drainage de la cavité enflammée sont présentés.

Complications possibles et conséquences

La principale complication de l’achillobursite aiguë est la transition du processus vers la forme chronique, qui réduit la qualité de la vie et conduit à une invalidité (dans les cas graves).

En rejoignant l'infection peut développer les complications suivantes:

Prévisions

Avec un traitement complexe en temps opportun, le pronostic est favorable.

Prévention

Afin de prévenir les achillobursites sont nécessaires:

  • dosage compétent de l'activité physique;
  • échauffement obligatoire avant de faire des exercices impliquant les muscles des membres inférieurs;
  • porter des chaussures confortables avec une hauteur de talon modérée;
  • perte de poids;
  • traitement rapide des blessures et des maladies aiguës.

Vidéos YouTube liées à l'article:

Education: supérieur, 2004 (GOU VPO "Université médicale de Kursk"), spécialité "Médecine générale", qualification "Docteur". 2008-2012 - Étudiant de troisième cycle du département de pharmacologie clinique de l'établissement d'enseignement budgétaire supérieur d'enseignement professionnel "KSMU", candidat des sciences médicales (2013, spécialité "Pharmacologie, pharmacologie clinique"). 2014-2015 - recyclage professionnel, spécialité "Management in education", FSBEI HPE "KSU".

L'information est généralisée et est fournie à titre informatif seulement. Aux premiers signes de la maladie, consultez un médecin. L'auto-traitement est dangereux pour la santé!

Tout le monde a non seulement des empreintes digitales uniques, mais aussi un langage.

La température corporelle la plus élevée a été enregistrée chez Willie Jones (États-Unis), qui a été hospitalisé à une température de 46,5 ° C.

Selon de nombreux scientifiques, les complexes de vitamines sont pratiquement inutiles pour l'homme.

La maladie la plus rare est la maladie de Kourou. Seuls les représentants de la tribu Fur de Nouvelle-Guinée sont malades. Le patient meurt de rire. On pense que la cause de la maladie est de manger le cerveau humain.

Des scientifiques de l'Université d'Oxford ont mené une série d'études dans lesquelles ils avaient conclu que le végétarisme pouvait être nocif pour le cerveau humain, car il entraînait une diminution de sa masse. Les scientifiques recommandent donc de ne pas exclure le poisson et la viande de leur régime alimentaire.

Avec des visites régulières au lit de bronzage, le risque de cancer de la peau augmente de 60%.

Une personne instruite est moins susceptible aux maladies du cerveau. L'activité intellectuelle contribue à la formation de tissu supplémentaire qui compense la maladie.

Un travail qui ne plaît pas à la personne est beaucoup plus préjudiciable à sa psyché que le manque de travail du tout.

Même si le cœur d’un homme ne bat pas, il peut encore vivre longtemps, comme l’a montré le pêcheur norvégien Jan Revsdal. Son "moteur" s'est arrêté à 4 heures après que le pêcheur se soit égaré et se soit endormi dans la neige.

Le sang humain "traverse" les navires sous une pression énorme et, en violation de leur intégrité, est capable de tirer à une distance maximale de 10 mètres.

Afin de dire même les mots les plus courts et les plus simples, nous allons utiliser 72 muscles.

L'espérance de vie moyenne des gauchers est inférieure à celle des droitiers.

La clomipramine, un antidépresseur, provoque un orgasme chez 5% des patients.

Quatre tranches de chocolat noir contiennent environ deux cents calories. Donc, si vous ne voulez pas aller mieux, il vaut mieux ne pas manger plus de deux tranches par jour.

Pendant le fonctionnement, notre cerveau dépense une quantité d'énergie égale à une ampoule de 10 watts. Ainsi, l'image d'une ampoule au-dessus de la tête au moment de l'émergence d'une pensée intéressante n'est pas si éloignée de la vérité.

Le diagnostic de hernie discale intervertébrale provoque généralement la peur et la stupeur chez l’homme du commun; à l’horizon, l’opération semble faire son apparition. V.

Achillobursite: causes et méthodes de traitement

L'acillobursite est le processus d'inflammation de la poche synoviale ou du tendon du talon. La personne malade est tourmentée par la douleur dans la région du tendon d’Achille ou des talons, en particulier lorsqu’elle le soulève «sur les orteils» et non le talon. Dans les cas particulièrement avancés, une rupture du tendon du talon et une perte complète de l'activité motrice du pied sont possibles.

Raisons

Les raisons menant au développement de la bursite du tendon d’Achille sont les suivantes:

  • Long effort physique.
  • Chaussures à talons hauts (augmente le risque d'alterner le port du talon avec une semelle plate).
  • Chaussures gênantes et à l'étroit.
  • Blessures au talon (ecchymoses, écorchures).
  • En surpoids.
  • Arthrite de la cheville.

Traitement

Le traitement d'une maladie telle que l'achillobursite devrait consister en un ensemble de procédures variées.

Utilisation de médicaments

Pour réduire l'inflammation et la douleur, l'administration à l'aide d'une seringue et d'une aiguille dans le tendon de solutions de médicaments anti-inflammatoires non stéroïdiens est appliquée. Également utilisé pommade anti-inflammatoire par voie topique.

Thérapie par ondes de choc

Ce type de traitement est effectué après l'élimination de l'achillobursite aiguë. Les ondes agissent sur les tissus des os et du cartilage et contribuent à l'activation des processus de régénération dans les cellules.

Limite d'exercice

Le traitement non médicamenteux comprend certaines activités qui réduisent la tension sur le tendon:

  • Appliquer un bandage serré sur l'articulation.
  • Diminution de l'activité physique.
  • Se débarrasser de l'excès de poids.
  • Porter des chaussures à semelles basses.
  • Les chaussures doivent être uniquement orthopédiques (idéalement, sur commande).

Intervention chirurgicale

Un tel traitement radical est effectué avec l'inefficacité d'autres méthodes. Cela consiste à enlever une partie du calcanéum.

La maladie est traitée selon un ensemble de procédures et de médicaments divers. Les remèdes populaires ne doivent pas être ignorés, mais le traitement principal doit être prescrit par un spécialiste qualifié, après avoir examiné et déchiffré les tests.

Remèdes populaires

Ces outils sont auxiliaires, le médecin prescrit le traitement principal, en tenant compte des caractéristiques individuelles de l'évolution de la maladie. Tous les remèdes populaires sont divisés en plusieurs groupes:

Des compresses

  • Radis Radis noir avec une peau frotter avec une peau, envelopper dans une serviette de gaze et attacher à la cheville pendant une heure. Avant d'appliquer la compresse, il est nécessaire de lubrifier le lieu d'application avec de l'huile végétale. L'application doit être effectuée deux fois par jour.
  • Raifort Vous pouvez utiliser du raifort râpé au lieu du radis. Le lieu de fixation doit être préalablement graissé à la glycérine. La durée de ces procédures est de deux à trois semaines.
  • Salo. Appliquer du saindoux frais non salé sur la zone du talon donne un bon effet, mais vous devez préparer votre jambe: bien cuire à la vapeur. Après avoir cuit à la vapeur, attachez un morceau de graisse à l’arrière de la jambe et fixez-le avec l’orteil sur le dessus. Cet attachement devrait être fait pendant la nuit pendant plusieurs semaines.
  • Bardane Insister dans un verre de vodka pendant deux semaines avec une cuillère à soupe de racines sèches de bardane, préalablement déchiquetées. La teinture obtenue permet de faire des compresses pendant 20 jours.
  • Les aiguilles Préparez environ 200 grammes d’aiguilles de pin dans 5 litres d’eau, insistez environ une demi-journée. L'infusion qui en résulte est chauffée et fait des bains de pieds pendant 2 décennies.
  • Aloès, chérie, vodka. Les ingrédients sont mélangés dans ce rapport: 1 partie du premier, 2 parties du second et 3 honneur du troisième. La composition résultante fait une compresse sur le joint la nuit.
  • Feuilles de lilas. Les feuilles sont appliquées fraîches ou sous forme de teinture de vodka sur le joint douloureux pendant plusieurs heures, de préférence pendant toute la nuit.
  • Feuille de chou Allonger la nuit au talon douloureux.
  • Bulbe d'oignon. Appliquez du gruau d'oignon sur le joint et recouvrez de cellophane. Partez pour quelques heures.
  • Kalanchoe s'en va. Gelez et découragez les feuilles et attachez-les pour la nuit sous la chaussette (bien épinglée).
  • Pamplemousse Humectez une serviette de gaze dans le jus de pamplemousse et déposez-la au joint, laissez-la pendant quelques heures.

La chaleur

  • Bouteille d'eau chaude salée. Vous pouvez utiliser un coussin chauffant (au sel ou à l'eau). Si ce n'est pas le cas chez vous, vous pouvez le fabriquer de manière improvisée. Il est nécessaire de chauffer le sel dans une casserole et de le verser dans une chaussette en tissu épais. Fixez le coussin chauffant résultant sur la zone endommagée jusqu’à ce qu’il refroidisse. Après cela, il est nécessaire de préserver au maximum la chaleur: enduisez votre jambe d'huile végétale et enfilez une chaussette chaude en laine.
  • Brique chaude. Réchauffez l'articulation de la cheville avec des briques chaudes pendant environ une demi-heure, puis lubrifiez et enveloppez.
  • Graines de lin. Chauffez les graines et placez-les dans un sac en lin. Traiter pendant environ 2 semaines.

Chill

  • Glace Un réchauffeur de glace aidera à réduire les douleurs articulaires.

Potions

  • Propolis. Ajoutez 7 parties de beurre à 7 parties de propolis. Prendre 1 cuillère à café pendant une semaine avant les repas.
  • Miel et vinaigre de pomme. Une cuillère à thé du mélange (1: 1) dissous dans un verre d'eau, pris le matin et le soir.

Ci-dessous, une vidéo sur les méthodes de traitement de la bursite au talon.

Méthodes de traitement de la bursite d'achille de la cheville

En cas d'Achillobursite, le traitement doit être complet. Sous ce diagnostic comprendre le processus inflammatoire, circulant dans les tissus entourant l'articulation. La maladie d'Albert affecte la synoviale tendonale d'Achille, provoquant un liquide inflammatoire. En conséquence, les tissus gonflent, l'articulation perd sa mobilité inhérente. Le processus inflammatoire est souvent localisé à la jonction du tendon d'Achille avec le talon.

Qu'est-ce qui cause cette maladie?

Les causes de l’Achillobursite peuvent être différentes, la principale étant considérée comme une charge excessive de l’articulation. La maladie se rencontre souvent chez les athlètes et chez ceux dont le travail implique une posture permanente. Peut causer une inflammation des tissus périarticulaires:

  • porter des talons hauts;
  • pénétration d'agents pathogènes;
  • surpoids;
  • blessures à la cheville;
  • l'arthrite

Un long processus inflammatoire conduit souvent à une rupture du tendon. En présence d'un facteur provocant, une personne doit surveiller de près son état de santé. Lorsque les premiers symptômes de l'achillobursite apparaissent, vous devez contacter un traumatologue ou un orthopédiste. Vous ne devez pas essayer de vous en débarrasser vous-même.

Le tableau clinique de la maladie

La bursite du tendon d’Achille est une maladie extrêmement désagréable. Il peut limiter considérablement la mobilité de l’articulation et nuire à la qualité de vie du patient. La cheville gonfle, grossit et la peau devient rouge. Symptômes de l'achénomatite qui causent beaucoup de problèmes à une personne malade. Une douleur intense gêne le mouvement normal, elle devient plus grave le matin ou après une longue marche. Afin de détecter cette maladie, il est nécessaire de surveiller de près l'état de l'articulation de la cheville. Si des douleurs surviennent lors de l'utilisation de la jambe comme support, il est nécessaire d'écouter votre corps et d'identifier les autres symptômes de la pathologie.

La limitation de la mobilité articulaire se manifeste par des difficultés à monter sur les chaussettes. Peut-être l'apparition de gonflement et d'hyperémie dans le talon. La douleur qui apparaît le matin diminue au milieu de la journée, mais elle s'intensifie avec un effort physique accru. Il y a souvent des convulsions des muscles du mollet. Au cours des derniers stades de l’achillobursite, les symptômes apparaissent plus brillants. La température corporelle atteint souvent des valeurs fébriles. La douleur devient de nature palpitante, les rougeurs recouvrent de nouvelles zones de la peau. Dans la bursite aiguë d’Achille, le traitement est effectué chirurgicalement.

Après avoir trouvé les symptômes décrits ci-dessus, une personne doit consulter un médecin qui déterminera la cause exacte de leur apparition.

Comment traiter l'achillobursite?

Les principales méthodes thérapeutiques

Le traitement de cette maladie a plusieurs directions. Son efficacité augmente avec l'utilisation simultanée de plusieurs méthodes. Le cours thérapeutique comprend:

  • consommation de drogue;
  • une chirurgie;
  • physiothérapie;
  • UHT;
  • réduire la charge sur le joint;
  • manières folkloriques.

Étant donné que l'inflammation du tendon contribue à l'apparition d'une douleur intense, le traitement doit commencer par l'élimination de ce symptôme. Les anti-inflammatoires sont injectés dans le sac articulaire, ce qui permet d'obtenir des résultats rapides. Une pommade anesthésique est appliquée à l'extérieur. La thérapie par ondes de choc est le moyen le plus efficace de traiter l'achénomatite. Il n'a pratiquement pas d'effets secondaires et de contre-indications. La vague pénètre dans les tissus et élimine les signes d'inflammation sans perturber les fonctions de l'articulation. Le nombre de séances de thérapie par ondes est déterminé par le stade de la maladie. La pause entre les traitements est de 3-6 jours.

Le traitement de l’Achillobursite sans médicament est également possible. Pour ce faire, utilisez des bandages serrés et des dispositifs de verrouillage. Pendant la période de traitement, portez des chaussures confortables à talons bas, de préférence orthopédiques. En cas d'excès de poids, il est recommandé de suivre un régime alimentaire particulier. En raison de l'inefficacité des méthodes décrites ci-dessus, le médecin traitant décide de l'intervention chirurgicale. L'opération est souvent le seul moyen de se débarrasser de cette maladie désagréable. Pendant l'opération, un spécialiste ouvre le sac articulaire et évalue l'état de la zone touchée. En présence de modifications destructives prononcées, d'épaississement des tissus et de lésions de la surface des os, une chirurgie de reconstruction est nécessaire.

Lorsque le tendon se rompt, le tissu est suturé, l'hématome et les parties lésées de l'articulation sont enlevés. Après cela, l'intégrité du sac articulaire est restaurée. La plastie du tendon d’Achille est indiquée si plus d’un mois s’est écoulé depuis le moment où les tissus ont été endommagés. Les méthodes traditionnelles de traitement de l'achilobursite peuvent être complétées par des méthodes traditionnelles. Le plus efficace est le remède suivant. Le radis noir est frotté sur une râpe fine et enveloppé dans une serviette en papier. Compressez sur la région du talon et partez pour une heure. Avant la procédure, appliquez de l'huile d'olive sur la peau.

Pour se débarrasser des sensations désagréables aider les applications avec le saindoux de porc. Il est appliqué sur la zone touchée et laissé pendant la nuit. Avant d'appliquer la compresse, vous devez prendre un bain de pied chaud.

La pâte d'aloès est mélangée avec du miel et de la vodka dans un rapport de 1: 2: 3 et est utilisée comme compresse. Effet anti-inflammatoire et analgésique a une feuille de chou. Il est appliqué à la zone touchée la nuit.

La méthode thermique n’est pas moins efficace. Le talon est chauffé avec un chauffe-eau ou au sel pendant 30 minutes, puis enduit d'huile végétale et recouvert d'un linge chaud.

Utilisé dans le traitement de l’achillobursite et du rhume. Une bouteille d'eau chaude avec de la glace est appliquée sur la zone touchée pendant 5 à 10 minutes. Il aide à se débarrasser de la douleur et de l'enflure, réduit l'intensité de l'inflammation.

Achillobursite de la cheville

Bursite du pied et comment la traiter

Bursite du pied - inflammation des poches articulaires du pied (latin. Bursa - bag, IT - inflammation). Le sac articulaire est une capsule de tissu conjonctif. Ses fonctions principales sont la protection mécanique des structures articulaires et la production de fluide articulaire (synovial). Ce fluide facilite le frottement des surfaces articulaires et sert de terrain fertile au cartilage articulaire.

Facteurs prédisposants

Notre pied a une structure plutôt compliquée. Ses os sont reliés aux os de la jambe et entre eux par de multiples articulations. Le plus grand d'entre eux est la cheville. Mais il y en a beaucoup de petits: interphalangiens, métatarso-phalangiens. La bursite peut se développer dans l'une de ces articulations. Bien sûr, le plus souvent, les poches articulaires s'enflamment dans la région de la cheville, l'articulation la plus grande et la plus importante du point de vue fonctionnel.

Voici le tendon le plus puissant de notre corps - Achille. La poche articulaire est située à la jonction de ce tendon avec le calcanéum. C'est là que se développe le plus souvent la bursite de la cheville, l'achillobursite. Dans certains cas, d'autres sacs du pied - le talon et le talon sous-cutané peuvent également être touchés. Enfin, une bursite peut se développer dans les petites articulations - métatarsophalangiennes. Un exemple typique est la bursite du premier (gros) orteil.

Le développement de la bursite du pied a les causes suivantes:

  • Traumatisme au pied et à la cheville
  • Surpoids
  • Augmentation des charges - faire du sport, marcher longtemps, porter des poids
  • Influences extérieures défavorables - vibrations, hypothermie des pieds
  • Pieds plats et autres types de difformités congénitales du pied
  • Porter des chaussures serrées, serrées et inconfortables
  • Pénétration de l'infection dans l'articulation par d'autres éclosions avec circulation sanguine en cas de septicémie
  • Rhumatismes, goutte et autres maladies conduisant à une inflammation des articulations - arthrite.

Signes de

Les symptômes de la bursite ne diffèrent pas beaucoup de ceux d'une autre inflammation du système musculo-squelettique. L'achillobursite, la bursite calcanéenne s'accompagne de signes tels que douleur, œdème local, induration et rougeur de la peau. En conséquence, les mouvements de la cheville sont limités et la marche difficile. L'inflammation de la bourse s'accompagne souvent de la formation et de l'accumulation dans la cavité articulaire d'un grand nombre d'épanchements pathologiques - exsudats. Parfois, par exemple, en cas de processus infectieux et septique, l’exsudat peut être mélangé avec du pus et, lors de blessures, avec du sang. L'exsudat accumulé est caractérisé par le phénomène de fluctuations - une sensation d'oscillation de fluide lorsque l'on ressent la bourse enflammée.

Selon les causes de la bursite, ces symptômes peuvent se développer rapidement, de manière aiguë ou inversement, de façon chronique, progressive, progressive, lorsque le patient ne leur accorde pas beaucoup d’importance à un moment donné. La bursite aiguë, en règle générale, se développe à la suite de blessures ou d’infections chroniques - résultant de l’arthrite, du port de chaussures moulantes et d’influences extérieures.

En raison de troubles du mouvement, il se produit une tension réflexe des muscles de la jambe, ce qui augmente encore la charge sur les articulations du pied. Et cela, à son tour, aggrave l'évolution de la bursite - un cercle vicieux se forme. À la fin, développez des violations persistantes de la configuration du pied et de la cheville. En l'absence de traitement, l'achillobursite peut entraîner une rupture du tendon d'Achille.

Traitement

Comment traiter une bursite des pieds? Tout d'abord, vous devez créer un pied de paix maximale. Pour ce faire, le pied est immobilisé (immobilisé) avec un pansement Longuet pendant le temps de l'exacerbation, à l'exception des mouvements indépendants. Les tactiques de traitement ultérieures dépendent du type et des causes de la bursite. Pour éliminer l'inflammation, l'œdème et la douleur, des anti-inflammatoires non stéroïdiens (AINS) sont nécessaires sous la forme de préparations topiques. Parmi eux, Diklak gel, Fastum gel, Indomethacin, pommade à l'ibuprofène.

Lorsqu'une grande quantité d'exsudat s'accumule, elle est éliminée par la ponction de la bourse. Après le retrait de l'exsudat, des hormones stéroïdes (hydrocortisone, Kenalog) sont injectées dans la cavité articulaire, qui ont également un effet anti-inflammatoire. Avec la nature purulente de la bursite, la ponction et l'utilisation d'antibiotiques sont obligatoires. Les antibiotiques sont administrés par voie intraveineuse et dans la cavité articulaire.

Parallèlement à la pharmacothérapie, un traitement avec des remèdes populaires peut être effectué, par exemple:

  • La méthode la plus simple est la chaleur sèche. Pour ce faire, faites chauffer le sel dans une poêle sèche, placez-le dans un sac et appliquez-le sur le site de l'inflammation.
  • Compresse d'hypericum, de millefeuille et de racine de bardane. Chacun des ingrédients est pris à parts égales. Un mélange de 1 cuillère à soupe. cuillère brassée dans un verre d'eau bouillante pendant 5 minutes. La décoction qui en résulte est utilisée pour comprimer sous forme de chaleur.
  • Bains de conifères à pied. Pour les faire bouillir pendant une demi-heure une petite quantité d’aiguilles de pin. Vous pouvez également ajouter des cônes et des brindilles. Bouillon insiste un autre jour. Ajoutez ensuite le liquide brunâtre résultant dans de l’eau tiède et maintenez le pied environ 15 à 30 minutes.
  • Compresse avec une moustache dorée. Moudre cette plante, puis prendre 1 cuillère à soupe. cuillère et bouillir dans un quart de litre d'eau pendant 7 minutes. dans un récipient scellé. Insister une heure, puis appliquer sur le site de l'inflammation.

Après que la douleur ait diminué, le pus a été retiré, l'exsudat est résolu, le traitement de la bursite du pied peut être complété par des procédures physiothérapeutiques (aimant, phonophorèse, UHF), ainsi que paraffine, boue thérapeutique. Dans le cas d’une achillobursite chronique à écoulement grave, lorsque la probabilité de rupture du tendon d’Achille est élevée, une intervention chirurgicale est indiquée. Recours à bursektomii - dissection de la bourse enflammée.

La douleur qui se produit au niveau de l'articulation de la cheville est une conséquence de toute blessure et sert également de signal du développement de toute pathologie dans le corps. Ainsi, souvent, la personne ressent une douleur à la cheville dans des pathologies destructives du cartilage, des os ou des tendons. Le développement de la douleur a de nombreuses raisons. Pour comprendre comment traiter une articulation douloureuse, il est nécessaire de déterminer ce qui a conduit au développement d'un symptôme, car un traitement incorrect ne peut qu'aggraver l'état du patient.

Lorsqu'un symptôme survient, il est nécessaire de consulter un médecin le plus tôt possible et, si possible, de laisser reposer l'articulation avant de déterminer la cause.

Que faire si la cheville gonfle et fait mal et comment traiter cette maladie?

Structure et fonction de la cheville

L'articulation de la cheville comprend les os du tibia, du talus et du péroné reliés par des tendons et formant une articulation sous la forme d'un bloc. Les muscles situés dans la région de la cheville lui permettent de se déplacer, fournissant principalement une flexion plantaire et dorsale.

Causes de la douleur et de l'enflure

Les raisons pour lesquelles la cheville fait très mal. Le plus souvent, l'état se développe en raison de processus pathologiques nécessitant un traitement obligatoire.

Arthrose

Arthrose de la cheville - lésion du cartilage de l'articulation au développement progressif et lent. En raison de la maladie, le cartilage s'amincit, ce qui entraîne sa destruction. L'absence de traitement entraîne généralement une déficience fonctionnelle complète de l'articulation. La pathologie, malheureusement, est irréversible, mais il est possible de ralentir l'évolution de la maladie et de réduire l'apparition des symptômes en commençant rapidement le traitement.

La maladie se développe en 4 étapes, à chacune desquelles le patient est tourmenté par certains signes et symptômes:

En règle générale, l’étape 1 n’inquiète guère la personne. Le symptôme principal de la pathologie au cours de cette période est une légère raideur de l'articulation après le réveil, qui passe dans les 15 minutes. Cette étape se caractérise par une légère douleur et une fatigue des jambes lors de la marche, qui survient lorsqu’une personne parcourt un peu plus d’un kilomètre. L'occurrence d'un son croquant lors du déplacement de l'articulation est également souvent notée.

L'étape 2 est caractérisée par une douleur douloureuse lors de la marche et par la sensation de jambes fatiguées lorsqu'une personne parcourt une distance inférieure à 1 kilomètre. La raideur matinale de l'articulation est plus longue qu'au début de la maladie.

Le stade 3 se manifeste par des symptômes prononcés. La douleur est aiguë. Le syndrome douloureux augmente le soir. L'articulation commence à s'enflammer, à se déformer, à grossir, une atrophie musculaire se produit.

Le stade 4 est le dernier et se développe en raison de l’absence de traitement. La pathologie est caractérisée par un dysfonctionnement complet de la cheville, bien que les signes tels que la douleur et le gonflement de l'articulation disparaissent complètement. A ce stade, il y a une fusion complète des surfaces articulaires, le tissu cartilagineux est complètement détruit.

Le chirurgien, le rhumatologue et l'orthopédiste sont engagés dans le traitement de la maladie.

Le traitement vise à réduire l'inflammation, à soulager la douleur, à maintenir la mobilité de l'articulation malade et à ralentir la destruction. Pour le traitement utiliser:

  • les anti-inflammatoires non stéroïdiens sous forme d'injections, de comprimés et de pommades;
  • chondroprotecteurs;
  • hormones glucocorticoïdes.

Aux 3ème et 4ème stades, une arthroplastie de l'articulation est montrée.

Achillite

Inflammation du tendon d'Achille, qui se manifeste par une douleur au talon ou sous le muscle gastrocnémien.

Les symptômes de l'achilite sont l'enflure et la rougeur du tendon d'Achille, ainsi que le syndrome douloureux d'intensité variable. En règle générale, la douleur survient au début de la marche, après quoi elle disparaît. La localisation de la douleur dépend de la zone d'inflammation. Si le développement du processus inflammatoire a eu lieu dans la région de la connexion avec les muscles gastrocnémiens, une douleur est observée dans la partie inférieure de la jambe. Si la région de la connexion avec l'os du talon est enflammée, elle se manifeste à cet endroit.

Les autres symptômes de l’achilite peuvent inclure un grossissement des tissus, un épaississement du tendon, une tension du mollet, une hyperthermie et une inflammation de la peau sur la zone touchée. En outre, une inflammation prolongée entraîne des limitations motrices de la cheville.

Le traitement des achilites impliquait un traumatologue, un chirurgien orthopédique ou un chirurgien. Souvent, on prescrit au patient un traitement anti-inflammatoire, un moyen pour une anesthésie locale, une physiothérapie et des exercices thérapeutiques.

L'arthrite

Lésion inflammatoire destructrice de la cheville de nature différente. Dans une maladie, une articulation est touchée (arthrite unilatérale due à une infection ou une blessure) ou les deux articulations (bilatérale, la formation de celle-ci résultant d'une pathologie systémique).

L'articulation perd rapidement sa mobilité, la température augmente dans la zone des tissus mous.

Au cours de la maladie chronique, les symptômes se développent lentement, progressivement. Les poches et l'hyperémie sont bénignes, le patient constate une certaine raideur dans les mouvements le matin et une douleur aiguë lorsqu'il se déplace avec une articulation.

L'arthrite se développe en 3 étapes.

La phase 1 est causée par une douleur douloureuse dans tout mouvement, qui diminue au repos et par certaines limitations motrices. Parfois, l'articulation peut légèrement gonfler.

Au stade 2, la cheville fait constamment mal, la douleur devient aiguë. La mobilité des pieds est considérablement réduite. À ce stade, la cheville peut gonfler fortement.

Pour le stade 3 se caractérise par une forte perte de mobilité de l'articulation, celle-ci gonfle. Le patient est tourmenté par la douleur aiguë constante, la déformation du pied, le développement de l'ankylose et, par conséquent, l'invalidité du patient.

L'arthrite est traitée par un rhumatologue ou un traumatologue orthopédique. La méthode de diagnostic principale est la radiographie de l'articulation dans les projections frontales et latérales. Également effectuer un examen cytologique et microbiologique du liquide synovial, thermographie diagnostique, échographie. Selon les indications, la scintigraphie et l’arthroscopie aux radionucléides peuvent être utilisées.

L'arthrite est traitée avec des anti-inflammatoires non stéroïdiens et des stéroïdes. Les stéroïdes synthétiques peuvent être injectés directement dans la cavité articulaire. En outre, l'utilisation d'analgésiques, de vitamines et d'antibiotiques à large spectre.

Après élimination du processus inflammatoire aigu, il est recommandé au patient de suivre un traitement de physiothérapie (électrophorèse, phonophorèse, traitement par amplipulse). Aussi montré tenant la thérapie d'exercice et le massage.

Entorse

Les entorses de la cheville sont appelées leur étirement excessif ou déchirure. L'œdème de la cheville dû à une hémorragie et à des douleurs au cours de l'exercice est le principal signe de cette affection. La douleur est différente selon la complexité de la blessure. En cas d'étirement excessif, le patient ressent une légère douleur lancinante à la cheville, lorsque la douleur est aiguë, insupportable.

Le diagnostic et le traitement sont traités par un traumatologue qui prescrit le traitement nécessaire sur la base d'images radiographiques.

La goutte

La goutte se caractérise par une dégénérescence des articulations due à des troubles métaboliques.

Goutte - maladie paroxystique. La fréquence des attaques varie de 1 à 3 par an à 1 à 2 fois par semaine. Lors d'une attaque, le patient ressent une douleur aiguë et une immobilisation complète de l'articulation. En outre, une tumeur importante apparaît au-dessus de l'articulation, la température de la peau au-dessus de l'articulation augmente brusquement et rougit. La douleur augmente avec la palpation. De plus, il y a souvent une augmentation de la température corporelle du patient.

Comme thérapie utilisée:

Préparations visant à réduire le niveau d'acide urique (son excédent est la principale cause du développement de la maladie), telles qu'allopurinol, fébuxostat, adenurik, etc.

  • des analgésiques;
  • AINS;
  • glucocorticoïdes.

Luxation et fracture du calcanéum

Assez rares blessures qui se forment après une chute ou un saut de grande hauteur.

La luxation est caractérisée par une douleur intense et un gonflement de l'articulation de la cheville.

La fracture de l'os se manifeste par une douleur aiguë et intense et l'incapacité de marcher sur la jambe. De plus, le talon du blessé se dilate, sa déformation se produit. Souvent, le talon se tourne vers l'extérieur, le pied s'aplatit, un hématome se forme.

Pour le diagnostic par radiographie et tomographie.

Le traitement est effectué par un traumatologue qui, après une anesthésie locale, met en place manuellement les fragments déformés. Le même endroit de dislocation / fracture est fixé dans le plâtre.

Œdème périphérique et obstruction vasculaire

La douleur à la cheville peut être le résultat d'une microcirculation sanguine altérée dans les vaisseaux périphériques. Cette condition est accompagnée d'un gonflement et d'une augmentation des veines. La pathologie se caractérise par une douleur douloureuse à la cheville et des articulations de la cheville. En règle générale, un gonflement périphérique apparaît sur les deux jambes à la fois.

En cas d'obstruction vasculaire, un caillot sanguin se forme et par conséquent, la circulation sanguine dans le membre affecté est perturbée, ce qui entraîne un gonflement, un gonflement des articulations et une douleur douloureuse.

Les principales mesures thérapeutiques comprennent des exercices physiques, la régulation du débit sanguin dans les jambes, l’imposition et le port de bandages compressifs, l’utilisation de pommades et de gels toniques, ainsi que l’utilisation de médicaments absorbables, l’utilisation de compresses.

Lésions infectieuses

La cheville peut faire mal si la cheville et ses tissus mous sont touchés par l’infection. Les signes caractéristiques d'infection sont l'enflure et la rougeur de l'articulation. La douleur dans ce cas varie de légère à sévère et brûlante et dépend de la cause première de la pathologie.

Pour le diagnostic utilisant les méthodes de test du sang, du liquide synovial, des rayons X et des ultrasons. La tactique de traitement est différente dans chaque cas et est déterminée uniquement par un spécialiste.

Tumeurs

Si l'articulation de la cheville a enflé et fait mal, cela peut alors être un signe de cancer des os des membres inférieurs. Au tout début du développement de la pathologie, le syndrome douloureux n'est pas clairement exprimé, sans localisation. En outre, lorsque la croissance des cellules augmente, la douleur devient plus intense et des limitations motrices apparaissent. Avec cette maladie, une violation fonctionnelle de la cheville se produit, la région autour de celle-ci commence à faire mal, le patient boite. Extérieurement, la tumeur se manifeste par un gonflement de l'articulation, une peau enflammée au site de la lésion, une hyperthermie.

La douleur et l'inflammation de l'articulation de la cheville peuvent être une manifestation d'autres pathologies oncologiques.

Douleur à la cheville droite ou gauche

La douleur peut être causée par une courbure banale de la colonne vertébrale. Il est intéressant de noter que lorsque la colonne vertébrale est courbée vers la droite, une personne ressent une gêne et des douleurs à la jambe gauche, notamment une douleur à la traction tirée à la cheville gauche, et inversement.

Douleurs à la marche

Parfois, un patient se plaint de douleurs d'intensité variable lorsqu'il marche. Les symptômes provoquent souvent les affections et maladies suivantes:

  • ostéochondrose de la colonne vertébrale caractérisée par une douleur douloureuse;
  • hernie discale, manifeste une douleur récurrente aiguë lors de la marche;
  • pied plat, caractérisé par une douleur lancinante;
  • l'ostéophyte, qui se caractérise par une douleur aiguë lorsque vous marchez sur une jambe douloureuse;
  • Talon éperon - douleur aiguë, vive et brûlante.

Maladies non associées au système musculo-squelettique

  • l'hémophilie;
  • bursite;
  • pathologie des veines et des artères des jambes;
  • l'ostéomyélite;
  • menstruation et grossesse;
  • insuffisance cardiaque;
  • cirrhose du foie;
  • le psoriasis;
  • l'obésité;
  • morsures d'insectes ou d'animaux;
  • mauvaise nutrition;
  • chondrocalcinose;
  • porter des chaussures inconfortables.

Dans quels cas faut-il consulter immédiatement un médecin?

Une aide médicale d'urgence est nécessaire:

  • si le membre est gravement enflé, si l'articulation est enflammée, il y a une augmentation significative de la température dans la zone touchée, la jambe a acquis une forme artificielle;
  • si la douleur est insupportable ou ne s'arrête pas avec l'aide d'analgésiques;
  • si la douleur à la cheville est accompagnée d'éruptions cutanées, de fièvre;
  • si le patient est incapable de se déplacer seul;
  • la douleur après une blessure est ressentie non seulement dans l'articulation, mais également à l'intérieur de l'os.

Comment enlever la douleur?

Afin d'aider le patient à faire face à des sensations douloureuses à la cheville, il est tout d'abord nécessaire de garantir le reste de l'articulation touchée. En cas de syndrome de douleur prononcé, il est nécessaire d'observer le mode pastel, avec une douleur modérée, un bandage élastique peut être appliqué à l'articulation, un bandage médical.

L'ibuprofène, Voltaren, Troxevasin, etc. sont utilisés à l'extérieur.Il est recommandé de prendre l'ibuprofène, le diclofénac, le Voltaren à l'intérieur.

Tout médicament a ses propres contre-indications et réactions indésirables. Avant d'utiliser des médicaments, il est nécessaire d'étudier les instructions.

Parmi les recettes populaires pour le traitement de la douleur dans l'articulation, on trouve les compresses populaires de pommes de terre crues, qui doivent être râpées et appliquées sur l'articulation enflammée pendant 15 à 20 minutes, ainsi qu'une pommade à base de pommade. Pour sa préparation, il est nécessaire de mélanger 200 ml d'huile végétale et 1 tasse d'herbe de consoude sèche. Faites bouillir le mélange dans un bain-marie pendant 30 à 40 minutes, puis versez et ajoutez 100 g de cire d'abeille à l'huile. Refroidissez le mélange et utilisez 2-3 fois par jour, en le frottant dans l'articulation douloureuse, ce qui peut soulager la douleur en peu de temps.
De plus, nous vous recommandons fortement de regarder la vidéo suivante

Symptômes et causes de l’achillobursite. Traitement à domicile et traditionnel

Près des poches muqueuses articulaires sont souvent soumises au développement de processus inflammatoires, cette condition est appelée bursite.

Et dans le cas du sac synovial du tendon d’Achille, il s’appelle achillobursite et se caractérise par une accumulation de liquide inflammatoire dans l’articulation, ce qui entraîne une compaction des tissus et une perte partielle de l’activité motrice de l’articulation.

Classification des maladies

L'achillobursite, à l'instar des autres types de bursite, est classée selon plusieurs caractéristiques:

Selon le cours clinique

  • Aiguë;
  • Subaiguë;
  • Chronique
  • Récurrent

Par la nature de l'agent pathogène

  1. Non spécifique;
  2. Spécifique

Ces derniers, à leur tour, sont:

  • Gonorrheal;
  • La brucellose;
  • La tuberculose;
  • Syphilitique.

Par la nature de l'exsudat

  • Séreux;
  • Purulent;
  • Hémorragique.

Les causes de la pathologie

Il existe une maladie d'Achille pour diverses raisons, parmi lesquelles:

  1. La polyarthrite rhumatoïde. Depuis c'est la survenue de processus inflammatoires au sein de la cavité articulaire, l'inflammation peut se propager au sac synovial du tendon d'Achille et une achillobursite se produit.
  2. Blessures - ecchymoses, écorchures, etc. peut causer une infection secondaire et le développement de la maladie.
  3. Irritations mécaniques répétées fréquentes. La survenue d'une bursite dans ce cas est due au fait que l'articulation n'a pas le temps de récupérer de la charge, une petite quantité de leucocytes est alimentée en sang pour soulager l'inflammation. Celles-ci incluent les sports - course à pied, sauts, chaussures étroites et inconfortables, talons hauts, surpoids, infections.

Symptômes et manifestations

L'acillobursite ne passe pas inaperçue, elle s'accompagne de nombreux symptômes extrêmement désagréables.

  1. Gonflement du tendon d'Achille.
  2. Rougeur de la peau autour du gonflement.
  3. Douleur - peut survenir à la surface de la jambe du biceps du mollet à l'os du talon, lorsque vous vous appuyez sur le talon, lorsque vous essayez de vous tenir sur les orteils, lorsque la cheville bouge; pire le matin.
  4. Augmentation de la température corporelle à 38-40⁰.

Techniques de diagnostic

La définition de ce type de maladie inclut toute une série de procédures visant à identifier les causes et l'étendue du développement du processus inflammatoire. Une enquête auprès des patients aidera à déterminer l'évolution de la maladie, un examen visuel renseignera le médecin sur les futures recherches à mener.

Les signes caractéristiques de l’achillobursite sont la douleur, un gonflement ou un gonflement de la région du tendon, une rougeur du tégument.

Les méthodes de diagnostic instrumentales de ce type de bursite comprennent la radiographie. La photo montre des changements dans l'articulation et il est possible de déterminer si une fracture ou des manifestations rhumatoïdes ont provoqué l'inflammation.

En plus des tests de laboratoire instrumentaux, nécessaires pour déterminer le degré d'inflammation, le type d'agent pathogène. Nommé:

  • test sanguin (général et pour déterminer la présence d'acide urique);
  • analyse fluide du sac articulaire.

Étapes du traitement de la maladie

Le traitement de toute achillobursite comprend trois étapes principales:

  1. le premier est de payer le processus inflammatoire;
  2. la seconde est la restauration des structures osseuses et cartilagineuses;
  3. le troisième est la prévention de la récurrence.

Le traitement de chaque type de bursite présente des caractéristiques.

Des sacs de glace sont périodiquement appliqués sur le point sensible et un léger massage est administré. Compressez la zone des articulations avec différents pansements.

  1. Achillobursite aiguë. Le traitement au stade aigu comprendra nécessairement un ensemble de mesures de médicament: anti-inflammatoires non stéroïdiens, antibiothérapie et injections d'hormones directement dans l'articulation. De plus, il est nécessaire de garantir l'immobilité du joint, ce qui est obtenu par l'imposition d'une attelle en plâtre.
  2. Achillobursite chronique. Souvent, ce type de bursite entre dans une phase chronique, il est donc nécessaire de nettoyer périodiquement la poche synoviale de l'exsudat et de bien la rincer avec des antiseptiques, etc., afin d'éviter toute répétition. Si, par des méthodes conservatrices, il n'est pas possible d'éliminer complètement l'achillobursite, ils ont alors recours à une intervention chirurgicale - ils enlèvent une partie du calcanéum.
  3. Achillobursite purulente. Sa particularité est que les piqûres sont indispensables et qu'il est impossible de faire sans laver le sac. Au stade avancé de l’achillobursite purulente, une opération est également attribuée.

Un traitement contre l'achiganobursite est également prescrit, ce qui est commun à toutes les formes de pathologie.

Injections de glucocorticoïdes

Les injections sont effectuées directement dans la zone d'inflammation exsudative. Les glucocorticoïdes empêchent le déplacement des macrophages et des neutrophiles vers le site de l'inflammation, bloquent leur activité fonctionnelle; réduire la perméabilité des structures membranaires cellulaires et subcellulaires, ce qui permet de réduire la perméabilité globale des vaisseaux sanguins, localisant ainsi l'inflammation.

L'utilisation de GCS dans les processus inflammatoires directement au centre de l'inflammation augmente l'efficacité des médicaments anti-inflammatoires et des antibiotiques.

Thérapie par ondes de choc

Pour le traitement de l’ achillobursite, après le rachat d’une inflammation aiguë, des ondes de choc (acoustiques) sont utilisées. Lorsqu'elles sont exposées directement au point sensible, des ondes acoustiques pratiquement sans perte d'amplitude agissent directement sur les tissus des os et des cartilages. Les ondes stimulent la restauration des structures cellulaires, rétablissent le métabolisme naturel, stimulent le métabolisme des tissus.

En outre, l'utilisation de l'UHT soulage la douleur, améliore la circulation sanguine, conduit à la désintégration des excroissances osseuses, des fibroblastes calcinés, des foyers fibreux et de la résorption de leurs parties. Accélère la récupération de la mobilité articulaire.

Pour générer des ondes acoustiques, il est conseillé d'utiliser des dispositifs pneumatiques ESWT.

En savoir plus sur la méthode.

Le choix des chaussures est une question complexe et importante.

Lors du choix des chaussures devrait être préféré à un confortable, pas pressant modèles. Évitez les chaussures avec le dos dur. Des inserts orthopédiques supplémentaires sont également nécessaires pour répartir la charge uniformément sur tous les muscles. Les femmes qui préfèrent les talons hauts doivent éviter les changements fréquents de chaussures à talons hauts et chaussures plates.

Pouvoir

Pour un traitement efficace de l’achillobursite, il est nécessaire de comprendre qu’il est nécessaire de se débarrasser de l’excès de poids, tandis que la nutrition doit être complète et équilibrée. Par conséquent, il est recommandé de respecter les principes de base d'une alimentation saine.

Vous ne devriez pas avoir recours à la famine dure, vous avez juste besoin de limiter les glucides "rapides", d'ajuster le régime alimentaire (devrait être le petit déjeuner et le dîner est symbolique).

Plus de légumes, viande et poisson maigre, foie, pain de grains entiers et céréales. Ces activités vont non seulement réduire le poids, mais aussi aider à nettoyer les vaisseaux.

Il devrait être introduit dans les plats diététiques à partir de citrouille et de courgettes, d’oignons et d’ail, ainsi que de graines de tournesol et de citrouille. Ces produits contiennent une grande quantité de zinc, nécessaire à la restauration des joints. Et les plats contenant de la gélatine seront également extrêmement utiles pour la restauration du tissu cartilagineux.

Médecine populaire

Outre le traitement traditionnel, il existe un certain nombre d'ordonnances pour le traitement de l'achillobursite à domicile.

  • Mélange de beurre et de propolis dans un rapport massique de 7: 1, respectivement. Prenez 4 grammes (1 cuillère à thé) pendant 7 jours avant les repas.
  • Teinture de racine de bardane. 1 cuillère à soupe de racines séchées et hachées insistent dans 200 ml de vodka pendant 2 semaines. Compresse la teinture utilisée pendant 20 jours. (efficace après une bursite aiguë)
  • Radis râpé. Des compresses de radis fraîchement râpé sont appliquées sur les jambes graissées matin et soir. La durée de ce traitement dépend de la gravité de l’achillobursite. Jusqu'à élimination complète de l'œdème - 2 à 3 semaines.
  • La nuit, des morceaux de graisse fraîche sont attachés à l'articulation douloureuse. On pense que la graisse est capable d'éliminer les toxines et de réduire l'inflammation.
  • Préparez des aiguilles fraîches - environ 200 g pour 5 litres d’eau. Ensuite, insistez 12 heures et faites des bains chauds pendant 20 minutes. Appliquer tous les jours jusqu'à la récupération.

Achillobursite Chirurgie

Une intervention chirurgicale est nécessaire pour l'achillobursite. Cela est particulièrement vrai de achillobursitov chronique et purulent. Il existe plusieurs types de chirurgie pour bursite:

  • Exsudat de ponction;
  • excision d'ouverture ou partielle du sac synovial;
  • retrait de la paroi supérieure du sac;
  • ouverture et emballage du sac;
  • enlever le sac sans l'ouvrir.

Dans de telles procédures, les risques sont minimisés, le processus de guérison est le plus gros inconvénient.

Prévention

En tant que mesures préventives, il convient de souligner les points suivants:

  • pendant le sport, il est important de bien réchauffer les muscles et de porter des chaussures de sport de haute qualité;
  • contrôler le poids corporel;
  • suivre les principes d'une saine alimentation;
  • portez des chaussures confortables, évitez les talons hauts;
  • observer la sécurité au travail afin d'éviter les blessures;
  • devrait consulter un médecin dès les premiers signes de la maladie.

Causes et traitement de l'enchillobursite de la cheville

Dans la CIM-10 (révision de la classification internationale des maladies 10), il existe une 13e classe, qui comprend un groupe de maladies du système musculo-squelettique et du tissu conjonctif. Dans cette classe, sous les codes M65-M68, se cache l’une des maladies chroniques les plus courantes "bursite du tendon d’Achille". Cet article contient toutes les dernières informations sur la bursite du tendon d’Achille et son traitement.

Achillobursite de la cheville

La bursite d'achille est une maladie des ligaments de la jambe inférieure qui s'accompagne d'un processus inflammatoire dans le sac tendineux périarticulaire. La maladie ne se développe pas assez rapidement et est principalement associée à des microtraumatismes répétés du ligament.

Autour du tendon se trouve un sac périarticulaire formé de tissu synovial. Son inflammation s'accompagne toujours de l'accumulation dans la lumière d'un sac contenant un grand nombre de tissu épithélial et de leucocytes.

L'inflammation descend souvent du bas de la jambe et affecte l'articulation de la cheville. Il est théoriquement impossible de relier ces maladies en une seule, mais dans la médecine pratique, ces deux états sont rarement retrouvés séparément.

Causes de

Pour que le traitement de toute maladie soit efficace, il est nécessaire de déterminer clairement sa cause. Ensuite, en influençant les facteurs étiologiques de la maladie, vous pouvez non seulement empêcher la progression de la maladie, mais également vous en débarrasser.

L’apparition de la maladie du tendon d’Achille est principalement due à sa traumatisation. Il est intéressant de noter que le risque de contracter la maladie est élevé chez les jeunes ayant une vie active, les athlètes (coureurs), les danseurs de ballet ou les alpinistes.

L'acillite est le plus souvent diagnostiquée déjà au stade chronique, lorsque les lésions résultantes sont guéries, de sorte qu'il est presque impossible de les guérir complètement.

Facteurs contribuant au développement de l'achillobursite:

  1. Microtrauma chronique. Souvent vu chez les athlètes professionnels. Ceci est lié à la particularité du processus de formation et à la préparation des enfants aux départs, aux concerts, etc.
  2. Un grand nombre de microtraumatismes dans un court laps de temps. Cela arrive souvent avec les jeunes garçons âgés de 13 à 14 ans. Pendant cette période, la croissance de la croissance osseuse augmente, tandis que les muscles et les tendons n'ont pas le temps de changer. En réponse à la charge résultante, il y a des violations de l'intégrité histologique du ligament, conduisant au processus inflammatoire.
  3. Processus inflammatoire aigu non traité dans le tendon ou rupture d'Achille mal soudée.
  4. Porter des chaussures à talons hauts, sans soutien de la voûte.
  5. Utilisation de chaussures non conçues pour les charges sportives (course à pied dans des baskets).

Dans tous les cas, toutes les causes et conditions qui provoquent la survenue d’une achillobursite peuvent être combinées dans la colonne «Surtension d’Akhill prolongée».

Il est à noter que les sprinters souffrent souvent d’achillobursite chronique. La raison en est le début spécifique des athlètes dans la compétition. À la distance, les sprinters sont dans la position de départ basse, qui est accompagnée anatomiquement par l’étirement du tendon.

Après le tir, l'athlète commence brusquement à bouger, ce qui provoque une violation mineure de la structure histologique du ligament. Bien sûr, le tendon d’Achille est le tendon le plus puissant du corps humain, mais il est également constitué de cellules fibroblastiques, qui ont tendance à se rompre.

Symptômes de la maladie

Toute inflammation est accompagnée des mêmes signes:

  • rougeur;
  • gonflement;
  • dysfonctionnement;
  • la douleur
  • fièvre sur le site de l'inflammation.

L'inflammation du tendon d'Achille n'est pas différente. Tout d'abord, il est nécessaire de noter la nature de la douleur à l'arrière de la jambe. C'est rarement aigu. Souvent, la sensation a le caractère de douleur sourde et douloureuse, qui s’estompe lorsque vous soulevez la jambe, ce qui impose un bandage pour fixer la cheville et le pied.

Les premiers signes de l'achillobursite:

  1. Douleur lors du déplacement dans la région du talon, du muscle du mollet et de la cheville.
  2. Crunch et sensation de friction lors du mouvement du pied.
  3. Un œdème au point de douleur.
  4. Augmentez la température du membre (le pied sera chaud au toucher).
  5. Douleur en marchant, en courant, en changeant la position de la jambe.

Il convient de noter immédiatement que seul un médecin peut évaluer correctement l'apparence de la jambe, comparer et évaluer de manière objective les faits de la maladie.

Achillobursite diagnostics

Le diagnostic d'inflammation du tendon d'Achille repose sur un examen approfondi et détaillé des plaintes du patient. Il est important de préciser quel symptôme est apparu en premier lieu, où se situe la douleur à la cheville, comment la douleur se déplace lorsque le talon s'élève au-dessus du sol.

Lors de l'inspection du membre inférieur, une attention particulière doit être portée à la surface postérieure de la jambe: faut-il savoir s'il présente des ecchymoses superficielles, des écorchures, des cicatrices, confirmant la présence de blessures. Sur la photo du pied douloureux, vous pouvez souvent voir des hémorragies et un œdème à sa place, ce qui signifie très probablement une contusion de l'articulation et non une inflammation du sac périarticulaire.

De la méthode de diagnostic instrumentale utilisant un appareil à rayons X et des ultrasons.

Ce n'est que si vous liez toutes les données obtenues par les méthodes ci-dessus que vous pouvez diagnostiquer le tendon d'Achille sans trop de difficulté.

Les rayons X sont un moyen rapide de vérifier les lésions combinées des os de la jambe et des articulations adjacentes. Vous pouvez également déterminer facilement s'il existe des entorses et des excroissances sur le péroné, le tibia et l'os calcanéen.

Les ultrasons aident à déterminer la présence et la quantité de liquide dans le sac périarticulaire et à décider de la méthode de traitement de la maladie.

Achillobursite à domicile

Il est nécessaire de traiter une achillobursite immédiatement après l'établissement du diagnostic ou même si elle est suspectée, car le résultat et la durée du traitement en dépendent.

À la maison, il est possible de traiter des inflammations simples qui ne s'accompagnent pas d'une violation de la perméabilité vasculaire, d'une violation de l'intégrité des structures osseuses. Un autre préalable est l'observation stricte du reste de la jambe douloureuse, c'est-à-dire que vous ne pouvez pas marcher ou faire d'autres mouvements dans l'articulation jusqu'à ce que les symptômes aigus de l'inflammation disparaissent. Il est impératif qu'avant l'autotraitement, il soit nécessaire de consulter un médecin qui confirmera ou infirmera l'exactitude du diagnostic et du traitement prescrit.

Il n'est pas recommandé de corriger la luxation, les lésions osseuses ou l'auto-immobilisation du membre, car cela pourrait aggraver l'évolution de la maladie.

  1. Les 3 premiers jours à la place de la douleur dans la jambe d'appliquer des compresses froides. Vous pouvez utiliser une bulle en caoutchouc (bouillotte) avec des glaçons. Dans ce cas, l’eau froide ne convient pas, car un tel état global augmente la zone de refroidissement, ce qui n’est pas toujours un effet positif.
  2. 5-6 fois par jour, il est nécessaire d’appliquer des agents anti-inflammatoires en gel (diclofénac, indométhacine, etc.) sur la zone douloureuse par légers mouvements de tapotement.
  3. À partir de 4 à 5 jours de maladie, l'alternance de gels anti-inflammatoires avec des onguents réflexes (finalgon) n'interférera pas. Toute crème à effet anti-inflammatoire et analgésique fera l'affaire. Mais il ne faut pas oublier que l’application de tous les médicaments en crème, en particulier sur les peaux abîmées, peut déclencher des réactions allergiques.
  4. En cas de processus inflammatoires prononcés, vous pouvez préparer des lotions avec du dimexidum, de l'analgine, de l'hydrocortisone en solution avec de l'eau ou de l'alcool dans un rapport respectif de 1: 2.
  5. En cas de douleur intense, vous pouvez effectuer une injection intramusculaire d’AINS (baralgetas, diclofénac, analgine).

L'immobilisation et le repos du membre constituent toujours le principal moyen de guérir de l'achillobursite à domicile.

Le traitement médicamenteux est l’un des plus efficaces, mais certaines personnes préfèrent un traitement avec des remèdes populaires. Cette option est également possible, mais le temps de traitement est beaucoup plus long.

Traitement de l'enchillobursite avec des remèdes populaires

La méthode la plus efficace et la plus justifiée pour traiter l’inflammation des remèdes populaires au tendon d’Achille reste l’alcool ou les compresses de vodka. Pour préparer une telle compresse, vous devez prendre un alcool refroidi ou une vodka (moonshine), le mouiller avec un bandage ou une gaze, plié en plusieurs couches.

Fixez la douleur sur toute la surface, recouvrez de polyéthylène (feuille) et enveloppez-la d'un foulard chaud. La durée de la procédure est de 1,5 à 2 heures. Si vous appliquez ce traitement pendant 14 jours tous les jours, les symptômes de la maladie diminuent considérablement, mais vous devez comprendre que les processus inflammatoires finaux des méthodes traditionnelles ne guérissent jamais.

Des complications

Si le traitement est mal prescrit ou si les recommandations du médecin ne sont pas suivies, l’hypertension peut être compliquée par une ahillite crépitante. Cette affection est caractérisée par une ossification (ossification) du tendon, ce qui entraîne une perturbation de la démarche et une invalidité du patient. Cette affection peut être traitée exclusivement par chirurgie ou à l'aide d'une méthode au laser. Examens de la correction de la maladie avec un laser positif dans 95% des cas. Bien que la période de récupération après ce type de traitement soit nettement moins longue qu’après la chirurgie.

Période de rééducation

Après l'élimination des processus inflammatoires dans le tendon, il est nécessaire de commencer à restaurer la fonction du membre. Pour cela, vous devez suivre une thérapie par l'exercice pendant au moins 14 jours. L'électrostimulation du muscle gastrocnémien, au cours de laquelle une impulsion d'onde de choc traversera les électrodes de cuivre, stimulant la contraction des muscles au bon moment, n'interférera pas non plus. De telles procédures raccourciront autant que possible la période de réadaptation et empêcheront la récurrence de la maladie et ses complications.



Article Suivant
Comment traiter l'hyperhidrose et pourquoi elle survient